Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 juillet 2019
Antananarivo | 06h38
 

Société

Présidence

Le grand banquet de la présentation des voeux d’Iavoloha maintenu

jeudi 3 janvier | Arena R.

Alors que la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) prévoit de rendre public les résultats officiels du scrutin du deuxième tour dans les jours à venir, le président de la République par intérim, Rivo Rakotovao, prépare la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués et du corps diplomatique le lundi 7 janvier prochain. Ce sera normalement, la première et la dernière, cérémonie de présentation de vœux, dirigée par cet ancien président du Sénat, en tant que chef de l’Etat par intérim. Le nouveau président de la République devant normalement prendre ses fonctions au plus tard le 25 janvier prochain. Les cartons d’invitations ont déjà été envoyés et on s’attend à plus d’un millier de personnes. Parmi les invités lors de la cérémonie figurent les représentations diplomatiques, les membres des différentes institutions, du gouvernement, des opérateurs économiques.

La cérémonie de présentation des vœux au Palais d’Etat d’Iavoloha est devenue une tradition pour les présidents successifs dans le pays. En 2018, le nombre d’invités à cette grande messe d’Iavoloha avoisinait les 1400 personnes. Une chiffre importante même si elle a été revue à la baisse depuis ces dernières années, passant de 3000 à 1400 personnes.

Les dépenses faramineuses liées au grand banquet offert à cette occasion ont pourtant été souvent décriées par les observateurs et les organismes de la société civile. En 2018, parallèlement à la cérémonie d’Iavoloha, le mouvement Wake-up Madagascar a attaché 1 400 rubans noirs -correspondant au nombres d’invités- dans le jardin d’Antaninarenina en signe de contestation. Il a également installé une squelette avec le drapeau malgache, placé sur la stèle de l’indépendance, symbolisant les Malgaches qui meurent de famine et qui vivent dans l’extrême pauvreté.

L’année dernière, un mouvement de citoyen nait sur les réseaux sociaux avait également envoyé une lettre à la présidence de la République pour demander l’annulation de ce banquet ainsi que ceux organisés dans les différents ministères. Ce mouvement a proposer d’allouer le budget y afférent pour des projets de développement.

Ce ne sera pourtant que le premier banquet qui engagera des dépenses importantes pour l’État en ce début d’année 2019, la cérémonie d’investiture du nouveau président qui aura lieu également ce mois de janvier sera certainement un autre évènement pour festoyer pour nos politiciens.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 3 janvier à 11:36 | LOVAXEL (#10217)

    Arena R

    qu’une passation de pouvoir pour un nouveau Président élu se tienne c’est normal
    en revanche qu’un parachuté sans foi ni loi se la joue" je me m...la nouille pour me croire important "et invite à NOS FRAIS les pique assiettes habituels qui vont engraisser plus les mafieux organisateurs , basta
    une allocution a déjà été faite
    il aurait pu , et ainsi marquer les esprits délocaliser l’événément dans une bourgade pauvre et offrir avec 100 invités max 10 zébus aux populations en un super pic nic fraternel

    Amen

    ne mélangez pas les genres , un peu de dignité journalistique

    • 3 janvier à 12:22 | Maharaka (#576) répond à LOVAXEL

      LOVAXEL,

      Zandry kely que tu hais tant sera bientôt le Président de la république élu par le peuple malagasy. En 2013, Hery (le représentant de Zandry kely à cause de Ni Ni) a vaincu Robinson (le réprésentant de ton poulain à cause de Ni Ni aussi) , et tout le monde (sauf toi peut être) le reconnait. Maintenant, c’est la concrétisation de ce souhait de la majorité, pourquoi vous n’êtes pas en mesure d’accepter votre défaite ?? Les blabla de fraudes, c’est pas nouveau, c’est toujours comme cela pour les élections que nous avons vécu depuis, sans que cela empêche que quelqu’un soit élu. On tolère car les fraudes existent aussi bien pour l’un que pour l’autre. Maintenant, avec la technologie d’information, ces fraudes sont mieux maîtriser qu’avant monsieur. Est ce que vous vous souvenez de ce qui s’était passé au ministère de l’intérieur lors de la ré-election de Dada en 2006 ????

  • 3 janvier à 14:04 | Jipo (#4988)

    Finalement gouverner c ’est endetter, et plus l’ endettement est grand, plus les citoyens en redemandent, un peu comme les banquiers, plus la demande de crédit est importante, plus on vous déroule le tapis mena, et respecte .
    Un maire dans le Sud de la France l’ a bien compris, et vous savez quoi ? c ’est que ça marche pour ne pas dire : court , les mougeons en redemandent, le marcher la tete haute et ne rien devoir à personne est terminé, de nos jours il faut vivre à crédit (seuls les kons ne l’ ont pas compris ...)
    D’ en déduire que pour les dépenses, grosses ou petites (comme les économies) ne sont-ce pas les petits cours d’ eau qui font les grandes rivières ?
    Et si vous pensez que le Rat zoel se soucie des frais occasionnés par cet ostentatoire banquet, + au nez qu’ à la barbe des sans dents, avec le pognon qu’ il a balancé à tors et à travers durant sa campagne ; Pauvre arena, retournez potasser vos participes passés, genres et "Apprendre" à : vous relire !
    "mouvement a proposer "
    " Une chiffre importante"
    "installé une squelette"
    " citoyen nait sur les réseaux" vous etes sur qu’ il n’ y a pas un "Z" à "nait" ??? 🙄

  • 3 janvier à 14:16 | Ibalitakely (#9342)

    Io karazana fandaniana io izay mandatsa ny vahoaka raha amin’izao fotoana no mbola atao, dia sady efa tafiditra ao anaty "budget de programmes présidentiels" noforonin’i André RAJOËL nanomboka t@ 2009 no hita ihany koa ao anaty iem.

    • 3 janvier à 15:25 | lesabotsipiarakandro (#10071) répond à Ibalitakely

      Salama ianao Balita tratry ny taona 2019 ! samy ho tahian’Andriamanitra
      miray hevitra aminao aho amin ilay hoe mandatsa ny vahoaka io fandaniana io ! fa kosa tsy "budget de programmes présidentiels" io fa "Budget de la Présidence rubrique fête et cérémonie " ary tsy noforonin’i André RAJÔEL nanomboka tamin’ny 2009 fa efa teo foana, raha izaho manokana (44 taona) dia efa hatramin’ny nahatsiarovako tena dia efa teo foana ny banquet an i Mavoloha nihainoana ny divagation an i deba tamin ny fotoanandrony (tsy nisy afatsy TVM ny télé tamin’izany dia voatery tsy maintsy miharitra mijery an i Mavoloha izay tsy nanana cassete VHS nijerevana bruce lee).

  • 3 janvier à 15:05 | Maharaka (#576)

    La dépense pour célébrer le nouvel an, quoi de plus normal. Chacun est content de vivre un an de plus qu’il soit pauvre ou riche. Les pauvres aussi ils veulent la longévité non ? Circuler à Analakely et les bas quartier lors de réveillon, c’est de l’euphorie partout mais chacun sa manière de célébrer. Les riches s’arrogent avec du whisky tandis que les pauvres avec le TG (Toaka Gasy ou rhum traditionnel malagasy) ou le Djama, mais chacun parvient à son but. En brousse, les petites familles s’offrent même des zébus pour célébrer ce nouvel an.
    Par contre, pour la dépense de la fête de 26 juin (indépendance), je ne trouve pas cela logique avec l’extrême pauvreté de Mcar. Fêter cela, c’est plutôt fêter la pauvreté qui règne car l’indépendance n’est qu’un vain mot pour Mcar. Célébrer l’anniversaire de 29 mars 1947 avec plus de festivité (défilés militaires, coups de canon, etc.) me semble plus juste.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS