Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 juin 2019
Antananarivo | 13h30
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Football

Les Barea laminent les Mahorais

vendredi 17 août 2007 | Rata

C’est sur un score sans appel de 4 buts à 0 que l’équipe nationale Malagasy s’est imposée devant les Mahorais. Dans un stade de Mahamasina bien garni et entièrement acquis à leur cause, les protégés de Hervé Malabary ont fait parler hier la poudre lors de la seconde demi-finale des 7e Jeux des îles de l’Océan indien en réalisant le carton plein. La formation Mahoraise n’a pu contenir la fougue des Barea que durant le premier quart d’heure de la partie. Claudio Ramiadamanana ouvre la marque d’un boulet de canon des 25 m à la 17e minute, après avoir tenté deux fois (13e et 15e) par des tirs lointains. Une fois la corde coupée, les Barea se sont déchaînés en étalant un jeu basé par des passes courtes rapides.

Une expulsion

Débordés de tout bord, les Mahorais se sont versés dans l’anti-jeu et ont commencé à jouer les hommes, plutôt que la balle. Des gestes agressifs que l’homme en noir sanctionna par des cartons jaunes en début avant de sortir le rouge à cinq minutes de la pause. Suite à un tackle assassin sur Rabeariniala Dimby, le défenseur mahorais, Allaoui El Harissou, fut expulsé. Il laisse ainsi à ses 10 coéquipiers la charge de maintenir les Barea durant presque une heure de jeu. Les deux équipes regagnèrent les vestiaires avec cette infime avance des locaux. A la reprise, les Mahorais avaient pris un semblant d’ascendant au milieu de terrain. Ils profitèrent de la mésentente des milieux malgaches qui étaient encore à la recherche de leurs marques après la sortie de Carlos, remplacé par Nakata.

Heureusement que les Barea ont vite repris le dessus mais ne surent pas profiter d’une occassion en or pour corser l’addition à la 55e minute par l’intermédiaire de Voavy Paulin.

En effet, seul face au portier Mahorais, Halifa Abdallah, le virevoltant attaquant malgache perdit son duel.

Le festival commence

Ce n’est pourtant que partie remise. A la 70e minute, il passa en revue trois défenseurs mahorais avant de marquer le second but malgache. Assommés, les mahorais furent littéralement dépassés au grand bohneur des Barea qui se plaisaient à faire circuler la balle. Sur une belle ouverture de Rabeariniala Dimby, Mario qui avait suppléé Abdou Hasman quelques minutes plus tôt, marqua le troisième but d’une jolie pitchenette. Les carottes étaient cuites et l’équipe nationale Malagasy s’en allait doucement vers sa troisième finale aux jeux des îles de l’Océan indien. Et cerise sur le gâteau, Voavy Paulin clôtura le festival par une nouvelle réalisation à 5 minutes de la fin du temps règlementaire. De ce doublé, le petit attaquant aux grands talents devient le meilleur buteur de la compétition avec 4 réalisations sur son compteur personnel.

Demain, en finale face à la sélection de l’île de la Réunion, vainqueur du club « M » (1-0) dans la prolongation, plus d’un espèrent que les Barea conserveront le rythme et l’efficacité qui leur a fait défaut, auparavant.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS