Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 06h02
 

Société

Elections

Lancement de la campagne nationale de sensibilisation et d’éducation civique à Toliara

mardi 16 octobre | Arena R.

Le lancement de la campagne nationale de sensibilisation et d’éducation civique en vue des prochaines élections, présidentielle et législatives, a eu lieu lundi dans la ville de Toliara, lundi. Il s’agit d’un projet mené par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en partenariat avec l’Institut électoral pour une Démocratie durable en Afrique (EISA).

Cette campagne, menée dans les 119 districts du pays vise tous les électeurs, en particulier ceux des zones rurales ayant souvent peu accès aux informations électorales ainsi que les femmes et les jeunes. Les citoyens en seront sensibilisés à l’importance du vote, à leur devoir citoyen de choix responsable et initiés aux procédures de vote et à l’usage du bulletin unique pour éviter tout risque de vote perdu.

L’objectif en est d’encourager la participation effective de tous les électeurs le jour du vote tout en leur transmettant l’ensemble des informations utiles au plein exercice de leur droit.

Le défi de la participation citoyenne reste un enjeu majeur de l’élection. Il nécessite des efforts sans relâche de la part des acteurs investis dans la réussite du processus. En effet, le vote massif de tous les électeurs constitue une garantie fondamentale pour la tenue d’élections crédibles, inclusives et acceptées par tous, que la CENI et ses partenaires appellent de tous leurs vœux.

La campagne durera jusqu’en avril 2019, entre dans le cadre du projet de Soutien au cycle électoral de Madagascar (SACEM), financé par un basket-fund et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Elle implique une diversité d’acteurs de la société civile œuvrant au niveau local et ayant bénéficié préalablement de renforcements de compétences en matière d’éducation civique électorale de la part de la CENI, EISA et du projet SACEM. 

3 commentaires

Vos commentaires

  • 16 octobre à 14:17 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Encore une fois , on ne peut que constater l’ irresponsabilité des belligérants concernés, la Ceni qui se réveille en fin de mandat, les prétendants sans quasiment aucun programme , et la sacem, ( C/° nous qui s’ occupe des droits musicaux des auteurs ) qui payés / basket-fund des UN , lancent une campagne d ’ édukassion 6vik , pour ne pas dire ne savent pas comment dilapider le pognon en payant des arrivistes pistonnés et fils 2 à rien foutre , avec aucune obligation de résultat !
    elle est pas belle la vie ?
    Pour cela des déplacement sont prévus, dans les meilleurs hotely, avec cocktails dignes de ces VIP, reste à savoir si le budget va leur permettre de se déplacer en 4#4 ou en hélicoptères ?
    Cette CENI devrait se présenter à la magistrature suprême remplissant le rôle de ce que les candidats ignorent totalement , et inexistant dans leurs programmes, qui sortis de fetes, Tshirts, et Toaka à volonté, ne proposent au final pas grand chose pour ne pas dire strictement rien ...
    Le paradis enfin retrouvé !

  • 16 octobre à 14:43 | Tsix (#10296)

    Mandray andraikitra tanteraka ny CENI amin’ny fampianaran ny mponina sy famporisihina ny vahoaka maba hamita ny adidiny. Ny tanjona dia ny hidirana amin’ny fifidianana madiio sy mangarahara tanteraka ary eken’ny rehetra.

  • 16 octobre à 15:50 | Toutoun (#10298)

    Tsy miandry fandokafana na fanindrahindrana fa aleo ny vahoaka no hitsara ny tantara ! zon’ny malagasy ny hahazo fampahafantarana feno momba ny tokony ataony mandritry ny fifidianana ary novalian’ny CENI avy hatrany sy notanterahiny izany @zao, mba tsy hisian’ny fanambakana ireo vahoaka

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 140