Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 25 avril 2019
Antananarivo | 09h25
 

Editorial

Le malheur de croire aux promesses

vendredi 3 octobre 2014 | Ben

Les clients de la Jirama, des naïfs. Par trois fois, dans la soirée de ce jeudi 2 octobre 2014, des quartiers de la capitale ont subi des coupures de longues durées. Et ce juste au moment des journaux radiotélévisés. Les clients de la Jirama venaient la veille d’être assurés par le communicateur de cette compagnie nationale, qu’ils ne seront plus importunés par des coupures de courant, du moins durant tout le mois d’octobre. Désillusion totale hier ! On ne s’explique pas le pourquoi de cette coupure car ce n’est pas le transformateur du coin qui a grillé. Une fois le courant rétabli, un ouf de soulagement s’est fait sentir et entendre depuis les ménages. Mais une deuxième coupure n’a plus surpris. C’est la consternation. Et les critiques contre le régime ont repris et pris le dessus sur tout autre sujet.

Mais il faut être très naïf comme de petites gens, bien informées par les chaînes audiovisuelles tant publiques que privées de la capitale pour croire à la Jirama et au ministre de tutelle de cette compagnie nationale d’eau et d’électricité. Ces petites gens ne se sont plus préoccupés toute la journée de ce jeudi 2 octobre, d’actionner leur petit panneau solaire qui leur permet de charger leurs téléphones portables, leurs radios et ampoules solaires, convaincus qu’ils étaient par les déclarations du communicateur de la Jirama. Certains ont même recommencé à reprendre confiance au régime Hery Rajaonarimampianina. Les derniers déplacements de la délégation présidentielle à Paris puis à New-York, les rencontres avec les grands de ce monde, avec le MEDEF, Airbus, Boeing et Exxon Mobil, auxquelles se sont ajoutées les missions du Premier ministre en Chine sans parler des séries de remises de lettres de créance, ayant été dans un premier temps craints, ont aussitôt été chantés et loués comme des performances positives du régime. Mais désillusion totale lorsque la première coupure d’électricité provoque la surprise et la désapprobation générale dans les quartiers. Plus rien ne passe. Les promesses de projets industriels de huit (8) usines de production de méthanol par district, qui sont susceptibles de créer des milliers d’emplois, ou les déclarations de Roland Ratsiraka selon lesquelles la construction de routes est dorénavant accessible aux communes rurales ou urbaines, n’ont plus aucun impact dans l’esprit ou l’imaginaire de ces petites gens.

En fait, dans de telle situation de déception, l’opportunisme et l’esprit d’assisté reviennent au galop, reléguant ou effaçant les prémices d’une vision d’un avenir meilleur, dans les fins fonds du cerveau. Beaucoup s’attendent de plus en plus aujourd’hui à des dons, à des aides, à des appuis des formations politiques qui sont entrées en compétition en cette période de la rentrée scolaire, pour entretenir leur clientèle et se donner une image d’être auprès du peuple.

Ils ne sont pas rares non plus ces chefs de ménages qui ne s’empêchent pas de dire qu’ils sont partants pour des formations et politiciens qui se préoccupent de leur quotidien. Ils appellent vivement à des élections communales dans les meilleurs délais car ils ne voteront que pour ceux qui leur distribuent vivres et habillements. Ils sont en tout cas très loin de penser à un changement de régime ou de gouvernement car cela ne ferait à leur avis qu’aggraver leur situation et leur condition de vie déjà très précaire. Ils se rendent de plus en plus compte et sont persuadés que finalement, tout changement promis depuis la crise de 2009 ne leur a jamais profité, bien au contraire.

Le dilemme à leur avis c’est la suite d’un éventuel changement de gouvernants, c’est l’avenir et ils préfèrent s’en tenir à ce qu’il y a. Bien qu’ils savent pertinemment que cela ne leur rapporte rien, cela leur épargne au moins des dissensions au sein de la communauté et dans la famille.

Le président de la République a promis 3 mois pour mettre fin aux délestages. Mais il n’avait pas prévu les délestages économiques car lui-même était surpris. Le ministre de l’Énergie avait promis à lui et à la clientèle de la Jirama que les problèmes techniques étaient résolus. Le communicateur de la Jirama venait juste de déclarer haut et fort que c’en est fini des délestages économiques. Il y a désormais pour la ville d’Antananarivo, trois fournisseurs de carburant au lieu d’un seul précédemment. Donc côté approvisionnement de la Jirama en gasoil, plus aucun souci ! Mais que les délestages techniques ne seront pas à écarter lors de la saison des pluies ou dès la saison sèche. Le responsable de la communication auprès de la Jirama avait précisé qu’actuellement, la quantité d’eau qui fait tourner les turbines au barrage d’Andekaleka est déjà insuffisante et il a fait comprendre qu’il faut s’attendre d’ici peu à des délestages techniques. Était-ce le cas dans la soirée du jeudi 2 octobre 2014 ?

27 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre 2014 à 11:18 | DIPLOMAT (#846)

    Le pays prend du retard pendant que le progrès gagne le Monde !
    Pendant les coupures de courant, au delà des problèmes non négligeables repris dans l’édito, c’est le secteur Tertiaire des entreprises de services qui sont en première ligne. PC coupé, l’utilisateur qui aurait oublié de sauvegarder ses saisies , aura tout à refaire ! et vlan ! Comment s’étonner alors que des parts de marché dans ce domaine , se reporte en Tunisie ou au Maroc ?
    Que dire du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, dans l’angoisse de la durée de la coupure par rapport à la chaîne de froid et la conservation des aliments en toute sécurité ?
    Que dire des hôpitaux, en milieu chirurgical ou des urgences d’imageries médicales . Les groupes se déclenchent ou pas ,c’est la loterie, dans les deux cas, il y a des conséquences d’approvisionnement difficilement budgetable de carburant ou pire encore des conséquences sur des vies humaines !! Mais on s’en tape !

    Fataliste : Que voulez vous, c’est comme ça maintenant depuis 5 ans ...

    Mais nous aurons toujours des Iarivo, des Betoko, des Vuze, pour vous expliquer que du temps de Rav8 , c’était déjà le cas. Je rajouterai que même du teamps de Ratsiraka ça existait aussi. Oui , mais JAMAIS avec autant de fréquences Messieurs ! Et que quoi que vous en disiez , vous qui vivez depuis des lustres à l’etranger, c’était exceptionnel ! Maintenant c’est une règle . La saison des pluies va arriver, les orages vont servir de prétextes à la Jirama pour prolonger de 20 minutes coupure dû à la foudre .

    Le monde court vers le 21 siècle, Madagascar vers la fin du XIX ème siècle. Le retour à la lampe à pétrole, le retour aux fléaux de maladies moyen -âgeuse, les bandits de grands chemin, les petits seigneurs qui font la pluie et le beau temps, les fonctionnaires du royaume corrompues à TOUT les niveaux, qui ne lèvent la tête que pour voir si votre main va dans une pôche, le petit peuple en guenille , des bonimenteurs à chaque coin de rue se disputent la place avec des chapardeurs, les chien errants au milieu d’enfants en bas âge pouilleux et morveux dans les bas côté de ce qui reste de routes, l’insécurité dès que le noir tombe, la ville qui se vide....

    Voilà la réalité de l’après Rav8 !

    Bravo Hery X 2 , l’energie n’est pas votre fort, faudrait songer à changer de prénom.

    • 3 octobre 2014 à 12:46 | zorey974 (#7033) répond à DIPLOMAT

      Je ne suis pas à Mada mais telle est l’image que l’on en a quand on débarque à Tana... Mais les planqués nationalistes de bas étages, donneurs de leçons et xénophobes s’en tapent, ce qui compte c’est la SOUVERAINETE du pays et la revendication des îles éparses quand l’urgence est la pauvreté endémique, la FAIM, l’insécurité galopante, l’insalubrité (ça donne envie de chialer de voir des mômes patauger à longueur de journée dans la m.erde), la déscolarisation, l’exploitation des salariés, la prostitution comme seule arme pour s’en sortir pour les filles, la faillite morale de la société....etc...

    • 3 octobre 2014 à 13:06 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à DIPLOMAT

      Bonjour DIPLOMAT

      Vous etes trop gentil

    • 3 octobre 2014 à 14:54 | leclercq (#4410) répond à zorey974

      Vous décrivez bien le quotidien des malheureux Malgaches , il faut être complétement aveugle pour ne pas voir cette triste réalité ou alors complice de dirigeants corrompus !!!

    • 3 octobre 2014 à 15:38 | Bena (#2721) répond à leclercq

      le rôle des étrangers, français, qu’ils soient de 974 ou de 93, est de dénoncer le comportement de paris qui tient du bout des bras un régime corrompu qui abuse de son peuple.

      si vous continuer à décrire notre peuple de la manière, il ne faut pas s’étonner que nous ne devenions de vrais nationalistes. mais je doute que vous puissiez comprendre un traitre mot de ce que je raconte.

    • 3 octobre 2014 à 18:30 | leclercq (#4410) répond à Bena

      Mais qu’est ce que la France ou Paris comme vous voulez vienne faire dans les affaires internes de M/scar pays indépendant( enfin si on veut ) dirigé par des incapables , des malotrus et qui + corrompus jusqu’aux os ?
      surtout si pour ensuite dénoncer une intrusion, et vous n’êtes pas sans savoir que ce sont( nous )les Malgaches nous-même qui les a élus et les mis à la tête du pays bien malgré nous et à nos dépens il faut bien le dire , du reste c’est tout en votre honneur de vouloir devenir nationaliste , qui ne le rêverez pas à votre place !!!seulement il ne s’agit pas de le crier tout haut encore faut-il en être sincèrement convaincu !!
      A bon entendeur !!!

    • 3 octobre 2014 à 18:31 | leclercq (#4410) répond à leclercq

      Lire :les avons élus !!!

    • 3 octobre 2014 à 18:45 | DIPLOMAT (#846) répond à Bena

      Bonjour Bena ;

      Si vous avez une autre version, nous sommes preneur. Libre à vous de nous décrire votre vision des choses.

      Oui , il y a eu une intervention étrangère pour changer de régime. Mais comment cela aurait il pu être possible sans le ver dans la pomme ?

      Et une fois au pouvoir, comment pensez vous imaginable que les responsables locaux de la situation depuis 6 ans n’ont pas eu la volonté d’amèliorer les choses ?

      La vérité est triste à constaté. Le pays est étroitement tenu pas un pouvoir féodal.

    • 3 octobre 2014 à 20:35 | jansi (#6474) répond à DIPLOMAT

      Pourquoi en réalite la France en général et les créoles en particulier s’intéressent ils à Madagascar ?
      Parceque ce sont des humanistes qui ne pensent qu’au bien et au bonheur des Malgaches (1€ par jour) nest ce pas ?
      Parce qu’ils n’ont pas toujours digère qu’on leur ait dit ouste tai-kiringy de Sakay.
      Voilà pourquoi, des que chose ne va pas au pays, ils s’empressent tous de critiquer les Malgaches qui défendent leur pays contre les rapaces créoles et autres, et qui profitent de l’occasion pour redire pour une énième fois que le mieux pour Mada est d’être sous administration néocolonialisme.
      Lol.
      Fini le temps de la Sakay. Bouffez votre piment à vous. Et allez plutôt polluer un autre forum sur la Reunion , ses chômeurs, son volcan, sa claustrophobie, sa langue sans queue ni tête, ses requins en bord de mer, sa non croissançe, son Frontnational, ses cités .
      Bref, tout ça à Ptdr.

    • 4 octobre 2014 à 20:48 | DIPLOMAT (#846) répond à jansi

      Peut-être Jansi , Peut être...

      En attendant :Les Malagaches ne mourraient pas de faim pendant la période que vous citez. Tous les enfants étaient vaccinés pendant cette période, La peste n’existait pas, les Dahalo étaient tranquilles, les soldats, dignes , dans leurs casernes, le Zoma était superbe, le Palais de la reine... était le Palais de la reine, le Palais du Premier Ministre, était le Palais du 1er ministre, les voyous étaient en zonzon, les enfants ne mendiaient pas , Ankatso formaient des têtes bien pleines, Befelatanana produisaient des Medecins, Zafy Albert opérait des coeurs ouverts, les Malgaches étaient dignes et tout le monde mangeait à sa faim ! VRAI ou FAUX ?

      Quand est t il maintenant ? Les tai Kiringy que vous êtes en train de dépeindre sont ils plus ou moins malheureux que NOUS Malgaches ? Plus ou Moins Malheureux Jansi , que les Gasy Petaka ? Je vous laisse soin de repondre.... Moi je connais bien la réponse malheureusement.

      Aujourd’hui, ils sont partis .... et Madagascar s’enfonce !
      La Jirama a qui la faute ?
      A qui la Faute Jansi ?
      La secren était une référence pour la réparation Navale dans tout l’océan Indien ... aujourd’hui c’est la catastrophe ; A qui la faute Jansi
      l’ACM pour l’entretien des avions étaient reconnu jusqu’en Afrique du SUd, et les avions d’Air Mauritius, faisaient faire certains contrôles à Ivato ? Nous étions une référence : Aujourd’hui où en sommes nous Jansi ? A qui la faute ?
      Notre armée est composée de 12 000 hommes est commandée par 600 généraux soit 1 général pour 20 soldats et personne dans le pays ne lève le petit doigt pour en dénoncer la FARCE . Car c’est une farce Jansi, voilà qu’on a des généraux d’aviation alors qu’il y a aucun avion de chasse, aucun avion de bombardement, aucun avion de patrouille , 3 helicoptères qui ne volent pas plus de 2 h , nous avons 5 Amiraux pour .... 7 navires dont AUCUN , je dis bien AUCUN n’ont la capacité d’aller en haute mer , (radar HS ) donc INCAPABLE d’aller faire respecter notre souveraineté nationale . A QUI LA FAUTE JANSI ???? aux créoles ????

      Oui , il y a des pressions étrangères... Mais il y a surtout une bande de BRANLHEURS qui s’en foutent pleins les poches au pouvoir !

    • 5 octobre 2014 à 09:35 | jansi (#6474) répond à DIPLOMAT

      Avec tous les malheurs que vit la France depuis la fin des trente glorieuses, personnes n’a dit quil faudrait mettre la France sous administration onusienne par ses dirigeants sont nuls et incapables : chomage, pauvreté urbaine et rurale, non croissançe, front national, racisme, sans abris, Roms, PD, lesbienne, trou budgétaire. Et j’en passe.

      Chacun s’occupe de son pays nest ce pas ?? Tout aussi nuls que sont les dirigeants des uns comme des autres.
      Et ne venez pas me parler des contribuables français qui donnent des miettes aux Malagasy. Ça ne marche pas avec moi .

    • 5 octobre 2014 à 23:47 | DIPLOMAT (#846) répond à jansi

      Jansi,

      Ne comparons pas ce qui n’est pas comparable voulez vous ?
      L’Etat Français est en difficulté, mais la France est RICHE.
      La valorisation des entreprises Française a augmenté de 25% l’an passée .
      Le peuple Français se plaint, certes, mais cela n’ a aucune commune mesure avec le drame qui se joue à Madagascar. Oui, il y a des clodos, de l’immigration etc... mais les Français vont faire face à la crise. Les élections passeront, et ce pays se redressera , c’est ainsi...
      Il n’empêche que revenons à Dago, le pays du c’est pas nous, c’est pas notre faute, il a essayé mais il n’est pas arrivé, vita Gasy etc... etc la responsabilité de nos dirigeants, de par la corruption et l’incompétence vont 90% de la situation actuelle. Les 10% de l’étranger font le reste.

  • 3 octobre 2014 à 12:28 | Saint-Jo (#8511)

    Nous, de notre côté, avons trouvé une imparable...parade...pour parer...aux méfaits des délestages : la bonne vieille bougie et en même temps aucun usage d’appareil électrique.
    Et qui oserait nier que nous ne sommes pas adeptes de l’écologie.
    Même si nous y sommes contraints et forcés...par les circonstances.

  • 3 octobre 2014 à 14:44 | Gérard (#5118)

    Quand les pays riches sont en crise, ce qui est le cas déjà, les pays pauvres meurent. Ce n’est pas seulement la Jirama qui est la cause de tous les malheurs de la Grande île mais bien évidement l’opportunisme général qui gangrène la société malgache. Chacun ne voit pas plus loin que le couvercle de sa marmite de vary. Les dons qui arrosaient Madagascar dans le temps, c’est bien fini car les pays qui offraient leurs aides à Madagascar sont persuadés maintenant que ces aides ne servent absolument à rien et comme Madagascar est si fière d’être indépendante et bien qu’elle s’assume et se prenne en main sans compter toujours sur les autres pays qui ont d’autres chats à fouetter et qui pour le plus grand nombre ne savent même pas où se trouve ce pays incapable de sortir du bourbier dans lequel il s’est non seulement enfoncé lui-même mais qui s’y plait de plus en plus.

  • 3 octobre 2014 à 18:26 | olivier (#7062)

    Bonsoir Diplomat
    Comme a votre habitude, vous savez aborder les sujets majeurs..avec une clairvoyance trop peu inégalée sur ce forum..et encore moins sur la grande ile dans son ensemble ( LOL)
    Oui... " ILS S’EN TAPENT DES VIES HUMAINES"
    Chirurgiens corrompus ( pléonasme..), Jirama ...
    Mais cela n’est pas uniquement vrai depuis 5 ans cher ami..
    Je peux vous concéder aisément que les choses se sont accelerees, mais quitte à parler de "sales mentalités", tachons de ne pas oublier d’ou nous venons..
    Vous avez parfaitement RAISON de dire que Madagascar court vers le 19 e siècle..
    Cette régression n’est elle pas le fait des 2-3 forces antagonistes qui se battent actuellement ?
    Le 19 eme siecle n’est il pas la panacée défendue par certains royalistes pro Ra8 ?...ainsi que par leur contradicteurs padesm devenus des roitelets locaux ?
    Enfin, votre analyse, quoi qu’excellente, mériterait d’intégrer la RANCUNE TENACE que certains portent à leur ancien "gourou"...
    Car les hommes et les femmes qui sont rancuniers, ne sont peut etre pas si éloignés que cela de vos propres idéaux..
    Amicalement

    • 3 octobre 2014 à 20:15 | DIPLOMAT (#846) répond à olivier

      Bonsoir Olivier,

      Comme vous pourrez le lire ou relire, j’avais bien pris soin de préciser que ces "coupures" de courant" étaient récurrents. Sans compter les irrégularités de tensions, très préjudiciables pour le matériel informatique (mais ça , on en parle plus ).

      Quant à ma sympathie envers le regime de Rav8, je suis un pragmatique. Ce qui m’importe c’est le résultat. Et force est de constater que Rav8 avait obtenu des résultats tangibles et palpables pour la population.

      Quant au personnage .... c’est manifestement un bosseur. Un mauvais manager , un mauvais négociateur .
      On ne VIRE pas un ministre en public, fusse t-il un incapable : Des moyens autrement plus digne existe, il n’avait rien à gagner (à part s’y faire un ennemi mortel) de congédier qq’un en l’humiliant. Et d’apprendre à ses dépend ce celèbre dicton : Quelque humilié que soit ton ennemi, sache qu’il est toujours à craindre.
      Rav8 fut un très mauvais Diplomate (pas l’adjectif comme mon pseudo) mais bien dans les relations internationales. Il n’avait pas compris qu’il est préférable composer avec une grande puissance, plutôt que d’entamer un bras de fer, qu’il ne pouvait pas gagner (la guerre froide étant terminée, il n’ y a pas de bloc, vers qui se tourner).

    • 4 octobre 2014 à 17:38 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      Effectivement...

      Il faut être sacrément orgueilleux...voire peter plus haut que son Q...pour oser...

      Mais ce forum nous montre à quel point certains continuent de se prendre pour ce qu ils ne sont pas...

      Une revolution culturelle comme dirait Paulo ?...

      Le reve fait vivre les imbéciles...dont je fais partie !

       :)

      OR

  • 3 octobre 2014 à 19:33 | DanBe (#2256)

    Notre Pays va tellement loin dans le "n’importe quoi" qu’il va lasser tout le monde ...
    Les financeurs internationaux, quels qu’ils soient (crédits ou subventions), n’ont plus confiance. On peut le comprendre...
    Ils promettent, ils sont prêt à, il budgétisent, etc.. ;
    Mais rien ne vient !
    Quelle image donne notre gouvernement ? Notre Pays ? Nos dirigeants ? Notre assemblée ?
    Je ne suis pas du tout optimiste...
    Et pourtant, à mon age, on a tout vu !
    Et pourtant, je ne suis pas le plus malheureux !
    Et pourtant, ma famille et moi nous nous en sortons pas trop mal !
    Je sais que je vais en faire bondir plus d’un, mais la meilleure période était la fin du règne de Deba... 1999/2001... C’est là qu’on a pris la meilleure route.
    Mais Ratsiraka a payé ses erreurs d’avant, ce qui a coupé toute possibilité de poursuite d’évolution...

    • 3 octobre 2014 à 20:49 | jansi (#6474) répond à DanBe

      Des que cela commence a aller un peu mieux à Mada comme sous Ratsiraka2 et sous Ravalomanana, les créoles s’empressent d’envoyer le peu de sous quil leur reste pour payer des Padesm à déstabiliser le pays.
      Les créoles savent qu’ils n’ont plus aucun avenir à la Reunion. Il ny a plus rien à produire paresseux comme ils sont. Le pays est trop petit alors que la braguette est toujours ouverte. Les créoles n’ont pas fait beaucoup d’études et sont généralement rejetés par les employeurs en France ou métropole comme ils disent.
      Les créoles sont méprisés par les français de souche ou les zoreilles (rien à voir avec celui du forum) a cause de leur incapacité à travailler avec persévérance. Donc ils veulent s’expatrier a Mada. Mais ils ne sont pas non plus les bienvenus à Mada. Les boîtes françaises essaient de les mettre comme contremaîtres dans les chantiers ou les ateliers comme chez Sicam, Madauto ou Materauto pour commander des Malgaches bacc+3 a 5.
      Mais ça n’a pas marché car ces fameux créoles, présentes comme vazaha, n’ont pas réussi à perdre leur tradition de paresse et d’incompétence.

      Mada n’a pas besoin de ces parasites créoles. La ils commencent à regretter leur mépris des Malgaches qui sont rejetés pour tout et rien de l’aéroport a Gillot.
      La France ne sait plus quoi faire des créoles qui viennent gonfler le chômage en métropole. Elle veut a tout prix retenir les créoles dans leur misérable île quitte à leur trouver une voie du salut à Mada. Mais cela ne marchera pas comme ça.
      Lol

    • 4 octobre 2014 à 00:06 | DIPLOMAT (#846) répond à jansi

      Jansi,

      Saviez vous que Raymond Barre fut un créole ?
      Houellebecq et celui qui fut l’auteur de la Marseillaise Leconte de lisle sont des creoles de la Reunion ?

      Vous faites fausse route, sur la nature des créoles qui ont un intérêt à ce que notre ile ne se developpe pas. Reflechissez et penser à une autre ile dont son 1er Ministre fut présent lors de la 1er ceremonie du 26 juin de la Transition, et qui fut le 1er pays à reconnaitre le gouvernement de Rajoelina.
      Un etat qui a tout intérêt à mmaintenir notre île dans un etat prehistorique, car notre potentiel touristique et textile et agricole est 1000 fois plus important que le sien. Un pays pour lequel, un M/car fort serait FAtal ;. Un petit pays qui s’acoquine avec un autre pour delivrer des visas Français pour se prostituer à la reunion. Un petit Pays ou comme par hasard, Rajoelina a acheté une residence....

    • 4 octobre 2014 à 06:49 | DanBe (#2256) répond à jansi

      Cela ne va pas mieux jansi !
      Quelle mouche vous a piqué ??????
      Quelle est cette réponse à mon message ?????????
      Quelle est cette charge outrancière contre les créoles ???
      Il y en a un qui vous a pris votre femme, qui vous a pris votre boulot ????
      Ou qui vous a marché sur les pieds ce matin ????
      Même si c’est vrai que ce ne sont pas toujours les meilleurs créoles qui viennent s’installer à Mada... Pas fou...

    • 4 octobre 2014 à 06:51 | DanBe (#2256) répond à DIPLOMAT

      Tout à fait.
      Si un jour... Oui, SI un jour Madagascar se développe vraiment, l’île Maurice aura beaucoup de soucis à se faire....

    • 4 octobre 2014 à 17:12 | jansi (#6474) répond à DanBe

      Ne vous sentez pas visé . En revanche, ceux qui se sentent concernés se reconnaîtront.
      Cordialement.

    • 5 octobre 2014 à 10:53 | Stomato (#3476) répond à DanBe

      Bof, il y a des moments dans la vie ou certains faits sont tellement évidents, autant évidents que cruels, qu’il faut un dérivatif.

      Alors tirer sur l’ambulance, souvent conduite par des créoles !!!, ça soulage.
      Et ça fait un bien fou.
      Surtout quand l’on pense que c’est sans conséquences.
      Bien sûr quand on est Malagasy, on peut tout se permettre... Et c’est grâce à cela qu’on les reconnait ! (Pcc : Michel Audiard dans les Tontons flingueurs).

    • 5 octobre 2014 à 20:09 | jansi (#6474) répond à Stomato

      BiNgo.
      La communauté réunionnaise, anciens de Sakay ou leurs descendants, tout ce beau monde se réveille pour défendre la fierté réunionnaise.
      Et quelle fierté !
      La métropole éprouve des difficultés à soigner son bon peuple pour qu’il puisse faire des bébés. Alors on parle de GPA . On manifeste à fond pour cela. La preuve dans les rues de Paris ce jour.

      Seulement voilà. Ce bon gouvernement français, qu n’a ni petrole ni idées, a oublié que les Reunionais ont la braguette ouverte en permanence en attente des allocations. Alors, au lieu de jeter des allocations par la fenêtre, utiliser ces créoles en les recrutant comme fabricants de bébés. C’est bon pour les statistiques du chomage, pour les impôts et pour les besoins de natalité qui projèteront peut être la France dans une nouvelle ère de croissançe.

      Si le bon peuple ne sait plus faire de bébés surtout à cause du nombre croissant de PD (enfin un taux de croissançe réelle), utiliser ces bons à rien de créoles qui grillent au soleil au pied du volcan la braguette ouverte en attente des allocations.
      Ils penseront moins aux îles éparses que les Malgaches ne lâcheront pas pour eux meme pour un seul cm2.

  • 5 octobre 2014 à 10:59 | Rabemisaina (#7643)

    Sans déconner, vous y croyez vous, à la construction de 8 distilleries par district pour fabriquer du bioéthanol (pas méthanol M. Ben) ?
    Ceux qui promettent cela sont totalement ignorants de la chose.
    Il faut une énergie folle pour produire de l’éthanol (distillation)... D’où viendra-t-elle ? Du bois de chauffe ? Du pétrole de Tsimiroro ? De l’éthanol lui-même ? Probablement de la bagasse mais ce n’est pas si facile que ça à utiliser... Brûler de l’énergie pour en produire... Le chien qui se mord la queue. Avec des rendements très médiocres voir négatifs...
    Certes, les Brésiliens le font. A très grande échelle. Ils y ont mis des moyens démesurés. Et ils ont de merveilleux paramètres : de bonne terres immenses et plates, un pluviométrie soutenue, des fleuves bien remplis qui permettent un système d’irrigation géant. Tout le contraire de Mada. Eux produisent plus de 100 tonnes de canne à sucre par hectare. A Mada, c’est 30 (hors grandes plantations - mais existent-elles encore ?).
    Alors, sans déconner, commençons d’abord par produire du sucre au lieu d’en importer... Et la bagasse pourra être utilisée pour produire de l’électricité. C’est juste du bon sens.
    Un pays comme le Tchad (presque le désert partout) est autosuffisant en sucre...
    N’importe quoi. Toujours les mauvais choix...

  • 5 octobre 2014 à 12:02 | Rabemisaina (#7643)

    Parlons des énergie alternatives.
    Le photovoltaïque :
    Oui, c’est très bien pour avoir un peu de lumière et charger son téléphone.
    Mais il est très difficile à imaginer pouvoir faire de l’industrie en se basant sur cette énergie. Au mieux, on commence à savoir faire les bâtiments autosuffisants en énergie. Mais bon, ils sont encore hors de prix...
    Au mieux, cette énergie ne peut représenter que quelques % de l’énergie nécessaire. Les investissements sont énormes. Qui payerait ?

    Le soleil peut aussi produire de la vapeur qui alimenterait des turbines pour produire de l’électricité. Cela existe et ce n’est pas le soleil qui manque à Mada. Mais quid des investissements ? Le climat des affaires à Mada n’attire pas grand monde non ?

    Le biogaz. Pourquoi pas. 70 millions de foyers chinois possèdent un digesteur. Mais bon eux considèrent les matières fécales (même humaines) comme des matières utiles, manipulables sans difficulté et valorisables 2 fois (biogaz puis fertilisant - l’un n’empêche pas l’autre). Mais ici, tout cela est fady... A oublier donc.

    Mais la meilleure idée, c’est la biomasse. Je parle ici surtout de bois. Ne croyez pas que cela va amener la déforestation. Pas du tout. Le pays est déjà peuplé de millions d’hectares d’espèces exotiques (importées) qui sont des pestes végétales (envahissantes) qui détruisent les écosystèmes naturels. Je parle ici du grevilea banksii, du niaouli, etc. Les couper pour les brûler dans une chaudière est juste LA bonne idée. Cela donne du travail car il est inutile de mécaniser quoique ce soit. Il y aurait des milliers de bucherons. Et quand on voit que ce pays est presque vide, il est possible de planter encore et encore (encore du travail pour les désœuvrés)...
    et de produire toute l’énergie nécessaire à ce pays... Sans pétrole.
    Mieux vaut le vendre ce pétrole s’il existe vraiment à Mada. Avec ces rentrées d’argent, on construit les centrales thermiques à biomasse.
    Mais je sais que cela ne se passera pas comme ça...

    Toujours les mauvais choix.
    TOUJOURS.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS