Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 juillet 2018
Antananarivo | 23h27
 

Politique

Politique

Les députés de l’opposition en députés du changement ?

mardi 24 avril | Ny Aina Rahaga

La manifestation des députés sur le Parvis de l’Hôtel de Ville à Analakely s’est poursuivie hier. Par la même occasion, elle a gagné d’autres partisans dont le SECES, le SSM et d’autres syndicats, qui ont rejoint la foule pour la veillée funèbre des deux personnes décédées suite aux échauffourées de samedi dernier.

Les leaders des partis d‘opposition impliqués dans ce mouvement, Hajo Andrianainarivelo du MMM, Andry Rajoelina du MAPAR et Marc Ravalomanana du TIM ont également fait leur apparition sur place hier, pour présenter leurs condoléances aux familles des deux victimes. Par ailleurs, les 73 députés qui ont voté contre les lois électorales ont maintenant adopté l’appellation des « députés du changement ». En tout cas, jusqu’à l’heure actuelle, l’objet premier de cette manifestation qui était de faire un compte-rendu public aux citoyens sur l’adoption des lois électorales n’a pas encore été achevé. La grande majorité des manifestants interrogés à Analakely n’a pu répondre clairement à la question de savoir ce qui les dérange avec les textes électoraux objets dudit rapport. Tous ont simplement déclaré qu’il y aurait des dispositions favorisant le régime en place, ou tout simplement s’écriant à la dictature. En face, pour les leaders de cette manifestation, l’objectif semble avoir radicalement changé. L’heure n’est plus au compte-rendu sur les lois électorales et les ZES mais à des revendications d’un autre genre dont la démission du président. Si Andry Rajoelina et Hajo Andrianainarivelo se sont abstenus de faire un discours politique, Marc Ravalomanana a appelé le FFKM - habitué des médiations politiques à Madagascar - et le K3F (Komitin’ny Fahamarinana, Fandriampahalemana, Fiadanana), association composée de religieux, de politiciens et de laïcs à initier un dialogue entre les partis en conflit. D’autres partisans et proches de ces leaders de l’opposition, parlent quant à eux de la nécessité d’un directoire militaire en vue d’une organisation rapide des élections.

Du coté du régime, après le discours de Hery Rajaonarimampianina où il qualifie la manifestation de samedi dernier de tentative de coup d’état, les déclaration en conseil des ministres se multiplient. Le Président est pour le moment bien déterminé à garder le cap et continuer son mandat. La seule issue possible est l’élection présidentielle prévu en novembre, affirme-t-on du coté du régime. Le président de l’Assemblée Nationale, Jean Max Rakotomamonjy pour sa part, a appelé les députés de l’opposition au calme et au dialogue entre tous les partis prenants.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 24 avril à 09:20 | LOVAXEL (#10217)

    comment être aussi aveugle que cela
    le pouvoir aurait annoncé que la seule issue possible ce sont les élections en Novembre
    mais QUAND nous a t on aannoncé officiellement les élections ???
    ensuite ils pensent tenir encore 7 mois sans tenir compte de la grogne , du sang versé , des arnaques en tout genre
    que le Président déjà prenne la mesure de son NON courage
    il était bien , c’est confirmé avec son ami Virapin, Consul, à la Réunion, pendant que les militaires sur ses ordres tiraient sur la foule désarmée

  • 24 avril à 10:07 | valoha (#7124)

    Ireto solombavambahoaka Tim / Mapar /Mmm / tsimiankina,...dia efa lany daty ! Mila miova ny Lalampanorenana / ny Rafitra mahakasika ny Solombavambahoaka ! Hilaina ny fanitsiana malaky sy mahomby mba hisorohana ny tranga tsy mendrika ny vahoaka toa izao ! Avokavoky ny Firenena io ao Tsimbazaza io fa tsy fialokalofana na fanaovana ny bizina isany ! Mila taizana sy mitaiza ny vahoaka, mifototra @ ny maha Malagasy antsika ny olom-pitondrana isany, toa ny solombavambahoaka ! Ary tsy dia hita izay tokon’ny isian’ny vahiny, toa ny karana na sinoa na dakoma, ao @ ny Solombavambahoaka / Loholona / Ministra. Maro ny Malagasy Reny sy Ray mendrika sy havanana ho @ ireny toerana ireny mba ho Malagasy sy ho masina marina ny asan’izy ireny !

    • 24 avril à 16:27 | Behantra (#9165) répond à valoha

      Iza no lany daty e ???

      Koa ra maro ny Malagasy Reny sy Ray mendrika ... mba azonao lazaina aminay efa ’lany daty’ vè hoe iza avy moa ireo Malagasy maro ireo azafady e !

  • 24 avril à 11:26 | SNUTILE (#1543)

    La date de l’élection s’annonce qu’au plus à deux mois avant la date butoir. Arrêter les mauvaises propagandes favorable à l’incivilité. Voir modèle de référence France https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034078580&categorieLien=id
    - Donc l’annonce doit se faire en septembre 2018 au plutôt et en octobre 2018 au plus tard.

  • 24 avril à 15:50 | LOVAXEL (#10217)

    SNINUTILE

    annoncer la date d’élections en Octobre et refuser la propagande aux autres avant
    vous parlez de quoi ?

    on arrête la fumette

    • 24 avril à 21:35 | SNUTILE (#1543) répond à LOVAXEL

      SNUTILE je vois que la Bonne gouvernance finira par triompher sur l’absurde de l’emportement.

    • 24 avril à 21:38 | SNUTILE (#1543) répond à LOVAXEL

      La date officielle de la propagande n’a pas été annoncée sur la place publique. La place publique c’est les impôt du peuple. C’est payant quand ce n’est pas d’intérêt commun, hors de la période légale.

  • 24 avril à 17:18 | dominique (#9242)

    vite laissez la place aux autres eux également ont besoin de se remplir les fouilles !!! vite !!!c’est comme za a Mada

  • 24 avril à 18:17 | Behantra (#9165)

    Comme le dit Boris : on s’achemine vers un remake de 1991... il y a 27 ans de cela

    La question primordiale est de savoir si

    ON se contentera de changer le ’contenu’

    Ou alors le ’contenant’ : changer de paradygme

  • 24 avril à 18:28 | Behantra (#9165)

    Evidemment :

    Une condition sine qua non

    Rajao doit ètre déboulonné de son poste ... à moins qu’en s’inspirant d’Erdogan il va réprimer et assassiner des centaines de malagasy qui oseront se mettre en travers de sa route

  • 24 avril à 18:43 | Behantra (#9165)

    Je tiens à présenter mes condoléances les plus sincères à la famille d’Andrianjaka Rajaonah

    Beaucoup de malagasy en France l’ont connu

  • 24 avril à 19:32 | cacatoès (#9758)

    Changement a changement !! Refa tady tsy havelen’i rajaonarimahafanina hilatsaka dia hoe zany !!
    Nareo panao politika ireo efa teo doly nifanesy nefa tsy hita zay napoaka fa blabla no betsaka !!
    Lavement no tokony hatao mba ialan’ireo panao politika tsy manjary rehetra ireo fa tena mitohana lohatra ilay nosy malala !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 135