Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 septembre 2023
Antananarivo | 14h26
 

Politique

Gouvernement

Le remaniement proche, des ministres remerciés en conseil de ministres

jeudi 16 février | Mandimbisoa R.

La fin de mandat s’annonce pour des membres du gouvernement de Christian Ntsay. Le président de la République les aurait remerciés lors du conseil des ministres tenu hier. L’information n’a toutefois pas été communiquée officiellement dans le rapport du conseil des ministres publié par la présidence.

Des ministres ont glissé ces informations auprès de leur collaborateurs. Aucune précision n’est alors, pour l’instant, possible concernant l’éventuelle date de remaniement, ou encore moins sur le nombre des ministres qui vont devoir céder leurs places. Une chose est pourtant sûre, le remaniement sera partiel. Le Premier ministre, Christian Ntsay, ne devrait pas être concerné par ce vent de changement. Idem pour quelques membres du gouvernement, les plus proches du Chef de l’Etat.

Il s’agirait du cinquième changement des membres du gouvernement de Christian Ntsay depuis qu’il a pris les rênes de Mahazoarivo en 2018 et certainement le dernier remaniement dans le cadre du quinquennat d Andry Rajoelina.

-----

Au vu de la préparation de l’élection présidentielle, l’actuel chef de l’Etat tente de rectifier le tir et recomposer une nouvelle équipe afin de s’assurer un nouveau mandat, certains membres du gouvernement actuel auraient trainé trop de casseroles et peuvent nuire à sa réélection. La Haute Cour Constitutionnelle (HCC) avait donné hier un avis favorable à la CENI sur la demande d’avis de conformité de sa proposition de calendrier électoral pour la présidentielle : le 9 novembre pour le premier tour et le 20 décembre pour le deuxième tour. Un calendrier électoral que le gouvernement doit entériner par un décret et qui sera synonyme de convocation des électeurs.

54 commentaires

Vos commentaires

  • 16 février à 09:44 | MALIBUC (#9345)

    Voila qui dépasse tout entendement !

    "AGRICULTURE - Le consortium Hydroneo Africa se dit prêt à investir dans le secteur rizicole à Marovoay "
    "Le projet de ce consortium consiste, dans un premier temps, à améliorer le rendement des riziculteurs de cette localité réputée pour être l’un des greniers à riz de Madagascar. La construction d’une usine de rizerie avec des silos et des entrepôts à Marovoay s’inscrit aussi dans le projet. "
    "le consortium envisage aussi de construire une usine, dont la capacité de production est de 35.000 tonnes par an’’, et prévoit dans son programme "l’aménagement des 7 000 ha de rizières".

    Ce DJ BOUFFI n’est même pas capable de faire travailler son peuple, il vends le pays et sa production de riz aux étrangers, par contre il importe des tonnes de vary mora.
    Comprenne qui pourra......

    • 16 février à 10:30 | Shalom (#2831) répond à MALIBUC

      😒😒😒😒😒😒😒😒😒😒😒😒😒😒 ---> 🤬🤬🤬🤬🤬🤬🤬🤬

    • 16 février à 13:14 | Yet another Rabe (#4812) répond à MALIBUC

      Bonjour Malibuc,

      "Comprenne qui pourra......"

      Vous comprendrez un jour. 😜

      Une campagne présidentielle coûte extrêmement cher.

      Vendre sa production de riz aux étrangers, c’est gagner de l’ argent pour mettre dans sa bourse, au DJ Lapin Crétin.

      Importer du riz, c’ est enrichir les importateurs, d’ autant qu’ il faudra importer encore plus pour nourrir la population.

      Lesdits importateurs vous seront redevables de leur bonne fortune, et moment venu, seront fortement sollicité pour un gros coup de pouce financier.

      Dans les 2 situations, coup double, l’ argent ira dans la bourse de financement pour la campagne de Foza Suprême.

      Tandis que si la production de riz est vendu aux malgaches, eh bien, pas de coup double.

      Vous avez compris ? 😜

      Cordialement

  • 16 février à 10:02 | arsonist (#10169)

    Remplacer un bonnet blanc par un blanc bonnet !
    Ou un cheval borgne de l’oeil droit par un cheval borgne de l’œil gauche !

  • 16 février à 10:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Que peut-on attendre d’un remaniement lorsque le PGE et les moyens financiers et humains ( la compétence), qui vont avec, font défaut ?

  • 16 février à 10:39 | arsonist (#10169)

    Omaly15 février à 17:42 io , dia hoy i ’’Yet another Rabe" hoe :

    Fa ny tena mampalahelo dia ny fiheverin’ ny vahiny sasany, fa dondrona tahaka ny mpitondra azy ny Malagasy rehetra.

    Comments :
    Miala tsiny , miala fondro amin’ireo namana rehetra !
    Fa izaho manokana , rehefa misy tsy Gasy , milaza fa dondrona ny mpitondra antsika , dia valiako hoe tena hitako amin’ny tenako mihitsy fa dondrona izahay , oharina aminareo ! !

    Ohatra hoe :
    (i) Ianareo ireo izao Vazaha . Mihinana mofo ianareo . Rehefa lany mofo ianareo, dia tsy manafatra sy tsy mangata-mofo any Ivelany. Fa ny mofo vokarinareo ao antaninareo no ampitomboinareo ho haninareo !
    (ii) Izahay kosa dia mihinam-bary !
    Tsy ampy ho haninay intsony ny vary vokarinay . Dia tsy ahoanay izany , fa iny izahay no manafatra sy mangata-bary any Ivelan’ny nosinay .
    Dia vary voatokana ho hanin’ny biby fiopy no vidianay mora sy indrindra koa omena tsy vidiam-bola anay !
    Dia mibitaka izahay [izaho isany] fa hay tsy ilaina akory ny mivaky loha mandany hery mamboly vary ! Fa hay misy vary sakafom-biby azon’ny any Ivelany omemem-potsiny anay any !
    Dia mibitaka ny foza mpitondra ny vahoakanay !
    Dia mibitaka tahaka azy ireo koa ny tenako !
    Hatramin’izay naha fantarako fa misy vary sakafom-biby omena anay maimai-poana any , dia tsy mivaky loha mifoha maraina intsony aho , handeha hiasa mamboly vary , fa dia matory maraina aho mirevirevy ao ampandriana ny fety hatao amin’ny fotoana fizaràna vary hanim-biby ho haninay !
    MBÔ KAOZY E !

    • 16 février à 10:49 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Molotov,

      Tena dondrona marina

      Inona moa no hanaovana ny mofo ?

      « Alors que la France avait importé 249 213 t de farine en 2019, elle en a reçu 270 900 t en 2020, soit une progression de plus de 8,5 %. Ces farines proviennent essentiellement de l’Union européenne, et plus particulièrement d’Allemagne qui représente plus de 70 % de ce volume. »

    • 16 février à 17:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ny Vazaha mivarotra ho any Ivelany ny vokatra fanaovana mofo vokariny !
      Ahazoany tombony ara-politika sy ara-tombom-barotra izany !

  • 16 février à 10:44 | Isandra (#7070)

    Une nouvelle équipe de combat pour la victoire.

    Qui réalisera le plan social avec les grands projets en cours,...

    Les détracteurs, y compris les médias étrangers, annoncent des mécontentements imaginaires, mais, quand on se balade ici, la vie des Malagasy est plus que normale, aucune grogne n’est dans l’horizon. Les Malagasy continuent de s’occuper de leur occupation quotidienne et ne comptent pas les mettre à l’arrêt.

    Macron a plus de souci avec la colère des Français contre sa réforme de retraite, qui pourrait se durcir à partir de 7 mars, où les syndicats appellent à « mettre la France à l’arrêt », que Rajoelina avec ces mécontentements imaginaires.

    • 16 février à 10:50 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Arrêtez donc vos comparaisons débiles.
      Arrêtez aussi de dénigrer les médias qui disent la vérité sur l’état dégradé et sur la pauvreté des Gasy.
      Vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe au pays car vous êtes en France.
      Alors quand on ne sait pas on ferme sa gu.eule.

    • 16 février à 13:49 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Mensonges. Vous n’êtes pas sur place si vous rapportez de telles fadaises. Moi, je ne me "balade" pas comme vous autres, payés grassement pour désinformer sur les réseaux sociaux et les médias (vous n’êtes pas Toavina Rabe par hasard ?), mais je vois la misère innommable dans laquelle vous avez plongé ce pays.

      Aucune grogne à l’horizon ? Avec les nids de poule dans tout Tana et les ordures non ramassées ?

      Les Malagasy continuent de s’occuper de leur occupation il est vrai parce que s’ils s’arrêtent rien qu’un jour, c’est un manque à gagner qu’ils ne pourront combler. C’est vous que la population va bientôt mettre à l’arrêt, comptez la dessus.

    • 16 février à 14:21 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      isandra---prevois prevoyons prevoyez
      des etrangers qui viendront apprendre aux malgaches a travailler dans les rizieres ,a cultiver le riz !!
      de qui se moque t on

  • 16 février à 10:58 | Isandra (#7070)

    En même temps, la réalisation des Velirano continue, l’autosuffisance alimentaire :

    « Antananarivo, 16 Février, 6h45 - Un consortium d’investisseurs prêt à investir à Marovoay. Il s’agit du consortium Hydroneo Africa qui négocie actuellement pour l’exploitation d’une usine rizicole à Marovoay. Les négociations sont en cours et une rencontre avec le ministre de l’Agriculture est en vue pour concrétiser ce projet.
    ⭕Le projet de ce consortium consiste, dans un premier temps, à améliorer le rendement des riziculteurs de cette localité réputée pour être l’un des greniers à riz de Madagascar. La construction d’une usine de rizerie avec des silos et des entrepôts à Marovoay s’inscrit aussi dans le projet. Celle-ci devrait fonctionner avec une centrale d’énergie biomasse, selon les informations communiquées par le gouvernorat de Boeny.
    ⭕Pour y parvenir, il compte fournir des formations de technique rizicole améliorée, des matériels mécaniques de production, des engrais naturels. "Le but est d’arriver à un rendement annuel de 5 à 7 tonnes par hectare", explique Mokthar Salim Andriatomanga, gouverneur de la région Boeny. Il ajoute que "le consortium envisage aussi de construire une usine, dont la capacité de production est de 35.000 tonnes par an’’, et prévoit dans son programme "l’aménagement des 7 000 ha de rizières".
    ⭕Selon le gouverneur, ce projet devrait contribuer à l‘amélioration des revenus annuels des agriculteurs qui collaborent avec ce projet. Il est notamment prévu que le consortium Hydroneo Africa va directement acheter le paddy auprès des paysans qui contractent avec lui.
    ⭕Le projet était sur la table des discussions depuis le mois de janvier dernier. Des études ont été déjà menées dans le district de Marovoay et la population locale semble déjà acquise à ce projet, selon le gouverneur. Le projet touche environ dix communes au sein de ce district. »

    • 16 février à 11:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      337 794 agriculteurs répartis sur 14 régions ont bénéficié de la distribution des intrants agricoles, selon le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage. À ce jour, près de 803 tonnes de semences de riz, certifiées, ont été distribuées. Ce, grâce à la contribution de 9 partenaires : PURPA, PADAP, FDA, PAPRIZ, AD2M, FORMAPROD, IRRP, DÉFIS et ARC.
      ▶️Les semences ont été triées en fonction du climat, de la pluviométrie et de la durée de pluie ainsi que du type de sol de chaque région destinataire. Ce sont des semences de catégorie de cycles courte et intermédiaire.
      ▶️Outre les semences, 2 370 tonnes d’engrais organiques et 1 852 tonnes d’engrais minéraux ont été distribuées pour optimiser et augmenter la production rizicole.
      ▶️Le ministère s’est fixé un objectif de produire 6 millions de tonnes de paddy en 2024, conformément à la stratégie nationale de développement rizicole III, présentée le 22 décembre 2022. Cette stratégie prévoit également l’augmentation des surfaces rizicoles jusqu’à 50 000 ha, entre 2024 et 2027 si elles sont de 30 000 ha à ce jour. »

    • 16 février à 13:54 | Tsisdinika (#3548) répond à Isandra

      Je vous laisse deviner la "négociation" entre le consortium et nos braves dirigeants.

      Le mot clé c’est 40%.

      Tous ceux qui sont passés par là savent de quoi je parle.

  • 16 février à 10:59 | Shalom (#2831)

    CENI, HCC, AN, Sénat, Gouvernement ... J’ai l’impression qu’on est en Corée du Nord !
    Pourtant certains kaondrana du rezimanta (#7070) parlaient il y a peu de temps de "social-libéralisme" ...

    • 16 février à 11:12 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Déserteur dans un pays, déserteur partout,

      Allez apprendre un peu, pour savoir si ce genre d’institutions existent en Corée du Nord.

    • 16 février à 11:28 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      C’est la preuve que ces kaondrana sont réellement kaondra.
      Le post signifie tout simplement que TOUT LE SYSTEME EST VERROUILLÉ A TOUS LES NIVEAUX par le POUVOIR.
      La Corée du Nord, c’est exactement CELA.

    • 16 février à 11:45 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Nous sommes en fin de mandat : mais est-ce que le poste de chef de l’opposition a été attribué et officialisé ? NON et ça c’est une situation ANTICONSTITUTIONNELLE.
      C’est l’œuvre de DJ faikam-boto Rainilainga brosse le (lui) Mr Ho dondro-p* qui piétine la constitution qu’il a lui même mise en place !
      UN VRAI HOMME D’ETAT NE PIETINE JAMAIS LA CONSTITUTION.

    • 16 février à 11:56 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Déserteur un jour, déserteur toujours.

      Verrouillé ? Apparemment, une motion de censure a failli passer ? C’est possible en Corée du Nord, qui s’habitue aux résultats d’élections plus de 90% ?

      En fait, vous confondez la majorité(cohésion)avec le verrouillé. Ry manam-pahaizana.

      « nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude », C’est la faute de stratégie de l’opposition si la situation se présente ainsi, ils ont boycotté le sénatorial, qui était un cadeau pour le régime, une majorité de plus,...

    • 16 février à 13:03 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      "une motion de censure a failli passer ?"

      Wouaou !
      Et le DJ Kim-jong-un est intervenu pour que justement de telle tentative ne puisse passer.
      Preuve flagrante. Kaondrana un jour, kaondrana toujours.
      Ce n’est pas parce que les kaondrana trouvent toujours des choses à dire pour justifier ce qui n’est pas défendable que cela enlève la nature dictatoriale de ce pouvoir.

      Et je reprends ce qu’a écrit YAR hier :
      15 février à 12:42 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe ^

      Consortium Isandra,
      "Pour moi Foza Suprême n’ est qu’ un bel hypocrite sans foi, ni loi."

      Eh oui, je le maintiens, sans foi ni loi".
      Si Andry Rajoelina avait un peu de respect de la loi, il n’ aurait fait un coup d’ État et envoyé son peuple à la boucherie un funeste jour de février 2009.

      Depuis 14 ans maintenant, on en voit le résultat, plus récemment il n’ aurait pas du interférer sur la motion de censure infligé à son PM, ni de la Loi de Finances 2023 votée par le parlement, donc devenue loi d’ État.

      Foza Suprême n’ a aucun respect pour le principe de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et certainement pas le 4-ème pouvoir, les médias qu’ il cherche à mettre tous à botte.

      SAR DJ Lapin Crétinissime n’ a aucun respect de lui même finalement en ne respectant pas ses velirano.

      D’ autre personnes sont certainement plus qualifiées que moi, pour énumérer et expliciter tous les manquements à sa parole, à la loi, à la Constitution foulée allègrement par ce sinistre personnage qu’ est Andry Rajoelina.


    • 16 février à 13:03 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Et aussi :


      14 février à 17:53 | citoyendumonde (#4292) répond à Isandra ^

      #7070
      Si on veut vraiment parler de la dégradation de la situation économique à Madagascar, il faut distinguer les périodes :
      - 1960-1972 : 1ère république. J’ai connu cette période. Les Mauriciens venaient travailler chez nous, les Réunionnais venaient se soigner dans nos hôpitaux. Un instituteur pouvait se payer une voiture d’occasion avec son salaire. Tous les chefs lieux de province étaient propres et bien entretenus. On exportait du riz de luxe : le Mad Riz Gal. Madagascar était membre de l’union Africaine et Malgache en 1961qui devenait en 1965 Organisation Commune Africaine Malgache et Mauricienne. C’était un pays modèle en Afrique.
      - 1972-1975 : période instable et remise en cause des accords de coopération avec la France, les idées de gauche à deux balles étaient à la mode. Le kilo de riz passait de 35 FMG à 55FMG .
      - 1975- 1992 : deuxième république. Paradis socialiste, pénurie, revirement à 180 degré de Ratsiraka. Appauvrissement du pays et négociation avec la BM et la FMI
      - 1992-1996 : troisième république avec le Président Zafy Albert. Toutes les infrastructures étaient détruites. Il n’y a rien qui marchait sauf les débats politiques interminables. Ratsiraka gagnait les élections qui étaient contestables mais on a laissé faire.
      - 1996-2001 : retour de Ratsiraka. L’économie redémarrait puisqu’on ne pouvait plus descendre plus bas.
      - 2002-2009 : période Ravalomanana. Il mélangeait tout : la gestion de ses affaires privées, la religion et direction du pays. Il était le seul maître à bord. Il y avait une nette amélioration des infrastructures, les grandes villes de Madagascar étaient propres, moins de chômage etc...Son erreur fatale : renvoyer Philippe Gildas. Le taux de scolarisation, IDH, etc... étaient nettement mieux que maintenant.
      - 2009 : début du cauchemar pour le pays.
      - depuis 2018 : appauvrissement à la vitesse du TGV du pays Résultat : Air Madagascar en faillite, Jirama criblée de dettes, toutes les routes nationales sont détruites faute d’entretien, salaire des vacataires non payés, entreprises de TP non payées, secteur vanille sinistré, importation de 680000 tonnes de riz en un an.
      Ce pouvoir a beaucoup promis mais surtout menti. Il lui reste 7 mois ou plutôt dans 7 mois il sera foutu à jamais dans la poubelle de l’histoire.

    • 16 février à 14:11 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Déserteur un jour, déserteur toujours,...

      La période 2002-2008 : Ce n’est pas une période aussi joviale que ça. Regardons quelques points, sur lesquels certains chiffres sont records que Madagascar n’a jamais connu depuis l’histoire de notre république :

      - Taux de croissance en 2002 : -13%, record.
      - PIB/hab : En 2001 : PIB/hab : 391€, est en baisse en 2008 : 381€.

      Alors que les financements et aides reçus se totalisent aux alentours de 5 milliards $ contre à zéro pendant la transition et à peu près de 2 Milliards entre 2019 à 2022. C’est à dire, plus d’argent, mais, modeste résultat.

      - Le taux d’inflation entre 2002-2005, 15%(record), 9% la moyenne de l’ensemble de cette période.
      - Le taux d’échange entre 2002-2005 : 84%(record). C’est le début de la dégringolade de l’ariary, selon les économistes,...que les dirigeants se succèdent n’arrivent plus à redresser.

      Il est bien de rappeler que,

      - Pendant la transition, Madagascar a été frappé par les sanctions, privé de financements et aides extérieures, ainsi que la suspension de l’Agoa, dont les budgets de l’Etat sont dépendant à plus de 80%.

      - Les circonstances atténuantes entre 2020-2022 : Le COVID et puis la guerre en Ukraine.

      Plusieurs mois entre 2020-2021, nos frontières ont été fermées, alors que les tourismes produit 15% du PIB.

      De ce fait, le PIB par hab en 2018 : 454€, monte à 470€ en 2019, suite au Covid a connu une baisse de 11% en 2020 : 418€.

      Le taux d’inflation en 2019 : 6%, puis 5%, 2020-2021, et à cause des inflations internationales 10% en 2022, et prévu en baisse à 8% en 2023. Ces inflations internationales surtout au niveau des alimentaires entraînent la baisse de consommation des produits dits non essentiels comme la vanille,...etc. D’où la stagnation des commandes.

  • 16 février à 11:35 | I MATORIANDRO (#6033)

    tsy misy azo antenaina @ zay fanovan,a kotrehin’reo tsy mahay ninin reo.

    Tsy resahin’ny MT mihintsy ilay raharaham-pitsarana mahazo ilay mibotsin’orona iny.

    Avadika tain’omby, avadika tain’omby.

    MAATATESA VALI-KITSAKA AN.

    Mirary soa NAMA Ratiarivelo.

  • 16 février à 12:28 | lé kopé (#10607)

    Le Laitier a été destitué en 2009 , car selon les caciques du régime actuel , il s’est accaparé les richesses du Pays en monopolisant tous les leviers de l’Economie locale, et en dilapidant l’argent de l’Etat en s’octroyant un avion privé , Air Force One . Mais ce qui a été déterminant dans sa chute , est soit disant cette Transaction avec les Sud Coréens , avec l’Entreprise Daewo , ayant pour objectif d’améliorer nos productions agricoles. Le régime actuel a fait pire en octroyant des terres arables à un Pays du Golfe , et maintenant avec ce Consortium Hydroneo Africa , pour une exploitation rizicole à Marovoay . Et quand sera -t-il des grandes exploitations Malagasy , comme le Silac , si cher à Rivo Rakotovao ? A cela s’ajoute le pillage de nos richesses minières , sous marines , et la mise à l’écart de tous ceux qui aspirent à développer cette Patrie . Pour revenir au sujet du jour , comme l’a déclaré le grand Manitou qui est le faiseur de rois , alias Astérix , il n’est plus opportun de changer les membres du gouvernement , vu que l’Election est toute proche , et que cette initiative nécessite un certain nombre de bouleversement dans la conduite des affaires du Pays , ne serait que le remplacement du personnel dans chaque Département . Bref , ce pouvoir est à bout de souffle , et ne sait plus quoi faire pour s’accrocher au dernier filin qui lui reste . Salut Les Copains .

  • 16 février à 12:36 | MALIBUC (#9345)

    Isandra #7070,
    DETRACTEUR : Personne qui cherche à déprécier par des critiques.

    Si l’on en croit la définition c’est bien vous les détracteurs les #7070, vous ne faites que déprécier tout ce que disent les autres sur le forum, les Andafy, les Gasy, les Zanatany, les Médias et toutes les âmes de bonne volontés.
    L’heure de rendre des comptes à sonnée alors un conseil, barrez vous (si ce n’est déjà fait) car votre vie risque d’être en danger, on vous surveille et on attend le bon moment. hihihihihihi
    Sur un air de la chanson de Johnny Halliday :
    "Allumez le pneu.....allumez le pneu......"

  • 16 février à 12:43 | Isandra (#7070)

    Les détracteurs récidivent,...

    Finalement, les Sihanaka se réjouissent de cette réalisation, en profiteront, leur produits ne seront plus bloqués.

    https://lexpress.mg/16/02/2023/infrastructure-la-rn44-en-phase-de-finition/

    Pourtant, voici le reportage fait par Del en 2020, quelques jours après le lancement de ce projet, pour faire croire aux Malagasy qu’il n’y a rien de concret sur cette RN.

    Les détracteurs sont en train de commettre la même erreur sur cette autoroute Tana-Tamatave, dont les travaux continuent de son bonhomme de chemin. Le rendez-vous à l’inauguration...

    • 16 février à 13:08 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      RAPPEL :


      15 février à 20:17 | tsimahafotsy (#6734)

      Mentir pour mentir, ce bouffon de Dj aurait pu s’y prendre avec un peu plus d’ingéniosité et non se fourvoyer encore plus dans le ridicule.
      En 2018, il a annoncé transformer le bord de mer de Tamatave comme les plages de Miami aux States. Puis quatre ans après, il déclare que Miami ce n’est pas Miami aux Etats Unis, mais Miami Malagasy, Miray hina ary mifankatia.
      Il avait annoncé transformer Ambatondrazaka en Paris, et que 80 km d’autoroute seront terminées d’ici la fin de l’année, rien que çà !
      A Talatavolonondry, point de départ de cette fameuse autoroute , il n’y a plus rien, plus aucune activité à l’horizon !
      Les engins de TP loués pour le cirque de la premiere pierre sont partis et ne restent que les rizières remblayées et vandalisées par ces voyous de fozas.
      Et devant des milliers de témoins, il dit qu’il a prié dans les chiottes pour faire gagner les Bareas, et en faisant pffffou, il a arrêté la pluie !

      Ce crétin sait-il que tous ses faits et gestes sont filmés, enregistrés, archivés ?
      Il devrait se regarder dans un miroir et faire son auto critique pour se rendre compte que plus ridicule que lui on meurt !

    • 16 février à 13:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Déserteur,

      « A Talatavolonondry, point de départ de cette fameuse autoroute , il n’y a plus rien, plus aucune activité à l’horizon ! ».

      Comme j’ai évoqué plus haut, les détracteurs récidivent.

      Donc, il est inutile de perdre notre temps pour en discuter, parce que le temps nous confirmera qui a raison comme c’est le cas sur cette réhabilitation de la RN44.

      En tout cas, pas plus tard que la semaine dernière, le ministre a confirmé que ce projet continue, l’Etat versera sa contribution en fonction de l’avancement des travaux. Pendant que les détracteurs surveillent le mouvement des engins,...

  • 16 février à 14:17 | Besorongola (#10635)

    L’HEURE DU BILAN.
    MR HO OU "TSIPAKY NY MIALA AINA" .

    MAUVAIS PARMI LES MAUVAIS.
    https://lexpress.mg/10/02/2023/blanchiment-dargent-madagascar-dans-le-top-5-des-pays-a-risque/

    BORDEL.
    https://lexpress.mg/15/02/2023/circulation-des-particuliers-accaparent-les-trottoirs-dantananarivo-ville/

    A quelques mois de l’élection présidentielle, il est temps de faire un bilan des projets et promesses de notre cher Président de la république. Effectivement, les 13 Velirano, censés changer radicalement la vie de l’ensemble du peuple malagasy et donner à Madagascar un élan de développement qu’elle n’a pas connu durant plus de 60 ans d’indépendance, n’ont pas du tout apporté ses fruits. Pourtant, ces Velirano n’ont rien apporté de concret pour le peuple, ils sont juste des promesses en l’air dans le but d’amadouer la population en vue de la campagne électorale.

    Prenant l’exemple du Velirano numéro un qui dit que la paix et la sécurité sont une priorité. Ce n’est qu’un effet d’annonce, vu que jusqu’à présent c’est l’insécurité qui règne dans la Grande île, que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural. Pour le numéro deux, qui dit « énergie et eau pour tous » n’a eu aucun effet sur la vie quotidienne du peuple, les délestages continuent de sévir et les coupures d’eau sont de plus en plus fréquentes. De plus, la majorité des Malagasy ne peuvent pas profiter de l’eau potable et les problèmes de la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) sont encore loin d’être réglés avec des histoires d’intérim qui durent et les problèmes des hauts dirigeants de la société nationale avec la loi. Ensuite, le Velirano numéro trois qui s’intitule « lutte contre la corruption et justice équitable » n’est que mensonge car en 2022, avec l’indice de perception de la corruption, la Grande Ile est classée 142 ème sur 180 pays, avec un score de 26 sur 100. On en a déjà parlé dans un article publié le 1 février dernier. Pour le lire en intégral, suivre le lien http://www.lagazette-dgi.com/?p=91155.

    Il est inutile d’énumérer tous les Velirano un par un pour savoir qu’ils n’ont rien apporté de bon pour le peuple, que le Président sucré du peuple est le roi des effets d’annonce ou encore que le régime actuel n’a pas pu mener le pays dans la marche vers le développement. Mais au contraire, depuis leur arrivée au pouvoir, la Grande île a connu une grande régression dans beaucoup de domaines. On est maintenant à la veille de l’élection présidentielle, il est donc temps pour le peuple de bien savoir faire le choix sur celui ou celle qui est vraiment digne d’être le Président de la république.

    Ravotina/LGI.

  • 16 février à 14:20 | Besorongola (#10635)

    LA GALÈRE CONTINUE POUR LES USAGERS DE LA RN2 TANA TOAMASINA !

    Un mois après le début de la grève des camionneurs de la route nationale numéro 2 reliant Antananarivo et Toamasina pour cause de la dégradation de la route. Et un mois aussi après l’annonce de Jerry Hatrefindrazana, le ministre chargé des travaux publics que les travaux de réhabilitation pourront débuter le 15 février avec le financement de la Banque mondiale, la situation des transporteurs et des usagers de la route nationale 2 n’a pas du tout changé, vu que jusqu’à maintenant la réfection totale n’est pas d’actualité. L’annonce du ministre des travaux publics n’a pour but que d’apaiser la colère des transporteurs qui pourtant demandent une solution pérenne de la part de l’Etat car beaucoup de secteurs d’activité sont lésés par la détérioration de la RN 2. Force est alors de constater que Jerry Hatrefindrazana a menti ouvertement sur la question de réfection totale de la route reliant la capitale à Toamasina. Actuellement, le ministère des travaux publics effectue des réfections partielles sur la route menant à Toamasina. La raison à cela est que jusqu’à maintenant, on attend toujours le déblocage du fonds de la Banque mondiale dans le cadre de la composante d’intervention d’urgence (CERC). L’Etat ne fait que des petits travaux pour raccommoder les nids-de-poule et les trous qui jonchent la chaussée. Et le tout financé par l’Etat.

    Pourtant à la mi-janvier, avec la grève des camionneurs, le ministre chargé des travaux publics a répondu négativement à la demande des transporteurs pour faire des travaux d’urgence à cause des difficultés financières connues par l’Etat et la difficulté du ministère pour trouver des entrepreneurs, vu que leur appel d’offre a eu du mal à trouver des preneurs. Mais depuis quelques jours, le ministère a quand même pu entreprendre des travaux d’urgence sur la RN 2, et ce sans le fonds de la Banque mondiale qui tarde à venir.

    Rappelons que les camionneurs ont déjà proposé cette solution à l’Etat, mais les responsables n’ont pas daigné répondre positivement à leur recommandation. Selon le président du syndicat des camionneurs au début de leur grève, « Pour que les travaux se fassent rapidement, on préconise le terrassement des parties de route les plus délabrées pour que nous puissions circuler et travailler en toute sécurité. »

    La route nationale numéro 2 n’est pas la seule route qui est totalement délabré, la quasi-totalité des routes nationales sont actuellement en piteux état et ont besoin urgemment de réfection, mais la priorité des hommes forts du régime actuel est ailleurs. La priorité est soi-disant portée sur le social, mais en réalité les hommes du régime ne font que prioriser leurs intérêts personnels au détriment de l’intérêt du peuple.

    La Gazette

    • 16 février à 15:24 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Certains habitant à Andafy mais n’osant pas l’avouer ont écrits que tout va bien, que la RN2 est en cours de finition etc ...
      Et la grève des camionneurs vous dites ? Non, les kaondrana disaient encore ce matin que cela n’est que du pur fantasme des Andafy (comme eux bien sûr).
      Allez voir, ces kaondrana d’un jour mais kaondrana pour toujours.

    • 16 février à 15:33 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Un certain Fleury R qui connaît bien Bebonga(Lola) et LGDI a dit que tous les grands titres de ce genre de journaux ne sont pas gratuits, c’est à dire, payant, derrière il y a des personnes ou entités qui les paient pour qu’ils soient publiés.

      Et, apparemment, le siège de LGDI ne serait plus à Mada. Pourquoi ?

      Voici, la publication du ministère de BTP, laquelle dément cet article :

      https://www.facebook.com/mtp.madagascar/posts/209247858286454

    • 16 février à 17:27 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      On s’en fout qui connaît qui mais ses articles sont très pertinents et répondent bien aux attentes des lecteurs.

  • 16 février à 14:40 | Kobbe (#11248)

    A. RAJOEL EST BIEN INTENTIONNÉ MAIS MAL ENTOURÉ...
    Par essence, les dirigeants politiques ont de bonnes intentions pour leur pays et leur peuple.
    Mais lorsqu’il s’agit des pays tel le nôtre, il y a des défis internes et externes que les dirigeants traversent dont nous en tant que citoyens ordinaires ne sommes ni conscients et ni ne connaissent pas. Les intérêts des puissances étrangères (parfois en conflit) sur le continent sont quelques uns parmis les défis externes que traversent les hommes d’États de pays Africains. Parmis les défis internes on peut citer la malstructure de l’appareil étatique, mais aussi les capacités et qualités de l’équipe entourant le président de la république : Rajoel pourrait avoir des bonnes intentions pour le Madagascar, mais il est mal entouré (...)

  • 16 février à 15:04 | kartell (#8302)

    Le one man show présidentiel auquel nous avons eu droit, durant quatre années de propaganda, pschitt, vient de prendre une toute autre tournure avec l’entrée en scène des ex-présidents, prêts à en découdre pour justifier de la confiance, versatile des électeurs, frustrés, eux, d’avoir été menés en bateau par un commanditaire, adepte des ronds dans l’eau et des inaugurations à la Père Noël, fauché !..
    Moment, on ne peut plus délicat pour une Excellence, habituée à faire cavalier seul, sur son fougueux poney !..
    Il faut s’attendre à voir le régime en place, multiplier ses croche-pieds, vis à vis d’une démocratie, en trompe-l’œil, qui risque, paradoxalement, d’être la grande perdante de ce suffrage universel, contraint d’être proposé par ce régime, prêt à beaucoup, pour conserver ses prébendes de ce qui pourraient encore l’être !..
    La liberté d’expression reste un acquis fragile qui ne se décrète, ni se gagne, surtout au travers d’une simple déclaration de tribune dans l’objectif, inavoué, de rassurer les bailleurs de cette élection, dispendieuse, comme il ne serait pas imaginable !..
    Bref, en entrant de plein pied, dans une période de haute turbulence, la société endémique va devoir changer de tics et ses tocs, au risque d’apparaître, une nouvelle fois, immature, en conservant ses réflexes, systémiques, de replis sur soi, avec le tout et son contraire, pour unique parole d’avenir et de chèques en bois !..
    Le contexte, du mieux disant, prendra de la hauteur avec une surenchère de promesses, des uns, surpassées par celles des autres dans un climat d’intox,où, seul, le sérieux n’aura plus sa place !..
    C’est avec un tel rituel, que s’ouvre cette campagne présidentielle qui tiendra le pays, sous cloche, durant cette année 23, pendant que les problèmes accumulés seront soumis aux analyses de chaque candidat en tenant davantage de la solution miracle qu’à celle d’un pragmatisme raisonnable !..
    Reste qu’aujourd’hui, la donne pourrait évoluer en sachant qu’une officine israélienne « team Jorge » spécialisée dans la désinformation sur le net dans les périodes électorales et les crises politiques risque de jouer un rôle primordial dans ce marigot endémique..
    Les enquêteurs de Forbidden Stories au cours de leur investigation se sont vus confirmer qu’elle était intervenue, moyennant 6 millions d’€, en particulier au Kenya et au Sénégal, avec l’Afrique comme terrain privilégié !…
    Tal Hanan, alias Jorge, son patron s’est vanté devant ces journalistes d’investigation qui s’étaient fait passer pour des clients désirant « acheter » ses services d’avoir « participé au sabotage de plusieurs scrutins, dont notamment le premier référendum sur l’indépendance de la Catalogne organisé le 9 novembre 2014 ».
    Il leur confie également avoir travaillé sur « 33 campagnes présidentielles, dont 27 ont été couronnées de succès ». lI leur a affirmé, démonstration à l’appui, pouvoir créer automatiquement de faux comptes en ligne, générer automatiquement du contenu sur les réseaux sociaux ou pirater des emails ou des comptes Telegram pour influencer des campagnes électorales notamment.
    À toutes fins, inutiles !…

    https://www.rts.ch/audio-podcast/2023/audio/desinformation-et-manipulation-a-vendre-interview-de-cecile-andrzejewski-25901285.html

    • 16 février à 15:21 | Shalom (#2831) répond à kartell

      De retour kartell, on s’était posé la question.
      Ca s’était bien passé les vacances ?

    • 16 février à 15:42 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Shalom

      Merci, mais pas de vacances, simplement un stand-by, mûrement réfléchi….
      Mais, la révélation de cette officine depuis, deux à trois jours sur mes terres de lecture m’a semblé utile à faire connaître sur ce forum, sachant que cette campagne à venir pourrait en faire les frais…
      Voilà, voilà
      Cordialement.

  • 16 février à 15:04 | lé kopé (#10607)

    Isandra et consorts ,
    Vous devez vous mettre à plusieurs pour combattre les forumistes , ce qui est un signe de lâcheté et un manque de courage. Certains habitent l’Hexagone , pour être au courant de l’actualité , les autres restent au Pays pour justifier leur soif de prédation. Selon leurs formules , être détracteur , c’est voir la réalité en face , car ils sont les seuls à ignorer les difficultés quotidiennes endurées par le peuple Malagasy . L’illustration est l’engouement de la population ,à chaque passage du laitier dans une localité , accompagné des forces de l’ordre sous le joug de ce régime , alors que votre Calife a besoin de rameuter toutes les personnes acquises ou non en sa sa faveur , à coup de distribution de riz , ou d’autres ingrédients de première nécessité . Adulé ou non , par ses compatriotes , telle est la question .

    • 16 février à 15:28 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      lé kopé, vous dites "à coup de distribution de riz , ou d’autres ingrédients de première nécessité.".
      Je répondrai : "Hano fa ADALA tompo".
      Et l’hélicoptère ? Ca vole avec du kérosène je crois ! Le ministre de l’intérieur ukrainien était mort dans l’accident de l’appareil à voilure tournante qu’il a utilisé en tentant de fuir l’Ukraine.

  • 16 février à 15:55 | tsimahafotsy (#6734)

    @ Shalom,

    le crétin #7070 vous répond ainsi :
    " Comme j’ai évoqué plus haut, les détracteurs récidivent.
    Donc, il est inutile de perdre notre temps pour en discuter... En tout cas, pas plus tard que la semaine dernière, le ministre a confirmé que ce projet continue, l’Etat versera sa contribution en fonction de l’avancement des travaux. Pendant que les détracteurs surveillent le mouvement des engins,..."

    J’ai une propriété vers Ambila lemaitso et je compte y passer ma retraite.
    Et s’il y a un "détracteur" qui souhaite la construction réelle de cette autoroute Tana-Tamatave, c’est bien moi. Bien que je préfère la rénovation totale de la RN2 au lieu d’une autoroute qui va saccager ce qui reste de la forêt primaire ;
    Au temps de R8, nous partions à 4 heures du matin de Tana, et vers midi, dejeuner à la maison. En juillet 2022, nous partions toujours à 4 heures du matin, et c’est l’heure du diner quand on y arrive.
    Et pourtant, nous avons une bonne voiture, mais la RN2, c’est la route infernale jusqu’à Ambila !
    J’admire le courage des camionneurs et des chauffeurs de taxibrousse qui font cette route plusieurs fois par semaine ;
    J’ai des cousins qui habitent Talatavonondry et ses environs depuis des générations et des générations. C’était une grande discussion leurs rizières, c’est tout ce qu’ils ont.
    Donc on échange beaucoup sur ce projet d’autoroute , ils m’envoient des photos et ils suivent les travaux.
    Quid des travaux ?
    OUI, il y a eu des travaux pour remblayer les rizières au mois de décembre,
    et depuis PLUS RIEN !
    Les engins de TP sont partis, il y des piquets de délimitation et à part çà RIEN.
    Pas d’ouvriers, pas de machine, RIEN. Aucun avancement !

    A Brickaville aussi, les fozas ont fait le même coup en 2019.
    Photos avec les bulldozers et tout le tintouin, et après plus rien.
    J’ai demandé des explications au chef district qui est un ami, et il a rigolé : mais c’était pour JUSTIFIER et débloquer l’argent du FER !

    Et tout va bien à Madagascar disent les #7070 !

    • 16 février à 16:16 | Shalom (#2831) répond à tsimahafotsy

      Des témoignages forts et réels mais qui sont l’objet de déni de la part du régiment des (#7070).
      C’est dans pareilles circonstances que se posent les questions sur le rôle de ce régiment : à devoir essayer de trouver des réponses à tout, est-ce une dignité humaine et cela fera-t-il avancer ou changer les réalités ?
      Quand vous parlez de "FER", se croient-ils intouchables pour penser qu’on ne leur demandera pas des comptes sur ces fonds ?
      En tout cas et en attendant, c’est le pays et le peuple qui morflent.

    • 16 février à 16:23 | Isandra (#7070) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,

      Certains détracteurs et opposants avaient affirmé la même chose sur la RN5A et RN44. Ils avaient déclaré que les engins sont parti après le départ du Président, et tous les moutons d’andafy les ont cru, mais, vous pouvez constater comme moi, où on est la réhabilitation de ces routes.

      Je n’essai même pas de vous convaincre quoi que ce soit, vous laisse croire à ce qu’on vous rapporte. Quoiqu’on dise, le temps nous révèlera la vérité, là, on reprendra cette discussion.

    • 17 février à 09:33 | vatolahy (#11348) répond à tsimahafotsy

      plus on s eloigne de la tyrannie coloniale plus routes et pistes retrouvent leur etat naturel CQFD

  • 16 février à 16:26 | Albatros (#234)

    Petits rappels de la "Charte des Commentaires de Madagascar Tribune".

    - Pas de saturation ni de harcèlement par la répétition de messages identiques ou très voisins. Les représentants de partis politiques ou d’associations peuvent poster des messages, mais avec modération. Les messages à caractère publicitaire ne sont pas autorisés.
    Mais la "saturation" des messages des "petites mains" du (#7070) à "Caractère Publicitaire" en faveur de leur gourou, semble être autorisée sans problème !.

    - Les tentatives d’usurpation d’un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées

    - Le ou les modérateurs se réservent le droit d’appliquer ces règles, en supprimant tout ou partie de certains messages, et en excluant du site, temporairement ou définitivement, ceux qui les violeraient de manière flagrante ou répétée et systématique.

    Si les "utilisateurs" multiples du (#7070), ne rentrent pas dans ces critères, c’est à ne rien comprendre !.

    Il y a quelques jours, un intervenant sur ce forum (désolé je ne me souviens plus de qui !), avait signalé que Madagascar-Tribune "avait choisi son camp" !.
    Je pense que cette personne n’était pas loin de la vérité !.
    MT semble s’éloigner du travail d’information pour se tourner vers un travail de "COM" !.

    Dommage !.

    Je reste à la disposition des "modérateurs" du Site pour éclaircir mes propos, en cas de besoin !.

  • 16 février à 16:43 | lé kopé (#10607)

    Les exemples ne manquent sur les promesses non réalisées du Calife . Même celui qui en sortira un livre ne pourra pas espérer un "best Seller" , devant la réalité quotidienne de nos compatriotes . C’est vrai que la population ne s’occupe plus de la politique , car une journée sans travail est une catastrophe pour toutes les familles . Il n’y a que les fossoyeurs de La République qui se réjouissent de cette situation misérable , mais ce qu’ils ne savent pas , c’est que la roue est en train de tourner.
    Pisokely ,
    Prépare les chambres pour les Prédateurs de l’Etat , mais j’espère qu’ils ne vont pas mettre tout ton domicile à sacs. Merci quand même pour ta générosité , car je ne pourrai pas avoir cette mansuétude.

  • 16 février à 17:11 | Besorongola (#10635)

    LE PITEUX ÉTAT DE LA RN2
    IMAGES DU 6 FÉVRIER 2023.

    https://www.facebook.com/groups/1519054741637986/permalink/2105137116363076/

    • 16 février à 18:45 | Albatros (#234) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola !.

      Ce qui est dingue, c’est de voir ces camions avec des containers qui pourraient être chargé sur des wagons de la ligne TCE, entre Tamatave et Tana !.

      La remise en "état" de la voie de chemin de fer entre Tana et le port serait plus utile que cette autoroute qui servira (si elle est construite un jour !), qu’à la circulation des 4x4 de la Jet Set de la Capitale pour de rapide week-end à Toamasina !.

  • 16 février à 18:14 | arsonist (#10169)

    Momba ny varotra eny antsena iraisam-pirenena dia
    ny rapport qualité/prix no voalohany mifehy ny takalo ,
    rehefa hita mazava mialoha ny tolotra sy ny tinady !

    Ny tolotra sy ny tinady hita eny antsena rehetra any Madagougou dia :
    ny tinady maro be ,
    fa ny tolotra tsy ampy mihitsy , na tsy misy akory aza !

    Ny rapport qualité/prix dia :
    tsy hay na hay na tsy hain’ny foza ny hevitrin’ny hoe rapport !
    [Ny tena fantatra mazava dia tsy hain’ny foza ny hevitrin’ny hoe taux !]

    Ny hevitrin’ny hoe qualité indray , dia hita mazava be fa tsy fantatrin’ny foza mihitsy izay dikany !
    Porofon’izany ny toetr’ireny pisse-mémée sy ny colisée sy ny làlana sy ny trano sekoly sy ny trano hopitaly lazain’ny foza fa manara-penitra ireny !

  • 16 février à 19:12 | Ra-Jao (#282)

    On s’en fout de cet enieme remaniement de rajoely tant que c’est Ravatomanga qui est le chef de toutes nos institutions.Il s’est même assis sur l’amnistie nominative accordée par rajoely à Rolly Mercia. La politique sociale ne sera que de la poudre aux yeux. C est sa campagne électorale qu’il va faire financer par les contribuables, la tva prélevée sur les maigres achats des 81% pauvres de notre pays y compris !

  • 16 février à 23:50 | Albatros (#234)

    Le remaniement c’est pour avant ou après le passage de "Freddy" ?!.

  • 17 février à 10:45 | Yet another Rabe (#4812)

    Miharahaba ny rehetra,

    Izao indray izany ny fandaminam-potoana an’i Rabitro Manjaka dondrom-P* :

    https://www.actutana.com/wp-content/uploads/2023/02/FB_IMG_1676571078132.jpg

    https://www.actutana.com/depeche/cest-pas-a-un-chef-fokontany-de-faire-ca/

    Mizara zezika.

    Mba tokony manala fako koa izy, fako afaka atao zezika, @ izay dia mampiseho fa tena :

    https://www.actutana.com/depeche/vous-meritez-un-president-jeune-et-dynamique/

    Sady koa efa fantatra fa raprezy dia olona votom-pinoana izy, koa dia mivavaka mandohalika any @ WC :

    https://m.facebook.com/tahirintsaryarchiver/videos/1329520127900060/?extid=CL-UNK-UNK-UNK-AN_GK0T-GK1C&mibextid=2Rb1fB&refsrc=deprecated&ref=sharing&_rdr

    Angamba raha manao "Fofofo" masina izy dia tsy hamely an’ i Madagasikara ny rivo-doza Freddy.

    Fa raha tsy mihaino azy Andriamanitra, ka tonga mamely mafy an ’ Madagasikara i Freddy, dia efa vonona i Foza fara-tampony Tom Crise :

    https://www.actutana.com/depeche/bas-les-pattes-freddy/#comment-142423

    Mankasitra

    • 17 février à 10:48 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Fanitsina :

      "Mankasitraka" fa tsy "Mankasitra"

  • 17 février à 14:04 | NanaTana (#11410)

    Fa izaho manokana , rehefa misy tsy Gasy , milaza fa dondrona ny mpitondra antsika , dia valiako hoe tena hitako amin’ny tenako mihitsy fa dondrona izahay , oharina aminareo ! !

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS