Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Politique

Toamasina : « Affaire Roland Ratsiraka »

Le huitième inculpé est sous les verrous

vendredi 18 mai 2007 | RAW

Vendredi 11 mai dernier, apprend-on de source tamatavienne, un agent des dépenses des Collectivités au sein du Trésor public de Toamasina, un certain X., a été mis sous Mandat de Dépôt après une comparution devant le Doyen des Juges d’Instruction.

L’individu est impliqué dans l’affaire communément appelée « Affaire Roland Ratsiraka ». Il avait été convoqué en même temps que les 7 autres personnes concernées dans ce dossier les 18 et 19 avril dernier mais il ne s’est pas présenté au Tribunal. Il était, paraît-il selon notre source, « en mission à Fort Dauphin ».

Il semble qu’on l’ait envoyé « quelque part » pour lui éviter tout ce que ses autres co-accusés endurent en ce moment. Ce sont les commentaires dans le milieu proche de Roland Ratsiraka. « Et surtout, nous fait-on comprendre, pour lui éviter de dire que tout est normal dans le dossier et que c’est pour cela qu’il a signé les visas. Il devait attendre que ça se tasse avant de ré-apparaitre » , aime-t-on à répéter dans le cercle.

Un homme apparemment intègre ?

Quoi qu’il en soit et sans aller jusqu’à admettre ces on-dit, c’est cet individu qui vérifie si tout est conforme aux Textes de Lois en vigueur et qui signe le feu vert pour que le Trésor public paye les factures des fournisseurs de la Mairie. Dès lors, si les pièces comptables présentées n’étaient pas conformes, il n’aurait jamais signé, commente-t-on.

Les défenseurs de Roland Ratsiraka soulignent que jusqu’à maintenant ce monsieur X. a toujours fait son travail correctement. Il serait donc un homme intègre.

Dès vendredi après-midi dernier, des employés du Trésor Public se seraient mis en grève par solidarité. Le Trésor aurait décidé de fermer ses portes jusqu’à ce que le monsieur X. soit libéré.

Mais dès le premier jour ouvré de la semaine, soit lundi matin, une forte délégation du Trésor Public de la capitale ainsi que de hauts responsables de la Comptabilité publique seraient arrivés à Toamasina. Ils auraient réuni les employés N’ayant pas pu correctement faire des recoupements, on avoue notre impuissance et nos limites. Toujours est-il que les portes du Trésor sont ouvertes.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS