Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h53
 

Enseignement

Examen officiel

Le nombre d’inscrits au baccalauréat en baisse

mercredi 29 juillet | Fano Rasolo

Cette année, l’effectif des candidats inscrits à l’examen du baccalauréat dans la province d’Antananarivo a connu une baisse, selon les statistiques provisoires recueillies auprès de la direction de l’Office national du baccalauréat. « Environ soixante et onze mille (71 000) candidats ont déposé leurs dossiers de candidature jusqu’au 17 juillet à 18 heures, date butoir de dépôt des candidatures, contre plus de soixante-treize mille (73 000) candidats, en 2019 », a fait savoir hier le directeur de l’Office du baccalauréat à Antananarivo, Herisolo Razafindraleva. Ce chiffre n’est pas définitif car il y a encore des candidatures en cours de saisie, selon toujours ce responsable.

Comme chaque année, la grande majorité des candidats au baccalauréat de l’Enseignement général se sont rués vers l’option littéraire A2. Ils sont au nombre de quarante-deux mille cinq cent (42 500) environ. La série D a été choisie par approximativement quinze mille (15 000) élèves, les options A1 par cinq mille (5 000). La série C compte trois mille (3 000) candidats. Les candidats inscrits au baccalauréat technique sont aux alentour de cinq mille sept cent (5 700).

Selon le directeur de l’office national des écoles privées (ONEP), Marcellin Tsarasidy, cette baisse peut s’expliquer par la situation sanitaire actuelle. « Certains élèves ont décidé de ne pas s’inscrire par peur de la contamination ou par peur d’échouer suite à la longue suspension des cours », avance-t-il.

De son côté, l’Office du baccalauréat affirme que la crise sanitaire n’a pas eu un impact majeur sur ces inscriptions. « Nous ne pensons pas que le confinement ait eu un impact sur la baisse des inscriptions. Tous les établissements qui ont inscrit leurs candidats l’année dernière ont pu encore le refaire cette année et la durée des inscriptions a même été allongée suite à la crise sanitaire », explique de son côté l’Office du baccalauréat. Il estime que la tenue de la session spéciale après les couacs du baccalauréat 2019 a conduit à la réduction du nombre de redoublement et la baisse des inscriptions cette année.

Antananarivo disposera d’environ cent trente (130) centres d’examen cette année. Un chiffre en augmentation par rapport à l’année dernière, selon la direction de l’Office du baccalauréat d’Antananarivo. En effet, crise sanitaire oblige, les salles d’examen seront organisées de manière à ce que la distanciation physique soit respectée entre les personnes.

Le baccalauréat de l’enseignement général est prévu du 5 au 9 octobre, tandis que le baccalauréat technologique, technique et professionnel aura lieu du 5 au 16 octobre.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 29 juillet à 14:51 | nez_gros (#10715)

    Le Doma DJ et le Kotoronono ont fait Ecole. On n’a pas besoin de baccalauréat, et encore moins de licences ou doctorat , que sais-je encore... pour être chef, riche et président....

    il suffit de traficoter, détourner, trahir, magouiller....

    Bravo les gars, la génération a tout appris de vous...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS