Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 13h43
 

Foncier

Ambohitrimanjaka

Le projet Tanamasoandro s’invite au Parlement

mercredi 16 octobre | Arena R.

Face à la grogne des habitants d’Ambohitrimanjaka, le projet Tanamasoandro et son lot de problèmes d’expropriation s’invitent au parlement. Hier, lors de l’ouverture de la deuxième session parlementaire ordinaire, les présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat ont tous les deux rebondi sur le sujet qui fait actuellement polémique.

« Le projet de développement promis par le président de la République est actuellement bloqué. Or, il doit être réalisé. J’invite les parties concernées à accepter de négocier. Nous sollicitons l’Exécutif à écouter la demande des propriétaires victimes des expropriations », a lancé la présidente de l’Assemblée nationale. « Il n’y a aucun intérêt à ce que l’une ou l’autre partie soit lésée dans le cadre de ce projet présidentiel  », soutient la députée d’Ambatofinandrahana, élue sous la bannière de la plateforme présidentielle, IRD.

« Il est toujours important de se mettre autour d’une table de négociation dans une situation litigieuse comme cela  », affirme Rivo Rakotovao. «  Aucun dirigeant ne propose quelque chose qui puisse aller à l’encontre du bien de son peuple, mais il faudra, néanmoins, que ce dernier soit réellement informé de ce qui se passe pour éviter les embrouilles. » poursuit l’ancien chef d’Etat par intérim. Cela ne l’a toutefois pas empêché de tacler un peu l’Exécutif sur la nécessité de faire le projet dans ces localités.

L’opposition à l’Assemblée nationale, le groupement parlementaire Tiako i Madagasikara (TIM), finalement sorti de sa torpeur, a pointé du doigt le fait qu’il n’y aurait eu aucune étude d’impact environnemental sur ce projet Tanamasoandro, un préalable pourtant avant la réalisation de projet de telle envergure. « Personne n’est contre le développement, mais il ne faut pas que le développement des uns affecte le quotidien des autres », précise Hanitra Razafimanantsoa.

En son nom propre, le député IRD, élu à Ambohidratrimo, Johnny Rakotoarisoa a déclaré pour sa part qu’il va surveiller de près le mode d’indemnisation des éventuels expropriés dans ce projet. Mamy Rabenirina, un autre député d’Ambohidratrimo élu sous la bannière du TIM, quant à lui reste discret sur le sujet depuis qu’il est élu troisième questeur de l’Assemblée nationale. Il a toutefois été aperçu lors de la manifestation des habitants d’Ambohitrimanjaka il y a deux semaines.

Les autorités tentent de dénouer le problème et semblent mieux réactives. La semaine dernière, au lendemain de la manifestation des habitants d’Ambohitrimanjaka, des responsables de l’APIPA et du ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et des Travaux Publics (MAHTP) ont apporté des explications sur le projet. Le ministre Hajo Andrianainarivelo a assuré par la suite que les valeurs des indemnisations liées aux propriétaires touchés par ce projet, seront fixées dans le courant de cette semaine.

En tout cas, le chantier de la ville nouvelle a déjà commencé, L’Etat ne compte pas reculer. Les habitants d’Ambohitrimanjaka quant à eux, sont déterminés à défendre leurs terres et menacent de faire un important mouvement de blocage du projet à travers une nouvelle manifestation. Ils ont également rencontré hier la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH).

84 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre à 09:09 | elena (#3066)

    Et voilà à vouloir aller trop vite, on met la charrue avant les zébus. Si tous les projets présidentiels sont du même tonneau de Danaïdes, on peut s’interroger sur leur sérieux, en fait on ne s’interroge même plus.

    • 16 octobre à 16:42 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Entre blablabla propagandiste & forcing quant à la réalisat° il y a les règles & procédures à suivre. Il ne suffit pas de dire fin 2018 que je vais faire caca & des wc seront tout de suite à votre disposit°. Mais dans tout ce système de charrette avant les bœufs le gouvernement Ntsaitsaitsai n’est que simple figurant, pourtant c’est à lui de projeter (différents projets), l’Assemblé valide & retouche si besoin avant d’envoyer au prezidà pour ratificat°, puis de retourner ledit projet au gouvernement pour que ce dernier puisse commencer les appels d’offre & patati patata. Ici donc le gouvernement ainsi que l’Assemblé ne savent pas sur quel pied danser. Ce sont les zébus qui disent à la charrette gauche gauche gauche !!
      & c’est une habitude fozaïque que de s’approprier les terrains d’autrui : en 2009 en renversant Ra8 pour cause mibodo tanin’olona à Andohotapenaka, mais lorsque les foza ont pris la commande du pays ils n’ont point restitué ces terrains à ceux qu’ils disaient des victimes de Ra8 mais eux aussi ils les ont pris pour en faire du hôpitaly manaraka penitra [lol !! bozaka be & lobolobo manerana ny tokotany] & kianja zara azon’ny mpilalaon’ny fokontany ilalaovana. Tia ifidy azy eo e, ho avy koa izao ny fifidianana ben’ny tanàna & mpanolon-tsaina ka hita eo indray. Efa sivy volana izay no lasa fa raha ireny fampielezan-kevitra nataony ireny dia tokony efa nahita tgv itsika sa mbola ho Tena Gisitra Ve ??

  • 16 octobre à 09:42 | Isandra (#7070)

    Combien de fois, les ministères concernés et la présidence ont organisé des rencontres en vu de trouver un terrain d’attente avec les propriétaires de ces terrains. C’est pourquoi, beaucoup des propriétaires ont déjà volontairement accepté de céder leur terrain, et l’idée des indemnisations ou les échanges.

    De toutes façons, il y a de gens(réfractaires) qui n’aiment pas le changement ou carrément, ils en ont peur. C’est leur nature, à chaque fois, quand on en parle, leur réaction est toujours négative, ils s’opposent toute de suite sans réfléchir les avantages et leur bienfaits. Malheureusement, ça existe dans tous les pays.

    En même temps, aussi, les opposants profitent de la situation pour faire échouer tous les projets du Président et exploitent maximum les contestations de quelques propriétaires, cherchent les petites bêtes pour dénigrer ce projet, même si au fond d’eux, ils sont convaincus que c’est un bon projet.

    • 16 octobre à 09:46 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Néanmoins, il faut aller de l’avant, les lanceurs de peau de banane sont toujours là, cela ne devrait pas nous empêcher d’avancer, de réaliser ce qu’on avait promis au peuple.

    • 16 octobre à 10:50 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      o r’inandra lohan’nangidina a !!!

      Nisy olona nilaza teto fa tsy hanototra ny tanimbary tsony fa hizara tany 1Ha ho an’ny tanora.

      Sao de heverinao fa doma pub otranao daholo ary ny olona rehetra ???!!!

      Ny vava no tsy atao be, ny mamerina azy no tsy laitra.

      sa tsy nisy niteny an’zany ndray ???!!!

      Samia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

    • 16 octobre à 11:49 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Mpiesona antoandro,

      "Nisy olona nilaza teto fa tsy hanototra ny tanimbary tsony fa hizara tany 1Ha ho an’ny tanora."

      Le fazahoanareo resaka mihintsy no misy olana, tsy haka tanin’olona na hanototra hoan’ny tenany na hoan’ny société-ny no tiany holazaina, tahakan’ny nataon-dRavalo ny teny Andohatapenaka.

      Tahak’izay koa ny teny Vodiala, izay izy no filoha no sady mpilatsaka hamaly ny tolo-barotra ny fanjakana. Sady mpivarotra izany no mpividy.

    • 16 octobre à 11:53 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Rien du tout Isandra, ton bac-7 cherche les emmerdements.
      Non content d’exproprier il reloge les agriculteurs dans le "desert" , de plus il croit fort bien que les propriétaires vont laisser remblayer leurs rizières et abandonner le tombeau de leurs ancêtres ?
      Ils y a de la place ailleurs, mais on l’a déjà vu ton DJ s’attaque aux effets mais pas à la cause.
      Ville nouvelle ou pas Tana restera toujours une poubelle à ciel ouvert.
      Mais il doit faire attention ton chéri idolâtré, auteur de la tuerie d’un certain 9 février, les propriétaires vont se battre et il y aura des morts s’il ne change pas d’avis......et là c’en est la fin d’un BAC -7 qui voulait se faire plus gros que le Zébu....

    • 16 octobre à 11:53 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      @ inandra lohan’angidin.

      Hi3 !!! Efa manomboka ketraketraka zany famalinao azy zany an.

      sqamia velonaina ahita ny fiafaran’naina.

    • 16 octobre à 12:11 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      MALIBUC,

      Bien sûr, il est conscient que pour exproprier les terrains de gens n’est pas mince affaire, dès le départ, mais, il est prêt à l’affronter, parce qu’il est convaincu comme nous derrière lui que ce projet est un véritable projet de développement qui nous produira, selon l’estimation, 5 Milliards $ /an dans le PIB, créera 200.000 emplois, et réduira les embouteillages, etc.

      Le truc, les opposants font tout pour faire capoter ce projet, parce qu’eux aussi, ils sont conscient que sa réalisation fait augmenter la popularité de Rajoelina,... C’est de la bonne guerre, politicien-politicienne.

    • 16 octobre à 12:25 | tanguy37 (#7699) répond à Isandra

      Connaissent pas le referendum !!vos dirigeants ?
      c’est oui ,on fait !
      c’est non ,on fait pas !!

    • 16 octobre à 12:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Tanguy,

      Si, mais ce n’est pas pour un projet que le peuple a déjà tranché lord de la présidentielle,...!

      Surtout, en analysant la situation, la population est majoritairement d’accord avec leur Président.

    • 16 octobre à 12:58 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Salama Matoriandro,

      Ry borisatroka anie ka efa mihaodihaody ao ambadimbadika ao e, efa zatra ny afindrafindrao niarahana hatrizay tamin’ireto voasary lozitra ireto e !

      Angamba efa naharay vodiondrimbarotra dia izao voatery mikiry biby izao e, iza moa no hanisy olana eo raha afindrany any tampoketsa any izy ity, fa ny antony dia io toerana io no efa nandraisana kôzy niaraka tany amin’ny Ra-patrô be isany e !

    • 16 octobre à 13:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Izay ilay lazaiko hoe tsy mahafantatra ny votoantin’ilay projet akory ny mpanakiana sy ny mpanohitra, dia mamoroporona an’izao zavatra rehetra izao.

      Ny tena loza dia ilay zavatra noforonony, rizareo ihany no mandray aza ho marina, dia iny no mamoky ny sainy ao.

      Misy aza efa sahy nilaza mihintsy fa ny filatex no nahazo ny tolo-bidy ny tetik’asa, havoaka tsy hoela ny orin’asa hanao izany izay tsy misy hidiran’ny Filatex na ny karana mihintsy.

      Rehefa dinihina koa ny zavatra izay haorina ao, tsena, sekoly, ministère, hopitaly, trano, dia ny Malagasy no tena hahazo tombontsoa amin’izany.

      Inona no hiraharahian’ny karana izay building any rizareo aza ny ankabeazany efa manana villa.

      Fa tsy maintsy ampidirin-drizareo moa ny karana sy ny sinoa, indrindra ny frantsay, rehefa hanohitra zavatra ho tanterahana anankiray,....Fomba fiady io.

  • 16 octobre à 09:59 | Isandra (#7070)

    "Le régime Rajoelina persiste et signe dans la mise en oeuvre du projet Tana-Masoandro malgré la contestation de certains habitants d’Ambohitrimanjaka qui refusent de quitter leurs terrains. Et ce, bien malgré la proposition d’indemnisation émanant du « Fanjakana ». Hier, une forte délégation du Ministère en charge de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics dirigée par le ministre Hajo Andrianainarivelo a effectué une descente à Ambohitrimanjaka pour constater de visu l’avancement des travaux. A noter que l’entreprise en charge des travaux de construction d’un pont prévu servir à l’acheminement des matériaux est déjà à pied d’oeuvre. D’après Hajo Andrianainarivelo, les membres du comité mis en place pour étudier l’indemnisation des riverains concernés par le projet se réuniront à partir de la semaine prochaine. « Toutes les rizières et terrains touchés seront indemnisés », a rassuré le ministre. D’après les explications, le projet Tana-Masoandro, un des plus grands défis du président Andry Rajoelina pour ce premier quinquennat, débutera sous peu. La société ayant obtenu le marché de la réalisation de Tana-Masoandro aurait déjà été identifiée." Midi 12/10/19

    • 16 octobre à 10:28 | rakoto-neutre (#8588) répond à Isandra

      Supposons que Isandra a hérité d’un immense et luxueux domaine dans ce lieu. Est-ce que vous cèderez facilement ce que vos aieux ont construit avec tant de peine pour vous, au détriment des ces opérateurs étrangers et au DÉVELOPPEMENT DE QUI ?

    • 16 octobre à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-koto,

      Effectivement oui, ce qui s’est passé en 2000 sur l’une de nos maisons, quand Ravalo élargissait les routes d’Ampasika.

    • 16 octobre à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ra-koto,

      Effectivement oui, ce qui s’est passé en 2000 sur l’une de nos maisons, quand Ravalo élargissait les routes d’Ampasika.

    • 16 octobre à 11:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour les biens de tous, il y a souvent de sacrifice que quelques uns doivent supporter.

      Mais, n’oubliez pas qu’on veut laisser le développement pour nos enfants et la future génération,..afin qu’ils ne soient pas obligés partir ailleurs comme les Andafy pour pouvoir l’embrasser.

    • 16 octobre à 12:22 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      "Pour le bien de tous ,il vaux mieux que certains ,etc,etc"
      Vous avez encore raison ,ceux qui siphonnent indûment les ressources de l’état et ceux qui profitent des trafics divers ,pourraient-ils en faire de même ou sont-ils exclus de votre plaidoyer ?

    • 16 octobre à 12:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      C’est l’un des combats que ce régime mène actuellement, la lutte contre le trafic illicite, les corruptions de tous genres, etc.

      C’est pourquoi, pas plus tard que la semaine dernière, le Président a visité l’aéroport d’Ivato où nos richesses partent illicitement à cause de la corruption,...!

    • 17 octobre à 17:43 | Didier (#10754) répond à Isandra

      Est-ce une société malagasy qui à emporté le marché ?

  • 16 octobre à 10:07 | rakoto-neutre (#8588)

    Il ne faut pas forcer l’évènement, une indemnisation même la plus coûteuse ne rend pas la patrimoine, dans tout ses états, de ces habitants. N’y a-t-il pas d’autres terrains qu’à Ambohitrinimanjaka (des rizières et des domaines à faire disparaitre). OH ! Le FORCING

  • 16 octobre à 10:15 | GasyKely (#10747)

    Je pense que les Vazaha qui ont fait le tunnel Ambanidia en 1937 et Ambohidahy, malgré les manques d’entretien sont encore capable de supporter la circulation d’Antananarivo 70 ans après son fou de classer la plaine d’Ambohitrimanjaka et les plaines aux environs d’Antananarivo comme zone inhabitable et marais de récupération. Et ils sont fous aussi de mettre l’aéroport International à Arivonimamo ( à 50 km de Tana), avec un terrain avoisinant de 5 000 Ha pour une nouvelle ville projection 2025 établies en 1940 les Voanjo qui sont fou ( Superficie Antananarivo actuellement au environ 8 800 Ha) ; Peut-être que les ingénieurs Gasy nouvelle génération "copie-coller" est plus intelligent avec les nouvelles technologies, de mettre en place un centre commercial...oups...un nouveau quartier...encore oups.....un nouvelle ville de 300 Ha pour départ sur les tanimbary d’Ambohitrimanjaka ....histoire à suivre...si Andriantany était encore là pour toutes expliquées...

  • 16 octobre à 10:55 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Les observations du TIM sont de plus raisonnables en plus de logique .
    je serais curieux de connaitre combien de ces futurs expropriés ont voté pour le rat zoel, vous avez célébré dans la fête et chanté son élection, vous l’ avez voulue, et bien maintenant dansez !
    On attend avec impatience l’ expropriation des baleines, pour les Miami beaches de la Cote Est et si ça "roule" bien ? on récidivera / la Cote Ouest 🤪 sous la vigilance de notre émérite RR, redoutable ministre du tourisme, (dont le fantastique bilan n’ est plus à démontrer) qui fait trembler tous les insulaires voisins ...

  • 16 octobre à 11:03 | kartell (#8302)

    Le pouvoir tente de mettre le zébu devant la Cadillac blindée ce qui suscite énormément d’interrogations quand à l’opportunité réelle d’une telle entreprise en dehors du pouvoir qui escompte rafler la mise en marquant de son empreinte cette audacieuse initiative ....
    Beaucoup de questions restent sans réponse notamment sur son coût réel qui s’avérera le plus souvent au final doublé ou triplé, par rapport à son coût initial....
    A qui sera confié les clés de la réalisation et surtout qui prêtera les financements, une interrogation dont chacun aurait déjà la réponse ?.
    Mais au-delà de ces considérations purement techniques se posent celles liées aux traumatismes d’une population prise en otage entre un projet d’avenir et une expulsion de ses terres avec des indemnisations de misère ....
    C’est aussi courir vers un abandon progressif des paysages ancestraux qui ont fait de cette capitale le charme incomparable qui disparaîtra en partie avec ce projet asséchant....
    Mais tout cela reste peanut par rapport à l’état inquiétant de sa vieille capitale devenue prétexte à son abandon progressif au seul profit du nouveau joyau, œuvre grandissime d’une émergence qui trouvera ici, ses quatre étoiles !.....
    Mais le plus préoccupant demeure cet empressement du pouvoir à vouloir boucler le projet afin que les choses deviennent irréversibles ....
    Cette façon de faire appelle à une certaine vigilance dans la mesure où si cette manière d’opérer s’avère gagnante, le pouvoir fort de ce succès poursuivra sur sa lancée dans d’autres domaines.....
    Il est clair aussi que ce projet présidentiel est inscrit dans la durée et que le président actuel escompte bien rester au pouvoir pour son inauguration future dans sept ou huit ans ....
    Bref, ce projet présidentiel constitue sans aucun doute le bébé du président qui fera tout en son pouvoir pour concrétiser son rêve de construire une nouvelle capitale pour donner à son pays l’illusion d’une émergence en trompe-l’œil, les paris sont ouverts !....

  • 16 octobre à 11:41 | nez_gros (#10715)

    Cet acte doit être annulé, il ne respecte pas la loi : 1)pas de négociation à l’amiable, 2)pas d’exercice de droit de préemption , 3)surtout l’atteinte grave et disproportionnée à la propriété des personnes expropriées.

    annulons cet acte, l’État est hors la loi, je met au défi le HCC, le tribunal administratif, et le ministère de la justice de me prouver le contraire

    Nez-gros : amoureux passionné de droit public, mais pas expert

  • 16 octobre à 12:07 | Vohitra (#7654)

    En 2008, le régime au pouvoir de l’époque avait initié avec la multinationale Sud-Coréenne Daewoo Logistics un projet de plantation de palmier à huile et de mais dans le pays, et un memorandum d’entente a été établi dans ce sens, ouvrant la voie à un début de réalisation des études techniques dans ce sens. A cette époque, aucune véritable délimitation géographique liée à la superficie du projet n’a été établie officiellement ni de texte de loi matérialisant le début de la mise en œuvre du projet, mais le milieu politique dirigé par le Maire de la capitale, s’était agité en brandissant la formule sacrée de « haute trahison vis à vis de la Nation », et avait par la suite appelé une mobilisation générale pour contraindre l’arrêt de ce projet par le régime en place, une mobilisation qui était venue s’épancher dans les rues en exigeant le départ de quelques membres du gouvernement dans un premier temps, puis par la suite celui de l’ensemble de l’institution exécutive de la République.

    Onze années après, les dirigeants politiques contestataires de l’époque devenus dirigeants de la Nation depuis, entame un projet de remblayage de terrain et une expropriation massive de rizières utilisées par leurs propriétaires et cas de refus n’hésitent plus à brandir une déportation de ces propriétaires vers d’autres lieux, et que le projet en question consiste à aménager dans un premier temps une portion de 100 hectares et de vendre ladite proportion dans le but de pouvoir dégager des ressources en vue de la réalisation des promesses de campagne politique, et que l’ensemble des procédures d’exécution du projet ne font pas preuve ni de transparence ( financement, parties prenantes…) ni de respect des processus en vigueur en matière d’investissement et aménagement. Et la formule brandie de haute trahison il y a onze ans n’est plus valable actuellement alors que le cas présent se trouve déjà au stade d’exécution…et le comble, on n’hésite pas à faire descendre et prendre position sur le lieu dudit projet les forces de la puissance publique alors qu’à l’époque ils avaient eu la liberté de s’exprimer librement sur la voie publique…

    Autre temps, autres mœurs ?

    • 16 octobre à 12:52 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      La concertation est impossible dès lors où le président s’est incarné dans la stature du penseur de la république en se plaçant au-dessus des lois, des conventions et du respect des individus...
      Ce n’est pas une surprise mais l’avertissement donné lors de la transition n’a pas été entendu par une majorité qui a préféré l’outrance de la jeunesse à l’affairisme privatisé ...
      Le choix était plus que restreint mais les électeurs ont tranché dans un vote plus commercial qu’idéologique et aujourd’hui, le naturel de la transition revient au galop !...
      En imposant son projet, il veut marquer son passage à la présidence comme celui du renouveau, c’est sa manière de concevoir son émergence remisée à toutes les sauces dont certaines sont très discutables....
      Ils l’ont voulu, ils l’ont eu et il est un peu tard de sortir les mouchoirs et ceci démontre une fois encore que le passé sert de tremplin au lieu de servir d’avertisseur .....

    • 16 octobre à 13:13 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Kartell,

      "La concertation est impossible dès lors où le président s’est incarné dans la stature du penseur de la république en se plaçant au-dessus des lois, des conventions et du respect des individus..."

      Le Président favorise toujours le dialogue, mais, quelques propriétaires sont manipulés par les opposants. Et actuellement, MBS consacre tous les jours, quelques temps pour pousser les gens à résister,...même si Ravalo fait semblant de ne rien dire.

  • 16 octobre à 12:14 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Tsotra be ity resaka ity.
    Ny Fitondram-panjakana dia efa nandinika lalina tsara talohan’ny hanaovana io Projet de développement TanàMasoandro izay ho tombotsoan’ny rehetra io ! Efa hita sy fantatra avokoa ny tany izay tsy maintsy ho voakitika, noho io asa fampandrosoana hoan’ny rehetra io ary efa nisy ny fifampidinihana mialoha t@ ireo olona voalaza sy voaporofo mazava fa tompon’ireo tany izay voakitika @ izany ary efa nisy ny vahaolana sy marimaritra iraisana hitsinjovana ireo olona tena voaporofo fa tompon’ny tany ireo ary efa milamina izany, saingy eto kosa dia maro ireo olona tsy mponina eny akory fa karamain’ireo resilava hanakorontana mba hanao izay hisakanana ka tsy ahatanteraka io velirano izay anisan’ny nifidianan’ny Vahoaka Malagasy an’Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina io, misy ireo very fihinanana sy manao alahelontseza no mahita tombontsoa @ fisakanana ny tsy ahatanterahana io veliranon’ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina io, saingy ho tsarain’ny tantara eo izy ireo fa ny TanàMasoandro tsy maintsy vita, ary ny velirano dia tsy maintsy tanteraka.

    • 16 octobre à 15:33 | Besorongola (#10635) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Isandra
      Ce serait plus juste si vous ne parlez pas d’opposition dans cette histoire car elle joue son rôle.
      Quand vous étiez dans l’opposition sous Rajao qu’est-ce qu’on n’avait pas vu et entendu sur Viva pour déstabiliser le régime dans l’affaire de Soamahamanina et de Tuléar Sand ? Même Augustin a trouvé le chemin de la prison en s’opposant à ce projet . Rajoelina est un arroseur arrosé comme on dit à Madagascar : Te hanao aminy ao kou ! Mpamosavy milevina amoron-dalana ka mahatantesa valin-kitsaka . Rappelez-vous le cercueil Miala Rajao passé en boucle sur Viva pour rameuter la foule.
      Je ne suis pas pro Rajao mais je trouve injuste ce que vous avez fait subir vous et vos amis à cet homme. Vous avez la chance parce que vous n’avez pas une opposition jiolahimboto comme vous l’étiez à l’époque .

    • 16 octobre à 17:36 | RASOLOBE (#9411) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Rasolobe !
      Ny tena olana goavana @ ity fitondrana ankehitriny ity dia ny tsy fahaizana mamaritra mazava ny antsoina hoe laharampahamehana sy fampandrosoana maharitra ! Isika Malagasy koa moa donto rahateo ka hampandihizina sy zaraina sembo sy vary iray kapoka dia mampadihy vody sy mitotorebika tahakin’ny gaigy fa tsy mahita lavitra ! Manarapenitra , inona marina moa no antsoina hoa manarapenitra ary fenitra aiza sy ny an’iza no tokony ho arahina ! 80% ny malagasy tsy misitraka aradalana ny rano fisotro madio sy erinaratra nefa ny filoha mampanantena building sy tanamasoandro vao2 ! Tadiavo ny olana ? Tena laharampahamehana ny fanorenana tanana vao2 ekena tsy misy diso io saingy ny fenitra tokony ho arahina lasa avo lenta be loatra ka tsy hifanaraka @ filan’ny 80% ny gasy ! Azo atao tsara ny manorina Tanana vao2 eto@ lafiny efatra eto Analamanga ! Ireo minisitra tompon’andraikitra na Mr le Président sy mpanolontsaina miaraka @ dia tokony hiofana eny@ Père Pedro aloha maka hevitra sy manontany azy hoe ahoana no nahavitany tanana iray manontolo hoan’ ireo olona notsomponiny teny @ zoridira ,de ahoana no nahafahany nanavotra ireo olona ireo ,nanome zo sy hasiny ,nahavita trano ,nahazo fanabeazana ,miasa sy mikarama mifanadrify @ filany sy ny farimpahaizany ! Izay angamba no vahaolana mety hoan’ny 80% ny Gasy ary izay no tokony ho fenitra harahina sy himatimatesana fa tsy building sy tramway nefa ny angovo eto antoerana mbola milina miodina @ solika no mamatsy ny vahoaka ! Ny sarety no lasa alohan’ny omby ! Raha te hampivotra marina ny Malagasy ny mpitondra dia hataony laharamphamehana ny tsy hisian’ny "La réunion kely" etsy ampefiloha ! Holatra mivandravandra hitampoko hitampirenana ny tsy fahaizan’ny mpitondra eto Mada ary ahitana taratra fa rediredy fotsiny ny velirano ,nofy ampandriana fotsiny ny Tanamasoandro raha tsy ahitana vahaolana maharitra ny fahantrambahoaka ! Mbola firifiry ny" La réunion kely " manerana ny nosy ? Mba tao anaty velirano ve ireny ? sa rehefa tonga ny tanamasoandro dia hanjavona ireny ? Aiza ho aiza zao le Pucen’omby ? De ahoana le voiture tout terrain hentina manenjika dahalo ? Aiza le helico fa le dahalo vao maika mahery vaika ! Aiza le dingana azo refesina ? 9 volana zay no lasa ,nanjavona tanteraka le vary mora ! Ny volampanjakana toa lasa hanaovana fotodrafitr asa na gymnase sy terrain de foot manarapenitra ! C’est pas sérieux tout ça ! Mbola ny sinoa sy ny karana ihany no mandidy sy manapaka eto @ Tanana ! Ny gasy voaozona miandry lanitra tsy hianjera ! Miandry tramway anaty fotaka ! Mahonena !

  • 16 octobre à 12:15 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Tsotra be ity resaka ity.
    Ny Fitondram-panjakana dia efa nandinika lalina tsara talohan’ny hanaovana io Projet de développement TanàMasoandro izay ho tombotsoan’ny rehetra io ! Efa hita sy fantatra avokoa ny tany izay tsy maintsy ho voakitika, noho io asa fampandrosoana hoan’ny rehetra io ary efa nisy ny fifampidinihana mialoha t@ ireo olona voalaza sy voaporofo mazava fa tompon’ireo tany izay voakitika @ izany ary efa nisy ny vahaolana sy marimaritra iraisana hitsinjovana ireo olona tena voaporofo fa tompon’ny tany ireo ary efa milamina izany, saingy eto kosa dia maro ireo olona tsy mponina eny akory fa karamain’ireo resilava hanakorontana mba hanao izay hisakanana ka tsy ahatanteraka io velirano izay anisan’ny nifidianan’ny Vahoaka Malagasy an’Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina io, misy ireo very fihinanana sy manao alahelontseza no mahita tombontsoa @ fisakanana ny tsy ahatanterahana io veliranon’ny Filoham-pirenena Andry Rajoelina io, saingy ho tsarain’ny tantara eo izy ireo fa ny TanàMasoandro tsy maintsy vita, ary ny velirano dia tsy maintsy tanteraka, ary tsy maintsy tsinjovina ireo manana tany voakasik’izany.

  • 16 octobre à 12:49 | triker (#9502)

    Salama !
    J-69

  • 16 octobre à 12:52 | Isambilo (#4541)

    Tananarive n’avait pas son Tanambao. Elle risque d’avoir son Tanamasoandro malgré les leçons du passé.
    Ce n’est qu’une tentative d’opération immobilière que j’espère sans lendemain.

  • 16 octobre à 13:26 | Rakoto (#5814)

    Raha jerena ny tantara dia ny ankabeazan’ny tany lehibe eto Madagasikara dia eo ampelatanan’ny vazaha, dia manaraka ny karana sy ny sinoa ary ireo gasy izay tsara toerana tamin’izany. Ary ny fananantany amin’izao dia nolovaina tamin’io rafitra colonial io ihany. Ireo tany sisa mba an’ny gasy dia izay mba lova voatazona na koa tany nojarina ka nolovain’ny mpamboly taty aorina. Dia mbola ho tohizana ihany ve izany ka ireo mba kely hanan’ny gasy indray ity no bodoina ka homena ny vahiny be vola indray. Tsisy intsony ny maha gasy antsika fa mpiasa madinika kely amin’ny vahiny daholo sisa izany ny gasy. Manarak’izay ny manampahaizana no efa miteny fa ho olana goavana amin’ny tanana Antananrivo io fanotofana faobe io satria zone tampon anie io amin’ny fivarinan’ny ranon’orana sy ny rika, izao aza efa tsy ampy io zone tampon io ka dia mbola hectare maro indray izany no indray ho totofana. Manampy izay izao ary efa tsy ampy ny vary fa efa anisan’ireo kere isika gasy dia tanimbary efa mamokatra be efa tonne maro isan-taona indray ve no hatakalo building sns… Manarak’izay eo amin’ny lafiny touristique izay mampalaza an’Antananarivo ihany koa anie ny tanimbary midadasika izay tsy mena-mitahy ny any Asie dia ho simbana koa ve. Tsara dia tsara ny projet fampandrosoana saingy betsaka ny toerana hafa azo hanaovana azy fa tsy voatery sy hikiry biby ka tsy maintsy eo amin’io toerana io na dia hita fa hanimba zavatra betsaka aza. Tsy voatery amin’ny toerana ambany toa io fa maika koa maha-pisy lanjany ny architecture originale an’Antananarivo anie raha toerana somary ambony indray no hanaovana azy e. Tokony hieritreritra tsara ny fanjakana fa erreur be raha mbola hikiry ihany.

    • 16 octobre à 13:55 | Vohitra (#7654) répond à Rakoto

      Salama Rakoto a,

      Diniho kely anie fa isaky ny aorian ny fifidianana dia misy tany midadasika foana lasan ny vahiny ambongadiny eto antanana e !

      Tsaroantsika izay nitranga tamin ny taona 2014 .

      Ohatra fotsiny izao ilay ampahany goavana tery amin ny soamandrakizay, oviana sy tamin ny fomba ahoana no nahatonga ho fananan ny borisatroka ny ampahany be amin iny ?

      Izay anie no mahatonga ahy foana ny mitaky ny hanambarana ampahibemaso ny harena sy fananan ny mpitondra e !

      Dia mba diniho anie hoe olona efa nahazo taona ianao, dia io tany kely io no mba lova navelan ny Razanao ho anao, dia io indray no ongotana aminao aminkery e, dia rehefa tsy manaiky ny vola variraiventy omeny ianao dia amin izao fahanterana izao no tereny hifindra any Bevoay Toliary.

      Any Tampon Ihorombe sy any Tampoketsa mbola malalaka dia tsy any izy no manangana ny tanana vaovao fa dia io fananana kely an ny vahoaka io no tangirihiny sy ataony sesimontotra hongotana io.

      Mampalahelo tokoa e !

  • 16 octobre à 13:45 | Jipo (#4988)

  • 16 octobre à 14:12 | Vohitra (#7654)

    Vao omaly ianao nanao voady sy fanekena teo imason i Ra-Papabe fa hanao ho andraikitra sy hitsinjo ny mahasoa sy ny fiainan ny mahantra maroanisa, vao nitodika ny lamosin i Ra-Papabe, dia izao ianao tsy mifatrofatro fanahy fa dia petafanao tsy misy indrafo ny mahantra sy ny mananotena ary ny kamboty.

    Jodasy Iskariota aza ange ka naveriny tany amin ny fariseo ny sekely volafotsy telopolo nivarotany ny Tompo e, fa ity anankiray ity tsy mamela mahazo izay voarain ny tanany mihintsy e.

    Jodasy mba nanenina nony farany, fa ity raikalahy ity angamba raha niaina tamin izany andro, namidiny avokoa hatramin izy iraika ambinifololahy apostoly...

  • 16 octobre à 14:27 | walesa (#5863)

    Bonjour à tous,
    Je vois mal cet projet. En plus d’indemniser les gens de Tanamasoandro avec tout le frais avoisinante comme p.ex. frais de déplacement, il leur faut garantir aussi des nouveaux logements et rizières à Bevoay ! Et que vont dir les habitants de cet endroit ?! Ou est-ce que Andry va t- il trouver pour eux de nouvelles rizières ?! Est-ce qu’il va exproprier des proprieteurs pour donner leur rizières aux nouveaux arrivants ?! Cela va alors rassembler bcp aux migrations de peuples dans les pays de guerre ! Et que vont dir les Zanatany ?! Logistiquement cela n’est pas faisable ni humainement. Financierement non plus ! Pour ceux, qui ne connaissent pas ce district de Morombe, je peux preciser, qu’ à Bevoay il n’ y a pas de rizières. Là il n’y a qu’un barrage. Les rizières sont bcp plus loin à Tanandava-Angarazy, Andranomanitsy, Ambahikily et plus loin ! Toutes ces rizières ont leur propriétaire. Alors ?
    Oui, il y a derrière un vice. Le député de Morombe pro-Andry, réélu dans des conditions plus qu’obscures menace tous ces adversaires politiques pour imposer ses lois du plus fort dans son district. Il y a pas assez de place pour vous donner de détails à son sujet. Nepote qu’il est, il essaye de mettre maintenant son fils à la mairie d’Ambahikily, contra tout le monde ! Peut-etre il a promis au président Andry d’arriver faire réaliser son projet. Vu, ce qu’il a fait ce dernier temps à Befandriana sud cela est possible. Mais à ce moment là préparons nous à la guerre civile !

    • 16 octobre à 15:37 | TINO (#10749) répond à walesa

      Bonjour
      relocalisations comme à Fort dauphin, Manakara.....

  • 16 octobre à 15:08 | TINO (#10749)

    Bonjour le terme tanamasoandro est une marque déposée à OMAPI. Son utilisation, même dans un article de journal est régie par le droit malagasy. Merci de ne pas l’utiliser sauf autorisation du propriétaire. tout contact tinomoise@gmail.com
    Cordialement

    • 16 octobre à 15:43 | Besorongola (#10635) répond à TINO

      Si je ne me trompe pas tanamasoandro est un nom commun dans la langue Malagasy qui signifie tournesol, la plante avec laquelle on tire l’huile de tournesol. Ecrit autrement comme Tanà Masoandro par exemple aboutit à un autre sens comme Ville Soleil ou Tana-masoandro qui signifie la main du soleil alors.... Je trouve ainsi que votre requête est non fondée d’autant plus que vous parlez de tanamasoandro tout en miniscule.

    • 16 octobre à 15:57 | walesa (#5863) répond à TINO

      Bonjour,
      Le cout socio-economique de cette relocation n’est pas réalisable ! Si vous en doutez, allez y avec Isandra dans le sud-ouest du pays, à la rencontre des gens à Antanimieva, Befandriana, Angarazy, Ambahikily et parlez au peuple, cherchez de la verité sans avoir recours au proches de leur deputé. Vous en verrez la reponse !

  • 16 octobre à 15:11 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    Eh ben oui !!!
    Comme d’habitude la dame Isandra ramène sa fraise, rien que pour la ramener, au même titre que le vaurien de Betoko. "Iry tsy maty ambavany".

    La Dame Isandra veut parler du G7, en ramenant sa fraise, sans savoir comment a été mis sur pied le G7, et dit n’importe quoi, pour mieux montrer sa crasse ignorance.

    Elle veut que certains se sacrifient pour le bien des autres.
    C’est facile à dire !!!
    Mais toi, tu ne te sacrifierais pas pour les autres pourquoi ???
    Qu’est-ce qui t’en empêche ??
    Tu es d’une acuité intellectuelle déplorable, en dessous du très médiocre la dame Betsileo.
    Tu ne vaux pas un clou.

    • 16 octobre à 15:50 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Le sénile,

      Hihihi, j’ai fait semblant d’ignorer la ridicule démonstration pour calculer le PIB du pays que vous nous a montré hier, ce que je recopie ci-après :

      "Sachant le PIB/Habitant, on peu savoir le PIB du Pays.
      Comment faire ?
      Le Nombre d’habitants x PIB/Habitant = PIB du Pays"

      Merci Papy, de nous avoir résolu, cette formule complexe ! Le ridicule ne tue pas,...!

      Comme vous connaissez tout, juste une question : Comment savoir les plus grandes puissances avancées du monde, à partir de leur PIB/hab ou PIB de pays ?

      Bien sûr, nous sommes prêts à nous sacrifier pour le bien de notre pays,...et de la future génération.

  • 16 octobre à 15:13 | diego (#531)

    Bonjour,

    Rajoelina et son gouvernement doivent faire très attention.

    Comme il est difficile de dialoguer avec le pouvoir, le peuple Malgache fait toujours appel à un coup d’Etat pour exprimer sa colère et pour se faire entendre.

    Doublement attention car Madagascar est parmi les cinq pays dans lesquels, la crise alimentaire va s’aggraver dans les jours et mois à venir.

    Aujourd’hui, les dirigeants ne peuvent plus conduire des travaux de transformation, nul part, comme dans le second empire en France, pour la transformation de la ville de Paris, travaux haussmanniens.

  • 16 octobre à 15:21 | FINENGO (#7901)

    @ walesa (#5863)
    Bonjour
    Avec toutes ces provocations perpétrées le Bac-7, son Gouvernement et les divers soutiens crapuleux, il ne faudrait pas s’étonner d’un soulèvement populaire.
    Quand on perd tout, on sait que l’on a plus rien à perdre.
    Attendons de voir la suite.

    • 16 octobre à 15:49 | walesa (#5863) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,
      La suite ne peut être, que tragique ! Andry le Nul n’est qu’un diviseur du peuple de par ses agissements et son coté plus, qu’enfantile, influençable par la mafia derrière lui, qui le guide !. Je le trouve même bizarrement très très sincère dans tout ça, ce qui ne prédit, que du désastres !

  • 16 octobre à 15:46 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Dans le passé ,vos ancêtres ,les maîtres de l’époque ,pourtant tous puissants ,construisaient sur les collines pour épargner (notamment) les rizières !
    Les Français aussi ont ,malgré quelques remblaiements ont évités aussi ces pratiques !
    N’y a t-il pas dans la région de Tana des collines aménageables qui éviteraient les expropriations et ainsi contenteraient tout le monde ?

    • 16 octobre à 16:02 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Faux, pour se protéger des attaques des ennemis.

      Maintenant, la plupart des villes modernes dignes de son nom sont construites sur les plaines.

    • 16 octobre à 16:11 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Pareils individus ne vont pas hesiter a vendre les ossements de leurs ancetres, sans scrupules ni remords...

    • 16 octobre à 16:33 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Vohitra,

      Parce que vous avez le monopole de l’intégrité et de l’honnêteté, tous ceux qui n’ont pas l’opinion différente de la vôtre, sont tous malhonnête,...!?

      Pourtant, je vois que vous êtes prêt à tout pour faire capoter ce projet, quitte à pousser nos compatriotes dans la ténèbre de la superstition et du racisme contre les Karanas, chinois,...etc

    • 16 octobre à 16:34 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      tous ceux qui ont l’opinion différente de la votre,...

    • 16 octobre à 16:49 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Isandra,

      Il s agit ici d un accaparement pur et simple de foncier et richesses culturelles d autrui...de gre ou de force.

    • 16 octobre à 16:57 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Vohitra,

      Ce n’est pas pour les intérêts personnels de quelqu’un, mais, pour les intérêts communs du peuple Malagasy.

    • 16 octobre à 17:07 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Isandra,

      Se prevaloir ainsi des prerogatives de la puissance publique pour terroriser et appauvrir le peuple ?

      Accaparer des biens d autrui pour servir des interets prives ?

    • 18 octobre à 08:46 | Ibalitakely (#9342) répond à ANTICASTE

      Ingahy Ra8 nolazaina fa nibodo tanin’olona … izay lasa nataon’iza inona avy tokoa moa avy teo ?? Manaraka izay mba mahalala ny zava-misy ankehitriny any Hong Kong any ve izao fitondram-poza izao ka hahay haka lesona raha mahita PM vehivavy kotabaisin’olona tahaka ny mpangala-boanjo mpaka lelo ireny, sa hoy ny karana mpamatsy vola t@ fanonganana 2009 hoe io tany eo Ambohitrinimanjaka-Ambohidrapeto io no tianay, fin de discussion./.
      & raha ny tany toa Brésil ohatra, izay nieritreritra ny anao tanàna vaovao, dia tsy nataony nifanakaiky loatra Rio de Janeiro & Sao Polo fa samy masina an-taniny dia raha ry zareo Breziliana no hanitatra an’Antananarivo dia fara faha akaikiny hataony any @ manondidina ny Mahintsy na Lazaina Avaradrano na any ambadiky Ambohimanambola na Ambatofotsy/RN7 any ho any ohatra. Ny endry hoy ny Ntaolo mitsinjo lavitra, ka tsy tanàna tazana tsara avy etsy Itaosy na Andranoro-Ambohibao akory ka dia hafaka firy volana indray dia hanendaka olona hafa amin’ny taniny ?? Fa mahaiza hoy aho mifidy @ manaraka e !!

  • 16 octobre à 17:05 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)
    16 octobre à 16:02 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE ^
    Anticaste,
    Faux, pour se protéger des attaques des ennemis.
    Maintenant, la plupart des villes modernes dignes de son nom sont construites sur les plaines.
    .............................................................................. ...........................................................

    La dame Isandra nous affirme des KONNERIES Monumentales, encore une fois de plus,
    Puisque tu affirmes avec certitudes, que la construction des villes modernes se fait dans les plaines, alors cites nous ne serait-ce 4 de ces villes modernes.

    De tout temps, les villes et les villages ont été construits sur des hauteurs, pour se protéger de beaucoup e choses.
    Des attaques ennemies, des inondations pour l’essentiel.
    Les 40 ans dernières années du 20éme Siècle, en particulier en France, beaucoup de Municipalités, on fait l’erreur de viabiliser et autoriser des constructions d’habitats dans des zones qu’ils savaient non constructibles.

    C’était le cas à Vaison-la-Romaine où même la Caserne des Pompiers était sous l’eau, construit en zone sensée à être non constructible, y compris des habitations.
    C’était le cas en février 2010 lors du passage de la Tempête Xynthia qui a fait une Cinquantaine de victimes dont 35 dans le seul département de la Vendée par submersion, et des constructions en zone inondables.

    Alors Isandra, arrêtes de nous faire ici le Pub de la mort.
    Encore une fois, parles des choses dont tu as la Maîtrise.
    Déjà tu ne maîtrises pas grand chose, alors évites de péter plus haut que ton Q.

    • 16 octobre à 18:09 | walesa (#5863) répond à FINENGO

      Bonjour Isandra !
      Avez-vous demandé aux peuples de Bevoay, s’ils sont d’accord et prets à accueillir des pourchassées de leur pays, mal indemnisés d’une future ville dit Tanamasoandro ? Si oui, donnez-nous n’est ce que leur quelques noms. Faites idem avec les propriétaires de rizières dans ce district, s’ils veulent les ceder aux autres ou non ! Demandez aussi aux gens, quest-ce qu’ils pensent de leur grand cheff-cherif - et en même temps votre camarade - despute de ce lieu ! Vous serez surpris voir un maître de l’affaire Bevoay, homme fort, mais sans foi ni loi !

    • 17 octobre à 14:58 | anyanel (#10753) répond à FINENGO

      Miezaka ny tsy hiandany aho amin’ny fanamarihako.

      Ireto no mety ho antony nanosika ny fanjakana hanao io tetikasa Tanamasoadro io.

      - Efa tena tsy azo avotana intsony ny "urbanisation" eto Antananarivo renivohitra. Tsy manaram-penitra avokoa ny ankamaroan’ny toeram-ponenana, toeram-piasana. Voatery mandrava trano maro rehefa hanao làlana sy famoahan-drano vaovao, sarotra ny vonjy aina raha misy loza, ny fanadiovana tanàna ary ny famatsiana rano sy jiro.

      - Miteraka asa maro io tetikasa fanorenana tanàna tahaka io. Tsy ho an’ny orinasa vaventy ihany fa na ireo orinasa madinika (sous-traitant) sy ny tanora (main d’oeuvre) aza dia tena hahita tombotsoa. Eny fa na ny fivarotana hanimasaka sy ny friperies aza dia mety handeha mandritra ny taona maro hamitana io tetikasa io.

      - Efa mahazatra ny Malagasy ny fanotofana tanim-bary rehefa hanao tetikasa :
      - t@ andron’ny Mpanjaka nanao an’i Mahamasina,
      - t@ mpanjanan-tany nanao ny Avenue sy ny Gare ary ny Arcades Analakely, ny maternité Befelatanana sy cité des jardins Mahamasina, ireo Zones industrielles Ankorondrano, Ankazomanga-Ambohimanarina, Andrefan’Ambohijanahary (Cimelta, hydrocarbures, Descours, SEVIMA, ...), Forello Tanjombato,
      - t@ 1er république nanao an’ireo Ministera eo Anosy ireo, ny Cité Ampefiloha, Cité des 67 ha.
      - ny ankamaroan’ireo lalana vao natao teto Andrenivohitra (Boulevard de l’Europe, boulevard de Tokyo, Avenue de la Francophonie, rocade d’Ivato, route by-pass/andranobevava, ...
      - vao tamin’ity taona ity ny 60 ha nandraisana an’i Papa (60% tanimbary ; 40% tanimboly)
      - tsy tenenina intsony ireo malagasy, ireo mpihavy sy ireo vahiny mpanam-bola managana orinasa sy trano fonenana.
      Tanim-bary avokoa no nototofana nanaovana ireny rehetra ireny. Ny quartier an’Isotry, Andranomanalina, Andavamamba, Besarety, Andravoahandry ambany, Anosibe, Anosizato Atsinanana, Namontana, ... aza dia tanimbary nototofana avokoa. Izay no tsy mampivoaka ny rano amin’ireny toerana ireny. Ny 60%-ny CUA dia tanimbary nototofana avokoa. Afaka hamarinina amin’ny Google Earth izany.

      - Ny tanim-bary koa dia mora alaina satria tsy misy taratasy ny ankamaroan’izy ireny ary tsy misy fanorenana maharitra voasoratra ara-panjakana eo amboniny. Izany hoe tsy misy fandravana trano na fotodrafitrasa efa mitsangana fa zavatra vaovao mihitsy no aorina.

      Ny lafy ratsiny anefa dia ireto, araka ny fahitako azy :

      - Efa tena mahantra ny Malagasy ka misy aza ireo mandoro tanety mba hahazoana sombitany kely mahavokatra ka ny tanimbary indray ve no hototofana

      - Ngeza loatra ilay tany ho totofana (in-dimy ambinifolo amin’i 67 ha na i Soamandrakizay, im-polo amin’ny tananan’ny Filatex etsy ankorondrano) ka tena ho marobe ny olona "victimes"

      - Tsy fantatra mazava ny famatsiambola sy ny zavatra hatao marina eo na trano fonenana na biraon’ny ministera na orinasa na ny fifangaroan’izy ireo.

      - Tsy fantatra mazava ihany koa ny momba ireo mpamboly indrindra ireo tsy manana taratasy. Hiova asa ve, ho lasa maçon sy manoeuvre ? Sa andeha hifindra honina hamboly any an-toeran-kafa ? Hisy fanampiana avy amin’ny fanjakana ve amin’izany ?

      - Ahoana ny fankanesana mankeny hoan’ny sarambabem-bahoaka tsy manana fiara raha toa ka afindra eny ny ministera rehetra ? Hisy trano ho an’ny mpiasam-panjakana ve eny ? dia aiza ny zanany no hianatra ? Sa manatitra mpianatra any Mahamasina aloha vao mamonjy fiasana eny ?

      - Ahoana ny ho avin’io toerana io rehefa tsy eo intsony ireo mpitondra ankehitriny ireo ? Ho vita amin’ny fotoana itondrany ve ? raha tsy vita, hanohy ve ny mpandimby azy ireo ? raha vita, ho voakajy toa an’Ankorondrano ve ? sa ho lasa sahala amin’i 67ha. Ny parking sy ny zaridainan’ny ministera ao Anosy aza efa feno trano avokoa nanomboka tamin’ny 2004 tany ho any. Toy izany koa ny esplanade eo Analakely izay fitsangatsangana tany aloha, natao fivarotana ankalamanjana, ary avy eo lasa parking. Ary iarahatsika mahita ny fiafarany ankehitriny.

      Tsy mahagaga avokoa ny fihetsem-po na avy amin’ireo mankasitra ny tetikasa na avy amin’ireo tsy mankasitraka.

      Vahaolana :

      Ny fampianarana ny olona ny atao hoe fahaizana miara-miaina an-tanan-dehibe sy ny "Code de l’urbanisme" angamba aloha no maika.

      Avy eo miara-mandinika raha tokony hatao na tsia ilay tetikasa. Mbola tsy tara izany.

      Raha betsaka ny sakana dia ajanona ilay tetikasa na ahena. In-telo amin’i 67ha na in-droa amin’i Filatex angamba dia efa ampy.

      Azo atao koa ny hoe : Afindra mankeny ny quartier an’i 67 ha sy Isotry ary Andavamamba ary eo amin’ireo toerana ireo no atao ilay tetikasa. Amin’izay afaka ny tsy fahandriampahalemana amin’ireo faritra ireo ary mba honina amin’ny tanàna manaram-penitra amin’izay izay mponina teny. Raha tsy ampy ireo faritra ireo dia hitarina hatreny amin’ny Digue.

      Raha tsy maintsy atao eny Ambohitrimanjaka io tetikasa io dia jerena manokana ireo mpamboly teo ary tsy atomboka ny asa raha tsy hita mazava izay vahaolana momba azy ireo.

      Sosokevitra ihany ny ahy. Mety misy "informations" diso kanefa izay aloha no mba kely fantatro sy ny hevitro.

  • 16 octobre à 17:09 | betoko (#413)

    Chose bizarre , personne n’ose contester l’utilité de désengorger Tana , il faut le faire pour le bien de toute la population vu que Tana est saturée , pourquoi l’opposition ne propose pas d’autres endroits , mais pour le plaisir de mettre des bâtons dans les roues d’Andry Rajoelina jamais le TIM ira jusque là
    Pourquoi ce TIM n’avait pas contesté quand Ra8 avait spolié des hectares de rizières à Andohotapenaka ?
    Si j’ai été à la place d’Andry Rajoelina je laisserais tomber Ambohitrimanjaka et j’irais prosoecter ailleurs à Anjeva ou à Ambohimalaza par exemple et un jour ceux qui contestent ce projet vous le regretter amèrement et tantpis pour eux

    • 16 octobre à 17:19 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Oui, il faut voir ailleurs Betoko, la tu as raison...

      Par exemple a Ankadinandriana chez Hajo ou Ambohimalaza chez Edgard...

    • 16 octobre à 18:17 | nez_gros (#10715) répond à betoko

      @Betoko, ceux qui contestent ne seront de toute façon plus à Ambotrimanjaka, si le projet serait mené jusqu’au bout, car ils seront par définition expropriés, , donc ils n’ont rien à regretter si le projet s’installe ailleurs. ton raisonnement est absurde gros Betoko. Tu parles pas gros, t’as capté ou pas ?

  • 16 octobre à 18:09 | ratiarison (#10248)

    Mamadika resaka Indray ilay VONGANY Jomaka de naissance ? Fa nisy inona SAN ??.. .. !! ataovy anie dia ho hitan’ny IALAHY ISANY eo ny suite ny TANTARA......! Qui vivra verra.
    Samy tsara

  • 16 octobre à 18:16 | ratiarison (#10248)

    Mamadika resaka Indray ilay VONGANY Jomaka de naissance ? Fa nisy inona SAN ??.. .. !! ataovy anie dia ho hitan’ny IALAHY ISANY eo ny suite ny TANTARA......! Qui vivra verra. FA angaha ny ny mponina ao AMBOHITRIMANJAKA MORA vidina toy ny ao FANDRIANA ???
    Samy tsara

  • 16 octobre à 18:21 | betoko (#413)

    Vohitra
    Je vois où vous voulez en venir , c’est de faire chi..Hajo Andranarivelo .C’est impossible car il faut absolument construire un barrage pour faire tourner une usine pour pouvoir fabriquer de l’électricité
    Quand même il doit exister un coin pas trop loin de Tana où ce projet pourrait voir le jour ? Et le temps presse par pour satisfaire Andry Rajoelina mais pour le bien de tout le monde Andry Rajoelina n’a aucun intérêt pour Tanamasiadro et tout le monde le sait
    Si par malheur ce projet est enterré, je vois d’ici la joie de ses adversaires mais Andry Rajoelina n’a pas perdu la guerre mais une bataille et il y en aura d’autres

    • 16 octobre à 18:31 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      Vous pouvez construire une nouvelle ville, une nouvelle je précise, en faisant la promotion d’une transition écologique comme source d’énergie dans le plateau de l’Ihorombe par exemple, là où il y a une forte exposition au soleil et un régime de vent acceptable…une sorte de ville pilote à démultiplier après

      Là où il n’y ni expropriation ni compensation financière préalable

    • 16 octobre à 19:27 | walesa (#5863) répond à betoko

      Betoko, bonjour,
      je pense que vous vous trompez bcp en disant, qu’ Andry n a aucun interet dans la construction de Tanamasoandro.
      A mon avis construire des batiments est une affaire fort juteuse ,surtout quand il n y a pas d’autres choses à faire par manque de l’industrie dans ce pays ! Je suppose, que toutes les constructions manara-penitra ont contribués à renforcer le pouvoir financier de Rajoelina, même s’il n a pas été directement responsable de l’exécution de ces travaux ! Ne soyons pas naîfs ! Dans ce pays et pas seulement, l’argent se partage entre les différents entités. Ainsi l’ argent venant du FMI BM ou autres preteurs d’argent se perd déjà au niveau international avec la gratification des gens qui ont abouti à un accord commercial. Ensuite il y a une fuite au niveau de la présidence, divers ministères, secrétaires, collaborateurs, chefs de la régions, chefs de districts, entrepreneurs, sous-traitants, ouvriers, et de gardiens du materiel au dernier niveau.
      Pareil avec toutes les constructions manara-penitra. RIEN n’est gratuit ! Il faut gratifier la bienfaisance de nos chefs ! A chacun, selon son niveau dans la chierarchie ! Tanamasoandro est un projet grandiose ! Presque à la grandeur des constructions monumentales nordcoreens ! L’argent va y couler à flot !Il Et tout le monde va y tirer le profit selon son niveau dans la chierarchie - Andry compris ! Et ne nous parle pas, qu’ il est un ange ! Sinon on va alors rigoler de toi !

  • 16 octobre à 19:11 | betoko (#413)

    Nez Gros
    Mais pourquoi la majorité des opposants ici ne voient que le bout de leur nez gros ? Avec cette nouvelle ville les enfants de ces anciens propriétaires seront scolarisés sur place ,pas besoin d’aller ailleurs , toute la population aura l’eau courante et l’électricité , qu’on donne une maison à ceux qui vont être expropriés et surtout ils auront du boulot ,
    Tout cela n’est pas négligeable , mais s’ils n’en veulent pas tantpis pour eux , allons voir ailleurs si la terre est plus fertile

  • 16 octobre à 19:12 | ratiarison (#10248)

    Adi-hevitra tokoa ny eto RA-VOHITRA : fa ny mi-kosy @ny betain-TSOFINA toy an’ibetoko Jomaka no sady vongany mitovy fisainana @ny filou-ny !! MIREFAREFA fijery hataony bory sy FORONGONY angrevany...... ! Samy tsara

  • 16 octobre à 19:26 | betoko (#413)

    Vohitra
    Ihorombe , c’est à combien de kilomètres de Tana ? Ici il s’agit de désengorger Tana et au plus vite .
    En revanche je ne sais pas si ceux qui sont 4 mis seront logés à cet endroit c’est une nouvelle ville où ils peuvent trouver du travail ou en créer avant que d’autres en profitent

    • 16 octobre à 19:52 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      En toute honnêteté, est-ce que désengorger la capitale Antananarivo est le plus important et prioritaire par rapport à la situation plus qu’alarmante de la famine et la malnutrition, aussi bien que les incitations tendant à la création et amélioration de revenus monétaires durables dans les différentes régions du pays ? injecter les 600 million d’euros dans ce sens peut assurément avoir des impacts tangibles sur les conditions de vie de la population que par rapport à l’extension de quartier à Ambohitrimanjaka, qui en plus présente des risques humains incalculables…

  • 16 octobre à 19:42 | betoko (#413)

    Walesa
    Comme des nombreux opposants vous faites un procès d’intention Pourquoi voir le mal partout .Quand je lis les journaux il n’y a plus que 2 journaux qui dénigrent à fond la caisse Andry Rajoelina Tout ce que la BM , le FMI ou l’UE nous envoient leur utilisation est très contrôlée depuis toujours

    • 16 octobre à 22:41 | walesa (#5863) répond à betoko

      Mr Betoko, vous êtes un naîf ! aL corruption gangrène aussi bien les institutions malgaches, que celles de l’étranger ! BM FMI et autres ne leur echappe guere ! Meme les coffresforts de Vatican sentirent l’odeur de la corruption !

    • 16 octobre à 23:47 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Comment se fait-il le contrôle Betoko, depuis 60 ans Mada est toujours sous perfusion des aides de tout azimut. Est ce le contrôle est fait de l’intérieur (la vie quotidienne de la population) ou sur papier que l’argent est bien dépensé ( comptabilité bidon) ?
      En faite, il est évident que les gouvernants + ceux qui profitent du système gagnent. Pour rappel, il y avait les pseudos députés Raholdina, Rossy qui voulaient se présenter être défenseurs de petits peuples pendant le précédent régime, où sont ils maintenant ?

  • 16 octobre à 21:00 | betoko (#413)

    Vohitra
    Vous habitez où en ce moment Savez vous qu’est ce qu’est la pollution ? Ça s’agrave de jour en jour , allez faire un tour au service de la pneumologue à Befelatabana et vous verrez.Si cela continue , sans vouloir exagerer d’ici peu de temps ’le nombre de décès va augmenter et cette nouvelle ville va générer du boulot non négligeable et avec on peut aider les pauvres aussi

    • 16 octobre à 21:17 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      Quelle devra etre la priorite, lutter contre la famine ou lutter contre la pollution ?

      A force d une education environnementale appuyee, on pourra reduire de maniere consequente la pollution, mais le combat contre la redoutable famine ne sera gagne qu a partir de mesures drastiques d investissement public a court terme touchant les nombreux menages vulnerables

  • 17 octobre à 00:08 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Aza fitahina na fahanandalitra ny vahoaka fa zavadoza be no afenin’ ity Tanamasoandro ity
    •Satria volabe no ilaina amin’ izany Tanamasoandro izany dia tsy maintsy hatao Zone Economique Speciale (ZES) ny ho fanatanterahana azy.
    •Hitady vola amin’ ny vazaha, na karana, na sinoa ny mpitondra ka ireo no hanatanteraka ny Tanamasoandro, hitantana azy ary honina ao ary efa nohamafisin’ ilay Ramatoa misahana ny projet presidentiel tokoa fa ny sinoa dia mikasa sahady ny hametraka Chinatown ao Tanamasoandro.
    •Any andafy, ny vahiny sy ny mpanambola tokoa no misitraka hatrany ireny tanandehibe ireny fa ny tompontany voadaka any antsisiny toy ny mahazo ny Indiana any USA sy ny Aborigine any Australie. Dia mety hanaraka an’ ireo koa ny Malagasy !!!
    •Amin’ izany, mety homena sata fanjakana manokana anaty fanjakana Malagasy ny Tanamasoandro, ka hitakiana karatra manokana ny fahazoana mivezivezy ao ary ny Malagasy mahantra sy ny 4mis dia tsy hahazo hiditra ao fandrao handoto izany tanana manarapenitra izany.
    •Efa maro izay trano na tany Malagasy lasan’ ny vahiny eran’ i Madagasikara izay no tsy voaonitra fa mainka niteraka tsy an’asa maro sy 4mis mameno ny tanana. Koa asehoy ampahibemaso aloha ny onitra na ny tany sy ny trano hamindranareo ny vahoaka vao hino anareo mpitondra izireo.
    •Tsy vita mora tsy akory ny manototra ny tanindrazan’ ny Malagasy izay nahazatra azy sy efa nifoforan’ ny razany nifandimby ary mitahiry ny fasandrazany sy ny lovandrazany rehetra.
    •Maro ny OLANA MAIKA mampijaly ny vahoaka toy ny Jirama, ny tatatra maimbo tsy hay iainana, ny kere any atsimo, ny lalandratsy mamono olona eran’ ny Nosy, samy mila vahana alohan’ ny hanorenana ny Tanamasoandro.
    •Kanefa raha tsy maintsy hatao ihany ny Tanamasoandro tsy aleo ve mampiasa tany mahery toy izay hanototra tanimbary malemy izay ilana volabe ny fanatanterahana izany ary mety hirodana hampididoza ny fanorenana eo amboniny any aoriana any raha misy tsy mety ilay fanotorana atao na dia nodinihin’ ny teknisiana aza.

    • 17 octobre à 00:31 | Vohitra (#7654) répond à Krista Kristiaoe

      Miarahaba ry namana,

      Toerana akaiky ny seranampiaramanidina no ilain ny vahiny mila sy handray io tany io, dia izay no antony.

      Tsotra io resaka io. Ny mpanambola handray ny entana no mamaritra ny safidiny.

  • 17 octobre à 15:27 | anyanel (#10753)

    Miezaka ny tsy hiandany aho amin’ny fanamarihako.

    Ireto no mety ho antony nanosika ny fanjakana hanao io tetikasa Tanamasoadro io.

    - Efa tena tsy azo avotana intsony ny "urbanisation" eto Antananarivo renivohitra. Tsy manaram-penitra avokoa ny ankamaroan’ny toeram-ponenana, toeram-piasana. Voatery mandrava trano maro rehefa hanao làlana sy famoahan-drano vaovao, sarotra ny vonjy aina raha misy loza, ny fanadiovana tanàna ary ny famatsiana rano sy jiro.

    - Miteraka asa maro io tetikasa fanorenana tanàna tahaka io. Tsy ho an’ny orinasa vaventy ihany fa na ireo orinasa madinika (sous-traitant) sy ny tanora (main d’oeuvre) aza dia tena hahita tombotsoa. Eny fa na ny fivarotana hanimasaka sy ny friperies aza dia mety handeha mandritra ny taona maro hamitana io tetikasa io.

    - Efa mahazatra ny Malagasy ny fanotofana tanim-bary rehefa hanao tetikasa :
    - t@ andron’ny Mpanjaka nanao an’i Mahamasina,
    - t@ mpanjanan-tany nanao ny Avenue sy ny Gare ary ny Arcades Analakely, ny maternité Befelatanana sy cité des jardins Mahamasina, ireo Zones industrielles Ankorondrano, Ankazomanga-Ambohimanarina, Andrefan’Ambohijanahary (Cimelta, hydrocarbures, Descours, SEVIMA, ...), Forello Tanjombato,
    - t@ 1er république nanao an’ireo Ministera eo Anosy ireo, ny Cité Ampefiloha, Cité des 67 ha.
    - ny ankamaroan’ireo lalana vao natao teto Andrenivohitra (Boulevard de l’Europe, boulevard de Tokyo, Avenue de la Francophonie, rocade d’Ivato, route by-pass/andranobevava, ...
    - vao tamin’ity taona ity ny 60 ha nandraisana an’i Papa (60% tanimbary ; 40% tanimboly)
    - tsy tenenina intsony ireo malagasy, ireo mpihavy sy ireo vahiny mpanam-bola managana orinasa sy trano fonenana.
    Tanim-bary avokoa no nototofana nanaovana ireny rehetra ireny. Ny quartier an’Isotry, Andranomanalina, Andavamamba, Besarety, Andravoahandry ambany, Anosibe, Anosizato Atsinanana, Namontana, ... aza dia tanimbary nototofana avokoa. Izay no tsy mampivoaka ny rano amin’ireny toerana ireny. Ny 60%-ny CUA dia tanimbary nototofana avokoa. Afaka hamarinina amin’ny Google Earth izany.

    - Ny tanim-bary koa dia mora alaina satria tsy misy taratasy ny ankamaroan’izy ireny ary tsy misy fanorenana maharitra voasoratra ara-panjakana eo amboniny. Izany hoe tsy misy fandravana trano na fotodrafitrasa efa mitsangana fa zavatra vaovao mihitsy no aorina.

    Ny lafy ratsiny anefa dia ireto, araka ny fahitako azy :

    - Efa tena mahantra ny Malagasy ka misy aza ireo mandoro tanety mba hahazoana sombitany kely mahavokatra ka ny tanimbary indray ve no hototofana

    - Ngeza loatra ilay tany ho totofana (in-dimy ambinifolo amin’i 67 ha na i Soamandrakizay, im-polo amin’ny tananan’ny Filatex etsy ankorondrano) ka tena ho marobe ny olona "victimes"

    - Tsy fantatra mazava ny famatsiambola sy ny zavatra hatao marina eo na trano fonenana na biraon’ny ministera na orinasa na ny fifangaroan’izy ireo.

    - Tsy fantatra mazava ihany koa ny momba ireo mpamboly indrindra ireo tsy manana taratasy. Hiova asa ve, ho lasa maçon sy manoeuvre ? Sa andeha hifindra honina hamboly any an-toeran-kafa ? Hisy fanampiana avy amin’ny fanjakana ve amin’izany ?

    - Ahoana ny fankanesana mankeny hoan’ny sarambabem-bahoaka tsy manana fiara raha toa ka afindra eny ny ministera rehetra ? Hisy trano ho an’ny mpiasam-panjakana ve eny ? dia aiza ny zanany no hianatra ? Sa manatitra mpianatra any Mahamasina aloha vao mamonjy fiasana eny ?

    - Ahoana ny ho avin’io toerana io rehefa tsy eo intsony ireo mpitondra ankehitriny ireo ? Ho vita amin’ny fotoana itondrany ve ? raha tsy vita, hanohy ve ny mpandimby azy ireo ? raha vita, ho voakajy toa an’Ankorondrano ve ? sa ho lasa sahala amin’i 67ha. Ny parking sy ny zaridainan’ny ministera ao Anosy aza efa feno trano avokoa nanomboka tamin’ny 2004 tany ho any. Toy izany koa ny esplanade eo Analakely izay fitsangatsangana tany aloha, natao fivarotana ankalamanjana, ary avy eo lasa parking. Ary iarahatsika mahita ny fiafarany ankehitriny.

    Tsy mahagaga avokoa ny fihetsem-po na avy amin’ireo mankasitra ny tetikasa na avy amin’ireo tsy mankasitraka.

    Vahaolana :

    Ny fampianarana ny olona ny atao hoe fahaizana miara-miaina an-tanan-dehibe sy ny "Code de l’urbanisme" angamba aloha no maika.

    Avy eo miara-mandinika raha tokony hatao na tsia ilay tetikasa. Mbola tsy tara izany.

    Raha betsaka ny sakana dia ajanona ilay tetikasa na ahena. In-telo amin’i 67ha na in-droa amin’i Filatex angamba dia efa ampy.

    Azo atao koa ny hoe : Afindra mankeny ny quartier an’i 67 ha sy Isotry ary Andavamamba ary eo amin’ireo toerana ireo no atao ilay tetikasa. Amin’izay afaka ny tsy fahandriampahalemana amin’ireo faritra ireo ary mba honina amin’ny tanàna manaram-penitra amin’izay izay mponina teny. Raha tsy ampy ireo faritra ireo dia hitarina hatreny amin’ny Digue.

    Raha tsy maintsy atao eny Ambohitrimanjaka io tetikasa io dia jerena manokana ireo mpamboly teo ary tsy atomboka ny asa raha tsy hita mazava izay vahaolana momba azy ireo.

    Sosokevitra ihany ny ahy. Mety misy "informations" diso kanefa izay aloha no mba kely fantatro sy ny hevitro.

  • 17 octobre à 20:08 | Rakoto (#5814)

    Il faut écouter les techniciens et aussi les petits malgaches en détresse, qui n’appartiennent pas forcément à un partie ou à un autre.
    1/ Le droit foncier appliqué à nos jours date de la colonisation ; les grands détenteurs fonciers sont les descendants des français et étrangers, les indiens et les chinois et aussi les malgaches au service colonial ou privilégiés. Il n’y avait jamais durant tous les pouvoirs successifs la moindre politique de redressement de cette injustice envers nous malgaches pour nous restituer les terres qui nous appartenaient jadis. Au contraire les pouvoirs successifs continuent par tous les moyens en utilisant soit au nom de l’utilité publique soit au nom de la loi en vigueur de prendre les terres aux petits malgaches. C’est le cas encore aujourd’hui pour les pauvres paysans malgaches qui par expropriation seront obligés de céder leur terre au bénéfice des grands investisseurs étrangers, et ils seront encore obligés de se vendre en main-d’œuvre bon marché auprès de ces grands investisseurs. Il n’y a pas que l’argent il y a aussi la dignité d’avoir votre terre et votre rizière, même si ça n’apporte pas beaucoup d’argent il faut comprendre que c’est la dignité de tous les malgaches.
    2/ On ne doute pas qu’il y avait des études concernant ce projet par contre avec un projet de telle envergure il faut prendre le temps d’écouter tout le monde, surtout tous les techniciens spécialistes en matière d’Hydrogéologie, d’environnement et d’urbanisme mais pas seulement du maître d’œuvre. Bien entendu les inondations à Tana pendant les pluies sont dues à des infrastructures inadéquates mais aussi selon les techniciens dues surtout aux remblayages de ces zones basses dites Zones Tampon. Donc pourquoi forcer à faire le projet sur ces Zones ? Il y a beaucoup d’autres endroits pour le faire mais pas là.
    3/ Ces rizières produisent plusieurs tonnes de riz pour Tana. Madagascar n’arrive pas encore à produire suffisamment de riz pour son peuple. Pourquoi détruire ce qui existe déjà au lieu d’améliorer la production en fournissant aux paysans les moyens nécessaires. Il y a beaucoup d’autres endroits pour ce projet mais pas là.
    4/ Dans les brochures et publicité des agences touristiques on voit la beauté de Tana avec l’immense rizière qu’on peut comparer avec les pays asiatiques. Pourquoi la détruire i n’y a pas d’autres endroits pour faire ce projet et laisser notre richesse naturelle.
    Ce n’est pas pour contrer ce projet loin de là Mais l’autorité doit bien réfléchir pour ne pas faire une grave erreur. C’est un projet formidable et grandiose mais par contre il faut chercher un autre endroit mais pas là.

  • 17 octobre à 23:39 | Gasy FIer (#387)

    "Deshabiller Paul pour habiller Pierre", voilà ce que je pense de ce projet. Déplacer tous les ministères du centre ville de Tana vers cette nouvelle ville pour moi, c’est juste déplacer le problème ailleurs. A Mada, le vrai problème c’est la concentration de toutes les directions et départements des ministères dans la capitale et, ailleurs, c’est juste des petits postes de quelques représentants du ministère ce qui retarde le traitement des dossiers des usagers.

    Le projet Grand Tanà c’est plutôt élargir la ville jusqu’à Ambohidratrimo, Fenoarivo, Ambatofotsy, Ambohimanambola, Ambohimangakely, Lazaina et décentraliser les départements ministériels. Ce qui n’est pas le cas de Tana-Masoandro.

    Un cas non negligeable mais personne ne le dit c’est les Résidences panoramiques d’Ambatobe Ambohimailala, certes construites sur une colline après avoir déplacé des tombes de quelques siècles mais ces constructions on dédruits pas mal de rizières du côté Ambohimangakely et Betsizaraina car elles auraient été faites sans vraies études sur les impacts environnementaux. C’est qui qui bénéficient de ces nouvelles constructions ? est-ce les jeunes de 30-35 ans ? Mais non, ce sont les riches vazaha et Karanas et quelques malagasy aisés par la situation politique actuelle.

    Déjà qu’on a un président qui change de langage comme on change de culotte, toi, le jeune de 30 ans actuel, tu auras 40, voire 45 ans à la fin de la construction de la nouvelle ville et ceux qui vont bénéficier de cette ville construite sur des larmes et rancoeurs, ce sont les enfants de nos dirigeants actuels car ils auront les meilleurs critères (capacité d’endettements etc...) pour acheter la maison. Et à l’heure actuelle, est-ce que quelqu’un connait le prix minimum d’un appartement ou d’une maison dans cette nouvelle ville ? Ou bien c’est le secret le plus absolu mais l’important d’abord c’est de délocaliser les résidents actuels d’Ambohitrimanjaka pour les envoyer dans le desert ? Envoyer les forces de l’ordre pour contrer les paysans armés juste de leurs angady et leurs vetres déjà affamés par les crises cycliques qui n’ont rien apporté jusqu’ici. Cette utilisation des force ne fait que confirmer la barbarie que ce régime a utilisé depuis 26 janvier 2009 quand le maire de Tanà et actuel président commençait à destituer l’ancien Président Ravalomanana.

  • 18 octobre à 08:05 | Antony (#9838)

    "Fa ny Fitiavana no lehibe indrindra"
    Mirary aho mba ho azon’ny mpitondra ny tena heviny.
    Ny andrakandrana ataon-dry zalahy ireto anie efa nampidi-kizo ary mbola mampidi-kizo ka mbola hotohizana ihany ve ?
    Révolution orange > lasa tsy manana fahatahorana intsony ra-Malagasy maka ny tsy an’ny tena. Tsy miteny mihitsy aho hoe tsy nisy izany taloha fa amin’izao fotoana izao kosa dia ohatry ny vary hohanina isan’andro ilay izy. Ho mora moa ny fanarenana ny toe-tsaina lo morina ?
    Airbus > io ary fa manangatra. Iza no handao ilay volabe ?
    Fifidianana > Nanolotra an-DRajao ho filoha. Mba lazao eto hoe fa naninona no niova ho Rajao ilay olona natolotra ?
    Ho avy ary ny Tanà-Masoandro > inona indray no mety haterany ?
    Mba nisy vokany ihany kosa aloha ny nataon-dry zalahy e : Tsy tafaverina intsony RA8... Eto amin’ny tanàna aloha izany dia misy olona manana fahafaham-po hafahafa mihitsy...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS