Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 28 novembre 2021
Antananarivo | 20h02
 

Culturel

Nécrologie

Le Tranokotona Kambana en deuil

lundi 5 novembre 2007 | Razaka O.

Avec la brusque disparition de Rasoldier Blaise, le quartier d’Antsahatsiroa, sinon la Haute-Ville toute entière est en deuil.

Blaise, illustre sportif des années 60, est connu des habitués des manifestations interscolaires OSSUM à Mahamasina comme étant toujours en position d’avant-garde quand les bagarres éclatent entre lycées et collèges d’antan. Blaise a donné une renommée à la Ville haute pour être impénétrable et infranchissable à toute « invasion extérieure » de la ville basse ou d’Ambanidia.

Reconversion

Après avoir participé activement aux événements de 2002, Blaise jouissait paisiblement de sa retraite dans sa maison ancestrale Tranokotona Kambana à Antsahatsiroa. Il passait son temps à l’entretien de ce patrimoine national témoin du XIXème siècle, et à se promener avec sa petite fille. Il s’est converti en chrétien pratiquant en tant que communiant au FJKM Avaratr’Andohalo.

Eclipse des étoiles

Les figures historiques de la Haute Ville ont presque disparues. Les Rady, Jourvé, Vazzo, Masciste, Guy (Gaigy), Sôva et Blaise, tous des hauts gradés en arts martiaux, n’y sont plus. Avec les artistes et poètes écrivains comme Stormy, Randzavola, Dox… ils formaient les éléments de La Haute symbolisant les 12 collines de l’Imerina. Presque toutes ces étoiles sont éteintes. Il ne reste plus que quelques têtes dont Claude Rakotomalala, Zaka Ngita (France)… et Batata qui n’a pas pu cacher son état d’âme lors des funérailles de Blaise au tombeau princier d’Anosy Avaratra Samedi dernier.

Réserviste

Ancien parachutiste de l’Armée malgache sous la 1ère République, d’aucun ne connaît que Rasoldier Blaise, en tant que réserviste, évoluait au sein de l’expédition pour la pacification du Nord en 2002. Il orchestrait l’assaut livré à Ambilomagodra qui a permis l’entrée triomphale à Antsiranana. Tous ses amis Parachutistes et Marins admirent en lui sa vaillance de ne jamais reculer devant qui que ce soit ni quoi que ce soit.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS