Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 18 août 2019
Antananarivo | 15h34
 

Politique

Elections communales

Le régime souffle le chaud et le froid

mardi 13 août | Arena R.

Le régime actuel entretient le suspense total sur les élections communales et municipales. Les rumeurs qui émaneraient de la Présidence indiquent que la tenue de ces élections est prévue le 27 novembre prochain. C’est d’ailleurs l’avis publié par un conseiller technique du président de la République sur son compte facebook. Bien que les membres de Commission électorale nationale indépendante (Ceni) affirment ne pas être au courant de cette date, cette information se répand comme une trainée de poudre au sein de cet organe.

Joint par téléphone, le rapporteur général de la Ceni indique que pour l’instant le gouvernement n’a pas formulé aucune demande de proposition de calendrier électoral à part celle que la Ceni s’est déjà soumise et dans laquelle elle a proposé la date du 28 octobre. Ainsi, nous ne pouvons rien affirmer ni infirmer pour cette date du 27 novembre, parce que nous n’avons rien proposé à ce propos, indique notre source.

Hier, lors de l’ouverture de la session extraordinaire à l’Assemblée nationale toutefois, le Premier ministre a insinué la nécessité de procéder à la révision électorale pour rendre davantage crédible les élections. Les textes en vigueur indiquent toutefois que cette révision se déroulera entre le 1er décembre et 15 mai. Et dans ce cas de figure, les élections municipales ne devraient se tenir avant le 15 mai 2020.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 13 août à 09:32 | betoko (#413)

    Souffle le chaud et le froid , normal nous sommes en hiver austral

    Répondre

  • 13 août à 09:54 | titynana (#10701)

    tsara

    Répondre

  • 13 août à 10:58 | Vohitra (#7654)

    A quoi bon insister à réaliser une élection pendant la saison des pluies tout en sachant l’état délabré des infrastructures de transport dans le pays ?

    Et sachant aussi que la PGE sera une simple transcription de l’IEM dans le cadre institutionnel, je ne vois pas l’utilité pour les partis politiques issus de l’opposition de participer à la prochaine élection communale étant donné que la part du budget de l’Etat alloué aux Collectivités serait celle destinée à la mise en œuvre des promesses présidentielles…tout au moins les promesses qui seraient financièrement supportables par le budget

    Répondre

    • 13 août à 16:10 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Le Premier Ministre Ntsay Christian venait aussi de trancher la decision du gouvernement a propos du calendrier scolaire dans le cadre du PSE.

      Et vlan ! Retour a l ancien calendrier !

      Les pauvres paysans, les ambanivolo d origine, peuvent desormais se resigner a leurs propres sorts. Et oui. Toujours les laisses pour compte, ecrases par les preferences et volontes de ceux qui ont le pouvoir en ville...

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS