Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 décembre 2018
Antananarivo | 12h08
 

Politique

Appel à l’accès à l’information

Le gouvernement s’y soumet et livre les CV (suite)

mercredi 30 avril 2014

Rabary Andrianiaina Paul : Ministre de l’Education Nationale
Né le 23 janvier 1976
Marié, deux (2) enfants

- Formations :

  • 2006 : Université d’Antananarivo, Faculté de Droit d’Economie de Gestion et de Sociologie
    • Diplôme d’Etude Approfondie en Sociologie
  • 1997 : Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration d’Entreprises (INSCAE)
    • Diplôme de Hautes Etudes en Sciences de l’Administration d’Entreprises

- Expériences professionnelles :

  • Février 2014  : Conseiller spécial du Président de la République de Madagascar
  • 2010 – 2013  : Consultant politique
  • 2009– 2010  : Coordinateur national adjoint du Réseau pour l’Eradication de la Violence
  • 2008 – 2009  : Coordinateur technique du Projet ARO : « Lutte contre la Violence à l’Egards des Femmes »
  • 2005 –2007  : Responsable de la formation du Centre d’Ecoute et de Conseil Juridique MIFOHAZA
  • 1996  : Stage au sein de FLOREAL MADAGASCAR S.A
  • 1995  : Stage au sein de RAMANANDRAIBE EXPORTATION S.A

Rakotovao Rivo : Ministre d’Etat chargé des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire
Né le 25 Mai 1960
Marié, trois (3) enfants

- Parcours Académiques :

  • Cycle Primaire : de 1965 à 1971 : Ecole Sainte Jeanne D’Arc et : C.E.G Charles Renel de Mahajanga
  • Cycle Secondaire : de 1972 à 1980 : Lycée Philibert Tsiranana de Mahajanga
  • Cycle Universitaire : de 1982 à 1986 : Etablissement d’Etude Supérieur de Droit d’Economie, de Gestion, et de Sociologie (E.E.S.D.E.G.S), d’Antananarivo, filière ECONOMIE
  • Cycle Postuniversitaires : de 1992 à 1993 : Centre d’Etude Financière Economique et Bancaire (C..E.F.E.B) de Paris et Marseille, 36 ème promotion

- Diplômes :

  • 1971 :C.E P.E
  • 1976 : B.E.P.C
  • 1979 : Pré-Baccalauréat série C
  • 1980 : Baccalauréat Série D
  • 1984 : Licence ès Sciences Economique
  • 1986 : Maitrise ès Sciences Economique
  • 1993 : Diplômé du C.E.F.E.B (Centre d’Etude Financière, Economique et Bancaire de Paris). Option : Suivi, Stratégie et Gestion d’Entreprise

- Expériences professionnelles :

  • De Juin1986 à Juillet 1993 : Cadre dirigeant au sein de la Société d’Intérêt National des Produits Agricoles (S.I.N.P.A )
  • Principales fonctions :
  • Chef de bureau comptabilité stock au niveau de la Direction Générale Antananarivo
    • Directeur d’Agence de : Tuléar, Antsiranana, Silo National Antananarivo
  • De 1993 jusqu’à présent : Cadre dirigeant au sein de la Société Industrielle et Agricole du Lac Alaotra (S.I.L.A.C)
    • Principale fonction : Directeur d’Exploitation ; Administrateur de société : AGRILAC : depuis Janvier 1997 jusqu’à présent ; SEPT (Société D’Exploitation : du Port de Toamasina) Octobre 2002 à Juillet 2004 (au titre Du Ministère du Commerce et de la Consommation)
  • Président du Comité de Gestion du Service Médical Inter-entreprise d’Ambatondrazaka de Janvier 1997 à Décembre 2000
  • Membre du cabinet du Ministre du Commerce et de la Consommation :
    • Conseiller Technique de Juin 2002 à Avril 2003 chargé des dossiers notamment : Sécurité alimentaire (approvisionnement et ravitaillement), Politique de développement rural (en relation avec le MAEP), Mise en place du Fonds de Commercialisation de Paddy, Création de la plate-forme de la filière riz, Relation avec les Chambres de Commerce et les groupements professionnels, Suivi des dossiers « COMESA » : Agriculture et Pêche
  • Membre du Cabinet du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche
    • Conseiller Technique de Février 2004 à Juin 2006, chargé des dossiers de COMMERCE INTERNATIONALE notamment dans les domaines de la Pêche et de L’Agriculture, au niveau
    • Relations bilatérales
    • Relations avec les diverses organisations et commissions régionales : C.O.I/ COMESA/OMC
  • Membre du CABINET du Ministre de l’Environnement, des Forêts et du Tourisme
    • Conseiller Technique : Année 2008, chargé des dossiers du Tourisme et Environnement
  • Membre du Cabinet du Ministre des Finances et du Budget
    • Conseiller Technique : Octobre 2009 jusqu’à présent, chargé des dossiers économiques et financiers, notamment :
      • Secteur Pétrolier
      • Secteur Extractive
      • Secteur Agricole et Commerce
      • Secteur Financier (Banque Centrale et Banques Primaires)
      • Relations avec les bailleurs de Fonds, Institutionnels bilatérales et/ou Multilatérales (Union Européenne, Banque Mondiale, FMI…)

PAZA Didier Gérard : Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de la Défense Nationale chargé de la Gendarmerie
Né le 21 Janvier 1958 à Tamatave
Marié, quatre (4) enfants

- Parcours Académiques :

  • 1978 : Baccalauréat Série « D »
  • 1988-1993 : Université de Toamasina
  • 1995-1997 : Université de Montpellier II France
  • 2003-2004 : INSCAE Antananarivo-I.A.E. Poitiers
  • 2004-2005 : Centre d’Etudes Diplomatiques Stratégiques (CEDS) d’Antananarivo

- Diplômes :

  • 1978 : Baccalauréat Série D
  • 1989 : Fin d’Etudes de 1er Cycle en Gestion
  • 1990 : Licence en Sciences de Gestion
  • 1993 : Maîtrise en Sciences de Gestion
  • 1997 : D.E.S.S. Administration des Entreprises de Montpellier II
  • 2004 : Diplôme d’Etudes Approfondies (D.E.A) en Science de Gestion-Option Stratégie-Organisation-Marketing de l’INSCAE-I.A.E. Poitiers
  • 2004 : Auditeur au Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Madagascar – ENAM
  • 1982 : Diplôme d’Officier de l’Académie Militaire d’Antsirabe, XIIème Promotion
  • 1983 : Diplôme de spécialisation de la Gendarmerie Nationale (ESGN Moramanga)
  • 1985 : Diplôme d’Officier Administratif de la Gendarmerie Nationale
  • 1996 : Certificat Militaire de la Langue Française du 1er degré
  • 1997 : Certificat Militaire de la Langue Française du 1er degré
  • 1997 : Diplôme de l’Enseignement Supérieure du 2nd degré du Commissariat de l’Armée de Terre de Montpellier EMSST

- Nomination aux grades successifs :

  • 1982 à 1984 : Sous –Lieutenant
  • 1984 à 1989 : Lieutenant
  • 1989 à 1995 : Capitaine
  • 1995 à1999 : Chef d’Escadron
  • 1999 à 2005 : Lieutenant-colonel
  • Janvier 2005 : Colonel
  • Novembre 2010 : Général de Brigade
  • Novembre 2013 : Général de Division

- Distinctions honorifiques :

  • Commandeur de l’Ordre National
  • Commandeur de l’Ordre de Mérite de Madagascar
  • Médaille d’Or de Défense de la République Française

Andriamosarisoa Jean Anicet : Ministre des sports et de la jeunesse
Né le 08 Mars 1967 à Ambalavao
Marié, quatre (4) enfants

- Etudes et diplômes :

  • 1996 : Doctorat d’Etat en médecine
  • 1985 : BACC série D
  • 1982 : CFEPCES
  • 1978 : CEPE

- Autres formations :

  • Administration Communale et territoire
  • Politique internationale sur les coopérations Décentralisées
  • Gestion communale (Budget et personnel)
  • Informatique bureautique et progiciel

- Expérience professionnelle :

  • Médecin de fonction libérale (1999-2006)
  • Médecin traitant CSB2 d’Ambalavao (àpartir 2007)
  • Elu maire de la commune urbaine d’Ambalavao (Novembre 2003) Réélu maire de la commune urbaine d’Ambalavao (Octobre 2007)jusqu’à ce jour
  • Président de l’association des maires de la région de la Haute Matsiatra
  • Président de l’association des maires du district d’Ambalavao
  • Président de l’OPCI FITAMI des 17 communes du district d’Ambalavao

Lalaharisaina Joeli Valérien : Ministre auprès de la Présidence chargé des ressources stratégiques
Né le 16 Septembre 1950

DIPLOME D’INGENIEUR DES MINES
Ecole Supérieure Polytechnique d’Antananarivo-Université de MADAGASCAR

DIPLOME D’ETUDES SUPERIEURS SPECIALIEES ENGESTIO D’ENTREPRISES PETROLIERES-DESS
Ecole Superieur des Hautes Etudes Commerciales (HEC) Univercité de Montréal-Canada

- CERTIFICATS :

  • Alberta Summer Institute University of Edmonton Alberta Canada
  • Petroleum Engineering
  • Desser Altas – USA
  • Log Analysis Interpretation
  • Petrad – Stavanger – NORVEGE
  • Petroleum Policy and Management
  • Van Meurs Associates Calgary Alberta Canada
  • Petroleum Economics Arrangement
  • Noble Drilling Inc HOUSTON TEXAS USA
  • Petroleum Drilling & Well Desing

- Expérience professionnelle :

  • 1974-1977 : Professeur de Science Physique au Lycée Gallieni
  • 1978-1997 : OMNIS-DIRECTION DES HIDROCARBURES
    • Ingénieur d’étude (6 ans) / Chef de Département
    • Forage et Engeering (3 ans) / Adjoint du Directeur (5ans) / Directeur (5 ans)
  • 1997-2002 : SMOCAS ( Society for Minerals & Oil Consulting & assistance Service) :
    • Directeur Général
    • Ministère de l’Energie et des Mines : Membre du Comité de conception et de mise en place du cadre institutionnel et réglementaire du secteur pétrolier naval et de l’OMH
  • 2003-2011 : OMNIS-DIRECTION GENERAL
    • Leader du Comité Conceptuel (1 an) / Directeur Général adjoint (4 ans) / Directeur général (4 ans)
  • 2012  : AFRO-ARAB CORPORATION MADAGASCAR : Chef Executive Officier
  • 2012-20140 : ECOLE SUPERIEUR POLYTECHNIQUE
    • Enseignant- Département pétrole

Rolland Jules Etienne : Ministre de l’Industrie, du développement du secteur privé et des petites et moyennes entreprises
Né le 19 Aout 1950 à Manakara
Marié, trois (3) enfants

- Expérience professionnelle :

  • Depuis 2001 : Médecin spécialiste en Médecine Générale, en activité libérale
  • Médecin coordonnateur à la résidence MAPI Rosny-sous-Bois
  • 2004-2006 : Médecin coordonnateur à la maison de retraite Emile Gérard ( Livry-Gargan- France) : coordonne les différents médecins qui interviennent dans la MDR, met en place les protocoles pour l’organisation des soins, et responsable des formations des personnels médicaux et paramédicaux sous la coordination, évalue les actions menées, établir un rapport d’activité annuel auprès de la direction.
  • 2004-2006 : Responsable du service de Médecine à la clinique des lierres (France), président du CLIN (Comité de Lutte des Infections Nosocomiales), membre du CME (Comité Médical d’Etablissement) qui décide des projets médicaux de l’établissement, Médecin référent pour l’élaboration du référentiel en vue de l’accréditation de l’établissement. 2001 : médecin responsable du service de médecine (clinique Hoffman Rosni-sous-bois - France)
  • 2000-2001 : Médecin Attaché-Associé au service de gériatrie CLMS des Ormes (Montfermeil France)
  • 1994-1999 : Médecin Assistant-Associé au CLMS des Ormes Montfermeil France, membre du CME, Médecin investigateur dans divers essais cliniques (études CHARM, CORONA, SPORTIF…)
  • 1993-1994 : Faisant fonction d’interne au CLMS
  • 1992 : Faisant fonction d’interne au centre gériatrique MGEN la Verrière France
  • 1990-1991 : Délégué médical chez Rhône- Poulenc-Rorer Madagascar

- Diplômes :

  • 2001 : Diplôme de Praticien Adjoint Contractuel de Médecin polyvalente (France)
  • 2000 : Diplôme universitaire : Infection VIH et SIDA (France)
  • 1990 : Doctorat d’Etude en Médecine à la faculté d’Antananarivo. Thèse intitulée « traitement médical des goitres : vérification échographique des efficacités des hormones thyroïdiennes, Repère pour les praticients à Madagascar » avec la mention « très honorable, large diffusion, proposition au prix de thèse, félicitation du jury. »
  • 1978 : Baccalauréat série D mention assez-bien

Razafitrimo Arisoa Lala : Ministre des Affaires étrangères
Née le 26 avril 1954

- Expérience professionnelle :

  • Fin janvier 2014 à ce jour : Directeur des Relations Internationales de la Présidence de la République
  • 04 novembre 2013 à fin janvier 2014 : Conseiller Spécial et Directeur des Relations Internationales de la Présidence de la Transition
  • Septembre 2008 à décembre 2012 : Conseiller Spécial du Président de la Commission de l’Union africaine, Speechwriter
  • Avril à septembre 2008 : Directeur adjoint de la régie publicitaire chez DIFCOM du Groupe Jeune Afrique
  • 2006 à avril 2008 : Chargée de cours de français, de religion, d’anglais et de néerlandais à l’Institution Réussit-School
  • Septembre 2004 à 2007 : Consultante extérieure (Senior Expert) –sous-traitance à Newton 21 International
  • Novembre 1999 à Août 2002 : Conseiller Spécial du Président de la République pour les Affaires diplomatiques
  • Avril 1996 à Novembre 1999 : Directeur Général du Ministère et assurant souvent l’intérim du Secrétaire Général
  • Octobre 1994 à Avril 1996 : Directeur de la coopération multilatérale (DRM)
  • Janvier 1991 à Octobre 1994 : Conseiller chargé de la Promotion Culturelle et de la Documentation
  • 1987 à 1991 : Chef du Service des Nations Unies, des Institutions Spécialisées, (DRM)
  • 1984 à 1987 : Chef du Service Europe, Direction des Relations Bilatérales (DRB)
  • 1982 à1984 : Chef de Division Europe de l’Ouest (DRB)
  • 1979 à1982 : Chef de Division Europe de l’Est (DRB)
  • 1976 à 1979 : Chef de Division Afrique Asie (DRB)
  • 1975 à 1976 : Respectivement, professeur de philosophie et professeur de malgache (Ministère de l’Education et Collège des Jésuites Saint Michel)
  • 1974 à 1975 : Volontaire du Service National –Professeur de français au Collège d’enseignement général d’Avaradrova
  • Août à Déc. 1973 : Professeur suppléant de français au lycée Galliéni

Ndahimananjara Johanita Bénédicte : Ministre Eau
Née le 05 juin 1960 à Maroantsetra
Mariée, deux (2) enfants

- Diplômes et expériences professionnelles :

  • Médecin diplômé d’Etat (Faculté de médecine d’Antananarivo)
  • Secrétaire d’Etat à la condition féminine et à l’enfance
  • Député de Madagascar
  • Sénateur de Madagascar
  • Ministre de la santé publique du Gouvernement de l’union national
  • Réélue député de Madagascar en décembre 2013

Ramanantenasoa Noëline : Ministre de la Justice, garde des Sceaux
Née le 01 Mai 1956 à Vangaindrano
Mariée, quatre (4) enfants

- Formations :

  • Etude supérieur à l’Université d’Antananarivo
  • Diplôme de l’Institut d’Etude Judiciaires (IEJ)
  • Maîtrise en Droit Privé et Sciences Juridiques
  • Baccalauréat série A1 après Etudes secondaires au Lycée Jean Jacque Rabemananjara TOAMASINA
  • Formations continue à l’Ecole Nationale de la Magistrature :
  • Gestion de dossiers de procédure judiciaires des affaires sensible et l’étique de justice
  • Technique d’élaboration et de rédaction des textes législatifs et réglementaires
  • Formation et réflexion sur le CSM
  • Formation sur « le Système Juridique sur la Drogue » organisée par UNDOC à PRETORIA
  • Formation sur « la corruption : réalités économiques et moyens de lutte » ENA, PARIS
  • Formation relative au « contrôle de fonctionnement des juridictions et à l’enquête administrative » Inspection Générale des Services Judiciaires (IGSJ) PARIS

- Expérience professionnelle :

  • Entrée à la magistrature : 1990
    • Respectivement : Substitut du procureur de la République, Juge d’instruction, Juge des enfants, Juge près du Tribunal de Première Instance d’Antananarivo
    • Président du Tribunal de travail près du Tribunal de Première Instance de Fianarantsoa
    • Chef de Service de la Vulgarisation Juridique auprès de la Direction des Réformes Législatives du Ministère de la Justice ; A participé :
      • à la reforme des textes de lois
      • à la vulgarisation des textes et à l’éducation de la loi
      • à l’élaboration de la Promotion de l’Intégrité auprès du Ministère de la Justce est chargé :
        de la mise en place de structures pour le renforcement de la lutte contre la corruption
        des enquêtes administratives pour donner suite aux doléances relative aux corruptions et comportement déviant des magistrats, personnel de l’administration judiciaire et pénitentiaire.

Ramparany Ramanana Anthèlme : Ministre de l’Environnement de l’écologie et des forêts
Né le 26 Juin 1973 à Namorona Mananjary
Marié, deux (2) enfants

- Diplômes :

  • Ingénieur Agronome spécialité : Agro-management

- Expérience professionnelle :

  • Elu Député de Mananjary (INDEPENDANT)
  • Novembre 2010 – Décembre 2013 : Membre du conseil Supérieur de la transition - Président de la commission environnement et forêt
  • Juin 2010 – Octobre 2010 : Directeur de la gestion des ressources Halieutiques (Min pêche)
  • Juin 2009 – Mai 2010 : Consultant National auprès de l’ICCO Madagascar en matière de facilité alimentaire face à la crise alimentaire mondiale
  • Août 2005 – Décembre 2008 : Maison des Paysans TULEAR - Directeur Exécutif de Projet sécurité Alimentaire
  • Octobre 2002 – Juin 2005 : Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la Pêche (MAEP) - Directeur Inter Régional du Développement Rural à Manakara
  • Juillet 2004 – Juillet 2005 : EPP/PADR (PRIMATURE) - Président du GTDR Sud Est (Groupe de Travail pour le Développement Rural)
  • Mai 1999 – Avril 2001 : Est Chef d ‘Agence (Société JET/Sid)

Richard Désiré Fienena : Ministre de l’Energie
Né le 28 Juin 1963, à Morondava
Marié, deux (2) enfants

- Formations :

  • 1996-98 : Institut Supérieur des Affaires (ISA) du Groupe HEC
    MBA du Groupe HEC, Paris, France
    Option : Finance Internationale
  • 1989-91 : Institut National des Comptables et de l’Administration d’Entreprises (INSCAE), Antananarivo
    Master en Administration d’Entreprises, Diplôme de Doctorat 3ème cycle professionnel
  • 1982-88 : Institut Polytechnique de Krasnodar, Russie
    Master of Science en Ingénierie, Diplôme d’Ingénieur-Technologue en Agro-Industrie

- Expérience professionnelle :

  • 2014 : Député de Madagascar (élu dans le District de Manja, Région de Menabe, Province de Toliara)
  • 2009-2011 : Gouvernement de la République de Madagascar
    • Ministre de l’Economie et de l’Industrie
    • Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de Lois Sociale 2007- à ce jour : Telma SA
    • Administrateur (membre du Conseil d’Administration)
    • Délégué Général chargé de la Coordinnation Stratégique
  • 2007-2009 : Conseiller Technique auprès du Président de l’Assemblée Nationale
  • 2002-à ce jour : Jovenna Madagascar SA
    • Administrateur (membre du conseil d’Administration)
    • Administrateur Délégué
  • 2000-à ce jour : Invest House Consulting Madagascar (IHC-Madagascar) - Directeur Général
  • 1998-2000 : Fonds de Portage et de Privatisation - Président du Conseil d’Administration
  • 1998-2000 : Comité de Privatisation, Madagascar - Président
  • 1997-2000 : Ministère du Développement du Secteur Privé et de la Privatisation, Madagascar.

Randimbisoa Blaise Richard : Ministre de la sécurité publique, Contrôleur général de police
Né le 20 Février 1957 à Morafenobe Mahajanga
Marié, trois (3) enfants

- Diplômes :

  • Baccalauréat série A2
  • Diplôme d’officier de police et de Commissaire de Police de l’ENSP
  • 3ème Année de licence en Droit
  • Diplôme de formation pour le « Cours de surveillance et filature » délivré par le FEDERAL BUREAU OF INVESTIGATION (FBI)
  • Certificat de stages pour le « Traitement d’Agents » (Recrutement des Agents de renseignements ou informateurs) délivré par la Direction de la Surveillance du Territoire Français (DST)
  • Certificat du séminaire sur « Law-enforcement commnading au managerial décision-making developing countries » délivré à Beijing par le Ministère du Commerce de la République Populaire de Chine
  • Certificat de participation à la formation des formateurs en matière de droits de l’homme, délivré par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droit de l’homme

- Cursus professionnels :

  • Date d’entrée dans l’administration : 29 Avril 1981
  • 29 Avril 1981 : Nommé Officier de Police Stagiaire
  • 29 Avril 1981 : Titularisé dans le grade d’Officier de Police
  • 11 Décembre 2000 : Nommé Commissaire de Police 2ème Classe 2ème Echelon
  • 6 Juillet 2010 : Nommé Commissaire Principal de Police
  • 19 Juin 2012 : Nommé Commissaire Divisionnaire de Police
  • Grade Actuel : Contrôleur Général de Police

Raharisoa Johasy Eléonore : Ministre de la Protection sociale et de la femme
Née le 24 Avril 1964
Divorcée, trois (3) enfants

- Formations :

  • 2005 : Singapore Cooperation Programme Training Award (SCPTA) - Certificat de formation sur « Public gouvernance and Administration » courses
  • 2003 : Certificat de formation sur la négociation et l’exécution des contrats et la passation des marchés pour les partenariats publics privés
  • 2000 : Certificat de formation sur la communication Stratégique pour les projets de développement » (World Bank Learning Network)
  • 1999 : Certificat de formation sur « la mise en œuvre d’un programme de privatisation : Elaboration de stratégie et options viables » (INTRADOS Institut Washington DC)
  • 1988 : Ecole supérieure des dirigeants d’entreprises - Spécialisation en Marjeting & Communication (France)
  • 1986 : Ecole supérieure des dirigeants d’entreprises - Maîtrise en Gestion (France)
  • 1983 : Académie de Paris - Créteil - Versailles - Bacc G2
  • 1983 : Union professionnelle des Comptables Agréés de France - 4ème degré de comptabilité (Travaux d’inventaires et comptabilité analytique)

- Expérience professionnelle :

  • 2012 - 2014 : Directeur Exécutif du Groupement des Entreprises Francfes et Partenaires (GEFP)
  • Mars - Nov 2011 : Ministre de la jeunesse et des loisirs du 1er gouvernement de l’Union Nationale
  • 2010 - 2011 : Conseillère technique permanent du premier ministre
  • 20 3 - 2010 : Consultante en élaboration et mise en œuvre de stratégie de communication
  • 2006 - 2007 : Directeur exécutif du comité préparatoire de l’agence nationale de résiliation de l’E-gouvernance (CP-ANRE)
  • 2004 - 2007 : Conseiller technique permanent auprès du Premier ministre, chargée des relation publiques et de l’e-gouvernance
  • 2003 - 2005 : Consultante en mise en œuvre de partenariat public privé

Randrianarisoa Vaonalaroy : Ministre de l’Artisanat, de la Culture et des Patrimoines
Née le 7 décembre 1983 à Sainte Marie
Mariée, deux (2) enfants

- Domaines de compétence :
Ayant des expériences probantes en matière de gestion de projets environnementaux (EIE ; application décret MECIE...), juriste publiciste, ayant le sens de leadership, de l’empathie et la capacité managériale...

- Emplois occupés :

  • Gérante du Cabinet d’Etudes JURASS depuis 2009
    • Etudes juridiques et expertises
    • Fiscalité et foncier
    • Formation, appui, conseiks, assistance (Environnement...)
  • Coordonnateur de projet CAID au sein du RTI ou Research Triangle Institute (en collaboration avec l’USAID)
  • Chef d’équipe taillage de pierres et contrôle qualité pierres précieuses (société GEMADEX à Mandroseza) 1999-2002

- Formation et diplômes universitaires :

  • DESS « Sécurisation foncière et aménagement des espaces urbains et ruraux » Université d’Antananarivo - Ecole supérieure Polytechnique, département IG ;
  • Maîtrise de Droit public CNTEMAD & Université d’Antananarivo en 2009, mention bien
  • Licence en Droit CNTEMAD d’Antananarivo de 2002 à 2005
  • Comptabilité générale : 1999-2000, Formation secrétariat moderne à Tanà à ACEEM ;
  • Formation : « Approche genre et développement », CARO Madagascar ;
  • Formation en gemmologie : 1998-1999 à Toamasina ;
  • Informatique-bureautique : 1999-2000

MAHARANTE Rakotonandrasana Jean de Dieu Benjamin : Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales
57 ans
Marié, deux (2) enfants

- Expériences professionnelles :

  • Depuis Avril 2014 : Minisitre de la Fonction Publique, du Travail et des lois Sociales
  • Décembre 2013 à Avril 2014 : Député de Madagascar
  • Décembre 2011 à Novembre 2013 : Vice Président du Conseil Supérieur de la Transition
  • Septembre 2009 à Mars 2011 : Ministre de l’Elevage
  • 2006-2008 : Juriste à France Terre d’Asile (Organisme International de Protection des Droits de l’Homme) Paris 18è
  • 2004-2006 : Juriste Cabinet d’Affaires Paris 15è
  • 2001-2002 : Gouverneur de la Province Autonome de Toliara
  • 1999-2001 : Chef de Province de Toliara
  • 1992-1999 : Procureur de la République
  • 1988-1992 : Président du Tribunal
  • 1984-1988 : Juge d’Instruction

- Cursus de formation et Stages :

  • 2005-2008 Ecole Doctorale de Droite international Panthéon Sorbonne Université Paris
  • 2005-2006 : Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisés en Protection des Droits de l’Homme Université Panthéon Sorbonne
  • 2004-2005 : Diplôme d’Etudes Approfondies en Droit Pénal International Panthéon Sorbonne Université Paris 1
  • 1994 : Stage Professionnel en Droit International Siège des Nations Unies à Vienne
  • 1993 : Stage en Protection des Droits de l’Homme Siège des Nations Unies Génève Suisse
  • 1983 : Concours d’Entrée dans la Magistrature Vice Major de Promotion
  • 1982 -1983 : Diplôme de l’Institut d’Etudes Juridiciaires Université de Madagascar
  • 1981-1982 : Maîtrise en Droit Privé Université de Madagascar
  • 1975 : Baccalauréat Série A1 Mention Bien Major de Promotion

Randriamampionona Joseph Martin (Dadafara)  : Ministre de l’Elevage et de la Protection Animale
Né le 26 septembre 1964 à Ambohimahasoa

- Formations et Diplômes :

  • 2012 : Université normale de Guangzhou - Chine - Level Three (Certificate of Chinese Language)
  • 1998 : ISCAM - DESA (Diplômes d’Etudes Supérieures Approfondies) - Gestion management
  • 1985 - 1988 : Sciences Naturelles à Ankatso (3ème année)
  • 1984 : Bacc D
  • 1982 : Pré-Bacc D
  • 1980 : BEPC

- Expériences professionnelles :

  • 2011 : Propriétaire de la radio RF.ONE Fianarantsoa
  • 2010 : Propriétaire des chaines Radio & Télévision TN TV / TN Radio
  • 2006 : Organisation de l’idole Madagascar à la TVM
  • 2003 : Commerçant importateur (Discount Store SATURNE)
  • 2001 : Scierie (Ouvrage en bois)
  • 1999 : Transporteur national & urbain (Minibus)
  • 1998 : Stage comptable (STEDIC Ankorondrano)
  • 1995 - 1997 : Chauffeur propriétaire de Taxi
  • 1993 - 2004 : Gérant propriétaire du Resto-Bar SATURNE à Ambodivona
  • 1988 1993 : Responsable des demandes internes de l’entreprise de BTP SNTP International (Contrôle et suivi de tous les mouvements des matériaux au sein de l’entreprise)
  • 1987 - 1988 : Co-gérant d’un magasin de marchandises générales à Ambohimanarina (Un peu de tout)
  • 1984 - 1985 : Professeur de Sciences Naturelles (CEG Ambohimahasoa)

21 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril 2014 à 12:49 | jansi (#6474)

    Qu’est ce qu’ils attendent Ahmad Min pêche et Dadafara Min élevage pour présenter leur cv ?
    Ou bien redoutent ils les mêmes critiques que celles pour R. Ratsiraka ?
    Courage fuyons.

  • 30 avril 2014 à 13:33 | navré (#7277)

    2010 à 2013 : périodes chaudes concernant les pillages en toute impunité des ressources forestières de l’Est... je reste perplexe sur une éventuelle efficacité du titulaire du poste en la matière ! Faites votre preuve, M. l’ex-CST.
    Espérons un avenir meilleur au patrimoine forestier, avec la prérogative dont vous êtes investie.
    Au fait, qui gère les forêts, Mme Ndahimananjara, ou M. le ministre de l’environnement ? Prière de rectifier l’intitulé des postes si besoin, tout ceci semble faire transparaître un méli-mélo, autrement !

    • 30 avril 2014 à 18:04 | Rédaction internet (#89) répond à navré

      Merci pour votre question, Mme Ndahimananjara est ministre de l’Eau (sans les Forêts, donc).
      Nous avons rectifié en conséquence, désolé pour la confusion.

  • 30 avril 2014 à 14:56 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    Au vu des CV présentés jusqu’à ce jour, il est difficile de dégager le critère objectif d’attribution des postes ministériels à part celui des copains, des amis et des ennemis aussi (par l’intermédiaire des chantages comme quoi la personne nommée détient un dossier compromettant sur le décideur).

    • 30 avril 2014 à 16:26 | Jacques (#434) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Et vous avez entièrement raison, le cas Roland Ratsiraka en est la parfaite illustration. Lors d’un débat télévisé (http://www.youtube.com/watch?v=XAKifsekvws) il avait effectivement menacé le président élu d’une "divulgation de dossiers", et comme par hasard le voilà propulsé à la tête d’un ministère.

  • 30 avril 2014 à 15:38 | randra (#5538)

    juste un petit rappel pour les ministres titulaires des doctorats :
    > il n’existe pas de doctorat de 3° cycle professionnel, surtout pas à Madagascar, en France les diplômes de doctorat de 3° cycle sont tous des diplômes de recherches mais non pas professionnels ;
    > les diplômes de doctorats d’Etat ( qui n’existent plus depuis 1998) ou de doctorats nouveaux regimes (après 1998) quand on parle des diplômes français sont tous enrégistrés et répertoriés dans des banques de données internationales, il suffit de taper( thèses.fr) et entrer le nom de la personne supposé titulaire de ce diplôme pour savoir si ça existe ou pas. Si le site ne reconnaît pas la personne, le diplôme n’existe pas, donc la personne n’a pas soutenue sa thèse.

    Soyez vigilant

    • 30 avril 2014 à 23:21 | Mihaino (#1437) répond à randra

      Bonsoir Mme/Mr RANDRA,
      Vous avez entièrement raison car en FRANCE toutes les thèses soutenues publiquement dans toutes les Universités , les Grandes Ecoles , Institut ... sont enregistrées dans un FICHIER CENTRAL .
      Cordialement,

  • 1er mai 2014 à 09:10 | ikoto (#4912)

    Dans le C.V. du Dr Jules Étienne j’ai pu relever les passages suivants :

    • Depuis 2001 : Médecin spécialiste en Médecine Générale, en activité libérale
    • Médecin coordonnateur à la résidence MAPI Rosny-sous-Bois
    • 2004-2006 : Médecin coordonnateur à la maison de retraite Emile Gérard ( Livry-Gargan- France) : coordonne les différents médecins qui interviennent dans la MDR, met en place les protocoles pour l’organisation des soins, et responsable des formations des personnels médicaux et paramédicaux sous la coordination, évalue les actions menées, établir un rapport d’activité annuel auprès de la direction.

    M. Jules Étienne ! (si jamais vous parveniez à lire mon petit commentaire)
    Je ne mets pas en doute votre technicité quant à votre compétence en matière d’INDUSTRIE et de PME… c’est à vous de nous démontrer votre savoir faire et à nous de l’apprécier ! Mais vous inventez des « trucs » assez bizarre, par exemple : Qu’est-ce qu’un Médecin spécialiste en Médecine Générale ? Ou vous êtes « généraliste » ou vous vous êtes spécialisé dans des disciplines bien spécifiques telles que l’O.R.L., la pneumatologie ou encore dans la gestion des établissements hospitaliers ! Dites tout simplement et « humblement » que vous êtes « Généraliste » mais pas spécialiste ! Est-ce trop rabaissant ou trop humiliant pour un « ministre » ? Soyons toujours modestes !

    • 1er mai 2014 à 12:27 | malagasy34 (#5283) répond à ikoto

      Ikoto,
      Pour vous donner un petit ordre d’idée, il a eu son bac à l’âge de 28 ans et il a soutenu sa thèse de doctorat en médecine à l’âge de 40 ans.
      Et dire qu’il a failli être nommé premier ministre (du moins il a été candidat) !!!

    • 1er mai 2014 à 15:36 | jansi (#6474) répond à ikoto

      A regarder de près le cv du docteur Jules Etienne, il y a des faits très parlants sur les capacités de ce ministre de 64 ans.
      Il a eu son bacc a 28 ans ce qui montre déjà que ce n’est pas une flèche. Il eSt médecin diplôme a Tana après avoir passe 12 années a l’université soit en redoublant a chaque année du cursus avant le diplôme. Ce n’est donc pas une foudre de guerre en matière de formation universitaire.
      Ensuite en 2001, soit après 11 ans d’exercice a Mada de la médecine , il exerce en France en tant que généraliste omnipraticien.
      C’est la qu’il veut semer la confusion. La spécialité en médecine générale existe bel et bien et c’est même la plus difficile de toutes les spécialités. Seulement, Jules Etienne n’a pas cette vraie spécialité car il n’est pas revenu a l’université pour continuer des études très approfondies dans toutes les spécialités. Il ment dans son cv.

      Mes doutes sont de toutes les façons avérées car ce monsieur n’est pas net intellectuellement. Il est de notoriété publique qu’il a beaucoup mobilisé des sommes énormes pour essayer d’avoir des députés pour le soutenir dans ses ambitions pour la primature. Il s’était même fait piéger au moment du retrait des fonds auprès d’un Karana et d’un métis chinois très connus a Tsaralalana.

      Encore un boulet dans les pattes de HR.

    • 1er mai 2014 à 15:47 | jansi (#6474) répond à malagasy34

      Le dr Jules etienne a eu son bacc a 28 ans. L’autre dr Kolo a eu ce diplôme a 27 ans. Je refuse de croire que c’est a cause de leur éloignement de la capitale. Car beaucoup des élites des provinces, nées en province, et de la même génération que nos deux médecins, ont eu leur bacc a 18/20ans et même avant 18 ans.

    • 1er mai 2014 à 21:37 | rakotoson (#8023) répond à jansi

      Impensable de croire que Kolo Roger a eu son bac à 27-28 ans .C’ est un ancien élève de Saint Michel .Et , il n’ habitait pas loin de la capitale cad à Morondava car il était pensionnaire comme c’ était a tendance à l’ époque pour les élèves venus des provinces

      Moralité de l’ histoire , il ne se souvient m^ême pas de son année du bac . A moins , tout simplement , qu’ il ne l’ a jamais eu ! Un de ses patients est en droit de lui poser la question : " Est - ce grave docteur ? "

  • 1er mai 2014 à 09:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pour MOI,qu’importe leur CV..Je n’ai rien à cirer mais avec leurs expériences :
    1-sont-ils dignes des "POSTES" qu’ils occupent ?
    2-sont ils capables de gérer ==le budget de l’Etat== ?
    Il en est de même pour les "Députés de Madagascar".
    Une obligation,la connaissance du "BUDGET DE L’ETAT".
    Il est ,en tant que dispositif essentiel de structuration et de pilotage des Finances Publiques,est une conquête de la démocratie==LA DEMOCRATIE REPRESENTATIVE==

    POUR LES MINISTRES
    Elaboration du projet de loi de finances
    Le processus budgétaire débute avec plus d’un an d’avance.Il est entièrement sous le contrôle du Gouvernement,le Parlement ayant une influence réduite.

    Côté recette,
    - C’est le Ministre de Finances (-il devrait être juste derrière le Ministre des Affaires Etrangères- ou Ministre d’Etat-)qui a la haute main.
    Il y a bien quelques mesures politiques issues des autres Ministères,mais c’est marginal et de toute façon==soldé==par l’Administration fiscale.
    Le Ministères des Finances fixes les recettes supposées de l’appareil étatique,dont le montant effectif dépendra de la conjoncture économique :
    - bénéfices des sociétés,
    - consommation,
    - croissance,
    - aides extérieures etc...
    Côté dépenses,mis à part les contranites et objectifs qui ont été pointés dès le budget de l’année précédente,le processus commence officiellement par l’envoi des "lettres plafond" :
    - ces lettres de cadrages sont envoyés par le Premier Ministre à ces collègues et déterminent la marge de manoeuvre financière de "CHACUN",suivant les orientations générales fixées par le Président de la République SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA.
    Chaque Ministre fait ensuite des propositions et une deuxième phase est consacrée aux arbitrages budgétaires.
    Pour SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA et Monsieur le Premier Ministre KOLO Roger,je fais confiance en leurs expériences professionnelles,pas à leur CV.
    Mais bien avant les lettres plafonds,l’Administration du Budget a commencé à déterminer les paramètres techniques dont dépendent les évolutions mécaniques :
    - niveau d’inflation,
    - la valeur des biens qui seropnt vendus,
    - l’effet ede déroulement de la carrière des fonctionnaires qui augmente périodiquement leur rémunération,
    - ou encore les départs à la retraite

    La principale ambition de la loi de Finances est l’obligation des résultats concrets et mesurables.
    Une fois l’Administration du Budget connaît les recettes et a conclu avec chaque administration ministérielle,éventuellement après un "arbitrage " du Premier Ministre,on obtient le PLF,==Projet de loi de Finances==
    Chaque Ministre a déjà réparti les moyens entre ses services,à quelques détails près
    LE FONCTIONNEMENT CONCRET DE L’ADMNISTRATION EXIGE UN NIVEAU DE DETAIL PLUS GRAND et tout doit pouvoir fonctionner dès que la loi de finances est votée.
    Quel que soit la qualité de son CV,un Ministre défaillant pour la préparation de lois de finances mérite la "PORTE".
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2014 à 12:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - quelle que soit la...

  • 1er mai 2014 à 10:49 | randra (#5538)

    Mme La Ministre Raharisoa Johasy Eléonore, c’est trop flagrant ce que tu as mis dans ton CV, ou bien tu n’as pas fréquenté des écoles supérieurs, ou bien tu es nul :
    - tu as ton bac G2 en 1983, et en même temps tu es reconnu comme comptable
    - tu ne peux pas être bachelière en 1983 et avoir ton diplôme de maîtrise en gestion en 1986 surtout pas en France, peut être à Madagascar, oui

    Pourquoi sortir un CV bidon pareil, tu penses que tous les malgaches sont des nuls comme toi ?

    • 2 mai 2014 à 16:40 | rakotoson (#8023) répond à randra

      ### Pourquoi sortir un CV bidon pareil, tu penses que tous les malgaches sont des nuls comme toi ? ###

      Non , Monsieur ou ( Madame Randra ) , le plus nul dans tout ceci , c’ est le PM Kolo Roger lui - même qui a choisi la Eleonore en question comme ministre. Quelle lumière !

      Et , son choix en Amady Augustin . Sous d’ autres yeux , deux ans à la tête d’ une Fédération de football et celui - ci sera remercié pour n’ avoir pas fait gagner l’ équipe nationale de football à la CAN .

      Amady, lui , n’ a même pas réussi à mettre l’ équipe nationale malgache au quart de finale en ... dix ans à la tête de la Fédération Malgache de Football . Et , celui - ci de se voir parachuter - à sa demande lors du fameux casting au Colbert - ministre de la ... Pêche !

      Que nous réserve l’ avenir avec de tels énergumènes aux commandes ? On en a vu de toutes les couleurs sous la transition de Andry TG Rajoelina . Mais , avec ce tandem Fery Vao - Kolo Roger je prévois le pire .Quoiqu’ il en soit , le tandem Rajoelina et Rajaonarimampianina en ménage , pendant cinq ans , après un coup d’ état savamment orchestré , n’
      étonnera personne .Mais , le pays et son peuple seront dans le gouffre .

    • 2 mai 2014 à 21:13 | navré (#7277) répond à randra

      A ma connaissance, Paris, Créteil et Versailles sont respectivement une académie à part entière. Faites votre choix parmi les trois pour éclairer notre lanterne, sinon l’année du Bac va faire jaser...
      à moins d’avoir changé d’académie à chaque trimestre (en changeant d’établissement dans une ville appartenant à une académie, et ainsi de suite).
      Si lire le CV est déjà, à ce stade, un casse-tête, comment saurait-on avoir du succès dans sa communication ?

  • 1er mai 2014 à 19:59 | ikoto (#4912)

    LE MINISTRE Ramparany Ramanana Anthèlme

    Vous avez dz la chance d’être ministre grâce à la politique tout bêtement ! Vous êtes un Bacc + 4 bien que ceci ne soit pas aussi important qu’on ne le pense car il y avait sous Rajoelina des Ministres Bacc + 2 (un certain VY VATO RAKOTOMADITRA RAKOTOVAO !) ; Nous savons que vous vous êtes inscrit pour passer votre DEA à l’ESSA (Agro) à Ankatso mais vous avez échoué lamentablement ! Donc techniquement vous n’êtes pas tout à fait compétent, heureusement que vous pourrez avoir des subordonnés plus diplômés et plus compétents que vous car, effectivement, votre poste n’est qu’un poste politique ! Est-il vrai que vous avez éré pistonné par JAO VATO pour lui servir de « façade » ou de « parapluie » ? Faites gaffe alors ! …

  • 2 mai 2014 à 15:15 | luckyluke (#6511)

    bjr,

    ireto ministra reto kosa misy "tonga dia teny ankatso dia nahazo bourse e" mdr

  • 3 mai 2014 à 10:48 | koto2 (#8344)

    Déprimant... pathétique...

  • 6 mai 2014 à 01:24 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    C.V. ou pas C.V., on se demande où est-ce que M Roger a sorti tout ce monde ?

    Dès la formation du Gouvernement, seuls les 10 premiers cités ont été réfléchis.
    Désolé : le reste, c’est un brouillon, pas assez réfléchi et constitue plutôt un boulet pour ce gouvernement qui risque de s’imploser pour conflit de compétences et empiétements :
    - Agriculture et développement rural - Ressources halieutiques - Elevage et protection animale,
    - Enseignement supérieur - Education nationale - Emploi, Enseignement technique et Forpro -Jeunesse et Sports,
    - Travaux publics - Transports et Météo,
    - Ressources stratégiques - Energie - Eau.

    On verra la cohésion et l’efficacité dans l’exercice de leurs fonctions.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS