Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 janvier 2022
Antananarivo | 14h22
 

Diplomatie

Relations USA – Madagascar

Les USA apprécient et continuent de faire pression

vendredi 25 janvier 2013

La Présidence de la transition a cru de son devoir d’informer l’opinion publique d’une lettre que l’Administration américaine en charge des Affaires étrangères pour la région Afrique a adressé à Andry Rajoelina parce qu’il a pris la décision de ne pas se présenter candidat aux élections présidentielles du 8 mai 2013 (voir communiqué de la Présidence de la transition ci-dessous intitulé « Le Sous-Secrétaire d’État américain écrit au Président de la Transition »).

Afin que vous puissiez apprécier la situation et vous faire votre opinion, nous vous donnons également cette lettre de Johnnie Carson (voir Lettre de Johnnie Carson) que l’ambassade américaine a pris soin de traduire et de diffuser à toutes les rédactions.


Communiqué du Chargé de la Communication auprès de la Présidence de la transition

Par lettre en date du 23 Janvier 2013, SEM Johnnie Carson, Sous – Secrétaire d’État américain pour l’Afrique, a adressé une lettre officielle au Président de la Transition, SEM Andry Nirina Rajoelina, dont extrait d’une traduction libre suit :

« J’ai pris note de votre annonce en date du 15 janvier dernier, de ne pas vous porter candidat aux prochaines élections présidentielles à Madagascar. J’ai cru comprendre que Marc Ravalomanana a fait une annonce similaire de ne pas se porter candidat aux dites élections. Le fait que vous et M. Ravalomanana ne participiez pas aux élections, et que vous laissiez un président élu démocratiquement prendre les rênes du pouvoir, marque un progrès significatif. Je m’en trouve encouragé que Madagascar dispose désormais d’une voie claire conduisant à la restauration de la démocratie.

Suite à ces annonces, j’espère que la saison des campagnes va se passer en toute fluidité et que le Peuple Malagasy puisse participer à des élections libres, justes et crédibles afin de choisir la prochaine génération de dirigeants » (…).

« Les États – Unis ont toujours tenu le plus grand respect à l’égard de Madagascar et du Peuple Malagasy. Madagascar, depuis de nombreuses années, a été l’un de nos meilleurs partenaires de développement et un bénéficiaire d’importants programmes de l’USAID, de la MCC, de l’AGOA et du Corps de la Paix. Le retour de Madagascar dans la grande famille des démocraties peut ouvrir la voie au rétablissement d’une nouvelle et solide relation » (…).

Antananarivo, le 24 Janvier 2013
Le Chargé de la Communication auprès de la Présidence de la Transition


Lettre de Johnnie Carson

23 janvier 2013

Cher Monsieur Rajoelina

J’ai pris note de votre annonce en date du 15 janvier dernier, de ne pas vous porter candidat aux prochaines élections présidentielles à Madagascar. J’ai cru comprendre que Marc Ravalomanana a fait une annonce similaire de ne pas se présenter aux dites élections. Le fait que vous et M. Ravalomanana ne participiez pas aux élections, et que vous laissiez un président élu démocratiquement prendre les rênes du pouvoir, marque un progrès significatif. Je m’en trouve encouragé que Madagascar dispose désormais d’une voie claire conduisant à la restauration de la démocratie.

Suite à ces annonces, j’espère que la saison des campagnes va se passer en toute fluidité et que le peuple Malagasy puisse participer à des élections libres, justes et crédibles afin de choisir la prochaine génération de dirigeants. J’ose espérer que tous les signataires vont désormais se conformer aux dispositions de la Feuille de Route de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe, plus particulièrement celles relatives au retour sans condition des exilés politiques.

Je suis confiant que vous allez honorer votre engagement et résister à ceux qui vous pourraient vous exhorter à vous présenter aux élections. Votre engagement de ne pas briguer la présidence servira bien votre pays et permettra d’améliorer votre propre crédibilité sur le plan international.

Les États-Unis ont toujours tenu le plus grand respect à l’égard de Madagascar et du peuple Malagasy. Madagascar, depuis de nombreuses années, a été l’un de nos meilleurs partenaires de développement et un important bénéficiaire d’importants programmes de l’USAID, de la MCC, de l’AGOA et du Corps de la Paix. Le retour de Madagascar à la grande famille des démocraties peut ouvrir la voie au rétablissement d’une nouvelle et solide relation.

Le respect de votre engagement à ne pas briguer la présidence et le fait d’encourager la tenue d’élections libres et transparentes permettront de restaurer les bonnes relations entre nos deux pays.

Sincères salutations,

Johnnie Carson


Dear Mr. Rajoelina :

I have taken note of your January 15 announcement not to stand as a presidential candidate in Madagascar’s upcoming elections. It is my understanding that Marc Ravalomanana similarly announced that he would not run. For you and Mr. Ravalomanana not to compete for election and for you to step down to allow a democratically elected president to take office marks a significant development. I am encouraged that Madagascar now has a clear pathway leading to the restoration of democratic rule.

With these announcements, I look forward to the campaign season progressing smoothly and to the Malagasy people participating in free, fair, and credible elections to choose the next generation of leaders. I hope all signatories will now abide by the provisions of the Southern African Development Community’s Roadmap, in particular those concerning the unconditional return of political exiles.

I trust that you will honor your statement and resist any who might urge you to enter the race. Your commitment not to run for the presidency will serve your country well and will enhance your own international credibility.

The United States has always held Madagascar and the people of Madagascar in great respect. Madagascar, for many years, was one of our best development partners and a major recipient and beneficiary of large USAID, MCC, AGOA, and Peace Corps programs. Madagascar’s return to the democratic family can open the door to a restoration of a new and strong relationship.

Following through on your promise not to run for the presidency and promoting free and transparent elections will help restore our strong relationship.

Sincerely,

Johnnie Carson

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS