Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 07h49
 

Divers

Ecole d’Administration de Madagascar (ENAM)

« Le concours sera bien sécurisé » selon le responsable

mercredi 5 septembre 2007 | Herimanda R.

Une déclaration rassurante. « Le concours d’entrée à l’Ecole nationale d’Administration de Madagascar ou Enam sera bien sécurisé ». Clair et net, le responsable de la formation au sein du ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Lois sociales (MFPTLS), dans une interview, veut rassurer les candidats et leurs parents que le ministère a pris toutes les mesures pour le bon déroulement de ce concours administratif.

Aucune chance pour toute tentative de fraude et de corruption avant, pendant et après le concours. Voici l’explication de ce responsable.

« Le ministère et l’Enam travaillent en étroite collaboration avec le Bianco (Bureau indépendant anti-corruption). La fuite de sujets d’examen est impensable.

Les sujets ne seront connus que quelques heures avant le début de l’épreuve. De plus, les copies subiront une double correction. Elles seront codifiées et donc entièrement anonymes ».

140 places pour les concours

Le concours direct et le concours professionnel d’entrée à l’Enam se dérouleront du 20 au 24 novembre prochains dans les 6 ex-chefs-lieux de provinces à savoir Antananarivo-Renivohitra, Antsiranana I, Fianarantsoa I, Mahajanga I, Toamasina I, Toliara I.

Les places sont limitées au nombre de 140 . Elles sont réparties comme suit : 25 pour la filière Inspecteur du Travail et des Lois Sociales, 25 également pour les Inspecteurs des Impôts, 15 pour les Agents Diplomatiques et Consulaires, 25 pour les Administrateurs des Services Financiers, et 50 pour les Administrateurs Civils. La date limite de dépôt des dossiers sera le 26 octobre. Peuvent se présenter au concours direct, ceux qui sont titulaires d’un diplôme de maîtrise de l’enseignement supérieur ou d’un diplôme équivalent.

Pour le concours professionnel, il est ouvert aux candidats fonctionnaires classés au moins dans le cadre B et ayant effectué 4 années de service, aux agents non encadrés assimilés au moins cadre B et ayant accompli 6 ans de service. Le droit d’inscription à ce concours administratif est fixé à Ar. 50 000.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS