Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 07h04
 

Editorial

Le défi, relevé et l’espoir renaît !

jeudi 19 juillet 2007 | RAW

Patrick Ramiaramanana peut être fier. Le grand patron de l’Exécutif avec. Les problèmes techniques ne se résolvent que par la technique aime répéter l’ancien maire de la capitale. Le problème de délestage peut dorénavant être considéré comme résolu. Et avec lui les désagréments qui en découlent. Le groupe électrogène de 5 mégawatts promis pour Toliara est fonctionnel. Le goulot d’étranglement dans l’essor des activités économiques a fini par céder.

Mieux, les Tuléarois, les opérateurs touristiques et les entreprises qui y évoluent, les étudiants et les ménages peuvent largement en profiter car le groupe qui y est installé par la Jirama peut déployer davantage d’énergie que celle demandée ou usitée par sa clientèle jusqu’à présent qui ne dépasse pas les 4,5 mégawatts.

Évidemment que là n’est pas tout car les pannes techniques peuvent survenir et l’on prévoit déjà l’arrivée prochaine d’un autre groupe de secours en cas de problèmes. Gouverner, c’est prévoir, dit-on.

Les autres localités ne seront pas en reste car tout est mis en œuvre par cet ancien maire qui annonce déjà la fin prochaine - pour le mois d’août, des délestages et des conséquences néfastes qu’ils engendrent à Antsiranana, Ambilobe, Nosy-Be et Sainte-Marie. À ce rythme, le sud-Ouest de la capitale, dont les environs et les connexions nées de l’électrification rurale depuis le centre universitaire de Vontovorona eux aussi peuvent vraisemblablement s’attendre à un meilleur service. On sait que le ministère de tutelle et la Jirama s’y attellent malgré les critiques car finalement tout peut être politique.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS