Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2022
Antananarivo | 00h37
 

Sport

Afrobasket Men U18

Les Ankoay qualifiés pour la finale et affronteront l’Égypte

samedi 13 août | Mandimbisoa R.

Une grande première. Les jeunes basketteurs malgaches de moins de 18 ans sont qualifiés pour la finale de l’Afrobasket Men qui se jouera au palais des Sports et de la culture à Mahamasina, demain. Les protégés d’Aimé Alai Marcel Randria ont battu les Maliens, tenant du titre sur un score très serré de 84-81. Les combattivités de la bande à Mathias M’Madi a visiblement payé, malgré les souffrances que les joueurs ont dû surmonter sur le terrain.

Durant les deux premiers quart-temps de la rencontre, les Malgaches ont toujours mené au score grâce notamment à la belle performance de Donovan qui a inscrit 17 points à lui seul. Avec un Jerry imparable, ils ont donné 27 points à l’équipe nationale malgache. Ce qui a permis aux Ankoay de mener 45 -38 à la pause.

Mais les Maliens sont malins. Ils ont haussé leur niveau de jeu au retour des vestiaires et n’ont donné la moindre chance à Mathias M’Madi de développer le moindre jeu efficace. Le double champion d’Afrique ont inscrit 24 points, contre 19 pour les Malgaches, en troisième quart-temps. Ce qui leur a permis de se retrouver à deux points des Ankoay (64-62) à la fin de cette partie.

Les Maliens sont même parvenus à mener au score au début de la quatrième et dernière partie de la rencontre (64-67). Mais Jerry n’a pas donné son dernier mot. Il a enchaîné avec un trois-points, à deux minutes de la fin du quatrième quart-temps, donnant l’avantage d’un point aux Malgaches qui a fini en beauté la rencontre pour se hisser à la finale de la rencontre.

En finale, les Ankoay de Madagascar affronteront l’Égypte, victorieux de la rencontre face à l’Angola. Et la rencontre promet d’être spectaculaire puisque leur victoire à cette demi-finale a donné une motivation supplémentaire à l’équipe nationale malgache qui, par la même occasion, pourra également participer au mondial de basket de moins de 19 ans, quels que soient les résultats de cette dernière rencontre de la compétition.

En tout cas, les Malgaches sont de tout cœur avec les jeunes basketteurs malgaches.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 14 août à 12:19 | lé kopé (#10607)

    Une longue file d’attente s’est dressée tôt ce matin à Mahamasina , pour supporter l’Equipe Nationale Junior de Basket Ball ,qui jouera la Finale cet après midi , contre les Egyptiens .Cette soif de reconnaissance de nos compatriotes , après la dernière qualification des Barea au quart de Finale de la Can , nous démontre la frustration de nos jeunes face aux difficultés de la vie quotidienne . Nous leur souhaitons bonne chance , et malgré les réclamations de l’Equipe Malienne durant la Demi Finale , sur la ...Partialité de l’arbitrage , nous sommes de tout cœur avec eux . Après l’attirance des jeunes filles sur Melvin Adrien en 2019 , la gente Féminine se tourne maintenant vers le Jeune M’Madi , qui est leur nouveau sex symbol. Avec le risque de détournement des mineurs , certaines sont mêmes attirées vers les jeunes Egyptiens , avec en plus un espoir de vivre au ...Caire . Bonne Chance .

    • 15 août à 09:48 | anhuro (#10667) répond à lé kopé

      C’est quoi ce commentaire à 2 balles ?.
      C’est il me semble un match de basket dont l’article parle !,
      Là votre illumination vous fait écrire des bêtises sur les gamines Malgaches et des Konneries sur les "homos" !! Égyptiens et Malgaches !?.
      Vous devez vous ennuyer un maximum où vous ma.......ber pour puisque vous êtes impuissant peut être ?.
      Velomo

    • 15 août à 10:40 | MALIBUC (#9345) répond à lé kopé

      Anhuro,
      C’est la stricte vérité, les jeunes filles Makagasy sont prêtes à tout pour quitter le pays.
      Après les joueurs des Barea c’est le tour des Basketteurs Égyptiens, ne vous en déplaise !

  • 14 août à 20:33 | Ibalitakely (#9342)

    Ny nampalahelo dia t@ zoma teo nisy mpilalao iray nanambara hoe "rehefa tafakatra amin’ny famaranana (finale) dia efa tsara : tahaka ny milaza sahady fa ho resy androany alahady !! Tssssspfff...

  • 15 août à 11:09 | lé kopé (#10607)

    Le verdict est tombé ...La marche était trop haute , et nous voilà qui tombons devant la réalité. Les Equipes comme l’Egypte , Le Sénégal , le Maroc ou la Tunisie , et bien d’autres , disposent d’un centre d’entraînement ,où les plus doués sont regroupés dès leur plus jeune âge , à l’instar de l’INSEP à Paris . Ce n’est pas en l’espace de quinze jours , que l’on peut espérer faire des miracles. La politique Sportive de ce Pays, dirigée par des personnalités munies de faux diplômes , ne pourra jamais combler le retard enregistré à cause du manque de détection de nos jeunes .Une mission bien remplie auparavant , avec l’organisation des sports scolaires tous les Jeudis après midi (OSSUM) , et qui a fourni un vivier de grands sportifs Malagasy comme J.L. Ravelomanantsoa , finaliste Olympique du 100M à Mexico en 1968, et demi Finaliste à Munich en 1972 . Comme dans d’autres domaines , le Pays n’est plus que l’ombre de lui même, pour se retrouver actuellement parmi les plus pauvres du Monde .

    • 15 août à 19:47 | Jacques (#434) répond à lé kopé

      Bonjour Lé Kopé,

      OSSUM, dites-vous, acronyme de Office du Sport Scolaire et Universitaire de Madagascar. Que de souvenirs pour ceux et celles qui ont vécu cette époque d’une magnifique prospérité du sport malgache, toutes disciplines confondues. Vous avez cité entre autres J.L Ravelomanantsoa dont l’inégalable performance a été travestie par le faikamboto bac-3 (n’est pas cancre qui veut !), on peut aussi rappeler les noms de Rabemila Marc en triple-saut ou encore Fernand Tovondray le premier malgache à franchir la barre des 2 mètres au saut en hauteur. Dans le sport malgache l’athlétisme n’était pas en reste, le foot nous a aussi offert des noms célèbres, pour ne citer que les Rasoanaivo, Augustin Andriamiharinosy, René Kely, Babazy, Fandrata Georges, etc... liste non exhaustive.

      Côté basket-ball Mada avait eu aussi ses heures de gloire nationales notamment avec le SOE (Stade Olympique de l’Emyrne) porté par feu Mamy Ravelomanantsoa et entre autres par son compère le fameux Roland Ravolomaso (flic de son état). Des basketteurs de renom, il y en a eu à foison dans toute l’île, des Rasolonjatovo Edmond de Diego aux frères Mansare de Tuléar en passant par les virtuoses de la balle au panier de Majunga dont les noms m’échappent quelque peu aujourd’hui. Mais toujours en basket-ball l’unique meilleure performance gasy reste encore celle de l’équipe nationale malgache en 1970, ci-après quelques lignes signées Koolsaina :

      https://www.koolsaina.com/en-1970-madagascar-etait-championne-dafrique-de-basket-feminin/

      Les basketteurs U18 n’ont pas reçu les bonnes conditions de préparation pour ce tournoi, le sport en général n’étant pas une priorité pour le fanjakana du faikamboto bac-3. L’Egypte était une montagne infranchissable, aucune improvisation n’était possible. Seule consolation pour ces jeunes basketteurs que je félicite au passage, leur prochaine qualification pour le mondial U18 qui s’apparente à une barre placée très très haut.

      https://www.koolsaina.com/malgache-mathias-mmadi-elu-meilleur-joueur-du-championnat-afrique-u18/

  • 16 août à 12:00 | lé kopé (#10607)

    Jacques , Bonjour ,
    Je suis heureux de constater qu’il y a encore des fins connaisseurs du sport Malagasy du temps de l’ OSSUM (Office du Sport Scolaire )comme JL. Ravelomanantsoa ,Tovondray et Dominique Rakotoralahy . En réalisant 10"1 sur la piste en cendrée de Mahamasina , il a fait un exploit qui a retenti dans toute l’Afrique, et même dans le Monde ? Il a fallu vérifier la distance avant d’homologuer son exploit , exploit qu’il a confirmé une semaine plus tard à Addis Abbéba , avant d’être pris au sérieux . Dans sa course , deux jeunes Malagasy ont pu faire une performance à savoir Augustin Miadana 10"4 , et Michel Ratsimbazafy 10"6 . Il a ensuite rejoint l’Ivoirien Gauusou Koné pour être co- détenteur du record d’Afrique .Mais vous aviez oublié de mentionner Henri Andrianjatovo du SOE, et les les joueurs de Majunga , comme M’Jomba , Jindro et Soyada et bien d’autres . A fianar , il y avait Lavisy et Jacques lava du CAF, et en FOOT il y a avait les jumeaux Rasamy , Rasoanaivo et Ignace Randriambelonony . Sans oublier Jean Laurent Razafindramanitra d’Ambatondrazaka . Bref , autres temps , autre mœurs , et mes modestes 21"40 aux 200Mà Mexico (Jeux Mondiaux Universitaires) , font pâle figure devant tous ces monstres du Sport . Dommage que le Département du Sport soit actuellement dirigé par deux fonctionnaires titulaires de faux diplômes , qui se pavanent à chaque réussite de nos jeunes , comme s’ils avaient une quelconque responsabilité dans ces exploits . Il est à souligner , que contrairement à ce que déclarait l’entraîneur de l’Equipe Nationale Junior (Ankoay), une autre Equipe Nationale de Basket Féminin a déjà participé à un Championnat du Monde à Sao Polo en 1970, dans le Sud du Brésil , avec Arlette Law Kwan , Jeanine et Achille de Fianar , Josette( Mme Galais) , et bien d’autres qui méritent d’être citées . C’est bien dommage que des Techniciens ne connaissent même pas l’Histoire de leurs disciplines .D’autres grands athlètes ont par la suite pris le relais , comme le triple Sauteur Toussaint Rabenala de Fianar 17,05M , qui a succédé à Jacquelin Raonimaharo avec ses 7,49m en Saut en Longueur, , dont la performance n’a été battu que ...quarante années après . Nicole Ramalalanirina , sous les couleurs de La France , a pu accéder à la Finale du 100m Haies en Australie , mais a raté le podium à cause d’un "frottement" avec une concurrente à la sixième haie , qui lui a valu un échec . Pour service rendu , elle a maintenant hérité d’un emploi à la Mairie de Poitiers . Qu’en est il de nos valeureux aînés comme Maître Kira ou KIKI , et Alban de Majunga qui peinent à gagner leurs vies ?. Salut les Copains .

  • 16 août à 13:11 | anhuro (#10667)

    Pour les frustrés du site et particulièrement Isandra, en lisant l’Equipe de lundi j’apprends la belle performance d’un garçon d’origine Malgache et Oui avec son patronyme .
    Quentin Rakotomalala a obtenu la médaille de bronze aux jeux Européens en natation synchronisée.
    Dommage pour Isandra ce n’est pas le DJ bac -4 qui pourra se targuer d’être "responsable" puisque ce garçon vis dans le sud de la France.
    Voilà et ceci pour Malibuc et le kope un "gibier !" pour les jeunes filles Malgaches .
    Velomo

    • 16 août à 16:45 | lé kopé (#10607) répond à anhuro

      Vous êtes libre de défendre votre point de vue , comme chacun de nous . La liberté d’expression existe bien sur ce forum. Je n’irai pas jusqu’à insulter , comme vous le faites , car ce sont les armes des faibles . Je tiens juste à vous dire que toutes les personnalités existent dans la nature . Comme disait J.J. Rousseau , "l’homme est bon de nature , c’est la société qui le corrompt". J’aimerai vous entendre sur des sujets plus précis, au lieu d’invectiver vos contemporains . Je n’ai fait que constater , mais je n’irai pas faire un amalgame douteux , et des conclusions hâtives comme Olivier ...Deux, qui affirme qu’il n’y a pas assez de "vozongo" à Madagascar pour satisfaire les besoins des femmes Malagasy . Il y a d’autres endroits , autres que le Glacier pour rencontrer de belles âmes...A bon entendeur Salut !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS