Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 13h56
 

Développement

Ministère de la Décentralisation

Le bilan de 2012 jugé positif

mercredi 9 janvier 2013

La ministre de la Décentralisation, Ruffine Tsiranana, a présenté ce jour dans son bureau, le rapport des travaux effectués par ce ministère en 2012. Quatre grands axes ont été conduits dont la mise en évidence de ce ministère à travers le symposium international sur le processus de la décentralisation dans le Sud et la célébration de la Journée africaine de la décentralisation et du développement local. En outre, la participation de notre pays à l’évènement « Africity » à Dakar (Sénégal) faisait également partie de cette mise en évidence de ce ministère. La réalisation de la grande première réunion des communes urbaines et la mise en place d’un site web en vue de vulgariser les informations sur ce ministère figurent aussi dans ce premier volet.

Quant au second point, le renforcement des capacités techniques des communes a été mise en avant, dont la formation des personnels auprès de 1551 communes du pays quant à la gestion communale et en particulier la gestion financière ainsi que l’amélioration des recettes fiscales de chaque commune. Il y a également la vulgarisation et la promotion des valeurs de la bonne gouvernance au niveau des communes par le biais du processus de budget participatif. La ministre de souligner que Madagascar est la vitrine des pays Africains quant à ce dernier point.

La ministre a précisé qu’en dépit des différents blocages, son département arrivait à régler le payement des investissements des collectivités décentralisées dans tout Madagascar. Concernant le dernier point, une réforme de la décentralisation a été réalisée, en collaboration avec les institutions du Parlement de transition pour l’élaboration des lois régissant les collectivités décentralisées. La ministre note que son ministère n’a cessé de collaborer avec les autres ministères et institutions ainsi que les investisseurs internationaux, entre autres, la coopération française, la coopération suisse ainsi que la Banque Mondiale. Et elle de conclure que le bilan a été positif pour ce ministère car la majorité de ses missions a été effectuée. Malgré tout, Ruffine Tsiranana a également reconnu que d’autres travaux n’ont pu être exécutés.

Recueilli par Haingo

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS