Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 janvier 2022
Antananarivo | 11h58
 

Enseignement

Lycée technique d’Antsiranana

Les élèves en grève depuis trois semaines

jeudi 24 janvier 2008

« Proviseur, censeur, chefs des travaux, dehors ! » Les parents, les enseignants et la direction régionale de l’Education nationale ou DREN, se sont réunis urgemment pour essayer de dénouer la situation. En vain, puisque les « responsables » de la grève n’étaient pas présents. Plusieurs faits provoquent l’imbroglio au niveau du lycée.

Les élèves de Terminale devaient déjà se préparer à l’inscription au baccalauréat qui a commencé lundi dernier. L’entrée en première année au lycée fait l’objet d’un concours légal. Mais des bruits courent que chaque enseignant aurait droit à inscrire d’office 4 élèves en première année, contre une certaine somme. Serait-ce la raison de la grève ? En tout cas, les élèves réclament la démission ou l’éviction des responsables du lycée pour d’autres raisons encore, puisque le proviseur ne serait pas dans le coup. D’autre part, l’atelier du lycée a toujours fonctionné, malgré ces trois semaines de grève. « Il n’est pas acceptable que l’atelier soit ouvert 24 heures/24, 12 mois/12. Les élèves ne trouvent aucun avantage dans ce cas, les matériaux ne peuvent leur suffire pour toute l’année scolaire », explique le directeur régional. En fait, les élèves auraient expliqué que ce sont surtout les chefs de travaux et d’atelier qui l’utilisent plus que les élèves. Quant au renvoi des responsables du lycée, le DREN a souligné, lors de la réunion avec les parents d’élèves, que cela relève de la responsabilité du ministère. Une enquête sera ouverte.

Recueilli par R. Volana A.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS