Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 24 septembre 2018
Antananarivo | 18h28
 

Politique

Election présidentielle

Le chanteur Dama du groupe Mahaleo candidat à la présidentielle

lundi 25 juin | Ny Aina Rahaga

Rasolofondraosolo Zafimahaleo, plus connu sous son pseudonyme d’artiste Dama du groupe Mahaleo, sera candidat à l’élection présidentielle de cette année. Cette nouvelle a été annoncée hier sur la page Facebook du groupe DAMA miaraka amin’ny Tanora, un groupe créé depuis un certains temps où l’artiste expose ses idées et échange avec des jeunes de toute la Grande ile.

Dama, sociologue de formation, sera candidat au nom du « Fiaraha-mientan’ny Valimbabena [1] ho an’i Madagasikara. L’officialisation de cette candidature se fera ce 30 juin prochain sur le terrain du collège Esca à Antanimena à 15 heures. Dama n’est pas totalement étranger à la politique à part le fait d’être un chanteur engagé à travers un carrière en solo surtout au sein du Groupe Mahaleo dont il est le principal fondateur, il a déjà été député de Madagascar.

La politique a uniquement toujours bénéficié aux dirigeants et à leur entourage, interpelle Dama. « Il n’y a que cette terre, Madagascar, qui peut nous faire vivre alors que nous ne faisons qu’en prendre les bénéfices et les bienfaits. Nous n’avons jamais été préparés à donner un Valim-babena pour Madagascar alors qu’il nous donne la vie, de l’eau, de l’air et de la nourriture. Quel Madagascar allons-nous laisser à notre progéniture ? Le pays ne grandira pourtant point en superficie mais en population » confie-t-il. Un candidat des plus inattendus qu’est cette candidature de celui qui chante « Nahoana kay ny olona ety ? ». Représente-t-il cette nouvelle alternative que l’on cherche pour celui qui va diriger le pays ? Quoi que l’on dise, cette annonce aura le mérite de prouver que la politique n’est pas la seule affaire de trois partis ou de trois personnes ou d’une minorité seulement.

Notes

[1Valimbabena peut être traduit littéralement par “le rendu au dos qui a porté”. C’est une coutume qui consiste à rendre aux pères et mères le meilleur que nous pouvons, car ils nous ont beaucoup apporté et donné. Ici, nous voudrions élargir ce principe à la terre qui nous a nourris et au pays, terre de nos mères, FIRENENA dans laquelle nous vivons. (Traduction par Dama)

114 commentaires

Vos commentaires

  • 25 juin à 10:02 | manga (#6995)

    Atolotra manokana an’ireo rehetra mankahala hatrany amin’ny tsinay maintiny an’ireo izay efa nitondra ka namadika ny firenena any an-kady ary tsy anavahana tava n’iza izy na iza.
    Fomba iray amongorana ifotony ireo rehetra tsy maty voalavo an-kibo sy ny manodidina azy rehetra hatrany amin’ny taranany ka hipirina any an-davaka mangitsoka manomboka anio.

    • 25 juin à 15:15 | jayo (#10317) répond à manga

      hey, manga a ? il faut avoir au moins une aptitude et une capacité reconnue dans cet domaine

    • 25 juin à 17:17 | Toutoun (#10298) répond à manga

      Fa io candiat vaovao io v nokaramain’ny mpanohitra sa inona no antony nirotsahany eh ! Amiko tsy mety aminy ny zavatra nosafidiany amin’izao fotoana izao

    • 25 juin à 18:59 | manga (#6995) répond à manga

      Ho anareo rehetra mitondra laharana iray alina mankany :
      - Mba fanrtatrareo ve io olona lazainareo io ary mba anontanio azy ny fianarana norantoviny, ary iza no nifanakaiky be taminy nandritr’izay naha olombelona azy izay ?
      - F’angaha rehefa manan-kevitry ny hilatsaka dia tsy maintsy avy any amin’ny mpanohitra, sa kosa efa nilaza izany aminareo izy ?
      - Fiheveranareo ho fandrombahan-toerana hoy ianareo ny ilatsahany ; tsy manana na mpikambana amina antoko pôlitika raha izay no tianareo ho fantatra. Ny fahoriam-bahoaka any amin’ny aizina no nahatonga azy hitsangana.
      - Ho fahavalon’ireo mpifanohitra izy raha zohiana satria manelingelina raha tsy efa nisy izany.
      Ary ho an’ireo izay mbola mangetaheta hatrizao ny sori-dalan’i Tompokolahy RATSIMANDRAVA (tahio fa lasan-ko razana...) dia tsy misy hafa-tsy io olona io no afaka hanatanteraka izany amin’ny an-tsakany sy an-davany.
      Mifofo ny ainy avy hatrany izy raha vao nanapan-kevitra ny ho amin’izany ; nefa ambony lavitra azy ny vahoaka atrehany ka dia manaiky ny hanao sorona ny ainy izy eo anatrehan’izao toe-draharaha misy izao fa tsy ny fitiavan-tseza araky ny ao amin’ny lohan’angidinareo efa dakana amin’ny lohany dia mbola eny vazaha ihany.

    • 27 juin à 14:36 | sasa (#10303) répond à manga

      fantrao ve fa mila fahaizana ny mitondra firenena ary fantatro tsara ny mari-pahaizana ananan’i dama raha ny fahaizana ananany dia tsy tokony hirotsaka ho filoha izy

    • 27 juin à 16:39 | manga (#6995) répond à manga

      Sasao tsara aloha ny vava ary borosio tsara ny nify fa toa mamaky ny tsy famaky aho raha mijery izay voalazanao ry Sasa vandana ô !!!

    • 27 juin à 16:39 | manga (#6995) répond à manga

      Sasao tsara aloha ny vava ary borosio tsara ny nify fa toa mamaky ny tsy famaky aho raha mijery izay voalazanao ry Sasa vandana ô !!!

  • 25 juin à 10:25 | punchline (#9673)

    DAMA, ROSSY, SARERAKA... voilà où nous en sommes arrivés ! à qui le prochain tour ?TATANDRAZA, TSARATSARA, VAHOMBEY....

    rahoviana no hitranga, asa angamba atsy ho atsy.....?isika tsy ho lany vatsy !

    • 25 juin à 11:22 | manga (#6995) répond à punchline

      Punchline,
      Entre DAMA et le reste que vous avez cité dont figurent aussi Maihol et ses disciples je ne peux que vous témoigner ma désolation puisque il n’y a rien de commun sur le principe que sur la conception des choses.

    • 25 juin à 17:28 | tsirah (#10314) répond à punchline

      marina ny anao nitondra inona teto amin’ny firenena moa i rossy sy sareraka tsy nanao izay namenona ny paosiny sy nitondra korotana teto idama jay mo efa deputé tsy nahavita na inona na inona tany amin’ny nisy azy fa toa ny nataon’izy roa lahy ihany
      dia mbola hirotsaka ho filoha jay ti raika lahy ity tsy menatra mihintsy

    • 25 juin à 17:50 | punchline (#9673) répond à punchline

      Georges WEAH le footeux , ANDRY le DJ , RAVALO le vendeur à bicyclette, Adam BARROW le body-guard, .....

      décidemment l’Afrique est maudit

      qu’est que nous avons fait pour mériter tout cela ?
      qu’est ce qu’ils en savent, de la géopolitique mondiale, ces apprentis-sorciers ?

      dernieres nouvelles : TENCE-MENA, et BLACK NADIA, pourraient être également candidates .

      elles, par contre sont des lourd (e)s. elles ont des grand-dossiers

    • 25 juin à 20:45 | loulou (#10109) répond à punchline

      MDR !! ...et qui nommera-t-il PM ? Rossy le bonobo ou une grosse danseuse obèse qui roule des hanches et du pelvis en croyant qu’elle est sexy ?
      Décidément, Madagascar a un incroyable talent ....de bouffons tous azimuts !

    • 25 juin à 23:46 | punchline (#9673) répond à punchline

      je me suis procuré le programme de DAMA : en voici, en voilà :
      https://www.youtube.com/watch?v=5MuP1P2iO8o

      ILAY MAHAY ataoko saofera !

  • 25 juin à 10:43 | manga (#6995)

    Izany olona atolotra izany dia mahavita tanteraka amin’ny fanarenana ity tanindrazana iombonana ity, tsy mila fihavanam-pirenena na CENI, na SAMIFIN, na EMMOREG, na ireo rehetra noforonina andemena ny saim-bahoaka amin’ny fandaniam-bolam-bahoaka an-kolaka.
    Ray aman-dreny milofo tanteraka tamin’ny sosialy ary mahalala tsara ny maharary azy ireo. Ary tsy mùiantehatra velively amin’ireo mpamatsy vola ikoizan’izay rehetra nandalo teo

    • 25 juin à 14:44 | sasa (#10303) répond à manga

      araka ny hevitra ; tsy voatery hoe anao ny tsara izy rehefa tonga eo amin’ny fitondrana fa mbola maro ireo olona ety ho sendrainy raha ohatra ka lany eo izy ; fehiny aza dia tsaraina ivelana ny olona fa tsy fatatrao izay any an-dohany any

    • 25 juin à 16:19 | harena (#10295) répond à manga

      Iza no milaza anao fa ny olona atolotra no hahafaka ity tanindrazana ity. iza ary ny ao ambadiny ? mino ve ianao fa tsara ny ao ambadiny ?
      Ny tena azo antoka dia ny filoha ankehitriny, izy no mahay mitantana ny firenena.

    • 25 juin à 19:06 | manga (#6995) répond à manga

      Olana mety ho sedrainy hoy ianao :
      Tsy milaza tena ho marina aho raha manioratra izao fa tofoka sy leo amin’ny ataon’ireo izay mahazo seza hatrizay. Efa tany amin’ny kilasy faharoa aho tamin’ny nitondran’ny rain’ny fdahaleovcan-tena fa tsy tahak’ireny zah’gasy miteniteny fioana ireny.
      Olona tsy hanaiky ho tambazam-bola hatrany amin’ireo lazaina fa mpamatsy izy, ary indrindra amin’ireo izay nandromba ity firenena ity : ka tsy hanonitra vola notrosainy satria tsy hitrosa amin’ireo tsy valahara rehetra nandalo teo amin’ny fitondràna hatrizay.
      Ka diso ianareo satria ambadik’iSahondra : taranaka taty aoriana ka tsy mahalala akory ny zava-nitranga teo aloha ka mitaratra amin’ny kolikoly nasehon’ireo tohananareo.

  • 25 juin à 10:44 | filippendo (#10328)

    j’connais ce chanteur mais il faut laisser la place aux professionnels quand meme et Héry a montré que c’est le vrai pro de la politique

    • 25 juin à 12:03 | manga (#6995) répond à filippendo

      Je n’ai pas mon mot à dire sur le parcours du président ; sauf que gérer une entreprise n’est pas celle de gouverner un état. Et tout ce qui a découlé depuis sa prestation de serment en est la preuve.
      Ce n’est pas en inaugurant 34 Ha de photo-voltaïques qu’il va rendre le pays comme il l’avait promis. Ambatolampy n’est qu’une infime partie de Madagasikara et difficile à repérer sur une carte comme étant une commune comme tant d’autres : ce n’est même pas un chef lieu de département .
      Et comme disait notre cher et vénéré regretté neuro-cardiologue, je cite : " ce n’est pas RAJAO qui gouverne ce pays ; une phrase aussi courte mais qui en dit long. Pressé comme un agrume, du moins mal entouré, ne concerne que lui. Il aurait dû s’y méfier depuis la seconde où il avait refusé de collaborer avec celui qui l’avait soutenu pour accaparer le trône.
      Ceci étant, nul ne peut douter de son inefficacité pour la mission qui lui a été confiée .
      Prendre du recul lui vaudra bien, d’autant plus qu’il n’a plus aucune chance de briguer un second mandat.

    • 25 juin à 14:22 | Jipo (#4988) répond à filippendo

      Professionel des inaugurations et du ciseaux : mention minable !

    • 25 juin à 15:05 | rakoto-neutre (#8588) répond à filippendo

      Hery n’est plus digne. Il a trop fait souffrir la plupart des malgaches. Q uelle honte de lui offrir encore la chance de nous enfoncer plus fort dans le plus profond trou de la pauvreté. On préfère du nouveau non les professionnels voleurs et violeurs du droit fondamental

    • 25 juin à 15:08 | jayo (#10317) répond à filippendo

      tu as raison filippendo, il ne faut pas mêler à ce qu’on n’a pas de compétence

    • 25 juin à 15:14 | harena (#10295) répond à filippendo

      Seul le président actuel Hery Rajaonarimampianina qui mérite de diriger les malgaches, Pourquoi ? parce qu’il en a les capacités et techniques pour ça.
      Sauver le pays malgaches qui est attaquer par 50 années de crise n’est pas un affaire de 4 ans. n’est ce pas ?

    • 25 juin à 15:27 | Christianna (#10313) répond à filippendo

      Oui vous avez raison ; diriger un pays n"est pas facile comme inventer des chansons mais ça demande des expériences politiques !

    • 25 juin à 16:20 | tojo (#10300) répond à filippendo

      Quoi qu’il en soit il ne fait pas le poids face au président Hery.

    • 28 juin à 16:03 | sasa (#10303) répond à filippendo

      tu as raison, il ne devrait pas être présidente parce qu’elle n’a pas les compétences pour gérer

  • 25 juin à 10:48 | arsonist (#10169)

    Dans le même ordre d’idée :
    laquelle des trois chanteuses du groupe « RyKala Vazo » poserait , elle aussi , sa candidature aux prochaines présidentielles ?
    La guitariste ?
    La percussionniste ?
    La joueuse de valiha ?
    Tant qu’à faire !

    • 25 juin à 11:48 | Eloim (#8244) répond à arsonist

      Vous avez oublié Jerry Marcos ? Est-ce dû à son soutien indéfectible du roi des cravates bleues ? Qui sait !

    • 25 juin à 12:38 | manga (#6995) répond à arsonist

      Et pour être dans la même longueur d’ondes que vous, pourquoi aussi ne pas informer vos lecteurs que Dama maîtrise bien les instruments que vous avez ci-dessus cité.
      Par conséquent, à quoi bon en rajouter ?

    • 25 juin à 13:22 | spliff (#5871) répond à arsonist

      Salutations St Jo

      Petit rappel ironique de l’un de ses textes...

      "...Nony azony ny toerany
      Mikarama vola be
      Ny sakafonao no ferany
      Izy anie ka be kile
      Eo ialahy vao midanaka
      Hoe tena dadany ilay aka
      Nefa ialahy efa voadaka
      Lôvy tsy nahazo laka
      Nefa ialahy efa voadaka
      Fa lasan’olona ny laka..."

      Blagues à part...

      Pour ma part, je ne serais pas aussi sévère que vous.

      En plus de ne pas avoir de casseroles - ce qui est notable par les temps qui courent - avant d’être musicien, c’est d’abord un auteur compositeur qui tout au long de sa carrière a exprimé son attachement charnel à sa Terre ainsi que son affection pour ses congénères en racontant les couleurs de leurs vies. Cela n’est pas neutre chez un homme : cela prouve l’attention non feinte qu’il porte a ses semblables. Sa constance dans la pertinence a fait sa popularité. Popularité qui l’a résolument ouvert au monde, mais toujours d’un point de vue malgache.
      Face aux défis saignants de la nation, il a décidé de ne pas rester les bras ballants. Je lui dis merci et bon vent. Il a mon soutien.
      Il lui reste cependant à prouver son habileté dans ce champ nouveau - pour lui - qu’il a choisi d’embrasser.
      Effectivement ce n’est pas gagné...

      Un passage qui montre une de ses tournures d’esprit pertinente (9min15sec) :
      https://www.youtube.com/watch?v=IOwuqO1kdco

      Soutien sans reserve a liliquilit
      S.

    • 25 juin à 15:24 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Si on raisonne uniquement sur l’aspect faire de la musique (pratique des instruments, interprétations , air et lyrics) , est-on absolument sûr que ce Mahaleo candidat déclaré est meilleur que les meufs de RyKala Vazo ?
      Sur le plan politique, au moins un de ces mecs Mahaleo a déjà fricoté avec des politiciens gasy et goûté aux délices de l’Assemblée Nationale .
      Et qu’en sont les résultats ? Satisfaisants ?

      Tous les membres de la classe politique gasy
      ainsi que tous ceux qui ont fricoté avec eux ,
      sans exception pour les uns comme pour les autres ,
      sont responsables de l’état de décomposition avancée dans lequel ce pays et ses populations se trouvent actuellement .

      Ce pays et ses populations qui, avec les très prometteurs potentiels que la nature leur a dotés, se retrouvent au bout de 43 ans (de 1975 jusqu’à ce jour) parmi les 4 plus miséreux de la planète, et ce sans aucunement avoir été en guerre avec un pays étranger . Ça ! Faut’le faire, quand même, hein !
      Les grands responsables de ce désastre sont les politiciens qui ont dirigé ce pays . Et tous ceux qui ont fricoté avec eux , itou .

    • 25 juin à 18:40 | Rabemisaina (#7643) répond à arsonist

      Dama est beaucoup plus qu’un chanteur. J’ai eu l’occasion de le croiser plusieurs fois et son amour du peuple malagasy et sa volonté d’essayer de lui donner un avenir est exemplaire.
      Il met la main au porte monnaie pour équiper des communautés avec des moyens de production et bien plus.
      Oui, il aura beaucoup de soutien car il sait parler aux ruraux qui représentent 80% de la population et qui devraient être la vraie force électorale.
      Et il aura le mien aussi. C bien le seul que je peux soutenir.
      Je suis certain qu’il trouvera les financements nécessaires pour sa campagne.

  • 25 juin à 11:24 | benantsa (#10178)

    @ filippendo

    Hery, un professionnel de la politique ? Auriez-vous bénéficié de ses largesses pour en sortir une pareille ? Soyons sérieux quand-même...
    Sans vouloir pour autant mettre en avant l’un ou l’autre de ses prédécesseurs, il n’est pas difficile d’affirmer que son bilan en tant que PRM est plus qu’exécrable ! En plus de cela, son manque de charisme évident en fait un piètre dirigeant.
    Patience... Si les prochaines élections présidentielles sont réellement transparentes et inclusives (notamment), il ne sévira plus et c’est fort bien ainsi. Difficile de faire pire que lui !

    • 25 juin à 14:44 | filippendo (#10328) répond à benantsa

      Seriez vous expert de charisme ? J’ai étudié son programme de 2030 et il me paraît bien sérieux

    • 25 juin à 18:11 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      @ filippendo
      Pas besoin d’être expert en charisme pour se rendre compte qu’il n’en a aucun !
      Mieux entouré, par de bons experts en communication, le PRM aurait peut-être été capable de donner le meilleur de lui-même, de transcender ses limites. A croire que certains de ses proches conseillers ont cherché à le saboter.
      Par ailleurs je vous parle de son bilan médiocre pas de son plan pour l’horizon 2030.
      Vous défendez très mal votre (c)Hery...

  • 25 juin à 12:58 | liliquilit (#7755)

    N’en déplaise à certains, Dama est bien plus légitime que les autres candidats pour occuper la fonction présidentielle. Premièrement, il est diplômé (ce qui n’est pas le cas de Rav8 et de Rajoelina), et a les aptitudes et compétences requises pour gouverner un pays. Il a déjà occupé un mandat national, ce qui n’est pas le cas des autres. Dama est un personnage charismatique, c’est un patriote et il est intègre. Il est proche des Malgaches et est aimé du peuple. Depuis des décennies, il raconte les espoirs et les maux de son pays qu’il a parfaitement su analyser à travers ses textes. Tous les Malgaches connaissent ses chansons et s’y retrouvent, quelques soient leur âge, ethnie, classe sociale.. C’est ça la force de Mahalo, c’est d’avoir su dépasser tous les clivages pour incarner le peuple malgache dans sa diversité. Dama n’est pas qu’un chanteur, le groupe Mahaleo n’est pas qu’un groupe de musiciens. Pour rappel, les membres du groupe n’ont jamais été des musiciens professionnels, ils ont toujours continué à exercer leur profession de médecin, sociologue, agriculteur, professeur à Madagascar (alors qu’ils auraient pu poursuivre une belle carrière musicale à l’international ! ) parce qu’ils ont un profond attachement à leur pays, Madagascar, et ne souhaitaient pas être déconnectés des réalités malagasy . Le groupe a connu une extraordinaire longévité car ils viennent du peuple et parlent au peuple.
    Ceux qui se moquent devraient se poser la question « Qu’est-ce que la politique ? ». Est-ce appartenir à une petite caste de politiciens totalement déconnectée des réalités et assoiffée d’argent, ou est-ce connaître son pays, l’aimer et avoir une vision pour Madagascar ?

    • 25 juin à 14:19 | elena (#3066) répond à liliquilit

      Merci Lilliquit, vous n’êtes pas malgache, mais vous méritez de l’être : vous connaissez bien les malgaches et leur culture, bien mieux que certains.
      Exact, Dama n’est pas un novice de la politique.
      Le seul problème sera le financement de sa campagne, il aura le rouleau compresseur financier de André Rajoel face à lui.

    • 25 juin à 14:28 | elena (#3066) répond à liliquilit

      Pardon pour avoir écorché votre pseudo : merci à vous Liliquilit !!!

    • 25 juin à 14:31 | papangue (#9623) répond à liliquilit

      Bonjour à vous,
      Hi all,

      Izay vonona, tsy vanona, izay vanona, tsy vonona.

      Au vu des reactions des 10XXX, ca commence à faire peur, comme d’hab, les professionnels, lire le HVM, les fozas de tout bord paniquent, comment faire ?? le Tuer ? Faire des pressions sur sa famille ??

      Faire l’amalgame, Mahaleo =Rossy= Korotambul= Telofangady=Jerry Lee Lewis = etc …C’est oublier que, c’est un groupe engagé, que ce n’est pas juste du Jérôme Radria ou des Surfs qui chantaient n’importe quoi (les Surfs) et non Jerôme Randria, mais lui n’avait aucun engagement…
      La différence aussi, c’est que, Mahaleo, ce sont des auteurs compositeurs !

      De même, ces comparaisons faciles avec rkala vazo sont de surcroît ridicule, du fait qu’elles ne se sont jamais engagées, de plus elles se contentent de reprendre les chansons des autres, contrairement à Mahaleo.

      C’est donc le leader du plus grand groupe malgache de tous les temps qui va s’attaquer aux 3 : la brute, le truand, le qu’on, chacun sa préférence.

      Ceux qui n’ont jamais suivi l’Histoire de M/car, ne savent pas qui sont ces docteurs en médecine, ces chirurgiens, ces sociologues qui ont toujours puisé dans le plus profond de l’âme malgache pour écrire leur chanson. Le smalagasy,quelque soit leur condition sociale, de 7 à 99 ans connaissent au moins 1 chanson des Mahaleo.

      Pour terminer, le groupe Mahaleo, ce sont aussi des citoyens, qui sont exemplaires dans leur comportement, et ils ont toujours été du côté des plus pauvres.

      La fait que le groupe, soit le plus le plus aimé à Madagascar, d’après un sondage il y a 2 ou 3 ans, donc d’actualité, et ceci depuis 1972, atteste de cette aura, et ca fait peur !!

      Oui, Vahombey, Sareraka et Anyah ont fait de la politique, comme ils en ont parfaitement le droit !

      On a toujours quelque chose à dire : ils n’ont jamais mis le pied en entreprise, d’’autres n’ont jamais mis les pieds en politique, sauf que Dama a fait les 2 !!!

      Ny taona ity miherina
      Asa izay mba hoentiny.
      Ahiko mbola hiverina
      Mitovy toy tamin’ny taona lasa
      Ny zavartra raiketiny.
      Fa ny fanantenana efa mena mitsilopy.
      Fa tsy misy fihatsarana
      Izay mety fiovana
      Efa zary nofinify.
      Ireo voa nafafy
      Taona maro lasy izay,
      Ho an zanaka amanjafy,
      Tsy mbola vokatra ihany.
      Efa taona firifiry
      No nantenaina hitondra soa,
      Ahidratsy no naniry
      Ny tany maina avokoa.
      Nitombo ny fara amandimby,
      Ny tany koa mihatery,
      Ny taona valy nifandimby,
      Mody marenina,
      Minia tsy mijery.
      Manahy aho fa tsy hisy hiova
      Ny omaly tsy hiova volo.
      Toy ny fanaka eny androva,
      Tsy misy nanombinana
      Efa may daholo.
      Rahoviana no hitranga,
      Asa angamba atsy ho atsy ?
      No ho tonga
      Bemolanga
      Isika tsy ho lany vatsy.

      Por le fun

      https://www.youtube.com/watch?v=t9Dr3l75TgY

    • 25 juin à 14:42 | efa ela (#4563) répond à liliquilit

      Bonjour,
      Elena pose LA question !
      Est-il vrai que, pour les dernières présidentielles, Hery Rajaonarimampianina disposait d’un budget de campagne supérieur à celui de (exemple) M. Hollande en France ?
      Si Dana est élu avec un pactole de même ampleur, sûr que toutes ses bonnes dispositions pour le pays, sa connaissance, sa vision seront tout à fait secondaires lorsqu’il s’agira pour lui de prendre des décisions !

    • 25 juin à 16:24 | arsonist (#10169) répond à liliquilit

      Pour le cas de Madagascar ,
      oser faire l’amalgame entre un membre d’un groupe de chanteurs (aussi populaires soient-ils) et un leader politique ayant suffisamment d’envergure pour diriger un peuple à la conquête de la liberté et du développement est un exercice facile et très tentant que certains franchissent allègrement sans se poser de question .
      Dans d’autres pays, difficile aussi mais moins quand même comparativement à l’immensité de la tâche qui en incombe pour Mada , imagine-t-on un ancien Beatle souhaiter devenir Prime Minister de l’UK ? Ou Placido Domingo oser poser sa candidature pour prendre la tête du gouvernement espagnol ? Ou Bob Dylan prétendre à la Maison Blanche ?
      Et tant qu’on y est , pourquoi pas les slogans du genre suivant : « Giroud Président » ou « Kroos chancelier » ou « Nadal rey » ?
      Célébrité pour célébrité . Tant qu’à faire !
      D’ailleurs n’entend-on pas souvent des braves gens crier avec une certaine dose de plaisanterie pareils slogans après l’euphorie d’une victoire de l’instant .
      Mais à Madagascar , pareille plaisanterie n’est pas que plaisanterie . C’est une idée réelle à laquelle les Gasy et leurs soi-disant soutiens croient véritablement .
      Même si pour la circonstance l’individu n’est qu’un vulgaire dj , par exemple .
      Et après , on ose râler quand tout se délite , se perd ou se détruit .
      Et on fait des manif’ , avec leurs rituels sacrifices humains .
      Et à nouveau une célébrité quelconque pose sa candidature pour ... etc .
      Et le cycle reprend .

    • 25 juin à 16:37 | liliquilit (#7755) répond à liliquilit

      Merci Elena. La question du financement de la campagne électorale de Dama est une vraie question mais ne constituera pas forcément un obstacle. L’ argent ne fait pas tout. N’oublions pas que le PDR est élu au suffrage universel direct et que la population malagasy est principalement rurale. Dama est un gars du terroir, il sait parler aux paysans et est très écouté par ces derniers, et ce, depuis toujours. La situation aurait été bien différente s’il s’agissait d’une élection indirecte, ou alors là, effectivement, il aurait été nécessaire d’ « arroser » les grands électeurs pour obtenir leurs votes.

      Une campagne électorale coûte chère car elle permet d’asseoir une légitimité et de gagner en notoriété. Rajoelina et le PDR actuel sont connus des Tananariviens mais restent des illustres inconnus pour la majorité du peuple malagasy. Ce n’est pas le cas de Dama. La notoriété, il l’a déjà, et il est bien plus légitime auprès du peuple malagasy que n’importe quel autre politicien (Ratsiraka mis à part peut-être, et encore...).

      Les Malgaches ne sont pas totalement idiots. Ils ne voient les politiciens que lors des campagnes électorales, ce n’est pas avec des tee-shirts, des casquettes et des promesses creuses qu’ils vont berner le peuple ! Dama n’a pas besoin de distribuer des tee-shirts aux électeurs pour rallier leurs votes car il est dans le coeur des Malgaches depuis bien longtemps. Ce qu’attendent les électeurs ce n’est pas des gadgets distribués lors d’une campagne électorale, mais un vrai changement, et Dama a la possibilité d’incarner ce changement. Il bénéficie aussi de nombreux canaux de communication que n’ont pas les autres candidats.

      Maintenant, tout n’est pas gagné, la bataille va être rude, mais rien n’est impossible. Il y a à Madagascar des mouvements de citoyens qui ne demandent qu’à s’exprimer, Dama peut être leur porte-parole. Il y a aussi beaucoup de Malgaches intègres, patriotes, compétents qui n’ont pu oeuvrer pour leur pays car jusqu’à présent,ils se faisaient systématiquement casser ou récupérer par la mafia locale. C’est le moment pour eux de faire entendre leur voix et de valoriser leurs compétences. Dama est un humaniste, quelqu’un de très intelligent et de perspicace, à lui de savoir bien s’entourer et d’écarter les opportunistes de tout bord. Il ne pourra rien faire tout seul. La seule chose que je lui souhaite c’est de réussir et de ne pas finir comme Ratsimandrava....

    • 25 juin à 18:49 | Turping (#1235) répond à liliquilit

      Liliquilit,
      Vous avez raison,Dama est capable de changer la situation !
      - Pour ce faire ,il faut changer le mode de gouvernance,combattre la corruption,...
      - A travers ses chansons ,il s’est inspiré de la mauvaise gouvernance successive.Plusieurs fois ,il était invité sur les plateaux télévisés.Un chanteur diplômé a aussi des visions sociétales positives .

  • 25 juin à 14:19 | Jipo (#4988)

    Bonjour , c ’est avec surprise et bonheur que je vois en ce Monsieur peut etre pas le messie, mais un homme intègre, qui a oublié le défaut de faciès, et qui transpire le charisme, la sincérité, et la confiance .
    Je sais cela ne fait pas tout , mais c’ est un bon début, à présent pourra-t-il s’ affranchir des rapaces, vautours et vauriens , qui gangrènent le pouvoir des patrick le loup, des rat-zoelina, et tous les mafieux ?
    La tache est de taille et de se présenter pour assainir cette situation pour ne pas dire mettre un coup de pied avant de balais dans cette fourmilière, est tout à son honneur, Oui Madagascar a des talents cachés, bien cachés qui semble à point pour émerger .
    Sociologue, comme ethnologue, ou Anthropologue ne sont que des formations qui ne trompent pas, qui plus est sans fanfaronnade de mention honoris causa bien, passable , ou médiocre .
    L’ Ecoute de ses interlocuteurs est une des caractéristique première de cette branche Universitaire .
    Longue vie à ce Monsieur , Bon vent et tous mes voeux de succès, de toutes façons faire mieux que les deux prédécesseurs, ne peut qu’ être un jeu d’ enfant et voué au succès ...

  • 25 juin à 14:27 | vatomena (#8391)

    Ce qui importe aujourd’hui c’est la proximité avec le peuple, C’est le cas des troupes traditionnelles.Ils connaissent le pays . Ils ont parcouru les routes et les pistes en Taxi Be .I Pour eux ,Madagascar n’est pas vu du ciel . Ils ont recueilli la sagesse du peuple .Ils seront de bon conseil .

  • 25 juin à 14:30 | Toutoun (#10298)

    Voilà une nouvelle tête pour être un président ! C’est un signe que tout le monde est prêt pour l’élection

    • 25 juin à 15:15 | Christianna (#10313) répond à Toutoun

      la nouvelle tête n’est pas trop nécessaire , le plus important c’est la capacité d’accomplir plusieurs projets pour developper le pays comme notre President actuel fait.

  • 25 juin à 14:53 | tsirah (#10314)

    Dama est un grand artiste mais tu n’est pas dîne d’un Président de la république

    • 25 juin à 16:17 | Christianna (#10313) répond à tsirah

      oui je pense aussi qu’il est mieux pour lui de continuer à chanter au lieu d’aggraver la situation puisque je suis sur qu’il n’arrivera jamais à diriger notre Madagascar !

  • 25 juin à 15:03 | jayo (#10317)

    ça va être une vraie élection avec des différentes candidats pour les électeurs , on a tous ses choix

  • 25 juin à 15:24 | Christianna (#10313)

    Notre pays a besoin d’ une personne capable de faire Madagascar un pays developé comme notre président le fait plutôt qu’une personne qui reçoit beaucoup de monde quand il fait un spectacle !

    • 25 juin à 16:05 | komi (#10299) répond à Christianna

      vous avez bien raison car se poste demande des compétences et des expériences comme celui de Hery

  • 25 juin à 15:25 | FINENGO (#7901)

    Je n’ai rien contre ceux qui chantent.
    Mais Madagascar est le pays où tout est Possible.
    Après le Rasta de Majunga le ROSSY Député du portefeuille, en voilà un Vorondreo qui lui aussi vient d’être contaminé et le reste de la Troupe vont se retrouver Ministres avec certitude.
    Madagascar le pays de toutes les ambitions les plus insensées

  • 25 juin à 15:35 | komi (#10299)

    tout le monde à ses propres don dans la vie mais il faut être compétent dans ses postes car c’est ne pas un jeux la vie du pays. Le président Hery est un bonne exemple pour ce poste de président

  • 25 juin à 15:44 | Mihaino (#1437)

    Connaissant DAMA depuis le Lycée d’ Antsirabé , je suis à même de confirmer les commentaires exprimés ci-dessus qui le soutiennent .
    Il peut apporter le vrai changement pour développer notre Pays .Il correspond aux critères que j’ai maintes fois décrits ici : nouvelle tête , sans casserole derrière , intègre , patriote ,compétent .
    Certes , il ne possède ni hélico , ni jet privé , ni casquette & tee-shirt avec argent à distribuer aux électeurs mais il aura ses fans éparpillés dans toutes les régions . A ma connaissance , il a des liens amicaux à l’international et comme la musique adoucit les moeurs , il véhiculera certainement de bonnes idées concernant nos moeurs & coutumes et surtout avec une équipe composée de nouveaux techniciens compétents dans tous les domaines , il mettra en valeur UNE AUTRE VOIE pour sortir notre Pays du gouffre actuel . « Il faut quitter le chemin battu » dit-on .
    Enfin , je reconnais que la bataille sera dure face aux anciens candidats croyant être favoris et ayant une fortune immense à déverser durant la propagande . Toutefois , il ne faut jamais sous-estimer ses adversaires , si petit soit-il, dans une compétition ( cf Championnat du monde de foot actuel).Nous attendons tous des élections libres , transparentes, inclusives , démocratiques réclamées par la CI qui les financent ??!! Que le meilleur gagne avec fair-play !
    Wait and see.....

    • 25 juin à 16:40 | ALEVANAR (#7003) répond à Mihaino

      je ne peux voter mais je me permets de donner mon avis car c’est le pays où je vis, où je travaille, où je paie mes impôts et où je serai enterrée, ce qui me plait de prime abord chez Dama c’est son « slogan » de campagne, c’est un concept qui parle à tout le monde, ce qu’on reçu des parents mais aussi du pays, cela change de HVM, TGV, TIM, ADN et j’en passe !

    • 25 juin à 18:41 | FINENGO (#7901) répond à Mihaino

      @Mihaino (#1437)

      Bonsoir Mihaino
      Après lecture de votre Post, au sujet de Dama et vous connaissant un peu.
      Je reviens sur mon Post concernant la Même Personne, et la Grosse méfiance qui allait avec.
      Mon but n’était pas pour un dénigrement systématique, de tous Candidats qui se présenteraient, non loin de là.

      Mais seulement de tout temps dans ce Pays, chaque Candidat qui se présentait pour ce type d’élection, ont toujours réussit à refléter ce qu’ils n’ont jamais été, pour embobiner les électeurs et une fois en place il s’avère qu’ils ne sont pas meilleurs de ceux qui étaient avant eux, et pour ainsi ils en sont Pires.
      Ravalomanana, Rajoelina et le Hery ont tous joué sur la même carte et à chaque fois ça a marché. En réalité, et là encore je vais me répéter, 43 ans que ça dure.

      J’espère que ce Monsieur que je ne connais que par les Chansons du Groupe, en particulier avec : Oh Ravorondreo !!!, continuera à fasciner leurs admirateurs, voir le Peuple, et que l’allusion que j’ai émise en faisant une comparaison avec le Rasta ROSSY n’aura aucun fondement ni à court , ni à long Terme, si la Chance lui sourira et qu’il serait élu à la plus haute Fonction de L’ Etat, qui sait. Peut-être que c’est le Messie tant attendu.

      Comme je vous l’ai dit hier, tout chose à une fin, et personne ne pourra prédire, ni l’heure, ni le jour de la dite fin.
      Certainement la fin est proche.
      C’est le souhait qui m’est le plus Cher, pour la Nation, croyez moi.

      Bonne soirée..!!!

    • 25 juin à 19:36 | manga (#6995) répond à Mihaino

      J’ai croisé à maintes reprises cet artiste ainsi que ceux qui font partie du groupe, il y a une trentaine d’années de cela ; et je sais très bien sur quelle base il avait été fondé. Et la philosophie reste la même jusqu’à ce jour. Et je n’ai jamais entendu depuis des reproches que de rumeurs les concernant à part cette histoire d’usurpation dont a été victime le fils ; du moins lors de l’hospitalisation de son frère publié par un piètre et malintentionné d’énergumène dans les réseaux sociaux.
      Loin de là à lui faire des éloges comme certains le prétendent : je veux tout simplement quelqu’un qui a peur (et non pas avoir la foi) en Dieu et de ses pairs ; contrairement à ceux qui croient aveuglément en ces bordels de m.rde qui utilisent l’église jusqu’à faire un champ de bataille.

    • 25 juin à 21:35 | Turping (#1235) répond à Mihaino

      Salut Mihaino ,
      Je partage les mêmes
      remarques .
      Amicalement.

  • 25 juin à 16:09 | Tsix (#10296)

    Dama président de la république ? Il va surpassé Marc dans cette élection, mais il n’est en mesure face à Hery.

    • 25 juin à 16:41 | Jipo (#4988) répond à Tsix

      hery n’ est qu’ un LOOSER mention très bien, plus NULL tu meurs !

    • 25 juin à 19:41 | manga (#6995) répond à Tsix

      Et pourquoi Marc, et non pas Ignace, Nirina ou bien Martial pov’nok. Vous avez les méninges entre les deux cuisses.
      Fa dia iza loatra ingahy RAJAONARIMAMPIANINA no ho loloavina tahaka an’Andriamanitra amin’ireo fahotana rehetra vitany. Rehefa tsy mahafehy tena dia izao no afitsony...
      Maivan-doha tsy mieritreritry ny ho avin’ny taraznaka aman-dimby fa ny androany ihany aloha. Fa iza no handova hono ? Lo hatrany amin’ny tsinay maintiny.

  • 25 juin à 16:43 | diego (#531)

    Bonjour,

    Un sociologue de formation ne pourrait pas être novice en droit et encore moins en économie, qui sont, au fond, les deux problèmes fondamentaux qui empêchent le développement du pays.

    Et en tant qu’artiste, et avec son talent, le chanteur sociologue est bien connu par au moins deux générations, et il bénéficierait d’une visible médiatique exceptionnelle......un grand avantage si le programme est compréhensible et la communication est efficace.

    Mais à Madagascar, la loi est bafoué et les structures et tissus économiques sont abîmés. Et bien évidemment les Institutions politiques sont archaïques, elles n’arrivent plus à apporter des réponses et faire face aux problèmes conjoncturels et structurels du pays.

    Pour le candidat DAMA, les problèmes ne seraient pas d’ordre personnels et pas du tout, à mon sens, de formation, mais de l’expérience politique et l’absence des structures politiques pour porter, administrer cette candidature :

    - autrement dit, quels types des femmes et des hommes entoureraient la candidature de DAMA ?

    Le régime Présidentiel, un régime politique fondé, de par sa Constitution, sur une stricte séparation des pouvoirs, Exécutif, Législatif et Judiciaire, a beaucoup des qualités mais ce système exige à la base, pour être efficace :

    - des partis politiques capables de gouverner, protéger les opposants et respecter les mandats électoraux, mécaniquement, les processus et lois électoraux.

    Je ne mets absolument pas en doute l’honnêteté intellectuelle du candidat, par contre, je questionne la solidité des structures entourant cette candidature.

    Deux scénarios bien connus se présentent à toutes candidatures :

    - perdre et gagner !

    Quelle serait la suite en cas de défaite ? Et en cas de victoire, serait-on capable de gouverner et de protéger la Constitution et préserver la souveraineté du pays ? Et bien évidemment, est-on capable de mettre fin à la crise pour pouvoir enclencher le développement ?

    Le candidat doit apporter des réponses claires sur ces quelques questions.

    À part cela, voilà une candidature qui pourrait être intéressante !!! Si j’étais au pays, cette candidature éveillerait ma curiosité, est-elle sérieuse, réfléchie, ou un coup de colère, en soi, c’est légitime ?

    Être candidat est légitime en soi, mais une candidature solitaire n’a aucun sens !!! J’espère que ce ne serait pas le cas pour DAMA.

    • 25 juin à 20:03 | manga (#6995) répond à diego

      Mes sincères remerciements d’avoir mis en exergue tous les détails dont bon nombre de contributeurs ignorent ; et surtout pour ceux qui feignent de... (ils se reconnaîtront).
      Sauf que, et conformément aux éloges, pensez-vous vraiment qu’avant d’officialiser la candidature, Dama ne s’est même pas permis de consulter et par la suite d’analyser le pour et le contre de sa démarche sur diverses concertations qu’il a entrepris durant ?
      Et est-ce qu’il se voit dans l’obligation d’étaler en public tout ce qui a été convenu entre les parties concernées.
      Ma foi : Non, une stratégie bien rodée mais qui nécessite toutefois discrétion de la part de sa propre personne ainsi qu’à celles et ceux qui veulent collaborer. La suite, demain nous le dira...

  • 25 juin à 16:57 | arsonist (#10169)

    Après tout , Madagascar à déjà eu un dj pour diriger le pays . Avec les résultats que tout le monde sait .
    Alors , pour changer , un membre d’un groupe de chanteurs pour diriger ce pays vers la liberté et le développement ?
    C’est une expérience qui n’a jamais été encore tentée nulle part en tout temps .
    Comme nos populations ont la patience à toute épreuve que le monde entier nous envie , certains Gasy sont enthousiastes à l’idée de faire de ce pays un labo pour vérifier si l’expérience jamais encore tentée nulle part , à savoir : avoir un obscur sociologue mais chanteur dans un groupe localement bien connu , réussirait à mener un pays et ses populations à la liberté et au développement . Nous , les Gasy , disposons de tout le temps qu’il faut pour mener jusqu’à terme cette expérience . Rien ne presse .
    Alors , cool , Ra-olona ! [Mince ! Et c’est cas de le dire.]

    • 25 juin à 18:06 | papangue (#9623) répond à arsonist

      @arsonit,

      Si .... Haiti avec Michel Martelly, et les USA avec Reagan, pour aller au 7e art.

      C’est quoi votre problème au juste ? il est Betsileo le chanteur ???
      Il a fait des études, il a déjà dirigé une entreprise , il a déjà été élu ... contrairement à boay kely, boay kely ne sait rien faire à part voler , piller.

      Vous comparez ce qui n’est pas comparable , un DJ n’est pas un chanteur !

      Deja votre groupe préféré , rkala vazo dans 2 dans ca va exister, Mahaleo c’est depuis 1972.

      Ils vous ont piqué des filles en 1972 ? ces sala.uds de Betsileo ..

    • 25 juin à 18:15 | papangue (#9623) répond à arsonist

      Rkalo vazo dans 2 ans ,’est ce que ça va encore exister ?

      Comparer Mahaleo et Rkala vazo , il fallait oser ... le plus grand groupe pop malgache de tous les temps et un obscur groupuscule à peine connu dans quelques quartiers de Tana ... Aller dans le Vonizongo et demandez si ils connaissent Rkala vazo ...

      De plus, en ne font que des reprise ... toute la différence est là, Mahaleo sont des auteurs compositeurs ! Si vous n’aimez pas c’est votre droit ! Mais il y a un avant et un parès Mahaleo, tous les groupes malgaches de pop des années 80 se sont insipirés de ce groupe, y compris Rossy !

    • 25 juin à 19:11 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Mollo mollo , Papangue !
      Vous êtes fan du groupe de chanteurs Mahaleo ? Libre à vous .
      Dans mon post ci-dessus , pour exprimer clairement que je ne m’enthousiasme guère de la candidature d’un chanteur (si Mahaleo soit-il) pour diriger un pays , je n’ai pas cité que le groupe Rykala Vazo comme contre-exemple . Si vous avez fait attention vous auriez remarqué que pour l’UK j’ai cité un ancien Beatle comme contre-exemple , pour l’Espagne Placido Domingo , pour les USA Bob Dylan . Relativement à Madagascar , Dama a-t-il la popularité et la célébrité de chacun de ces chanteurs relativement à leur pays respectif ?
      Et pour bien enfoncer le clou j’ai cité d’autres célébrités dans leurs pays respectifs dans d’autres domaines : Giroud pour la France , Roos pour l’Allemagne , et Nadal pour l’Espagne . Vous connaissez ? Dama est-il plus adulé à Mada que chacun de ces exemples étrangers dans leurs pays respectifs ?
      Alors de grâce ne vous en prenez pas aux chanteuses du groupe Rykala Vazo , et encore moins ne doutez pas de leur avenir . Elles ne sont pour rien dans cette affaire . Au cas où vous ne l’avez pas remarqué , c’est moi qui les avais prises pour donner un contre-exemple en illustrration de mes doutes sur les capacités d’un chanteur à mener un peuple à la dérive et ses populations à la liberté et au développement.
      Concernant vos soupçons sur l’éventualité que Dama aurait conquis une de mes copines , inutile de vous en inquiéter : une célébrité comme l’est votre Dama ne pourrait pas s’abaisser à jeter le moindre regard sur une des copines à moi , moi qui suis juste un citoyen de mon tout petit village.
      Hou ! Là ! Là ! S’il faut s’enthousiasmer pour toutes les candidatures qui se présentent , pour que certains fanatiques ne se sentent pas touchés dans leur amour propre : où va-t-on ?

    • 25 juin à 19:22 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Un oubli :

      Des cris qui montent des groupes de fanatiques , du genre :
      « Zidane , président ! »
      vous avez déjà entendus ?

      Mais pour vous ce sera :
      « Dama , président ! »
      n’est-ce pas ?

    • 25 juin à 20:14 | manga (#6995) répond à arsonist

      Tant qu’on y est ARSONIST, et le libérien Georges Weah ou bien le Camérounais Samuel ETO’O qui compte se porter candidat à la magistrature suprême : est-ce vraiment un pêché pour vous si le monde n’ont plus foi en ces véreux politicards de m.rde.
      Jereo tsara fa hitombo an’isa ny Indépendants ; fa na izy ihany aza dia mino fa tsy ho lany amin’ny antoko misy azy intsony.
      Koa maninona ireny no lany ; ary maninona no tsy mety amin’nny sasany ???

    • 25 juin à 22:37 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Voir les choses avec un esprit posé , calme et observateur me semble plus raisonnable !
      Plutôt que de nous emballer sans mesure dès que nous entendons les premiers sifflets .

      Malgré sa renommée mondiale (infiniment plus grande que celle de Dama !)
      et malgré le fait d’être adulé dans son pays (nettement plus populaire aussi que Dama) ,
      George Weah n’a pas été élu President du Liberia dès sa première tentative aux élections présidentielles de son pays en 2005 .

      Et je suis étonné que cet état des choses échappent à certains .

      C’est 12 ans plus tard , en décembre 2017 , seulement que Weah a gagné haut la main les présidentielles libériennes .
      12 ans d’immersion au sein de son peuple !

      Mais nous autres , les Gasy , nous nous emballons pour un oui ou pour un non .
      [Mince il m’a demangé d’écrire : les Gasy s’emballent pour le simple ouï d’un nom !]
      Un nom célèbre d’officier de marine ? Nous prenons sans réfléchir.
      Un nom d’un célèbre businessman ? Nous prenons itou .
      Un dj connu des fêtards nocturnes ? Chouette ! Nous prenons .
      Un expert-comptable ayant été formé au-delà des mers ? Nous prenons aussi .

      Il est vrai que la réflexion ne nous est pas familière , à nous les Gasy !
      Alors pourquoi nous étonnons-nous de l’état actuel dans lequel se trouvent notre pays et nos populations ?
      Pourquoi ? Ne sommes-nous pas habitués depuis longtemps à l’échec , non ?

      Alors , pour un nom provenant d’un groupe de chanteurs connu ?
      Nous prenons les yeux fermés aussi ?

    • 25 juin à 23:09 | spliff (#5871) répond à arsonist

      Je pense en l’espèce qu’une forme de diktat des normes sociales qui, à tord, tendent à essentialiser Dama à son état de Chanteur, explique les réticences.
      Un minimum de recul (comme vous le suggérez St Jo) ferait aussi observer qu’il est non seulement détenteur d’une formation académique, qu’il a des choses à dire sur le plan idéologique, mais encore qu’il connaît Madagascar. Ce sont là de bonnes bases de départ qui en elles-mêmes justifient qu’un intérêt plutôt positif lui soit accordé.
      Par la nécessité du jeu démocratique, à lui de convaincre pour la suite...

  • 25 juin à 17:18 | spliff (#5871)

    À ceux - dont je fais résolument partie - qui le soutiennent a priori, il ne s’agit certainement pas de s’en tenir à l’aspect « romantique » de ce qu’il représente en lui accordant un chèque en blanc...
    Dire l’Âme de son peuple, en exprimer les souffrances et les aspirations bien comprises sont une chose. Proposer des solutions fonctionnelles à ses maux dans le monde tangible équivaut effectivement à boxer dans une catégorie autrement supérieure.
    Donc prochaine étape, son programme en détails. Contenu et formulation nous donneront une idée du potentiel de sa stature politique et nous indiqueront si derrière son sourire éternel se cache une réelle énergie de la bosse, de la précision et de la ténacité
    Je conviens qu’il a encore à le prouver.

    @Finengo
    Salutations
    S’il y a bien deux constantes dans son oeuvre et dans l’homme que Dama est, ce sont bien l’humilité et la générosité.
    Il n’a par ailleurs très largement pas besoin du job pour vivre. Et ses références personnelles sont immaculées.
    Ainsi lui faire à ce stade un procès d’intention pour malhonnêteté et ambitions mal placées sur la seule base que d’autres ont mal tourné met à mal votre sérieux et votre sens de la nuance. Et accessoirement, comme l’indique par ailleurs liliquilit, Dama a aussi validé une formation académique de haut niveau. Il n’est pas « que » chanteur. Quand bien même cela aurait été le cas, la substance et le propos de son oeuvre sont telles que le seul principe de sa candidature n’aurait pas été ridicule.

    En ce qui concerne le financement de sa campagne, je n’ai pas une idée précise de sa popularité en province, mais la question que je pose aux connaisseurs est de savoir dans quelle mesure une popularité équivalente à la sienne à l’échelle du pays serait en situation de pouvoir compenser un déficit de financement par rapport à ce que ses compétiteurs seront en mesure d’aligner.
    L’idée étant de pouvoir situer le sérieux de ses chances par rapport à votre commentaire liliquilit.

    • 25 juin à 23:54 | liliquilit (#7755) répond à spliff

      Vous avez parfaitement raison, Spliff, il ne s’agit pas d’accorder un chèque en blanc à Dama. Mais, il faut reconnaître que sa candidature à la présidentielle ouvre la voie de tous les possibles.

      L’engagement de Dama a toujours été politique mais il ne s’est jamais engagé dans cette voie pour obtenir un poste ou par amour du pouvoir. Dama faisait de la politique à sa façon, en dénonçant les turpitudes des dirigeants successifs, en faisant avancer les choses, à son niveau. Je vous renvoie à l’excellent film « Mahaleo » de Raymond Rajaonarivelo qui montre les discussions houleuses au sein du groupe Mahaleo quand Dama a déposé sa candidature à la députation. Echanges très instructifs qui montrent, à qui en douterait encore, que sa volonté d’être représentant du peuple était un vrai acte patriote. Alors que les autres députés ne pensaient qu’aux privilèges liés à leur fonction, tout en brillant par leur absentéisme ou leur mutisme au sein de l’hémicycle, Dama défendait bec et ongles les dossiers de ses administrés et bousculait le petit ordre établi. Dama a été élu comme représentant du peuple au sein de l’Assemblée, et il a été à la hauteur de ses fonctions.

      Si aujourd’hui Dama se présente à la Présidence de la République, c’est que (le connaissant quand même un peu...) cette décision a été mûrement réfléchie. Comme beaucoup de Malgaches et d’amoureux de Madagascar, nous ne pouvons que constater que ce beau pays est exsangue, pillé par ses élites égoïstes, et que les fossoyeurs de ce pays se repositionnent encore et toujours sur l’échiquier politique pour les prochaines élections.Si l’histoire se répète, Madagascar n’y survivra pas...Des femmes et des hommes intègres, des patriotes, des intellectuels se sont mobilisés derrière Dama pour qu’il se présente aux élections présidentielles, car à l’heure actuelle, c’est la seule alternative possible pour ce pays. Dama a accepté car c’est un vrai patriote.

      Le système politique malagasy est verrouillé par des crapules qui sucent au sang ce pays. A côté de ces sangsues, il y a aussi des femmes et des hommes de bonne volonté prêts à s’engager ou qui se sont déjà engagés politiquement, mais qui n’ont aucune chance de faire porter leur voix et encore moins de se faire élire car ce sont des illustres inconnus. La notoriété et la légitimité de Dama sont incontestables à Madagascar. Il a cette vraie capacité de fédérer et de mobiliser très largement les malgaches, quelques soient leur ethnie, le petit peuple comme les intellectuels l’aiment, il survole tous les clivages, là est sa vraie force.

      Alors certes, l’affaire n’est pas gagnée, mais du moins possible. Si Dama arrive à mobiliser tous les groupements, toutes les personnes de bonne volonté qui veulent sortir Madagascar de son ornière, s’il sait bien s’entourer, construire un bon programme, il peut faire une bonne campagne électorale sans se compromettre dans des magouilles financières (connaissant Dama, il ne se compromettra jamais..) et être une vraie alternative pour Madagascar.

      Pour répondre à Spliff sur la popularité de Mahaleo en Province. N’oublions pas que les Mahaleo, bien qu’originaires des hauts-plateaux, ont beaucoup oeuvré en province, et, en ce qui concerne Dama dans la région de Morondava. J’ai toujours été étonnée de l’incroyable capacité des Mahaleo à mobiliser les foules, que ce soit en France, à Tana (dans les milieux les plus huppés mais aussi les plus populaires), en province et aussi dans les coins les plus reculés de Madagascar. Quand Dama parle des difficultés de la vie à Madagascar, il touche au coeur aussi bien les Betsileo, les Antaifasy, les Sakalava, les Merina que les Comoriens....

  • 25 juin à 17:45 | diego (#531)

    Bonjour,

    Maintenant, cette histoire de changement que tout le monde chante, faudrait-il savoir définir quel changement parle-t-on en fait ?

    La politique, la loi et l’économie ont certainement besoin d’une stabilité et visibilité politique et un État qui inspire confiance aux futurs investisseurs pontentiels, que de changement, et qui, à Madagascar, signifie plutôt un chamboulement et donc d’incertitude politique. Les secteurs privés, et donc l’économie, n’aiment pas l’incertitude politique.

    En ce qui concerne Madagascar, ce n’est pas un changement dont il a besoin, mais d’être gouverné et que l’État travaille et assume ses rôles et la loi soit observée, par les dirigeants et par les citoyens.

    Les Constitutions et les Institutions des pays développés et leurs processus et lois électoraux sont assez vieux. Et leurs âges qui constituent leurs qualités et leurs fiabilités. Et même dans les pays totalitaires, peu sympathiques et suscitent des inquiétudes, avant tout de leurs propres citoyens, c’est le temps qui façonne et solidifie les pouvoirs des dirigeants.

    Ce n’est donc pas un changement que Madagascar a besoin. Le régime présidentiel n’a jamais été effectif, n’a jamais fait donc ses preuves puisque les politiciens quand ils ne sont pas aux affaires élaborent un coup d’État, mettant fin à la moindre bonne volonté de ceux sont aux affaires,......les rôles s’inverseront avec l’aide de la Rue......cette pratique n’a pas besoin de changement, mais un renforcement des lois :

    - autrement dit, un pouvoir Judiciaire qui fonctionne et assumant son indépendance face aux agissements assez inquiétants et les irresponsabilités des pouvoirs Exécutif et Législatif.

    Les Institutions judiciaires malgaches doivent s’inspirer de leurs collègues brésiliennes.

    Si DAMA était sérieux, il ne devrait pas tomber :

    - dans le piège à C....de changement.

    Il faut s’adapter et non changer.....

  • 25 juin à 17:54 | Jacques (#434)

    Pyromane et pompier ?

    La plupart des posts ci-dessus brossent une image sans taches de l’artiste, ce n’est pas faux. Lors du passage du groupe Mahaleo ici à Paris il y a quelques années, j’ai eu l’occasion d’échanger quelques mots avec lui quant aux événements de 1972 auxquels il avait participé et qui, il faut le souligner, est la genèse de tout ce foutoir qu’on vit aujourd’hui. Évidemment pas plus qu’une éphémère réponse du genre « ce n’est pas ce qu’on avait souhaité » mais il n’y avait pas eu esquisse de regrets ou de remords.

    Ceci dit l’homme affiche effectivement une image de quelqu’un de bien. Alors Dama président ? Je prends malgré tout. Rêvons.

    • 26 juin à 08:42 | elena (#3066) répond à Jacques

      Dama serait il le souffle nouveau que nous attendons tous ?
      Mais qu’il est long, qu’il est loin le chemin, Jacques, oui, comme vous, rêvons un peu !

  • 25 juin à 18:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Mais enfin quoi ,que croient les naïfs, que la Mafia dirigeante va se faire débouler par Dama (je ne doute pas que c’est quelqu’un de bien).
    Ils laisseront la place avec les baïonnettes dans le kul et pas autrement ,qu’on se le disent !

    • 25 juin à 19:43 | spliff (#5871) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Effectivement

      Il faudra d’abord voir si lui même s’engage pour gagner ou si c’est une candidature « de débat ».
      Il se peut ensuite que la « mafia » n’ai pas un boulot si facile que cela s’il sait manier sa popularité avec les bons « meneurs » de telle sorte son éventuelle mise hors-jeu de manière irrégulière devienne flagrante au point de porter préjudice au gagnant faussaire qui en bénéficierait....
      Après, l’assassinat ne peut être définitivement exclu... mais là, c’est une autre histoire...

  • 25 juin à 19:39 | FINENGO (#7901)

    @ spliff (#5871)

    Bonsoir,
    Concernant votre Post dont une partie m’a été adressée, je vous prie de m’en excuser, et je vous Oriente et vous prie à bien vouloir faire lecture du Post que j’avais adressé à Mihaino, si ce n’est déjà fait.
    Je pense que tout y est dit.
    Meilleurs Salutations à vous.

    • 25 juin à 19:53 | spliff (#5871) répond à FINENGO

      Vu !
      Pas de pb Finengo !
      Échanger avec un minimum d’ouverture d’esprit est tjs bénéfique.
      Merci à vous.
      Bonne soirée
      S.

  • 25 juin à 20:22 | Mihaino (#1437)

    A cet instant précis , l’article sur le chanteur DAMA , candidat , est populaire (100% avec 3376 visites), alors que Madagascar se dote de la plus grande centrale solaire , inaugurée par HERY à Ambatolampy ne recueille que 74% avec 2468 visites !
    Inutile de faire un dessin et il appartient à chacun d’en tirer les conclusions .
    Je persiste et signe que la bataille sera très dure s’il y a élections en 2018 !
    Wait and see....

    • 25 juin à 20:51 | spliff (#5871) répond à Mihaino

      Bonsoir Mihaino,

      mt est une chose, la réalité du terrain en est une autre. Dama reconnaît lui-même ne pas être plus connu que cela dans les coins reculés.
      Comme le suggère Jacques, un enthousiasme mesuré et attentif me semble approprié. Gardant à l’esprit que son programme n’est pas encore connu et qu’il sera examiné plus sur sa faisabilité que sur la sincérité de ses intentions qui fait déjà plus ou moins l’unanimité.

    • 25 juin à 21:24 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      @ spliff ,
      Je ne dirai pas le contraire et il est normal qu’il a mûrement réfléchi avant de déclarer sa candidature . Quant à son programme , il respecte la loi tout en attendant l’ouverture officielle de la campagne.Peu importe si les prétendants favoris sont déjà en précampagne car il ne faut pas oublier qu’il était déjà bien connu par le peuple de toutes nos régions bien avant les 3 présidents qui ont déjà dirigé le pays avec des bilans mitigés sinon négatifs .
      Quant à sa nouvelle équipe , rassurez-vous qu’il ne recrutera certainement pas les membres de son groupe ni ses collègues artistes qui vivent de leur travail depuis toujours .Diriger un pays n’est pas une mise en scène de cinéma et je crois qu’avec sa nouvelle équipe, il va détailler son programme bien étudié depuis fort longtemps et bien ficelé lors de ses tournées dans toutes les régions de l’île . Patientons-nous , écoutons son projet et nous pourrons débattre après .

    • 25 juin à 21:35 | spliff (#5871) répond à Mihaino

      👍absolument.
      Voyons en temps voulu...

  • 25 juin à 22:09 | diego (#531)

    Bonjour manga,

    Je suis un régalien !

    Voyez-vous, ma culture est celle de la Ve République, c’est à dire du général de Gaulle :

    - la contrepartie des pouvoirs importants que notre Constitution donne au président est qu’il ne peut les exercer que s’il a avec lui la majorité de l’opinion.

    Madagascar, comme beaucoup des pays colonies française, a hérité la Constitution gaulienne, la Ve République, les jeunes politiciens malgaches l’oublient trop souvent.

    Il ne faut pas être prétentieux mais il y a une similitude entre la politique et l’économie. Il existe une science de l’économie, que si l’on prend une certaine décisions, l’on obtient certains résultats. Il en est de même en politique.

    Tout ceci nous conduit tout droit donc de bien comprendre le droit malgache et qu’est-ce qui empêche exactement toutes les bonnes volontés politiques et les bonnes initiatives à prendre racines, dans le paysages politiques, à la résolution des crises et enfin à la la tête des l’État et de nos Institutions ?

    La candidature de DAMA, s’il était sérieux, je l’espere qu’elle est sérieuse, susciterai ma curiosité.

    La magie de la Ve République ce qu’un président peut ne pas avoir une majorité au Parlement mais il a tous les prérogatives pour diriger le pays et il est le maître incontesté des calendriers politiques, électoraux et constitutionnels.

    Sous cet angle, la prise de position de la HCC exigeant le pouvoir Exécutif d’executer sur les champs ce qu’elle pense être constitutionnelle pourraient ne pas conforme à la Constitution Malgache, au mieux, peu respectueux, plus grave, remet en question, fondamentalement, le régime Présidentiel.

    L’intervention de la HCC dans l’échiquier politique du pays laissera des traces et elle sème déjà les troubles, rendant difficile la mise en place des processus et des lois électoraux, de facto, l’organisation des élections à la fin des mandats des élus :

    - des prérogatives de Mr R. Hery, jusqu’à la fin de son mandat, qui sont données au PM et son gouvernement.

    On n’est pas en régime Parlementaire !

    Pour DAMA, plus vite il expose ses intentions et faire connaître son équipe, élections ou pas, mieux ce serait :

    - un bon programme et une bonne communication bonifieront avec le temps.

    Je l’attends, le sociologue qu’il est, sur le terrain politique, économique et juridique.

    Je crois comprendre déjà qu’il pense que le développement du pays passe par la Terre. Madagascar est un pays agricole. Économiquement, je fais la même analyse, Madagascar est un pays à vocation marchande......on verra bien.....la suite.....

    • 26 juin à 09:00 | manga (#6995) répond à diego

      DIEGO,
      Je ne peux prétendre devant vous connaître cette personne, mais une chose est sûre : je ne cautionne pas les allégations portées contre Dama en tant qu’artiste, et dont certains, je dis bien certains, confondent, et permettez-moi, avec un Tence Mena et tant bien d’autres qui ont été cité comme fils d’idées.
      Mais ce qui m’exacerbe surtout c’est d’avoir eu l’opportunité de lire certains propos d’un contributeur qui prétend avoir les mêmes visions des choses que le sociologue mais préfère mieux se livrer à des pitreries à son encontre puisque tout simplement ce dernier se porte candidat.
      Et c’est ce que j’ai formulé un peu plus haut, et avec ce qui se passe actuellement dans notre pays, et les dernières élections le démontre, il y forte influence des indépendants (hormis le quota présidentiel) dans la composition de toutes les instances.
      Prenons l’exemple de NTSAY Christian, et de par la conjoncture, a été contraint par la suite de déclarer publiquement de son appartenance à un groupement politique dont certains membres ont réfuté.
      Je ne vais pas vous inciter à relire la biographie mais tout porte à croire que le sujet est bel et bien discutable.
      Venons-en au fait : Si le beau-père arrive à détester le gendre qui, à son tour, s’est senti trahi par celui qu’il a béni, ne leur permet pas de mettre ma patrie dans cette conjecture : point barre...

  • 25 juin à 23:48 | ETHAN (#9769)

    Hello

    J’avais dit la semaine dernière que si personne n’est capable d’apporter la crédibilité lisible et capable d’éveiller la prise de conscience collective pour le changement, alors la grosse machine d’ANR et ses alliés (avec sa capacité relative à rassembler les régions) leur propulsera au pouvoir dans une probable facilité. Que vous le vouliez ou non !

    Les problèmes :
    Toutes les délinquances et les corruptions qui engendrent parfois des crimes abominables au Pays, sont souvent nés de problèmes de fond devenus même d’ordre culturel car tellement encrés de façon viscérale.
    L’année dernière, j’avais dit aussi que Madagasikara a certainement un problème géopolitique local de par sa diversité ethnique et même de par ses différentes cultures régionales.
    Si des idées ou de tentatives de fédéralisme existaient récemment encore à Madagasikara, c’est que quelque part la dimension identitaire n’est qu’un possible vecteur parmi d’autres de crises et de désunion. Ces problèmes ont toujours existé sous forme de guerre froide je pense.
    La fracture religieuse dès le 19e siècle, l’urbanisation au 20e siècle récent et l’opposition Merina/Côtiers de l’époque coloniale y étaient aussi pour beaucoup. Mais maintenant tous les Malagasy doivent prendre conscience de leur responsabilité pour le changement.

    Des compétences de résolutions possibles pour cela existent :
    J’ai rencontré DAMA à l’étranger (il n’y a pas longtemps) où j’avais eu des discussions avec lui.
    De qui j’ai ressenti rapidement d’une lucidité, d’une humilité et d’une générosité exemplaire. Je ne dis pas qu’il soit le meilleur présidentiable, mais je pense que c’est un Fédérateur écouté car il savait parler aux ‘’ZanaBaoka’’ désolé car j’écris mal (je me souviens toujours de cette chanson que ma cousine m’a traduite littéralement c’est trop génial). Les chansons ne font pas tout non plus c’est sûr.
    Au-delà des besoins qu’aurait Madagasikara en terme de compétences techniques économiques, finances, agronomie …, je suis conscient qu’avec les études qu’il a faites DAMA, il pourrait être le Fédérateur et le Rassembleur que le Pays a besoin. Il a le devoir de consulter différents techniciens afin de réaliser son programme s’il en a.
    Mais faudrait-il que les élections soient libres et transparentes et qu’une possible lucidité majoritaire soit transformée dans les urnes ?

    Si le Pays n’est pas uni et rassemblé à vouloir le changement, le PRM peut être docteur en telle ou telle discipline universitaire, mais l’abandon des mauvaises coutumes ne triomphera jamais. Des exemples y avaient concourus.
    Le diplôme ne fait pas tout.

    • 26 juin à 10:31 | Mihaino (#1437) répond à ETHAN

      Ravi de vous lire ETHAN ,
      Rien à ajouter dans votre commentaire car je pense que j’ai assez dit au sujet de DAMA hier sur MT.com .
      Vous avez entièrement raison puisque « le diplôme ne fait pas tout ».

      Bonne fête du 26 juin à tous les malagasy ici ou ailleurs !

    • 26 juin à 16:24 | Mihaino (#1437) répond à ETHAN

      Je rebondis sur votre dernière phrase parlant de diplôme .
      Il fut un temps où j’ai dénoncé dans ces colonnes la maladie appelée « diplômite » qui affectait nos intellectuels dès qu’ils arrivent au pouvoir !Certains CV de nos hauts responsables sont exagérés ,inexacts , remplis de mensonges !!Les titres « honoris causa » distribués comme des cacahuètes à nos dirigeants & ministres sont exposés dans les médias pro-pouvoir !Mieux vaut en rire car manque d’EFFICACITE !

  • 25 juin à 23:58 | liliquilit (#7755)

    Dama a toujours été engagé politiquement mais il ne s’est jamais engagé dans cette voie pour obtenir un poste ou par amour du pouvoir. Dama faisait de la politique à sa façon, en dénonçant les turpitudes des dirigeants successifs, en faisant avancer les choses, à son niveau. Je vous renvoie à l’excellent film « Mahaleo » de Raymond Rajaonarivelo qui montre les discussions houleuses au sein du groupe Mahaleo quand Dama a déposé sa candidature à la députation. Echanges très instructifs qui montrent, à qui en douterait encore, que sa volonté d’être représentant du peuple était un vrai acte patriote. Alors que les autres députés ne pensaient qu’aux privilèges liés à leur fonction, tout en brillant par leur absentéisme ou leur mutisme au sein de l’hémicycle, Dama défendait bec et ongles les dossiers de ses administrés et bousculait le petit ordre établi. Dama a été élu comme représentant du peuple au sein de l’Assemblée, et il a été à la hauteur de ses fonctions.

    Si aujourd’hui Dama se présente à la Présidence de la République, c’est que (le connaissant quand même un peu...) cette décision a été mûrement réfléchie. Comme beaucoup de Malgaches et d’amoureux de Madagascar, nous ne pouvons que constater que ce beau pays est exsangue, pillé par ses élites égoïstes, et que les fossoyeurs de ce pays se repositionnent encore et toujours sur l’échiquier politique pour les prochaines élections.Si l’histoire se répète, Madagascar n’y survivra pas...Des femmes et des hommes intègres, des patriotes, des intellectuels se sont mobilisés derrière Dama pour qu’il se présente aux élections présidentielles, car à l’heure actuelle, c’est la seule alternative possible pour ce pays. Dama a accepté car c’est un vrai patriote.

    Le système politique malagasy est verrouillé par des crapules qui sucent au sang ce pays. A côté de ces sangsues, il y a aussi des femmes et des hommes de bonne volonté prêts à s’engager ou qui se sont déjà engagés politiquement, mais qui n’ont aucune chance de faire porter leur voix et encore moins de se faire élire car ce sont des illustres inconnus. La notoriété et la légitimité de Dama sont incontestables à Madagascar. Il a cette vraie capacité de fédérer et de mobiliser très largement les malgaches, quelques soient leur ethnie, le petit peuple comme les intellectuels l’aiment, il survole tous les clivages, là est sa vraie force.

    Alors certes, l’affaire n’est pas gagnée, mais du moins possible. Si Dama arrive à mobiliser tous les groupements, toutes les personnes de bonne volonté qui veulent sortir Madagascar de son ornière, s’il sait bien s’entourer, construire un bon programme, il peut faire une bonne campagne électorale sans se compromettre dans des magouilles financières (connaissant Dama, il ne se compromettra jamais..) et être une vraie alternative pour Madagascar.

    Pour répondre à Spliff sur la popularité de Mahaleo en Province. N’oublions pas que les Mahaleo, bien qu’originaires des hauts-plateaux, ont beaucoup oeuvré en province, et, en ce qui concerne Dama dans la région de Morondava. J’ai toujours été étonnée de l’incroyable capacité des Mahaleo à mobiliser les foules, que ce soit en France, à Tana (dans les milieux les plus huppés mais aussi les plus populaires), en province et aussi dans les coins les plus reculés de Madagascar. Quand Dama parle des difficultés de la vie à Madagascar, il touche au coeur aussi bien les Betsileo, les Antaifasy, les Sakalava, les Merina que les Comoriens....

    • 26 juin à 01:15 | spliff (#5871) répond à liliquilit

      @liliquilit

      Je serais de ceux en situation de confirmer le cas de certains de ces illustres inconnus que vous évoquez, qui officient de manière quasi impuissante au sein de la présente administration et dont la motivation initiale était de se rendre utile au delà du commentaire savant dont ils étaient las de constater l’inutilité avant leur engagement.
      D’une manière générale, ce qu’ils peuvent dire de leur expérience est que le pays est tombé si bas que la visibilité des résultats du travail poussivement abattu ne sera effective que dans des années. Mais la vraie gangrène reste celle des jeux politiciens structurellement permis par le diktat malvenu d’une hyper-démocratie opérée par des acteurs clé (dans tous les camps) répondant pour la plupart au profil type de « parvenu inculte et affamé ».

      Le vrai défit de Dama sera de défaire ces réseaux très « agiles » (la dernière alliance de circonstance Tim-Mapar en étant un exemple éclatant) pour remettre en marche un mode d’administration dont le caractère fonctionnel selon des normes relativement acceptables sera redevenu tangible.
      Réaliser cela sur un nombre de strates significatives de la pyramide le confrontera à de vrais dangers contre lesquels sa bienveillance ne suffira pas. Organiser efficacement sa propre protection contre les factions dont il va tenter d’éradiquer les intérêts les plus lucratifs sera non seulement vital, mais fera appel à un nécessaire degré de créativité ainsi qu’à une force de caractère infaillible.
      Quand il aura survécu à l’expérience en gardant son intégrité intacte, j’aurai hâte de lire ses nouveaux textes. En attendant, il aura mon soutien, peut-être actif sur le « terrain » en fonction de ce qu’il dévoilera de ses intentions précises.

  • 26 juin à 08:56 | Turping (#1235)

    Tratry ny Asaramanitra daholo !

  • 26 juin à 09:01 | Turping (#1235)

    Pour comprendre la question qui a un caractère politique comme tous les calendriers, il faut commencer par se demander ce que signifie Asaramanitra, un mot que l’on entend revenir plusieurs fois dans le courant d’une année. Pour beaucoup, Tonga ny Asaramanitra signifierait aujourd’hui : Voici qu’arrive une grande fête. En fait, Asaramanitra est le nom du premier mois de l’année dans le calendrier qu’utilisaient les grands ancêtres jusqu’au 13e siècle. Il se situait en septembre et était annoncé par le trandraka qui sortait de son hibernation et par le chant du taotaokafo qui revenait de sa migration annuelle en Afrique. Avec le retour d’une température plus clémente et propice aux nouvelles cultures, c’était le lohataona, c’est-à-dire le « début de l’année ». C’était la grande fête agraire du renouveau de la vie qui était associée au rituel dynastique du Bain ou Fandroana. Elle marquait le début de l’année solaire qui dure 365 jours environ.

    Cette tradition asiatique fut modifiée aux 13e - 14e siècles par l’adoption de la semaine de sept jours et surtout celle de l’année lunaire qu’utilisaient les Arabes. Or, l’année lunaire n’ayant que 354 jours environ, le début de l’année commença à se déplacer dans le cadre de l’ancienne année solaire. Lors de l’adoption du nouveau calendrier, le premier mois de l’année fut d’abord celui d’Alakaosy ou mois du Sagittaire qui demeure le signe sous lequel sont faits les rituels des anciens rois comme Rapeto, Rasoalao et Ramaitsoakanjo.

    Il advint au 16e siècle que, dans l’ensemble des réformes qu’institua le roi Ralambo, le Fandroana et le début de l’année furent placés au début du mois d’Alahamady ou mois du Bélier, qui était le mois de la naissance de Ralambo. Cette décision fut respectée par le Royaume d’Imerina puis le Royaume de Madagascar jusque sous le règne de Rasoherina (1863-1868). Sur le modèle anglais dans lequel la fête nationale se passe le jour anniversaire du souverain, Ranavalona II (1868-1883) et Ranavalona III (1883-1897) décidèrent que le Fandroana aurait lieu pour célébrer le jour de leur naissance. Pour Ranavalona III, ce fut le 22 novembre. Après l’exil de la Reine, Gallieni fixa les fêtes du Fandroana, bien évidemment sans Bain de la Reine, au 14 juillet, fête nationale française. Ces fêtes passèrent au 26 juin au moment de l’Indépendance.

    • 26 juin à 10:10 | Mihaino (#1437) répond à Turping

      Merci Turping pour cette explication de l’Asaramanitra ! Bonne fête du 26 juin à nous tous !

  • 26 juin à 11:11 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Je vois en ce Monsieur le anouar el sadate Malagasy , élu a une grande destinée .
    En route vers l’ indépendance à commencer par celle des crapules qui gangrènent ce Pays depuis 50 ans .
    Bonne fêtes à toutes & tous .

    • 26 juin à 14:25 | parany (#2691) répond à Jipo

      Ca fait longtemps qu’il prepare sa candidature , du moins qu’il en parle , et d’une façon bien cartesienne , mais pas à la olé olé comme tant d’autre . De toute les facons ,Dama ,on est derrière toi , je me souviens toujours , de notre excursion à la ferme norvegienne de Tombotsoa en1972 où je t’ai vu pour la premiere fois :« if you want to know my name is Mahaleo ».....le temps passe , mais la com tu l’as , l’intelligence tu l’as , et on est avec toi donc « en marche » « allons »

  • 26 juin à 16:45 | Isandra (#7070)

    Philosopher est une, affronter les réalités est une autre !

    • 26 juin à 17:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Quelq’un Peut lui dire ce qui l’attend ?

      https://youtu.be/uar0-3ckNNQ

    • 26 juin à 18:30 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      @ Panary misaotra , je suis d’ accord avec vous, , attendons son programme et propositions .
      @ Isandra , vous vous fiez au faciès du bogossy, (comme beaucoup de pauvres filles d’ ambatoloaka ou du café de la gare ) mais votre mentor n’ a rien, rien dans la tete pas plus que dans la culotte !
      Les écrevisses qui tomberons avant de murir, vous fera voir rouge ...
      Cet écervelé, immature, fils à papa dans sa splendeur, semble vous émoustiller comme une pamosavy un soir de pleine lune, à la vue d’ un papy lasoupy, et mouiller vos dessous .
      La Sociologie n’ est pas de la Philosophie, un philosophe peut « planer » un sociologue : non !
      Mais comprendre cela est comme vous demander de penser , je n’ ai pas dit réfléchir...
      Vous croyez qu’ afficher ses rayban de petit minet, les doigts en V suffit comme programme pour redresser , voir renflouer une épave comme Madagascar ???
      La France n’ y est pas arrivée, et vous : imaginez que ce crétin va en être capable , mais vous avez quoi dans la chetron ???

    • 26 juin à 19:09 | spliff (#5871) répond à Isandra

      Bomber le torse avant l’heure sur l’écume du paraître n’est pas particulièrement utile et plutôt digne d’une cour de récréation.
      Un débat contradictoire où les cerveaux s’affronteront sur les sujets saignants sera plus instructif et légèrement différent des « interviews » par des lèches bottes au cours desquels ANR est habitué à se faire servir la soupe.

  • 26 juin à 19:27 | hafatse (#9818)

    Parmi les septiques, les foza 10000 et les vieux debris de1972 de type arsonit et jacques. Des minables, en somme.
    Bof.
    Qu’avez vous fait pour votre patrie ?
    De votre vie, quoi de tangible, des leches bottes de la france afric, les laveurs de carreaux sous tsiranana.

    • 26 juin à 20:09 | arsonist (#10169) répond à hafatse

      Moi , je n’ai rien fait pour ma patrie ! Je l’avoue .

      Les foza , eux , ont fait beaucoup pour leur patrie .
      La preuve ? Leurs compatriotes baignent dans le bonheur et l’abondance .
      Et çà , tout le monde le voit et le vit au quotidien aujourd’hui .

      Et évidemment , tout le monde sait que hafatse , lui , a déjà fait beaucoup pour sa patrie .
      hafatse s’est même fait tué dans le Sud , pour sa patrie !
      Mais par modestie , que dis-je ? par humilité plutôt , oui ! hafatse ne le crie pas sur les toits.
      Bravo hafatse ! Un bravo digne de celui accordé aux foza .

    • 26 juin à 20:30 | FINENGO (#7901) répond à hafatse

      @ hafatse (#9818)

      26 juin à 19:27 | hafatse (#9818)

      Parmi les septiques, les foza 10000 et les vieux debris de1972 de type arsonit et jacques. Des minables, en somme.
      Bof.
      Qu’avez vous fait pour votre patrie ?
      De votre vie, quoi de tangible, des leches bottes de la france afric, les laveurs de carreaux sous tsiranana.
      .............................................................
      Les vieux débris de 1972 dites-vous.
      Moi aussi j’en fais parti, et certainement, ton Père et tes Oncles aussi. Non ???

      Qu’avez-vous fait de votre Patrie. Dites-vous.
      C’est à toi que l’on pose la question hafatse (#9818).
      Puisque tu es un Partisan du coup d’ Etat de 1972. Dis nous ce que tous les Partisans du coup d Etat de 1972 auraient fait de Madagascar depuis. Au jour d’aujourd’hui 43 ans sont passé, et Madagascar a vecu 43 ans de Misère. Quoique tu dises, tu ne pourras pas prouver le contraire.

      En 1972 tout le Monde était soigné, et bien soigné. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.
      En 1972 ni Peste , ni Choléra et 21ème siècle Epidémie de Peste et Choléra à Madagascar.
      En 1972 la Nation Malgache était en auto-suffisance alimentaire.
      Madagascar exportait des centaines de tonnes de Riz.
      Madagascar était le Grenier de l’Océan Indien et d’une bonne parti de l’ Afrique de l’ Est.
      Est-ce le cas aujourd’hui.
      En 1972 la Paye était 3 fois plus importante pour Métier équivalent.
      L’instituteur touchait 60 000 CFA/mois et Aujourd’hui à peine 50 Euros.
      60 000 CFA = 1200 FF = 181 Euros.
      Au bout de 5 ans d’ancienneté les instituteurs faisaient construire leur Maison. Et certains achetait leur voiture ou leur Moto Suzuki 125, sans volé 1 sous. Et aujourd’hui rien de tout ça sauf pour ceux qui Volent ou détournent de l’argent.
      Au jour d’aujourd’hui vous importez du Riz Pourri Chinois pour vous nourrir, et que les chinois nourrissent leurs Cochons avec.

      Alors rases les murs, et ne te donnes pas plus d’importance que tu en as.
      Car en réalité tu fais pitié, un Petit Minable, à l’image de la Grenouille qui voulait être aussi qu’un Boeuf.
      Tu n’iras pas loin, tu exploseras.
      Peut-être lèches Botte de la France, mais ils n’ont jamais volé la Nation Malgache, ni la France.
      Contrairement à vous qui Mendiez à la France, à l’ Europe, tout azimut et en même temps vous voliez Le Pays et le Peuple, en plus de ça vous refusez le droit de regard de ceux qui vous donne de l’argent.
      En réalité vous tous des Malades de la Tête.
      Rien d’ étonnant que vous soyez la 5ème Puissance de pauvreté du Monde et à quand seriez-vous la 5ème puissance économique Mondial. ???
      Konno va .!!!
      Comme disait le Proverbe Malgache de l’ile Sainte Marie, ce que l’on fait pour vous n’est que :
      Menaka ahosy pory.

    • 26 juin à 23:36 | Jipo (#4988) répond à hafatse

      Bonsoir Spliff, j’ aime bien le soporifique de l’ apparence, une relation tres proche a écrit un petit fascicule sur la vérité des apparences ...
      sans oublier qu’ elles peuvent être trompeuses .

  • 26 juin à 20:18 | diego (#531)

    Bonjour Manga,

    Les élites Malgaches semblent ne plus capables de créer, de conduire et de s’imposer un débat philosophique dans le pays.

    Un pays dans lequel le débat ( Kabary ) philosophique est pauvre ou complètement absent de la vie public et de la vie citoyenne, est un pays sans âmes.

    Demandons à la jeunesse Malgache, que signifie être Malgache ? Et même aux élus et aux dirigeants ?

    On va avoir des surprises .

    Les candidats vont devoir parler les problèmes du pays, exactement les mêmes problèmes.

    Autrement dit, les programmes politiques et les solutions que ces candidats vont proposer seraient sensiblement les mêmes pour avoir le feu vert des Bailleurs des Fonds.

    Il n’y a pas plusieurs solutions pour résoudre la pauvreté :

    - il faut une stabilité politique et Constitutionnelle et trouver de l’argent pour investir dans les services publics, les infrastructures, la Santé, Éducation, Énergie et la Sécurité etc.....

    Mais ceux qui font la course pour accéder au pouvoir prétendent que leurs idées et leurs programmes sont meilleurs que ceux des autres.

    Laissons donc la candidature de DAMA mûrir. Le temps va finir par nous dire si cette candidature est sérieuse, et si l’homme est prêt à se rouler dans la boue, à recevoir des coups bas et des critiques acerbes, personnels, pour ses idéaux.......

    • 26 juin à 20:55 | vatomena (#8391) répond à diego

      Avec Colbert ,au temps de Louis 14 ,la France était parfaitement gouvernée .Il n’y avait pas alors d’école des sciences politiques ni d’école nationale d’administration .Le grand Andrianampoinimérna n était diplomé en rien . Il était armé de son seul bon sens et de son attachement au peuple . les consuls romains n’étaient pas des universitaires .Et Ronald Reagan ,un des meilleurs présidents américains ,venait du cinéma .
      Alors Dama,Pourquoi pas ?

  • 26 juin à 21:43 | FINENGO (#7901)

    Erratum
    la Grenouille qui voulait être aussi GROS qu’un Boeuf.

  • 26 juin à 23:39 | zanadralambo (#7305)

    Dans ce concert de louanges, moi aussi, je vais faire bande à part, comme les quelques inconscients qui osent tempérer l’enthousiasme général. Je n’ai rien contre Dama et son groupe, même si musicalement je préfère des chanteurs comme Nono ou Kelly, ou Rocco…Parmi la jeune génération, Ambondrona. Ikala vazo malgré les critiques acerbes de certains, auraient ma faveur…Je ferme la parenthèse.
    Juste pour rappeler que Mahaleo est un groupe soixante douzard, un critère presque rédhibitoire pour moi personnellement. Il n’a jamais renié l’époque qui nous a tant fait mal, et dont il est un symbole, le symbole. Comme le rappelle un contributeur, Dama, à une époque, a plus ou moins fricoté aussi avec les pourris de ce pouvoir décadent.
    Et puis, et puis, encore une fois, je ne crois pas au messie. On nous a fait avaler tellement de couleuvres que je ne crois plus en les belles promesses. Elles n’engagent que ceux qui y croient. Des gens en qui j’avais foi ont renié leur parole, ont trahi leur peuple, sans honte, sans vergogne. Sarah Georgett qui nous a pris pour des jambons, vous remettez ? Auriez-vous cru qu’elle se dédirait un jour, elle qui jurait qu’elle ne trahirait jamais ses idéaux ? Je vous citerais encore deux journalistes que je croyais honnêtes, qui ont retourné leur veste et ont cédé, un peu trop facilement, aux sirènes de l’argent et du prestige. Zo Rakotoseheno (ex-midi), Onitiana Realy…des gens a priori au dessus de tout soupçon, où sont-ils aujourd’hui ? Moi, j’ai donné.
    Vous mettez le mec sur un piédestal, le jour où il sera forcé d’en descendre, vous aussi allez tomber de haut, de très haut. Il est vrai qu’on a l’habitude dans cette contrée. Vous aurez mal, quand même. Soyez pas maso.
    Je veux bien laisser le bénéfice du doute à Dama, j’aimerais sincèrement croire que c’est l’homme providentiel. Mais on est à Mada, les gars, réveillez-vous.

    Non, je ne joue pas l’oiseau de mauvais augure, je ne suis pas défaitiste…je suis réaliste.

    • 27 juin à 13:30 | spliff (#5871) répond à zanadralambo

      @Zanadralambo
      Bjr,
      Suite à vos objections à propos de Dama...
      En apprenant sa candidature, j’ai comme vous immédiatement pensé à Saraha Georget et la manière dont elle s’est faite absorber par la pieuvre visqueuse des compromissions avec le « milieu ».
      Et malgré les remarques que j’avais adressées à Finengo en réponse à son commentaire sur Dama, je dois lui concéder en toute honnêteté que le risque de ce qu’il pensait entrevoir à propos de Dama ne peut être complètement écarté - pas sur une base de malhonnêteté dirais-je mais plus en termes d’être pris au piège...

      Cependant, la différence par rapport à S. Georget est que Dama a une base populaire authentique. Base dont les contours statistiques précis sont certes difficiles à évaluer d’un point de vue politique, mais il dispose là d’un capital de départ que Georget n’avait pas, et sur lequel il pourrait potentiellement s’appuyer - à condition de le faire fructifier dans le champ politique - de manière à finalement peser suffisamment pour éviter toute compromission. Quitte en cas de défaite à continuer à clairement se départir du « système » de telle sorte à rester « clean » pour les échéances suivantes.
      Par ailleurs, est une personnalité issue du « grass roots » - par opposition aux milieux affairistes - dont l’intégrité non prise en défaut à ce jour est une des caractéristiques qui le définissent. Dans le contexte malgache, c’est quand même un bon début, en remarquant que sur le plan du quotidien personnel, il a les moyens de cette intégrité [moyens légaux et clean s’entend]. Ce qui est important pour des raisons évidentes.
      Bon après, il a tout à prouver sur le plan politique. C’est effectivement le gros morceau. A-t-il la trempe requise ? On verra. Mais son pédigrée de départ n’est - en ce qui me concerne et à ce stade - pas mauvais. Donc comme je le disais suite au post d’hier de Jacques, enthousiasme mesuré / attentif (et non bisounours). En fonction de ce qu’il affichera, je serai éventuellement prêt à personnellement mettre la main dans le cambouis pour sa cause... Histoire de vraiment donner... sur le terrain... car le seul commentaire n’est légitime que jusqu’à un certain point...

      Concernant le réquisitoire sur sa participation aux événements de 72, j’appelle chacun à l’auto-critique en essayant de se remémorer sans concession la pertinence de sa propre conscience politique à l’age de 18 ans... Si elle n’a pas évolué en quelques 40 ans c’est bien là qu’il y a lieu de se faire du souci...

  • 27 juin à 22:16 | zanadralambo (#7305)

    Bonsoir, Spliff .
    D’abord, concernant 72 dont il est le symbole, entièrement d’accord avec vous, Dama n’est pas forcément seul comptable des dérives nationalistes qui s’en sont suivies. J’aimerais juste qu’il nous dise qu’il a tiré un trait sur son passé de révolutionnaire militant.
    Ensuite, comme je l’ai dit, je lui accorde le bénéfice du doute. J’attends de voir son programme, j’attends surtout qu’il le chiffre et ne se comporte pas en démagogue comme tous ces crétins qui nous promettent la lune depuis 75. Et je répète, quitte à me faire insulter par les adorateurs du chanteur, on se croirait dans une fan zone, qu’il ne suffit pas de paraître honnête, de ne pas traîner de casseroles connues, pour mener à bien un projet colossal comme le redressement d’un pays à la dérive. Il devra faire, qu’il le veuille ou non, avec le monde politicien (dire politique serait insulter ce noble mot) malgache. Un monde de requins, on ne le sait que trop, vous et moi. Va-t-il réussir à toujours résister à la tentation, le pouvoir use et grise. Il lui faudra bien choisir son entourage, se méfier de ses amis…qui seront, par la force des choses, un jour, ses meilleurs ennemis.
    Je ne veux pas briser l’enthousiasme ambiant, je veux juste mettre en garde contre les chimères, on a tous donné. Il m’est impossible d’oublier cet espoir que Ravalomanana, en son temps, avait suscité. Je me rappelle de mes parents, eux qui n’avaient jamais été encartés de leur vie, qui avaient sillonné les chemins tortueux de mon Avaradarno natal pour prêcher la bonne parole de Marc. Ce n’est pas un homme du sérail disait mon cher Papa, c’est un homme nouveau, de lui ne peut venir que le salut. On connait la suite. Et mes frangins qui habitaient Nosy be , à l’époque, de simples citoyens qui eux aussi ont juste eu le tort de croire en le messie. Ils ont été pourchassés par Kotity. Ils ont tout abandonné, l’un son boulot, l’autre son entreprise prospère, pour sauver leur vie. Ils galèrent toujours un peu dans leur nouvelle existence. Quand je leur parle de cette époque, ils n’ont pas vraiment de regrets, au moins me disent-ils, on a chassé le tyran sanguinaire. Mais l’espoir a laissé la place aux pires désillusions, ils ne croient plus en la politique, ils ne votent plus.

    A 40 ans, dites-vous, on n’est pas forcément celui qu’on était à 20 ans. . Des copains qui votaient communiste en 90 votent maintenant FN, ils ont changé, oui, mais sont-ils, pour autant forcément meilleurs ? CQFD. .J’ose espérer que Dama, lui, a abandonné les idéaux communautaristes de 72, qu’il a fait un trait sur ce passé qui nous insulte. On n’a pas besoin d’un Che Guavarra, c’est tout l’opposé qu’il nous faut.

    Bien à vous.

    • 28 juin à 00:28 | spliff (#5871) répond à zanadralambo

      ´soir Zanadralambo,

      Merci d’avoir pris le temps.
      Mdr... Le parallèle des communards qui se morphent en ultras natios, fallait qd mm oser😂... vous forcez le trait dans un sens qui me semble hors contexte s’agissant de Dama, Dama dont le contenu de l’oeuvre est pour le coup connu pour transpirer la modération de son auteur.

      Sans verser dans la fierté mal placée, en ce qui me concerne, le principe du souhait que sa propre cohérence culturelle puisse prendre en mains la destinée collective du groupe humain me semble juste naturel et dans l’ordre des choses. Plus que de ce principe de départ, les problèmes viennent des egos démesurés qui supplantent la raison requise pour les arbitrages adéquats des intérêts en jeu. 72 comme le reste en sont une illustration. C’est l’Histoire en marche... Histoire dont Hegel nous apprend qu’elle a sa propre raison... allez savoir...
      Vos objections comme celles des autres participants sont assurément audibles... il reste que parfois des fenêtres de tir un peu moins floues que les autres se présentent. Les saisir dans le but de transformer l’essai en succès - même relatif - requiert un certain état d’esprit... et la désillusion ne fait pas partie de ce package. Et croyez-moi un parcours à multiples écueils - comme pour beaucoup d’autres - m’a enlevé toute illusion sur de que peut être la nature humaine. J’en apprends à l’instant d’autres bien « salées » sur la créativité de nos maitres corrupteurs nationaux...
      Mais comme on dit, 100% de ceux qui ont réussi y croyaient... alors...

      Très bonne soirée à vous
      S.

  • 28 juin à 14:12 | zanadralambo (#7305)

    @ spliff. Merci d’avoir pris la peine de me répondre. Quand quelqu’un s’adresse à vous, la moindre des politesses, c’est de lui répondre. Une marque élémentaire de savoir vivre que rares, très rares sur MT respectent. Finengo et Jacques sont pratiquement les seuls à avoir cette délicatesse. Il y a bien Paolo (qui n’est pourtant pas mon ami) qui lui, aimant bien avoir le dernier mot, répond généralement pour insulter...tout le paradoxe du personnage. Mais au moins , lui répond, LOL...Il y a beaucoup de participants que j’apprécie sur ce forum, que j’ai parfois interpellés mais qui souvent ne daignent même pas me faire le moindre signe en retour... Tant pis, tu m’ignores, je réponds désormais par l’indifférence, tout le monde est content. Je ferme la parenthèse.
    Je reconnais avoir fait un parallèle osé. J’ai caricaturé, beaucoup caricaturé. Mais au fond, je ne retire rien de mes propos. Je voulais pointer les dangers d’un trop plein d’enthousiasme, source souvent de désillusions amères.
    Bon vent à votre candidat.

    P.S. Vous m’avez répondu, votre réponse me va, je ne vous en voudrai pas si vous ne souhaitez pas en rajouter plus. Cordialement.

    • 30 juin à 12:35 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      Ce ne sont pas les rois qui font les révolutions.

      Bonjour Zanadralambo,
      un forum étant un lieu d’échange et de discussions, je m’immisce dans vos échanges avec Spliff.
      Notre amitié et estime réciproques n’étant plus à éprouver, je me permets de vous dire que je ne comprends pas trop vos prises de positions, surtout en ce qui concerne la candidature de Dama.
      Il est de bon ton de critiquer les hommes politiques et les candidats putatifs à la présidentielle, de leur faire porter le chapeau de la faillite du pays, de se draper de vertu en dressant un index( ou pis un majeur accusateur). Les raisons ne manquent pas et vous l’avez bien écrit dans votre coup de gueule de l’autre jour. Mais la plupart des gens qui critiquent sur ce forum sont ceux qui n’ont jamais mouillé leur maillot sur le terrain.
      Concernant la candidature de Dama, je vous trouve injuste et je ne voudrais pas vous classer dans la catégorie de ces vieux k.k.ons de bourgeois qui pensent que pour être président de la république, il faut être à leur image :
      Sexagénaire qui croit qu’il fait parti de l’élite bon teint bon genre, de bonne famille, ayant fait de grandes études, ou officier général, rotaryen, franc-maçon, chrétien, andriana ou de la haute ou moyenne bourgeoisie merina ou côtier. Type Ratsiraka, Zafy, Ratsirahonana, Ranjeva...
      Ce sont les mêmes qui se sont gaussés sur la candidature du laitier vendeur de yaourt, ce sont les mêmes qui ont dit que les Américains n’enverront jamais le nègre Barack Obama à la Maison Blanche, ce sont les mêmes qui ont qualifié Macron de baudruche.
      Et pourtant le peuple contre toute attente a donné le pouvoir suprême à ces hommes. Ces hommes n’ont pas été élu sur un programme mais pour un sentiment que l’on pourrait traduire par : « ce type peut faire une différence. »
      Ce sentiment s’est nourri d’impressions, de discours, de quelques actions ou événements qui ont cristallisé l’attention de chaque électeur.
      La politique comme l’art musical c’est mystique. C’est la rencontre d’un homme , d’un groupe musical avec le peuple qui à l’instar d’une relation amoureuse, doit faire des étincelles. Avec le groupe Mahaleo, la relation amoureuse dure depuis les années 70. Ils répondent donc à des aspirations.
      Je souhaite que Dama transforme l’essai et je soutiendrais cette candidature iconoclaste que les bien-pensant qualifient de ridicule et déplacée.
      Amicalement à vous cher compatriote.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 272