Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 janvier 2020
Antananarivo | 11h43
 

Société

Intempéries

Le gouvernement au chevet de la ville de Besalampy

samedi 14 décembre 2019 | Mandimbisoa R.

Belna n’a pas épargné la ville de Besalampy. Le cyclone a notamment touché la commune rurale d’Ankasakasa-Tsibiray. Le chef du gouvernement s’est rendu au chevet de la population de cette ville. En effet, 500 tôles, 100 sacs de riz, 20 sacs de sucre, et des savons de ménage ont été offerts au district.

Mais l’électricité a également été fortement mise en cause par le passage de ces intempéries. Voilà pourquoi, concernant la fourniture en électricité, le Premier ministre a pris l’initiative d’ordonner l’augmentation du quota de carburant de la JIRAMA, destiné à alimenter les groupes électrogènes installés sur place.

Ces aides à la résilience ont été stockées à Besalampy, le chef lieu de district, dont les responsables seront en charge de la distribution. Le Premier ministre a expliqué que le gouvernement ne cesse de traiter en priorité les problèmes touchant directement le peuple Malagasy, c’est la principale raison de cette descente dans le district de Besalampy. Aussi, a-t-il instruit fermement sur la distribution à bon escient des aides, en d’autres termes, suivant l’ampleur des dégâts constatés au niveau de chaque commune.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 14 décembre 2019 à 11:38 | Vohitra (#7654)

    « Aide à la résilience » des termes tirés de l’article, avec la fourniture de 500 tôles, 100 sacs de riz, 20 sacs de sucre, et autres savons…

    Par définition, la résilience, est la capacité d’une personne ou d’une société à résister à une épreuve brutale et à en tirer parti pour se renforcer. Ainsi donc, c’est une capacité à absorber une perturbation, à se réorganiser, et à continuer de fonctionner de la même manière qu’avant…

    Mais le problème ici, c’est qu’avant même l’apparition de la perturbation cyclonique, la population est déjà pauvre, sans revenu fixe et stable, vulnérable sur le plan sanitaire, soit malnutris soit en proie à la famine, victime de l’insécurité galopante…

    Bien sûr il vaut mieux recevoir de l’aide que n’en recevoir du tout et ignoré, mais, là il n’y a pas lieu de parler de résilience mais plutôt de secours d’urgence afin de maintenir l’état de survie de la population, préserver la vie de la population à défaut de pouvoir améliorer ses conditions et cadre de vie conformément aux objectifs de l’IEM…

    500 tôles qui, espèrons, qu’elles ne seraient pas emportées à nouveau par la prochaine perturbation cyclonique…

    Mais l’essentiel, c’est la prise de photo et la communication pour encourager les affidés autres thuriféraires à crier pour la gloire et le pouvoir du calife régnant...

  • 14 décembre 2019 à 13:42 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Sage initiative , j’ aime bien la photo avec en arrière plan : mais bien visible, l’ hélico, si cher à notre émérite causa des platines, quand on connait le coût de l’ heure de vol de ces engins ...
    Donner du savon à la population pourrait être pris pour une offense, " profitez qu’ il pleuve et que vous ayez de l’ eau "offerte" par le ciel : pour vous savonner, voir laver" ?
    Quand on est sinistré, on pense d’ abord à se nourrir .
    Pour les tôles je serais curieux de savoir comment vont-elles être distribuées ?
    Qui va y avoir droit et qui en sera exempté, si ce n’ est exclu ?

  • 14 décembre 2019 à 14:00 | ANTICASTE (#10704)

    Encore du foutage de gueule a haut niveau !
    500 tôles cela doit faire 1/2 par famille !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • 14 décembre 2019 à 14:24 | Tsisdinika (#3548) répond à ANTICASTE

      Bah, puisque la 3ème guerre mondiale qui va opposer les USA et la RPC va se jouer dans l’Océan Indien et que l’occident tout entier va nous tomber dessus parce qu’on a le malheur de sympathiser avec les bridés, je crois que c’est même pas la peine de reconstruire vu que tout ça va être soufflé !!! Mais comment vous m’avez cassé hier hein !!!

    • 14 décembre 2019 à 15:00 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Dites moi quand rendez vous ,comme tous vos amis nationalistes ,vos papiers Français !
      Entre nous beaucoup avoir des compatriotes de votre espèces ,comme beaucoup de Français de cœur,je n’apprécie que peu les gens de votre espèce !
      Vous voyez c’est somme au sahel ,la France défend tous ces castes en place, mais dont les habitants se plaignent de la présence Française !
      Faut pas qu’ils s’inquiètent Macron va arrêter tous cela !
      Souhaitons qu’il le fasse pour les bi ,malgré les avantages du système !
      Savez vous que Rajoel ,quand il parle avec le PRF ,c’est aussi avec son président qu’il parle !
      Des bouffons les gens comme cela ,non ?
      Sinon content de la gestion de votre pays depuis 1973 ?

    • 14 décembre 2019 à 15:19 | Tsisdinika (#3548) répond à ANTICASTE

      Comment ça des papiers français ? Vous croyez vous adresser à un binational ou quoi ?

      Non, je suis pas content de la façon dont mon pays est géré depuis 1896. Il y en a qui ne sont jamais content non plus dans leur pays, enfilent un gilet jaune, défilent à longueur d’année mais moi, j’ai la politesse de ne me mêler que de ce qui me regarde.

  • 14 décembre 2019 à 15:43 | ANTICASTE (#10704)

    Faisons de l’histoire fiction !
    Disons que les French n’ont pas colonisé votre pays ,ce qui aurait été préférable à mon sens , et à la lumière de l’expérience ou véritablement les autochtones ont repris la direction(depuis 1972/73) ,dans quel état serait-il !
    Ne me faites pas le coup ou tout serait merveilleux ,que l’esclavage n’existerait plus ,que la grande serait un pays unifié,etc,etc !que des routes ou autoroutes voir des trains existeraient partout !
    Dites moi

    • 14 décembre 2019 à 16:14 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Tsisdinika,
      Nos gilets jaunes ,puisqu’ils ont les moyens de s’en payer un,ont une vocation internationale !
      En effet partout ils sont pris en exemple pour la lutte contre les classes prédatrices qui tentent de dominer les peuples !
      Un jour viendra ou ils existeront aussi sous cette forme en ce pays !
      Mais inquiétez-vous les vôtres n’ont pas encore de gilets jaunes ,mais ils existent quand même par millions !
      Viendra le moment ou ils repeindront les murs en rouge vif et entre nous le plus tôt sera le mieux !

  • 14 décembre 2019 à 16:30 | ratiarivelo (#131)

    HAMBOARY ny tranon’ny OLONA RAVA fa tsy izay huile sy vary iray kaopaka miampy TOLLE+++++ no i GESTIAVA fa angaha VENDRANA ny SAKALAVA+++ hatao jiaby io tapi-maso isan-karazany !!! vendrana MARINA angamba ny MALAGASY+++ !!!!

  • 14 décembre 2019 à 16:48 | Vohitra (#7654)

    En regardant la photo, est-ce que l’homme au gilet est-il content de regarder ces jeunes enfants en train de tourner autour de l’objet volant appelé « kaôptera » qu’il a amené avec lui ?

    Ces enfants dont l’éducation est perturbée par les mauvais temps, déjà avant qu’il n’y ait de cyclone, ils n’ont jamais reçu de 800 heures annuelles de cours indiquées pour compléter le programme scolaire, c’est à peine on arrive à atteindre les 600 heures pour diverses raisons…

    Oui, le calendrier scolaire prévu dans la version initiale du PSE prévoyait des vacances scolaires de décembre à février au moment de la saison de pluie et le passage des perturbations cycloniques…

    Mais là, les enfants des villes comme à Antananarivo, les enfants continuent sans interruption le cycle scolaire et éducationnel, tandis que dans les littorales sinistrées, les enfants ne font que patauger dans les eaux boueuses et attendre les visites des représentants du « fanjakana », les ventres creux avec les périodes de recréation prolongées…dans l’attente de la mise en place des tôles et des murs de fortune…

    Les enfants des citoyens de seconde zone ne peuvent qu’espérer qu’un jour, ils seront comme cet homme circulant dans un objet volant…ne sachant pas que cet homme est le premier responsable des inégalités de chance entre les enfants de ce pays…

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS