Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 décembre 2018
Antananarivo | 18h15
 

Société

Justice

Le Bianco nie toute manipulation politique dans l’affaire Mbola Rajaonah

lundi 26 novembre | Arena R.

Le dossier Mbola Rajaonah reste toujours d’actualité. Samedi, le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a fait des points sur la situation de cet homme d’affaires. Dans un communiqué, le Bianco déclare que « les convocations, interrogatoires et autres actes d’enquêtes concernant le citoyen Mbola Rajaonah ayant défrayé la chronique ces derniers temps ne sont que la continuation logique des investigations du bureau qui ont commencé depuis plus d’un an et ne sont aucunement liés au contexte politique actuel ».

Le bureau d’Ambohibao dément ainsi tout lien de cette affaire à celles véhiculées ces derniers temps et selon lesquelles cet homme d’affaires serait impliqué dans un acte de piratage du logiciel de traitement de votes de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Une accusation colportée notamment par les partisans du candidat Andry Rajoelina qui le fustige à cause entre autres de son soutien médiatique à un autre candidat à l’élection présidentielle, en la personne de Marc Ravalomanana.

Le Bianco précise que la branche territoriale du Bianco à Toamasina a été saisie de doléances en date du 4 juillet 2017 impliquant le citoyen Mbola Rajaonah et consorts de plusieurs faits de corruption et assimilés. Les investigations ont débuté depuis lors et continuent jusqu’à ce jour. Entre-temps, le Bianco a également reçu une délégation judiciaire émanant du Pôle Anti-Corruption (PAC), le 27 juillet 2018, requérant au Bianco de traiter un autre dossier concernant l’intéressé avant le 19 octobre dernier.

« La convocation de l’intéressé le 19 novembre résulte de la suite réservée à cette délégation judiciaire après une demande de prolongation d’un mois pour son exécution en raison du volume et de la complexité du dossier », ajoute le bureau en charge de la lutte contre la corruption qui souligne qu’il « travaille en toute indépendance et traite tous les dossiers en toute objectivité et impartialité sans aucune autre considération et continuera de le faire pour l’intérêt de la nation ».

Le week-end dernier, lors d’une émission télévisée diffusée en direct depuis la ville de Morondava, dans le sud-ouest de Madagascar, Mbola Rajaonah a déclaré qu’il ne fuit pas la justice comme ses détracteurs le véhiculent ces derniers temps. « Le Conseil d’Etat a suspendu mon interdiction de sortie de territoire nationale émise par le ministère de l’Intérieur, j’ai toujours répondu à la convocation du Bianco, ils ont perquisitionné mon domicile, comme tous les citoyens Malgaches, je me soumets à la loi », déclare-t-il.

Dans son communiqué concernant cette affaire, « le BIANCO invite tout un chacun à se méfier des rumeurs et à rester vigilant par rapport aux agissements des uns et des autres tendant à manipuler le public sur certains faits. Il est de l’intérêt de tous, de vaincre l’impunité, et, ce n’est qu’ensemble, que nous vaincrons la grande corruption dans notre pays ».

82 commentaires

Vos commentaires

  • 26 novembre à 09:26 | punchline (#9673)

    annulons cette election, cela nous a fait perdre la tête , l’ame, et la fraternité : BIANCO, CENI, HCC, etc : un points communs euro, le dollars ou l’ariary, yen

    • 26 novembre à 16:51 | tojo (#10300) répond à punchline

      Tsy vahaolana izany fanafoanana fifidianana izany ry namana aa, hiteraka korontana vaovao eto amin’ny firenena izany ary hitondra krizy vaovao.

    • 26 novembre à 18:30 | jayo (#10317) répond à punchline

      si on veut avoir des résultats fiable pour la paix de tous , il faut d’abord faire confiance au ceni et hcc car c’est la seule chose pour garder la situation stable dans notre pays,

  • 26 novembre à 09:30 | Isandra (#7070)

    « Une accusation colportée notamment par les partisans du candidat Andry Rajoelina qui le fustige à cause entre autres de son soutien médiatique à un autre candidat à l’élection présidentielle, en la personne de Marc Ravalomanana. ».

    C’est flagrant, cet extrait tandencieux de ce journaliste.

    Ce ne sont pas les partisans de Ravalo, qui ont fait à la une de leur journaux « Acharnement contre Mbola Rajaonah, à cause de son soutien à Ravalomanana ».

    • 26 novembre à 10:10 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Et Mamy lui, il n’y est pour rien non plus ?
      Alors donnons acte au BIANCO.

    • 26 novembre à 18:31 | jayo (#10317) répond à Isandra

      ny fiandrasana milamina ny valin’ny fifidianana aloha no tena vahaolana sy tena tokony mba ho andrasan’ny tsirairay fa satria efa maro no olana mahazo ny firenea ary tokony mba samy ho tonga saina

  • 26 novembre à 10:11 | belapin (#10505)

    raha tsisy resaka politika ity dia minoa ahy nareo fa ho afaka mora foana tahaka an’i Mamy Ravatomanga koa ity Mbola Rajaonah ity !!!!

    • 26 novembre à 16:56 | tojo (#10300) répond à belapin

      Mino aho fa politikan’i Rajoelina io. Iny anie tsy menatra ny hanenjioka izay olona tsy mitovy hevitra aminy ary fanaony hatrizay mihitsy io.

  • 26 novembre à 10:41 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Ny zavamisy tsy takona hafenina dia izao : isaky ny misy fitondrana sy mpitondra vaovao mifehy ny fahefana sy ny fanapahana eto Madagasikara, dia misy ihany koa fipoirana tampoka olombitsy lasa mpanefoefo sy hikoizana @ famoriankarena mihoapampana ao anatin’ny fotoana fohy dia fohy. Ireto olombitsy ireto mazana dia manana fifandraisana akaiky sy mitokana @ manampahefana ambony sy faratampony.

    Niainana teto Madagasikara izany nanomboka t@ fitondran ny Amiraly.

    Samy mahafantatra ihany koa ny rehetra fa ny fijoroan ireny mpanankarena tampoka tia setrasetra ireny dia porofo fa misy famotsiambola anatiny ataon ny mpitondra @ alalan ireto mpanankarena tampoks ireto.

    Io tranga io no antony iray lehibe mahatonga ny tsy fanaovana fanambaram-pananana mazava ankarihary ho fanta-bahoaka eto amintsika.

    Fehiny : tsy i Mr Rajaonah Mbola velively no mahaliana, fa ny loharano sy ny fototry ny harena be miavosa tampoka eo ampelatanany ary entiny miroboka eo @ sehatra politika.

    Mankasitraka Tompoko

  • 26 novembre à 10:45 | arsonist (#10169)

    Les politiciens gasy propagandistes profitent des criantes insuffisances structurelles qui font souffrir scandaleusement les populations gasy, mais aussi en même temps de la grande naïveté de celles-ci, pour tromper honteusement tout le monde.

    Pour démontrer ces exploitations sans vergogne faites par les Gasy politiciens propagandistes des carences structurelles existantes dans la soiciété gasy actuelle, on peut citer soit l’insécurité du citoyen et de ses biens (ou ce qu’il en reste), soit l’état dans lequel se trouve actuellement ce que l’on appelle "santé publique" , soit "éducation nationale" , soit bien d’autres encore .

    Choisissons l’Education Nationale.
    Regardons de près son état actuel. Et comparons avec qu’elle avait été du temps des colonies. Je vois déjà s’allonger la mine de certains.
    Qu’importe !
    Actuellement, les membres de cette très minuscule minorité de Gasy et d’Etrangers qui détiennent la presque totalité de toutes les richesses du pays scolarisent leurs enfants à l’Etranger. Certains citoyens pas faciles à épater ni à tromper constatent avec stupeur que ces gosses de riches, quand ils viennent en vacances au pays, ne parlent même plus le gasy.
    Les Gasy ordinaires, eux, connaissent toutes les peines du monde pour trouver pour leurs enfants un semblant d’éducation scolaire honorable, continue et assurée stable dans la durée.

    Où se situent les scandaleuses insuffisances de l’actuelle Education Nationale ? Elles sont de trois sortes :
    a) évidentes insuffisances d’infrastructures (murs, mobiliers, matériels ...)
    b) criantes insuffisances en qualité et en quantité de personnels (maîtres, administratifs, soignants, ...)
    c) trop maigre budget, très-très loin de pouvoir couvrir les demandes de tous les différents services qui concernent directement l’éducation nationale.
    Conséquences visibles du premier coup d’oeil dans la rue : de nombreux enfants d’âge scolaire, désœuvrés et traînant partout.

    A l’heure actuelle un enfant gasy issu d’une famille pauvre (qu’est-ce qu’une famille pas pauvre dans un pays pauvre comme le nôtre ?) n’a presque "aucune chance" d’atteindre un jour un niveau d’instruction baccalauréat.

    • 26 novembre à 10:49 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Le pays a acquis son indépendance depuis plusieurs décennies déjà.
      Donc les Gasy doivent être maîtres de leurs richesses naturelles à l’heure actuelle.
      C’est-à-dire : en principe aucune puissance colonisatrice ne pompe plus pour elle-même nos richesses naturelles.
      A l’heure actuelle nous devons donc disposer de davantage de richesses, comparativement à ce que cela l’était du temps des colonies.
      Et c’est là justement que l’incompréhensible se montre au grand jour.

      Au temps des colonies, le pouvoir colonial disposait de moins de richesses à consacrer au développement de ce pays et de ses populations (car une part des richesses revenait d’abord en priorité au colonisateur).
      Donc ce pouvoir colonial consacrait une partie moins importante de nos richesses locales à l’éducation de nos jeunes, comparativement à ce que nous y consacrons nous-mêmes à l’heure actuelle (surtout si on y incorpore les aides financières venant de l’Etranger).

      La grosse question alors est la suivante.
      Comment se fait-il qu’avec moins de richesses consacrées à l’Education Nationale gasy, le pouvoir colonial, lui, avait réussi à nous doter d’un système scolaire efficace, comparativement au système scolaire pitoyable existant aujourd’hui dans ce pays ; pitoyable à tel point que nos dirigeants eux-mêmes font fuir leurs propres enfants se faire scolariser à l’Etranger ?
      Question qui nécessite une réponse honnête, claire et suffisamment convaincante.

      L’état catastrophique actuel de l’enseignement gasy est également aussi grave que l’est cette attitude de la grande majorité des politiciens gasy propagandistes qui poussent honteusement le ridicule jusqu’à distribuer ce qu’ils appellent pompeusement « kits scolaires » aux enfants des familles nécessiteuses.
      Ces propagandistes gasy sont soit des mystificateurs hors du commun, soit des inconscients qui ignorent totalement de quoi ils parlent.
      Ou peut-être même les deux en même temps.
      Et ceci pour les raisons principales suivantes.
      1) Tout le monde sait que dans la plupart de ces contrées de distribution de kits scolaires il n’y a même pas d’école ; ou si murs il y a, il n’y a pas de maîtres. Sans école ou sans maître à quoi serviraient ces kits scolaires ?
      2) Et s’il y a une école et des maîtres dans les lieux, avez-vous bien regardé ce qu’il y a dans ces kits scolaires ? Observez bien les photos qui montrent des gamins recevant ces kits scolaires. Et faîtes un gros plan sur les kits en question. Vous serez surpris du ridicule de leur contenu. Comparez avec vos équipements de base que vous aviez à cet âge-là. J’ai dit « votre équipement de base » hein ! donc sans vos équipements fantaisistes. Faire croire à ces pauvres gens qu’avec pareil ridicule équipement, même pas basique, leurs enfants peuvent aller au terme de l’éventuel premier trimestre d’une hypothétique année scolaire, c’est se moquer du monde
      3) La plus grosse de toutes les difficultés, qui ne se résout pas comme ça, même s’ils distribuent leurs kits scolaires à la totalité des enfants de ce pays, c’est l’insuffisance chronique en qualité et en quantité de maîtres. Car il y a une absolue insuffisance chronique en qualité et en quantité de maîtres dans ce pays.
      Et un maître compétent ne se crée pas de façon instantanée ni par miracle.
      Il faut d’abord sélectionner ri-gou-reu-se-ment les personnes qui ont envie de devenir maîtres d’école.
      Ensuite bien les former.
      Et contrôler soigneusement s’ils ont bien assimilé ce que les formateurs de maîtres leur ont appris.
      Et enfin, c’est après tout cela que l’on peut leur confier l’instruction de nos enfants.
      Et tout ça ne se fait pas en deux ni même en trois ans. Il faut davantage de temps.
      Souvenez-vous de la triste histoire des « hôpitaux manara-penitra ».
      Comme si un hôpital pouvait fonctionner sans médecins ni infirmières ni matériels ni médicaments ni budget adéquat.
      Eh ! Bien ! Pour les écoles primaires élémentaires, les collèges et les lycées, c’est la même chose.

    • 26 novembre à 10:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Mais voyez-vous, le pouvoir colonial, lui, avait réellement établi une éducation nationale efficace (pour ne pas dire plus) dans ce pays.
      Pourtant, je l’ai déjà dit plus haut, il paraît que ce pouvoir colonial ne consacrait au développement de notre pays que ce qui lui restait après pompage de nos richesses naturelles au profit du pays colonisateur.
      Et comme je l’ai déjà fait remarquer plus haut aussi, actuellement nous disposons de toutes nos richesses naturelles et, de plus, nous recevons des aides de l’Etranger.
      Pourtant inexplicablement ( ?) nous sommes incapables d’assurer une éducation décente à nos enfants.

      Et profitant sans vergogne de ces incapacités qu’eux-mêmes ont créées, nos politiciens propagandistes distribuent avec moult publicité des ridicules kits scolaires, pour faire croire aux naïfs que ce geste indécent serait suffisant pour assurer un bon enseignement scolaire à leurs enfants.
      Personne, dans les rangs des politiciens gasy, n’ose critiquer ouvertement, clairement et publiquement ces grosses et mystificatrices arnaques sociales et intellectuelles. Absolument personne.

      Quels salauds !

    • 26 novembre à 12:39 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Arsonist —Là où il n’y a pas d’école il est sur qu’il n’y a pas d’avenir .C’est bien l’école coloniale qui a insuflé chez nous les notions de liberté ,de nation ,de révolution et d’indépendance et ceci en nous apprenant l’histoire de France et en nous proposant la France comme modèle .Ce faisant la France jouait contre elle meme dans sa colonie malgache .et pourtant elle l’a fait . En quittant les lieux ,elle avait laissé derrière elle une élite malgache parfaitement francisée . Elle comptait sue cette élite pour administrer le Pays . Mais cette génération est en voie de disparition . Le naturel malgache est tres fort ; il est revenu au galop
      La colonie malgache n’a pas enrichi la France .L’administration lui coutait trop cher .La sécurité lui coutait trop cher ;La santé lui coutait trop cher . l’éducation lui coutait trop cher .Et ,les richesses qu’elle pouvait exploiter c’est elle meme qui les avait crée ou plutot ses colons . La vanille en est un exemple .
      Ceci n’étant qu’un point de vue peu courant .J’ai lu l’ouvrage d’un certain professeur Marseille.

    • 26 novembre à 13:54 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ceux qui avaient bénéficié des enseignements de l’école au temps des colonies et avant 1972 s’expriment et écrivent correctement bien les deux langues, le français et le gasy.

      Par contre, la grande majorité des Gasy formés à l’école d’après 1972 ont beaucoup de mal à comprendre, à parler et à écrire les deux langues.
      Une des choses les plus effarantes sur ce forum c’est de constater ce phénomène.

    • 26 novembre à 15:59 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Arsonist,

      Le problème éducatif à Madagascar s’explique par 1) l’inadéquation de la langue d’enseignement avec les objectifs d’éducation ainsi que 2) la dichotomie entre centres urbains et zones rurales. L’héritage colonial (non sollicité) y est pour beaucoup. Je m’explique.

      1) Petit contexte : le français a été réimposé comme langue d’enseignement par la transition en 2009, jettant aux ordures plusieurs années d’effort visant à promouvoir le vernaculaire comme médium d’enseignement aux niveaux des aires linguistiques spécifiques. L’ éducation ayant comme finalité d’équiper les enfants en "compétences" ou savoirs utiles pour affronter la vie, notamment le "savoir-faire", le "savoir-être" et le "savoir-vivre", l’utilisation d’une langue étrangère se révèle inopérante, contreproductive et aberrante.

      Pour illustrer cela de façon très simple, imaginons qu’un petit Français de 1950 soit envoyé dans une école pour apprendre les compétences de base, à savoir lire, écrire, calculer. Problème : l’enseignement se fait dans la langue de von Goethe (scénario établi sur la base où la France n’aurait pas été libérée par les Alliés en mai 1945 et qu’elle faisait donc désormais partie de la Germanie comme le chantait Sardou). Comme personne chez lui ni dans son village ne parle cette langue, qu’il n’a jamais rencontré un locuteur naturel de cette langue et ne risque pas d’en rencontrer un pour échanger avec lui, qu’ils n’ont à la maison ni télé ni radio qui diffusent des programmes en Deutsch pour s’imprégner de cette idiome, il y a peu de chance que l’enfant maîtrise cette langue. Pire, la professeure des écoles (bref la maîtresse) elle-même ne maîtrise pas l’allemand. Résultat : l’élève ne sait ni lire, ni écrire, ni compter de façon satisfaisante. Les mauvaises notes qu’il va obtenir va le classer de façon définitive dans la catégorie des cancres. Il ne va pas pouvoir finir le cycle primaire et va figurer dans les statistiques du taux d’abandon scolaire... Quel serait alors son avenir et celui de son pays d’après vous ?

      Comme moi aussi, je vois d’ici s’allonger la mine de certains, je veux simplement dire que ce scénario hypothétique (hérétique dirait l’autre) que j’ai avancé est pourtant une réalité vécue en 2018 par une large majorité d’enfants Malagasy. L’ école dans son format, ses outils et ses paradigmes actuels ne sont pas adaptés aux objectifs de faire de l’enfant un futur citoyen doués d’habiletés (skills en anglais) qui lui serviront dans la promotion sociale et le développement de son pays. Pour faire court, elle est INUTILE. Ceci est particulièrement vraie pour les cas des enfants dans la cambrousse et j’en viens à mon deuxième point.

      2) De fait, il y a deux deux poids deux mesures dans le système éducatif à Madagascar. Les écoles dans les centres urbains et celles en zones rurales ne fonctionnement pas de la même façon. Les citadins cherchent en priorité à scolariser leurs enfants dans ces écoles soi-disant "d’expression française" tandis que dans la cambrousse, les enfants vont à l’école publique. Cette dernière, comme on le sait, souffre du manque de tout et, pour ne pas arranger les choses, l’environnement socio-culturel rural est totalement différent de l’urbain. Mais comme la politique éducative nationale se décident dans les villes, le rural doit s’aligner sur l’urbain et hors de question d’avoir une éducation modulaire alignée sur des "particularismes".

      Qu’est-ce qu’il aurait fallu faire alors ?

      Morte la bête, mort le venin. Lorsque les Allemands sont partis, il n’est plus resté grand-chose de leur passage (trop bref il est vrai). S’il y avait ne ce fut qu’un début de germanisation culturelle et linguistique, il aurait été jeté aux orties dans l’heure. C’est un peu plus compliqué pour Madagascar parce que l’occupation a duré 65 longues années. La génération de "francisés" (faute de pouvoir les appeler autrement parce qu’on n’a jamais daigné leur accorder la nationalité française universelle comme certains veulent l’occulter) qui composait l’élite pré et post-indépendance, celle qui a voulu cette indépendance (à ne pas oublier), a été malheureusement formatée depuis le berceau pour réciter que ses ancêtres étaient les gaulois dans le but d’en faire une réserve de main d’oeuvre compétente ET obéissante MAIS acculturée. Elle était condamnée à perpétuer le système culturel colonial et l’émancipation n’est jamais vraiment venue en raison du cordon ombilical de l’alien qui reste collé à ce pays jusqu’à aujourd’hui.

    • 26 novembre à 16:54 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Vatomena, vous êtes impayable...

      "Là où il n’y a pas d’école il est sur qu’il n’y a pas d’avenir" : avant la colonisation, il y avait déjà des écoles, la langue Malagasy a été codifiée et la Bible a été traduite dans la langue locale.

      "C’est bien l’école coloniale qui a insuflé chez nous les notions de liberté ,de nation ,de révolution et d’indépendance et ceci en nous apprenant l’histoire de France et en nous proposant la France comme modèle." : Ceci prouve que c’est le modèle qui doit être mauvais. Une nation éprise de liberté et pétrie des meilleures valeurs humaines n’aurait jamais privé de liberté et opprimé d’autres. Toutes les anciennes colonies françaises vivent la même chose depuis leur indépendance.

      "En quittant les lieux ,elle avait laissé derrière elle une élite malgache parfaitement francisée" : Justement c’était et c’est toujours eux le problème. Des marionnettes formatées pour devenir "saribakolim-bazaha" bien malgré eux.

      "Elle comptait sue cette élite pour administrer le Pays" : Cf les marionnettes

      "Le naturel malgache est tres fort ; il est revenu au galop" : ah ouais, vous osez carrément affirmer qu’il y a un atavisme à combattre chez nous ? L’ idéologie qui a justifié la mission civilisatrice du 19è siècle n’est pas morte je vous le dis.

      "La colonie malgache n’a pas enrichi la France .L’administration lui coutait trop cher .La sécurité lui coutait trop cher ;La santé bla bla bla " : ils connaissaient le chemin du retour vers la mère partie non ?

      "Et ,les richesses qu’elle pouvait exploiter c’est elle meme qui les avait crée ou plutot ses colons . La vanille en est un exemple ." : la vanille ça pousse pas dans les Alpes. Ça pousse pas non plus sur l’air. Donc il faut des terres tropicales et des esclaves (euh, des ouvriers volontaires) pour les exploiter.

      "Ceci n’étant qu’un point de vue peu courant .J’ai lu l’ouvrage d’un certain professeur Marseille." Marseille il est, qu’il y reste.

    • 26 novembre à 18:13 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      @ Tsisdinika

      La question que je me pose est : pourquoi nous n’arrivons pas à faire actuellement "au moins aussi bien" que le pouvoir colonial l’avait fait au temps des colonies ?

      Je dénonce ces actes indécents des politiciens gasy qui, sous l’oeil des caméras des publicitaires, distribuent ces ridicules "kits scolaires", histoire de faire croire aux naïfs que ces minables équipements suffiraient à résoudre un tant soit peu les très graves problèmes générés par l’actuel état catastrophique et désastreux de notre éducation nationale.

      Et enfin, je déplore qu’aucun membre de la classe politique gasy ne dénonce clairement publiquement ces actes honteux de mystification des masses auxquels se livrent sans vergogne ces politiciens gasy propagandistes, quand ces derniers se livrent à ces honteuses distributions de ridicules kits scolaires.

    • 26 novembre à 19:12 | reviv (#9830) répond à arsonist

      tsisdinika,
      quelle belle et longue dissertation avez-vous pondu ce matin pour dire ce constat que tout le monde sait déjà ( cf arsonist )

      à vous lire, vous êtes à l’image même des élites et/ou des politiciens et leurs sympatisants avec, pour lesquelles, il n’est pas utile de partager aux générations suivantes ce dont les générations précédentes (souvent prédatrices) ont pu acquérir comme héritage et privilège.

      ceci dit,
      un ennemi peut mourir mais cela ne libére pas pour autant le malheureux victime car celui-cii peut en cacher d’autre.

      n’est-¢e pas cet héritage colonial que vous critiquez qui vous a permis de vous hisser à ce stade de l’habilité pour affronter la viscissutude de la vie.

      vous citez des exemples pertinents.., ok...
      mais je continue à penser que la solution qui consiste à revenir sur l’enseignement en langue maternelle est certes louable... si c’est fait différemment de celui déja mis en œuvre...nuance
      mais en regardant le contexte local et compte tenu des variantes des réalités diverses et variées du pays, cec ne pourrait aboutir qu’à de nouveaux échecs pour lesquels tout le monde s’accorde à dire non pas cela ......sauf bien sûr ceux pour qui, l’enseignement de qualité n’est pas leur priorité.

      et contrairement à ce que vous avancez, cela ne permet pas du tout de supprimer les deux poids deux mesures car les inégalités entre les écoles de grande ville, de ville, de bourgade et brousse.

      à mon avis, doter d’infrastructures correctes toutes les écoles de la République pas uniquement celles des grande ville mais aussi les écoles de brousse et surtout d’enseignants de pointes à recruter puis à former,
      eh oui ça passe par là , il faut se donner des moyens pour cela...

      en revanche, si vous persistez à faire du forcing pour niveller vers le bas le niveau du système nb éducatif à Madagascar, vous risquerez de creuser la fracture sociale déjà existante et par conséquent, vous entretenez l’ instabilité sociale du pays.

      rien n’est moins sûr.

    • 26 novembre à 22:15 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      RENSEIGNEZ VOUS TSISDINIKA __ la vanille nous a été apportée par les créoles . Et nous devons beaucoup aux premiers navigateurs : la tomato ,le manioc etc. Fort heureusement le colon a trouvé une clientèle riche ,loin de Madagascar pour sa vanille.... Et ce sont les anglais qui auraient traduit et imprimé la Bible pour les malgaches . eT c’est bien l’académie malgache fondé par Gallieni qui a entrepris de normaliser notre langue et de lui fixer une grammaire ; ; et c’est le père Callet qui a rédigé l’histoire de nos rois .. Ouvrage qui fait encore référence aujourd’hui.

  • 26 novembre à 11:03 | MALIBUC (#9345)

    Mais que dire ?

    Tant que le peuple lui même ,sans lamba ni gilet jaune, ne sera pas descendu dans la rue pour crier au monde entier qu’il vit dans la misère, qu’il n’a pas l’accès a l’eau potable ni a l’électricité, que ses dirigeants s’en foutent pleins les poches et les laissent crever.
    Que la presse est censurée, que le moindre agent de police jusqu’au général est corrompu, que les élections sont truquées, que les visa vers l’extérieur leurs sont interdit, que les chinois, les karanas et les quelques vazahas qui restent au pays pillent le pays...Mais qu’eux contribuent aussi a la déforestation et a a suppression de la faune.
    Alors MADAGASCAR MOURRA.
    REVOLTEZ VOUS. PEUPLE DE SOUFFRANCE
    Je vous aime et n’ai pas envie de vous perdre.

    • 26 novembre à 22:34 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      C’est dans les écoles françaises Tsidinika qu’on apprenait les principes de liberté ,de fraternité et d’égalité . Tous les nationalistes ont suivi l’école française :Ralaimongo ,Raseta ,Rabemananjara ,Ravohangy .On ne fréquente pas les Voltaire ,Rousseau,Babeuf ou Danton sans conséquences .....

  • 26 novembre à 11:07 | Isandra (#7070)

    Revirement sur revirement de ZD.

    Pendant, le Tolona de 73 députés Hanitra R a fait des Ampamoaka concernant les magouilles et malversations de Mbola Rajaonah.

    Aujourd’hui, comme il est devenu un allié de taille dont le groupe de presse est le principal outil de propagande de Ravalo, les ZD crient au scandale quand le Bianco a donné suite leur déballages.

    A peu près, même scénario que l’histoire de corruption auprès de CENI. Actuellement, les ZD sont plus défenseur zélés de la CENI, plus que ses membres, eux-mêmes. C’est suspicieux ?

    • 26 novembre à 11:42 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous n’avez pas répondu,c’est ou Sahamadio ?

    • 26 novembre à 11:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ali,

      Dans l’imagination de Tsong.

    • 26 novembre à 11:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ali,

      Demandez à ta femme, la signification de "valovotaka".

    • 26 novembre à 12:23 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      @ ali baba

      Vous pouvez localiser Sahamadio dans le pays betsileo en utilisant le moteur de recherche de votre serveur Internet.
      C’est la région d’où est originaire le lapinou.
      Juste après l’attribution des numéros aux candidats pour les présidentielles, le lapinou est allé à Sahamadio pour y exhiber pour la 1ère fois en public son numéro 13.
      Il y fit alors une prêche plutôt qu’ un discours, en exploitant un verset numéro 13 d’un épître de l’apôtre Paul.
      Le lendemain je me suis amusé sur ce forum en écrivant un post qui tournait cette prêche du lapinou en dérision.

    • 26 novembre à 12:29 | manga (#6995) répond à Isandra

      Isandra,
      Je ne vais pas m’étaler sur votre préjugé de "73" dont le MAPAR est majoritaire, et que Hanitra n’a jamais été désignée comme étant la chef de file, du moins porte-parole de cette entité.
      La seule chose que je tiens à préciser c’est que la nomination de NTSAY au poste du chef de gouvernement émane du LAPINOU, et dont ses soi-disant lieutenants n’ont du tout pas digéré au départ.
      Par contre Isandra, 70% des candidats à l’élection présidentielle (donc majoritaire) ont proposé le report pour les faits qui s’avèrent justifiés par les 30 restants et auxquels ces derniers ont procédé un recours auprès de la juridiction compétente qu’est la HCC.
      Je ne vous citerai même pas le préalable du sénateur LYLLSON ; mais surtout celui du Lapinou qui croit que cela va solutionner quelque chose, et plus précisément, sans passer par un second tour.
      Une question d’éthique et de principe :
      - Une fois qu’on martèle sa tenue, on doit s’attendre au résultat que communiquera uniquement la HCC ; il (cet énergumène)aurait dû vraisemblablement se faire représenter.
      - Les défenseurs de la CENI devraient être celles et ceux qui ont insisté au respect du calendrier. La question est telle que :
      Pourquoi RAVALO a retiré ses 208 plaintes ? Et combien le MAPAR en avait rédigé ?
      - Ceci étant la HCC n’a aucun pouvoir de procéder à la refonte de la liste électorale avant la proclamation du résultat : origine de la totalité des plaintes à l’exception de quelques magouilles sur la manipulation des chiffres. Autrement dit, rêvez tant que cela vous plaise ; mais surtout même pas avec les 50%+1 : un second tour s’avère incontournable.
      - La CENI représentant la C.I. (principal bailleur) a bénéficié d’une enveloppe pour financer le second tour : le chien aboie, la caravane passe.
      - Et pour terminer Isandra, la CENI est tenue et désignée pour le comptage de voix ainsi que de l’annulation, si nécessaire, de certains résultats non conformes, et si je ne cite que comme le ou les PV de carence. Et çà reste là.
      C’est autour de la HCC de sortir le résultat officiel et définitif en respectant le délai fixé.
      Parce que pour vous, la CENI est de même mêche que la HCC, les deux sous contrôle et influence de RAVALO,
      N’allez pas nous raconter des konnery dont vous-même avez l’habitude de répandre que véhiculer sur ce site.

    • 26 novembre à 13:26 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Saint jo,
      je l’ai fait avant de demander, c’est assez près d’Ambositra !
      Un ami Vazaha de Fianar ,installé depuis longtemps ,m’avait dit qu’il avait commencé sa carrière de DJ à Finar ,sans doute parce qu’il était issu de cet endroit de Madagascar !

    • 26 novembre à 13:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Manga,

      A plusieurs reprises, je vous ai dit, rassurez vous d’abord, si vous avez bien lu et compris ce que les autres ont écrits avant de répondre, par souci d’une réponse adéquate.

      Je n’ai jamais dit que un, Hanitra était la chef de fil de 73 députés, deux, la HCC est de mèche avec la CENI.

      Je vous ai expliqué tout simplement que

      - Hanitra faisait des déballages contre Mbola R, pendant les manifestations MIALA RAJAO initiées par le 73 Députés, mais, maintenant, ce sont les ZD qui sont devenus les défenseurs de Mbola R, devenant récemment leur principal bailleurs.

      - Pareil, pour la CENI, les partisans de Ravalo, au début dépouillement des résultats, ont traité la CENI de tous les noms, jusqu’à l’accuser de corrompue. Aujourd’hui, ce sont eux, le défenseur zélé de cette institution, plus que ses membres, eux-même.

      Le camp de Ravalo n’est que zanaka akoho kely mifandrobaka any amin’izay misy l.elo, pour ne pas dire girouette.

  • 26 novembre à 11:11 | belapin (#10505)

    mampanontany tena ihany hoe : nahona hatramin’ izay nijoroan’ ity BIANCO ity izay no tsy mbola nisy GROS POISSON """""tratra ary nanefa""""" SAZY ???

    • 26 novembre à 17:55 | mandinika (#4014) répond à belapin

      Tsotra ny valiny : ny BIANCO dia fotsy na mpamotsy (manadio) amin’ny teny gasy, ka mody lazainy fa mainty amin’ny voalohany dia avy eo fotsiny. Noho izany dia tsy hisy mpanao ratsy ho saziany izany eo indrindra fa ny be vola. Rehefa mahazo ny anjarany izy dia mangiana ohatran’ny tsy nisy n’inoninona. Otran’ny mpiasam-panjakana rehetra alika tsy fanome taolana, mpanao risoriso (ambodia mitafy hodi-janak’ondry) ihany ireo fa mody madio ivelany ohatran’ny fasam-bao.

  • 26 novembre à 11:15 | Jipo (#4988)

    Bonjour, St djo aurait-il eu des révélations oniriques au point de nous aligner 3 posts d’ une lucidité, qui ferait plaisir à ses zamis d’ Andafy ? Des "salauds" le terme est lâché et oui cher Monsieur ces salauds de vazahas on laissé aux gentils souverains nationalistes le soin de s’ occuper de vous et faire mieux .
    Le résultat est amer , il faut bien avoir le courage de le reconnaitre même si ça fait mal au trou .
    Des salopards, qui plus est incompétents, et incapables avec cerise / le ravintoto : fiers de l’ etre !
    il faut assumer à présent .
    Quant au bianco, qui nie laver mieux que OMO, tant que ça reste en famille ...
    de toutes façons les passeports sont en stand by, waiting list, sic, on va essuyer une larme pour ces crapules qui ne pourrons pas aller faire leur courses à la réunion, pour noel , shame !
    Vous commencez à consommer local quand , ne serai-ce qu’ à titre d’ exemple bande d’ enfoi-és !

    • 26 novembre à 11:57 | arsonist (#10169) répond à Jipo

      @ Jipo

      En me référant à votre numéro stat’ sur ce forum, à savoir (#4988), cela fait longtemps que vous visitez ce forum.
      J’ai souvenir d’avoir eu des échanges fructueux avec vous.
      Cela m’étonnerait fort que vous n’ayez pas constaté une cohérence dans mes posts (les sérieux !) dans leur ensemble.
      Hors mes écrits que je destine spécialement à me moquer et à tourner en dérision les accusations de racisme, de tribalisme, de xénophobie, de fascisme, de nationalisme et de bien d’autres "ismes", ainsi que les injures, les insultes et les obscénités du Merina Andriana de bas rang et de son obligé safiotra FINENGO, entre autres, bien sûr.

  • 26 novembre à 11:18 | Isandra (#7070)

    Qui a démontré à tout le monde que la politique est un moyen miraculeux pour multiplier exponentiellement vos richesses et patrimoine ?

    Avant son accession au pouvoir, il était milliardaire, mais, une fois au pouvoir, il s’accaparait toutes les affaires juteuses et utilisait les appareils de l’Etat pour éliminer ses concurrents, du coup, il est devenu multi-milliardaire et fait partie de 20 richissimes de l’Afrique.

    De ce fait, bon nombre des chefs d’entreprise s’y mettent, d’où cette immixtion de loin ou de près de plusieurs opérateurs économiques dans la vie politique.

    • 26 novembre à 11:26 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il pourrait avoir l’état d’esprit que Ratsiraka, quand il est revenu au pouvoir en 1995, maintenant, je pense à mes enfants, et nous savons tous la suite, comment ses enfants s’étaient comporté.

      Il dirait, maintenant, je relèverai mes sociétés pour laisser à mes enfants. C’est sa priorité des priorités.

    • 26 novembre à 11:51 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il pourrait avoir le même état d’esprit que Ratsiraka.

    • 26 novembre à 14:59 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Mahonena ny mijery ny fanoratana ny tantara.

      Hoy ilay rangahy kely izay, tsy nandeha intsony angamba ny famataranandronareo.

      Tsy mpivaro-dronono nana orinasa daholo ny Malagasy fa samy nitady izay nety taminy teny daholo.

      Eny na nanao sarisary sy soratsoratra fotsiny aza dia nahazahoana vola teto @ tany sy ny firenena.

      Fa rehefa miresaka hoe : nitombo harena tampoka fa nandray andraikitra pôlitika, misy maro no azo lazaina eto.

      Nisy sahy nanaporofo izany, vao teo vao teo (hoy ny teny gasy). Hilaza tsy nahita ny fitobakin’ny vola ve ianao io.

      Ny tiana ho lazaina ihany no marina, fa ny ratsy nataon’ny hafa anie no nalaina tahaka ary mbola nampiharina im-polo heny.

      Isika rehefa miteny dia ny ratsy nataon’ny olona no hifaninanana aminy, indrisy betsaka no tsy mahatakatra izany.

      Madainga ve izaho hoy ianao, mahita ny tantara mivoaka eto isan’andro izao ?

      Ny mahatsikaiky lazainao ohatra : ianareo foana no lohany fany hafa no manimba azy. Lohan’inona marina izany ianareo ?

    • 26 novembre à 18:43 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Hoy ianao : Il pourrait avoir le même état d’esprit que Ratsiraka.

      Marina izany.

      Hoy Ratsiraka, nanomana ny fanonganana an-dRa8 izahay, fa izy nanao "COUP D’ETAT". Tsy nifanaraka izahay t@ iny iray iny.

      Izany hoe, nihoatra lavitra (PIRE) noho ilay : Il pourrait avoir le même état d’esprit que Ratsiraka.

      Ny Amiraly nanomana miaramila, ny miaramila manan-janaka. Mora kokoa izany ny fifanantonana.

  • 26 novembre à 11:29 | Vohitra (#7654)

    Nanomboka t@ fitondrana nentin ny tantsambo very antanety dia maro ireo mpandraharaha ara-toekarena sy ara-barotra no nidina nilalao teo @ kianjan ny politika. Mazava ny antony nahatonga izany :

    - na hiaro ny harena voavory sy nolovaina tsy ho lasa remby sy fototry ny hataka sy jirika ataon ny manampahefana

    - na hanarona tsy ho hita masoandro sy ho lavitry ny maso tia jerijery sy karoka ny loharanonkarena

    - na mba entina handraisana anjara biriky hivoizana eny @ fiarahamonina ny fahaizamanao voasedra teo @ fitadiavankarena

    Vitsy dia vitsy @ ireo mpandraharaha ara-toekarena no voasokajy ao @ ity farany.

    Misy ihany koa nefa ny mpandraharaha very sy lany harena vokatry ny tsy fahaizana mitantana ka mihevitra izy ireo fa ny sehatra politika no hahafahana mampody ny very ao anatin ny fotoana fohy

  • 26 novembre à 12:16 | canal baobab 13 (#10489)

    Ça existe toujours cette boutique vereuse là là 😊...
    J’y ai envoyé ya 10 plombes tout un dossier sur mon ministre de l’éducation du CGTiste ratsiraka ki via sa frangine😃..madam Simon ki achète une double pompe pour draguer l’or...y avait même datte achat et dédouanement à tamatave...
    C’est l’équivalent le travail 1000 orpailleurs d1 mois en 1 jour cette bécane..
    Ils veulent pas remplir les caisses du trésor malgache le bianco
    Ni vaza😊

  • 26 novembre à 12:51 | FINENGO (#7901)

    @ arsonist (#10169)
    Jipo a bien raison dans ses dires.
    Et pour faire court, car avec un individu de ton espèce, on perd son temps.
    Tu n’es qu’un Hypocrite, et un provocateur de bas étage, qui jouie dans son froc en étant sur le forum, en nous y balançant tes Posts qui ne veulent pas dire Grand-chose et qui se contredisent une fois sur deux.

    Je cite :
    "Hors mes écrits que je destine spécialement à me moquer et à tourner en dérision les accusations de racisme, de tribalisme, de xénophobie, de fascisme, de nationalisme et de bien d’autres « ismes », ainsi que les injures, les insultes et les obscénités du Merina Andriana de bas rang et de son obligé safiotra FINENGO, entre autres, bien sûr."

    Oui le TROLL tous les qualificatifs que t’as énumérés et que j’ai cité ci-dessus représentent ta personne.
    Et les injures que tu reçois, ne sont que méritées.
    A qui veux-tu faire croire que tes insultes dissimulées, ne sont que de la dérision, mis à part à toi-même.
    Tu viens sur ce forum à la recherche d’une reconnaissance que tu n’as jamais eue.
    Alors fous-nous la Paix, et va faire de la dérision avec tes Potes, et encore si tu en aurais

    • 26 novembre à 13:21 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      Ouaouuuh !
      C’est qu’il sort ses griffes et montre ses crocs, comme d’hab, ce petit safiotra FINENGO !
      "Sus, FINENGO !" , est l’ordre que son maître Merina Andriana de bas rang lui a lancé.

      Et ne voilà-t-il pas que le petit safiotra renifle et s’élance, obéissant au doigt et à l’œil à son maître, le Merina Andriana de bas rang !

  • 26 novembre à 13:12 | betoko (#413)

    Et ce Mbola se comporte en victime selon le journal La Vérité.
    Concernant la justice et nos politiciens , une information qui devrait être en ligne sut Madagascar Tribune ce matin .Le journal La gazette de la grande île avait mis en première page samedi dernier une information selon la quelle une plainte a été déposée à la haute cour de justice contre Henry Rajao,Solonandrasana et Andry Rajoelina pour corruption ,+ trafique de bois de rose pour ce dernier Les lecteurs aimeraient connaître le nom du ou des plaignants et pourquoi seulement contre ces 3 personnalités, ? Pourquoi R8 n’est pas sur la liste ou est ce que son tour viendra ou encore ceux sont des proches de Marckiavel qui en sont l’auteur ?

    • 26 novembre à 13:26 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Quelqu’un a dit à betoko qu’il n’est pas possible que ce soit Ravalomanana lui-même qui a déposé ces dites plaintes ?
      De plus, il n’est pas interdit de déposer plainte contre soi-même.

      Qui sait ?

    • 26 novembre à 14:14 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Ce sont encore des anonymes comme ils ont fait auprès de tribunal de Paris, mais, sans suite,...!

  • 26 novembre à 13:33 | FINENGO (#7901)

    @ arsonist (#10169)
    C’est tout ce que tu as à dire GROS KON de TROLL.
    A vrai dire, tu n’es qu’un GROS MINABLE.
    Tu passes ta journée sur le Forum à bouffer le Q de Rajoelina du matin au soir.
    Tant que tu y es bouffe aussi celui de Ravalomanana
    Un Binational désoeuvré.
    Une situation de Minable. Tsy andrano, tsy andakana. Un Trainé.

    • 26 novembre à 13:42 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      Ce petit safiotra FINENGO doit être plus vigilant pour sa santé et faire attention.
      S’emporter sans mesures comme ça, à chaque fois !
      Une attaque cardiaque ou une apoplexie peuvent vite arriver, hein !
      Si au moins il y a un défibrillateur dans les alentours immédiats de ce petit safiotra …
      C’est pour son bien que je lui dis cela .

    • 26 novembre à 19:03 | canal baobab 13 (#10489) répond à FINENGO

      Ben tu vois bien le profil de nostalgik...le bon malagache parle français...alors que, entre nous😆...les braves, purs mais aussi les plus courageux et ceux li reprsentent lavenir sont ceux parlent pas 3 mots de français..ds mes souvenirs en tout cas...
      Les africains sont come nous les gaulois...on préfère compter d’abord😊.et je crois ke cest la base la loyauté..on frappait monaie avant les romains ki n’étaient puissants que grâce...à leurs nombres...et leurs truelles😊..
      On aurait du saccager Rome une bonne fois pour toute en -100 avant Jésus quand on y a fait 1 descente😃
      Méfiez vous cette😆de culture romaine qui parle bien presente bien mange avec des fourchettes..
      C’est eux le PMU la centralisation de tout...les jacobins sont les romains😑

  • 26 novembre à 13:49 | LOVAXEL (#10217)

    Rambolah est blanc comme la cocaine que prenait ( prend ? ) RA8
    il a quitté Tana et n’a plus à s’inquièter de son avenir
    il sera CSP de RA8 si la magouille continue de plus belle
    et nous aurons alors ENFIN l’occasion de déloger ces voyous définitivement du pays
    RA8 a tout prévu, il a des avoirs planqués partout et des résidences sur les 4 continents
    quant à Rambolah il prenait 20 % des transactions mafieuses faiets pour son boss Hery et avec la complicité de Maître Henri , le toujours ministre déminé, celui qui susure dans le dos de la dame de l’autre

  • 26 novembre à 14:01 | Isambilo (#4541)

    Les institutions se liguent contre Rajoelina :
    Il émet des doutes sur le logiciel de la Ceni....celle-ci propose une expertise.
    Il des doutes sur Mbola...le Bianco prouve qu’il n’a rien à voir.
    Qu’il continue à prôner le fitiavana envers le la Ceni et le Bianco

    • 26 novembre à 15:01 | Nomena (#10351) répond à Isambilo

      Io Rajoelina io mihitsy anie ko ano tena fositra amin’izao raharaha eto amin’ny firenena izao, ary fa maninona koa ingahy andry rajoelina no tsy atao fanadiadiana tahaka izao ahanaovana an’ny mbola izao, ny tena marina dia tokony hampitoviana ny fifampifehezana eto amin’ny firenena fa tsy misy izany ny olon ambonin’ny tanana.

  • 26 novembre à 14:05 | Isandra (#7070)

    Izao no voalazan’ny lahatsoratra iray ny LGDI :

    Tratra ambodiomby ny TIM

    Publié le 24 novembre 2018

    Maro amin’ireo mpakamakafaka ny raharaham-pirenena no mihevitra fa antony iray lehibe nahatonga ny firenena malagasy eo amin’izao toerana misy azy izao ny tsy fahatakaran’ny vahoaka ny fomba ratsy fanaon’ireo mpanao pôlitika malagasy. Manjaka eto amintsika loatra ny fanompoana tsangan’olona na ny “fanatisme”, hany ka tsy mahay mandinika sy mamakafaka ny zava-misy intsony ny olom-pirenena sasany. Porofo iray mitohaka amin’ny tenda ny filalaovana sy famitam-bahoaka goavana ataon’ny kandidà Marc Ravalomanana sy ny antoko TIM, mikasika ny raharahan’i Mbola Rajaonah. Nofitahan’ireo depiote TIM ny vahoaka nitolona teny amin’ny kianjan’ny 13 mey, nandritra ny hetsika nitakiana ny fialàn’i Hery Rajaonarimampianina, ny volana aprily sy jona lasa teo. Nampidirina tao an-tsain’ny mpitolona mantsy fa fanetriben’ny firenena i Hery Rajaonarimampianina sy ireo olona akaiky azy, anisan’izany i Mbola Rajaonah. Samy naheno ny vavabe nataon’ny maitre Hanitra Razafimanantsoa momba ity mpanolontsain-dRajaonarimampianina teo aloha ity ny mpitolona teny amin’ny kianjan’ny 13 mey. Tamin’izany fotoana izany dia nanome baiko ny hisamborana azy ny maitre Hanitra Razafimanantsoa satria nolazaina fa fanetriben’ny firenena ingahy Mbola Rajaonah. Ankehitriny anefa, mifanipaka tanteraka amin’ny zavatra nambarany teny amin’ny 13 mey ny fihetsiky ny TIM. Ireto farany indray mantsy no avo vava ary manameloka ny fanadihadiana ataon’ny Bianco amin’ity mpanefoefo mpikambana tao amin’ny antoko HVM ity. Tsy fanetriben’ny firenena intsony i Mbola Rajaonah amin’izao fotoana izao satria lasa manohana ara-bola ny kandidàn’ny TIM, Marc Ravalomanana. Tsy mila diplaoma avy eny amin’ny anjerimanontolo ny olona iray dia mahatakatra fa milalao vahoaka ary mihevitra azy ireo ho bado ny kandidà laharana 25 sy ny mpiara-dia aminy. Raha manameloka ny fanadihadiana ataon’ny Bianco amin’i Mbola Rajaonah ny TIM ankehitriny, maninona no nampidirina tao an-tsain’ny mpomba azy teny amin’ny Parvis-ny lapan’ny tanàna Analakely fa fanetriben’ny firenena io mpanolontsain’i Hery Rajaonarimampianina teo aloha io ka tokony ho samborina ary saziana ? Na inona na inona fanazavana, miharihary amin’izao fotoana izao fa mpamita-bahoaka ireo lohandohany mpitarika eo anivon’ny antoko TIM, indrindra fa ireo solombavambahoaka nitolona teny amin’ny 13 mey" F.Tsihiavonana

    • 26 novembre à 14:37 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Vous autres les foza avez raison, ramatt de l’Isandra.
      Personnellement je suis membre fanatique du parti des rieurs.

    • 26 novembre à 15:06 | komi (#10299) répond à Isandra

      Rehefa ilaina izany ilay mihombona dia nahavita niara nitolona hianareo TIM sy MAPAR ireo fa izao samy mitsinjo ny tombotsoany dia mahavita mifanenjika sy mifanaratsy tsara ary ny mampalaelo dia ny vahoaka madinika foana no ataonareo sorona eto mba hiakaranareo eo amin’ny fitondrana.

  • 26 novembre à 14:56 | Nomena (#10351)

    tsy fantatra intsony ny zavatra mitranga amin’izao fotoana izao, ary hita ho misafotofoto tokoan, ary amiko, ilaina ny fiandrasana ny valin’ny fanadiadiana, ary miankina amin’izay no hitohizan’ny raharaha sy ny ambiny.

  • 26 novembre à 15:03 | komi (#10299)

    Hita be fa misy ambadika politika ity raharaha ity. Voa mafy indray ilay Ravalo amin’izao fa saingy efa tsy mahagaga koa ny kilalao ratsy an’i Rajoelina. Samy ratsy hianareo fa saingy izay tena mahay mangalatra ihany no tafavoaka eo angamba. Hianareo no miady seza dia ny olona no henjehina

  • 26 novembre à 15:26 | Vohitra (#7654)

    Ce qui est marrant dans cette histoire, c est qu un organisme met une annee pour demarrer une enquete concernant une allegation de fraude douaniere commise en 2017. Et actuellement, l audition, interrogatoire, ou enquete preliminaire, traine et avance a pas de tortue, laissant la place a de nombreuses interpretations.

    Il vaut mieux dissoudre ce Bianco qui traine les pieds pour boucler une enquete dont des milliards d ariary de deniers publics sont en jeu.

    Vivement a dissoudre au meme titre que le Samifin, Pac.

    • 26 novembre à 15:35 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Il est possible aussi que les dirigeants de l’époque essaient d’entraver les enquêtes de Bianco, du coup, leur départ permet à celui-ci d’avancer un peu.

    • 26 novembre à 15:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Isandra,

      Cette enquete risque d eclabousser pas mal de gens, la plupart hauts places, et beacoup de politiciens.

      Si on pousse plus loin cette affaire, des langues se delient, et le receveur des douanes et ses collegues peuvent devenir bavards. Vatomanga et Jaovato risquent de passer a la trappe avant le grand manitou as des chiffres

    • 26 novembre à 17:08 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tant mieux, que la vérité éclate au grand jour.

      On en a marre de ces différentes affirmations gratuites sans fondement contre certain politicien.

    • 26 novembre à 19:12 | canal baobab 13 (#10489) répond à Vohitra

      Ben c’est comme le parquet de Clermont ferrand😊...vous connaissez pas clermont Ferrand...bon benalala ça vous parle ?
      Le Bianco c’est des benalala...
      Bon mais eux ça ça les plus à surveiller sont les romains de interpol😏..
      Crapules ça...i tell you gasy...crapule à dago..et cest les méchants derrière...

  • 26 novembre à 15:42 | sasa (#10303)

    Mbola maizana hatreto ny momba an’ity Mbola Rajaonah ity nefa maro ny olona te ahafantatra ny marina momba azy ,izany hoe mila anaovana fanadihadihana lalina ny momba azy.

  • 26 novembre à 15:56 | Tsix (#10296)

    Ny BIANCO dia miady amin’ny kolikoly ary mazava fa tsy miys idirany amin’ny resaka politika ny fanadiadiana izay ataony. Manao ny asany araka ny tokony ho ataony ireo. Raha tiana ny hampihena ny tahan’ny fahantrana dia tokony ahena ihany koa ny tahan’ny kolikoly.

  • 26 novembre à 16:05 | diego (#531)

    Bonjour,

    On a vu pousser dans le pays une Institution pour contrer la corruption, une autre pour organiser des élections, et la HCC qui s’occupe maintenant de tous les pouvoirs et de facto, l’agenda politique du pays, et forecement, à terme, l’économie et évidemment les réformes juridiques.

    La question est, qui gouverne Madagascar ?

    Le pays est en période électorale. Autrement dit, Madagascar est en phase de transition, espérons-le, pour quelques petites semaines, avant l’arrivée d’une nouvelle Administration.

    D’une manière générale, durant la période de transition surtout pour cause électorale, la tradition impose à l’État et aux Institutions régaliennes de la République d’observer une silence, surtout sur les affaires sensibles qui touchent la Politique et les politiciens, candidats etc....

    Voilà pourquoi, je pose la question, qui gouverne le pays ?

    Il a été toujours évident que les pouvoirs ne sont plus entre les mains de la Politique depuis plus de dix ans, l’attitude de la HCC et ses décisions sont des signales fortes et dangereuses pour l’avenir du pays.

    Un tel pays n’est plus du tout gouvernable.

    On assiste peut-être au dernière souffle d’un système car d’une manière ou une autre, continuer ou arrêter les processus électoraux, le pays et sa population sont déjà les perdants.

    • 26 novembre à 17:46 | Beandroy (#3943) répond à diego

      Bonjour Diego.

      Tu veux dire quoi au juste ?

    • 26 novembre à 17:52 | Beandroy (#3943) répond à diego

      Bravo diego. Voilà qui est clair et net.

  • 26 novembre à 16:08 | Toutoun (#10298)

    Tsy azo lavina fa na ny ao @ bianco aza ngeh dia misy kolikoly koa eh ! Fa raha samy miezaka mandala ny fahamarinana sy ny mangarahara ny rehetra dia tsy hisy ho afa-maina ireo mpambotry firenena sy ny mpiara-dia aminy !!!

  • 26 novembre à 17:29 | ratiarison (#10248)

    Manaja tena Rtoabe Isandra a ? Aza mivovo mialoha sao tratriny ny TOSI-DRA marina E ?mbola tsy heno akory ny hoe:2eTour !!!!dia lasa aloha ny fontaona tsy MAHITA akory ny faresen’ny MPANAO REVIN-DRONGONY MIAMI Ⓜ sy ireo Ariary zato ampandriana MAZAVA VE O ??

  • 26 novembre à 17:34 | Vohitra (#7654)

    Sitot apres son retour au pouvoir, parmi les nominations effectuees en premier par Deba, c etait le receveur des douanes du grand port. Et c etait un revenant , un habitue, quelqu un qui comprenait tres bien la mission a lui confie par un regime.

    Ce mec, et sa famille est devenue tres riche depuis. Un fonctionnaire modele pour les uns, un haut fonctionnaire de l Etat pour les autres. Et oui, le fleau et danger pour ce pays, ce n est autre que ce corps pourri et gangrene de fonctionnaire.

    • 26 novembre à 17:48 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Est ce que vous aimez ce grand parc de loisir sur la RN 1 ? Vous aimez ls vitesse ?

  • 26 novembre à 18:02 | Vohitra (#7654)

    Comment se fait il qu un parti politique qui n avait pas participe a une election legislative avait pu former un groupe parlementaire, et devenir meme majoritaire au sein d une assemblee ?

    Justement, amener les uns et les autres a retourner ses vestes coutent des milliards a son instigateur. Et c est pendant ces periodes particulieres que certains operateurs economiques interviennent pour cracher du ble a travers un mecanisme opaque ressemblant a une baguette magique

  • 26 novembre à 18:16 | FINENGO (#7901)

    @ Tsisdinika

    Mais Oui Monsieur avant la colonisation, il y avait déjà des écoles, la langue Malagasy a été codifiée et la Bible a été traduite dans la langue locale.
    Alors dis-nous où tu voudrais en venir. Puisque les Malgaches avaient des écoles avant la colonisation et que la Bible était traduite dans la langue locale.
    Alors dis-nous ici les avantages que tu aurais pu en tiré au jour d’aujourd’hui ????

    Tu nous dis également que : Toutes les anciennes colonies françaises vivent la même chose que Madagascar depuis leur indépendance.

    Tu es d’une affirmation bien catégorique.
    Etais-tu déjà allé dans toutes les ex-colonies françaises pour avoir une telle affirmation, à moins que tu l’aurais lu ou appris de qui. ??
    Ce n’est pas puisque Madagascar et les Malgaches pataugent dans de la Fiente, que les autres ex-colonies françaises seraient dans le même cas.
    Je te cite comme exemples ceux qui ont eu leur indépendance à peu près à la même époque que Madagascar et qui ne sont d’aucune mesure comparable à Madagascar et à tous points de vue. Economiquement parlant, la Santé, sans parler de l’éducation Nationale.
    L’Algérie, le Maroc, Le Sénégal, La Mauritanie, la Côte d’ivoire, le Vietnam et la citation pourra continuer.
    Dis nous lequel de ces Pays cités, serait de paire avec Madagascar ?
    Aucun de ces Pays aurait une vie aussi Misérable que Madagascar, et ils devancent tous Madagascar de 10 Mille longueurs, rien de comparable, rien.

    Alors Monsieur Tsisdinika c’est bien beau de porter accusation, et de montrer du doigt, mais faudra t’il encore qu’il soit justifié.
    Vos dires ne sont que les délires d’un Nationaliste exacerbé, qui une fois avoir mis son Pays et le Peuple dans une M.e.r.d.e pas possible, cherche à se justifier très maladroitement, en portant des accusations sans fondement.

    Et pour conclure.
    Que vous voudriez l’admettre ou pas, Un Malgache Bachelier des années 70, n’est pas comparable à un Malgache qui serait Bachelier de n’importe quel Lycée Malgache au jour d’aujourd’hui. Le Jour et la Nuit.

    Quand on est incapable d’entretenir, tous les héritages que cette Colonisatrice (la France) vous a laissé, il est certainement préférable que vous vous posiez tous la question sur votre dite indépendance et votre intelligence de savoir gérer, au lieu d’accuser Paul, Pierre, Jacques.

    • 26 novembre à 19:32 | canal baobab 13 (#10489) répond à FINENGO

      Ah mais j’aurai pas voulu passer ma vie en Auvergne Corrèze moi au début du siècle...Après chez les colons français bien sur qu’il y avait des braves mais...
      Je t’explique😆...les belges formaient prioritairement des instits....les français Aussi mais très peu..ils préféraient former des élites...
      Et c’est le drame d’la colonisation francophone...se mentir à soi même et aux autres..
      Normal...société catho...société de...mafioso😕
      Pour schématiser hein...les jacobins pensent capitales et haïssent les pampas d’où cette gestion de l’espace de..
      Salopard..c’est très jésuite😆

  • 26 novembre à 18:35 | Vohitra (#7654)

    Cette affaire fait partie d une strategie de manipulation de masse. On cree volontairement un fait, un phenomene ou une situation afin d attirrer l attention du public, tandis qu ailleurs, on bouge en coulisse de maniere sournoise.

    En toute honnetete, il est sage et judicieux pour le pays d annuler les resultats de cette election. Avant qu il ne soit trop tard, le pays risque de succomber dans le chaos.

    J ai fais une proposition dans ce sens le 16 novembre dans les colonnes de MT.

    Oui, l’ombre du chaos plane deja

    • 26 novembre à 19:22 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      Ce n’est pas une élection qui pourrait éviter le chaos, elle peut l’accélérer, comme, elle peut, aussi, le retarder…
      Ce sont les structures, mêmes, tripotées par un système qui se régénère, uniquement, par consanguinité, qui immerge le pays, dans une instabilité ancestrale…..
      Cette élection ne vaut, qu’en étant un marqueur puissant, de cette situation, précaire, suralimentée par une corruption, et, tout ce qui s’en suit ….
      Aujourd’hui, au travers de ses dirigeants, le pays a perdu le sens, élémentaire, de la réalité, il croit à l’irréalisme, aux dires du chaman, en tribune…
      Qui pourrait se satisfaire d’un report d’élection ?….
      Le grand perdant du premier tour, qui s’agite en coulisse, se réconcilie avec un coquin, après avoir subi la vindicte électorale, populaire ……
      Les organismes, chargés de veiller au bon déroulement, de cette élection, ont la sueur au front, et, la main tremblante, incapables d’oser une décision, voir, pire, un résultat !…
      Dans ces conditions, de confusion totale, et, un poil, programmée, il est bien délicat, pour une démocratie de reconnaître ses petits !….
      Le titre d’un média mauricien a tapé dans le mille, en titrant :
      "l’leurre du scrutin à Madagascar !"

  • 26 novembre à 20:22 | FINENGO (#7901)

    @ canal baobab 13
    Je ne vous accuse de rien.
    Mais à vous lire vous avez un Parfum de Nationaliste.
    Que les Belges auraient fait ceci, et que les Français auraient celà.
    Peu importe.
    Les Colonies Belges sont loin d’être un mieux lotis que les Colonies Francaises.
    A l’exemple du Zaïre, et du Rwanda jusqu’au Génocide, et la Prise en main d’un nouveau Président qui a su sortir le Pays d’une Guerre tribale, en appliquant une Gouvernance frollant la Dictature.

    • 27 novembre à 12:20 | canal baobab 13 (#10489) répond à FINENGO

      Le Rwanda va extraordinairement depuis ke les français sont...trikards.
      j’ai travaillé pour un ’messager of the court ’en Namibie...1 afrikaner 8 gamins 4 pour apartheid 4 contre et j’ai même participé à des repas de famille et écouté la prière pour celui ki fut lapide lors des heurts à la fin de l apartheid
      j’ai rencontré kelkes observateurs d elections...
      Le constat des gens integres est toujours le même...no futur avec un pouvoir jacobin...romain..
      Ailleurs c’est entre le miracle et l ordre des choses...comme à dago as soon as possible😊...
      Out romans-jacobins jésuites et tout le zinzin me disait en 94 un vrai vieux marin ki avait mouillé à nosy bohara..
      Les ritals avaient pas encore construit cette boîte lamentable des pirates...

  • 26 novembre à 21:22 | lemama (#5841)

    Tic Tac ! Tic Tac !! Tic Tac… !!!

  • 26 novembre à 21:59 | arsonist (#10169)

    Il ne s’agit pas seulement de notre éducation nationale, dont toutes les tares et toutes les scandaleuses et désastreuses carences seront effacées définitivement, comme par magie, par ces honteuses distributions de ridicules kits scolaires.

    Il s’agit aussi de nos villes qui, en moins de 10 ans, seront miraculeusement devenues comparables à ces grandes villes ultramodernes et suréquipées du monde occidental, dont la vue sur nos écrans nous fait rêver.

    Il suffit que les naïfs y croient et tout se réalisent miraculeusement.
    Gare au réveil et au retour à la réalité !

    Ah ! Ces politiciens gasy qui ne reculent devant rien pour tromper le monde.

  • 26 novembre à 22:23 | Vohitra (#7654)

    Et oui, face a la presse aujourd hui s l hotel de ville d Antananarivo, le plouc dadavalo, lucky luciano des temps modernes, a annonce qu il y a plusieurs maires HVM qui lui apporte leurs soutiens actuellement ainsi que Mbola Tafaray.

    Et oui, les plats issus d un stock avarie de riz sont en train d etre servi a la clientele qui ne demande qu a avaler tout simplement

    • 26 novembre à 23:38 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Nous y reviendrons surement au moment du grand destockage prevu le 28 Novembre a 10 h

  • 27 novembre à 04:38 | Jipo (#4988)

    Certes tardivement mais quel titre !!!
    Du arena pur jus ...
    Cahuzac aussi niait avec un sourire du meme nom mais avec 1 "S" à la fin , a quoi vous attendiez-vous donc, : le contraire ???
    C ’est bien connu que ces gens sont apolitiques !, de se demander même s’ ils votent ???

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS