Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 19 octobre 2021
Antananarivo | 17h05
 

Editorial

Les coups de griffes du samedi 9 février

samedi 9 février 2013 | Georges Rabehevitra

Lu dans la Gazette (qui épargne bien souvent Rajoelina) : À cause de son entourage : Andry Rajoelina perd sur toute la ligne
On ne sait plus à quel niveau se trouve, en ce moment, Andry Rajoelina, tant il donne le tournis et aussi l’impression d’être dépassé par les événements.
De par le caractère quelque peu brouillon de ses nombreux déplacements à l’étranger ces dernières semaines, il n’arrive pas à mettre de l’ordre dans ses idées…

Commentaires de Tonton :

  • on sait parfaitement son niveau académique : bacc-3. On n’a pas encore pu mesurer son niveau intellectuel car il faudrait un instrument avec une échelle assez basse (négative ?), ou alors avec une échelle logarithmique pour tenir compte de l’écart type avec des personnes normales ! Mdr
  • son entourage a bon dos ! S’il est nul, c’est de sa faute et à lui seul. C’est bien beau de se faire entourer de gens plus intelligents que soi, mais encore faut-il être capable de distinguer les vautours et hyènes parmi ceux-ci !
  • Rajoelina avoir des idées ? Pas pour le bien du pays en tout cas, sinon, cela se saurait. Pour vendre un B737-400 sans appel d’offres, acheter des hélicoptères aux Belges, construire sans appel d’offres ou faire sortir du pays du bois de rose, lui et sa bande de rapiats et de hyènes en ont des idées, pour se remplir les poches.

Déçu et amer de ne pouvoir se présenter et après avoir reçu des refus partout, Rajoelina et ses acolytes se sont lancés dans de nombreuses déclarations dont ils ont le secret, pour se moquer du monde mais jamais d’eux-mêmes.

Quelques exemples (extraits d’un article de l’Express) suivis de mes commentaires libres :

Rajoelina a exprimé « sa profonde inquiétude suite au report des dates des élections, lequel report, d’une part, va encore prolonger la Transition et, de l’autre, reste contraire aux aspirations du Peuple Malagasy ».
Tonton : le bougre ! Il se plaint de la prolongation de la Transition ! Il faut avoir un sacré culot et un degré insondable d’inconscience (pour ne pas dire d’imbécillité) pour oser dire des choses pareilles. Il a tout fait pour s’accrocher pendant plus de quatre ans au pouvoir sans être élu et en profiter avec sa bande de vautours, et c’est lui qui ose maintenant réclamer que l’on abrège sa souffrance !

Rajoelina : « Combien d’hommes politiques sont vraiment des patriotes, capables de servir le peuple. Je n’en vois pas parmi les candidats à la présidentielle ».
Tonton : C’est sûr jeune homme, tu es un vrai patriote qui a participé à un coup d’État financé par des étrangers, avec quelques militaires écervelés dont les poudres de canon des cartouches de 7,62mm servent de neurones !

Rajoelina : « le calcul politique, l’égoïsme de certains qui vendent leur âme pour prendre ma place. Il faut mettre fin à tout cela ».
Tonton : les quatre ans de pouvoir illégal et illégitime ont dû lui enlever le peu de conscience que ses neurones, en nombre limités, permettaient. S’il y en a bien un qui a vendu son âme (pour supposé qu’il en ait), c’est bien toi, mon grand ! xptdr

Rajoelina : « Nous devrons organiser les élections le 8 mai. Il s’agit d’un rendez-vous, non pas pour le président de la Transition mais décidé par nous tous (…) Il s’agit d’un non-respect du peuple malgache ».
Tonton : dis donc le bac-3, ça suffit à la fin ! Quel est l’imbécile qui est resté illégalement et illégitimement au Pouvoir pendant plus de quatre ans et s’est montré incapable d’organiser la moindre élection, même pas une élection de chef de quartier ?

C’est d’autant plus révoltant ces propos sans queue ni tête qu’ils ont été prononcés lors de la commémoration du massacre du 7 février 2009, jour où Andry Rajoelina avait courageusement pris soin d’éviter que sa petite personne soit présente à Ambohitsorohitra. C’est ce jour là que l’on a tué de sang froid des pauvres gens pour justifier « une lutte populaire ». Aujourd’hui encore, on croit entendre les voix des instigateurs : il faut des victimes, il faut des victimes ! Bande d’assassins !

Rajoelina ne sent nullement responsable, de près ou de loin, de ce massacre. C’est le comble du cynisme pour un peu de gloire et de pouvoir, les deux mots en minuscule.

Lanto Rakotomavo : « La CENIT a vendu Madagascar aux étrangers, elle n’a pas écouté les propositions des acteurs malgaches, c’est la Communauté internationale qui dirige la CENIT. Jusqu’à quand allons-nous accepter cela ? ».
Tonton : pauvre triple A (comme dirait Mélenchon et non S&P ou Moody’s), on sera obligé d’accepter tant que Rajoelina et sa clique, dont tu fais partie, seront encore présents et que l’on n’aura que des politiciens en dessous de tout comme toi ! Point barre !

La présidente de la CENI-T Attalah Béatrice a officiellement annoncé le nouveau calendrier électoral : premier tour des présidentielles le 24 juillet, le deuxième tour et les législatives jumelées le 25 septembre, les municipales le 23 octobre 2013. Le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de L’Estrac : « L’option qui consiste à organiser les Législatives avant les Présidentielles a été déjà étudiée lors du premier conclave, mais elle a été rejetée par la majorité des participants ».

Commentaire : Ce n’est pas juste tout ça, notre génie électoral, sans aucune arrière pensée politique, héraut et chantre de la démocratie, Son Altesse Sérénissime, Roi des Rois (Roi des c…) a donc échoué dans sa demande d’inverser les élections législatives et présidentielles. Ce n’est pas grave, il y aura bien un conseiller qui va lui dire que pour obtenir gain de cause, il faut aller à New-York, Ottawa, Reykjavik, Paris, New Delhi, Tasmanie, Canberra et enfin Ile Maurice, aux frais de la princesse (pauvre), pour faire de la diplomatie et essayer de convaincre la Communauté Internationale de la justesse et la hauteur (au ras des pâquerettes) de ses vues.

Lu dans Midi : « Un nouveau « Ni… Ni… » a remporté et Andry Rajoelina vient de connaître un énième échec cuisant. En effet, la CENI-T et la Communauté internationale n’ont accepté ni sa demande de maintenir le calendrier électoral publié le 1er Août 2012, ni sa proposition d’inverser l’ordre des scrutins…. »
Le pauvre chou, il doit commencer à sentir vraiment le début de la fin de son aventure sans lendemain, en amenant le pays dans le gouffre. Mais c’est peut être aussi le début sans fin de ses ennuis judiciaires et autres ?

Le Premier ministre, Jean Omer Beriziky, dit JOB, a été sec vis-a-vis des critiques du ministre de la Propagande (pardon, Information) en disant : « Le ministre de la Communication qui n’assiste d’ailleurs pas fréquemment aux conseils, n’a peut-être pas bien saisi la tournure des événements »
Commentaires :

  • Le ministre de la Propagande montre bien qu’il n’a qu’un dieu (pardon, chef) en la personne de Rajoelina. Depuis quand, dans une Institution Républicaine, même bananière, un ministre n’est-il pas sous la hiérarchie du PM ?
  • le JOB sec, ce n’est pas marrant ! Il faut bien rigoler par ces temps de malheur pour le pays, autrement on va tous y passer sans que le ministre de la Propagande y trouve à redire.

Déclaration hilarante de notre ministre de la Propagande, ancien journaliste de la Vérité (Pravda en russe) : « tous les politiques qu’ils soient de l’opposition ou proches du pouvoir ont accès aux émissions et journaux des chaînes nationales. Sur la radio nationale, les politiques peuvent intervenir dans les émissions telles que Savaravina et Maso Roa ». C’est super, non ?
Malheureusement, son passé soviet a pris le dessus car il a rajouté : « comme tout organe de presse, les chaînes nationales ont aussi une ligne éditoriale où ceux qui s’adonnent à de la diffamation, à la déstabilisation et aux polémiques futiles sont interdits ». On dirait une phrase sortie tout droite de l’époque de Brejnev !

Vous voyez d’ici le dialogue, ou plutôt le monologue ?

  • Le Ministre de la Propagande de la République Démocratique de Madagascar (ou MPRDM) : vous venez parler à la TVM ou RNM ? Malheureusement, je pense que vous allez diffamer, donc pas droit à la parole. Le suivant non plus car vous risquez de déstabiliser un régime avec une assise aussi solide. Et le dernier, pas la peine car vous ne pensez qu’à polémiquer, donc ne perdons pas de temps et soyons clairs. Si vous venez à l’antenne pour chanter un hymne à la gloire de Rajoelina et pour le proposer pour le prix Nobel de l’économie, de la paix ou autres bonnes paroles louangeuses pour Notre Grand Guide des Lumières ou Timonier Céleste, les micros et les caméras vous sont ouverts !

Au temps du KGB ou du NKVD, les polices de répression du défunt régime soviétique, il serait monté très vite en grade notre MPRDM. Da, Kamarad, da ! Xptdr

Deux informations lues dans Midi :

AMBOASARY-SUD
Quatre-vingt dahalo incendient 52 maisons

La terreur s’est installée dans trois villages d’Amboasary-sud, dimanche. Brandissant des dizaines de fusils, des dahalo ont mené une grande razzia.

et

Dans la constellation militaire mondiale, avec une centaine de généraux de brigade, une quarantaine de généraux de division et deux généraux de corps d’armée. Et ce, pour 30 000 hommes – de l’officier supérieur au soldat de 2e classe – dont 17 000 pour l’Armée et 13 000 pour la gendarmerie. Une proportion qui est loin d’être « manara-penitra » pour reprendre le vocable à la mode, car la norme est de 1 général de division pour commander 10 000 hommes. Contre 2 000 à 3 000 hommes pour un général de brigade. En l’état actuel de l’effectif des forces armées malgaches (toutes armes confondues et armée et gendarmerie ensemble), c’est 1 général de division pour 750 hommes et 1 général de brigade pour 300 hommes.

Les deux informations n’ont aucun lien ? Il n’y a que les mauvais esprits comme Tonton pour se poser la question : des tas de généraux pour quoi faire, alors que 80 dahalos suffisent pour semer la terreur ? Pour la guerre des étoiles (naines ?). Lamentables, comme diraient les petits vieux du Muppet Show.

Au fait, où sont les fameux hélicoptères (occasions achetées dans des conditions rocambolesques aux Belges) que notre Généralissime, en tenue des Navy Seals, a convoyé il y a quelques mois dans le Sud pour lutter contre les dahalos ? Elles sont où leurs carcasses ? Et les commissions versées pour leur achat, elles aussi ont disparu dans les gueules baveuses des hyènes ?

Quand je vois tout ce qui s’est passé depuis quatre ans, l’état lamentable de notre pays dans tous les domaines, je me demande comment des gens peuvent encore être pro Rajoelina et toute sa clique, qui nous ont mis au fond du gouffre et qui ont sacrifié encore toute une génération. Amen.

N’ayez crainte, ces coups de griffes ne sont en fait qu’un petit coup de papattes, venant d’un vieux tonton qui aime son pays et qui est bien triste de le voir dans cet état comateux.

Mes seules armes, c’est l’irrévérence et une ironie trempée d’un peu d’humour, en espérant que cela réveille un peu notre sens critique et que l’on arrête d’idolâtrer n’importe quel hurluberlu qui se prendrait pour le Messie (pas Lionel, l’autre barbu).

Qu’il soit amiral d’eau douce, chirurgien en retraite, ancien laitier ou DJ.

Rappelez-vous quand même que cela fait quatre ans que le Pouvoir est confisqué par quelques individus qui sont tout, sauf des patriotes ! Quand on confisque le Pouvoir, c’est le peuple qui en est privé !

Alors, un peu de dignité, que diable ! Et indignez-vous !

 Tonton Georges 

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS