Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 février 2020
Antananarivo | 19h15
 

Editorial

Le Dictateur, façon Debbouze

samedi 4 août 2012 | Ndimby A.

Voici le week-end, moment traditionnel d’édito détendu sur Madagascar-Tribune. L’Oncle Georges étant en vacances, je profite du vide temporaire pour partager avec vous un sketche de l’humoriste Jamel Debbouze, intitulé « Amiral Empereur Général Colonel Sadafi ».

Malgré certains départs à la retraite depuis le printemps arabe [1], le métier de dictateur reprend du poil de la bête. En Syrie, le fils El-Assad inscrit son prénom en lettres de sang dans l’Histoire de son pays. En Iran, des bruits peu rassurants laissent filtrer des rumeurs de préparation à la guerre. Et dans l’hémisphère sud, le pire Chef d’État depuis que l’Océan indien existe est toujours là, sans élection. Mais respectons la trève du samedi, et cessons de parler de parler de sujets qui fâchent.

Apprécions donc à sa juste valeur le sketche ci-après. Jamel met en scène un grotesque personnage qui s’improvise dictateur, qui s’habille comme s’il allait au Carnaval, et que son épouse mène par le bout du nez.

- Comme tout bon dictateur, il ne supporte pas la contradiction, et ne s’embarrasse jamais de scrupules pour faire taire ceux qui ne pensent pas comme lui.

- Il ment comme une armée de Pinocchios, et prend ses désirs pour des réalités. Il aime ce qui est made in France, et remplit son Palais de photos de lui-même.

- Il ne maîtrise rien de ce qu’il est censé savoir pour assumer son poste, et prend donc des décisions irréfléchies, sans doute du fait de son peu d’instruction. Il s’attaque donc à des challenges sans même savoir s’il en a la capacité.

- Quand les faits démontrent qu’il a fait preuve d’idiotie absolue, il se dépêche de trouver un bouc émissaire pour pouvoir dire qu’il n’est pour
rien dans les problèmes générés par son inconséquence.

- Il est à la recherche de la reconnaissance internationale, et se fixe pour objectif d’être invité dans les journaux télévisés des chaînes de télévisions françaises.

L’histoire ne nous dit pas comment ce général Sadafi est-il arrivé à diriger son pays : élection, coup d’État ou rassemblements de Place publique. Bien entendu, c’est un sketche, et toute ressemblance avec des faits réels ne peut être que le fruit du hasard. Malgré tout ce que nous vivons depuis trois ans et demi, tâchez quand même de passer un bon week-end.

Notes

[1Et même un peu avant : le sinistre Daddis Camara s’était autoproclamé chef de la Guinée en décembre 2008, et a donc servi de modèle à certains putschistes qui ont suivi ses traces dans les semaines qui ont suivi. Heureusement pour les Guinéens que quelqu’un a fini par lui mettre un peu de plomb dans la cervelle pour le faire gagner en maturité.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 4 août 2012 à 09:44 | Boris BEKAMISY (#4810)

    du n’IMPORTE QUOI.....
    on dirait que NDIMBY A a epuisé la derniere goute de ses aneries-mora...
    ou bien le Grand Ndimby N.ul tente par cet article tsy loabody de gerer son amertume face à la perpective d’une predisidentielle sans R8 le 8 Mai 13

    il a oublié de nous rappeller qu’il a toujours raison de miser sur les 36 pompes fatiguees de Ratsirak pour y voir un boulevard pour Ravalo

    il a oublié de nous dire qu’il a raison de miser sur la calvitie padesmus de Beriziky pour remettre le mdrmus Ravalo et sa democratie autoritaire de nouveau à Iavoloha( oh !!que le langage diplomatique française est tres riche)

    Vraiment, les ravaloistes et Ndimby sont aux abois .....et il ne reste plus que Debbouze comme derision,placebo....PITOYABLE.

    Oui oui la VERITE FINIRA TOUJOURS PAR VAINCRE et que les tonnes de mensoges finiront par etre nues montrant sa miniscule asiatus merinicule.....

    • 4 août 2012 à 10:43 | poiuyt (#584) répond à Boris BEKAMISY

      çà y ressemble ; bien le bonjour à Ndimby, et cimer

      à la thèse de l’inexistence de 1ère Dame en règle, il n’y a pas eu de rouspétances. En fait, il y en a, c’est Lalao (çà fait mal !)

      le coup d’état est toujours en cours ; il fallait remarquer l’interdit d’antennes nationales à l’endroit du PM "de consensus". (Il faut le faire !!!) Les patrons de joël conditionnent démocratiquement le choix des électeurs un an à l’avance, apparemment le PM n’a pas accepté l’enveloppe bleu-blanc-rouge à contenu juif, ou l’acquisition mora d’un pavillon à Ivandry

      dans le nini de la société des nations comprenant les US, c’est france qui gagne, c’est le joe qui perd, avec le Président Ra8 qui perd aussi. Qui est le plus lésé ? joe qui s’y voyait déjà, le pauvre ! joe-le-mercenaire a servi à écarter la trace du Président Ra8 ; on ne sait toujours pas si sa mission est accomplie, çà dépend de nous. Il faut dire que joe ne pouvait faire autrement :
      - se présenter seul sans Ra8 crisait la situation depuis 3 ans ; les US et consorts sont contre ; joe est avéré imposteur maintes fois par les accueils abortés de Ra8 : les avortements répétés ! Une belle image vient d’atterrir là tout de suite : joe ressemble à une pilule contraceptive : le jour de la lune, tout se met en branle pour la conception, la nature n’attend plus que l’élu (une haie d’honneur de +s kms) le spermatozoïde le plus fort, issu d’un acte d’amour ; et puis la pilule-joe fait que tout s’évacue, la nature paisiblement en silence s’éparpille . La nature attend la prochaine lune. Et dire que joe promet la lune ! C’est çà la nature de joe, il faut le lui dire : un anté-christ ; mdr ;-)
      - se présenter contre Ra8 est suicidaire pour ses patrons. S’il ne tenait qu’ à lui-joe, il se serait bien présenté avec ou sans. Comme dans l’histoire du refoulement de Lalao : inconscience de joël, mais intelligence de ses patrons

      Donc : NiNi, et basta , Pauvre joe !

      ( j’en reste là , on m’attend ; Des mauvaises langues vont essayer d’altérer ces sketches, mais il faudra qu’elles trouvent plus, facile : la journée est longue )

      une , une seule et basta ; qu’est-ce qu’on attend pour être heureux (sans point d’interrogation)

    • 4 août 2012 à 19:16 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à poiuyt

      ....’’Beriziky a refusé un enveloppe bleu-blanc-rouge ....et pavillon a l’ambssage française a Ivandry "......voila la derniere trouvaille d’un Poiuyt en delires

      Una analyse politique superficielle pour ne pas dire.... nulle qui ne s’assoie meme pas sur un minimum de cadre logique ....on n’est pas ravaoloiste pour rien....

      Comment peut-on croire que le PM Beriziky puisse refuser une offre politico-financiere de la France/UE dans un CONTEXTE POLITIQUE MALGACHE....c’est croire que le PM BERIZIKY ...un digne heritier du PADESM.....prend à 100% la methode Ravalo pour reussir en politique ....c’est vraiment prendre Briziky pour un naif , plus naif meme que Ravalo...pour meconnaitr encore le poids de la France dans le contexte politique malgache...

      IL est vrai que les ravaloistes perdent de plus en plus le controle actuellement pour ne juste de se contenter de l’ouvir dans leur delires .....l’article du jour de NDIMBY en est une pathetique preuve.....

      En quoi rime des centaines des longs articles ( depuis Mars 2009) qui ne font que repeter, tous les jours ,que Rajoelina est nul mais que l’intelligent , democrate et et tres populaire Ravalo n’arrive ps toujours a se defaire quatre ans durant .....??

    • 6 août 2012 à 01:34 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Boris BEKAMISY ;

      La haine pour Ra8 et pour sa gouvernance est une chose, le coup d’état de Rajoelina en est une autre. Vous faites un raccourci en disant "ceci explique cela".

      On n’applaudit pas le crocodile qui a tué le caiman, si ce dernier représente toujours un danger pour le peuple.

      Malgré votre volubilité, vous êtes d’une indigence d’esprit consternant....
      Rajoelina est une honte pour le peuple malagasy, et Ndimby fait bien de le ressasser. De sa pseudo-révolution, il a apporté chaos,désordre et plus de corruption et de pauvreté. Et pourtant, nul ne l’a demandé s’usurper le pouvoir. Il a donc commis un crime de la plus haute gravité pour le peuple malagasy. Et si on doit écarter une personne des futures élections présidentielles, c’est bien lui le premier concerné.

      L’indolence et la complicité de la SADAC et de la CI sera jugé par l’histoire.

    • 6 août 2012 à 01:53 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Les putschistes sont les plus difficiles à démettre : leurs échecs signent leurs arrêts de mort. Rester au pouvoir est une question de survie.
      COMPRIS ????

    • 7 août 2012 à 16:18 | Albatros (#234) répond à el che

      Clap !!! Clap !!! Clap !!!.

  • 4 août 2012 à 10:23 | jansi (#6474)

    Ni R8, ni DJ. Cela prend de l’ampleur à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. L’idée gagne du terrain implacablement.

    CITATIONS GAZETY MAlaza

    Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina se sont convenus de considérer leur retrait respectif de la course à la présidentielle, a rapporté un journal sud-africain. Une hypothèse évoquée durant la rencontre aux Seychelles les 24 et 25 Juillet derniers, a-t-on appris.
    Les deux parties ont estimé que renoncer à leur candidature pourrait apporter la paix et la stabilité à Madagascar, a révélé ce quotidien. Dans le cas contraire, Madagascar pourrait sombrer dans une guerre civile, a confié un membre de la médiation sur la crise malgache au journal sud-africain en question.
    Depuis plusieurs semaines, les avis des politiciens malgaches étaient partagés sur la candidature de ces deux personnalités politiques, principaux protagonistes de la crise malgache.
    Les adversaires politiques de Marc Ravalomanana et d’Andry Rajoelina ont indiqué qu’ils ne devraient pas se présenter aux futures élections présidentielles. Un candidat, ayant annoncé sa candidature, d’avancer la fin de la semaine dernière que le retrait de ces deux protagonistes permettra d’apporter un renouveau au paysage politique malgache et, lui, d’insister pour l’élection d’une nouvelle tête à la magistrature suprême de l’État malgache.
    Plusieurs diplomates étrangers ont également indiqué que Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina ne devront pas se présenter aux élections pour le bien de Madagascar et pour prévenir de nouvelles contestations post-électorales.
    La décision n’était pas facile pour les deux parties, à en croire le quotidien sud-africain ayant rapporté les dires d’un responsable de la médiation sur la crise malgache. Les deux personnalités ont qualifié de « sacrifice » leur retrait de la course à la Présidence. Les partisans de Marc Ravalomanana et d’Andry Rajoelina seront difficiles à convaincre sur ce sujet vu qu’ils ont entamé des démarches pour se présenter depuis plusieurs années.

    fin de citations

    Voir aussi cet autre article où les Nations unies ne cachent plus leur option d’écarter R8 et DJ.

    www.midi-madagasikara.mg/.../5991-election-presidentielle--les-nati...

    • 4 août 2012 à 10:47 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à jansi

      La capacité de discernement de Jansi n’a pas toujours aucun amelioration/renforcement alors qu’on entame la 4eme annee de la crse politique....

      Comment peut-on etre BETE a ce point là pour donner du credit à un article sur la crise malgache de n’importe quel journaliste africain du sud qui ignore LAMENTABLEMENT de la situation politique malgache......

      Peut-etre que JANSI croit que le fait que cet article a ete repris par la GAZETY MALAZA et MIDI fera de cet article d’un bantou une parole d’Evangile.....Saint Eugene RajAofera est une reference sure....mon eil...mon ku....!!! on peut en pleurer.....

      L’espoir de voir un trosieme merina Ranjeva comme alternative au NI NI aux 2 merinas de la crise sans precedents est tellement grand qu’il fallait valer SANS DISCERNEMENT tout les bouts de papiers sans importance qui nous vient de l’autre coté du canal de Mozambique

      Jansi et Ndimby et les ravaloistes du forum et cette crise plotilique merino-merina sont en train de nous montrer tout le jour que Dieu fait que l’intelligence et le Fetsifetsy sont deux choses differrentes .....

      Vraiment "ils" ne sont pas aussi intelligents que ça....comme "ils "le prentendent.....sinon on enfoce pas son Pays dqans un tel trou qu’on a un minimum d’intelligence....

    • 4 août 2012 à 10:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Andry Nirina RAJOELINA et Marc RAVALOMANANA se sont rencontrés en tête-à-tête,c’est un pas significatif pour une possibilité d’entente politique de ces deux pré-cités.
      La prochaine "rencontre" sera définitive pour un accord politique assurant une stabilité politique à Madagascar.
      - "UN RESPECT MUTUEL"- pour le bien de la NATION et l’avenir de nos enfants.
      Madagascar aux Malgaches.
      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 4 août 2012 à 11:40 | da fily (#2745) répond à jansi

      Jansi hello,

      je respecte parfaitement votre point de vue, bien que je n’y adhère nullement. Ce n’est pas parce que la feuille de choux Malaza (c’en est une, c’est même une vraie salade), dit quelque chose qu’il faut le prendre pour argent comptant. Notre presse est une presse croupion pondant les oeufs et la mierda de notre actualité, sauf M-T bien sûr (ok je ne suis objectif, mais je ne vais pas cracher dans ma soupe quotidienne).
      Les Vérités, Gazette ou encore Ao Raha et L’Express sont tant de feuilles dévolues à ce pouvoir et ses TENANTS, ne me demandez pas pourquoi, vous avez la réponse.

      Maintenant que l’article de Ndimby aujourd’hui fasse mouche, n’est en lui-même pas étonnant, l’auteur ne serait pas ce qu’il est s’il lui arrivait un quelconque plantage. Ceci posé, cela ne veut pas dire non plus que Debbouze soit la lumière universelle, je pense même qu’il a une face bien noire, à part celle qu’il a aujourd’hui ! The Jamel CC est un des divertissements préférés d’un tas de français et de djeuns, même s’il est toujours boycotté par une partie de ces même français : on ne peut être foncièrement fan de Bigard et Jamel en même temps, le tempo et la pertinence sont diamétralement opposée.

      Mais j’en viens à nos 2 protagonistes Jansi, je vous l’ai dit-répété : nonobstant votre ni-ni, je voudrais vous rappeler que l’un a été quand même élu, et a donc plus qu’une légitimité pour se représenter car il a un électorat (les assertions sur ses actes soi-disant criminels, s’ils sont avérés, seront partagés par le dijéi également !), l’autre s’est imposé en challenger, qu’il défende cet état de fait devant les urnes puisqu’il veut nous faire croire qu’il est mamimbahoaka ! les autres peuvent meubler et essayer d’éveiller l’intérêt de l’électorat (j’en doute positivement, mais bon...)pour que ce soit indiscutable, point. Si nous avons tous les candidats recevables et possibles, nous pourrons nous dire que celui qui remportera ces élections aura une véritable légitimité vis-à-vis de son peuple et des autres nations, ma vision est on ne peut plus claire. Laissez les Malagasys voter pour celui qu’ils veulent bonsang !

      Ca vous est si difficile d’accepter cela ?

    • 4 août 2012 à 12:04 | jansi (#6474) répond à da fily

      Calme fotsiny nama a !
      Devant l’incapacité des 2 à trouver un accord, une dernière chance leur est donné pour mardi prochain. Mais plus personne n’y croit. Quand ils ne pensent qu’à se venger entre eux, aucun accord n’interviendra le 7 aout.4

      En ce qui me concerne, je peux bien accepter qu’ils se présentent tous les 2 aux élections. Mais y croyez vous vraiment ? Avant même ces élections, ils vont se disqualifier d’eux mêmes car la CI n’aura pas d’état d’ame. Ceux qui bloquent le processus doivent sortir du processus. DJ le sait, la France n’a plus besoin de lui. R8 aussi a déjà donné ses conditions en contrepartie d’un retrait de la course aux présidentielles : "le retour immédiat sécurisé à Mada"

      Le NiNi s’installe donc dans la pensée collective, à l’intérieur comme à l’extérieur. Plus rien ne peut l’arreter.

      Le DJ n’avait même pas de mission, car il ne savait pas où aller, à voir toutes les hésitations et tergiversations dont il a fait preuve depuis bientot 4 ans. Entre temps comme tout le monde le constate, le pays est à la dérive.
      Le NiNi doit être un espoir d’une meilleure gouvernance du pays tant au plan national qu’au plan diplomatique. Il faudrait malheureusement plusieurs années de sacrifice avant de retrouver les fondamentaux de notre économie et de trouver les résultats d’autres voies de redressement puis de développement économiques.
      Le NiNi ne doit pas être l’occasion du retour en arrière comme certains le craignent, car le peuple peut s’opposer (pendant les élections) à voter pour des politiciens dont on connait l’inexpérience, l’incompétence, ou encore la malhonnêteté et l’abscence de patriotisme.
      Ceux là sont effectivement en embuscade croyant que le NiNi est leur chance de gagner les élections.
      Mais il faut croire aussi qu’il existe d’autres personnalités nouvelles capables de nous sortir de ce trou creusé depuis plusieurs années et aggravé depuis 2009.

      La lutte continue

    • 4 août 2012 à 12:16 | da fily (#2745) répond à jansi

      Ny aty kalma ry jansi, fa ianareo ange no tsy mahatanty ny ifampitàna eny @ fifidianana e !

      Arrêtez de dire qu’ils vont se disqualifier eux-mêmes, on sait qui veut disqualifier, on sait qui n’applique pas les accords de la FDR, alors ?

      - Le DJ doit sortir du processus car il bloque envers et contre tout ? Oui.

      - Le DJ doit-il sortir du processus car il n’applique pas l’intégralité des articles de la FDR ? Oui.

      - Le DJ croit-il qu’il fait encore l’unanimité, si tant est-il qu’il l’ait faite un jour ? Non.

      Enfin, le dijéi sautera quand tous les autres trouveront le moment venu qu’il ne sert plus à rien, et qu’il constitue le plus grand blocage vers la fin de notre crise.

    • 4 août 2012 à 14:13 | jansi (#6474) répond à da fily

      Je sui ok avec vous que DJ doit dégager.
      Maintenant, il est de votre devoir de sauver votre R8, mais je n’y crois pas trop. Enfin, peut être y aura t il un miracle que même Me Hanitra l’avocate de R8 n’espère plus car c’est elle qui a dit que R8 accepterait de se retirer du processus à certaines conditions dont "le retour sécurisé immédiat à Mada". Je n’invente rien , R8 a déjà son plan B (sortie du processus) et dommage qu’il ne l’ai pas dit à certains forumistes.
      Donc, devant l’inévitable NiNi, le mieux à faire par les partisans de DJ et de R8 c’est d’aller voir du coté des bancs des remplaçants. Un duel électoral d’arrière garde entre Lanto Rakotomavo et Me Hanitra ne serait pas mal non ?

    • 4 août 2012 à 15:02 | iarivo (#5822) répond à jansi

      Jansi,

      Ce soi-disant NI-NI n’a rien de nouveau, en tout cas je l’avais moi-même déjà suggéré et proposé depuis plus de 3 ans sur différents forum (voir sur TopMada, MyDago, TNN et même, si je ne me trompe pas, sur Fijery, le blog de notre plus grand et illustre Docteur en Droit Public, Ndimby N. et ses élucubrations éructations, pour ne pas le citer !)

      Certes, vous avez vos raisons et motivations qui sont certainement diamétralement opposé aux miennes, en tout cas, d’après l’article de midi-madagasikara.mg, la mise à l’écart de marc ravalomanana se justifie parce qu’il (marc ravalomanana) est bien la "pierre d’achoppement" qui empêchera toute résolution de la crise tant qu’il sera là.

      "Pierre d’achoppement = Obstacle, difficulté qui peuvent être une cause d’échec."

      C’est bien cet argument qui avait été mon leitmotiv pour justifier la mise à l’écart de toute négociation future de marc ravalomanana, mais ce n’était pas non plus le seul ni le plus important.

      Depuis le milieu des années 2000, les relations entre marc ravalomanana et ses compagnons d’armes (ceux qui avaient porté marc ravalomanana au pouvoir) se sont rapidemment dégradé au point qu’une opposition ferme et déterminé s’était constitué pour faire tomber par les urnes le Président de la République désavoué par ses pairs.

      Et j’ai bien écris "par les urnes" puisque l’opposition s’était ainsi constitué pour faire tomber "légalement" le Président de la République sortant.

      Mais après la victoire d’Andry Nirina Rajoelina à la Mairie d’Antananarivo, première étape pour la conquète de la Présidence de la République "par les urnes" par la nouvelle opposition, marc ravalomanana s’était aussitôt attelé à stopper la montée en puissance de ce jeune outsider.

      A stopper par tout les moyens plus ou moins démocratiques, plus ou moins légaux, plus ou moins humains et que je ne listerais pas ici.

      Face à cette attitude antidémocratique et déloyale du Président de la République sortant, il y a eu dérapage concrétisé par ce "kudeta".

      Oui, ce dernier n’aurait jamais dû avoir lieu, c’est antidémocratique, anticonstitutionnel mais les faits ont voulu qu’il se réalise malgré tout.

      Je pourrais même rajouter que "la fin justifie les moyens", surtout lorsque l’ensemble des moyens légaux et constitutionnels ont été usurpé, détourné, confisqué par les tenants du pouvoir (marc ravalomanana et ses prédécesseurs) pour empêcher l’opposition de s’exprimer et d’aller dans de bonne condition jusqu’au bout de sa dermache : l’élection présidentielle qui aurait dû avoir lieu en décembre 2011.

      - Mais quel a été (et l’est toujours) le but du mouvement (ou de la révolution) orange ???

      Ecarter, de gré ou de force, marc ravalomanana de la Présidence de la République pour cause de tout ce qui lui sont reproché.

      Ecarter et mettre hors d’état de nuire marc ravalomanana, est-ce pour ensuite le remettre ensuite en place d’une manière ou d’une autre ???

      Evidement NON !!!

      marc ravalomanana doit être écarté de la scène politique malagasy pendant le temps qu’il faudra pour assainir la vie politique et civique à Madagascar, aussi longtemps qu’il le faudra.

      Et cette mise à l’écart, cette mise hors d’état de nuire du Président de la République félon devra se concrétiser réellement, à n’importe quel prix s’il le faut.

      Et si, pour garantir cette "mise à l’écart" et "hors d’état de nuire" pendant le temps nécessaire de marc ravalomanana, il nous faudra également mettre à l’écart Andry Nirina Rajoelina, alors OUI, OUI et OUI, nous sommes prêts à l’accepter !

      Le BUT, l’OBJECTIF, la FINALITE de ce mouvement (ou révolution) orange est bien d’évincer et de mettre hors d’état de nuire, pas de mettre au pouvoir Andry Nirina Rajoelina ou quelqu’un d’autre.

      Andry Nirina Rajoelina est là pour remplir, exécuter une mission, et lorsque cette mission sera accompli alors il (Andry Nirina Rajoelina) pourra prendre sa retraite bien méritée.

      Rassurez-vous, la non présentation d’Andry Nirina Rajoelina aux prochaines élections ne posera aucun problème si ces 2 garanties sont remplies :

      - marc ravalomanana sera réellement écarté de la scène politique malagasy pendant un temps suffisamment long pour le rendre innoffensif.

      - des amandements de la Constitution soient effectué pour que les prochains "Présidents de la République élu au suffrage universel (in)direct" ne puissent plus commettre de malversations au cours de leur mandat, et si le cas se produisait qu’ils puissent être poursuivi légalement par une Justice indépendante (HCJ par exemple) qui éviterait de faire appel à un "kudeta".

      En tout cas, Andry Nirina Rajoelina n’est pas irremplaçable et nous avons, en réserve, plusieurs autres outsider prêts à le (Andry Nirina Rajoelina) remplacer dans le cas où il (Andry Nirina Rajoelina) devrait laisser la place.

      Pour conclure, ce qu’il faut savoir c’est que la classe politique et la société civile malagasy, y compris le FFKM (sans le FJKM) ne veulent plus de marc ravalomanana au pouvoir et que tout sera fait pour celà, dans ce sens.

      Le reste n’est que du bla-bla-bla.

    • 4 août 2012 à 15:46 | iarivo (#5822) répond à jansi

      Andry Nirina Rajoelina partira que lorsqu’il (Andry Nirina Rajoelina) jugera que c’est le moment venu.

      Ce n’est ni la CI, ni la SADC et encore moins marc ravalomanana qui le lui imposera !!!

      Si c’était le cas, cela ferait depuis longtemps qu’Andry nirina Rajoelina se serait fait dégager !!!

      Hors, il (Andry Nirina Rajoelina) est TOUJOURS là, et la CI, via la SADC, via la Troîka de la SADC, via les médiateurs de la SADC, via les Nations-Unis, sont encore à "négocier" avec LUI (Andry Nirina Rajoelina) pour une sortie de crise !!!

      Andry Nirina Rajoelina ne partira que SI ses commanditaires le lui demandera, et pas autrement !!!

      C’est bien à cause de cette erreur que d’avoir voulu considére qu’Andry Nirina Rajoelina était le centre du monde que la mouvance ravalomanana s’est cassé la figure depuis plus de 3 ans, le fanatisme ne permet jamais de discerner la réalité parmi le rêve.

      Andry Nirina Rajoelina ne partira que s’il (Andry Nirina Rajoelina, mais aussi et surtout ses commanditaires) a la garantie que marc ravalomanana est réellement mis "hors d’état de nuire", pas avant !!!

      C’est bien marc ravalomanana la "pierre d’achoppement", marc ravalomanana et lui seul, cela la CI, donc la SADC, la Troïka de la SADC, les médiateurs de la SADC, l’avait déjà implicitement reconnu depuis janvier 2011 via la première feuille de route, celle d’Ivato.

      Maintenant le problème qui se pose pour les médiateurs de la SADC c’est de convaince marc ravalomanana de quitter la scène politique malagasy pour un certain temps.

      La première rencontre en tête-à-tête aux Seychelles rentre dans ce cadre, "pousser" marc ravalomanana à sortir de la scène politique malagasy.

      La deuxième rencontre ira également dans ce sens mais il y aura marchandage.

      Pour monnoyer son départ de la scène politique malagasy (donc non présentation aux futures élections), marc ravalomanana aura probablement le choix entre :

      - soit Andry Nirina Rajoelina ne se présente pas aux prochaines élections mais à ce moment là marc ravalomanana ne récupérera pas son groupe Tiko,

      - soit marc ravalomanana récupére son groupe Tiko mais Andry Nirina Rajoelina pourra se présenter aux prochaines élections.

      Si marc ravalomanana avait fait cette déclaration, à ses partisans du Magro et avant la rencotre, qu’il serait candidat aux prochaines élections, c’est bien parce qu’il savait pertinemment que cette rencontre aux Seychelles tournerait EXCLUSIVEMENT autour de cette question !!!

    • 4 août 2012 à 15:46 | Andry pasJoel (#6641) répond à iarivo

      On sait que la France à toujours un LAPIN à sortir du chapeau et même peut être plusieurs canassons dans la course à la présidentielle ! Le Joel est fini politiquement. La France pousse à éliminer RA8 car leurs intêrets priment sur les intêrets des MALAGASY. D’ou le NI NI qui créera des frustrés qui emmenera une nouvelle crise . Mais pourquoi avoir donc peur d’une personne que vous considériez comme non aimé du peuple ?
      Le Joel a déja prouvé que ses facultés intelectuelles sont inversement proportionnelles à son ambition et son désir de gloire. Pourquoi ne pas sortir pas la grande porte !

    • 4 août 2012 à 16:59 | jansi (#6474) répond à iarivo

      Et voilà !!!
      C’est donc fini politiquement pour DJ et R8 d’après votre démonstration (à votre façon).
      Le résultat est le même : ni DJ ni R8.

    • 4 août 2012 à 17:19 | da fily (#2745) répond à iarivo

      fa iza moa ry iarivo ny tena mi-blablater @ izao hitantsika izao ?

      Tssss, miseo milay no hitako aminao, ianao no tena be fialonàna anefa be sermona eto !

      aza manao anao irery no mahay mizaha sy mandalina ny vaovao, ny anao ingahy DJ no tianao arovana, point barre !

      omeo an’ny rehetra ny sehatra, dia izay nôfa sy fôpla no miala ee ! zay fotsiny !!

    • 4 août 2012 à 17:23 | iarivo (#5822) répond à Andry pasJoel

      "La sortie par la grande porte" ne se réalisera que lorsque marc ravalomanana sera définitivement mis hors d’état de nuire ET qu’un nouveau Président de la République sera élu au suffrage universel direct.

      Bref, quand la mission qui a été confié à Andry Nirina Rajoelina sera entièrement réalisée !

      A ce moment là seulement nous pourrons enfin dire : Mission accomplie !

    • 4 août 2012 à 17:43 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      "....quand la mission qui a été confié (sic) à Andry Nirina Rajoelina sera entièrement réalisée..."
      On aimerait bien savoir qui lui a confié cette "mission" ? Dites un peu vous qui êtes dans le secret des dieux...? Donc il se confirme qu’il (le pété) travaille pour un agent/puissance extérieur(e), puisqu’à ma connaissance aucun Malgache ne lui a confié de "mission" ! A moins que comme Jeanne D’arc il ait entendu des voix lui donnant un ordre de mission ?

    • 4 août 2012 à 19:30 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à da fily

      ....Da fily...bonsoir "’kaloha izay elalela izay

      f’izao no adinonao...ny fiakarana sehatra HOFIDIANA dia misy fepetra fa tsy izao mpamono olona , mpangalatra gaigilahy sy mpandainga vizana sy mangorera rehetra izao da akarina sehatra HOFIDINA avokoa....

      atao akory ny hampiakatr sehatra an-dry BENALI sy ry KHADAFI ndray eee !!

    • 4 août 2012 à 19:31 | iarivo (#5822) répond à jansi

      Oh que non, je ne pense que ce soit fini politiquement pour Andry Nirina Rajoelina, bien au contraire !

      Andry Nirina Rajoelina représente la pièce maîtresse de l’opposition à marc ravalomanana et son départ sera totalement conditionné à la manière dont marc ravalomanana sera mis "hors d’état de nuire".

      Aussi longtemps que marc ravalomanana fera de la résistance (et donc présentera un danger potentiel), aussi longtemps restera en place Andry Nirina Rajoelina.

      C’est aussi simple que celà !

      il suffit de constater que les Nations-Unis et la CI ont acceptées "sans condition" le calendrier électoral, certes proposé par eux, et certains pays ou organisation comme la France ou l’Union européenne ont déjà avancée des fonds sans poser de condition préalable.

      Andry Nirina Rajoelina ne partira donc que lorsqu’il aura entièrement terminé sa mission.

      Celà n’a rien à voir avec une fin politique...

    • 4 août 2012 à 20:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Prochaine rencontre ;
      - "le Président Marc RAVALOMANANA et le Président de l’Autorité de Transition Malgache Andry Nirina RALOELINA",
      mardi 07 Août 2012 aux Seychelles.

    • 5 août 2012 à 06:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Votre histoire de pierre de...(Marc RAVALOMANANA).
      Quel article et quelle date dans Midi-Mada.
      Merci
      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 5 août 2012 à 15:42 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

       ??? Parce que seul(s) un agent ou une puissance extérieur(e), ou à défaut une voix du saint-Esprit, peu(ven)t confier une mission à Andry Nirina Rajoelina ???

      Que vous êtres très restrictif et très négatif envers vos propres concitoyens et la Nation malagasy !!!

      Encore une nouvelle fois :

      « Les malagasy seraient donc à ce point SI NUL pour ne pas pouvoir décider d’eux-même et en toute indépendance (pour ne pas dire en toute souveraineté) de gérer eux-mêmes, selon leur propres choix, leur pays et de réagir, voir de sanctionner, lorsque celà s’avèrerait nécessaire ??? »

      - C’est donc cela qui vous donne la frousse, qui vous met dans ces 4 états, qu’un autre malagasy ou un groupe de malagasy ait pu avoir le courage et la volonté d’agir et de réagir contre les malversations d’un "Président de la République élu au suffrage universel direct" qui espérait pouvoir rester indéfiniment impuni en se croyant au-dessus des Lois de la République !!!

      Non, la loi est la même pour tout le monde et ceux qui ont "triché", "violé" les Lois de la République seront sanctionné comme il se doit, pour le plus grand bien de la Nation malagasy, de l’Etat malagasy et de ses Institutions républicaines, démocratiques et laïques.

      Cet Transition n’est qu’une toute petite parenthèse dans l’Histoire de Madagascar mais elle est grande et importante par ce qu’elle apportera pour l’avenir, que l’impunité ne sera plus de mise et que tout ce qui ne respecteront pas les Lois de la République, en particulier en fonction de ses charges électives, seront inévitablement sanctionné d’une manière draconienne.

      Le "cas marc ravalomanana" servira de JURISPRUDENCE, la première dans ce domaine mais j’ai bien peur que ce ne sera pas la dernière.

    • 5 août 2012 à 16:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      Les "Gazettes Malagasy" étaient réputées de "feuille de choux",mais je les lis toujours,quand j’ai l’occasion.
      L’article de Midi-Madagascar,cité par Iarivo, date du vendredi 03 Août 2012,à 00H00
      "la semaine du 06 juillet 2012 sera donc décisive pour la recherche d’un accord politique".
      Midi Madagascar,
      Samedi 04 Août 2012,à 00H00
      Et d’après nos sources,La Communauté Internationale attend la contribution financière de l’Etat Malagasy à la mise en oeuvre du calendrier.
      En tout cas,pour ne plus bouleverser les importantes étapes franchies,jusqu’ici,Marc RAVALOMANANA et Andry Nirina RAJOELINA sont condamnés à trouver un "accord".
      (-Pour Moi, Basile RAMAHEFARISOA,cet accord serait la présence de ces deux protagonistes à l’élection présidentielle de 2013-).
      La Communauté Internationale exige que cet accord soit signé avant le 32e sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernements ,prévu se tenir à Maputo (Mozambique) du 17 au 18 Août 2012.
      Comme la rencontre est prévue le Mardi 07 Août 2012,aux Seychelles,nous attendons patiemment la fin de la rencontre,sans faire de pronostics.
      Deux Personnalités responsables,aimant Madagascar différemment,avec la volonté d’en finir avec cette transition interminable,je leur fait confiance pour un accord assurant une stabilité politique à Madagascar.
      - Que les deux "Présidents" se présentent à la future élection présidentielle et que le meilleur gagne !.
      Madagascar aux Malgaches.
      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

      - Pour VOUS IARIVO
      AV7 a retiré sa plainte déposée en Afrique du Sud,contre le Président Marc RAVALOMANANA.
      C’était prévue,pour Moi.
      Quelle honte pour les Malgaches !
      Mesdames et Messieurs :
      - Herinaina Lydia Raveloarisoa,
      - Joseph Alfred Rakoto,
      - Etienne Randriamahefarisoa (-RIEN à voir avec Basile RAMAHEFARISOA 1943 b.ramahefarisoa@gmail.com-),
      - Bona Jean Pierre Rafamandimby,
      - Marie Claudine Raholiarisoa,
      - et Justinien Laurent Razafinivelo
      devraient présenter des excuses au Peuple Malagasy.
      AV7 est la plus grosse escroquerie/manipulation à Madagascar.
      Que le Peuple sache la "VERITE" ! Rien que la "VERITE".

    • 5 août 2012 à 18:33 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Politiquement parlant, cette histoire de plainte déposée par l’AV7 devant les Tribunaux sud-africains me semble n’avoir été qu’un acte de pression de la part de la HAT contre marc ravalomanana à la vieille de la première réunion/rencontre aux Seychelles, une sorte d’épée de Damoclès !!!

      La réponse de marc ravalomanana aurait été la tentative de retour de Lalao Ravalomanana.

      Le retrait de cette plainte pourrait provenir d’une pression des médiateurs de la SADC ou alors une marque de bonne volonté (vis-à-vis de la CI) du pouvoir en place à Madagascar.

      Les plaignants disposent malgré tout de 10 jours pour confirmer leur décision de retirer leur plainte, 10 jours à compter du 1er août (date de la demande de retrait) donc allant au-delà de la date de la seconde rencontre entre les 2 protagonistes prévu pour le 7 août.

      Cela pourrait signifier que si la HAT n’obtiens pas satisfaction après cette seconde rencontre de Desroches, elle pourrait annuler ce désistement initial.

      Mais comme vous le dites, inutile de faire des pronostics et attendons le résultat qui ressortira de cette rencontre du 7 août.

    • 6 août 2012 à 01:48 | el che (#344) répond à jansi

      jansi,

      que ces deux lascar se "sacrifient", on n’en a cure. Que dire des sacrifices qu’ils ont imposé aux citoyens ? Le pays n’ont pas besoin d’eux, et la paix sera plus probable s’ils disparaissaient du paysage politique malagasy.

      Seulement, bien d’autres personnages sisnistres de l’île devraient disparaitre avec eux, si on veut que le pays retrouve une certaine prospérité. Ce sont ces fameux faiseurs de rois qui restent malgré les chan gement de chef d’état.

    • 6 août 2012 à 01:58 | el che (#344) répond à da fily

      Djamel est détesté par une frange de la société françaice (la réactionnaire) car il ose critiquer les failles de la nation française.(le racisme, l’utilisation des pays colonisés dans la guère, etc.) On voit aussi d’un mauvais oeuil l’émergence de talents issus de l’immigration et des banlieues

    • 6 août 2012 à 02:03 | el che (#344) répond à Andry pasJoel

      Il n’y aura pas de crise si on déférait ces deux-là devant la HCJ. Ceci implique bien sûr qu’ils ne se présentent pas aux élections futures.

    • 6 août 2012 à 03:45 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Seules les informations émanant de l’éminence grise de bekams trouvent grâce à ces yeux. La mégalomanie poussée à son paroxysme...
      Pourvu que le pseudo-médecin ne soit pas un psy.

    • 6 août 2012 à 03:51 | el che (#344) répond à da fily

      Dafily
      Si nous acceptons la candidature d’un fomenteur de coup d’état, je crains qu’il faudra des décénnies pour que la démocratie ne voie le jour chez nous.

      Ra8 et Rajoelina doivent être au préalable jugés devant une HCJ, pour ne pas réitérer l’affaire Ratsimandrava. C’est seulement une foif blanchis qu’ils pourraient prétendre à une quelconque candidature à la magistrature suprême.

    • 6 août 2012 à 03:58 | el che (#344) répond à iarivo

      "Et cette mise à l’écart, cette mise hors d’état de nuire du Président de la République félon devra se concrétiser réellement, à n’importe quel prix s’il le faut. "(Iarivo)

      $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

      Oui, mais seul le peuple en révolution pouvait légitimement renverser le régime ra8. Tel n’a pas été ke cas. Rajoelina a des responsabilités hautement plus graves que ra8 dans cette affaire. il a tué dans l’oeuf le peu de démocratie qui préexistait à madagascar.

  • 4 août 2012 à 12:21 | niry (#210)

    "(Véronique !) Je te jure sur la tête de tout mon peuple, qui meurt un par un.. et avec plaisir.."
    6:15 "à moi la reconaissance internationale !! A moi le journal télévisé de Pujadas !! Pujadas !!"

    Toute ressemblance avec un personnage autiste et affameur, réel de moins de 40ans ou ayant existé est fortuite...

    • 4 août 2012 à 17:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à niry

      Plizzze !!!! N’insultez pas les autistes en les comparant à ce vautour : ils ne sont pas responsables de leur pathologie, le pété lui est responsable et coupable de ses crimes contre l’humanité Malgache.

  • 4 août 2012 à 15:36 | Andry pasJoel (#6641)

    Non , ma chére ! Les morts de faim ne comptent pas . C’est un moyen efficace de lutter contre la pauvreté et d’éliminer les pauvres. Seuls les morts par balles mis en spectacle comptent. D’alleurs , Le Joel a retiré sa plainte car le retour de manivelle c’est pas pour lui ! Et puis au nom de l’apaisement , vaut mieux ne pas risquer une contre-plainte qui mettrait en lumière la VERITE.

  • 4 août 2012 à 20:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Jamel debbouze,ce n’est pas ma tasse de thé.
    Bonne continuation Ndimby A.

  • 4 août 2012 à 22:49 | saricine (#2893)

    Pli vava sisa no ataoan’ny NI NI -istes eto amin’ity forum ity. Matraquage hoy ny artiste izay.

    Que les NI NI istes sachent que le peuple n’est pas dupe, c’est vrai qu’il est un peu ralenti (moramora) au niveau reaction mais personne n’est dupe : ny hendry mody voky fa ny adala manesika ihany.

    Le principe de NI NI n’est jamais( je dis bien JAMAIS) une solution, c’est juste la l’effet médiatique du" terme clé politique" tel que "IMPUNITE".

    Mais qui devait être puni et qui ne le devait pas ?? Qui peut bien repondre à cette question ?

    Si on voudra mettre la table rase, qui sera LE SAINT PIERRE ??

    Donc que les NI NI sachent que c’est juste une Masturbation intellectuelle, et l’"instigateur" voudra faire avaler la nouvelle grosse couleuvre à la population.

    Aza manao dridrangilo rizareo a ! mazava be ange ilay manipulation atao ny ONU e ! Efa traikefa hita erantany tao anatin’ny 30 taona mahery io !

    Dia hanara-drenirano ve fa hotolorana (de façon unilaterale) vola ??? Aiza ilay honetété intelectuelle ?? Sa dia hanaiky lava izao ho vidiana irambilanja ??

    Le SADC , la france , ONU ou EU , USA, ne pourront jamais exclure une nationalité malagasy à participer à un debat politique et electoral dans son propre pays.

    • 5 août 2012 à 00:05 | iarivo (#5822) répond à saricine

      Un peu "idiote" comme déduction vos conclusions, ne trouvez-vous pas ???

      - Qu’est-ce que la SADC, la France, l’ONU ou l’EU, les USA ont a voir dans l’exclusion ou non d’un national malagasy a participer au débat politique et électoral dans son propre pays ???

      - Les malagasy seraient donc à ce point SI NUL pour décider d’eux-même et en toute indépendance (pour ne pas dire en toute souveraineté) qui DOIT être exclu ou non du débat politique et électoral à Madagascar ???

      - Votre gourou marc ravalomanana avait pourtant, en 2006, bien exclu un certain nombre de nationaux malagasy, en particulier Pierrot Rajaonarivelo, du débat politique et électoral dans leur propre pays !!!

      - Alors pourquoi voulez-vous que les règles changent ??? ===> Y étiez-vous déjà opposé à cette époque avec autant de verve que maintenant ???

      "Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasses !", vous connaissez ???

      Alors la Loi du Talion s’appliquera une nouvelle ET dernière fois !!!

      - Encore une nouvelle fois vous cherchez à protéger VOTRE gourou en lui trouvant mille et une nouvelles vertus tous aussi imaginaires et hallucinatoires les unes que les autres !!!

      NON, ce seront bien les Forces Vives Patriotiques malagasy qui décideront qui seront exclu ou non, en fonction de leur honnêteté et de leur probité, du débat politique et électoral national, certainement pas la SADC, la France, l’ONU ou l’EU, les USA !!!

      Nous sommes maintenant suffisament mature et responsable et nous assumerons nos actes jusqu’au bout :
      - Dorénavant, aucun escroc, délinquant et/ou criminel et assimilé de toute sorte ne pourra plus venir prétendre à se prévaloir d’être candidat à une charge publique, plus particulièrement à la magistrature suprême !

    • 5 août 2012 à 02:32 | saricine (#2893) répond à iarivo

      Iarivo , soit vous n’êtes pas à Madagascar, soit vous êtes dans les catégories des gens qui se ferment dans sa coque et refusent de voir en face la vérité. Essayez vous un peu de s’intégrer dans la vraie vie de la population et vous verrez que Ravalomanana reste encore dans les côté de popularité très élevé dans la société malagasy.n’importe ce que vous allez faire c’est votre cousine interne (les ni ni ) mais n’inventez rien sur une quelconque légitimité ou pouvoir de décider à la place des gens. Ne soyez pas le calife à la place du kalife.

    • 5 août 2012 à 02:49 | saricine (#2893) répond à saricine

      Question "nouvelles têtes" , mais personnes ne les a empêche de se présenter ! Au contraire c’est ces olombaovao qui font les tsobodranon-dramiangaly....! Ils profitent juste la situation pour essayer de montrer leur gueule.de toute les façon personne n’est contre leur intention. C’est surtout la mentalité des ni ni comme vous iarivo qui empeste l’éthique politique. Vous etes radicaliste/intégriste , pour vous la politique est basée sur l’extermination de ses adversaires sans vous rendre compte que vous allez être les premiers à se faire vomir par Les urnes.

    • 5 août 2012 à 11:29 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      Erratum... Erratum... Erratum...

      "Les malagasy seraient donc à ce point SI NUL pour ne pas pouvoir décider d’eux-même et en toute indépendance (pour ne pas dire en toute souveraineté) qui DOIT être exclu ou non du débat politique et électoral à Madagascar ???"

    • 5 août 2012 à 12:00 | da fily (#2745) répond à saricine

      BJR du w-e saricine,

      mister iarivo n’a absolument pas d’autres idées que ce pis-aller de ni iza-ni anona. Iarivo, bekams, vuvu-elà ou dénise n’ont rien compris au paysage politique local : si ils persistent à croire que RA8 ne sera plus rien politiquement dans ce pays, et bien qu’ils se décident à accepter son retour et ils jugeront sur pièce. Déja cette éventualité fait applaudir les miches de kivusave.

      Ne voyez-vous pas que c’est encore ce sursaut de popularité du milkman qui empêche encore et toujours vos hâtifs et vous mêmes, d’envisager son retour à Mada ? Et on ne parle même pas d’élections là !!

      Alors, si on vous dit qu’électoralement Ra8 n’est pas si mort comme vous voudriez qu’il soit, acceptez qu’il rentre. Je vous dit seulement que Le minable qui est votre porte-étendard est un imposteur et une ballerine qui ne tardera pas à donner son chant du cygne, la roulette ne joue pas éternellement le noir.

    • 5 août 2012 à 12:29 | iarivo (#5822) répond à saricine

      "Radicaliste/Intégriste ???"

      "La politique est basé sur l’extermination de ses adversaires ???"

      Bravo, vous avez trouvé les justes mots que je partage entièrement avec vous !!!

      Mais allez encore plus loin dans vos réflexions, plus loin encore, et gardez la tête froide et l’esprit clair et lucide !!!

      Soyez honnête et sincère envers vous-même et sans aucune arrière pensée !!!

      - Vos réflexions, que j’ai rapporté au tout début du présent commentaire, ne se rapportent-ils pas avec une grande exactitude et une précision incroyable au cas marc ravalomanana ???

      N’est-ce pas sur ces mêmes qualificatifs que, pendant 7 ans, marc ravalomanana avait basé toute sa politique, au bénéfice de son groupe Tiko ???

      Radicalisme...
      Intégrisme...
      Extermination de tous adversaires...

      Soyez un peu honnête et enlevez de devant vos yeux ce filtre déformant qui vous empêche de voir la réalité !

    • 5 août 2012 à 12:38 | iarivo (#5822) répond à saricine

      Radicalisme...
      Intégrisme...
      Extermination de tous adversaires...

      C’était bien là le leitmotiv de marc ravalomanana et de sa politique durant ses 7 années de pouvoir !

      Je dirais même plus sa seule raison de vivre !!!

    • 5 août 2012 à 23:37 | el che (#344) répond à iarivo

      iarivo,
      vous parlez gras pour un jour maigre...
      Madagascar connait ses jours les plus sombres en matière de démocratie, et vous faites des incantations vaticinatoires....
      Peut être devriez-vous soutenir le pasteur mayhol, qui se déjà pt de la republique 2013

    • 6 août 2012 à 04:06 | el che (#344) répond à saricine

      saricine
      il y a 20 millions de malagasy. Bien nombreux sont ceux qui sont plus intègres et plus compétents que ces deux lascar. Il y a seulement quatre ans, beaucoup se disaient que seul Ra8 pouvait diriger Mscar.
      Aujourd’hui il faut se poser la question "qui est l’homme intègre qui peut diriger le pays."

      C’est la premiere qualité que nous devons mettre en avant.

    • 6 août 2012 à 08:46 | iarivo (#5822) répond à el che

      Sans vouloir m’intégrer dans la conversation, l’important ici n’est pas la désignation du futur Président de la République qui relève du choix des électeurs.

      Pour une bonne gouvernance, ce qu’il nous faut avant tout ce sont une Constitution juste et inviolable ainsi que des Institutions fortes qui garantissent une séparation effective et réelle des pouvoirs entre l’exécutif, le législatif et le judiciaire.

      - Une superstructure institutionnelle qui permet d’accompagner l’exécutif, le legislatif et le judiciaire dans leurs missions respectives, mais qui sache aussi contrôler et sanctionner le cas échéant.

      Et cela qu’importe qui sera le Président de la République.

  • 5 août 2012 à 06:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    La médiocrité n’a pas sa place à la tête d’un état (par définition, les élus du peuple ne sont pas des médiocres, ils seraient des incompétents par exemple). La majorité des pays occidentaux ont mis de temps pour y parvenir.

    La dictature est la réponse idéale d’un régime dictatorial à une crise politique et aux multiples fâcheuses conséquences d’une crise économique.

    Tout pays risque de voir à sa tête un régime dictatorial, et tout dictateur finira toujours de la même manière, sa fin sera aussi médiocre et aussi violente que l’entrée au pouvoir aurait été triomphante et son règne a été une terreur envers le peuple qu’il prétendait servir.

    Kadhafi a dit que les Lybiens n’avaient pas besoin de voter parce qu’il était au pouvoir, la ou les personnes qui lui ont collé une balle dans la tête n’avaient pas besoin d’avoir l’aval de la Communauté internationale pour le faire.

    Le pouvoir d’un dictateur est un triomphe de la terreur, il est la vitrine de la médiocrité et la victoire par excellence de tout ce qu’un être a d’absolument abominable, d’aussi noir....heureusement, mais hélas après avoir fait des nombreuses victimes, c’est un pouvoir qui s’autodétruit.

    • 5 août 2012 à 09:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      diégo,
      il me semble que vous avez roulé pour "Sak" qui a réussi à faire assassiner "K".
      et maintenant avec "H" ,un diplômé,qu’en pensez-vous par rapport à nos médiocres,sans diplôme !
      Basile RAMAHEFARISOA
      1943
      b.ramahefarisoa@gaiml.com

    • 5 août 2012 à 10:31 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Dans un pays démocratique tout citoyen a le droit d’accéder à une charge élective quelque soit :
      - son niveau d’instruction (analphabète autant que lettré...)
      - son niveau de fortune (mendiant autant que milliardaire...)
      - sa profession (laitier, DJ, charretier autant que fonctionnaire ou chômeur...)
      - ses convictions religieuses ou philosophiques (athée ou non, ...)
      - sa race, ses origines, son sexe, etc.

      Puisque vous faites allusion à la France, José Bové autant que Coluche pouvait prétendre a accéder à la charge de chef de l’état autant que n’importe qui d’autres sortant de l’ENA.

      Les seuls restrictions seront d’ordre purement réglementaire tel que l’âge (capacité juridique), casier judiciaire, etc. mais qui pourront toujours évoluer dans le temps ou remise en question.

      La gestion d’un pays ne relève pas que d’une seule personne (le Président de la République par exemple) mais d’un travail collectif, donc des responsabilités partagées.

      Le Président de la République autant que les députés, les sénateurs, les conseillers régionaux ou municipaux mais surtout les citoyens sont, chacun à leur niveau ou à leur place, responsables de la bonne ou mauvaise gestion du pays.

      ===> Devons-nous demander à tous les citoyens d’être de niveau bac+5 s’ils veulent jouir de leur droit civique ???

      Dans le cas présent, à Madagascar, marc ravalomanana a commis, entre autre, l’erreur de vouloir tout s’accaparer pour lui tout seul le pouvoir politique (en plus qu’économique) en écartant une partie des citoyens malagasy à l’exercice politique.

      Mais en plus de celà, les citoyens n’ont pas remplis leur rôle en exerçant un contrôle actif et positif de l’exercice du pouvoir, la manière dont le pouvoir est exercé.

    • 5 août 2012 à 16:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      Je n’ai pas besoin de vous répondre,je me suis adressé à Diégo.
      Vous m’avez compris de "TRAVERS".
      Attention,cela peut jouer un mauvais tour ;

  • 5 août 2012 à 17:55 | iarivo (#5822)

    A Madagascar, un chef d’état qui avait été élu au suffrage universel direct d’adonne à la pratique de malversations plus ou moins criminelles, en s’aidant pour cela de ses nouvelles fonctions à la magistrature suprême.

    Ce chef d’état, qui est quasiment un truand, est finalement évincé par la force, donc mis hors d’état de nuire, de ses fonctions qu’il utilisait à des fins personnelles.

    De soi-disant « légalistes » réclament, exigent son retour à la Présidence de la République pour la seule et unique raison qu’il a été élu au suffrage universel direct !!!

    Pour cette seule raison, ils veulent remettrent au pouvoir un truand notoire !!!

    - On nous prend pour des imbéciles ou quoi, nous les malagasy ???

    C’est bien avec de telles attitudes que nous sommes la risée du monde : Vouloir (re)mettre au pouvoir un personnage connu du monde entier pour ses actes délictuels et criminels !!!

    C’est comme si au Panama, d’éventuels légalistes panaméens réclameraient à ce que Noriéga, renversé par une intervention militaire américaine car c’était un trafiquant de cocaïne notoire, retrouve ses fonctions de chef de l’état pour la seule raison qu’il avait été élu au suffrage universel direct (même si ces élections étaient certainement truquées comme à Madagascar) !!!

    Sommes-nous donc autant incapable et immature, nous les malagasy, de prendre nos responsabilités en main et d’assainir comme il se doit le paysage politique malagasy ???

    Mais nous sommes alors citoyens malagasy de QUOI, POURQUOI, COMMENT ???

    Si la personne incriminée réfute ce qui lui est reproché, qu’il vient alors s’expliquer et se défendre devant la Justice malagasy plutôt que de chercher à récupérer à n’importe quel prix son pouvoir perdu !!!

    Qu’une rencontre ou réunion en tête-à-tête entre les deux soi-disant protagonistes s’organise et se mette alors en place pour discuter des modalités de mise en place de cette Haute Cour de Justice, ce serait beaucoup plus intelligent.

    Si la Transition emme.de tant de monde, qu’ils s’impliquent alors plus honnêtement, plus sincèrement et plus concrètement dans la mise en place d’élections LIBRES, FIABLES, CREDIBLES, TRANSPARENTES, CONSENSUELLES et INCLUSIVES, acceptées par la MAJORITE des entités politiques et de la société civile, mais SANS marc ravalomanana.

    Et ne venaient pas nous dire que cela est impossible quand on a un fusil sur la tempe car ce serait encore là des excuses pour ne pas agir !!!

    • 5 août 2012 à 19:21 | BemioVah (#3451) répond à iarivo

      iarivo,

      SVP, il serait peut-être mieux pour vous maintenant de cesser de nous rabâcher à tort et à travers vos déclarations de ce soit-disant mission-missionnaire. Dites-nous plutôt que Mr. Andry Rajoelina et son équique avaient un plan marginal au départ, et qu’une fois ce plan plus ou moins accompli d’après vous, ils passeront à d’autre plan, qu’en savons-nous ? Oseriez-vous nous dire encore qu’il, Andry Rajoelina, aurait accompli une tâche convenable et convenablement sans que l’on ait l’obligeance de vous rappeller par la même occasion les conséquences désastreuses de sa missionariat, tant inachevée fut-elle au bout de ces quatre ans de son gouvernement de Transition ? Mais comment tout ceci a-t-il commencé au fait ? Pour cela, il nous faut puiser dans notre histoire de ces dernières décennies, mais là n’est point l’essentiel de mon post. Mais pour être plus équitable entre nous, admettons tout de même que les prédécesseurs d’Andry Rajoelina n’en sont pas moins fautifs car ils ont aussi pour la plupart d’entre eux, voulu à tout prix détrôner celui qui était en place pour occuper le même poste suprême par pure convoitise, et s’étaient également armés des mêmes fermes intentions et toute sorte de missions aussi floues que déroutantes les unes comme les autres. Alors, à quand la continuité et le progrès en tant que Nation ?

      En tout cas, il n’y a pas plus grande et plus importante Mission actuellement que celle de secourir le peuple et la nation malgaches avant tout. Et ce genre de mission ne s’achevera jamais tant que l’on n’arrive pas tous d’un accord commun, à mettre fin à ce genre de crise de nos propres inventions impulsives et opportunistes, et de mettre sur place une bonne fois pour toute les assises solides d’un Etat de Droit pour parafiner ainsi nos choix plausibles d’avenir.

      Madagascar aujourd’hui fait face à d’énormes difficultés à resoudre avec ou sans l’aide des autres nations du monde, mais en tous les cas, cela dépendra des Malgaches à priori. Car au besoin de nous le rappeller, la mission première de tout citoyen Malagache, c’est d’être conscient de ses devoirs envers la communauté avant tout, et ensuite de se sentir imbu d’une mission aussi bien individuelle que collective, afin de pouvoir à tout prix sauvegarder les biens et la souveraineté nationale de Madagascar. Bon courage à tous !

    • 5 août 2012 à 20:53 | iarivo (#5822) répond à BemioVah

      BemioVah,

      - Mais celà fait depuis près d’un quart de siècle que nous essayons de mettre en place à Madagascar un Etat fort avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques dignes de ces qualificatifs, suite à 12-15 années de dictature et de pouvoir personnel.

      - La IIIe République et la Constitution de 1992 devait être la concrétisation de cette lutte, cette ambition pour une société malagasy autre qui permettrait un développement harmonieux et équitable de Madagascar et des malagasy.

      - Pourtant les trois Présidents de la République "élus" au suffrage universel direct qui se sont succédé dans cette IIIe République, ont largement "déçu" dans leur attitude au sommet de l’Etat, chacun d’entre eux ayant fait prévaloir leur intérêt personnel au détriment de l’intérêt général.

      - Certes, certains pourrait accepter cette mainmise sur la richesse nationale (je parle ici principalement celle issue du Travail, la seule et véritable richesse dont nous pouvons en être fière) par leur leader (ou gourou) du moment qu’ils ou qu’elles en touchent des miettes (dixit Elena !) mais un véritable citoyen-patriote soucieux du devenir de son pays, lui, ne peut accepter un tel état de fait.

      - Andry Nirina Rajoelina n’a aucune vocation à rester au pouvoir, aucune vocation sauf s’il le décide à titre personnel mais à ce moment là cela ne regardera que lui et ses propres militants (TGV).

      - Les derniers évènement de 2005-2009 avaient pour but d’évincer (au départ légalement "par les urnes", mais il y eu rapidemment par la suite dérapage dès 2007) marc ravalomanana pour permettre à la IIIe République d’assumer le rôle qui lui était assigné : un Etat fort avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques respecté par tous et au service de la Nation.

      - Le départ de marc ravalomanana a abouti à un impasse parce que SES disciples, au nom de la soi-disante légalité, se sont obstiné à bloquer tout processus vers un retour à la normalisation constitutionnelle.

      - Maintenant, notre devoir de citoyen-patriote est que cette Transition prenne fin le plus rapidemment possible et la seule voie qui se présente est celle de ces élections LIBRES, FIABLES, CREDIBLES, TRANSPARENTES, CONSENSUELLES et INCLUSIVES, acceptées par la MAJORITE des entités politiques et de la société civile, mais SANS marc ravalomanana.

      - Tout le monde est invité à participer à cette préparation et mise en place de ces élections pour que nous ayons enfin un Président de la République élu et une assemblée nationale d’élus.

      Toute le monde y est invité, que ce soit le TIM, le parti Teza, le MONIMA, le MFM, le FRDL d’Ambroise Ravonison, autant que le TGV, l’UDR-C, etc.

      Tout le monde sauf marc ravalomanana auquel son cas devra être traité par la nouvelle assemblée générale.

      L’avenir de la Nation malagasy ne peut pas être suspendu à celui d’un homme, en l’occurence marc ravalomanana, et de ses intérêts personnels, surtout quand il est la cause première de cette crise.

      Arrêtons donc de discuter ou de négocier, à Desroches ou ailleurs, du retour au pays ou non de marc ravalomanana, de sa participation ou non aux prochaines élections, de la sauvegarde de ses intérêts personnels au travers du groupe Tiko, etc.,
      ... à moins que nous ayons la volonté ou le désir de faire perdurer cette crise de quelques années supplémentaires !!!

    • 5 août 2012 à 23:05 | da fily (#2745) répond à iarivo

      non, sandéc’,

      faut arrêter iarivo, vos posts en deviennent convulsifs à vous crisper sur la même idée là ! vous faites la groupie addictive...ça en devient pathétique.

      Mais vous pensez faire la leçon à qui là avec vos circonvolutions dont tout le monde ici connaît l’aboutissement ?

      Allez à la pêche, ou jardinez, faites du tricot, la popote ou encore retentez le Rubik’s cube en 8mn chrono, je sais pas moi, mais vous ne convainquez plus personne. Bemiovah vous montre la voie, je vous y enjoigne également.

    • 6 août 2012 à 07:34 | BemioVah (#3451) répond à iarivo

      iarivo,
      En tout cas, merci pour votre réponse et point de vue. Comme toujours, j’apprécie vos explications et vos arguments malgré tout.

      Merci à vous ‘da fily’ pour vos conseils pratiques et vos remarques toujours aussi percutantes.

      S’il s’avère possible que plusieurs chemins mènent à Rome d’après le fameux dicton, peut-on nous demander aujourd’hui même s’il nous reste encore plusieurs voies pour arriver au terme de la crise ? En tout cas une chose est sure, il nous reste bien quelque choix à déterminer librement au moment même des élections.

      A bientôt de vous relire chers participants. Bonne nuit !

  • 5 août 2012 à 20:40 | jansi (#6474)

    Il faut se rendre à l’évidence maintenant que confier la magistrature supreme de notre pays à un homme d’affaires (mpanao afera) relève du suicide. On a vécu deux exemples : ils ne pensent qu’à remplir leurs coffres et leurs poches, chacun à sa manière.
    Cela n’a que trop duré.

    • 5 août 2012 à 22:34 | saricine (#2893) répond à jansi

      Jansi, trop idéaliste. Ne rêvez pas trop, tous les politiciens sont des affairistes, la différence se situe au niveau honnêteté intellectuelle et éthique.
      Donc arrêtez le matraquage, vous deviendrez un outils de travail !

    • 5 août 2012 à 23:33 | jansi (#6474) répond à saricine

      Les 2 crétins-mpanao afera n’ont pas le sens de l’Etat. Ils ont plutot un sens tres développé de leurs coffres et poches. Et pour eux, tous les moyens sont bons pour y parvenir.

    • 6 août 2012 à 00:11 | jansi (#6474) répond à saricine

      Bien révélateur comme argument. Comment peut on etre à la fois affairiste et etre honnête intellectuellement ? Celui là est bien de la même famille que la racaille politicienne malgache avec les 2 crétins en tête. Bonne semaine en famille !!! Et à l’apres Seychelles ee !!

      Aleo ho avy zay ho avy eeee ! ee !! ee !! ee !!

    • 6 août 2012 à 00:53 | saricine (#2893) répond à jansi

      Jansi, je vous propose de piocher un peu plus sur ce qu’on appelle AFFAIRE en terme de gestion/économie.

    • 6 août 2012 à 08:58 | jansi (#6474) répond à saricine

      Mais les 2 cétins ne comprennent pas l’économie et ne pratiquent pas la gestion . Par contre, ils savent bien ce que sont les combines, les bizna maloto, la corruption à grande échelle, le trafic de bois de rose, les détournements de fonds, en d’autres termes les afera.
      Si cela avait été permis au début de leurs règnes respectifs, on aurait pu connaitre l’état de leur fortune avant et après leur passage au palais.
      Il est hors de question de confier encore une fois le pays à des mpanao afera. Ni Ni.

  • 6 août 2012 à 01:09 | el che (#344)

    Un grand Bravo à NdimbyA pour son édito : excellent...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS