Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 juillet 2019
Antananarivo | 16h18
 

Société

Sécurité maritime

Le gouvernement mise sur la protection des zones littorales

mardi 9 juillet | Arena R.

La première réunion sur la mise en place d’une stratégie pérenne et efficace pour le renforcement de la sécurité maritime à Madagascar a eu lieu hier au palais de Mahazoarivo. Cette réunion a vu la présence des membres du gouvernement qui sont concernés par le domaine de sécurité. En sont particulièrement concernées la protection des zones littorales et la sauvegarde de la zone économique spéciale de Madagascar. Ainsi, la réunion s’est-elle focalisée sur l’amélioration de la capacité de l’Etat malgache à s’organiser efficacement et à intervenir en cas d’infractions maritimes.

L’état des lieux du domaine a permis d’identifier des failles dans la coordination des actions menées par les différentes entités concernées. On a également constaté l’insuffisance, voire le manque d’équipements adéquats pour la surveillance et la protection des zones maritimes de Madagascar face aux différentes menaces telles que l’immigration clandestine, le trafic de drogue, l’exploitation illicite des ressources marines, le trafic des richesses naturelles ainsi que le déversement en mer des hydrocarbures. En sorte, un changement de méthodologie s’impose.

« Certaines de nos richesses situées dans les zones littorales ont été exploitées illicitement par des inconnus ou des groupes de personnes », a révélé le Premier ministre Christian Ntsay. Cette situation a eu des répercussions négatives assez lourdes pour l’économie du pays. Pour un développement tangible, le gouvernement a décidé de mettre en place un nouveau concept de mutualisation des ressources et une nouvelle coordination des actions à entreprendre qui feront l’objet d’une autre concertation interministérielle. S’en suivra la centralisation des moyens de surveillance, humains et matériels, le tout pour aboutir à des résultats d’efficience.

La prochaine réunion sera axée sur l’élaboration d’une politique nationale pour la sécurité maritime qui mettra en place une stratégie intégrée initiée avec la concertation de tous les acteurs concernés.

Toujours sur cette question de sécurité, le Premier ministre s’est rendu auprès du Noyau d’anticipation stratégique du ministère de la Défense nationale. Il y a rappelé l’importance de la mutualisation et de la collaboration entre tous les éléments de la force de l’ordre, voire les institutions telles que la Présidence de la République et la Primature, ainsi que tous les ministères.

Des exercices d’assimilation ont été effectués avec les nouveaux dispositifs qui permettent de suivre en temps réel les patrouilles sur terrain, et d’identifier les éventuelles alertes ainsi que les mesures immédiates y afférentes. Le Premier ministre a également avancé que de telles innovations pourraient très bien s’appliquer dans d’autres domaines qui touchent directement la vie de la population.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juillet à 11:15 | MALIBUC (#9345)

    Manque d’équipement adéquat pour la surveillance....... Etc...
    Qu’en sera t il pour les Éparses ?
    Pas de bateau, pas de matériel, pas de personnel.......
    Faudra demander de l’aide à Macron.....

    Répondre

  • 9 juillet à 12:02 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Une fois n’ est pas coutume, je propose une solution, a l’ image du gouvernement ou nous avons un pyromane qui s’ érigé en pompier ’ chef, je suggère d’ attribuer cette surveillance aux spécialistes en la matière & hommes de l’ Art : les trafiquants de BDR, qui connaissent par coeur les failles, les zones, embouchures, baies et régions pour transporter les troncs sur les bateaux ancrés au large.
    Pour le reste mettre à contribution les jouets de prédilections de notre noceur émérite des bals poussières, à savoir les drones sans oublier les incontournables et combien impératifs hélicos .
    Une étude est prévue pour la réalisation de matériel similaire équipé de solaire, dans un souci exemplaire de lutte et participation écologique, en concertation avec les ports et Miami Beach & en liaison directe avec la primature, via un satellite made in China offert par nos zamis zaponais ...
    Les Somaliens n’ ont plus qu’ à bien se tenir, quant aux fumeurs de Paca et autres psychotropes, la fin de la récré est terminée, va falloir redescendre de votre perchoir, et arrêter d’ halluciner !
    Zorro vaovao est arrivé, un millésime 2019 qui s’ annonce prometteur ?
    En attendant on va signer un accord de coopération avec nos zamis cinoix, pour l’ exploitation de nos fonds marins, accord : "gagnant / gagnant" cela va de soi !

    Répondre

    • 9 juillet à 12:19 | Isambilo (#4541) répond à Jipo

      Mince, je suis en retard : j’en étais encore au black bass !
      Mais qui va fournir les drones sous marins alimentés par des planctons ?

  • 9 juillet à 12:23 | Vohitra (#7654)

    L enorme gisement gazier au large des zones littorales Malagasy du cote du canal de Mozambique...comme toile de fond.

    Pendant le precedent quinquenat, il me semble qu l y avait eu un accord ou convention dans ce sens avec la collaboration de partenaire outre atlantique, mais depuis, est ce que la donne a change ?

    Des interets geopolitiques et geostrategiques nouveaux qui se manifestent depuis ?

    Répondre

    • 9 juillet à 13:26 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      "L’ énorme gisement gazier" ressemble de plus en plus à du vent. Comme le gisement pétrolier dans les eaux territoriales du Mozambique. Rien n’en est sorti jusqu’à maintenant alors que les Mazombika avaient emprunté des milliards de $ en espérant se rembourser ensuite sur l’exploitation de ce pétrole
      De toute manière le gaz et le pétrole n’ont plus d’avenir à moyen terme. Les Norvégiens n’exploitent plus qu’une partie de leur gisement de pétrole et s’orientent vers les énergies renouvelables.
      Il n’y a plus que les Saoudiens pour compter sur leur pétrole. Mais comme ils n’ont rien d’autres, à part les dromadaires....

  • 9 juillet à 14:16 | lullynana (#10682)

    Je suis d’accord avec leurs actions.

    Répondre

  • 9 juillet à 21:27 | kartell (#8302)

    Toute décision prise est un simple coup d’épée dans l’eau dès lors où il n’existe aucun moyen fiable d’accompagner ces mesures toutes théoriques mais davantage des vœux pieux de technocrates en manque visiblement de notoriété mais gavés d’une overdose de suffisances !...
    Il faudrait être clair en faisant remarquer que sur le territoire, l’absence de sécurité met déjà en péril une société qui se défend comme elle peut puisque l’état régalien brille par son absence et par son extrême porosité à la corruption !...
    Sommée par des accords internationaux sur la sécurité de la région de finaliser des mesures de protection de son littoral, cette escouade d’élus s’est fendue en élaborant un schéma directeur d’un dispositif sans aucun moyen technique sinon celui de réclamer de l’aide extérieure pour tenter un semblant d’approche !...
    En gesticulant de la sorte en agitant en guise de seule réponse, le chiffon rouge de la sécurité défaillante, le pouvoir montre une nouvelle fois son inaptitude à faire de ce problème sécuritaire majeur une cause nationale tout simplement parce qu’il ne sera pas en mesure de mener ce combat à moyen comme à long terme !...
    Affirmer aussi que certaines richesses auraient été exploitées illicitement par des inconnus demanderaient quelques précisions d’autant que la cession en septembre 2018 à un consortium chinois pour 2,7 milliards de dollars signé pour 10 ans par Rajaonarimampianina deux jours avant de démissionner pour faire campagne prévoyant de déployer 330 bateaux chinois assurant 130 000 tonnes/an de captures exportées directement en chine alors que seuls 15% reviendrait au marché local, ce petit bijou du gagnant/gagnant a été passé sous silence !...
    Visiblement tout n’avait pas été dit et on comprend pourquoi !....

    Répondre

  • 10 juillet à 08:11 | lysnorine (#9752)

    Des propos creux et des réunions interminables pour la frime !

    - « MISE EN PLACE d’une STRATÉGIE (?) pérenne et efficace pour le renforcement de la SÉCURITÉ MARITIME » ;

    - « sauvegarde (!) de la zone économique spéciale de Madagascar » ;

    - « amélioration de la CAPACITÉ (!) de l’Etat malgache à S’ORGANISER (?) et à INTERVENIR (!) en cas d’infractions maritimes » ;

    - « état des lieux » (?) ...des failles dans la COORDINATION (!!) des actions menées par les DIFFÉRENTES ENTITÉS (??) concernées... » ;

    - « On a également (!) constaté... le MANQUE d’équipements adéquats pour la surveillance et la protection des zones maritimes de Madagascar... » ;
    [Un TRUISME dont la mise en évidence ne nécessite pas de RÉUNIONS gouvernementales] ;

    - « mettre en place un nouveau concept de MUTUALISATION DES RESSOURCES [qui n’existent pas ou MANQUENT considérablement comme il a déjà été « constaté » !] et une NOUVELLE COORDINATION (!) des actions à entreprendre qui feront l’objet d’une AUTRE CONCERTATION MINISTÉRIELLE » ;

    - « La prochaine RÉUNION (!) sera axée sur l’ÉLABORATION d’une POLITIQUE NATIONALE pour la sécurité maritime qui METTRA EN PLACE UNE STRATÉGIE (bis !) INTÉGRÉE (?) » ;

    - « le Premier ministre s’est rendu auprès du NOYAU D’ANTICIPATION (!) STRATÉGIQUE du ministère de la Défense nationale. Il y a rappelé l’importance de la MUTUALISATION (?) et de la collaboration entre tous les éléments de la force de l’ordre, voire les institutions telles que la Présidence de la République et la Primature, ainsi que tous les ministères.... ».

    Pour ne pas se perdre dans des débats stériles sur ce sujet, rappelons simplement une partie de notre post intitulé les « NON-DITS » de Macron dans son message adressé à Rajoelina « À l’occasion de la Fête nationale de la République de Madagascar »

    « La solidité de notre RELATION PRIVILÉGIÉE entre DOMINANT et DOMINÉ est aussi essentielle pour RELEVER LES DÉFIS auxquels l’IMPÉRIALISME MARITIME DE LA FRANCE est confronté dans l’OCÉAN INDIEN, tels que les MENACES associées à la pénétration russe, chinoise, ou même indienne. »
    [lysnorine 25 juin 2019 à 20:10 répond à Isandra dans « Fête de l’Indépendance-3 000 militaires, 200 voitures et 2h de défilé, mardi 25 juin 2019, https://www.madagascar-tribune.com/3-000-militaires-200-voitures-et-2h-de-defile.html#comment401417

    Il convient, bien sûr, d’y associer, particulièrement, la « Ceinture économique » de la "route de la soie" » !

    cf.
    - « "La Ceinture et la Route" : Madagascar joue un rôle de pont entre l’Afrique et la Chine »
    http://french.china.org.cn/foreign/txt/2017-05/18/content_40844965.htm

    - et aussi l’introduction de "Great Power Competition in the Indian Ocean : The Past As Prologue ?", Rear Admiral Michael McDevitt, USN (Ret.), March 2018.
    https://www.cna.org/CNA_files/PDF/DOP-2017-U-015750-Final2.pdf

    Un article qui dénonce la pénétration chinoise à Madagascar a notamment rapporté qu’au Kenya,

    « Emmanuel Macron s’est longuement entretenu avec le nouveau président malgache Andry Rajoelina, élu le 19 décembre 2018 avec 55,6% des voix contre l’ancien président Marc Ravalomanana », et que

    « Le nouveau Président a sollicité l’aide de la France pour assurer la police des pêches et la lutte contre les différents trafics de drogue, de bois, de biodiversité et d’être humains qui minent l’économie malgache ». Ce qui est logique de la part d’un président, citoyen français.
    « Madagascar : Nouvelles razzias chinoises… » Par Richard Labévière, 9 mai 2019, https://www.les-crises.fr/madagascar-nouvelles-razzias-chinoises-par-richard-labeviere/

    Enfin certaines manœuvres de la Marine de la République Islamique d’IRAN ont probablement soulevé quelques inquiétudes de la part des puissances qui dominent notre zone maritime.

    - « La marine iranienne organisera des exercices militaires dans l’océan Indien », Thu Feb 7, 2019, https://www.presstv.com/DetailFr/2019/02/07/587950/Ocan-Indien-la-marine-iranienne-organise-des-manuvres

    - "Tanzanian Military Official Hails Iranian Navy’s Presence in East African Waters", October, 31, 2016,
    https://www.tasnimnews.com/en/news/2016/10/31/1227299/tanzanian-military-official-hails-iranian-navy-s-presence-in-east-african-waters

    - Pour ce qui concerne la présence militaire de la RUSSIE en Afrique, en général, voir :
    Swedish Defence Research Agency, FOI memo 6604, 2018 December,
    "Russia is Stepping Up its Military Cooperation in Africa", by Jakob Hedenskog, https://www.foi.se/rest-api/report/FOI%20MEMO%206604

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS