Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 11 décembre 2018
Antananarivo | 21h00
 

Société

ENAM

Le concours de recrutement de 195 nouveaux agents de l’Etat aura lieu demain

lundi 30 juillet | Arena R.

Le concours de recrutement de 195 nouveaux agents de l’Etat qui vont effectuer leurs formations au niveau de l’Ecole nationale de l’Administration de Madagascar (ENAM) aura lieu à partir de demain, mardi 31 juillet dans les six provinces de la Grande île.

Dans le détail, ce concours consiste à recruter 20 élèves Agents diplomatiques et consulaires, 20 élèves Inspecteurs d’Administration pénitentiaire, 15 élèves Inspecteurs des domaines et de la propriété foncière, 50 élèves inspecteurs du travail et des lois sociales, 35 élèves Administrateurs civils, 30 élèves ingénieurs des services topographiques et 25 commissaires du commerce et de la concurrence.

Plus de 2 800 candidats postulent pour ce concours dont les résultats devront être connus d’ici quelques mois.

Les centres d’examens se répartiront comme suit :

Antananarivo : lycée technique Alarobia,
Antsiranana : lycée mixte,
Fianarantsoa : EPP Centre I
Mahajanga : Lycée Philibert Tsiranana
Toamasina : Ceg Ratsimilaho
Toliara : Lycée Laurent Botokeky

7 commentaires

Vos commentaires

  • 30 juillet à 10:42 | râleur (#3702)

    C’est idiot de procéder de cette manière

    Il faut d’abord former des agents de l’Etat qui connaisse tous les rouages des Insitutions

    Exemple : un inspecteur du travail qui en sait comment ça marche la Comptabilité/Gestion d’une entreprise ou la Justice Administrative sera un mauvais inspecteur
    Idem pour un inspecteur qui en connaît pas le Code Pénal ni comment fonctionne les services de Police
    Il faut un tronc commun à tout le monde avant de les orienter plus tard dans les administrations

  • 30 juillet à 10:44 | râleur (#3702)

    On attend ici la réaction de Rambo (la queue qui cache le trou du C..) pour dire qu’il y a bcp de candidats parce que Hery (le naîf qui se fait embobiner par Bary Njaka et consort) ) est là (par hasard)

  • 30 juillet à 10:53 | RAMBO (#7290)

    FISANDRATANA 2030 de Hery RAJAONARIMAMPIANINA : INVESTIR DANS LE CAPITAL HUMAIN ET LES INFRASTRUCTURES
    Dans le cadre du Fisandratana 2030, le capital humain malgache sera pleinement valorisé pour soutenir la compétitivité globale de l’économie, et le développement des moteurs de croissance.
    Le système éducatif sera transformé en profondeur, pour accompagner la jeunesse vers la citoyenneté et l’employabilité. La malnutrition sera éliminée. Le système de santé de base amélioré, avec un accès garanti pour tous grâce à une couverture maladie universelle et au développement de la santé verte. Les infrastructures économiques de base seront fortement développées. Des pôles économiques et urbains compétitifs verront le jour, grâce à des investissements accrus, notamment dans le cadre de partenariats publics-privés. L’aménagement équilibré du territoire et le développement urbain maîtrisé permettront ainsi d’absorber les importants flux démographiques vers les villes qui, de 35,7% aujourd’hui, accueilleront 50% de la population en 2030. La production d’électricité sera quintuplée, dont 85% proviendra des sources renouvelables, pour en garantir l’accès à 70% de la population.
    L’entrepreneuriat et l’initiative privée au cœur du renouveau Des réformes radicales seront entreprises pour bâtir un cadre des affaires véritablement favorable à l’entrepreneuriat, et au secteur privé. Des réformes radicales seront menées pour transformer l’écosystème entrepreneurial, notamment pour un statut adapté aux PME. Le système financier, aujourd’hui embryonnaire, sera développé pour répondre aux divers besoins de financements, et le renforcement du dialogue public-privé devra permettre à Madagascar de rester dans le top 10 des meilleurs réformateurs africains. Un Gouvernement efficace au service des collectivités et du développement local Fisandratana 2030 favorisera la mise en place d’une administration structurée et moderne pour conduire une véritable politique de transformation. Un renouveau de l’administration sera nécessaire, pour qu’elle devienne neutre, professionnelle et soumise à la loi. Elle devra également mettre en place des politiques publiques mieux alignées aux nouvelles priorités, notamment dans les domaines clés de la gouvernance économique, la sécurité ou la diplomatie. Une Nation refondée autour d’une forte ambition collective Fisandratana 2030 répondra à l’aspiration de la population pour une gouvernance refondée, dans le sens de la cohésion sociale, et de la participation citoyenne à la définition et à la mise en œuvre des politiques publiques. Pour être légitime, cette nouvelle gouvernance sera intimement enracinée dans la culture, tout en étant respectueuse des principes communs, ou universels, tels que les droits humains, la démocratie et l’État de droit. Ainsi, une nouvelle éthique et déontologie de l’action publique sera structurée autour de 7principes cardinaux : l’équité, l’inclusivité, la proximité, la sobriété, la méritocratie, l’exemplarité, l’information.
    La transformation de Madagascar requiert la définition d’un nouveau socle de valeurs, lesquelles occupent une position centrale dans la situation actuelle, et dans sa trajectoire future. Pour réussir sa transformation, la société malgache devra opérer un tri dans le système de valeurs actuel. Par ailleurs, un dialogue national de refondation sera encouragé car l’agenda de la réforme de la gouvernance ne peut être une prérogative exclusive de l’État. En effet, pour qu’un projet de société aussi important que Fisandratana 2030 soit le plus consensuel possible, il est nécessaire d’assurer une participation effective de la population à sa définition et à sa mise en œuvre.

  • 30 juillet à 11:20 | vatomena (#8391)

    Si la ’Refondation ’ c’est renier les valeurs ancestrales qui ont fait le succès de Madagascar avec ou en dépit de la Colonisation , c’est perdu d’avance .
    Tout le personnel politique qui nous a régi jusqu’à ce jour (y compris Hery ) est à jeter aux orties . On ne confie pas le pouvoir à une gouvernance incapable d’assurer la lumière et la propreté de la ville capitale .

  • 30 juillet à 14:37 | Toutoun (#10298)

    Ilàna fanaraha-maso akaiky ny concours tahak’itony fa tena isehoan’ny kolikoly be loatra ! Tsy mila olona manam-bola ny asam-panjakana fa mitaky fahalalana, fahaiza-manao ary indrindra toetra tsara sy mendrika mba tena hahafahan’ny firenena afaka mandroso tsara

  • 30 juillet à 15:00 | tsirah (#10314)

    Pour le développement de notre pays , le capital humain sera pleinement valorisé pour soutenir la compétitivité globale de l’économie, et le développement des moteurs de croissance.Donc les recrutement de 20 élèves Agents diplomatiques et consulaires, 20 élèves Inspecteurs d’Administration pénitentiaire, 15 élèves Inspecteurs des domaines et de la propriété foncière, 50 élèves inspecteurs du travail et des lois sociales, 35 élèves Administrateurs civils, 30 élèves ingénieurs des services topographiques et 25 commissaires du commerce et de la concurrence seront des atouts majeurs

  • 30 juillet à 16:52 | Nomena (#10351)

    Izao no tontosa dia ho fanampiana ireo mpiraki-draharaha eto amin’ny firenena, ary ny hirariana dia ny mba ho mangarahara izany fifaninana izany.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 280