Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 novembre 2019
Antananarivo | 16h34
 

Divers

Nirhy Lanto Andriamahazo

« Le fleuve Faraony approvisionnera l’Arabe Saoudite en eau »

samedi 20 juin 2009

Le ministre de la Haute autorité de Transition (HAT) en charge de l’Eau et de l’Assainissement, Nirhy Lanto Andriamahazo annonce que le fleuve Faraony dans le sud Est, à Manakara, va ravitailler l’Arabie Saoudite en eau... Des Saoudiens sont attendus dans le courant de la première semaine du mois de juillet pour fignoler ce projet. « Cette eau serait destinée à l’arrosage et les recettes seront destinées à développer l’approvisionnement en eau du Sud tout en tirant profit des technologies de l’eau en milieu désertique », précise Nirhy Lanto Andriamahazo.

Poursuivant la politique du précédent gouvernement et inaugurant les réalisations en matière d’adduction d’eau et d’assainissement, Nirhy Lanto Andriamahazo a déclaré que le pays va bientôt exporter de l’eau. L’Arabie Saoudite nourrissait sous le précédent gouvernement, son projet de s’approvisionner en eau à Madagascar. Il était alors question de prendre l’eau du fleuve Mananara dans le Nord Est du pays. Aujourd’hui, c’est plutôt le la région de Manakara qui va en bénéficier si l’on peut dire car tout dépend encore des études d’impacts environnementaux que ce projet peut engendrer.

Recueilli par Bill

25 commentaires

Vos commentaires

  • 20 juin 2009 à 07:58 | Noue (#2427)

    Alors là ! c’est le monde à l’envers ? Le 7 Mai dernier , des Saoudiens qui vont vendre à Madagascar du riz à un prix 10 fois moindre par rapport à celui pratiqué dans leur propre pays. En effet, le kilo du riz coûte actuellement en Arabie Saoudite l’équivalent de 8250 Ariary. Alors que les opérateurs saoudiens en question envisagent de vendre du riz à Madagascar à moins de 40% de leur valeur actuelle.

    (pour l’instant pas 1g de riz de chez eux n’est pas arrivé à Madagascar)

    Et maintenant , c’est Madagascar qui vient à leur secours en eaux ?
    Avec ces milliards (soit-disant) que Sheikh Nasser Abdullah Al Mushaeghay voulait (pour faire quoi déjà ?)....

    je réfléchis.....

    Mais voyons ! réfléchissons ensemble...

    • 22 juin 2009 à 08:24 | Bena (#494) répond à Noue

      N’en déplaise à nos chers compatriotes d’origine arabe !Les saoudiens sont des féodaux, riche certes, mais esclavagistes pour toujours. On va voir partir l’eau, et on verra arriver ... les tempêtes de sable, en plus des cyclones habituels. Le seul saoudien philantrope est déjà traqué, c’est OBL. Même leurs princesses volent dans les grands magasins en Europe. Alors pauvres gars de la FATy , reveillez-vous pour l’amour de la patrie !

      Et quid du cursus de ce ministre, ce qu’il l’a emmené en ... taule. Mais comme on dit : miracle mon ami, Baron Ratsirahonana est là. Il arrive comme zorro à sortir toujours ses sbires (cf Garriste).

  • 20 juin 2009 à 08:56 | rom1 (#1140)

    On marche sur la tête.....

  • 20 juin 2009 à 08:57 | lalatiana (#1016)

    Hein ????? ???

    Rien compris ... c’est quoi ce projet ? le 1er Avril est passé ?

  • 20 juin 2009 à 09:40 | Menabe (#209)

    Je ne crois pas mes oreilles ! Y a t il un ministre de l’environnement et des ressources en eau sur le bateau de la HAT ?

    La Hat va de démonstration en démonstration ,pour illustrer hélas son incompétence et voire mëme le manque de connaissance minimale pour prendre les bonnes décisions qui ne mettront pas en péril l’avenir de Madagascar. Jamba mitary dalana !

    Comment peut on utiliser l’argument des terres louées par DAEWOO comme un acte de traitrise, quand on veut pomper soi même les ressources en eau de Madagascar ! Cette derniére est encore plus grave !

    Si l’Arabie Saoudite manque d’eau, elle peut résoudre son problème en adoptant la technologie de traitement des eaux domestiques c á dire cuisine et douche( qu’on appelle dans le jargon eau grise), utilisées justement pour l’agriculture et l’arrosage, c’est une technologie adoptée par beaucoup de pays souffrant en partie ou gravement de sécheresse( Australie, USA, Israel en etude d’adaptation et adoption en Jordanie, experimentation au Burkina Faso, Sénegal, etc..). Il y a de fortes chances que l’adoption de réutilisation de ces eaux grises par la population saoudienne pose problème au niveau des mentalités, soit on peut l’admettre mais leurs gouvernants doivent résoudre ce problème par un marketing social et une politique d’incitation et non par appauvrissement de Madagascar. Ils ont bien compris que leurs "counterparts" Malgaches sont novices pour ne pas dire irresponsables en matière de politique et gestion des ressources en eau, et ils ont du accélerer les négociations avant qu’on ne ravise.

    Pourquoi d’ailleurs Madagascar ne fait pas appel aux Canadiens pour ces questions de ressources en eaux et l’acces de la population pauvre à cette ressource ?

    Il est évidemment crucial de résoudre les problèmes d’eau et de famine dans le Sud de Madagascar. La solution n’est pas pour autant d’hypothequer les autres parties mieux arrosées au bénefices d’un pays tiers. Il y a d’autres pistes á explorer comme par exemple les techniques simples de collecte de l’eau pluviale, promotion des plantes résistantes à la sécheresse.. Il y a d’autres méthodes à voir avec ceux qui sont specialistes de l’environnement et des eaux, si sur place on n’a pas suffisamment de compétences, on peut faire appel aux specialistes internationaux en la matière qui voient plus loin en terme de environnement et intéret global de la planète !

    Il faut savoir qu’on parle souvent de manque d’eau, mais une des réponses clés se trouve non dans l’insuffisance de l’eau mais dans la gestion de l’eau pluviale. Si et seulement si on a résolu cette question c’est là qu’on peut se pencher sur l’approvisionnement en eaux de surface et phréatiques !

    A titre d’information. un centre international et multidisciplinaire de recherche sur l’environnement, la sécheresse était en gestation du temps de Ravalomanana. Il devrait ëtre implanté dans l’Androy et inclure les paysans de l’Androy. Ce centre se serait penché entre autres sur les systémes de collecte d’eau pour nos paysans, leur stratégie d’adaptation à la sécheresse. Une des plus grosses foundations nordiques ( Mistra foundation) en recherche sur l’environnement était prete á financer ce centre, en plus d’autres groupes. Cette foundation est illustre pour ses exigences sur les résultats qui doivent être appliqués, que l’humanité tire avantage des resultats de la recherche le plus vite possible et plus on reussit plus la foundation met de l’argent sur la planche. Dans cette perspective c ’etait prometteur pour nos paysans de l’Androy de voir des techniques applicables et abordables emerger. Avec tout le desordre qu’on a crée, c ’est reporté aux calendes grecques !

  • 20 juin 2009 à 09:43 | Lucie (#101)

    - 1) Le défi de l’eau : la réponse de l’OCDE
    Le 5ème forum mondial de l’eau qui s’est tenu du 16 au 22 mars 2009, à Istanbul-Turquie.
    L’eau est indispensable au développement humain et économique, de même qu’au maintien des écosystèmes. Toutefois, faute de bonne gouvernance et d’investissements adéquats, de nombreuses populations n’ont pas accès aux services de l’eau dont elles ont besoin. Le manque d’efficacité de la gestion de l’eau fait par ailleurs peser des pressions accrues sur la ressource et durcit la concurrence entre les différentes activités économiques qui l’utilisent et, dans certaines régions, les conflits.

    http://www.oecd.org/document/11/0,3343,fr_2649_34285_36198027_1_1_1_1,00.html

    - 2)Parmi le milliard d’êtres humains sous-alimentés : de plus en plus de malagasy ?
    Les chiffres prévoient 1 milliard d’êtres humains malnutris et/ou dénutris. Dès maintenant , combien de malagasy font partie du lot ?

    - 3)Confier une ressource aussi précieuse que l’eau à des gouvernements non-démocratiques …
    L’Arabie Saoudite n’est pas spécialement en tête du hit-parade des pays démocratiques lorsque l’on sait les manquements permanents aux droits de l’homme (esclavage moderne des immigrés par exemple) et à ceux de la femme qui s’y pratiquent.
    Il y a plusieurs années de cela, un projet faramineux d’exporter des icebergs avait vu le jour de la part des mêmes financiers du golfe : projet abandonné depuis .Trop cher (paraît-il) …
    Surprenant, ce retrait de la part de pays qui ont l’habitude de tout acheter et à n’importe quel prix . Entre-temps , l’Antarctique (80% des réserves mondiales en eau douce) est devenu une zone écologiquement protégée par des conventions mondiales (traité de Madrid sur l’Antarctique 1991). Dans le contexte d’un effort mondial visant à protéger l’environnement du continent, le Canada a, le 1er décembre 2003, mis en vigueur la Loi sur la protection de l’environnement en Antarctique.

    Entre « donner » des terres aux coréens , et « confier » l’eau à des saoudiens : lequel est le pire ?

  • 20 juin 2009 à 09:55 | Rabila (#1379)

    je n’aime pas les saoudiens.

    Chaque fois, ils ont été des cotés des riches, des américains et indirectement des israeliens.

    Ca fait 60 ans qu’ils auraient pu peser sur la résolution du conflit israelo-palestinien. Ils n’ont jamais fait. Il parait que le pétrole n’est pas une arme.

    Le business a d’autres raisons. Que les malgaches gagnent et ne fassent pas entuber à cause des mesquineries personnelles ou des vues à court terme.

    On pourrait toujours, plus tard, évoquer que le contrat est nul et non avenu puisque conclu avec un régime fantome.

  • 20 juin 2009 à 10:05 | hary (#2672)

    réaction, action immature da la part de la HAT,l’arabie saoudite s’est retractée pour les PPN (c’etait un des reves de la FATY), avec le recahauffement climatique Madagasacar veut se permettre d’approvisionner de l’eau aux arabes avec la pauvreté des Malagasy !pourquoi ne pas donner ce terrain que vous voulez vendre aux coreens aux Malagasy qui ont perdu leur travail à cause de vous HAT,FATY,mutins, ramarosn alain terroriste,LES MALAGASY ONT PLUS BESOIN DE L’EAU QUE VOUS VOULEZ VENDRE AUX ARABES !

  • 20 juin 2009 à 10:23 | Tsotra (#1567)

    On veut exporter de l’eau vers l’Arabie Saoudite, soit !
    On trouve des solutions pour ce pays qui en manque certes !
    Pourquoi les autres et pas le Sud qui en souffre énormément de ce terrible manque d’eau ?
    Depuis toujours, le Sud est en proie à la sècheresse, faute de pluie et assèchement des fleuves, rivières et cours d’eau !
    Les gens sont obligés de parcourir des kilomètres pour remplir un seau, une barrique ou une charette d’eau !

    Si on arrive à ravitailler l’Arabie Saoudite qui est à des milliers de kilomètres de chez nous, pourquoi ne le ferait-on pas pour cette région du Sud qui en a tellement besoin ?
    Parce que le Sud ne rapporte rien financièrement ?

    N’oublions pas que "Charité bien ordonnée, commence par soi-même" dit-on !

    C’est ça la politique, on n’y comprend plus rien dès qu’il y a question d’argent !!!

    • 20 juin 2009 à 10:58 | ikopa (#671) répond à Tsotra

      Ne dis pas n’importe quoi,ami.

      En effet, le Sud a bien besoin mille fois de cette eau.

      Seulement, pour l’achéminer de Manakara à Androy ou dans les plateaux mahafale il faut des kilomètres de trajet. Et cela coûte très chèr.

      Déjà qu’actuellement,avec les camions-citerne de l’AES l’Etat ra8 n’arrivait plus à bien servir la population de là-bas en eau boueuse de la Mandraré qui n’est qu’à 30Km du bourgade le plus proche. Alors de Manakara.

      De plus, à vol d’oiseau il faut compter dans les quelque centaines de Km à travers les fameuses chaînes de montagne anosiennes.Ce qui suppose qu’ il faudrait des tankers comme les Saoudiens pour faire ces va-et-vient le long de la côte Sud-Est.

      Alors, qui c’est qui va payer la facture de ton projet ? Les paysans de l’Androy peut-être ?

      Soyons serieux,ami.

    • 20 juin 2009 à 19:25 | Tsotra (#1567) répond à ikopa

      A Ikopa,

      Je ne pense pas avoir dit n’importe quoi puisque le problème de l’eau dans le Sud a toujours été une réalité depuis des decennies !

      Ma remarque est toute simple : pourquoi on arrive à trouver une solution pour les autres et pas pour les siens.

      Faute de moyens et de financement me dira-t-on !
      Les Saoudiens paient, donc à leur problème, on trouve une solution ! C’est ça !

      Je sais, mais quoiqu’il en soit, c’est un projet ambitieux pour un "Ministère de l’Eau" et, si politiquement on s’en occupe, on pourra faire quelque chose pour cette région déshéritée !

    • 20 juin 2009 à 19:36 | Mandimbisoa (#2104) répond à ikopa

      Rehefa te hampandroso ny firenena rangahy dia mahita hevitra foana a !

      tsy excuse mihitsy ny falavitan’ny Manakara,

      Marihina eto fa ny Reunionnais namboatra sinibendrano amin’ny tanana vitsivitsy any Androy,ireny zava-bita ireny no angalana hevitra na koa ny fiadina varotra am reo olona te hividy rano mba hanamboarany fitaritandrano atrany atsimo,pourkoi pas ?izany no atao hoe FIKAROHANA IZAY HAMPANDROSO NY FIRENENA

    • 21 juin 2009 à 12:04 | Ramena (#404) répond à ikopa

      Nous savons tous que c’est au dessus des moyens des paysans de l’Androy mais une partie du chiffre d’affaire de QMM par exemple aurait pu être destiné à l’eau dans le sud. Cela ne résoudra pas tous les problèmes mais je pense qu’une bonne partie au moins. Mais voilà, il nous faut des commissions, des financements à détourner et on finit par retenir les projets qui ne cherche pas le bien de l’ensemble mais uniquement de ceux qui signent des contrats.

    • 21 juin 2009 à 17:43 | rom1 (#1140) répond à Tsotra

      Ce n’est pas de la politique...

      La politique serait de vendre de l’eau en poudre !!!

    • 26 juin 2009 à 14:29 | gauchebe (#2767) répond à ikopa

      Ianao io mihintsy no tsy logique angamba no hilazako azy mba tsy ahatezitra anao satria ny mety aminao dia omena ny arabo dia ry zareo no manome vola anao hanaovana ny acheminement ny rano mankany @ Sud ?
      Raha mbola misy vola ry zareo !!! Omena tsiny foana izay nanao sy ny mikasa anao !

  • 20 juin 2009 à 11:55 | Balita (#216)

    On voit que très peu d’internautes connaissent vraiment leur pays. Il y en a d’autres qui méritent d’être nommé conseillers scientifique du ministre de l’eau mais ils ignorent complètement le problème d’eau dans le sud de Mada.

    Je ne sais pas si c’est de la mauvaise foi ou de la pauvreté intellectuelle mais c’est comme si il n’y a qu’un seul saoudien en arabie saoudite. c’est ce que j’ai pu constater à travers les divers commentaires.

    Franchement, je suis curieux de savoir le profil des gens qui viennent poster des commentaires sur ce site. Est-ce possible madagascar-tribune ?! vous pouvez faire un mini-sondage par exemple ou bien demander aux gens de fournir plus d’informations sur eux même.

  • 20 juin 2009 à 14:12 | Mandimbisoa (#2104)

    Miarahaba,

    Ny RANON’NY MADAGASIKARA DIA HO AN’i MALAGASY TOY NY TANY IHANY !

    MITOVY NA DAEWOO IO NA SAOUDIENS

    AZA MIZARA MITONGILANA FA REHEFA RA8 DIA MIVAROTRA TANINDRAZANA FA REHEFA HAT DIA TSY MANINONA ?

    INONA IZAO NO MAHASAMY HAFA AN’IREO ???

    roindefo angaha tsy mahalala ny fahorian’ny olona any atsimo am rano ???

    DESESPERANT !!!

  • 20 juin 2009 à 14:23 | Mandimbisoa (#2104)

    (tohiny)

    Ary ianareo hat no tsy misaina fa matoa izy makaty ,tsy vola na vary maimaipoana no omeny anareo FA TADIDO MANDRAKARIVA LAY FITENY HOE:TAKALO PATSA VIDI-MPIHINANaNA ary rehefa tsy ho tanteraka ny zavatra tadiaviny dia ho avy izy amin’ny "angady sy ny harona",
    jereo fahafiry eo amin’ny tany fitondran’ny baroa ny saoudiens !!!

    MBA ALEFASO ALAVIDAVITRA ILAY FISAINANA RY HAT A !

    • 20 juin 2009 à 14:29 | Mandimbisoa (#2104) répond à Mandimbisoa

      "AROVY NY AN’ny TENA FA NY AN’OLO TSY OMENY"

  • 20 juin 2009 à 16:40 | Sitraka (#1700)

    Héhéhé ! à défaut de reconnaissance internationale, il faut bien annoncer à la galerie qu’il y a un étranger qui commerce avec nous ; c’est pas du grand international ça ? Pour le moment, le plus urgent est de faire avaler aux gens du 13 mai (qui ont avalé beaucoup de couleuvres depuis) cette "baisse brutale" du prix des carburants (300 ariary de "chute vertigineuse" le litre de SP91). Par les temps qui courent, toute "baisse brutale" ne doit pas être trop médiatisée. Le mensonge, adopté comme principe de gouvernance depuis octobre 2008 (mois au cours duquel on avait dit que TGV était emprisonné), est un outil que la horde sauvage manie avec dextérité !

  • 20 juin 2009 à 19:48 | demokrasia fostsiny (#160)

    La HAT peut faire des erreurs évidemment comme n’importe quel pouvoir
    .

    Mais faire des erreurs copie-collé sur Ravalomanana est inacceptable et impardonnable.

    ce n’est pas la 1ére fois.

    errare humanum,perseverare diabolicum !!!

    un proHAT vigilant

  • 21 juin 2009 à 00:38 | ikopa (#671)

    Vous pensez pouvoir parler de ce problème d’eau dans le sud comme on peut le faire pour la construction de pont ou de borne fontaine n’importe où.

    - Déjà, il faut savoir que feu DADAMONJA, père de l’actuel PM Roindefo a pu de son vivant recueillir TOUTES documentations sur les possibilités d’approvisionnement en eau dans le sud.Ce qu’a hérité son illustre fiston.

    - Vendre de l’eau, du saphir, de l’éméraude, de l’or, du riz ou des carottes.... C’est des produits qui s’échangent sans aucune risque d’aliénation de sa souveraineté nationale. Quand ra8 a projetté de faire la transaction, de son temps, personne n’a émit de critique car tout le monde trouvait l’idée géniale. Il faut se rappeler que Deba lui-même a prédit qu’un jour le pays qui pourra marchander son eau figurera parmi les pays le plus puissant du monde.Ce n’est pas encore le cas mais simplement pour dire qu’il n’y a pas de mal à spéculer là-dessus.

    - Où va cet eau s’il n’y a pas récupération en cours de route ? Dans la mer. Alors, l’homme qui arrivera à vendre l’eau de mer, serait-ce un idiot ou un malin. Et s’il le fait pour aider le peuple assoiffé du sud, serait-il un traitre ou un patriote ?

    Pour votre gouverne sache que tout ce qui est financièrement et téchniquement possibles ont été tenté dans le Sud :

    - les fameux impluviums du temps de Tsiranana qui se fendillaient sous le coup du soleil et de la chaleur après un ou deux années sans la moindre goutte de pluie.

    - la remontée de la nappe phréatique par des puits éoliens et autres puits traditionnels à force humains.

    - les camions citernes de l’AES financés par les japonais

    - les pipes-lines de la Menarandra

    Mais ce qui arrive encore à faire survivre les Tandroy et Mahafale restent encore les eaux boueuses des "vovo". Et la seule possibilité efficace, durable mais ô combien couteuse pour les différents régimes qui se sont succedés( dont celui de 7ans de ra8) reste toujours de detourner le fleuve de l’IFAHO (si tu connais le cours d’eau malgache) vers la plaine de l’Androy en longeant la zone littorale d’Antsovela(donc le lac Anony) et le Sampona pour arroser Erakoke jusqu’en pays karembola. Seulement, il y a un grand problème qui nécéssite vos illustres cerveaux, à vous, enfants gasy "savants" de l’Andafy. Il y a une petite dénivellation entre le lit de l’Ifaho pour enjamber une montagne à l’Ouest d’ Analapatsy pour faire passer l’eau du fleuve du côté d’ Amboasary-Sud.

    Voilà, le seul hic.

    - Combien coûterait l’opération ? Les techniciens de ra8 n’ont pas pris la peine de le communiquer. Ou seulement, ont-ils fait le calcul ?

    Quelle technique ou technologie serait appropriée à cette opération salvatrice de toute un peuple qui a longtemps souffert de la pénurie ?

    Aucun gasy n’y a songé jusqu’à maintenant. Alors, peut-être des Saoudiens ? Quien sabe ? Du moins, ils connaissent les mêmes problèmes que ces pauvres Tandroy.

    Alors, arrêtez d’ânonner sur ces questions là car il ne sagit pas uniquement de se montrer virulent aux yeux de ramose. Il y va de la survie de tout un peuple.

    • 21 juin 2009 à 02:37 | andrun (#1602) répond à ikopa

      Bravo "ikopa". Enfin dans ton commentaire je ne ressens pas toutes ces négations dans le comportement du verbe, principal outil de communication. Tu es certainement de Madagascar puisque tu relates des données géographiques de la région de l’androy, que je ne connais pas vraiment. Par ailleurs sur ce problème de l’eau d’avec les saoudiens ou qui que ce soit d’autres, je pense que la crise mondiale qui n’en est qu’à ses débuts va faire chuter de par la dominance de la monnaie bien des secteurs de l’économie. Si j’étais ministre de l’eau de/à Madagascar, j’aurai proposer d’échanger le don de l’eau contre le transport de l’eau.
      A charge au pays demandeur d’eau, de fournir le transport maritime et la possibilité d’accoster tant pour le chargement que le déchargement.
      Maintenant leur don du riz pour la population du sud,si cela ne se fait pas c’est qu’il y a "anguille sous roche ".
      Enfin il faudrait que les riches comprennent aussi que l’argent n’est pas consommable.

    • 21 juin 2009 à 10:15 | ikopa (#671) répond à andrun

      Reflexions interessantes cher Audrun. Voilà,ce que l’on attend des malgachophile actuellement. Les idées, c’ est quand elles se convergent qu’elles se fortifient.

      J’ai eu l’opportunité de visiter la région en faisant une mission pour le compte d’un ONG international. Et j’ai pu assister à un colloque sur l’eau initié par le CGDIS(commissariat pour le developpement intégré du sud) en 2006. On y a évoqué tous ces problèmes d’eau et c’est là que je me suis aperçu que ce problème qui fait souffrir tant de gens rélève d’une volonté politique. Et on ne doit pas dire n’importe quoi là-dessus car il s’agit de calcul bassement materiel pour tuer à petit feu ces Tandroy pour je ne sais quelle raison.

      C’est judicieux ce que tu viens de dire.Si on veut vraiment s’attaquer à ce problème pouquoi ne pas engager les partenaire à nous appuyer dans ce combat.

      Hier, les canadiens pour extraire l’ilménite, aujourd’hui les Saoudiens, et demain d’autres viendront. Et les Tandroy verront toujours leus gosses mourir de soif.

      Des gens qui meurent n’ont que faire des routes et des gares routières.

  • 25 juin 2009 à 09:24 | The Man (#2712)

    Ity no tena tonga @ ilay fitenenana hoe "Mpitari-bato vilam-bava". Tonga dia alefaso miaraka @ ranon’i mandroseza mihitsy ry FATy a, raha tsy ampy dia Behoririka koa mbola ao. Tsy misy maha samy hafa azy @ ilay resaka DAEWOO mihitsy ity resaka ity, sa rehefa an’ny hafa dia fivarotana tanindrazana fa rehefa an’ny FATy dia fisintomana mpandraharaha vahiny.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS