Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 24 octobre 2021
Antananarivo | 06h00
 

Economie

Economie nationale

Le FMI préconise un système fiscal simplifié

samedi 16 juin 2007 | Herimanda R.

La révision du système fiscal s’impose pour Madagascar. C’est le résumé de l’exposé du représentant permanent du FMI (Fonds monétaire international) fait devant les membres de la CCIFM (Chambre de Commerce d’Industrie France Madagascar) qui a eu lieu avant-hier à Andranomena. Le ministre de l’Economie, Harison Randriarimanana, a assisté également à cette rencontre avec ces opérateurs économiques. Pour Pierre Van Den Boogaerde, cette réforme fiscale est basée sur une simplification. « L’idée, c’est d’avoir un système fiscal beaucoup plus simple, un système fiscal adapté à une administration comme celle qui existe à Madagascar ».

De ces propos, force est de dire que le régime fiscal à Madagascar est assez compliqué. « Le code général des impôts prévoit trop d’impôts. Rien que l’impôt sur le revenu, celui-ci comprend 4 catégories. Or, trop d’impôts tue l’impôt » a affirmé ce représentant du FMI. Selon ce dernier, 3 % seulement des contribuables paient des impôts, le reste, soit 97 % ne paient pas.

A Madagascar, tout comme dans d’autres pays, les impôts constituent une des sources principales d’argent pour l’Etat. Ils représentent une grande partie des ressources publiques.

D’où l’importance de la mise en place d’un système fiscal adapté aux contextes et aux réalités économiques à Madagascar. « A ce sujet, le FMI ne fait que des propositions. Il appartient au gouvernement malagasy de les étudier et de prendre une décision », a dit Pierre Van Den Boogaerde.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS