Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 23 octobre 2020
Antananarivo | 11h39
 

Santé

IMRA

Le « Covid-organics », le nouveau remède contre le Covid-19 lancé ce jour

lundi 20 avril | Fano Rasolo

Félicitations aux chercheurs malgaches ! « Covid-organics » est l’appellation donnée au sirop à base de la plante médicinale « Artemesia », présumée guérir la maladie virale Covid-19, et élaborée par les chercheurs de l’Institut malgache de recherches appliquées ou IMRA du défunt Professeur et savant Albert Rakoto Ratsimamanga.

Ce remède efficace sera présenté officiellement ce jour au siège de l’IMRA, selon le président de la République Andry Rajoelina, hier. « Madagascar est le troisième exportateur mondial d’huiles essentielles, et est mondialement reconnu en termes de plantes médicinales et de thérapeutique traditionnelle, et nous pouvons encore le hausser pour être un modèle dans ce domaine en Afrique et dans l’Océan Indien. La plante dont est issue cette thérapie s’appelle « Artemesia », que le professeur Albert Rakoto Ratsimamanga a introduite au pays en 1975. Ce sont les principes actifs de l’artemesia que les chercheurs malgaches ont isolés pour élaborer ce médicament contre le Covid  », a expliqué le président de la République.

Ensuite, à l’appui de ses déclarations, le Chef de l’Etat a diffusé des témoignages de personnages étrangers vantant les vertus curatives de l’artemesia. Puis il a repris : « Cette plante a réussi à guérir entre autres, des cas très graves de paludisme,et des maladies respiratoires. Nous disposons de réserves importantes de la plante à Madagascar et nos paysans en cultivent sur des milliers et des milliers d’hectares, ce qui fait de nous le premier producteur industriel de l’artemesia en Afrique. De plus, la qualité des propriétés thérapeutiques de notre artemesia est la meilleure au monde ».

Il a indiqué que l’essai biologique de ce remède malgache a été déjà réalisé, et l’essai clinique débutera cette semaine. « Nous avons déjà constaté de bons résultats sur nos malades du Covid-19 grâce à l’utilisation du Covid-Organics. Nous sommes déjà dans la phase de production du médicament », s’est-il réjoui.

« Cette solution buvable est à la fois une thérapie de prévention et de guérison de la maladie virale Covid-19. Cela est prouvé par les essais déjà effectués en laboratoire », selon un chercheur.

Par ailleurs, selon la dernière situation annoncée par le président de la République, Madagascar a enregistré cent vingt cas de Covid-19 pendant un mois dont soixante-trois sont des cas contacts et cinquante-sept des cas importés. En outre six malades ont été guéris durant le week-end, tandis que quatre nouveaux cas ont été enregistrés samedi et dimanche.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 20 avril à 10:04 | arsonist (#10169)

    Wow !

    Their DJ President told they’ll work for five hours a day , as the following
    « Nous allons effectuer un déconfinement par étapes en reprenant les activités quotidiennes de 6 heures à 13 heures, à partir de mercredi prochain ».

    Laziness ? Laziness ? Laziness ?
    Or by now , confinement must be the priority ?

    https://www.youtube.com/watch?v=pUKLyLJsFu0

    How is it that a narrow-minded and surely lazy former teenager at school can aware later that if you have the will to succeed you have to work seriously ?

    All people aren’t serving oppressors and thieves who divert money and people’s collective natural wealthiness .

  • 20 avril à 10:41 | Shalom (#2831)

    Tsy zava-baovao ny Artemesia Annua fa efa ampiasain’ny sinoa ankehitrio amin’ny ady amin’ny Covid-19 io.
    Tsy tokony hidehaka isika fa mba tokony hanetry tena. i Vohitra aza anie hoy aho efa nilaza io efa ho andro maro lasa izay e ! Nohamarininy fa lavin’ny OMS ny fampiasana io zava-maniry io amin’ny ady amin’ny tazo.

  • 20 avril à 11:59 | André (#8563)

    Bravo Monsieur le Président
    Encore bravo ... votre popularité est à la hauteur
    ça au moins ça va clouer le bec à tous ses opposants rétracteur qui bavent de jalousie
    Belle Louisette

  • 20 avril à 12:23 | akam (#7944)

    - Le charlatan qui considere ce Gueritout pour prevenir et guerir contre le covid-19 traduit clairement ce que vaut la recherche au babakoutoland.
    - Lutter preventivement contre un virus est la renommee de Pasteur. Que le vaccin. Si IPM et WHO acceptent ce charlatanisme, c est que leurs representants ici ne sont que des lampions.
    - Les pratiques en soins intensifs des hopitaux dans le monde (Europe, USA, Chine...) n ont pour objectifs que d aider le corps malade a se reconstituer. Ce sont les protocoles suggeres par Raoult ou les projets Discovery actuellement en cours et tous sont realises dans les hopitaux. Pourquoi les chinois, qui ont ete les premiers a etre confrontes au covid-19 n ont pas utilise "Artemisia annum" ???
    - Alors qu ici utiliser le "gueritout" (comme boissons et pour injection) afin de contrer le covid n est que du blabla... car les extraits de cette plante utilises pour neutraliser l attaque du parasite Pasmodium falcifarun qui contamine le sang du sujet paludeen n ont rien a voir a un effet anti-viral ! c est pratiquement identique si tu substitues l usage de l essence a la place du gazoil pour une bagnole sensee roullee au diesel.
    - Tout est possible au babakoutoland.

    • 20 avril à 12:49 | Stomato (#3476) répond à akam

      La spécialité de Louis Pasteur a été de lutter contre des maladies d’origines bactériennes.
      Le seule traitement contre une maladie d’origine virale a été la rage. Et il n’a pas fait de vaccin contre la rage humaine, juste un traitement.
      Son plus grand mérite a été de faire comprendre aux médecins qu’un grand nombre de maladies pouvaient être évitée en éliminant des bactéries et autres germes.
      Il n’était pas seul à œuvrer sur ce sujet, Robert Koch a aussi fait faire de grande avancées, et ces deux hommes étaient assistés de grand médecins-chercheurs comme Calmette et Guérin...

    • 20 avril à 16:42 | akam (#7944) répond à akam

      @ Stomato
      J ai bien lu ta replique et me dois de te mentionner que c est un paragraphe (un petit) qui est adresse a Pasteur (l’institution) car la phrase, qui suit, traite bien les 2 institutions PASTEUR ET WHO avec lesquels l etat gasy collabore dans cette gestion de la lutte contre le covid. J ai assez torche le Q sur les bancs de la Fac pour te replacer que Pasteur n a pas ete du tout un medecin mais un chimiste. Il s est beaucoup interesse aux microbes. Defini par son etymologie "micro" "bios", "petites vies ou plutot microorganismes=bacterie, champignon et virus".
      - Pas comme a present ou des charlatans ont pignon sur rues. A l epoque les "chercheurs" etaient "touches a tout". Le natif d Arbois a eu un penchant fort sur la microbiologie a partir de laquelle il a maitrise les phenomenes biologiques telle que la fermentation qui est l oeuvre des levures (vin, biere.. pain... ), le role des bacteries, comme tu l evoques agents infectieux ou agents de decomposition des matieres organiques (animaux ou plantes).
      - Il faut reconnaitre que Louis Pasteur a ete celui qui a mis en place le principe du vaccin en s inspirant des travaux de l anglais Jenner qui a combattu la variole en infectant les personnes par une maladie voisine d origine virale qui affectait les vaches. C est ce que Pasteur (Louis de son prenom comme tu l indiques) a copie en traitant le jeune berger qui a ete affecte de rage par morsure de chien.
      - Par reference aux champignons ou aux bacteries ou il a mis au point les milieux de culture, leur usage et leur elimination. il a essaye de "domestiquer" le virus de la rage. Comme ce n est pas un virus discriminatoire, ca passe de l animal a l homme. A l epoque il a ete difficile d isoler et de travailler sur un virus. C est pourquoi sa renommee fut immense car il a reussi a entretenir des souches virales isolees d un autre animal que le chien afin de l inoculer au jeune alsacien. Et ca a marche quoique le virus mortel fut deja present chez le patient mordu qui a developpe des anticorps antirabiques. En effet ce fut rocambolesque a l epoque mais c est cela qui lui a permis comme tu l indiques de lutter contre d autres maladies d’origines bactériennes affectant respectivement l homme ou les animaux domestiques.
      - Je ne commente pas du reste car t as bien edite ce qui concerne le vaccin anti-bacille de Koch (responsable de la tuberculose) cad BCG.

    • 20 avril à 17:19 | rayyol (#110) répond à akam

      Je vais te donner la recette Malgache pour la rage Surtout ne l essaie pas Tu prend 3 ou 4 gros cafard tu sait les énormes tu enleve le dos tu prend l intérieur et tu applique sur la plaie profondément Tu prend les cafards écraser tu met dans une petite bassine avec un peu d eau tu fait bouillir et avale le tout Si tu nest pas mort après parce que tu t est vomi le cœur la rage doit te finir .
      Jai eu connaissance une fois que ce soit fait suite a un accident un garcon qui s est défoncé le pied avec une pointe d acier rouille presque bord en bord du pied il a fait une infection les gens etait sans le sous pour le faire soigner ils y ont eu recours l infection a guéri et n a pas eu la rage pour la rage rien ne dit qu il l aurait eu Mais sa l a guéri l infection
      Ma belle mere connaissait un guérisseur de Tana ou l on vient aussi loin que d Europe de la Reunion pour le rencontrer mon epouse le connait bien Je l ai vu a l action et ses herbes sont vraiment miraculeuse Je suis aller a sa maison avec mon épouse pour m en procurer

  • 20 avril à 12:25 | dominique (#9242)

    Bjr .... Des malades mentaux : le meilleur remède des marabout ; se frotter le trou du cul avec une pomme coupée en quatre = envoie 20.000 Ary pour la visite ... si vous ne croyez pas celle là je vais vous en raconter une meilleure ...

  • 20 avril à 12:25 | lancaster (#10636)

    Bonjour à tous,
    Bien sûr la nouvelle fait son effet. Ceux qui se moquent de ce CVO à base de artemisia . Ceux qui salue un tournant dans la lutte contre le covid19.
    Pour ma part j’ai bien noté que les Chinois sont les 1er a avoir découvert la vertu anti malaria de artemisia. Les Chinois avaient d’ailleurs aidé l’armee Viêt-cong à la demande de Hochimin pour soigner la malaria.
    J’ai noté encore que artemisia est une plante que IMRA a introduit à Mada en 1975 pour l’exploiter et l’utiliser efficacement contre le palu ou malaria.
    J’ai retenu enfin que CVO ou covid-organics est un remède composé de molécules de artemisia et d’autres plantes médicinales de Madagascar. Ce n’est donc pas de l’artemisia à 100%. C’est une association de principes actifs issus de plusieurs plantes médicinales Malagasy. Dans ce sens, c’est une découverte.
    C’est un peu comme le remède du Pr Raoult qui associe l’hydroxychloroquine avec un antibiotique. Le Pr n’a jamais dit qu’il soigne avec la seule Nivaquine.

    Que ceux qui veulent y croire croient, c’est leur choix. Que ceux qui doutent et s’en moquent , n’y croient pas, c’est leur droit.

    Pour ma part, je félicite les Scientifiques Malagasy de cette découverte. J’encourage également ANR à aller de l’avant. Il a raison. C’est une guerre planétaire. Il y prend part et j’espere Qu’il va gagner la bataille de Madagascar.
    Il a peut être fait des erreurs ou des excès de comm. Ça arrive. Mais il avance et c’est l’essentiel.
    Je l’encourage à résister aux moqueries, aux critiques, aux railleries. Les chiens aboient, la caravane passe.
    Le Covid-Organics a déjà fait le tour du monde. Les réactions ne vont pas tarder. Mais Madagascar ne doit pas se détourner de son but : VAINCRE LE COVID19.

  • 20 avril à 12:25 | Ra-Jao (#282)

    Tena pour hi promouvoir ny vita gasy izaho. Saingy resaka vaccin sy fanafody contre ny coronavirus, aretina mbola tsy fantam-pihaviana no iadiana. Ny fanandramana @ ny fanafody vaovao dia mitaky fitandremana goavana, ary tokony sur la base de volontariat no hanaovana izany. Koa antso ho an’ny ray aman-dreny no ataoko : aza avela hataon’ny mpitondra sy ny imra ho cobaye @ io covid organics io ny zanakareo. Salama tsara tsy marary ny zanakareo, koa nahoana no hihinana io fanafody io hatao fanandramana. Hamafisiko, aza alefa mianatra @ alarobia izany ny zanakareo. Aleo very herintaona @ fianarana, toy izay haka risque @ io fanafody io. Tokony ireo izay mitehaka ny mpitondra @ io decision io no manao volontaire ho cobaye !

  • 20 avril à 12:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La terre nourricière de nos ancêtres va faire la différence avec ceux d’ailleurs n’est-ce pas ?
    Sans oublier le fait que nous prenons un raccourci sans un saut dans le vide par rapport aux autres pays : Ce sera un atout dans ce course contre la montre.

  • 20 avril à 13:01 | lanja (#4980)

    Isandra et Betoko, il ne vous restent plus qu’à réclamer le Prix Nobel de la Médecine pour Rajoelina ...ne pas oublier de remercier la mpaminany brésilienne

    • 20 avril à 13:11 | Isandra (#7070) répond à lanja

      Lanja,

      Pourquoi pas ? Kristianina tsy mandaha fanomezana, sauf lui, il n’avait pas participé à la recherche de ce médiacament. Rendons à César ce qui à César.

      S’il faut récompenser, ce sont nos chercheurs qui la méritent. C’est le résultat de leur dure travail.

  • 20 avril à 13:12 | olivier2 (#9829)

    Sous les tropiques, tout va plus vite !

    Les résultats sont bons avant les essais !..

    Extraits choisis du communiqué officiel du président fondateur :

    "Son efficacité dans la réduction et l’élimination des symptômes a été prouvée pour
    le traitement des patients atteints de COVID-19 à Madagascar"

    "La production et les recherches sont conduites par l’IMRA avec l’appui du gouvernement
    malgache."

    un peu plus loin on peut lire :

    "Les essais thérapeutiques du Covid-Organics commenceront dès la semaine du 20 avril,
    avec l’appui de scientifiques et laboratoires étrangers."

    LOL - la science AVANCE !

    https://search.yahoo.com/search?ei=utf-8&fr=aaplw&p=Lien+:+https://web.facebook.com/SE.AndryRajoelina/videos/321978788763654/

  • 20 avril à 13:18 | olivier2 (#9829)

    j’oubliais la meilleure :

    "Si la chloroquine a pu soigner plusieurs patients, il n’y a aucune raison que qu’un
    remède malgache ne puisse le faire."

    La thérapie par le rire en fait !

    la rigolo-thérapie

    • 20 avril à 14:54 | Maestro (#7313) répond à olivier2

      @ Olivier 2

      la rigolo-thérapie

      J’aime bien ce terme ! Mais au fait ne traitez personne de rigolo car vous risquez d’aller directement en Thérapie en Tany Mora ! ( à Antanimora ), lol ok je sors ...

  • 20 avril à 13:21 | Besorongola (#10635)

    Une plante produite, essentiellement, dans les pays pauvres

    Il faut attendre une confirmation des experts internationaux, mais comme l’écrivent les rédacteurs de tous les journaux de Madagascar, cette information va chambouler l’ordre établi dans le monde médical s’il s’avère efficace ce CVO .

    Je suis loin d’être fanatique de Rajoelina mais il a quand une chance de chacal ce jeune homme .Le Covid-Organics pourrait propulser Madagascar sur le devant de la scène médicale internationale et bousculer le monde de la finance. L’artémisia étant produite essentiellement à Madagascar, en Afrique et en Asie. et la production précoce de ce CVO par l’IMRA donne plusieurs longueur d’avance aux chercheurs Malgaches dans cette course .

    Une opportunité financière colossale est en jeu pour les grands laboratoires pharmaceutiques et l’OMS va tout faire pour minimiser ce remède CVO . L’OMS se base sur la "dangerosité de l’Artemisia " pour l’interdire mais des millions de gens en Afrique et en Asie le prennent sans modération .

  • 20 avril à 13:36 | Besorongola (#10635)

    LES MALGACHES SUPPLANTERAIENT-ILS LES CHINOIS ET LES VIETCONG ???
    Certes les Chinois et les Vietcong ont utilisé l’Artemisia pour guérir toute sorte de paludismes mais comme le Pr Raoult , il y a certainement un secret dans son remède qu’il ne dévoile pas au grand public sauf de dire que la combinaison Hydroxychloroquine + Azithromycine est efficace contre ce virus .
    Madagascar regorge d’une richesse floristique et faunistique hors du commun. La médecine traditionnelle de la Grande Île a, depuis l’époque des ancêtres, dévoilé le secret de nombreuses plantes à vertus exceptionnelles. Utilisées aujourd’hui par la médecine moderne, les plantes médicinales de Madagascar ont ouvert la voie à la fabrication de nouveaux médicaments performants et efficaces.
    Madagascar abrite 12 000 espèces de plantes à fleurs dont 80% sont endémiques (on ne les trouve nulle part ailleurs sur le globe) 10 Familles de plantes sont uniquement malgaches.
    On ne parle que de l’Artemisia mais le mélange de ce CVO comporte peut-être d’autres "ingrediens " tenus secrets ?

  • 20 avril à 13:48 | elena (#3066)

    L’Artemisia Annua armoise annuelle contre le coronavirus COVID-19 - Laboratoire Biologiquement @MIUI| https://www.biologiquement.com/coronavirus-covid-19-artemisia-annua-armoise-annuelle/?fbclid=IwAR0Vgns9hoHwiPH6kUzq-DBl5uUsqqhrtC8AcT1eEe3-z7nS7uHF2U_o4eo

  • 20 avril à 14:29 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Même sans prise de médicaments, certaines personnes testées positives peuvent s’auto-guérir du covid-19 n’est-ce pas (avis des médecins et des scientifiques) ? Pourquoi pas ce médicament "covid-organics" même si le nom ne me plait pas beaucoup car j’aurais préféré d’autres noms comme "Anti-covid19" voire en malagasy "manasitrana-covid19" ? Cherchons l’erreur.

    • 20 avril à 16:55 | akam (#7944) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - t as un peu change ces derniers temps...primo tu ne vas plus au mosquee le vendredi car tu passes ton temps a t echanger ici...fais gaffe car c est un "faux-rhum" ( il n y a pas d ethanol) puis secundo, a present, tu t opposes a ton chef supreme afin de proposer une autre etiquette que le gueritout organics...ca sent la revolte !
      - est ce reellement "bio" pour que c est etiquete "organics" ?
      - t as bien compris comment survivre face au covid-19...il n y a que tes anticorps et rien que tes anticorps. N oublie pas quand meme le masque et le coran...et surtout de lire de temps en temps 5 ou 9 versets/jour du sourat.

    • 20 avril à 17:02 | lanja (#4980) répond à plus qu'hier et moins que demain

      COVID ORGANICS ...... nom ridicule , témoin de manque de sérieux pour ce problème sanitaire mondial très grave... ce produit tue le virus, et comme on n’a pas de labo pour les essai in vitro ... probablement in vivo directement ,On donne aux malades et on fait faire de test à l’IPM , tout cà parallèlement aux shows médiatique.s ; Cette fois, la démonstration est très réussie, une propagande parfaite , appuyée par un pilote et une belle brésilienne, chapeau !

  • 20 avril à 14:41 | rayyol (#110)

    Si un inconnu dans la rue donne une bouteille de liquide a vos enfants qu aller vous faire Appeler la police et le faire arreter ne prenons pas les nerfs sans doute un Fake news

  • 20 avril à 14:43 | rayyol (#110)

    Si un gouvernement veut une guerre il ne pourrait mieux s y prendre Certain vont rire a gorge déployée et je ne les blame pas

  • 20 avril à 14:54 | olivier2 (#9829)

    « Le fait que l’artemisia ait des effets sur des virus semblables au coronavirus actuel fournit un bon argument pour lancer des études. Mais il faudra des données in vitro, et seulement ensuite des données avec de vrais patients, sinon rien ne prouve évidemment que l’artemisia agisse sur le coronavirus”, confie à JA Catherine Hill, épidémiologiste et ancienne cheffe de service à l’Institut Gustave Roussy, à Villejuif. "

    JA, t’as un métro de retard !
    Ici les résultats sont déjà connus !..
    La production est lancée, et les gosses vont en boire !

    "Le célèbre institut Max Planck, en Allemagne, qui aligne 18 prix Nobel depuis 1948 et 15 000 publications par an, a lancé un essai in vitro le 8 avril, en collaboration avec l’entreprise américaine ArtemiLife et des chercheurs danois"

    Enfin des gens sérieux pour mener de VRAIS ESSAIS !

    Lueur d’espoir...

  • 20 avril à 15:49 | reviv (#9830)

    un extrait d’un article paru ce matin,
    à prendre avec modération.

    " Les mises en garde contre l’artemisia
    Sur le plan historique, les vertus de l’artemisia ont été révélées aux Occidentaux lors de la guerre du Vietnam. En effet, les Américains qui combattaient dans les rizières étaient soignés avec de la chloroquine, un médicament synthétique. De leur côté, les Vietnamiens n’avaient rien mais mouraient en masse du palu. Pour la petite histoire, certains vétérans ont même déclaré que la malaria était plus redoutable que les G.I’s.
    Les Nord-Vietnamiens ont alors appelé les Chinois à la rescousse qui leur ont fourni l’Artemisia annua pour soigner les combattants vietnamiens.
    Cependant, la communauté scientifique se préoccupe des effets secondaires de l’artemisia et reste sceptique sur son efficacité.
    L’Académie nationale de médecine en France met en garde.
    Si la molécule d’artémisinine contenue dans une des variétés d’artemisia est effectivement utilisée dans la plupart des médicaments antipaludéens, «  c’est son association avec d’autres molécules qui est nécessaire pour soigner efficacement la maladie en retardant l’apparition de résistances  », rappelle la professeure Sandrine Houzé, parasitologue à l’hôpital Bichat à Paris.
    Toutes les espèces d’artemisia ne contiennent pas d’artémisinine, souligne-t-elle encore. Et, contrairement aux comprimés qui garantissent une posologie constante, la concentration en artémisinine contenue dans la plante varie en fonction de son mode de culture. "........

    moralité de l’affaire :
    méfiez-vous des médicaments qui font de miracles et par ricochet très puissants.
    mais après tout, chacun fait ce qui lui plaît, assume ses actes ....du moment qu’il soit averti

  • 20 avril à 16:05 | Shalom (#2831)

    Les recherches avancent dans le monde entier.
    Les chercheurs français misent sur un probable résultat au plus tôt en milieu du 2ème semestre 2020 et qu’ils devront ensuite lancer les tests réels en respectant les protocoles définis en général dans le domaine de la médecine et de la pharmacothérapie.
    Ce sont des chercheurs comme ceux de Madagascar.
    En revanche ce qui est étonnant, c’est qu’ils n’utilisent pas les mêmes procédures, même globalement.
    Les chercheurs disons non malagasy sont-ils si nuls que ça ?

  • 20 avril à 16:23 | olivier2 (#9829)

    @ Maestro

    Je propose d’asperger le Jardin d’Eden de "Covid-Organics" avec des avions de la FAO...

    Mais faudra voler "en signe de croix"..et parler en Brésilien à "Tana Radar"..
    On a un Naviateur savant sur le site, ça pourrait aider !

    P’tetre que ca marche aussi contre les criquets non ??!!

    Maihol devrait pouvoir nous renseigner...il doit être membre du kom’hité scientif’hic à mon avis
    (je ne vois pas d’autre explication à ce gloubiboulgua scientifiquo-mystique malgacho-malgache !)

    MDR

  • 20 avril à 17:52 | reviv (#9830)

    ça n’arrête pas car chaque jour qui passe, a son lot d’annonces à tambour battant.

    en ne retenant que le plus récent,
    voici il y a quelque peu l’annonce du téléphone qui sonne pour sortir de terre un labo de covid bien Gasy donc manarapenitra...
    et hop, le malgache applaudit mais attend toujours.....

    puis suivi après par l’envoyée de Dieu en la personne de la brésilienne Johanna survolant l’île en jet en semant des paroles à tout va....
    et le malgache sourit mais applaudit en croyant dur comme fer à ce syncrétisme prôné d’en haut.
    bizarre ce mélange de genre pour un état se proclamant laïc mais s’abrite à tout moment et à tout’occasion derrière les religions et pour lequel la source de leur misère vient en grande partie de ces pratiques qui leur bandent des yeux.

    vient ensuite cette annonce fracassante du nouveau artemissia anticovid de chez-nous probable sauveur de l’éradication de ce fichu et foudroyant virus mais pour lequel, jusqu’à présent dit-on, ne tue personne au pays (merci l’univers) contrairement au kere.

    à ce propos, souhaitons leur succès et longue vie car peut-être, il faut bien croire dans ce pays de croyants, qu’ils trouveront aussi un remède efficace contre le kere et tout le mai qui ronge ce pays,
    en tout cas ...c’est tout le bien que je leur souhaite et de tout cœur.

  • 20 avril à 18:02 | lancaster (#10636)

    Le produit COVID ORGANICS sera distribué gratuitement sous forme tisane dans les fokontany. Il sera en vente à partir de mercredi dans les pharmacies, grandes surfaces, stations service, épiceries à Mada.
    Libre à ceux qui y croient de le boire . Libre aussi à ceux qui ne veulent pas le boire.
    Le PRM , tout le gouvernement, l’ambassadeur de Chine et beaucoup d’autres y compris les journalistes l’ont bu en public dans le parc de l’IMRA.
    Bravo à IMRA et au Président de Madagascar.
    Bonne chance aux Malagasy.
    Nous en France, on attend Discovery (LOL) car on nous interdit de prendre la chloroquine+antibiotique du Pr Raoult. Dommage.
    On attend comment d’ailleurs.

    • 20 avril à 23:56 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Vous jouez sur l’ignorance de vos compatriote …
      Vous exploitez leur "pauvreté", viendra le jour où l’on vous demandera réellement des explications.

  • 20 avril à 18:48 | reviv (#9830)

    et qu’en pensez-vous du confinement bien local de chez-nous ?

    car c’est bien de s’inspirer
    ( je n’ai pas dit copier bêtement) de tout ce qui passe chez les voisins et amis de surcroît mais
    encore faut il avoir les mêmes " munitions " pour y parvenir.

    car apparemment, le remède de confinement préconisé fait plus de ravages qu’autre chose...

    dès lors qu’il considère nécessaire de le faire, alors donnez-leur la même munition à tous comme il a été suggéré à juste titre sur ce site par de forumustes avisés bien lucides.

    sinon c’est du bling bling contre productif et à courte-vue

  • 20 avril à 19:17 | reviv (#9830)

    et, n’en parlons pas, pour l’instant,
    de l’utilité ou pas, des tests pratiqués à Ivato.

    quel test ? pour qui ? comment ?
    et quelle finalité ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS