Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Economie

Secren Antsiranana

Les bateaux se bousculent au portillon

vendredi 18 mai 2007 | Narcisse R.

Ces derniers temps, un flot de rumeur ont inondé la ville. Ainsi, la société navale Secren serait à fond de cale et qu’elle coulerait bientôt.

Le timonier Solohery , lors d’un point de presse, est monté sur le pont pour dresser le tableau de bord.

Les activités de la compagnie continuent, contre vents et marées. De plus, elle a le varatraza en poupe si l’on se réfère aux bateaux qui se bousculent au portillon. Ceux-là, dont une quinzaine de thoniers par an, y viennent pour lisser leurs plumes avant de s’envoler vers d’autres cieux.

Néanmoins, lors du passage du dernier cyclone, les ateliers de menuiserie ont été envahis par les eaux. Par mesure de sécurité, l’on a arrêté les travaux. La reprise sera pour bientôt. touchons du bois.

Concernant le navire qui a pris feu, tout récemment au port, la Secren n’y est pour rien. De toute façon, les enquêtes poursuivent leur cours.

Solohery Hilaire n’a pas caché que la capacité d’accueil du du bassin de radoub ne répond plus à la demande. D’après lui, un deuxième bassin est nécessaire. Avec cette infrastructure, l’on pourrait multiplier la production par deux.

L’autre point soulevé lors de cette rencontre avec les médias concerne l’augmentation du capital. La Secren n’a jamais procédé à un quelconque investissement depuis sa création. Le capital social actuel est de 400 millions d’ariary. Or, selon les prévisions, avec une pactole évaluée à 51 milliards d’Ar, cette société dépasserait sa vitesse de croisière.

Un groupe de 1,950Mw

Pour le financement, les responsables pensent aux bailleurs de fond et aux prêts. Sans oublier le partenariat, notamment avec des clients potentiels comme Albacora. Vatzila, le numéro un mondial des groupes électrogènes et de moteurs pour bateaux figure aussi dans le projet.

Enfin, un groupe électrogène de 1,950 Mw vient de débarquer à la Secren. On n’attend plus que le transformateur,ce sera probablement avant les feux d’artifice de la fête nationale. Ce moteur pourra fournir 1Mw pour la ville. Avec tous ces troubles et manifestations dus au délestage, on espère qu’avec ce matos, il n’y aurait plus d’électricité dans l’air.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS