Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 septembre 2021
Antananarivo | 00h54
 

Santé

Vaccination anti-covid

Le vaccin Janssen arrive dès demain, l’AstraZeneca la semaine prochaine

lundi 26 juillet | Mandimbisoa R.

Le vaccin Janssen du laboratoire américain Johnson&Johnson arrivera ce mardi, 302. 400 doses sont attendues selon le Premier ministre, Christian Ntsay lors de son intervention sur les chaînes audiovisuelles publiques dimanche soir. lI a annoncé également le prolongement de l’état d’urgence sanitaire pour une durée de 15 jours toujours dans le cadre du renforcement de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Christian Ntsay a évoqué l’arrivée de ce vaccin monodose américain, réputé très efficace contre le variant Sud-africain de Covid-19, il y a deux semaines. Il avait notamment parlé de 160.000 doses dont l’arrivée sur le sol malgache résulte de la coopération avec l’Agence américaine de développement (USAID) mais ce sera finalement e double de la quantité initialement annoncée qui sera disponible. Ce vaccin qui ne nécessite qu’une unique injection est attendu par une frange de la population notamment pour ceux qui veulent se faire vacciner mais réticents au vaccin Covishield, le générique d’AstraZeneca, fabriqué en Inde. La ruée vers le vaccin Janssen ne devrait pas ainsi tarder. Hier, le premier ministre n’a toutefois pas mentionné les catégories de personnes qui pourront bénéficier de ce vaccin. ll a juste indiqué que le pays dispose d’un plan de vaccination. Le plan national de déploiement de la vaccination élaboré conjointement entre le ministère de la Santé publique et l’Académie nationale de médecine de Madagascar, établit un plan triennal de vaccination contre le Covid-19. La première phase a débuté avec les premiers vaccins de l’initiative Covax. Dans sa stratégie vaccinale, le gouvernement veut faire vacciner quatorze millions de personnes d’ici la fin du premier semestre 2023.

Par ailleurs, Christian Ntsay a confirmé l’arrivée de 200.000 doses du vaccin AstraZeneca, original cette fois-ci, dès le début du mois d’août. Les 196.000 personnes ayant reçues les premières doses de Covishield recevront ainsi en deuxième dose l’Astrazeneca. L’Etat avec la communauté internationale envisagent ainsi d’étendre plus largement la vaccination dans les semaines à venir. Les grandes entreprises implantées à Madagascar, comme Ambatovy et les représentations diplomatiques, ont quant à eux déjà procédé à la vaccination de leurs personnels par leurs propres moyens.

Actuellement, selon le bilan officiel du Ministère de la santé, on constate une baisse très nette des cas confirmés et du nombre de décès mais une menace du variant Delta de l’épidémie, qui touche actuellement 120 pays dans le monde, plane toujours, d’où la nécessité de garder les frontières fermées pour les 15 jours à venir, selon Christian Ntsay.

42 commentaires

Vos commentaires

  • 26 juillet à 08:49 | Isandra (#7070)

    L’homme sage utilise toutes les armures existent pour faire face cet ennemi, que le Covid.

    Les vaccins arrivent, et que les résultats satisfaisants des essais cliniques de CVO curatif viennent d’être publiés. Protéger et soigner peuvent s’associer.

    Le seul but, c’est que le peuple Malagasy soit protégé et tous en bonne santé pour que tout le monde puisse participer à l’émergence de notre pays,...

    • 26 juillet à 12:41 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous reconnaissez donc que le vaccin , que vous et votre Mentor aviez vilipendé , est l’arme le plus approprié , le bouclier, l’armure, pour se prémunir de la Pandémie . Il est évident que votre Covid organics peut être un supplément pour renforcer les défenses immunitaires , mais en aucun cas ...Curatif ,comme vous le prétendiez , sinon , le Monde entier , et surtout l’Afrique le ...sauraient . Qui a dit sur tous les Media de la planète, que Madagascar allait sauver le Monde entier avec votre " potion magique". Selon l’adage , il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis . Au fait , votre Gourou , et toute sa clique se sont ils fait vacciner , quand ils font des séjours à l’Etranger ?Le contraire m’étonnerait , car les contrôles sont stricts dans ces Pays là , et aucune exception n’est tolérée . Encore un mensonge de plus pour berner le peuple qui peine à trouver sa pitance .

    • 26 juillet à 12:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Ne détournez pas ce qu’on a dit ici. Le gouvernement Malagasy n’a jamais dint non aux vaccins, mais, il avait juste annoncé que on observe d’abord avant de les commander.

      Après l’observation, ils ont conclu qu’on peut utiliser en même temps les vaccins et le CVO, le premier prévient et le deuxième guérit,...Avoir les deux ensembles, et avoir une armure redoutable contre cette maladie.

      Quant au CVO curatif, la publication récente des résultats de ces essais cliniques est encore récente, et nous attendons la conclusion des experts de l’OMS, qui devraient publier incessamment leur avis sur ces essais phase II. Nos pays amis n’attendent que cela pour confirmer leur commandes, qui ont déjà envoyé leur pré-commandes.

    • 26 juillet à 18:58 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      *
      * 14:30 - AIDE D’URGENCE-USAID
Le gouvernement américain annonce une aide alimentaire, sanitaire et agricole urgente, d’un montant de 7,5 millions de dollars supplémentaires pour le sud de Madagascar. Ce don servira à nourrir des gens, à soigner des enfants et des femmes enceintes souffrant de malnutrition et à essayer de remettre les agriculteurs sur pied, a déclaré le Directeur Général de l’USAID, John Dunlop. L’USAID finance ADRA Madagascar et Action Contre la Faim Madagascar pour fournir des vivres, de l’eau potable et des soins de santé à 46.000 personnes, soigner 13.000 enfants souffrant de malnutrition et fournir à 41.000 agriculteurs des semences et d’autres appuis agricoles.
      Et pendant ce temps là …
      À Madagascar, 70 millions d’euros pour rénover le stade de Mahamasina
      Le stade de la capitale malgache, Antananarivo, était réputé pour sa vétusté et sa pelouse en très mauvais état. Andry Rajoelina, le président de la République, à l’origine du projet, a décidé que l’enceinte s’appellerait, une fois achevée courant 2021, stade Baréa, le surnom de la sélection nationale, quart de finaliste de la CAN 2019. La capacité actuelle de 22 000 places sera portée à 40 000. Les travaux seront réalisés par une entreprise chinoise, la China State Construction Overseas Development (CSCOD).
      Une première tribune de 15 300 places sera livrée en juin 2020, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’indépendance de la Grande Île. Le coût total de l’opération a été fixé à 70 millions d’euros, comprenant, outre les tribunes, la pose d’une nouvelle pelouse hybride, l’installation d’un système d’éclairage et la construction de boutiques et d’un parking.

  • 26 juillet à 08:54 | Isambilo (#4541)

    Un plan triennal contre le covid ?
    C’est une blague ?

    • 26 juillet à 12:26 | Jipo (#4988) répond à Isambilo

      Bonjour .
      Une blague dites-vous ? pas du tout !
      il est prévu plusieurs doses pour cela quoi de mieux dans un premier temps que de confiner les populations, de les empêcher de se déplacer, voir sortir du Pays, ensuite les attraper tel du bétail un par un ( jusque dans les chio—es s’ il le faut ) pour les empoisonner !
      De se demander qui seront les zeureux zélus ?
      Une seule dose, quelle farce , à moins que ce soit uniquement pour le variant africain, la seconde sera pour le delta, la troisième sera pour beta, et la quatrième pour le prochain dans les cartons !
      Ne voyez vous pas qu’ ils nous prennent tous pour des kons ???
      En Europe ça commence à sortir de la léthargie largement entretenue par les merdias .
      De me demander combien a touché le rat zoel pour un tel zèle et assiduité dans le suivi des exemples à fuir ?
      Sans surtout ne pas parler de l’ ivermectine, ( qui vient d’ etre officiellement reconnue par l’ Institut Pasteur ) de la zitromicine, ou simplement la chloroquine .
      Pour cela il fallait les éradiquer des médicaments capables de venir à bout de ce virus, pour avoir l’ autorisation temporaire de mise / le marché, avoir la primeur et le monopole de se servir des populations comme cobayes, elle est pas belle la vie, et tous ces traitres qui broutent le Q de bigpharma, de l’ OMS, et du FMI, qui jouent au pompier/pyromane, et dans lequel ils s’ engouffrent tous !

  • 26 juillet à 09:06 | Isandra (#7070)

    Les andafy qui ne cessent de mépriser leur pays, mais ils se bousculent d’y rentrer, quitte à inventer des motifs impérieux. Milaza tsy tia kanefa manao be ambosika.

    Si la vie ici, c’est aussi catastrophique comme vous prétendiez, pourquoi ces gens font tout pour y visiter. Paradoxe. Parce que il y a de choses qui bougent et avancent et belles à regarder.

    • 26 juillet à 09:26 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Déjà le lundi la sangsue suceuse pleine de betsabetsa deviens ou redeviens la débile du forum.
      Les "hostilités" ne sont pas encore engagées qu’elle attaque de pleins fouet ls Andafy.
      Y’a pas, elle est payée pour foutre la merde et contredire sans preuve à l’appui de tout ce que l’on peut débattre.
      Alors je te le dis Isandra de merde, c’est toi la prochaine victime d’un attentat !

    • 26 juillet à 09:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      Vous vous sentez visé ?

      Alors là, la journée ne fait que commencer.

    • 26 juillet à 10:43 | Marco (#11210) répond à Isandra

      Madagascar c’est sympa pour passer des vacances, quand t’as bien rempli tes poches en Andafy. Y vivre toute l’année, coincé avec un salaire en Ariary c’est non.

    • 26 juillet à 10:43 | Marco (#11210) répond à Isandra

      Madagascar c’est sympa pour passer des vacances, quand t’as bien rempli tes poches en Andafy. Y vivre toute l’année, coincé avec un salaire en Ariary c’est non.

    • 26 juillet à 11:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Marco,

      Les andafy qui hâtent de critiquer les Malagasy sur place, mais, ils sont pires, certains sont capables de fabriquer de faux certificats de décès, de faux certificats de vaccination, et pire faux certificat de test positif,...

      A cause de tout ça, les autorités hésitent encore ouvrir les frontières,...même si le tourisme souffre.

      Incroyablement andafy, la diaspora la plus spéciale au monde.

    • 26 juillet à 14:28 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Le premier Ministre vient d’annoncer hier que les frontières seront fermées pour une quinzaine de jours... de plus . Quelle est notre stupéfaction , quand on a pris connaissance qu’un vol d’AIR France est parti de Paris hier soir , pour atterrir dans notre Pays ce Matin . Ce serait une autorisation spéciale alors , autorisation prise avant le discours du PM !!! Et le Manque à gagner d’Air Madagascar , cloué au sol , est ce que les décideurs y ont pensé ?Qui a promis (une autre promesse de votre Mentor) , qu’Air Mad prendra son envol après son élection ?C’est plutôt le contraire que l’on constate . Quand on remarque que le PCA de cette entreprise "s’est envolée" sous d’autres cieux , avec un résultat négatif , on n’est pas étonné de la suite des évènements . Comme nous avons pour principe de déclarer des faits avérés , pour prendre ce vol , il fallait faire un test PCR , 72 heures avant le départ , et être confiné dans un Hôtel du choix de nos Dirigeants ,y rester 3 jours , et avec des taxis qui leurs sont réservés ( on ne sait pas le tarif) , aux frais du voyageur . Tout cela est confirmé par les dires de notre forumiste patenté , car il nous a relaté plus haut que les compatriotes se bousculent pour rendre visite aux familles... endeuillées , et non pour visiter ...le Colysée , ou le stade des Barea .Encore un mensonge de plus , Pinochio ne serait qu’une legende devant nos vénérables Dirigeants .Eux , ils passent à l’action pour l’éternité.

    • 26 juillet à 15:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      "Tout cela est confirmé par les dires de notre forumiste patenté , car il nous a relaté plus haut que les compatriotes se bousculent pour rendre visite aux familles... endeuillées ,".

      Sincèrement, je présente mes condoléances à ce nombreux andafy(même les employés d’Air france sont étonnés), qui ont de motif impérieux(décès de proche) dans cet avion,...

      C’est encore faute de Rajoelina, si cet avion est rempli.

    • 26 juillet à 16:55 | dahalo (#8794) répond à Isandra

      Isandra,
      Arrêtez de dénigrer les andafy et de les accuser de maux qu’ils n’ont pas fait. Ils n’ont jamais méprisé leur pays, c’est vous et les gens comme vous et votre président qu’ils dénoncent et non leur pays d’origine.
      Je vous rappelle que Madagascar n’est pas à vous ni au PRM qui n’est au pouvoir que pour 5 ans, alors cessez de vous prendre pour le représentant des 25 millions de malgaches. Le PRM n’été elu que par seulement 2 500 000 votes et encore.

  • 26 juillet à 09:41 | kartell (#8302)

    Comme d’habitude, les secours viennent d’andafy, et le pouvoir s’empresse de noyer la potion organics dans une improbable complémentarité avec le vaccin, seule issue possible à une pandémie meurtrière qui va laisser sa place à une crise économique qui, elle, n’aura pas de vaccins à sa disposition pour être éradiquée, ni l’OMS pour cracher ses millions !…
    La dépendance est totale et flagrante, rien ne pourra se réaliser sans l’aide chinoise, européenne, du FMI, voir même les coups d’état sauce pieds-nickelés ont besoin d’aide étrangère pour avertir un pouvoir visiblement occupé à mettre en show ses moindres déplacements et à les créer ..
    Aujourd’hui, il s’agit de sécuriser, en urgence absolue, une population qui pourtant demande plus de riz que de piqûres d’autant que cet arrivage via Ethiopian Airlines sera réservé à une toute infime minorité moins de 1% !…
    Faire de cet approvisionnement lilliputien un événement de premier ordre démontre à quel point le manque d’actualité nouvelle fait défaut dans un entre-soi où l’on patauge dans un pathos qui joue en faveur d’un nationalisme entretenu par le pouvoir qui, comme aujourd’hui, n’hésite pas manger son chapeau dès lors où ses intérêts personnels sont en jeu et qu’il tirera grand profit d’une telle main tendue de l’extérieur !..
    Dépassé par une actualité qui impose son implacable tempo, le pouvoir tangue et encaisse les coups comme un boxeur sonné qui n’attendrait que la fin du round covid pour récupérer, mais on peut douter de sa capacité future à récupérer d’autant que son inexpérience joue contre lui, en escomptant trop sur le dopage chinois pour gagner un match à la finalité inexorable…

    • 26 juillet à 11:19 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Ailleurs, les secours ne viennent pas de l’extérieurs...!

      Parce que vous croyiez que les emprunts pour financer les dépenses, parfois, exorbitantes de la France ne viennent pas de l’extérieurs et que les vaccins qu’ils utilisent, sont fabrications françaises ?

      "Les non-résidents sont les principaux détenteurs de la dette publique française. Selon les chiffres publiés par l’Agence France Trésor (AFT), parmi les détenteurs de la dette publique, on trouve 51 % de non-résidents (juin 2020) tous titres de créances négociables confondus (BTF, BTAN, OAT) émis par l’État."

      https://www.lafinancepourtous.com/decryptages/politiques-economiques/economie-francaise/comptes-publics/la-dette-publique/

      Le plus important d’où vient ceci ou d’où vient cela, mais, pourquoi, ces gens acceptent nous aider. Parce que les Malagasy le méritent, si on regarde leur détermination et leur volonté de développer leur pays, malgré la campagne de Malagasy-bashing entretenue par leur andafy.

    • 26 juillet à 11:39 | kartell (#8302) répond à kartell

      #7070#

      Vous semblez oublier que cette France qui vous sert de punching-ball aux insuffisances de votre Excellence fait, elle, partie intégrante et même membre fondatrice de cette l’Union européenne qui montre l’exemple aux mauvais élèves..
      Au 26 avril, l’EU compte 53 sites de fabrication de vaccins covid et prévoit une capacité de production annuelle de plus de 3 milliards de doses.
      Ma remarque étant de souligner qu’on fait plus de bruit pour 300 000 vaccins que pour ce million et demi de gens qui crèvent de faim sans compter ceux qui galèrent à trouver leurs maigres pitances et qui sont des millions, eux !..
      Le salut viendra de l’extérieur et de lui, seul !…

    • 26 juillet à 11:43 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Cela nous montre qu’il n’ y a pas de mal de recourir les secours de l’extérieur, parce que même les pays dits pompiers le font aussi.

      Aucun pays ne peut prétendre ne pas avoir besoin des autres,...!

    • 26 juillet à 14:54 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Isandra ! ! Ceux là en s’installant en France n’ont pas apporté que leurs vertus.Ils restent malgaches...

    • 26 juillet à 20:46 | Marco (#11210) répond à kartell

      Tu sais Isandra quand tes riches c’est les banquiers eux-mêmes qui te proposent de te prêter de l’argent pour que tu puisses investir.

    • 26 juillet à 20:46 | Marco (#11210) répond à kartell

      Tu sais Isandra quand tes riches c’est les banquiers eux-mêmes qui te proposent de te prêter de l’argent pour que tu puisses investir.

  • 26 juillet à 09:42 | arsonist (#10169)

    Ne pas confondre foza et Malagasy !
    Les Malagasy ne sont pas tous foza !
    Comme les Malagasy ne sont pas tous des corrompus ni voleurs de fonds publics .
    Comme Madagascar n’est pas non plus le pays virtuel Madagougou , celui-là même établi par Bokassa gasy et ses dévoués foza !

    En fait , y aurait- il moins de 500 mille Gasy à vacciner à Madagascar ?
    Ou peut-être bien ces vaccins sont-ils exclusivement pour les foza et les membres de leurs forces de répression ?
    Les Gasy, eux, doivent se contenter de la pisse-mémée des foza et des produits dérivés : il faut bien que les affaires des foza marchent !

    • 26 juillet à 15:36 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      A Madagascar il y a des Malgaches, des Malagasy et des Fozas !
      Des Malgaches dans toute l’Ile, sauf les hauts plateaux.
      Il y a des Malagasy dans les hauts plateaux, sauf dans la capitale ou il y a des Fozas.
      Il n’y a, semble-t-il, de vaccins prévus que pour les Fozas

  • 26 juillet à 10:29 | I MATORIANDRO (#6033)

    FITONDRANA MITAFOZAFOZA, TSY MAHAY NININ.

    NY ALIKA NO MIVERINA @ NALOANY.

    cvo fopla, famitaham-bahoaka ; ranon-dolana tsy mahasitrana.

    Ireo devoly mpilelaka ireto tsy mahay ninin moa dia toy ny ao @ sirasira mada dia manao izay ho afany manadio ireto vendrana iray lavaka ireto.

    MMMMIIIIIAAAAAALLLLLAAAAA.

  • 26 juillet à 10:48 | Marco (#11210)

    "Dans sa stratégie vaccinale, le gouvernement veut faire vacciner quatorze millions de personnes d’ici la fin du premier semestre 2023"

    Il va falloir deux années pour vacciner seulement la moitié de la population ?! On sait bien que 50% c’est pas suffisant. Donc ça va être le bordel jusqu’en 2025... Quelle misère.

    • 26 juillet à 12:16 | arsonist (#10169) répond à Marco

      Heureux [façon de parler]
      de vous l’entendre dire [façon de parler, toujours] !

    • 26 juillet à 12:34 | Jipo (#4988) répond à Marco

      Si c ‘est suffisant, car l’ autre moitié crèvera de faim sans nécessité de vaccins pour les aider à mourrir, une manière de lutter contre la misère et la faim, supprimer les ventres, à remplir et stériliser ou infertiliser ceux ou celles capables de les engendrer !
      Une manière radicale & altruiste de lutter contre la pauvreté et famine, laisser crever ceux qui n’ ont d’ autre choix, et empoisonner les autres !

  • 26 juillet à 17:07 | la mite railleuse (#10900)

    billet "rappel vaccinal"

    civisme à géométrie variable

    quelques retours élémentaires pour ceux qui ont la comprenette un peu lente, même si, comme le dit sagement ma voisine Rodriguaise, lorsqu’il s’agit d’expliquer des choses claires, on est sûr de ne pas convaincre

    on peut parfaitement ne rien avoir contre les vaccins en général, ni contre celui-ci en particulier, on peut même être convaincu que la vaccination est l’une des plus grandes et belles avancées de la médecine moderne et en même temps avoir quelque chose contre la vaccination obligatoire

    si vous acceptez que votre gouvernement vous contraigne de facto à vous faire vacciner pour un virus à la létalité faible et très circonscrite, à quoi donc consentirez-vous lorsque la situation sera VRAIMENT grave ? Si vous ne voyez pas où est le problème, c’est que vous faites partie du problème et j’ai bien plus peur des gens comme vous que du Covid

    " ... Si nous devons nous reconfiner à la rentrée, ce sera la faute des non-vaccinés, et il est hors de question que les vaccinés payent pour ceux qui ont décidé de faire preuve d’incivisme" (Le Freluquet)
    gna-gna-gna … NON ! un confinement n’est jamais imposé par un virus, il est toujours une décision d’un gouvernement. Il est un choix. C’est bien parce que le gouvernement français s’est fixé dès le départ le critère absurde du
    "personne ne doit mourir sans avoir pu être admis à l’hôpital " qu’il a décidé des confinements successifs et qu’aujourd’hui il décide de rendre la vaccination de facto obligatoire. Et ce sont les CHOIX de ce gouvernement que je conteste, pour ne rien dire de ses mensonges successifs, qui sont pour beaucoup dans la méfiance qu’il prétend aujourd’hui combattre à coup de contraintes

    quant au civisme, si ce mot à un sens, il ne consiste certainement pas à être obsédé par la crainte de mourir, mais à agir en fonction de ce qui est bon pour la cité, pour le corps politique auquel on appartient.
    Je ne crois pas que le despotisme sanitaire qui est en train de se mettre en place soit spécialement bon pour la France même si, comme je l’espère encore, il sera temporaire.
    Je ne crois pas qu’il soit bon d’inciter les Français à se fliquer les uns les autres.
    Je ne crois pas que le chantage, la délation, la culpabilisation, les pouvoirs spéciaux sans cesse reconduits soient de bonnes choses, surtout quand, par ailleurs, les pouvoirs publics se montrent si faibles et complaisants avec les criminels et ceux qui ne rêvent que de détruire la France. Je pense que confinements, "état d’urgence sanitaire" et vaccinations obligatoires seront bien plus funestes pour une Nation que le Covid lui-même

    j’ai tort ? peut-être. J’attends des arguments sonnants et trébuchants et pas des jérémiades ou des statistiques ridicules - il en tombe drues sur ce site comme à la bataille de Gravelotte - sur les "ravages" du Covid.
    Je sais que ce virus n’est ni une grippette ni la peste noire.
    Je sais que des gens en meurent ou passent de longues semaines à l’hôpital à cause de lui.
    Mais je sais aussi que le degré de liberté dont nous sommes capables est en raison inverse de notre peur de la mort. Celui qui n’a pas peur de mourir est toujours libre – ce dont peu d’hommes sont capables, et c’est sans doute heureux – et celui dont le but le plus élevé est de vivre le plus longtemps possible est toujours esclave, quelle que soit la politique de son gouvernement

    la liberté politique n’est accessible qu’à ceux qui se situent entre ces deux extrêmes. Si vous n’êtes pas capables de vivre libres, ne venez pas me parler de civisme

    le problème c’est vous, Monsieur Jupiter, pas moi

    prenez soin de vous et bonne vie

    • 26 juillet à 18:27 | Isambilo (#4541) répond à la mite railleuse

      Vos arguments sont discutables.
      Effectivement ce virus tue moins que celui de la grippe... pour le moment. Mais vous ne savez rien de ce que pourrait devenir ce virus avec ses mutations.
      S’il ne tue pas beaucoup, on commence à prendre conscience de ce qui est appelé covid long, surtout chez les asymptomatiques.
      Il ne s’agit pas de peur de la mort mais d’une conception de la vie en société.
      La liberté n’a jamais été une valeur absolue, dans un espace fini. Elle ne se définit que par rapport aux autres.
      Votre position relève de celle d’un enfant gâté. Vous semblez ignorer ce qu’ont vécu vos compatriotes il y a 2 ou trois générations.
      Si vous êtes à Madagascar, regardez un peu plus loin que le bout de votre nez : il reste encore des victimes de la poliomyélite.
      Libre à vous de rejeter le vaccin, mais ne faites pas courir le risque à Rodriguaise.

    • 26 juillet à 18:33 | Jipo (#4988) répond à la mite railleuse

    • 26 juillet à 19:06 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à la mite railleuse

      La société francaise a la reputation d’être "râleur". Elle a été la 1ère à protester qu’il n’y avait pas de masques et pas assez de lits dans les hôpitaux (pour un virus comme la grippe). Après elle va râler qu’on nous oblige à aller travailler malgré la grippe, euh le covid, et si on reconfine, que le gouvernement ne donne pas assez d’aides aux français. J’dis ça mais j’dis rien...
      Et pis, qu’est ce que tout ça à voir ici à Madagougou où le vaccin est rarissime et un produit de luxe ? Mitraillez-moi ?

    • 26 juillet à 19:14 | kartell (#8302) répond à la mite railleuse

      @ Isambilo

      Merci de recarder cette miteuse qui étale sa science toxique en militant pour des thèses moyenâgeuses en nous bassinant quotidiennement avec une morale amorale pour analphabètes confirmés !…
      Elle a visiblement quelques soutiens qui se dévoilent ( un comble !) dès qu’elle crache son venin de conseillère de malheur et de prédicatrice de bout de chandelles….
      Il faut faire avec ce monde de dingos issus d’une société de liberté qui aujourd’hui se scinde entre ses défenseurs et ses défonceurs essentiellement d’obédience nationalistes ..
      Le trumpiste a fait hélas plus de dégâts que prévu et ses bâtards perpétuent ses messages de haine et de divisions..
      Mais la pandémie va mettre ces petits pourfendeurs de portes ouvertes au pas,il faut être patients d’autant que qui rira bien, rira le dernier….
      Bonne soirée.

  • 26 juillet à 22:17 | la mite railleuse (#10900)

    billet "d’un safiotra gâté"

    la maladie inavouée du RN

    les économistes ont identifié depuis longtemps une étrange pathologie qu’ils ont nommé "maladie hollandaise"et qui porte aussi parfois le nom de "malédiction des matières premières"

    la "maladie hollandaise" fait référence à ce qui advint aux Pays-Bas après la découverte de vastes gisements gaziers, notamment en mer du Nord : les revenus d’exportation des Pays-Bas augmentèrent certes spectaculairement, mais dans le même temps leur industrie se mit à décliner. De la sorte que leur potentiel de production décroissait à mesure que leur richesse monétaire augmentait

    cet effet s’explique assez facilement par une combinaison de facteurs : l’augmentation brusque des exportations du pays, sous la forme de matières premières, provoque une appréciation de sa monnaie, ce qui dégrade la compétitivité-prix des producteurs locaux ; la main d’œuvre et les capitaux se déplacent vers le nouveau secteur très rémunérateur des matières premières, et leur coût augmente donc pour les autres secteurs de l’économie ; dans les pays dirigés par une oligarchie kleptocratique, celle-ci a tôt fait de s’approprier la rente issue des matières premières, ce qui lui permettra de perpétuer sa domination en distribuant des subsides, détournant ainsi un peu plus la population de tout travail productif, etc ...

    cet effet a pu être observé dans un grand nombre de pays à l’époque moderne, et le terme de "maladie hollandaise" date des années 1960, mais il est finalement aussi vieux que les échanges économiques eux-mêmes. La maladie hollandaise n’est pas substantiellement différente de l’anémie économique qui frappa l’Espagne à partir de la découverte des mines du Potosi, au milieu du 16ème siècle. On pourrait même dire que la fable du roi Midas est une mise en garde contre ce travers hollandais", et plus largement contre le bullionisme, à savoir la croyance que la richesse réside dans la possession d’une grande quantité d’or et d’argent

    cette "maladie" traduit dans le fond une vérité toute simple, et que vos grands-parents vous ont peut-être enseignée, pourvu qu’ils aient été suffisamment "rétrogrades" : la seule véritable richesse réside dans le travail et dans l’inventivité, dans l’huile de coude et le jus de cerveau, et la richesse que vous acquérez "en dormant" est bien plus souvent une malédiction qu’une bénédiction

    peut-être, dans quelques années, les politologues s’aviseront-ils qu’il existe l’équivalent en politique de la maladie hollandaise, et ils la nommeront : "la maladie du Rassemblement National"

    Marine le Pen, et ceux qui la suivent, se sont trouvés à la tête d’un vaste gisement de voix, constitué par les efforts de son père, et surtout par l’impéritie de tous les partis politiques qui se sont succédés au pouvoir depuis Giscard. La "diabolisation" du Front National, orchestrée par ces partis pour conserver leur oligopole, a en effet eu pour conséquence de faire de celui-ci le réceptacle naturel et à peu près unique de tous les mécontentements et de toutes les colères que leur politique de destruction de la France ne pouvait manquer d’engendrer
    ... (à suivre)

    • 26 juillet à 22:21 | la mite railleuse (#10900) répond à la mite railleuse

      ... / ...
      (suite)

      ayant ainsi constitué une confortable rente électorale, apparemment inépuisable, les héritiers du Front ont pu se comporter en rentiers de la politique sans avoir jamais accédé aux responsabilités nationales, se contentant de forer leur réservoir à chaque élection en attendant que la décrépitude de tous les autres leur ouvre les portes de l’Elysée, à peu près comme le fruit mûr tombe de l’arbre

      tout ce qui n’était pas exploitation de la rente a été peu à peu laissé à l’abandon, et notamment le travail intellectuel préalable et acharné, qui seul permet de forger l’arsenal qui vous sera absolument nécessaire si vous accédez aux plus hautes responsabilités. Car, dès le soir de l’élection, et même dès la campagne, vous entrez dans le maelstrom pour n’en sortir qu’à la fin de votre mandat. Si vous n’arrivez pas sérieusement préparé, ayant longuement médité sur l’état du pays, ses ressources, ses besoins, ce qui lui serait nécessaire, les buts que vous devrez poursuivre, les moyens que vous pourrez employer et les oppositions que vous allez rencontrer, vous ne serez rapidement qu’un vaisseau démâté au milieu de la tempête et dont tout l’effort se réduit à ne pas couler

      or, tout au Rassemblement National traduit l’inertie intellectuelle et la conviction paresseuse et fausse que la seule science requise est celle de mener une campagne électorale et que, pour le reste, on verra bien quand on y sera. Pour ne pas dire qu’y flotte un parfum plus que tenace d’anti-intellectualisme

      la dernière sortie de Marine le Pen au sujet de la CEDH en est une parfaite et énième illustration. La présidente du RN a en effet récemment déclaré au micro de Jean-Jacques Bourdin, qu’il ne lui paraissait plus "utile" de sortir de la CEDH, que l’on pouvait « beaucoup faire avec la CEDH », à la seule condition que ladite convention "ne nous empêche pas de nous protéger " et qu’il faut juste rappeler à la cour quel est "son périmètre"

      la déclaration était quelque peu embrouillée dans les détails, mais son sens général était néanmoins clair : on se confrontera à la CEDH si celle-ci nous empêche d’appliquer notre programme

      de trois choses l’une, me semble-t-il :

      ... (à suivre)

    • 26 juillet à 22:29 | la mite railleuse (#10900) répond à la mite railleuse

      .../...
      (suite et fin)

      soit, à ce stade avancé de sa carrière politique, Marine le Pen n’a pas encore compris que non seulement la CEDH mais aussi la jurisprudence du Conseil Constitutionnel (et, dans une moindre mesure, celle du Conseil d’Etat) rendent son programme strictement inapplicable, et en ce cas elle démontre qu’elle est indigne d’accéder aux responsabilités auxquelles elle aspire

      soit son programme a évolué au point de devenir compatible avec la jurisprudence des cours susmentionnées, et en ce cas elle démontre que son accession au pouvoir ne présente aucun intérêt pour le pays, puisque son programme est devenu substantiellement identique à ceux des partis qu’elle prétend supplanter. Mieux : étant donné que son élection plongerait le pays dans de grandes convulsions inutiles, à cause du grand nombre d’esprits faibles qui continuent à être persuadés que la Rassemblement National est à peu près l’équivalent du NSDAP – en pire –, elle a démontré qu’il était mieux pour la France qu’elle n’accède jamais au pouvoir

      soit elle croit plus habile, l’élection approchant, de mettre en sourdine les questions "européennes", au sens large, et de laisser croire que son élection ne signifiera pas nécessairement un affrontement direct et immédiat avec ces institutions supranationales. Ce qui signifie que, pour augmenter ses chances d’être élue – pense-t-elle – elle est prête à arriver à la tête de la France sans mandat clair pour extirper la France des sables mouvants juridiques dans lequel celui-ci est en train de s’épuiser, et de mourir. Elle accepte donc la perspective d’une guerre d’usure plutôt que d’une bataille décisive avec la CEDH, mais aussi avec la CJUE, le Conseil Constitutionnel, et tout l’appareil juridico-administratif qui aujourd’hui gouverne de facto à la place des représentants élus

      ce qui signifie qu’elle n’a absolument pas compris la situation qui sera la sienne si elle venait à être élue, les forces dont elle disposera et celles dont dispose l’ennemi. Pour gagner peut-être demain, elle accepte de perdre à coup sûr après-demain et de se retrouver aussi impuissante que ceux qui l’ont précédé ces dernières décennies

      dans tous les cas la conclusion est la même : voter pour elle est aussi inutile que pour tous les autres

      l’électeur moyen du Rassemblement National ne raisonne vraisemblablement pas comme "la miteuse"ou "le p’’tit- fils dégénéré de Trump" mais il se pourrait bien que, par d’autres voies, il parvienne à peu près aux mêmes conclusions. Les dernières élections régionales sonnent comme un avertissement : le bon temps où il suffisait de forer pour que jaillisse le pétrole est sans doute en train de tirer à sa fin. Et, dommage pour lui, le RN n’a aucune autre ressource à sa disposition. Juste ses yeux pour pleurer, lorsque le gisement sera épuisé

      munitions taries ... vivement les vacances

      prenez soin de vous et bonne vie

    • 26 juillet à 23:14 | kartell (#8302) répond à la mite railleuse

  • 26 juillet à 22:44 | Zora (#10982)

    Bonsoir à tous.
    Je n’ai pas compris ce que vient faire Marine le Pen dans un forum où l’on parle de le gouvernance malagasy. Suis je déconnectée 🤔

    • 27 juillet à 00:37 | arsonist (#10169) répond à Zora

      "Déconnectée" ?
      C’est moi, arsonist, que la foza femelle couillue en rut isandra désigne être déconnecté.
      Si Zora était déconnectée [faussement bien sûr aussi] alors je ne serais plus le seul à l’être : je serais même en très bonne compagnie.

      Cette histoire sur Marine est délirante, comme le sont mes délires que je publie sur ce forum.
      De toute façon, un Bokassa à la tête d’un pays c’est du délire.
      L’original africain , comme sa copie Madagougouesque.

      Et la même hypothèse pour Marine alors ?

      La vérité ne sort-elle pas de la bouche délirante d’un fidèle de Bacchus ?
      Sinon de celle innocente d’un enfant ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS