Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 août 2020
Antananarivo | 18h16
 

Société

Lutte contre l’insécurité

Les efforts doivent être poursuivis, selon le Premier ministre

mardi 10 mars | Mandimbisoa R.

Des efforts ont déjà été réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire en matière de sécurité. C’est en ces termes que se résument les propos du Premier ministre Christian Ntsay qui a assisté hier à l’ouverture de la réunion de deux jours des officiers de la gendarmerie nationale. Cette réunion permet notamment aux responsables de la gendarmerie d’effectuer un bilan des activités et de dresser les perspectives d’avenir en matière de sécurité.

Pour le chef du gouvernement, la voie qui mène vers le développement dépend de l’effectivité de l’ordre et de la sécurité publique. Cela se manifeste au niveau de la société par la capacité de tout un chacun à mener ses activités quotidiennes, à produire en liberté en toute sérénité. Le Premier ministre a notamment pris l’exemple de la campagne où les bandits de grand chemin, « dahalo », s’en prennent aux agriculteurs pour leurs productions agricoles et leurs élevages.

Le chef du gouvernement constate que « depuis un an, la confiance du peuple envers les autorités de la sécurité publique, de l’administration et de la justice commence à revenir petit à petit dans les zones rouges » où il a déjà effectué des descentes sur terrain. Cela se confirme par la capacité des forces de l’ordre à rendre les zébus volés à leurs propriétaires, le démantèlement d’un repaire des « dahalo » et le retour à la vie normale, en toute sécurité, de la population.

« Ces efforts doivent être poursuivis pour rétablir dans le plus bref délai la sécurité, à travers les différentes régions de Madagascar ». En effet, « le développement résulte de l’ensemble des efforts de tout un chacun à assurer son indépendance en matière de production, propulsé par la feuille de route du développement. Cela permet ainsi de développer le fokontany, la commune, le district et la région dans laquelle il se trouve. Mais cela ne peut se réaliser que dans un climat d’apaisement et de sécurité. »

Ces efforts devraient se focaliser entre autres sur la lutte contre le trafic de drogues qui gagnent du terrain dans le pays. Mais il faudra également, selon le Premier ministre, trouver des solutions et des stratégies pour pouvoir maîtriser les vols des ossements humains et les réseaux de trafiquants de vanille, un produit de rente auquel l’économie de la nation dépend beaucoup. Il en est de même pour la lutte contre les attaques des « cashs-point » et les gabegies en matière d’utilisation de scooteurs qui deviennent des moyens de locomotions efficaces des brigands.

Pour la gendarmerie en particulier, le Premier ministre a souligné la nécessité d’établir une stratégie pour maintenir les résultats positifs obtenus dans le cadre des différentes opérations effectuées avec les militaires et les policiers. Mais l’objectif est, dit-il, de ne plus avoir de zone rouge en matière d’insécurité dans le pays.

Malgré tout, le Premier ministre félicite les réformes menées au niveau de la gendarmerie à travers, entre autres, la mise en place des Centres spéciaux d’aguerrissement opérationnel (CSAO), la brigade routière spéciale ou encore la brigade antikidnapping… Christian Ntsay a notamment encouragé le renforcement des relations entre les services de la justice comme les juges d’instruction, et les officiers de police judiciaire. Il a notamment évoqué de l’aide aux forces de l’ordre qui accomplissent bien leurs missions et promis la tolérance zéro envers les complices malsaines avec les bandits.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 10 mars à 11:23 | nez_gros (#10715)

    L’insécurité alimentaire est la mère de toutes les vices et délits. La corruption et les détournements en sont les grand-parents.
    Bannissez la corruption, nourrissez le peuple, l’insécurité en sera réduite de 90% ? t’as capté ou pas ?

  • 10 mars à 12:10 | Behantra (#9165)

    Pour la gendarmerie , en particulier , le premier ministre a demandé en particulier d’établir une stratégie ...

    Réponse de Lucky Luke dans la gazette de la grande île

  • 11 mars à 12:07 | fidele (#5341)

    Tant qu’il avait des gros poissons Corrompus dans la nature et même ceux qui sont au pouvoir Mada sera toujours dans l’insécurité ( dahalo aux cols blanc , mafia, bandits du grand chemin etc sont l’ennemi du peuple ). Tana soit disant un capital pas des usines pour que les jeunes peuvent trouver du travail

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS