Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 13 novembre 2019
Antananarivo | 22h40
 

Société

Conseil des ministres

Le directeur de la Jirama limogé

vendredi 16 août | Arena R.

Olivier Jaomiary est désormais ancien directeur général de la société d’Etat d’électricité et d’eau de Madagascar (Jirama). Il a été limogé de ses fonctions le mercredi 14 août 2019 en conseil des ministres après avoir occupé le poste pendant un peu plus de deux ans. Cette décision fait suite à la mise en place d’un comité de pilotage pour le redressement de cette compagnie pour une durée de deux ans.

Le surendettement de la Jirama et ses difficultés à assurer pleinement ses services auprès des usagers ont certainement été à l’origine de ce limogeage. Pas plus tard que la semaine dernière, la direction de cette société d’Etat a révélé l’existence d’un détournement de fonds de plusieurs millions d’ariary en son sein. Elle peine également à assurer la renégociation des contrats avec les fournisseurs.

La Jirama va mal, mais reste à savoir si ce limogeage va réellement apporter un changement ou non. En tout cas, le poste sera ouvert, et un appel d’offre sera lancé très prochainement.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 16 août à 08:51 | titynana (#10701)

    Aza matahotra, nangalatra vola be izy ary hahazo asa tsara kokoa.

  • 16 août à 09:30 | betoko (#413)

    A lire dans la gazette de la grande île JIRAMA ,DG limogé , rien ne changera

    • 16 août à 10:12 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413
      16 août à 09:30 | betoko (#413)
      A lire dans la gazette de la grande île JIRAMA ,DG limogé , rien ne changera
      .......................................................................................................
      Oui le jomaka d’Ambatomanga.
      Tu répercutes cette information du limogeage du DG de la JIRAMA, sans que tu t’y opposes.
      Donc en quelque sorte tu confirmes que rien ne changera dans l’absolu.

      Etant proche du Pouvoir, RAMBO l’était pour Hery, toi pour le Bac-7, pourras-tu nous expliquer la nécessité de son limogeage et de son remplacement à ce DG, pour aboutir aux même résultats, puisque rien ne Changera.

      En un mot, si je comprends bien, lors du conseil des Ministres, ces Ministres sont les Premiers à prendre le Peuple pour des moins que rien, en jonglant sur un limogeage qui ne mène nul part.
      A bien comprendre, il n’en faut pas beaucoup pour être Ministre dans ce Pays.
      Le copinage est le maître mot.
      C’est ça la République de la désolation, la République Babakoto, dirigée par des Babakoto.
      N’en déplaise à Besorongola c’est Babakotoland.

    • 16 août à 11:13 | rayyol (#110) répond à betoko

      Vous ne pouvez si bien dire Il n en faut vraiment pas beaucoup Les hommes de valeurs ne courent pas les rues Et malheureusement ceuz qui existent ne sont pas encore intéressés a sacrifier leur reputation

  • 16 août à 10:00 | rayyol (#110)

    On avance en reculant On ne se donne pas les moyens de sa politique On degage pour faire semblant de reagir Manque de jugement qui s embarque dans cette galère sans moyen pour regler les problèmes il y va de sa reputation

  • 16 août à 11:02 | betoko (#413)

    Finengo
    Encore une faute de syntaxe de ta part .Comme réponse à ta question tu n’as qu’à lire l’article de la gazette et aussi de rfi .Qui a dit hier j’ai rien à foutre du journal la gazette de la grande ile

    • 16 août à 11:28 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      16 août à 11:02 | betoko (#413)
      Finengo
      Encore une faute de syntaxe de ta part .Comme réponse à ta question tu n’as qu’à lire l’article de la gazette et aussi de rfi .Qui a dit hier j’ai rien à foutre du journal la gazette de la grande ile
      .....................................................................................................

      Oh !!!!
      Le Jomaka Babakoto d’Ambatomanga.
      Essaie de parler le Français correctement toi qui se dit Binational.
      A user le mot Syntaxe à toutes les sauces, sans vraiment savoir sa définition, donc son sens et quelque peu déshonorant pour un Binational.
      A la limite parles moi d’une erreur de compréhension, mais pas d’une faute de syntaxe qui ne veut rien dire le Jomaka Babakoto.

      Quoi que pour toi le fait d’être Binational, n’est autre que pour les intérêts financiers et la bonne Protection de la France via son Ambassade au cas où, tout flambe à Babakotoland

  • 16 août à 11:20 | rayyol (#110)

    Pas la peine de nommer des directeurs Si on n écoute pas leur doléances
    Pour faire du travail sa prend des outils qu a t il a fournir ce gouvernements
    Tout ce qu il fait c est etirer le temps
    On sait que tout doit etre refait au niveau electricite et eau
    Mais ou sont les sous Donc on brasse la cage de temps en temps pour montrer que l on s en occupe

  • 16 août à 11:58 | Vohitra (#7654)

    Cette situation remet au goût du jour le lien partagé par l’ami papangue à propos des scénarii élaborés par nos deux artistes Laurel et Hardy.

    Et pourquoi ne pas remettre en piste le danseur professionnel de salon tant que vous y êtes ?

  • 16 août à 12:40 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ary ilay prefe eto Antananarivo rahoviana no eszorina @ toerany sa mety tsara ny asany t@reny famonoana olona t@ taon-dasa ireny ???!!! Sa tsy manana olona asolo azy ndray koa ???!!! DE rahoviana hono no tendrena ny solon’ty olona tsy mahayninoninona ty ???!!! Sa miandry @ herintaona indray ???!!! Sa tsy manana olona asolo azy koa ???!!!

    Kitoatoa.

    Ataovy ze tinareo atao ao fa ny bidon aloha izao no mifanaretsaka ; mafoaka be ny hetsika mandritry ny fiandrasana an-drafahirano !!!

    Samia velonaina.

  • 16 août à 13:10 | rayyol (#110)

    Ce président est ce qu il etait il y a 9 ans aucun jugement par lui meme
    il s en remet a des total incompetent Et ce sera comme cela durant les 5 prochaines année Le spectacle c est tout ce qu il connait Meme chose au niveau de la justice n a aucune idee de ce qui se passe réellement imaginez le reste
    Et ses ministres ne sont que des yes men aucune initiative car ils ne connaissent strictement rien
    Et attendent d être pousse dans une direction n ayant aucune idée de ce qu ils doivent faire car incapable du moindre jugement Donc des incompetents dirige par un incompetent Pas demain la veille

  • 16 août à 14:23 | Jacques (#434)

    Doit-on s’en étonner ? Oh que non. Pays des brasseurs du vent, de hâbleurs de toutes sortes, de panégyristes du dimanche matin etc, etc...J’ai fait telles études, je possède tels diplômes et mon CV est long comme le bras. Bref, au bout du compte rien, nada. On se fait déloger. C’est à l’image du commandant en chef, le bac-3, un vrai cancre.

    Il y en a qui m’ont dit "mais vous ne faites que critiquer, proposez quelque chose". Je fais partie, avec d’autres internautes ici, à émettre l’idée d’une tutelle de babakotoland, c’est la seule solution, à mon sens, pour que les choses puissent avancer. Vanter des supposées compétences qu’on a pas ne sert qu’à berner ou duper le petit peuple.

    Tenez, zieutez un peu ce reportage et vous verrez à quel point ce pays est complètement KO. Des gens sont embastillés pour rien et y restent sans avoir été jugés. Le cas de cet ado accusé de vol d’une gousse de vanille est, entre autres, on ne plus choquant alors que les gros bonnets du trafic de bois de rose au premier rang desquels celui-ci https://fr.mongabay.com/2010/11/le-president-de-madagascar-lie-au-trafic-illegal-de-bois-rose-video/ continuent de dormir à poings fermés. Ci-après le reportage, âme sensible....

    https://www.amnesty.fr/peine-de-mort-et-torture/actualites/madagascar-lenfer-carceral

    Côté promesse :

    https://www.actutana.com/depeche/velirano-n2-joffrirai-de-leau-et-de-lenergie-a-tous-les-malgaches/

    Bon courage aux flagorneurs.

    • 16 août à 16:56 | FINENGO (#7901) répond à Jacques

      @ Jacques (#434)
      Bonjour Jacques
      Voici un autre lien sur le Trafic de Bois de rose, avec le même Nom Chinois qui se répète dans tous les articles concernant le Bois précieux.
      Bonne continuation !!!

      https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/04/22/bolabola-le-bois-qui-saigne_4562855_3244.html

    • 16 août à 17:38 | rayyol (#110) répond à Jacques

      Le plus drole c est que ce commerce de bois de rose depuis l arrivee de ce nouveau gouvernement se fait a un rythme accélère
      Les containeurs sont embarques directement a Tulear les rats se battent pour les miettes Peut être est ce l argent pour la future piscine olympique que l on est a ramasser avec tout ces containeurs sans doute vendus aux chinois ou Américains
      Car les guitares en bois de rose se vendent tres bien
      Pour ce qui est de la justice meme chose avec des sous tout s achète meme faire emprisonner quelqu un
      Ce president est en train de perdre ce qu il n a jamais eu le contrôle
      Le tout va finir par un enorme fiasco
      Celui de Hery va sembler être une grande réussite comparativement les Malgaches vont en venir a le regretter si ils ne le font pas déjà Je me rappelle les mots de Rambo Elisez Hery pour un autre mandat et vous allez voir vous elirez Andry après

  • 16 août à 14:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Jirama, une société d’Etat, sous contrôle de l’Etat, au même titre que les élections doivent l’être.

    C’est une entreprise qui représente les intérêts vitaux du pays, de la population et cela va de soi, de l’Etat, au même titre que les élections :

    - autrement dit, la Souveraineté de la Nation.

    Imaginons que cela soit la Chine, l’Inde, la France, le Japon qui :

    - contrôlent la Jirama et les élections à Madagascar, et d’autres entreprises sous contrôle de l’Etat.

    Madagascar est-il encore un pays souverain dans ce cas ?

    Maintenant le limogeage d’un directeur d’une entreprise d’Etat n’est pas en soi un problème, ou une solution.

    À Madagascar, la Politique pose mal les questions, les réponses sont forcément erronées. C’est une des origines assez récentes de régression des pays récemment indépendant.

    La question que le gouvernement doit se poser, comment rendre la Jirama performante, pour répondre aux besoins des abonnés et à terme, se développer, pour répondre au développement économique du pays, autrement dit, l’électrification du pays et mettre à la disposition de la population des eaux propres à la consommation.

    C’est donc une affaire de grand Investissement étatique, de court, moyen et à long terme, et de gestion d’entreprise.

    Madagascar se appauvrit parce que l’Etat n’a pas fait un seul grand investissement dans le pays, depuis trop longtemps.

    Madagascar n’occuperait pas le 4 rang des pays les plus pauvres au monde aujourd’hui si l’Etat Malgache avait fait des grands Investissements dans les Institutions étatiques de Santé, Energie, Sécurité, et dans les secteurs agricoles et élevages, par exemple.

    • 16 août à 15:34 | rebey (#9809) répond à diego

      Diego,Diego, Investissemment, investissement,l’investissement est avec vous ce qu’on appelle vorona azon’adala .

      je regarde l’histoire et je vois que Ratsiraka et d’Andriamanjato faisiait de l’nvestissement à outrance de de 1975 à 1982,

      1) resultat Madagascar est passé d’un pays endetté à un pays surendetté, le Pays est devenu sous-tuteule de FMI et la Banque mondiale, est obligé d’accepter le PAS (Plan d’Ajustement Structurel)
      2)Les Entreprises creeés sont devenus des elephants blancs
      3)Et Les 2 Loustics (Ratsiraka et Andriamanjato) sont devenus Milliardaires, et leurs enfants par ricochet.

      Alors in ne suffit pas de faire de l’investissement, la 1ère question à se poser c’est de savoir :

      1)A QUI DEVRAIT-ON CONFIER L’ARGENT ?
      2)Comment va -t-on contrôler la gestion ?
      3)comment sanctionner en cas de fautes, et coment recuperer l’argent ?

      Tant qu’on a pas de reponse à ces 3 tryptique, vaut mieux se taire

      les urgences et le potentiel sont partout à Madagascar, les diplomés capable de relever le defis aussi, mais malheureusement les pourris impunis également pullulent et devenus des modeles à suivre car ils sont impunis

  • 16 août à 15:51 | rebey (#9809)

    C’est de la dictature, pourquoi :

    1)Plusieurs Millions d’ariary disparus, pas d’xplication, pas de commission parlementaire, pas de coupable, pas de BIANCO
    2)Si ce Monsieur , l’ex DG a fauté, qu"on le mettes en prison, mais de le laisser partir dans la nature comme cela, c’est suspect
    3)Si on l’a limogé, parce qu’il a dénonce des magouilles , (dans l’article c’est la direction qui a denoncé , est ce que le directeur y fait parti), alors NTSAY est complice

    en tout cas , la diffuculté d’etablir un contrat avec un fournisseur ne peut pas être la raison, quel fournisseurs va accepter de negocier avec une societé :
    - SURENDETTE et POURRIS( detournemment de plusieurs millions)

    Vous pouvez mettre qui que ce soit, il n’y aura pas de contrat. Il faut assainir d’abord

    • 16 août à 16:39 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      Bonjour Rebey,

      La renegociation de ces contrats, bien entendu pourris aussi, est primordiale car si on laisse tel quel, l Etat reste toujours dans l obligation d injecter des subventions d un montant tres eleve dans la tresorerie de la Jirama chaque annee.

      Apparemment dans ces contrats, le gazole livre par les fournisseurs a la Jirama est d un prix eleve et couteux par rapport au prix sur le marche domestique.

      Ensuite dans les centres geres par les prives et qui produisent de l electricite que la Jirama achete aupres de ces societes prives, le prix d achat du kilowatt/heure est plus cher que le prix de vente pratique par la Jirama pour ses clients.

      Et le comble dans tout ca, c est l Etat qui prend en charge les couts de maintenance des equipements geres par ces societes prives.

      Au vu de tout ca, en plus des autres facteurs cites supra, c est normal si la Jirama est toujours deficitaire.

      Et qui avaient signes ces contrats leonins et representant la partie Malagasy ?

      Et la reponse est la bombe ! Les crapules de la Republique etaient passe par la. CA, Direction generale, Ministres...

    • 16 août à 19:58 | Vohitra (#7654) répond à rebey

      En d’autres mots, ceux qui avaient signés ces contrats au nom du pays n’avaient pas du tout veillé aux intérêts de l’Etat, ils en ont tirés des profits personnels surement.

  • 16 août à 17:27 | zanatany (#10713)

    FINENGO
    Quoi que pour toi le fait d’être Binational, n’est autre que pour les intérêts financiers et la bonne Protection de la France via son Ambassade au cas où, tout flambe à Babakotoland

    Cela fait quelques semaines que je ne me suis pas exprimé sur Madagascar Tribune , mais je le lis très souvent . Nous sommes des milliers qui ont la double nationalité à Madagascar et ce n’est pas seulement Betoko et c’est notre droit d’habiter Madagascar et de dépenser notre retraite dans notre pays natal et aussi s’il nous arrive quelque chose , nous sommes sous la protection du consulat de France . Chez vous c’est de la pure jalousie ,et de la haine contre nous ,
    Effectivement vous avez commis un syntaxe et à vous de le corriger
    Je ne suis pas là pour défendre Betoko même comme tout le monde il commet quelques bêtises , mais souvent il a raison et ses écrits vous dérangent vous et Jacques , car vous détestez et ne peuvent pas supporter que quelqu’un ose vous contredire
    En bon entendeur

    • 16 août à 19:10 | Besorongola (#10635) répond à zanatany

      Il était une fois une île presque perdue au large de l’Océan Indien habitée depuis des millénaires par des lémuriens appelés localement babakoto. Il existe plusieurs espèces de ces petites bêtes chapardeuses mais sympathiques du Nord au Sud de cette île. Il y a les Maki Catta, les Microcèbes mignons, les Microcèbes gris-roux , les Chirogales gris-acier etc ...on en compte 101 espèces de toutes les couleurs de cet endémique de cette Grande île. Il y a des blancs , des noirs et des gris ...
      A une période , des espèces d’une autre genre venus d’aillers étaient venues envahir de force l’île, on ne sait pas si on peut les appeler singes ou macaques mais ils parvenaient à s’accoupler aux lémuriens locaux appelés Babakoto . Ils ont fait beaucoup de bébés métis qui sont évidemment moitié macaques et moitié babakoto et les 2 espèces avaient cohabité avec harmonie sur cette île paradisiaque et ils étaient heureux .

      A une autre période, un Grand chef des Babakoto a fait la Révolution et décide de mettre hors de l’ïle tous les singes et les macaques ainsi que leurs bébés métis babakoto et ces derniers sont rentrés dans leur forêt lointaine d’origine .
      Ces singes et ces macaques ainsi que leurs bébés métis Babakoto n’arrivent pas à avaler jusqu’à ce jour le fait d’être éjectés par ce Grand chef Babakoto de cette Grande ïle... . ça leur reste à travers la gorge et ,de leur forêt d’origine ils ne cessent d’insulter , de se moquer , de mépriser cette île en la nommant Babakotoland alors que chez les métis macaques lémuriens, il coule encore dans leur veine du sang babakoto de par leur mère ou de par leur père...
      Nous les humains, nous comprenons parfaitement leurs désarrois mais chez les lémuriens et les macaques ainsi que dans toutes les autres espèces animales , la nature fait que 2 espèces différentes ne pouvaient pas cohabiter...Cela s’appelle relation contre nature et c’est vraiment exceptionnelle ce qui s’est passé sur cette Grande île .

      La fin de l’histoire nous dit que plus tard certains babakoto locaux parvenaient à aller dans les forêts des macaques et des métis babakoto et jouissent de plein droit de toutes les privilèges locales tout en jouissant en parallèles les privilèges de leur forêt natale d’origine . Les métis babakoto trouvent que c’est injuste parce que du côté de la Grande île , le Grand chef local a sorti une loi interdisant à certains babakoto métis de revenir et de s’installer dans l’île . Encore une fois pour nous humains on comprend les désarrois de ces babakoto métis mais comme on sait , chez les animaux, 2 espèces différentes ne peuvent pas cohabiter . Chez nous les humains chaque individu quelque soit sa race peut aller d’un pays à un autre s’il a le moyen mais chez les babakoto c’est impossible . Les babakoto métis et les macaques détestent voir et entendre que les babakoto de la Grande île parviennent à s’installer dans leur forêt avec toutes les privilèges qui s’y affèrent mais ils sont impuissants parce que leur Grand chef à eux est comme nous les humains, il laisse venir et s’installer ces babakoto venus d’ailleurs . Chez les macaques il y a plus de bananes et de cacahuètes à manger que chez les babakoto, il y a l’abondance en matière de nourritures quoi !. Encore une fois, pour nous humains c’est tout à fait normal les libres échanges mais chez les lémuriens et les macaques, 2 espèces différentes ne peuvent pas cohabiter surtout quand il est question de nourriture.

      Leçon à tirer : Soyons des humains mais pas des macques ou des babakoto !

      A suivre... à la demande.
      .
      « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

    • 16 août à 19:44 | FINENGO (#7901) répond à zanatany

      @ zanatany (#10713)
      Monsieur Zanatany Bonsoir
      Une chose est sûr : Qui se sent morveux se mouche !
      Surtout éviter de dire que je n’ai pas dit.
      Je n’ai jamais reproché à un Binatioanal de l’être, ni aux Binationaux de l’être non plus.
      J’ai des amis Binatioanaux envers qui j’ai du respect et un autre regard.

      Puisque vous dites, que vous lisiez ce qui se dit sur ce forum, le faites-vous tous les jours ou à temps perdu ?????
      Le Betoko a un autre regard sur sa Binationalité et ne s’en cache pas pour s’en venter.
      Le Betoko lui-même s’en vente ici de ses avantages d’être un Franco-Malgache, jusqu’à dire que si au Pays sa flambe l’Ambassade de France est là pour sa couverture.
      Que ceci soit une réalité !
      Etant Malgache Natif, de père et mère Malgaches, et de renier son Pays quand ça ne va pas pour sauver la peau de ses Fesses, sachant que famille et compatriote y crèvent car ils non pas la même chance que vous et ceci chanter sous les toits.
      Vous ne trouvez pas qu’il y aurait un peu d’indécence et du mépris dans ces propos ???

      Alors si des fois vous aussi, vous auriez cette même manière de voir les choses.
      Alors permettez-moi de vous dire : Vous n’êtes pas mieux que le Jomaka d’Ambatomanga.

      Bonne soirée à vous !!

    • 16 août à 19:46 | betoko (#413) répond à zanatany

      Merci Zanatany je n’ai rien à ajouter mais laissons les nous insulter ou de nous dénigrer si cela est leur seule façon de vivre et je trouve que c’est lamentable
      Besorongola
      Autrement dit vous les vazah ou les métis ou les binationaux allez vous en ?
      Pourquoi tant de haine et de racisme envers ces vazah ou gasy binationaux est par pure jalousie Mettez une pancarte devant l’aéroport d’Ivato ceci
      Il est interdit aux blancs , métis et binationaux de venir à Madagascar , et on verra la suite

    • 16 août à 19:54 | Maestro (#7313) répond à zanatany

      @ Zanatany
      Je me trompe peut être mais si vous êtes Malgache vous ne pouvez pas être un Zanatany, donc si c’est le cas on pars déjà sur une usurpation " . " flagrante qui ne donnera aucune valeur à votre point de vue. Mais admettons !!! " vous détestez et ne peuvent pas supporter que quelqu’un ose vous contredire " dixit vous même ici présent, moi aussi je participe parfois au forum en tant que fervent et bientôt méchant défenseur des 70 % qui ne bouffent pas tous les jours je dirais que ce sont plutôt les 3 de la compagnie créole ( ils se reconnaîtront ) qui bavent lorsque on dit du mal aussi petit soit il du Bac - 7 ( moi -7 car étant Bac ++ international je trouve que - 3 est trop gentil ). Qu’en pensez vous ?

  • 16 août à 17:44 | rayyol (#110)

    Il n est pas loin le jour ou meme Jeannot va se réveiller Et comprendre comment il a pu se tromper un beau parleur reste toujours un beau parleur mais rien d autre Question de temps seulement Moi j ai dormi 3 ans et suit pleinement éveille maintenant

  • 16 août à 19:53 | FINENGO (#7901)

    @ Besorongola (#10635
    Monsieur Besorongola
    Une réponse très courte pour vos idioties.
    Oui je suis un Métis Babakoto, mais pas un Babakoto surtout pas.
    Sachez faire la différence.
    Et je ne suis pas un résident de Babakotoland.

    Mais vous Monsieur Besorongola, vos enfants se sont des Métis Babakoto également il me semble et n’habitent pas non plus Babakotoland.
    Non ????
    Et alors où est votre Problème Monsieur Besorongola.
    Bonne soirée !!

    • 16 août à 21:27 | Besorongola (#10635) répond à FINENGO

      Besorongola
      Autrement dit vous les vazah ou les métis ou les binationaux allez vous en ?
      Pourquoi tant de haine et de racisme envers ces vazah ou gasy binationaux est par pure jalousie Mettez une pancarte devant l’aéroport d’Ivato ceci
      Il est interdit aux blancs , métis et binationaux de venir à Madagascar , et on verra la suite dixit Betoko.

      Pour une fois Betoko et Finengo se retrouvent sur un même terrain de combat . Alléluia ! Merci qui ?

      Betoko, c’est un conte pour enfant et pourtant vous et votre "compate" Finengo vous sentez viser .

      Désolé et sans rancunes . Soyons des humains !

    • 16 août à 21:28 | Besorongola (#10635) répond à FINENGO

      Besorongola
      Autrement dit vous les vazah ou les métis ou les binationaux allez vous en ?
      Pourquoi tant de haine et de racisme envers ces vazah ou gasy binationaux est par pure jalousie Mettez une pancarte devant l’aéroport d’Ivato ceci
      Il est interdit aux blancs , métis et binationaux de venir à Madagascar , et on verra la suite dixit Betoko.

      Pour une fois Betoko et Finengo se retrouvent sur un même terrain de combat . Alléluia ! Merci qui ?

      Betoko, c’est un conte pour enfant et pourtant vous et votre "compate" Finengo vous sentez viser .

      Désolé et sans rancunes . Soyons des humains !

  • 16 août à 22:06 | FINENGO (#7901)

    @ Besorongola (#10635
    Monsieur Besorongola
    La frustration vous a tellement miné, que vous Postiez deux fois le même Post.
    Il va falloir vous ressaisir Monsieur l’Amateur de luge.
    Moi sur un même pied d’égalité avec le Jomaka Betoko dites-vous ???
    Vous êtes un très mauvais analyste dans ce cas là.

    Et de là à vous ventez d’avoir inventer un conte pour enfant, à mon avis vous n’êtes qu’un piètre conteur sans envergure Monsieur Besorongola.

    Et l’autre qui se dit Zanatany pour se voiler la face, tout en revendiquant le fait d’être Français.
    Même pas honte.!!

    • 17 août à 16:11 | Besorongola (#10635) répond à FINENGO

      Finengo.
      Vous avez tout à fait raison Finengo nous sommes tous des frustrés sur ce forum vous comme moi. Nous sommes en France et nous avons envie de faire bouger les choses à Madagascar mais nous sommes impuissants. Heureusement , ce forum existe nous permettant de nous défouler. La preuve certains trouvent ici leur thérapie en insultant et rabaissant les autres parce qu’ils n’ont pas mis les pieds au pays depuis des années . C’était mon cas comme le vôtre mais la différence c’est que moi j’ai pu régler mon problème au mois de janvier dernier en passant quelques jours là bas et je m’étais régalé comme jamais. Vous, vous vous voilez la face en affirmant que vous n’avez pas besoin ni de la nationalité Malagasy ni d’aller au pays . Vous mentez parce qu’au fond vous en avez besoin d’aller à la source là où était née votre Maman et vous même. Quan on vous lit attentivement on sent que vous êtes en grande souffrance , en crise d’identité . Je sais comment est la vie en France quand on n’est pas Français de souche et basané . J’ai beaucoup d’amis de la Martinique qui sont Français depuis plusieurs générations mais ils ont toujours le mal de leur Martinique natale surtout quand on les traite ici de Nègre ou Black . Vous ne faîtes pas exception Finengo, nous sommes tous pareils mais c’est le revers de la médaille quand on décide de vivre ailleurs que son pays natal.

      Vous avez besoin de vous détendre sur ce forum et vous êtes régulièrement connecté ici et tant mieux pour vous . Votre sujet de prédilection c’est cette histoire de bi nationalité mais je vous assure vous n’y pouvez rien là-dessus . Même les stars comme le Français Depardieu a demandé la nationalité Russe par intérêt parce qu’il en a marre de payer en France. Je ne peux pas dire qui a la bi nationalté par intérêt ou par amour du pays mais tout ce que je sais c’est que si un étranger obtient la Nationalté d’un pays quel qu’il soit à Madagascar comme en France c’est qu’il la mérite point barre.
      Alors vous pouvez enlever votre masque Finengo et dire la vérité . Vous ne pouvez pas aller à Sainte Marie votre île natale pour un problème de santé ou pour un problème financier ? Votre orgueil va répondre encore non mais je vous conseille de surmonter votre fierté et de franchir le pas .Cela vous changera d’avis sur ce beau pays, votre terre natale. C’est vrai qu’il y a quelques années le billet d’avion coûtait très cher et moi- même à cette époque je n’avais pas assez de moyen pour rentrer . Mais depuis l’ouverture de l’espace aérienne et l’existence des compagnie aérienne low cost , en basse saison avec 600 euros c’est possible . Vous avez encore de la famille là bas et vous n’aurez pas besoin d’aller à l’hôtel comme les vrais Vazah.

      Vous me faites aussi une critique littéraire par rapport au conte pour enfant et vous me traiter d’amateur de luge . C’est un compliment mais l’histoire de Besorongola ne s’arrête pas à cette séquence de " glisse" sur la colline . C’est plus profonde et plus instructive comme tous les contes pour enfants.

      Bref l’histoire de Besorongole est tirée de la bande dessinée Malagasy Tsy akifendro qui veut dire " pas peur " Besorongole est un garçon rebelle parce qu’il en avait marre des règles établis du genre ne fait pas ceci ne fais pas cela . Besorongola est quelqu’un qui est épris de liberté et il avait envie de profiter de la vie et de s’éclater et surtout s’amuser quoi. Et ses parents voyant de telle situation cherchent à le remettre dans la bonne voie mais Besorongole répond sèchement :" Laissez-moi m’amuser !" .Et ses parents commencent à le menacer de sévères punitions et de se faire manger par un ogre Ngahibe Sola s’il reste tout le temps dehors . Mais comme Besorongole est un cassa cou qui n’a peur de rien , il refuse de renter et continue à s’amuser d’où le titre " tsy akifendro".

      A la fin de l’histoire en épilogue , l’auteur pose la question ;" Est-ce qu’il a tort ou raison Berorongola ? et le débat est ouvert .

      Sans rancunes Zoky â !

    • 17 août à 17:56 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      Figurez-vous que j’ai failli louper les "deux colis" expédiés respectivement par le sieur zanatany (#10713) et maître Besorongola (#10635), deux acteurs venus récemment épaissir le contingent d’intervenants de MT. Le sieur zanatany (#10713) n’est à priori pas binational comme le jomaka, c’est plus un des ces vieux retraités français qui ont choisi de se tapir à babakotoland, son pseudo le prédestine à plus d’un titre à ce statut comme tient à le soulever l’internaute Maestro (#7313). Personnage inintéressant donc. Il le dit lui-même qu’il irait se barricader au consulat de France au moindre caca qui trouble le bled. Un jumeau du jomaka. Leurs intérêts avant tout.

      Quant à maître Besorongola (#10635), lui, n’est pas un passereau ou martin-pêcheur, c’est un oiseau d’une autre catégorie, genre aigle royal ou autre pygargue à tête blanche. Bref du biscoteau en perspective. Re-zieutez un peu sa métaphore sur les babakoto et à travers laquelle il nous cible tout en se contredisant avec son épilogue, je cite :

      " Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. "

      Ce que maître Besorongola (#10635) a quelque peu négligé c’est qu’en narrant ce beau conte de babakoto il fendille inconsciemment sa propre carapace, c’est-à-dire il s’y met lui aussi dans cette histoire. Voilà un olibrius qui, volontairement, a quitté son pays Madagascar depuis des lustres. Il se planque en France et y fonde une famille. Des jours, semaines, mois et années passant, le mec n’en a eu cure, il a complètement absout son propre pays de son existence. L’avènement en 1975 d’un amiral d’eau d’égout, architecte de toute cette mouise que continuent d’ingérer les malgaches aujourd’hui et ainsi que toutes les crises qui s’en suivront, tout cela il l’avait ignoré. Oh, quelle chance (c’est le terme qu’il a utilisé ici, chance) de pouvoir vivre en France. Jusqu’à ce jour où, oh miracle, une merveilleuse apparition lors de ses nuits si calmes : Madagascar est mon pays. Quoique...oui quoique car maître Besorongola (#10635) ne pouvait, comme il l’a mentionné ici, quand même pas reléguer la France qui est aussi sa patrie. Oui, l’un de ses rêves lui a fait rappeler l’existence de son pays natal, Madagascar devenu depuis babakotoland. Il prépare ses valises et prend le premier vol vers Antananarivo (lorsqu’il a quitté le bled ça s’appelait encore Tananarive) et quels délices, pardi, de revoir ses "anciens" compatriotes qu’il qualifie de courageux. Courageux ? Hummm. Le désastre est pourtant sous ses yeux. Peu importe il s’éclate. Resto par-ci, resto par là. Puis cette merveilleuse idée : un mémorandum pour le bac-3 dans lequel maître Besorongola (#10635) expose des idées développement de babakotoland. Eh oui, il n’est jamais trop tard pour se réveiller...

      Maître Besorongola (#10635) est allergique au terme babakotoland, hélas ce n’est pas si facile de s’en affranchir, la crevasse étant déjà si abyssale.

      Bon we, Finengo.

  • 17 août à 20:16 | FINENGO (#7901)

    @ Besorongola (#10635)
    Bonsoir
    Je viens tout juste de faire lecture de votre dernier Post et celui de Jacques à qui je dirais : Rien à rajouter tout a été si bien dit Jacques Bon Week-end à vous.

    Quant à vos considérations qualifiant, vous et moi des frustrés, il est peut-être temps, et qu’une fois n’est pas coutume, que vous vous intéressez à votre cas avant dire que les autres auraient le même ressenti que vous.
    A moins que vous soyez un de ces rares personnes possédant une Boule de cristal voyante.

    Votre cas n’est pas similaire à la mienne Monsieur Besorongola.
    Vous aviez déjà détaillé ici comment êtes vous arrivé en France.
    D’après vous pour les études. Et comment à l’époque votre dégoût vous a poussé à ignorer le Pays, jusqu’à récemment, certainement pris de remord ou pour d’autres raisons que sais-je, vous vous êtes décidé à y remettre les Pieds, et du coup après plus de 40 ans d’absence, vous trouvez qu’il fait bon d’y aller en vacances en ayant bien sûr le moyen d’y subvenir. Et du coup vous trouviez que vos compatriotes sont courageux. Mais avant croyez-vous qu’ils étaient des lâches ????
    Ce n’est pas moi qui l’aurais inventé cette histoire, c’est vous qui l’aviez écrite ici même.

    En ce qui me concerne
    De 1981 à 1983 j’étais affecté à l’île de la Réunion, je me suis refusé à y aller à cause de votre Président de l’époque l’Amiral des égouts.
    Je dis votre Président car vous avez la nationalité malgache.
    Quant à moi je ne suis pas un Binational malgré mon métissage, c’est un choix et même si ceci vous emmerde pour parler poliment.

    De 1994 à 1996, j’ai passé plus de 3 mois de temps à Madagascar. C’était à l’époque de ZAFY Albert. Passant par Tananarive à faire sauter le Bat Para d’ivato en campagne de saut plus d’une semaine durant.
    Suivi d’une manœuvre de l’ACMIL à Antsirabe et clôturée par une séance de saut sur les Plateaux de l’arrière pays d’Antsirabe.

    Je suis retournée passé un mois de Vacances en Famille. Partant de Tamatave vers Tana, Antsirabe, Miandrivazo, jusqu’à Morondava en 4x4 avec Chauffeur.
    A l’époque la beauté du Paysage y était, mais l’insalubrité est devenue le quotidien des quartiers, les vols et la justice populaire devenaient de plus en plus monnaie courante.
    Bien sûr je déplore ce qui se trime dans ce Pays, mais de là à vous dire que ça m’empêcherait de dormir ou ça me rendrait malade, soyez rassuré, je peux vous dire que ça me laisse de marbre.
    Je n’ai aucun bien à Madagascar.
    Et en ce qui concerne la Famille côté Maternel, une relation bien ciblée et pour le reste je les ignore, et pour cause, je ne fais que leur rendre la monnaie de leur pièce.
    J’ai eu raconté ici déjà le pourquoi du comment.
    Eh oui !!!
    Je suis comme ça.
    A Dieu ce qui est à Dieu, et à César ce qui est à César.

    Et pour terminer Monsieur Besorongola, sans se vanter, je peux vous dire que malgré que je sois à la retraite, figurez-vous que je pays des impôts. Je m’estime parmi les Gâtés de la République.
    Me payer un voyage pour passer 15 jours de vacances à Madagascar en ce logeant dans un bungalow 3 étoiles au bord de mer, est à ma portée.

    Quant à vos amis Martiniquais, ce ne sont pas des exemples. Car figurez-vous que la Martinique je la connais et c’est le Département Outre-Mer Français le plus raciste.
    Déjà entre les Békés, le Martiniquais blanc et le Martiniquais noir descendant d’esclave l’ambiance n’est pas au beau fixe, y compris pour les Métropolitains qui y séjournent, leurs épouses en sont les premières victimes et c’était encore le cas dans les années 1990.
    Le même phénomène n’existe pas en Guadeloupe, ni à la Réunion, ni à Mayotte.

    Alors parlez des choses que vous connaissiez avec plus de Maîtrise, comme l’histoire du Petit Besorongola.

    Quant à la binationalité, j’en ai assez dit ici à ce sujet.
    La loi sur la nationalité à Madagascar, interdit une deuxième nationalité.
    Elle vous oblige à faire un choix et d’en faire le rejet d’une des deux nationalités.
    Mais quand on est buté et que l’on ne veut rien comprendre, même pas ses lois, comment voulez-vous qu’un pays puisse avancer.
    C’est un peu la mentalité des Babakoto qu’ils soient à l’étranger ou au Pays.
    Vouloir ignorer la réalité et de façonner tout à leur guise.
    Babakotoland oblige !!!

    Bonne soirée à vous !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS