Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 26 novembre 2020
Antananarivo | 02h56
 

Société

Pauvreté et insécurité

Le Premier ministre charge les fonctionnaires des régions Androy et Anosy

samedi 15 février | Mandimbisoa R.

Lors d’une descente effectuée à Ambovombe Androy hier, le Premier ministre, Christian Ntsay a déclaré que l’incompétence des autorités locales source des laisser-aller et de mauvaises gestions qui entrainent la pauvreté grandissante dans le pays, n’est plus tolérable. « À partir de maintenant, les autorités locales, élus ou nommées, doivent trouver des solutions aux problèmes qui se présentent dans leurs localités et non attendre l’administration centrale », a déclaré le chef du gouvernement. « C’est pour cela justement qu’on améliorer le système de décentralisation dans le pays », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre a également rappelé qu’un changement de mentalité est plus que nécessaire chez les fonctionnaires. Dans les régions Androy et Anosy, les fonctionnaires seraient de connivence avec les malfaiteurs d’où la recrudescence de l’insécurité dans ces régions. « La restauration de la paix et la mise en place de la sécurité sont une affaire de tous et non seulement des forces de l’ordre », a-t-il indiqué. « L’Organe mixte de conception (OMC) dans lequel figure, entre autres, la Justice et l’administration locale a son rôle à jouer dans ce volet », selon Christian Ntsay.

Il est donc nécessaire selon ce chef de l’administration d’organiser les tâches de chacun pour rétablir la sécurité dans ces régions et pour regagner la confiance de la population envers l’Etat. Le Premier ministre a annoncé l’installation d’une « base militaire » dans ces régions à partir de la semaine prochaine pour y parvenir. Il a également pointé du doigt le non-respect de la hiérarchie en place dans ces régions.

98 commentaires

Vos commentaires

  • 15 février à 10:02 | lancaster (#10636)

    Bonjour à tous.
    Cet article nous invite à discuter sur la pertinence ou l’impossiblite D’instaurer la décentralisation effective dans nos diverses régions.
    D’abord, il faudrait que le personnel politique change de mentalité comme le dit le PM et admettre que n’importe qui quelque soit son origine ethnique peut être élu ou affecté dans n’importe quelle région. Plus question de dire que seuls les Betsimisaraka peuvent exercer à Toamasina par exemple. Celà est valable e pour les 23 régions. Le Betsimisaraka peut être affecté normalement à Àntsirabe ou à Tulear par exemple.
    Ensuite voir dans quelle mesure une combinaison de la décentralisation et de la déconcentration pourrait être plus efficace. Un chef de région nommé par le gouvernement et issu de l’administration et des conseillers régionaux élus par les grands électeurs de la région concernée.
    Il faut admettre que l’ENAM , les instituts et universités doivent faire des efforts pour améliorer le niveau des diplômes, car à l’heure actuelle, cela laisse à désirer.

    • 15 février à 18:32 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Si notre cher « Dadabe » est encore un assidu du site en ce jour, il aurait décerné le palme et trophée de la semaine à Lancaster…

      « …Un chef de région nommé par le gouvernement et issu de l’administration et des conseillers régionaux élus… »

      Quelle contradiction, et encore anti-constitutionnelle, alors qu’il se vante de faire la promotion de la décentralisation effective…

    • 16 février à 20:24 | Zafimaro (#3479) répond à lancaster

      “Christian Ntsay a déclaré que l’incompétence des autorités locales source des laisser-aller et de mauvaises gestions qui entrainent la pauvreté grandissante dans le pays.”
      Depuis quand l’incompétence des autorités, les laisser-aller et les mauvaises gestions existaient ?
      Pourquoi monsieur n’ a rien fait depuis qu’ il est PM ?
      Pourquoi reagires seulement maintenant ?
      La premiere chose a faire est de publier MAINTENANT le Contrat de Performance de chaque ministere, a commencer par le PM qui est quand meme le premier des ministres. Attendre plus tard est un moyen de permettre des manipulations contre ceux/celles qu’ on n’ aime pas bien. Exemple, la ministre de l’ education nationale est remerciee pour des raisons/maladresses/accusations pas claires qui etaient a propos d’ affaires au niveau de ses subordonnes comme celui du bureau du baccalaureat.
      On veut le “Contrat de Performance de chaque ministere maintenat”. A repeater trois fois On veut “Contrat de Performance de TOUS LES ministres maintenat”, On veut “Contrat de Performance de chaque ministere maintenat” surtout celui de Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et des Travaux Publics Hajo, On veut “Contrat de Performance de chaque ministere maintenat” a commencer par celeui de Christian Ntsay.
      Comme ca, tout est transparent … a temps reel.

  • 15 février à 10:03 | lancaster (#10636)

    Bonjour à tous.
    Cet article nous invite à discuter sur la pertinence ou l’impossiblite D’instaurer la décentralisation effective dans nos diverses régions.
    D’abord, il faudrait que le personnel politique change de mentalité comme le dit le PM et admettre que n’importe qui quelque soit son origine ethnique peut être élu ou affecté dans n’importe quelle région. Plus question de dire que seuls les Betsimisaraka peuvent exercer à Toamasina par exemple. Celà est valable e pour les 23 régions. Le Betsimisaraka peut être affecté normalement à Àntsirabe ou à Tulear par exemple.
    Ensuite voir dans quelle mesure une combinaison de la décentralisation et de la déconcentration pourrait être plus efficace. Un chef de région nommé par le gouvernement et issu de l’administration et des conseillers régionaux élus par les grands électeurs de la région concernée.
    Il faut admettre que l’ENAM , les instituts et universités doivent faire des efforts pour améliorer le niveau des diplômes, car à l’heure actuelle, cela laisse à désirer.

  • 15 février à 10:22 | Isandra (#7070)

    Dans les régions Androy et Anosy, les fonctionnaires seraient de connivence avec les malfaiteurs d’où la recrudescence de l’insécurité dans ces régions. « La restauration de la paix et la mise en place de la sécurité sont une affaire de tous et non seulement des forces de l’ordre »

    Alors là, Ntsay dit tout haut ce que la plupart de gens pensent tout bas. Il ne cherche pas trois chemins pour dire ce qu’il pense, des fonctionnaires seraient de mèche avec les dahalos, c’est la raison pour laquelle les bœufs volés puissent circuler sans être interceptés. Et c’est genre de mentalité d’égoïsme de nos fonctionnaires est l’un des facteurs qui empêche notre pays de se développer.

    C’est un PM honnête et intègre qui a son franc-parler.C’est pourquoi, on est un peu outré quand les frustrés l’ont accusé d’être complice des fraudes électorales.

    • 15 février à 10:31 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Ces fonctionnaires sont typiquement malgaches .Ils ne doivent rien à la Colonisation.Ils exercent avec leurs talents aussi bien à Tamatave ,à Tananarive qu’à Tulear...

    • 15 février à 11:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Pourquoi les gens de certaines régions éloignées n’osent t ils pas dénoncer les abus et les malversations des fonctionnaires locaux, même s’ils les voient quotidiennement ?

      Parce que la peur de fonctionnaires coloniaux restent toujours, à l’époque, vous êtes sévèrement punis au moindre acte de révolte.

    • 15 février à 12:38 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra — Les fonctionnaires coloniaux vazaha ou indigènes ne construisaient pas des chateaux.Ils avaient une mission : le service du peuple .Dans les dispensaires et les hopitaux le fonctionnaire vazaha ou malgache ne vendaient pas leurs services , ni les médicaments ,ni les pansements ,ni les aiguilles . comme aujourd’hui à Befelatana. Il apparait qu’à chacune de vos interventions vous falsifiez ce qui fut et malheureusement a disparu aujourd’hui. La faute à QUI ?

    • 15 février à 12:49 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra — La peur du fonctionnaire colonial ?, Vous plaisantez .Il n’y a plus d’administrateur colonial en exercice depuis 60 ans.Plus de trois générations de malgaches vivant aujourd’hui n’ont jamais vu un porteur de casque colonial .Depuis 60 ans ils sont sous l’administration de nos élus . avec les résultats que nous connaissons si bien

    • 16 février à 07:33 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra,

      dénoncer quoi et où, à qui ? lisez le texte,"""Ntsay dit tout haut ce que la plupart de gens pensent tout bas. Il ne cherche pas trois chemins pour dire ce qu’il pense, des fonctionnaires seraient de mèche avec les dahalos, c’est la raison pour laquelle les bœufs volés puissent circuler sans être interceptés. Et c’est genre de mentalité d’égoïsme de nos fonctionnaires est l’un des facteurs qui empêche notre pays de se développer.’’’’’ vous savez maintenant qui tirent ce pays vers le bas et pourquoi on crie la décentralisation à tout va.....je pense que l’état fédéral n’est pas une mauvaise idée , Pety comme prezda chez vous, c’est pas mal

    • 16 février à 09:54 | lancaster (#10636) répond à Isandra

      Bonjour Vohitra,
      Si vous aviez bien lu mon post, vous auriez compris que mes propos cadrent avec une souhaitable réforme de l’administration en vue d’ameliorer la gestion de nos régions et communes. Naturellement cela pourrait ou devrait entraîner une révision de la constitution . Pourquoi pas ?

    • 16 février à 12:45 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Bonjour Lancaster,

      La déconcentration de l’Etat ne devra pas être limité dans le domaine du souhait ni du désir, dans le contexte du pays, elle est une nécessité absolue afin de fournir un service public rapproché de la population et servir ses intérêts, et une administration territoriale reste une prérogative de l’Etat particulièrement en matière de sécurité et préservation de l’ordre public ainsi que la facilitation de l’expression de la volonté populaire.

      Et que la promotion du développement socio-économique régionale fera appel à une décentralisation effective afin de favoriser la participation et la responsabilisation de la population à travers des initiatives intrinsèques selon leurs souhaits et dynamiques internes, et cette décentralisation n’est pas une option ou alternative en matière de gouvernance locale car elle est consacrée par la Constitution, et cette dernière est plus qu’explicite sur ce point : le Conseil régional est la structure délibérative composé d’élus tandis que le chef de Région, encore un élu, est chargé de la mise en œuvre et d’exécution de la politique de développement régional…

      Ainsi, quand vous disiez dans votre proposition la nomination d’un chef de Région issu de l’administration, c’est de l’ineptie volontaire de votre part en consacrant de fait le recul et le déni de gouvernance locale, et le rejet de la politique de décentralisation, qui du reste n’est pas un luxe superflu mais rendu inévitable pour cause de centralisation à outrance perpétrée par les élites politiques ayant des objectifs divergents ne servant pas les intérêts et volonté participative de la population régionale…

      Bref, quand vous disiez qu’il n’y aurait pas de mal à opérer un changement de Constitution, le problème ne se situe pas en terme d’opportunité ou non de le faire, mais dans la manière et l’adhésion populaire qui le précède, il faut que ce soit un ressenti collectif, une approche admise et appropriée et bien comprise, au lieu d’être le fruit d’un calcul politique émanant d’une élite désirant renforcer encore plus un autre modèle de centralisation de pouvoir et prise de décision et de capture des institutions républicaines…

  • 15 février à 10:44 | lancaster (#10636)

    Les fonctionnaires du grand Sud sont visés ici. Mais il y a aussi ceux des autres régions comme ce fut le cas des magistrats de Morondava qui ont traité le cas de l’ex député Leva.
    L’organisation même de l’administration de Mada doit être repensée. C’est un sujet pour le long terme qui nécessite de gros moyens en envoyant des experts enquêter dans plusieurs régions sur terrain en vue d’une réforme en profondeur.
    Les études pour l’instauration des régions dans les années 80 avec le financement du Pnud ont donné des résultats qui peinent à être mis en œuvre 30 ans plus tard car l’intendance n’a pas suivi les besoin.
    Tout doit être actualisé en fonction du contexte politique et economique. Y a-t-il eu une étude sérieuse qui justifie la séparation de La région de Mananjary ? Économique, social, historique, démographique, géographique, infrastructures, etbnique etc... ?
    Avons nous les moyens humains et technique pour instaurer la décentralisation, la déconcentration ou faut-il revenir à une centralisation forte ?

    • 15 février à 12:50 | ANTICASTE (#10704) répond à lancaster

      Burt,
      Tu fais bien partie des écervelés de la bande qui gouvernent ce pays !
      S’apercevoir 40 ans après la dernière réforme que l’administration ne fonctionne pas et qu’aucune mesure n’a été prise pour y remédier ,c’est le comble !
      C’est surement de la faute des colons ,comme d’habitude !
      Retourne faire des films ,tes commentaires te trahisses !

    • 16 février à 21:30 | Turping (#1235) répond à lancaster

      Anticaste ,
      - Faire évoluer mon pays d’origine c’est le but et c’est la raison pour laquelle je participe sur ce forum en avançant des idées permettant d’avancer collectivement .Ne vous inquiétez pas ,je n’ai pas besoin de vous rendre des comptes concernant les aides et créations d’emplois que j’ai faîtes envers mes compatriotes .Compris !?
      A Madagascar ,j’y vais tous les ans (j’y étais là-bas récemment ),je ne suis pas un frustré qui vocifère devant son ordinateur comme vous le faîtes .

  • 15 février à 10:59 | Turping (#1235)

    Sans parler du problème lié à la corruption endémique ancrée dans la mentalité des dirigeants ,des autorités locales pour s’enrichir personnellement ,d’intérêt restrictif le pays ne peut avancer ni se développer .....la problématique de base à régler .
    - En excluant le système fédéraliste hors de nos portées encore actuellement ,le système décentralisé financièrement et déconcentré pourraient être l’issu d’un développement inclusif et pérenne où chaque région devrait gérer de toutes les affaires locales par des gens intègres ,compétents et honnêtes pour avancer collectivement dans chaque région .Après ,l’adage dit ; l’union fait la force en évitant l’autarcie et les hostilités pouvant entraîner les guerres ethniques dans un pays manipulable où les valeurs communes ne sont pas ancrées dans une mentalité à la dérive par l’insécurité galopante ,la pauvreté ,...Ce n’est pas facile de sortir du système centralisé depuis l’indépendance octroyée sous dépendance .Même la France le pays colonisateur n’a adopté la décentralisation qu’en 1982.

    • 15 février à 12:07 | ANTICASTE (#10704) répond à Turping

      Turping ,
      Scolastique débile !
      Ce genre de propos on été écris 80 000 fois en ces colonnes et quels changements ?
      Rien nada ,personne ne fait rien c’est le règne des eunuques !
      La preuve que maîtriser la langue Française ne fait pas tout et même loin de là !
      Quelle découverte pour les précieux qui se complaisent à tout écrire sans fotes d’aurtograf ,seulement pour montrer aux lecteurs qu’ils savent le faire !
      Des propos creux ,des constats connus et reconnus, mais jamais le début d’une solution ,d’une tentative de créer au moins un mouvement d’idée ,le vide intellectuel sidéral !
      Ce qui explique que ce sont les foza incultes qui ont pris le pouvoir !
      Ils sont nuls mais au moins ils vont au combat !
      La faute à qui ,les fozas sont ce qu’ils sont ,la faute va donc aux pleureuses comme vous Turping !

    • 15 février à 18:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      Anticaste ,
      Votre débilité ,si vous n’avez pas de quoi pour vous soigner ,je ne peux pas être votre psy du.Nok.
      - Vous parlez de fautes d’orthographes ,commencez par vous même.Pour un français c’est lamentable non !?
      - Les solutions qui dépassent votre petit Q.I beaucoup de forumistes essaient d’en donner ici en commençant par Lancaster .

    • 15 février à 19:10 | Turping (#1235) répond à Turping

      l’Anticaste essaie de parler de fautes d’orthographes et de son scolastique mal barré .
      - Son propos :
      Ce genre de propos on été écris 80 000 fois en ces colonnes et quels changements ?
      - Je pense qu’un élève de CP1 écrit mieux que lui . Même pour conjuguer le verbe avoir ,il ne sait pas le faire .A part les vociférations si vous n’avez rien à faire allez vous faire soigner d’abord !

    • 15 février à 19:40 | ANTICASTE (#10704) répond à Turping

      Turping ;
      Avoir un système de valeur qui tourne autour de la maîtrise de l’orthographe de la langue Française démontre la médiocrité des tenants de ce système !
      D’ailleurs cela a été inventé par les maîtres français pour vous rabaisser,ils ont bien réussit ,cela fonctionne toujours
      Tous de suite après les reproches sur l’orthographe, viennent les insultes le plus souvent graveleuses !
      Allez y cher ami ,gardez vos traditions !

    • 15 février à 20:50 | Turping (#1235) répond à Turping

      Anticaste ,
      Sincèrement ,cela me gêne de vous corriger .
      - .......ont bien réussi .....mais non pas : ont bien réussit .
      - On dit ;tout de suite .....mais non pas :tous de suite selon la phrase que vous avez formulée .
      - Ne parlez pas de rapport entre : le maître / esclave sinon vous tombez sur votre propre piège.
      Et je vous réitère ,je ne suis pas contre les français ni avoir de haine particulière envers quiconque : il y a des bons comme des K.on comme partout .
      - Votre problématique ; Vous mettez tout le monde dans le même sac comme si tout le monde fait partie de la caste pourrie du pouvoir selon votre vision .Donc tout le monde qui intervient sur ce forum en avançant des idées, de propositions sont les mêmes pourritures que vous avez dénoncées !? Non et non !
      - Tout le monde ne peut pas être de même avis et dès fois on apprend aussi sur les avis des autres sans pour autant les rabaisser comme vous le faîtes ici systématiquement .
      - La différence :même si on n’est pas de même avis ,on respecte les autres .C’est ça la démocratie en donnant des argumentations fiables .Si les solutions ont été proposées 80000 fois alors que si la corruption est le frein majeur de l’avancement collectif ,on ne peut pas être non l’origine de cette corruption en la dénonçant ,non !? le syllogisme !

    • 15 février à 20:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      Complément : on ne peut pas être non plus ,.....désolé !

    • 15 février à 21:41 | ANTICASTE (#10704) répond à Turping

      Turping,
      Psycho-rigide ....
      J’en ai rien a foutre de ton aurtografe !
      C’est clair !

      Tu ferais mieux de faire évoluer ton pays ,au lieu de jouer les profs abrutis !

    • 16 février à 21:34 | Turping (#1235) répond à Turping

      Anticaste alias atavisme prémium,
      - Faire évoluer mon pays d’origine c’est le but et c’est la raison pour laquelle je participe sur ce forum en avançant des idées permettant d’avancer collectivement .Ne vous inquiétez pas ,je n’ai pas besoin de vous rendre des comptes concernant les aides et créations d’emplois que j’ai faîtes envers mes compatriotes .Compris !?
      A Madagascar ,j’y vais tous les ans (j’y étais là-bas récemment ),je ne suis pas un frustré qui vocifère devant son ordinateur comme vous le faîtes .

  • 15 février à 11:09 | FINENGO (#7901)

    C’est bien beau d’exiger aux autres une rigueur de Gouvernance et de Gestion.
    Mais que le Pouvoir Central donne l’exemple, au lieu de procéder à des tricotages sans fin, avec des promesses farfelus qui ne verront jamais le jour tels le Tanamasoandro et le Miami Beach de Tamatave.

    Il a toujours été dis que l’exemple vient de la haut.
    Alors que l’Etat Central donne l’exemple, qu’il soit irréprochable, et seulement après il pourra montrer du doigt l’incompétence des autorités locales source des laisser-aller et de mauvaises gestions qui entrainent la pauvreté grandissante dans le pays, qui par ailleurs trouve ses origines au niveau du Pouvoir Central, à nommé des Responsables irresponsables, par complaisance et affinités non avouables, qui fait de lui le Premier Responsable.

    Tout ceci une fois de plus, sent la Com, pour faire croire aux administrés de la région, qu’au sommet de l’Etat on se soucie de votre bien être et de votre avenir.

    Encore un Mensonge et une hypocrisie de plus venant du Sommet de l’ Etat.

  • 15 février à 11:27 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Le conducteur du rouleau compresseur de 2018 est à l’œuvre, et veut encore rouler tout le monde dans la farine, face à une administration publique en état de déliquescence avancée, il ne veut assumer aucune responsabilité et cherche des boucs émissaires en tapant sur les subordonnés qui ne sont que les reflets de la pratique et comportement adoptés en haut lieu…

    Les leviers de l’engin commencent à gripper à force d’être utilisés en surcapacités compte tenu de l’usage prolongé en dehors des cahiers de charge et manuel de procédures, et le conducteur ne trouve de solution que troquer le levier par un micro…à force d’avoir côtoyé l’as de la communication et publicitaire averti, le conducteur verse aussi dans les palabres à l’infini…

    Monsieur le conducteur, dis nous, quelle est la proportion destinée aux Régions Androy et Anosy dans le budget d’investissement prévu dans la LFI 2020 au juste ? Et dans le même ordre d’idée, quel est le pourcentage y afférent, c’est-à-dire, entre le budget destiné au développement des Régions et celui détenu par les institutions centralisées à Antananarivo ? Il feint d’oublier que la part de la présidence dans ce budget est plus de celle attribuée à cinq ministères combinés…sans parler du fonds souverain dont la destination et objectif réel d’utilisation restent encore dans le domaine des mystères…

    C’est ce conducteur comédien et irresponsable qui aurait dû être débarqué en premier lieu, et remplacé par le technicien Randrianasolo Jacques afin de pouvoir réparer d’abord les carences et dysfonctionnements qui minent le système, et mener dans un premier temps, sans état d’âme ni compassion ni complicité, des actions de nettoyage à sec dans le milieu et la dépolitisation à outrance au sein de l’écurie, et dans un second temps, mettre en place les conditions favorables à une décentralisation effective accompagnée d’une véritable déconcentration des moyens et du personnel de l’Etat…

    Bien sûr, on va me balancer comme quoi où se trouve l’équilibre ethnique dans cette mesure, et c’est tout à fait légitime, et je dirai, la solution dans ce cas, serait d’augmenter le nombre des technocrates de l’équipe issus des zones littorales et en dehors des hautes terres centrales, car actuellement, il persiste encore un déséquilibre flagrant sur ce point, l’équipe redoublant avec le conducteur est constituée dans sa majorité de membres de la haute terre…

    Mais il ne le fera pas le propriétaire de l’entreprise car…cette entreprise est destinée à générer des profits, et…ce conducteur comédien est obéissant et fait gagner beaucoup à l’entreprise…

  • 15 février à 11:34 | rayyol (#110)

    Tulear esr plein de pourri de cet acabit Tulear 2 jusqua l an passe les argents pour le développement sont voles systématiquement par les elus au niveau de la mairie Et le pire un de ceux ci a été réélu J espère que quelqu un va agir pour mettre fin a cette situation C est incroyable de voir ces bandits agir Tout le monde le sait Mais ici les gens ne savent a qui se plaindre et de toute facon on peur

    • 15 février à 12:23 | ANTICASTE (#10704) répond à rayyol

      Rayyol ,
      Quand une administration centrale fait son boulot ,les déviances des administrations locales ,sont sanctionnées et une réorganisation doit se faire
      Donc qui ne fait pas sont travail ?
      C’est vrai que sans les français ,cette partie sud de l’île ne serait pas sous administration centrale !
      Vu le peu d’intérêt que suscite cette région aux gens des hauts plateaux ,notamment pour nourrir les populations ,pourquoi ne pas leur donner leurs indépendances !
      Faites la même chose pour le nord et ainsi beaucoup de problème vont se régler d’un coup !

  • 15 février à 14:11 | betoko (#413)

    VATOMENA
    A Mantasoa où mon grand père exerçait le profession de prof de math , tous les matins un sale colon vazah s’amusait à donner des coups de pieds au Q à chaque malgache qu’il croise et qui ne lui dit pas bonjour .
    Le directeur de cette école qui s’appelait Gambais ou Gambay envoyait les élevés mal-notés à construire son hôtel gratuitement L’école régionale de Mantasoa formait des futurs fonctionnaires et des artisants , tels que maçons , ferronniers, plombiers etc ... et ce Gambais a pu terminé la construction de son hôtel gratuitement sans avoir payé un kopeck aux enfants de ce village
    Jusqu’au milieu des années 60 , il était interdit aux malgaches d’acheter des terrains qui se trouvaient au bord du lac , car ces terrains étaient réservés aux sales colons vazah ,il a fallu que nos grands parents aillent porter l’affaire au tribunal de Tana pour que cela cesse
    Savez vous pourquoi les colons ont construit le lac de Mantasoa un lac artificiel ? J’attends votre réponse

    • 15 février à 14:33 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Déjà le Jomaka Vazaha Taratasy, si le lac de Mantasoa a été construit, c’est que lac est Artificiel. NON ????
      Si ton Grand Père fut un temps Prof de Maths, toi par contre tu es loin d’avoir une instruction et savoir équivalents.

      Le Lac de Mantasoa est un héritage de Jean Laborde, site Touristique lieu de détente de tout temps.
      C’est Ranavalona 1ère qui adonné Champ libre à Jean Laborde d’emménager l’endroit.

      Pour plus de précisions voici un lien le Jomaka Vazaha Taratasy.
      Tu te réveilleras moins Kon demain Matin.
      https://www.voyagemadagascar.com/guide-madagascar/destination/mantasoa

    • 15 février à 15:47 | kartell (#8302) répond à betoko

      On peut comprendre votre aversion envers le petit colonat même si cette anecdote est ancienne.
      Mais les faits sont là, implacables et accablants : Madagasikara possédait avec ces installations une avance considérable sur la concurrence océano- indienne et il a fallu que Laborde tourne le dos pour que la population anéantisse ce fleuron technologique pour l’époque....
      Une expérience parmi tant d’autres de dotations clés en main qui a terminé dans le néant ...
      Faudrait-il vous rappeler ces milliers de petits tâcherons souvent à peine sevrés qui accompagnent leurs génitrices à casser les cailloux pour un salaire de misère mais là aux profits de thénardiers locaux !...
      Les exemples seraient à multiplier à l’infini, mais je ne voudrais perturber vos rancœurs que vous concentrez envers une même cible et qui, faudrait-il tout de même vous le rappeler, va parachuter des aides de premières urgences à des populations en raison de la faiblesse récurrente du pouvoir à les effectuer !....

    • 15 février à 16:52 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Le Betoko ,il fabule tant et plus.!Je ne crois pas un seul instant à ce petit colon qui bottait le cul à tout instant des malgaches.Tout colon isolé avait interet à avoir de bonnes relations avec l’Indigène Il était à leur merci.A tout moment on pouvait mettre le feu à sa plantation et à se refuser comme main d’oeuvre au moment crucial des récoltes.Il pouvait etre empoisonné aussi
      .
      Quand j’ai connu l’école de Mantasoa c’était un vazaha qui était à la direction et les élèves pensionnaires étaient des mieux traités.Je ne crois pas que le Gambais que vous avez cité ait été un directeur de cet établissement .Je l’ai connu comme grand chasseur et j’ai dormi à son hotel.Le personnel de l’hotel semblait etre heureux et bien traité. Et les enfants de Gambais faisaient leurs études dans cette école de Mantasoa et ils avaient les meilleures relations avec leurs disciples malgaches. Gambais était un de ces colons ingénieux et qui savait tout faire.

      Dois je rappeler que Mantasoa devait tout à Jean Laborde. C’est lui qui avait tracé la première route de Tananarive à Mantasoa. Et cela était bien avant la colonisation C’est Jean Laborde qui avait crée ainsi le premier centre industriel de tout Madagascar Et à Mantasoa on ne fabriquait pas seulement des canons pour la reine. Et pour l’amusement de la reine ;J Laborde avait meme crée un Zoo.Le jour d’inauguration par la reine de ce complexe fut aussi un jour de malheur . La main d’oeuvre était ésclave . Les esclaves étaient plus de 10 000 et ils étaient de la région et ils étaient mal contents .Mise en garde par son entourage,elle fit comparaitre devant elle quelques individus suspects. et ils eurent à subir l’épreuve du tanguin.On veilla à ce que la dose fut forte et tous ils moururent . Quand Laborde fut chassé par la Reine et expulsé la population ouvrière et esclave se révolta et tout fut détruit ou volé. Les animaux du zoo furent mangés.

    • 15 février à 17:27 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Bonjour à vous Finengo, Vatomena

      La structure en bois du Palais Royal à Tananarive est l’œuvre du Français Jean Laborde sous le règne de Ranavalona Ier. Sous celui de Ranavalona II, une enceinte de pierre vient protéger l’édifice en bois. C’est tout ce qu’il subsiste de la cité royale après l’incendie de 1995 .
      Sous le règne de Ranavalona Ier, surnommé « la cruelle », les missionnaires britanniques sont invités à se contenter de tâches éducatives et à mettre un terme à tout prosélytisme religieux. Elle met à son service le Français Jean Laborde, naufragé sur l’île en 1832. Avec peu de moyens et beaucoup d’inventivité, ce dernier met au point une véritable industrie à Mantasoa. Il fabrique des fusils et de la poudre, mais aussi du verre, du savon, des bougies, de la soie, des épées, des tuiles, des paratonnerres et des produits chimiques. L’action conjuguée d’une reine moins traditionaliste qu’on le croit et d’un aventurier français devenu sujet malgache favorise l’émergence d’une industrie nationale. Jean Laborde devient consul de France sous Napoléon III. Il bénéficie à sa mort, en 1878, de funérailles nationales -malgaches cela s’entend…(Olivier Favier)

    • 15 février à 17:48 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Vatomena, Finengo

      Pourquoi les révolutionnaires orange s’en prennent aux colons et les français actuellement alors qu’ils épargnent délibérément les « karana », qui sont de nationalité française pour la plupart, croyez-vous que c’est à cause des histoires des îles éparses ? je crois que non !

      Mais où sont passés depuis les secteurs privés membres du MEDEF ? ces dernier étaient pourtant reçus pour la forme juste avant le départ pour Sotchi...

    • 15 février à 19:55 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ Vatomena

      .....la reine chargea Laborde d’organiser le ravitaillement d’une expédition...si brillamment s’en tira le jeune homme qu’elle songea à lui confier des commandements mais la cruauté des troupes hovas lui répugnent : il refuse....
      ..la reine mis à la disposition du magicien 20 000 hommes et pour surveiller les travaux, deux ministres faisant office de contre-maîtres ainsi qu’un général chargé de fouetter le zèle des officiers, si mous que Laborde avait dû les mettre eux-mêmes à la pelle et à la pioche....
      ...plus de 1200 ouvriers travaillent, sous la férule de la corvée mais tempérée par de l’argent ..
      ..l’homme qui savait tout faire introduisit les bœufs de trait, des antilopes, des moutons mérinos, autour du Creusot malgache étaient cultivés la vanille,larron-root, la canne à sucre, les pommiers et la vigne....

      Marius-Ary Leblond

  • 15 février à 14:55 | rayyol (#110)

    L’Afrique australe est en proie à une urgence climatique. 45 millions de personnes souffrent de la faim dans la région.Madagascar et tout les pays voisins https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/urgence-climatique-en-afrique-australe-45-millions-de-personnes-menacées/ar-BB101ENX?ocid=spartandhp Rien pour aider le gouvernement

  • 15 février à 16:07 | Jacques (#434)

    Le PM qui s’en prend à ses subordonnés afin d’occulter les insuffisances, voire les méfaits d’en haut-lieu. Ça n’est nouveau tout cela. Par contre ce qui est absurde c’est cette décision de créer une base militaire pour lutter contre l’insécurité. Base militaire, je n’en crois pas mes yeux ! Décidément ce pays est un véritable clochemerle.

    On est à babakotoland.

    • 15 février à 17:00 | vatomena (#8391) répond à Jacques

      Qu’ils prennent des leçons de pacification avec Lyautey (Lettres de Madagascar) Il a suffi de qqs mois à Lyautey pour pacifier le grand sud. et . il ne disposait pas de 4x4 ni d’hélicoptères

  • 15 février à 18:19 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’avance que Rajoelina et Ntsay et leurs ministres sont des incompétents. On le prouve facilement à travers l’etat assez médiocre économique du pays.

    Mr Ntsay, comme la majorité des responsables politiques, semble incapable de définir les origines de la pauvreté et de l’insécurité.

    Et ce PM, maladroitement, nous parle des changements de mentalité de nos fonctionnaires, dans le Sud. Le PM semble oublier que s’il était sérieux de lutter contre la corruption, et l’insécurité il devrait certainement commencer par la Capitale.

    Mieux, qu’est-ce qui empêche le pouvoir Exécutif de concevoir des projets économiques intelligents et viables pour le Sud, ou lieu bâcher les fonctionnaires de notre région ?

    Je suis un de ces gens du Sud.

    Que les politiciens, les responsables politiques et les représentants de ce gouvernement qui veulent débattre, expliquer et comprendre les handicaps et les problèmes économiques du Sud viennent nous expliquer comment surmonter ces handicaps et ces problèmes.

    Pour se permettre de critiquer, il faut avoir la capacité intellectuelle de comprendre la situation, les origines des problèmes, mais plus important, il faut être capable de concevoir et proposer des solutions, à travers des projets. Ce qui veut dire, mécaniquement, présenter des moyens financiers.

    Mr Ntsay se moque de nous, de la région du Sud. Le PM malgache doit être un peu plus modeste et plus humble dans ses remarques car les changement des mentalités ou d’autres changements demandent énormément des moyens financiers, il faut investir des millions, milliards dans :

    - surprise, dans l’Education et l’Economie.....si les jeunes avait du travail, il y aurait mécaniquement une diminution de l’insécurité.....on devient Dahalo par nécessité économique tompoko !

    Il fallait y penser, ensuite on peut à loisir moraliser, sermonner les fonctionnaires et les élus du Sud.

    Installer un base militaire ne fait pas et ne fera pas reculer « le chômage Mr Ntsay ».

    Pour lutter contre la pauvreté à Madagascar, la Banque mondiale et une fonctionnaire étrangère l’ont fait avant hier :

    - un obtenir une stabilité politique et constitutionnelle, et deux, avoir des projets économiques fiables, viables, financés, qui répondent aux besoins de la population.

    Qu’est-ce qu’on peut constater, à Madagascar ?

    La politique est en désordre, autrement dit, une stabilité politique précaire. Des projets économiques superficiels, qui ne répondent pas aux besoins du pays et sa population. Et le plus inquiétant ce que Rajoelina et Ntsay parlent, parlent, mais on ne voit pas, on ne perçoit pas, un État et les Institutions malgaches qui se solidifient, qui fonctionnent normalement......

    ......exemple très inquiétant, il y a des Institutions qui ignorent ou pire, ne connaissent pas les prérogatives des élus.....on arrête des élus n’importe comment dans ce pays, une insulte grave envers les électrices et électeurs du pays....

    • 15 février à 18:45 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Bonsoir Diégo,

      Mais qu’attendez-vous de miracle de la part de ce conducteur qui, auparavant n’a jamais été de passage dans l’arcane de l’administration publique ni avoir subi l’épreuve des urnes alors qu’il dirige une équipe de tâcherons pour faire émerger le pays du néant ?

      Il commence à adorer la communication, les séances de prise de photo (cf. avec l’oncle Donald) et les apparitions télévisées…

      Un jour, l’Amiral Ratsiraka, en 2013, sur le plateau d’une chaîne privée de la capitale, avait dit : « il y a toujours un côtier de service pour faire la basse besogne… ». Qu’est ce qu’il voulait dire par là le grand chef ?

    • 16 février à 02:09 | rayyol (#110) répond à diego

      Compètent Y a t il quelqu un de competent a Madagascar que l on puisse connaitre La n est pas la question il faut faire avec ce que l on a La competence c est pour plus tard si Dieu le veux En attendant il faut que ce pays survive Il n y a rien ici qui puisse suggerer l emergence de gens competent Il y en a forcement qui se dessine mais totalement inconnu pour le moment

    • 16 février à 02:10 | rayyol (#110) répond à diego

      Compètent Y a t il quelqu un de competent a Madagascar que l on puisse connaitre La n est pas la question il faut faire avec ce que l on a La competence c est pour plus tard si Dieu le veux En attendant il faut que ce pays survive Il n y a rien ici qui puisse suggerer l emergence de gens competent Il y en a forcement qui se dessine mais totalement inconnu pour le moment

    • 16 février à 02:11 | rayyol (#110) répond à diego

      Compètent Y a t il quelqu un de competent a Madagascar que l on puisse connaitre
      La n est pas la question il faut faire avec ce que l on a La competence c est pour plus tard si Dieu le veux
      En attendant il faut que ce pays survive Il n y a rien ici qui puisse suggerer l emergence de gens competent
      Il y en a forcement qui se dessine mais totalement inconnu pour le moment

    • 16 février à 09:59 | FINENGO (#7901) répond à diego

      @ rayyol (#110)
      Mais qu’est-ce que tu nous baragouines de bon matin le rayyol (#110).
      Compétence y a t’il, ou pas ???
      Il me semble que la Priorité à Babakotoland pour l’heure c’est tout d’abord avoir des Dirigeants Honnêtes, qui pourraient s’entourer de conseillers compétents et honnêtes.

      Ne vous torturez pas la cervelle à chercher midi à quatorze heures rayyol (#110), pour tout changer dans la manière de faire à Babakotoland c’est simple. Mais c’est le vouloir changer qui fait défaut.

      Avez-vous compris au moins ??????

    • 16 février à 11:02 | rayyol (#110) répond à diego

      Finengo Ton problème Une seule voie sinon le precipice Comme un cheval 2 œillères et tres serrées vision devant seulement
      Donc pour toi impossible de comprendre ceux qui ont une vision périphérique Au pire et méchamment un borné

  • 15 février à 19:40 | betoko (#413)

    Vatomena et Finengo
    j’ai vécu à Mantasoa pendant des années , je connais mieux que qui conque son histoire . Gambais était le directeur de ce qu’on appelait "école régionale" . Avant cette école était une caserne de l’armée française et jusqu’ à maintenant on l’appelle encore "ANDAKAZERA " qui voulait dire dans la caserne
    Le lac artificiel fut construit en 1932 , avant au fond de ce lac il y avait des villages que les colons ont englouti exprès car c’était au fond de ce lac que Jean Laborde puisait du fer et du cuivre et de peur que les malgaches l’exploitent les colons ont construit ce lac . La petite rivière qui coule depuis le barrage s’appelle VARAHANA qui veut dire "cuivre"
    Demandez à tous les villageois de Mantasoa qui fut ce Gambais , il n’était pas du tout un grand chasseur , mais le directeur de ce collège , et tous les vieux du village se souviennent encore de lui et ils ont toujours gardé une rancune tenace pour avoir utilisé leurs enfants comme esclave

    • 15 février à 20:10 | vatomena (#8391) répond à betoko

      ""Ils ont noyé le cuivre et le fer de peur que les malgaches l’exploitent ’’ , Isandra aurait pu tenir un tel propos ; ! ; Les malgaches du lieu n’auraient jamais pu recommencer ce que Laborde avait réalisé.En France ,à Tignes par exemple ,c’est tout une vallée avec villages ,maisons ,chapelle qui a été engloutie sous les eaux apres l’édification du barrage . Quand Tananarive manque d’eau on prétend que c’est parce que les eaux sont trop basses à Mantasoa. Souhaitez vous qu’on détruise le barrage ,cette oeuvre impie de la Colonisation ,pour rendre aux habitants leurs terres ,leur cuivre et leur fer.

    • 15 février à 22:49 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Le lac artificiel de Mantasoa fut construit en 1932 dis-tu ???
      Encore l’ignare Jomaka Vazaha Taratasy d’ Ambatomange, qui croit connaître l’histoire de son soi disant Pays et nous raconte ici que des Conneries Monumentales.

      En 1932 je ne pense pas que ça soit la création du lac. Mais pas du tout, pas du tout.
      Par contre la construction du Barrage avait débuté en 1931 et je pense que 1932 en fait parti de cet étape.

      Au lieu de nous étaler ici tes ignorances récurrentes que nous savons héréditaires, fais des recherches, ceci t’évitera de te faire passer pour un KON à chaque fois que tu nous mets un Post.

      Au fait ton Grand Père était vraiment un Prof de Maths, ou un lanceur de Sagaie, ou de Pilotra, c’est à dire un Bouvier.

      Rien de bien déshonorant si tu te souviens de Philibert Tsiranana, celui que tu hais.
      Jeune il était Bouvier le Philibert Tsiranana, avant d’être instituteur mais pas Prof, et il a fini tout de même Président de la République.
      Mais ceci en loin d’être le cas de quelqu’un de ta famille et surtout pas toi.
      Tu es trop trop KON pour l’être le Vazaha Taratasy.
      Continue de fumer ton joint de Rongony pour te détruire un peu plus le cerveau le Jomaka.

    • 15 février à 23:07 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413) Le Vazaha Taratasy.

      En Prime je te mets un lien pour démentir tes dires sur la date de la Création du lac de Mantasoa.
      http://www.quotidiendutourisme.com/reportages/madagascar%E2%80%89-une-ile-continent-unique%E2%80%89/157732

      Tu es d’une Pauvreté intellectuelle hors du commun le Jomaka, le Dzamala dit Rongony fait ses oeuvres dans la destruction de tes neurones à première vue.
      C’est à ce dire : C’est Grave Docteur ????

      Misérable !!!!!!

    • 15 février à 23:13 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      Erratum
      .......C’est à se dire...........................

    • 15 février à 23:41 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      Un autre lien où tu pourras trouver divers barrages dans le Monde érigés par des Français, y compris celui de Mantasoa qui te donne l’année de la fin de construction, le Vazaha Taratasy contrairement à ce que tu nous affirmes, pour l’année de construction du lac.
      https://www.iesf.fr/offres/file_inline_src/752/752_P_39479_5731f4db20d25_2.pdf

  • 15 février à 21:48 | FINENGO (#7901)

    @ Vohitra (#7654)

    Bonsoir Vohitra,
    Il faudra leur poser la Question.
    Mais j’ai tout de même une réponse qui ne serait pas si fausse que ça.
    Le Karany, quant il réside à Madagascar, il fait parti du Paysage et malgré tout, est considéré comme un Zanatany au même titre qu’un Malgache binational.

    Alors quand ces Pourritures d’Orange sans (S) bien sûr, en veulent aux Colons et aux Français, c’est leur Manière de se décharger des atrocités qu’ils commettent, en mettant toutes leurs dérives sur le dos des Colons, en les accusant de vols, d’esclave en faisant travailler les indigènes pour le prix d’un repas, jusqu’à abrutir les Malgaches plus de 60 ans après la colonisation.
    C’est ce que répète sans cesse la Vendrana Betsileo Mamon-drongony sans aucune preuve confirmant ses dires.

    Depuis maintenant plus de 45 ans ce Pays est à la dérive et depuis plus de 60 ans que les Colons ont quitté les lieux, et à entendre certains Mange ...M.E.R.D.E...à croire que les fantômes des Colons continuent à hanter les lieux, et pour couronner leur l’imbécilité, pour ne pas dire leur débilité, ils arrivent par la même Occasion à accuser les Français de tous leurs Maux qu’ils ont crée et qu’ils n’arrivent pas à résoudre ?
    A croire que tous les Trafics, les exports illicites de Bois de Rose, des espèces animales endémiques telle la Tortue, les Caméléons et j’en passe, sans oublier l’or et les Pierres Précieuses, serait l’oeuvre d’un Français ou d’un Colon.

    Je peux reconnaitre qu’il y a une part de vérité tout de même, dans la mesure que la Plus part de ces Trafiquants, pour plus de 80% sont des binationaux dont la deuxième nationalité est Française, comme il l’ai la ...P.O.U.R.R.I.T.U.R.E ...de Bac-7. Mais ça c’est une autre Histoire, dont les Orange sans (S) évitent d’en parler, et quand on montre du doigt la situation de leur Mentor, ils vous rétorquent que c’est un Droit.

    De ce fait, je ne peux que conclure, certainement que le Bac-7 aurait le droit d’..E.N.C.U.L.E.R...ses compatriotes Malgaches de par son double Statut, à moins que vous auriez une autre explication.

    Bon week-end à vous.

    • 17 février à 13:41 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      La France aura colonisé madagascar EN VAIN puis les colons sont partis abandonnant tout .Les karana sont restés.La france aura donc colonisé pour le profiT du KARANA iL EST SOUVENT RICHE LE kARANA

  • 16 février à 11:04 | rayyol (#110)

    Finengo Ton problème Une seule voie sinon le precipice Comme un cheval 2 œillères et tres serrées vision devant seulement
    Donc pour toi impossible de comprendre ceux qui ont une vision périphérique Au pire et méchamment un borné

  • 16 février à 11:14 | kartell (#8302)

  • 16 février à 11:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Selon le dicton : "Les linges sales se lavent en famille" . J’espère que c’était certainement le cas lors de ce discours mais avec le développement de la NTIC , la famille et l’entretien privée n’existent presque plus et on voit le résultat.
    Concernant le développement voire l’émergence de notre pays, la solution n’est pas de copier ce qui se fait ailleurs mais de faire plus qu’hier et moins que demain autrement dit "Tsy ny namanao no ifaninanao fa ny tsara vitanao omaly" slogan cours Arcade .
    Il y a des choses biens qui se sont faits dans notre pays hier voire dans le passé dans tous les domaines ( autorité, discipline, etc...)qu’on doit maintenir et améliorer en ne faisant pas double emploi : C’est une avancée dans la bonne direction.

    • 16 février à 12:39 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bjr .
      « les choses bien qui ont été faites dans le passé « vous les avez balayées d’ un revers de main, foulées aux pieds , & accusé les « kolons » de vous les avoir imposées .
      « Rappelez-vous le slogan de votre tristement célèbre capitaine de pirogue « pas trop de culture vazaha pour les petits Malagasy « le reste vous en récoltez les déconvenues depuis 50 ans & elles ne font que s’ aggraver étrange non ? certainement la volonté de ouak / ?
      La détermination est une qualité mais savoir ou commence l’ obstination en est une autre, manifestement vous cherchez encore 🔍 ...

    • 16 février à 13:54 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      & Dire que des embrayages en redemandent ...
      La « grandeur de la France ne sera retrouvée que quand elle sera islamisée, ce qui est en + que très bonne voie grâce à nos fiottes de services, je suis charlie et sodomie pour tous !
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/peut-on-etre-pleinement-francais-221372

  • 16 février à 12:55 | Isandra (#7070)

    Certains qualifient comme anti-Français la condamnation de la colonisation et la dénonciation des mauvaises pratiques des colons,...

    Peut on dire que Macron le progressiste est anti-Français quand il condamne la colonisation, il est même allé plus loin en la qualifiant comme crime contre l’humanité ?

    C’est pareil pour le nazisme, quand on le condamne, cela ne signifie pas qu’on est contre les Allemands, parce que ce ne sont pas tous les Allemands qui sont Na.zis, comme ce ne sont pas tous les français qui ont le comportement de colon.

    • 16 février à 13:17 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      "ce ne sont pas tous les français qui ont le comportement de colon."
      A mon humble avis ,hormis les institutionnels ,armée, police, fonctionnaires de haut rangs ,dont s’était le travail !
      Peu de français s’adonnait à des exactions contre les populations à Madagascar !
      Une colonisation complète comme aux états unis ,au Canada en Australie ,notamment ,impliquait pratiquement la disparition des peuples autochtones !
      Ce ne fut jamais la cas dans les colonies Françaises même si cette colonisation était inique !
      D’autre part cette phrase d’Isandra aurait du utiliser le passé et non le présent !

    • 16 février à 14:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      En Présent, parce que quelques français se comportent encore comme les colons. Chassez le naturel, ils reviennent au galop.

    • 16 février à 14:20 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Après 60 ans d’indépendance et 62 années de vie républicaine, à quoi pourrait servir de dénoncer les pratiques coloniales ?

      Un devoir de mémoire a pour but essentiel d’établir les faits historiques afin de pouvoir valoriser un patriotisme senti et vécu dans les faits dans un sentiment national de cohésion et d’unité, mais est-ce la cas en rappelant sans cesse les méfaits du colonialisme dans un but inavouable ? Partout dans les recueils historiques, il n’y a jamais eu de tentative ou d’initiative de justification humaine du colonialisme en matière de droits et libertés politiques, c’est un fait historique dans les jalons de l’histoire de l’humanité, c’était une question de rapport de force à replacer dans le contexte de la conquête de voie et moyens de développement par des puissances maritimes et industrielles d’une époque passée, marquée par l’accumulation et transfert de ressources matérielles pour soutenir un changement économique et social, et la lutte pour l’émancipation exprimée localement par des autochtones était à situer dans le domaine politique…

      Mais depuis, les leçons tirées du colonialisme auraient dû générer un effet d’entrainement dans la valorisation de ces ressources, encore existantes avec des innovations facilitant leurs valorisations, et facilitant la mutation progressive vers la souveraineté économique et énergétique dans le contexte du présent…

      Et qu’avons-nous fait de nos ressources forestières et aurifères depuis, ainsi que de nos particularités en termes de diversités biologiques ?

      Est-ce que les droits civils et politiques acquis depuis nous autorise à laisser de façon impunie l’incendie volontaire de 400 toits des villageois à Antsakabary par une force de sécurité de la République indépendante ?

      Est-ce une leçon apprise et tirée de la période coloniale l’attaque et assaut d’un garnison militaire non pas par des combattants, mais par l’usage de sacrifice humain pour soutenir un combat politique aboutissant à une négociation signée par le sang de ses concitoyens ?

    • 16 février à 14:26 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra (#7070)

      Pense ce que tu voudras des Colons la Vendrana, mais si tu peux parler du mauvais que les Colons auraient fait, aies l’honnêteté de reconnaître les biens que ces mêmes Colons auraient apporté à ton Pays.
      Je ne vais pas tous les citer ici, car malgré tout tu le sais aussi bien que moi, même si tu n’aurais pas vécu l’époque Colonial.

      Des vieux Malgaches qui auraient connu cette époque, et qui sont de moins en moins nombreux en Parlent avec une Franchise déconcertante du bon vieux temps où ils étaient heureux contrairement à ce que tu prêches ici sans relâche, sur l’atrocité des Colons et même des Français résidents à Madagascar après l’indépendance, et je te tiens au mot quand tu parles de mon père.

      Quant ton Ratsiraka, Didier de son Prénom, Amiral des Chiottes, avait tout fait pour inciter les Vazaha à quitter le Pays dès sa prise de pouvoir en 1975.
      Cinq ans auparavant, donc en 1970, Madagascar était encore le fleuron de l’Afrique, et à tous les niveaux.
      Qu’il soit de la Santé, de l’enseignement, de l’agriculture en particulier pour le riz, sans compter les autres produits qui nourrissaient également le Peuple, tel le manioc, la Patate douce, le Maïs et Chaque région avait sa spécificité dans l’agriculture. Sans oublier les cultures potagères abondantes des hauts plateaux qui arrosaient toutes les régions, dans la mesure où les routes étaient plus que praticables.
      A titre d’exemple, en 1970, pour relier Tamatave à Fénérive-Est il fallait 1 heure et 1/2, au jour ou l’on parle, il faudra plus de 5 heures.

      Au jour d’aujourd’hui Madagascar est au 4ème Rang Mondial des Pays les plus Pauvres au monde, dont plus de 80% de sa population vivent en-dessous du seuil de Pauvreté avec moins de 2 dollars par jour.
      Et tu as le culot de faire porter aux Colons et aux Français les dérives de vos Dirigeants Véreux successifs, et ton DJ Bac-7 en fait bel et bien Parti, car c’était durant la Transition après son coup d’Etat, qui par ailleurs condamné unanimement par la Communauté Internationale (la CI) que le Pays avait atteint le fond, avec des trafics de tous genres, qui atteignaient son niveau Maximum.
      Tu pourras toujours essayer de démentir mes dires, mes affirmations, mais il n’y aura que les Blattes de ton espèce qui pourront te suivre.

      Alors avant de te préoccuper de la Poussière de l’oeil de ton voisin, occupes toi d’enlever les Poutres que tu as dans l’oeil, la Vendrana Betsileo.

    • 16 février à 16:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Finengo,

      Bien sûr, la colonisation a laissé des belles choses.

      Cependant, il faut poser la bonne question, Madagascar avait il besoin d’être réduit colonisé pour avoir de ces choses, alors qu’avant leur arrivée, les Malagasy avaient déjà embrassé la modernité ?

    • 16 février à 17:36 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Je pense Isandra que ce sont plutot les malgaches qui reviennent au galop dans le temps pré colonial .Ne faut il pas s’habituer maintenant au manque d’eau ,d’électricité,de soins,de voirie ,d’insécurité, de justice populaire dans les villages et la ville.

    • 16 février à 17:42 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra —C’est bien cela : Chassez le colon et le naturel du malgache reviendra au galop .
      Admirons ce que le naturel malgache a fait de la ville capitale ,une ville invivable ,un ramassis de miséreux

    • 16 février à 17:45 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra ..Ce sont les ’progressistes ’’ qui font depuis 30 ans la décadence du pays français !Ils ont eu et ils ont encore le pouvoir

  • 16 février à 13:04 | Isandra (#7070)

    Et ce dernier temps, j’ai remarqué que certains détracteurs de ce régime se lancent dans un exercice dangereux, le racisme anti-hova, après avoir constaté que le dénigrement du Président n’a eu aucun effet, au contraire, celui-ci plus que jamais populaire La preuve, la dernière élection, son parti a gagné même dans les fiefs de son ancien principal adversaire.

    • 16 février à 13:33 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Qu’est cette classification (hova)venue de l’ancien régime et qui n’a rien à voir avec une république !
      Expliquez moi donc cela Isandra !

    • 16 février à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste.

      En tout cas, le Hova dont on parle ici n’a rien à voir avec le clan que vous entonnez ici tous les jours.

    • 16 février à 14:30 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      On est particulièrement intéressé de pouvoir comprendre ce que c’est " un racisme anti-hova" de la part d’une militante révolutionnaire parvenue à ses fins politiques...

    • 16 février à 17:25 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Extravagante Isandra ! Vous n’avez donc aucune mémoire historique ! Selon vous Madagascar était entré dans la modernité bien avant la prise en charge de Galliéni. Des son arrivée Galliéni avait aboli l’esclavage .Il avait ainsi libéré ainsi des milliers d’etres humains malgaches tenus en esclavage de père en fils.Si pour vous l’esclavage était une forme de modernité revenons alors à l’esclavage !
      Je regarde le Madagascar telle qu’il est aujourd’hui ,je consulte les archives de 1930 et je fais des comparaisons .Nous avions reçu un bel héritage et nous n’avons pas su le conserver. Les colons étaient si peu nombreux ,et la métropole ruinée par deux guerres mondiales ne pouvait guère donner .L’argent manquait pour investir et encore investir dans la modernité et le développement.Et pourtant le Colon avait fait du pays ’ la perle de l’océan indien"". Aujourd’hui l le pays avec ses 25 millions d’habitants en majorité dans la jeunesse ,malgré l’aide financière du monde entier nous vivons dans l’extreme pauvreté et dans la m...erde. Alors je me dis ces étrangers venus de si loin , ces colons ,ils étaient des géants.Depuis nous sommes devenus des nains..

    • 16 février à 20:37 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      à madame Isandra—Vous avez une complainte qui revient souvent dans vos propos : ’ on n’a jamais demandé aux français , aux colons de venir chez nous ’’ Fort bien .! Mais voulez vous faire un examen historique du passé de l’ile .
      Est ce que les Vazimba avaient demandé aux austronésiens de monter sur le plateau pour les exterminer ..? Génocide réussi puisque plus personne à Madagascar peut se réclamer aujourd’hui d’etre un Vazimba ..
      Les Bezanozano, les Antanosy ,les Sakalaves ,les Betsimisaraka ,les Betsileo avaient ils demandé à Andrianampoinimerina ,à Radama 1 ,à Ranavalo 1 de venir sur leurs terres pour y installer des colons et des garnisons Merina.
      Le premier impérialiste à se manifester dans la grande ile ce fut bien le grand Andriananampoinimerina..Il était bien décidé à asservir toutes les tribus de l’Ile.C’était son projet
      .’’Nous agrandirons nos rizières ,disait il.jusqu’à l’océan et la bannière des Hova étendra son ombre jusqu’aux récifs les plus lointains du pays sakalava et jusqu’aux dernières plages du désert de L’Androy .
      Il y avait du tragique dans ces conquétes Merina"..Et Radama 1 qui abandonne aux chiens les cadavres de ceux qui lui ont résisté à Isandra. Et Ravanalo 1 qui envoie au gouverneur merina de fort Dauphin une délégation pour honorer le personnage mais dont la vraie mission était de l’assassiner. Tous les biens de l’assassiné ,tous ses esclaves seront ensuite partagés entre les tueurs et la Reine. .
      Sans oublier le Radama 2. Pressentant sa mort prochaine ,son assassinat,il avait demandé par écrit à l’empereur français Napoléon 3 d’intervenir sur le Grande ile . Mais l’empereur des français ne répondit pas .Il était empéché par la guerre qu’il menait en Crimée .

    • 16 février à 21:42 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      @ Vatomena,

      Saviez-vous que les Vazimba etaient les premiers migrants ayant debarques dans l ile dans les temps anciens, et faisant partie de la meme civilisation que les vagues d apres mais avec les siecles d adaptation dans leur milieu avaient fini par l oublier ?

      Et le peuple de l Imerina avait subi de nombreux razzia provenant du pays Sakalava a travers le Vonizongo, qui avaient pu emmener de nombreux Merina vendus comme esclaves dans les comptoirs arabes du Nord Ouest ?

      Et sache que toute tentative et initiative d invasion ne pouvait etre que condamnable pour imposer de force un mode de vie et l abandon de l expression d une tradition, aussi, tirer lecon du passe pour baliser l avenir ne peut etre que benefique en reforcant progressivement la perception de ce qu est une Nation et une communaute de valeur partagee pour en faire une identite nationale et admise.

      Bref, les points de vue particuliers et singuliers d Isandra sur la colonialisation ne doivent pas etre mis a profit pour faire l apologie des bienfaits de cette periode passee, vecue dans la douleur quoi qu on dise par l imposition de la force...et c est toujours condamnable...et avec le temps et le contexte changeant, une cooperation franche dans une collaboration commune et partagee vaudra mieux et plus constructive qu une condamnation repetitive malsaine et pouvant porter ombrage a un futur depassionne et sans complexe...

    • 16 février à 22:07 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Vatomena le zanatany ,
      En faisant beaucoup de raccourcis ,vous fustigez tout ce qui semblait être la forme d’esclavage sous la monarchie merina ,dont Galliéni était le sauveur de ces bourreaux successifs .Il vous manquait de comparer Galliéni à Abraham Lincoln non ?
      - Ayez de visions plus évoluées en disant que l’esclavagisme était une pratique bien utilisée même pendant la période coloniale ,pendant l’époque napoléonienne .
      - Cela vous dit la shoah , les génocides masqués sous forme d’esclavage humain,.....
      Une petite lecture sans forcément avoir besoin de collyre pour éclaircir tout cela .
      Sinon vous devenez l’anticaste inculte ,très limité ...
      https://revolution-francaise.net/2006/04/11/32-1793-94-la-revolution-abolit-l-esclavage-1802-bonaparte-retablit-l-esclavage

    • 16 février à 22:20 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Turping (#1235)

      Bonsoir,

      Sans vouloir rentrer dans une polémique sans fin, il peut-être plus que souhaitable de parler de la même époque, pour ne pas dire de la même Période.
      Autrement les échanges ne peuvent être que stériles.

    • 16 février à 22:34 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Turpin —Oui ,cela me dit la Shoah.Comment un peuple aussi évolué que les allemands ait pu se livrer à une pareille horreur. On me répondra : c’était la guerre ..Oui ,bien sur ! mais cela n’explique pas que tout un peuple majeur ,éduqué ,christianisé ait suivi une bande de nazis.La haine contre les juifs était totale,unanime.. Pourquoi .? Ils étaient allemands comme les autres.Ont ils été soudainement considérés comme ’ennemis de l’intérieur ’’. L’état de guerre commande souvent des actions impitoyables
      Il n’y aura pas en Allemagne de" Justes" pour sauver quelques familles. Au contraire de la France où les 3/4 des juifs français ont eté secourus ,cachés et sauvés.malgré la Gestapo bien installée

      Il est vrai que Napoléon avait rétabli l’esclavage dans les colonies .Napoléon menait des guerres incessantes en Europe
      Il avait besoin d’hommes et de ressources.L’abolition de l’esclavage sera remise à plus tard

    • 16 février à 22:45 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Vohitra — il est vrai que l’empire Sakalave fut un long temps plus puissant que la royauté Merina
      Et ils se pourvoyaient en esclaves chez les mérina Mais les guerres intestines,les divisions affaiblirent peu à peu le Boina et le Menabé et les rois de l’Imérina s’imposèrent alors comme colonisateurs

    • 16 février à 22:59 | Turping (#1235) répond à Isandra

      Vatomena ,
      Le maréchal Pétain sous le régime de Vichy avait collaboré avec les Nazis .
      - Voilà ,vous reconnaissez quand même que Napoléon avait besoin d’ Hommes aux Antilles en rétablissant l’esclavage au début du 19 ème siècle et avant et après pendant la période coloniale , où la monarchie merina à,Madagascar était encore là avant d’être abolie sous le protectorat français de 1896 .Une pratique connue car les andevos étaient là pour servir .

      Finengo ,
      Comme j’ai répondu à Vatomena : l’esclavagisme était une monnaie courante qui existait partout même pendant la période coloniale avant d’être aboli plus tard .Le pire c’est l’esclavage moderne sous une autre forme actuellement.
      - Sans être de mauvaise foi :pendant la colonisation il y a eu de bonnes choses réalisées : construction des chemins de fer ,école , tunnels ,routes hôpitaux ,etc....côtés positifs même si les côtés négatifs existent aussi .

    • 16 février à 23:12 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Turpin --- Ce que je retiens de vos remarques : Lincoln , l’esclavagisme ,la guerre de sécession.

      Les USA ont fait longtemps et aujourd’hui encore figure de pays éminément raciste : c’est oublier que la moitié du pays ,un jour ,prit les armes pour délivrer les esclaves travaillant dans les champs de coton des états du sud

    • 16 février à 23:25 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Vatomena,

      Savez vous que la Reine Ravahiny de la Royaute Sakalava du Boina etait une alliee et avait recu beaucoup d estime et de respect de la part de Nampoina a l epoque, et selon les archives historiques, il en etait de meme avec le Royaume Antemoro ?

      Et que Radama I etait le gendre du Roi Ramitraho du Menabe qui etait l epoux de Rasalimo ?

      Il y avait eu de tentatives de soumission et d annexion par la force, c etait l histoire et nous n avons pas vecu cette epoque, mais il y avait eu aussi des alliances qui s etaient forgees aussi...en tout cas, l economie de traite avait eu cours partout dans la grande ile, et c est condamnable, mais il ne faut pas oublier que les marchands d esclaves de l epoque etaient des Europeens et des Arabes...

      Et ce n est pas pour cela qu on va se hasarder a vous condamner pour autant Vatomena, bien que plus tard il y avait eu la colonialisation dont vous etiez un ou parmi les descendants des acteurs vainqueurs...

      Et l independance nous a permi a nouveau de revivre nos traditions et coutumes, vous aussi avec votre maniere de vivre, et nous avons dorenavant des combats politiques pour repousser et vaincre la pauvrete, et des enjeux et defis differents par rapport au passe...

      Et parmi les priorites, la valorisation et le respect a la terre, la notre et la terre de notre avenir, on est oblige de veiller a cette terre nourriciere, avec ou sans Vatomena...

    • 16 février à 23:58 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Vatomena,

      L ethnie et ses diversites sont une richesse culturelle de ce pays, et elles ne sont pas des sujets tabou, il faut en parler librement sans complexe, sans hypocrisie, en toute franchise.

      On est tous des Malagasy mais non pas des gasigasy, et il y a de bons et de mauvais, et on veut que les lois soient les memes pour tous...

    • 17 février à 06:32 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Vohitra — C’est bien aimable de votre part de ne pas me condamner d’emblée.
      Une première remarque sur votre déposition : Européens Africains ,Arabes et Malgaches ont tous pratiqué l"esclavage.iL semblerait que ce péché historique fut universel. Ce sont les pratiques qui différaient.Les européens étaient plutot des acheteurs .Ils prenaient livraison de ceux qui étaient mis à la vente pour les transporter aux Amériques où ils étaient vendus à bon prix.Là bas ,l’esclave était considéré comme un investissement dans la culture des champs de coton.Il était traité pour ne pas dépérir trop vite.Il avait droit à une vie de famille et à avoir des enfants si bien qu’aujourd’hui ,aux USA ,les descendants d’esclaves se comptent par millions.Les africains furent les grands pourvoyeurs.Les gens de la cote faisaient des razzia à l’intérieur des terres pour avoir des ’marchandises ’ à vendre. Les invendus connaissaient un triste .soit ils étaient mis à mort pour ne pas etre à charge de la tribu soit ils étaient mangés.Quant aux arabes ,ils furent les grands initiateurs du commerce mondial.Alliés à des potentats de l’Afrique de l’est comme Tipo- Tipo- Ils ravageaient l’intérieur du pays et entrainaient dans la douleur les esclaves jusque dans les ports. Livingston fut épouvanté en découvrant tous les squelettes abandonnés sur la piste des esclaves.Transbordé en Arabie ,l’esclave noir était aussitot émasculé.Il devenait eunuque. Le yéménite ne vouait pas de descendance noire et africaine chez lui. Quant aux esclaves malgaches vendus aux planteurs de l’ile Bourbon, ils ont laissé une descendance qui ,aujourd’hui ,est de nationalité française.

    • 17 février à 06:49 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Vohitra _autre remarque - Regardez donc les photos du pays prises lors de l’époque coloniale_ Voyez l’habitat ,le vetement ,la démarche, le marché,les porteurs ,les fetes,les rassemblements ,les mpilalao .La réalité malgache vous saute aux yeux .L’authenticité malgache vibre dans chaque image . Et je prétends que sous la Colonisation le malgache avait su garder son ame. C’est maintenant le naufrage. Que reste t il du malgache authentique dans la jeunesse malgache d’aujourd’hui ?

    • 17 février à 07:46 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Vatomena,

      Ce que j ai tenu a preciser hier tourne autour de trois points :

      - il n y avait pas eu de fournisseur s il n y avait pas d abord des acheteurs d esclaves ( europeens et arabes )

      - la guerre de conquete spatiale dans le passe a l interieur du pays n est pas pareil et semblable a la colonisation par une force exterieue venant de l exterieur

      - la liberte de vie et exercice, transmission de coutumes et traditions doit etre considere comme imperatif et inalienable du moment que cette liberte ne porte pas prejudice a celle des autres

      Pour votre dernier questionnement, beaucoup de jeunes Malagasy actuels sont en phase de perte de repetes culturels et sont devenus la proie d une depravation morale sans precedente.

      L une des causes principales est la CUPIDITE et l HYPOCRISIE

    • 17 février à 09:29 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Autre remarque au passage Vohitra —
      Je crois bien que l’esclavage autrefois faisait partie de la culture africaine .C’était une coutume millénaire. Les premiers navigateurs -défricheurs des mers - se sont laissés corrompre quand ils ont vu les avantages qu’ils pouvaient eux aussi en tirer.
      Bonne journée ,bonne semaine

    • 17 février à 09:51 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Vatomena,

      Dans votre perception et comprehension de l evolution humaine, il est patent de constater une confusion entre une ebauche d organisation sociale primitive, et un systeme economique mise en oeuvre dans une logique de captage de ressource pour initier un changement et innovation (l Europe de l economie de traite et les emirs et caliphats arabes ).

      Et dans le contexte du moment, un calife est a l oeuvre agissant sur une population qu il considere comme etant ses sujets...

      Bonne journee a vous

  • 16 février à 14:02 | kartell (#8302)

    Le pouvoir donne dans tous les sens dans une frénésie à courir vers une urgence généralisée pour tenter de combler les insuffisances voir les dérapages d’une société au bord de la crise de « foi » d’une classe politique qui se donne le bâton pour se faire battre ...
    La voyoucratie étant aux manettes de cette coulisse et n’étant pas restée inactive lors de la dernière campagne, il paraît illusoire de croire à sa belle mort même si des mesures à la petite marge sont prises chirurgicalement pour donner l’apparence trompeuse d’un nouvel état d’esprit....
    L’empressement des encartés à crier victoire sonne faux parce qu’ils vendent la peau du monstre avant qu’il ne soit tué.
    Rien aujourd’hui ne leur donne raison mais bien au contraire l’accumulation des projets dans un millefeuille improbable accentue le scepticisme des opposants ...
    En réalité, on tourne en rond dans un patchwork où sont jetés en pâture les luttes classiques de la corruption, de l’insécurité, de l’impunité avec une réforme constitutionnelle devenue pour certains, la solution miracle menant au paradis ...
    Occuper son esprit par les temps qui courent à des solutions nouvelles permettent d’exempter les responsabilités des gouvernants sur un quotidien qu’ils n’arrivent plus à maîtriser mais qu’ils subissent ...
    Arrêtons le superficiel et les effets d’annonces pour que cet arrêt devienne aujourd’hui une priorité nécessaire si nous ne voulons pas courir aux désillusions qui pointent déjà leurs ombres pesantes ...
    L’entêtement politique est caractéristisé par un pouvoir inexpérimenté qui se noie progressivement et qui ne sait pas composer en fonction des circonstances changeantes qui n’ont pourtant plus rien à voir avec le scénario lustré lors de la présidentielle ...
    La faute à qui ?’..
    Collective dans la mesure où le pouvoir est dépourvu de toute composante interne alertant un président qui mène sa cour à la baguette et qui, elle,rivalise dans la flagornerie permanente..
    D’une opposition inexistante incarnée par un chef qui ne sait pas jouer collectif et qui n’a pas cette vocation altruiste privilégiant comme toujours ses affaires privées et sa fragile impunité...
    En fait, nous sommes plongés dans un profond dialogue de sourds où chacun entend mener sa barque comme bon lui semble sans tenir compte d’un environnement humain de plus en plus dégradé...
    Imposer ses idées, ses lubies sont devenues l’objectif prioritaire d’un système qui a fait de la culture du chef et de son pouvoir une nouvelle forme de gouvernance ratée...
    Il nous rappelle celle des mandatures précédentes tout simplement parce que celle-ci se déroule avec les mêmes acteurs et dans les mêmes circonstances qu’auparavant, simplement cachée derrière un seul slogan publicitaire :l’émergence !....

    • 16 février à 14:24 | Jipo (#4988) répond à kartell

      A votre allocution , on pourrait remplacer le dernier mot / " en marche " et se croire sur Jupiter, si ce n’ est dans l’ hexagone ;
      Toutes ressemblance ne pouvant qu’ être fortuite ... 😜

    • 16 février à 15:21 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ jipo

      Message reçu 5/5 !...

    • 16 février à 23:24 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Turpin : Colonisation : Bien sur ,ll y eut de bonnes choses et de mauvaises choses .Les mauvaises choses ce fut plutot au début de la colonisation,avant que tout soit organisé
      Le défaut c’est de retenir que les mauvaises choses et d’oublier le bienfaits.Un bienfait devrait ne jamais s’oublier.Il doit inciter au bon exemple. Plut au ciel que les malgaches d’aujourd’hui s’inspirent de l’AMi qui assurait à tous des soins gratuits ,par exemple

  • 16 février à 17:31 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)

    16 février à 16:34 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
    Finengo,
    Bien sûr, la colonisation a laissé des belles choses.
    Cependant, il faut poser la bonne question, Madagascar avait il besoin d’être réduit colonisé pour avoir de ces choses, alors qu’avant leur arrivée, les Malagasy avaient déjà embrassé la modernité ?
    .................................................................................................................................................

    Je voudrais bien que tu énumères, et avec Preuves à l’appui de la Modernité que le Peuple Malgache aurait embrassé avant la colonisation.

    A ce que je sache, une personne aurait révolutionné les industries à Madagascar en 1835 en livrant à la Reine Ranavalona 1ère les premiers fusils qu’elle aurait voulu avoir depuis longtemps pour son armée, c’est Jean Laborde, et plus tard, bien plus encore. Forge, fonderie, papeterie, faïencerie, verrerie, tuilerie…

    L’industrialisation du pays est confiée à ce jeune Gascon qui semble avoir finalement trouvé son eldorado. Il devient un puissant industriel et un homme très influent, très proche de la royauté malgache, et ceci 61 ans avant que Madagascar soit une Colonie Française.
    Avant lui, un Colon, un certain Napoléon de Lastelle, concessionnaire autorisé d’une plantation de canne à sucre sur l’île, celui qui s’est chargé de présenter Jean Laborde à Ranavalona1ère.

    Alors si les Malgaches auraient embrassé la Modernité ou le Progrès appelle le comme tu voudras, c’est grâce à des Colons car on les appelait déjà ainsi à l’époque, et ce sont Malheureusement des Français.
    La liste peut s’allonger mais j’arrête là.

    Mais si des fois tu en saurais plus que moi à ce sujet, je suis à ton écoute.
    En réalité si Madagascar est devenu Colonie Française en 1896, c’est que le Pays 61ans avant était déjà sous influence française, et les avancées notables que Madagascar auraient connu sont dus à des ressortissants Français.

    Ils se pourrait que je me trompe, je ne demande qu’à me faire corriger.

    • 16 février à 19:38 | Jacques (#434) répond à FINENGO

      Bonsoir Finengo,

      Un lien qui n’a rien à voir avec la "modernité d’avant la colonisation" cancanée par l’enivrée du forum.

      https://la1ere.francetvinfo.fr/biodiversite-macron-annonce-creation-reserve-naturelle-nationale-iles-glorieuses-799955.html

      Voilà en quelque sorte la suite que Macron réserve à ceux qui réclament les îles éparses. Comme par hasard, au mois de juin prochain.

      Bonne soirée à Vous.

    • 16 février à 20:34 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ Jacques (#434)

      Bonsoir Jacques,

      Les affirmations de Macron en date du 13 février 2020, j’en avais la certitude depuis des lustres que finalité serait ceci pour couper cours aux revendications sans intérêt, de certains qui croient dur comme fer connaitre les lois soi disant internationales, en occurrence en ce qui concerne la résolution de L’ ONU à ce sujet qui d’après eux serait en leur Faveur.
      Depuis son passage éclaire sur la Grande Glorieuse Macron était plus que clair.
      Mais comme dirait l’autre : l’Espoir fait vivre les imbéciles.

      Le Vazaha Taratasy jomaka d’Ambohimanga doit faire dans son froc en le sachant.
      Le Mois que le Père Macron aurait choisi pour conclure son annonce, n’est pas du tout innocent non plus. A croire que tout a été minutieusement étudié pour que la Gifle soit bien ressentie, et que sourtout qu’elle soit bien comprise une bonne fois pour toute.

      Il ne lui reste plus au Vazaha Taratasy mamon-drongony, que d’alerter l’opinion Malgaches, du moins des Nationalistes Véreux, devoir du côté du Tribunal international de La Haye, avec un verdict connu d’avance, et je dirais même que la non recevabilité de la dite Plainte est plus que probante.

      Dès Demain, nous verrons comment les Véreux Nationalistes de Salon vont jacter.
      De quoi à avoir un fou rire à se pisser dessus.

      Bonne Soirée et Bonne semaine.

  • 17 février à 18:19 | FINENGO (#7901)

  • 17 février à 18:21 | FINENGO (#7901)

    Les promesses d’ivrogne d’Andry Rajoelina Bac-7.

  • 17 février à 18:32 | FINENGO (#7901)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS