Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 27 juin 2022
Antananarivo | 12h13
 

Environnement

Océan Indien : Protection halieutique

Le « Atsantsa » s’investira davantage

lundi 29 octobre 2007

Jusqu’à l’ heure, les zones maritimes malgaches n’ont connu de véritable priorité. Souvent, les larges de Madagascar sont en proie aux pêches illégales, aux différents trafics. En ce sens, « Atsantsa », le plus gros navire construit jusqu’ici par le chantier naval de l’Océan Indien a quitté Port Louis pour jeter l’ancre à Mahajanga.

Le patrouilleur de surveillance maritime intégrera la flotte malgache consacrée à la surveillance côtière et le combat contre la pêche illégale dans la zone économique malgache.

« Le choix de Madagascar de construire son patrouilleur à Maurice doit nous faire comprendre à nous aussi, que nous devons nous investir davantage dans la protection de nos ressources halieutiques », a déclaré le ministre de l’Agro-industrie et de la Pêche. Ce patrouilleur est la preuve que les pays de la région ont compris que la priorité des priorités en matière de pêche est la lutte contre ce fléau mondial que représente la pêche illégale. Il est impératif aujourd’hui et demain de stopper ces bateaux battant pavillons de complaisance de certains Etats qui pratiquent le pillage bien organisé, hautement lucratif dans toutes les mers du globe », a dit Arvin Boolell.

Pour une collaboration inter-îles...

Maurice a, depuis le début de l’année, refusé l’accès au débarquement de plusieurs bateaux non listés par la (CTOI) Commission Thonière de l’Océan Indien. Ces navires étaient soupçonnés de s’adonner à la pêche illégale. Le ministre a estimé que Maurice doit lutter de toutes ses forces contre ce fléau qui ne pourra être éradiqué que par une étroite collaboration entre tous les pays riverains de notre Océan dans le cadre des accords de coopération qui ont fait l’unanimité lors de la dernière réunion de la CTOI, organisée à Maurice.

La livraison officielle a été faite vendredi lors d’une cérémonie officielle à laquelle participaient le président de la République, sir Anerood Jugnauth, les ministres des Affaires étrangères et de l’Agro-industrie, ainsi que les ministres malgaches des Affaires étrangères et de l’Agriculture qui, arrivés au pays spécialement pour assister à la cérémonie ont été forcés de rentrer précipitamment vers la Grande Ile pour le remaniement ministériel. L’aide de camp du président malgache, le colonel Jean Roland Ramananandra, était présent à la cérémonie.

ecueilli par Ax’s

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS