Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 juin 2019
Antananarivo | 06h18
 

Société

Agression lors du scrutin

Le président de l’association « Za Gasy » à Tsiafahy

samedi 1er juin | Arena R.

Jean Navandahy Ratiharison, président de l’association « Za Gasy » et non moins candidat aux élections législatives du 2ème arrondissement d’Antananarivo-Renivohitra est placé en détention à la maison de force de Tsiafahy hier. Accusé d’avoir porté des coups et blessures mortels à un jeune homme dans le quartier d’Ambohipotsy, il a été déféré au parquet d’Antananarivo hier, après plusieurs jours de garde à vue à la gendarmerie de Fiadanana.

Le président de cette association a été arrêté dans la nuit du 27 mai à son domicile alors que dans la journée, il a signalé sur les ondes des radios de la capitale des cas d’irrégularités de scrutin dans le district du 2ème arrondissement. En effet, des jeunes hommes munis de fausses cartes d’identité nationale, venus des autres fokontany se seraient rendus au bureau de vote d’Ambohipotsy. Mais leurs manœuvres auraient été découverts par les riverains qui se sont mis à les traquer.

Ces individus au nombre de cinq ont alors pris la fuite et l’un d’entre eux se serait tombé et blessé. Jean Navandahy Ratiharison, aussitôt alerté par ses partisans se seraient rendus sur place d’où les accusations selon lesquelles il serait l’auteur des coups et blessures mortels de ce jeune homme. Les autres complices de celui-ci auraient finalement interpellés par les forces de l’ordre, mais après leur déferrement au parquet ils ont bénéficié d’une liberté provisoire en attendant leur procès qui aura lieu dans quelques semaines.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS