Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 15h52
 

Infrastructure

Marchés publics

La transparence sur les travaux de muséographie du Palais de la Reine reclamée

vendredi 19 juin | Mandimbisoa R.

En attendant la suite de l’affaire de « bonbons à 8 milliards d’ariary » au sein du ministère de l’Éducation nationale qui devrait passer bientôt au niveau du tribunal spécial pour les affaires de corruption ou Pôle anticorruption (PAC), une autre affaire à 8 milliards d’ariary fait le tour de la toile ces derniers jours. Il s’agit de l’attribution du marché des « travaux de réhabilitation et de la mise en place d’une muséographie au Palais de la reine à Manjakamiadana ».

Selon un document qui circule sur les réseaux sociaux, véhiculés notamment par des internautes et des politiciens, le marché est attribué à une société française « Presence France Sarl », ayant son siège à la Madeleine dans le nord de la France et qui évolue dans les publicités et les études de marché. Le montant du marché s’élèverait à 2 080 000 d’euros soit 8 378 240 000 d’ariary. Le contrat aurait été signé en novembre 2019. Et cette fois-ci, c’est la présidence de la République, par le biais de son unité de gestion de la passation des marchés qui est responsable.

Hier, lors d’une conférence de presse, l’alliance des partis de l’opposition (RMDM), toujours sur le qui-vive, a réclamé une transparence sur le financement des travaux de modification et de rénovation au Palais de la reine. Cette plateforme des partis politiques estime que le financement de ces travaux auraient dû figurer dans la loi de finances, d’autant plus que les dirigeants auraient indiqué que cela relève de fonds propre de l’État malgache. Le sénateur Jafera, membre de cette plateforme, affirme pourtant que les dépenses y afférentes ne figureraient pas dans la loi de finances 2019. « Dans la mesure où nous n’avions pas bien regardé, qu’on apporte alors des explications claires sur ces fonds », ajoute-t-il.

L’attribution opaque des marchés publics n’est pas chose nouvelle dans le pays, mais en temps de crise sanitaire et au vu des sommes exorbitantes à dépenser, une frange de la population s’interroge si cela répond vraiment aux besoins et fait partie des réelles priorités du pays. Dans tous les cas, les explications de l’exécutif sont attendues.

122 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juin à 08:23 | MALIBUC (#9345)

    On est fauché, on pleure d’avoir des aides et on jeté l’argent par les fenêtres alors que le peuple meurt de faim.
    Jusqu’où ira t on ?

    • 19 juin à 10:55 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      Fa ny tena mahavariana dia ity teny vahiny hoe colisée na coliseum ity dia tena tsy hafaka ao an-dohan-dry zalahy mihintsy e. Mba fantany ve hoe toerana fampiadian’ny mpanjaka na emperora fahiny tany Roma izany : misambotra olona vaventy dia mbola angezaina & antanjahana be kokoa, dia ampitafiana ilay atao hoe armures ka vatsiana fitaovana toy ny lefona & sabatra dia ... rotsksss, na samy glady no mifanandrina na mifanandrina @ biby masiaka.

    • 19 juin à 11:20 | mikeee (#10718) répond à MALIBUC

      Bienvenu en Afrique !

  • 19 juin à 08:34 | Isandra (#7070)

    Donc, le drapeau de Colas que tout le monde a vu, faisant polémique n’était que mise en scène, juste pour provoquer les andriana.

    • 19 juin à 09:21 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Des esclavagistes à Mada ,mais oui bien sur !
      S’il y avait des esclaves c’est bien qu’il y avait quelqu’un pour les vendre aux vazaha de le Réunion ou à d’autres !
      A la Réunion malgré le passé ,il y a des monuments,des statues ,des commémorations chaque années ,à Madagascar tout cela n’existe pas !
      Les autorités actuelles ,descendantes des négriers ,ont-elles quelques choses à cacher ?
      Parce que pour le remord, la repentance ,cela n’existe pas non plus dans certaines tetes de haut rang !
      Dire que chez nous on déboulonne les statues ,ici pas besoin ,car il n’y a pas de statues ,c’est beaucoup plus pratique ,non ?

    • 19 juin à 10:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Le drapeau de Colas, que l’Actutana a polémiqué à l’époque :

      https://www.actutana.com/depeche/oh-ma-belle-souverainete-nationale/

      Colas est une sous-traitance ?

      Ce n’est pas la première fois les détracteurs font circuler ce genre de document, ils ont déjà fait aussi sur Tanà-masoandro, un document affirmant que la réalisation de ce projet a été attribué à Filatex. Tout est possible dans cet ère de l’internet.

    • 19 juin à 10:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Anticaste ,vous écrivez : ""S’il y avait des esclaves c’est bien qu’il y avait quelqu’un pour les vendre aux vazaha de le Réunion ou à d’autres ""--- n’oublions pas - Avant d’etre mis à la vente ,ces hommes avaient été capturés ,arrachés à leur village ,à leur famille.lls étaient déjà des survivants.Ils n’avaient pas été sagayés ,hachés .Ils étaient des survivants. Ils avaient encore un espoir de vivre.

    • 19 juin à 10:52 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra ,
      Colas ou pas, votre petite diversion est stupide, LA QUESTION est simple, la dépense n’est pas inscrite dans la LF, alors dites aux malgaches ,d’où vient le financement ?
      DJ organics se trompe s’il pense pouvoir développer un pays avec des financements opaques , ça ne peut pas aller loin ! on ne peut pas TOUT dissimiler dans le 3P

    • 19 juin à 11:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lanja,

      Est ce que toutes les routes et les écoles à réhabilités sont détaillés une par une dans la loi de finance ?

    • 19 juin à 12:25 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Encore cette enivrée avec ses capacités de réflexion fragmentaires permises par ses vestiges de cervelle éprouvée durement par l’éthylisme en voie de légalisation…

      Et oui, dans une loi des finances votées et approuvées, que ce soit la version initiale ou celle rectifiée, le budget national est décliné par ministères, et les détails des rubriques budgétaires seront plus tard ventilés conformément au plan d’action adossé à la PGE, et cette dernière présentée par le gouvernement par ministère au niveau du parlement…et une fois voté, vous ne pouvez ni opérer un transfert budgétaire, ni une annulation ou amendement sans passer par le parlement, la seule permise est la négociation et arrangement au sein d’une même rubrique…pour dire que vous ne devriez pas utiliser le budget attribué au ministère de l’éducation, par exemple, pour acheter de kalachnikovs…

    • 19 juin à 15:09 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Isandra,

      <<<Est ce que toutes les routes et les écoles à réhabilités sont détaillés une par une dans la loi de finance ?<<<<

      je ne vais pas faire comme vous, je n’ai pas l’habitude de répondre une question par une question,.
      Je sais pourquoi les bonbons de 8 milliards sont dans la LF mais pas ce financement de plus de 2 millions d’euros.
      Parler de détails pour l’usage d’ une telle somme est une insulte pour les nombreux malgaches qui ne mangent pas à leur faim, qui n’arrivent pas à se soigner correctement.

      Continuer comme çà , tout va bien !

  • 19 juin à 08:43 | nez_gros (#10715)

    - bâtiment à l’architecture coloniale, palais des esclavagistes ;
    Quel était à l’époque,, le deal entre les Andriana et les Colons pour construire ce palais ?
    Quel est le deal entre Colas et TGV Rajoelina pour le reconstruire ?

    Les Malgaches ont le droit de le connaître....T’as capté ou pas gros

    • 19 juin à 11:02 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Pourquoi donc reconnaissons nous notre ile sous le nom de Madagascar. C’est un nom qui nous a été donné par les Coloniaux .Pour respect de nos ancetres ,le temps est venu de choisir pour la patrie un nom qui sonne bien malgache . C’est ainsi que la Haute Volta ,en Afrique , a pris pour nom Burkinafaso. Authenticité Oblige . Et l’ex Congo belge est devenu Zaire.

    • 19 juin à 12:40 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @ vatomena gros,mets à jour tes fiches, Zaire n’existe plus, cela s’appelle Congo démocratique actuellement .
      En outre, des malgaches vendus (nos dirigeants) veulent garder le nom Madagascar, bien que des vrais Malgaches veulent le changer, malheureusement ils ne sont pas au pouvoir.

      Ex : Jahavanay, a été dèjà avancé, nosy maintso aussi, etc...
      Ne t’en fais pas on y travaille

    • 19 juin à 12:57 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      3 millions d’euros pour cette chose ? alors qu’on est en pleine crise, des gens meurent de faim ?

      Les esclavagistes qui habitaient ce palais ont tué et réduit en esclaves des centaines de milliers des Malgaches,

      ils (les esclavagistes) continuent encore de faire mal à la nation indirectement avec cette somme pharaonique.

      Si on veut faire du tourisme par la royauté, parlons de Andrianampoinimerina, Andriandravalo, de Andriantsoly, Ratsimilaho,etcc...

      mais surement pas des rois qui régnaient depuis Radama, qui on fait un deal avec les colons, ils habitaient dans des structures coloniaux, et surtout s’habillaient comme les rois européennes

    • 19 juin à 21:25 | Bibi Fricotin (#10989) répond à nez_gros

      Bonne idée de changer le nom de Madagascar pour se démarquer de la filiation colonialiste !!

      Je propose Bananagascar ! ça sonne bien et c’est un symbole fort !!

  • 19 juin à 09:33 | kartell (#8302)

    A y regarder de plus prêt, cette entreprise française pose question de par son intitulé :

    PRESENCE FRANCE SARL situé à LA MADELEINE est une entreprise spécialisée dans le domaine de l’organisateur événementiel : Scénographie, muséographie (étude de faisabilité, programmation, conception, réalisation, MOA et maîtrise d’oeuvre) et communication (conseil, stratégie et audit), signalétique.

    Dirigé par M. Franco Amadei, gérant ?’...
    Aux bénéfices officiels de 2018 évalués à 43 800€ !....
    Rien sur ses réalisations et interventions dans le domaine qui nous intéresse , une opacité qui pose questions...
    Par contre, sur le compte Facebook de ce gérant, un lien montrant Rajoelina sous toutes les coutures , c’était la moindre des choses, non ?’...
    En fait, Rajoelina a joué dans son jardin de l’événementiel pour recruter des petites mains corvéables à merci , novices, sans expériences notoires, le partenaire idéal....
    Tirer la sonnette d’alarme, aujourd’hui semble être un peu tardif mais demander un peu de transparence, c’est pareil que demander à un aveugle de lire Tribune !.....

    • 19 juin à 09:49 | betoko (#413) répond à kartell

      En 2018 ? Sur quels réseaux sociaux on peut lire ce contrat ?

    • 19 juin à 10:06 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ betoko

      Voici le lien mais les détails de son bilan sont très lapidaires !....
      https://www.societe.com/societe/presence-france-sarl-950383661.html

    • 19 juin à 10:58 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      >i> les détails de son bilan sont très lapidaires !..?

      Ayant des CA au moins 1 Millions, pour vous, c’est lapidaire ?

      A mon avis, un société ayant un CA annuel plus d’1 millions d’euros, fait partie des grandes.

      Sur le site d’infogreffe, on peut :

      Clôture CA Résultat Effectif
      31/12/2018 1 285 016 € 43 752 € 12
      31/12/2017 2 395 093 € 33 263 € 13
      31/12/2016 1 191 671 € 36 992 €
      31/12/2015 1 269 369 € 2 088 € 13

      https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/950383661-presence-france-591089B010500000.html?typeProduitOnglet=EXTRAIT&afficherretour=false&fbclid=IwAR3lPwOdr8CTIN6j6q7K-_we3MDc_Y3D8eJGgGksorlYaTedjIfVh6k3PGw

      C’est une société qui a parmi de ses spécialités la muséographie :

      https://www.agence-presence.fr/fr/nos-metiers/museographie/

    • 19 juin à 11:54 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      Beaucoup de mousses et de bla-bla-bla mais avec quel CV concernant ses réalisations antérieures dans le domaine de la culture ?’.
      Mystère et boule de gomme !
      Une entreprise du fin fond du nord de chez Maman alors que Rajoelina a tambouriné le savoir-faire endémique avec son COVID magique !....
      Coup de canif dans le contrat, visiblement ou mémoire furtive ?’....

    • 19 juin à 12:00 | Behantra (#9165) répond à kartell

      C’est l’unité de gestion de la passation des marchés de la présidence qui en est responsable

      Et la personne qui dirige cette unité , c’est qui ?

      Et puis , cette ’Présence France’ est donc spécialisée dans l’organisation de l’évènementiel

      OK , mais 8 milliards ariary , c’est pas rien !

      bôkalaïkon1er... y en a marre de tes k.o.n.n.e.r.i.e.s

      En agissant ainsi on a bien compris que t’en as rien à foutre des réactions des malagasy , que tu
      considères comme des k.o.n.s

      Dégage de là

    • 19 juin à 13:40 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Regardez bien le dernier lien, vous pourriez apprendre quelques choses à propos de cette société,

      Et citez-nous, si vous connaissez des sociétés spécialistes en muséographie qui ont autant d’expérience à Madagascar,

    • 19 juin à 13:42 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Behantra,

      Vous pouvez crier comme vous voulez, mais, pour la plupart de Malagasy, aoka hazava fa ny asa vita ihany no ifampitsarana, dit tous les jours, un hovalahy, que les andriana apprécient énormément.

    • 19 juin à 14:16 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      Effectivement cette société œuvre et a œuvré dans ce domaine mais il s’agit de toutes petites structures régionales qui n’ont qu’un impact d’intérêt national très confidentiel ..
      Aucune intervention dans les musées de renommée internationale, bref, un second couteau dans sa catégorie....
      Autre remarque, on ne peut pas dénoncer lors de cette pandémie un néo-colonialisme rampant de la part des industries pharmaceutiques après avoir fait un tel choix pour s’occuper du cœur névralgique de l’unité nationale Malagasy !....
      Voici qui devrait vous intéresser ....
      https://www.rtbf.be/info/monde/afrique/detail_le-prix-de-la-vanille-chute-de-plus-de-60-madagascar-premier-producteur-mondial-tente-de-limiter-les-degats?id=10524890

  • 19 juin à 09:53 | I MATORIANDRO (#6033)

    ALEFA, ALEFA ;

    Mety io kah.

    TOHIZO, TOHIZO.

    Zahay mitazana fotsiny.

    Mankasitraka daholo ireo fozaorana nampanofisina.

    mersi trezeda.

  • 19 juin à 09:58 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    "Aider le tiers-monde c’est s’aider soi-même" François Mitterrand lors de la conférence de la Baule.
    Devant la sévérité de la lutte contre la corruption, les invasions fiscales et les biens mal acquis en France, je doute de la véracité de cette information associant des sociétés de droit Français dans de telle combine à moins que...

  • 19 juin à 10:09 | betoko (#413)

    Anticaste
    C ’est le 20 décembre (desambe) qu’on célèbre à l’ile de La Reunion la fête kaf (cafre) par des descendants d’esclaves et de quels statuts vous parlez , pouvez vous nous en citer un seul ?
    Selon la majorité des réunionnais , tous les malagasy sont des descendants d’esclaves et sont des races inférieures
    Mes arrières arrières grands parents avaient des esclaves et je n’en suis pas fier mais selon mes grands parents ils n’ont jamais vendu un esclave à qui que se soit

    • 19 juin à 11:08 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Ah l’esclavage ! c’était la grande époque où Madagascar était totalement indépendant ,vivait suivant ses coutumes propres,ses ressources naturelles et ne mendiait pas auprés du monde entier pour survivre .

  • 19 juin à 10:18 | betoko (#413)

    Kartell
    Je suis très déçu , je croyais que vous aviez publié le contrat que cette entreprise avait signé avec la présidence de Madagascar pour la cknstrction du Kianja Masoandro

    • 19 juin à 10:26 | kartell (#8302) répond à betoko

      Pour cela, il faudrait avoir ses entrées au palais, et même, ce n’est pas sûr que l’on vous mette dans la confidence !...
      Désolé, mais l’émergence a ses petits secrets, ceux d’un orfèvre en la manière !.....

  • 19 juin à 11:20 | olivier2 (#9829)

    Relance de l’économie " à la gasy" : ou comment traire ce qu’il reste d’entreprises dans ce pays..

    Introduction de l’AIRS dans la LFR2019 !!

    kesako l’AIRS ra-Olivier2 ?

    Bah il s’agit d’une avance d’impôt pour les exportateurs..à qui "on" demande de payer dorénavant 2% d’avance sur impôt sur leurs facture à l’export !

    CHAPEAU LE PLAN DE RELANCE !

    A force de creuser, il vont atteindre l’hémisphère nord !

    LOL

  • 19 juin à 11:58 | ANTICASTE (#10704)

    Olivier,
    Je comprend pourquoi ils mettent des bac- à la tète de leur état fantoche !
    Ben oui si vous mettez des vrais ,des compétents dûment formés ,ils auraient tellement honte de faire des trucs pareils,qu’ils se sauveraient en courant !
    Donc tu mets des demeurés cons et ils te font n’importe quoi !
    Hein Isandra !

    • 19 juin à 12:26 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Oui c’est bien une dimension qu’il faut prendre en compte ,intelligent un peu, mais pas trop pour les lampistes !
      C’est ce qui correspond bien au DJ ,nous avons bien vu ses limites dans l’histoire du CVO !
      Faut etre taré pour se lancer dans une histoire pareille ,rien a y gagner que des coups !
      Mr Rajoel veux s’attaquer à big pharma tout seul ,quelle connerie !
      Ferait mieux de s’occuper des problèmes de ce pays qui sont légions !

    • 19 juin à 12:49 | Jipo (#4988) répond à ANTICASTE

      Bonjour .
      Il n’ y a pas que les statues qu’ ils déboulonnent, ils incendient les cathédrales, pillent les églises, imposent le cacher ou halal , remettent en cause notre Histoire, nos fêtes religieuses, notre culture la langue française, interdisent les crèches dans les mairies, c ‘est vrai que la France n’ a aucune culture, aucun passé, qu’ il faut noyer le plus rapidement possible dans un melting pot de "richesse" pour tous, de démocratie VS embrayages plus tolérante, humaniste et politiquement correcte, une démocratie antifa beaucoup plus adaptée et conforme avec les directives Européennes ...
      Les antiracistes comme les kif nos gôcho : bien sous tous rapports !
      https://www.youtube.com/watch?v=qTQsPAZ9Yr8&feature=youtu.be

    • 19 juin à 12:59 | Jipo (#4988) répond à ANTICASTE

      Le meme que la Police laisse manifester dans la joie et la bonne humeur lors de la manif contre le racisme !!!
      Comme par hasard, pas de lacrymo, pas de LBD, pas de : vagues ...
      https://twitter.com/LDNAOFFICIEL/status/1269756244358770690
      Mais c’ est de la conspiration faf n’ est-ce pas ? populiste 😂 !
      PUISQU’ON VOUS DIT : UNE RICHESSE ...

    • 19 juin à 13:32 | Jipo (#4988) répond à ANTICASTE

      Des konneries kon vous dit , mais ils sont de + en + nombreux, comment se fesse ?
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-ennemis-de-l-interieur-225187

    • 19 juin à 15:51 | lé kopé (#10607) répond à ANTICASTE

      Le problème de ce Pays est d’avoir laissé les opportunistes, et les voyous prendre les rênes du pouvoir . Quelle en est la cause ? Sous prétexte de ne pas se mêler avec les fossoyeurs du régime ,le personnel qualifié s’est envolé sous d’autres cieux , pour voir si l’herbe y est plus verte , et les autres qui sont restés sont : soit éjecté des organes de décision pour cause d’incompatibilité , ou,deviennent des complices de ces sbires , pour l’intérêt supérieur de la "Ration". Il reste un pourcentage minimal (6%) d’après les caciques du régime ,qui vocifèrent sur les réseaux sociaux (dont je fais partie). Nous remplissons ici ,notre rôle de "lanceur d’alerte " pour éveiller les consciences , mais certaines personnes malintentionnées , persistent à nous traiter de supporter indéfectible du laitier ...Quoiqu’on en dise , c’est le seul qui ait su maintenir notre économie hors de l’eau, et les chiffres là dessus sont incontournables ...Bref , soutenir ce régime ,c’est en être complice ,et dans le droit pénal , le complice écope de la même sanction que le coupable . Il n’est pas trop tard pour se raviser ,et comme durant la seconde guerre Mondiale , les "collabo" sont tous devenus des "justes" , c’est à dire des patriotes ,quand la libération est arrivée ...Les revendications des différentes couches de la société ne sont pas de bonne augure ,surtout que la classe moyenne est déjà aux oubliettes depuis longtemps .
      "Ventre affamé n’a pas d’oreilles ".

    • 19 juin à 16:03 | Shalom (#2831) répond à ANTICASTE

      @ 19 juin à 11:58 | ANTICASTE (#10704)
      … Donc tu mets des demeurés cons et ils te font n’importe quoi !
      Hein Isandra !


      Anticaste, vous écrivez de "demeurés cons", et ils ne vous menacent pas ; j’ai mis "malade" et paf ! je reçois ce qu’ils pensent que je dois recevoir !

    • 19 juin à 16:38 | Shalom (#2831) répond à ANTICASTE

      @ 19 juin à 15:51 | lé kopé (#10607) répond à ANTICASTE ^
      "... soit éjecté des organes de décision pour cause d’incompatibilité , ou deviennent des complices de ces sbires , pour l’intérêt supérieur de la "Ration".".


      J’apprécie beaucoup les jeux de mots comme la dernière expression.

      Sincèrement, je ne connais pas les autres forums, mais à la place de DJ et de ses "sbires", à voir les commentaires, critiques, conseils sur celui de MT, je me poserai des questions.

      Bien sûr, cela n’empêche pas la présence de certains qui sont parfois trop lourds mais dans la globalité, c’est vraiment des sources d’inspirations et de réflexions.

      Tant mieux, c’est une part de participation à notre vie nationale. Dommage qu’il y en a qui voit les choses autrement.

  • 19 juin à 12:00 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Eo amin’ny fandinihina ny fizotry ny fivoaran’ny fiarahamonina, dia ilaina tokoa ny fisokafan’ny vavahadin-tsaina ka hitondrana fomba fijery mivelatra, ary tsy natao hitanila fa natao kosa hiompana amin’ny fihevitra sy fandinika ankapobeny ary mipaka mandona ny lalantsaina mandrafitra ny vontoatinkevitra naroso.

    Misy teboka vitsy tiana hisongadina mba tsy handiso ny fiheveran’ny sasany manoloana ny tranga misy ankehitriny, aoka ho tsorina avy hatrany fa misy mihintsy ny mikatsaka disadisa sy lonilony ara-piarahamonina eto, ka mihevitra ireto farany ireto fa ny fampidirana lohahevitra handranintana io lonilony io dia mety hahazoana mitondra fizarazarana sy fitsitokotokoana izay heverin’izy ireo hararaotina hifehezana ny fahefana izay manomboka mizaka kihana sy efa goragora ary nindaosin’ny fahatokisana nandositra ny angoantenda…

     Ny olomboafidy eny amin’ny Antenimiera dia heverina, ary izay no apetraky ny lalàna fototra, fa misolo tena ny vahoaka fehezina, ary ny Antenimiera no manome fankatoavana ny tetika, paikady, ary fitantanana ankapobeny hoentin’ny mpitondra mizaka ny fahefana mpanatanteraka. Noho izany, ny tetibola, ny fampiasana ny sorabola, ny loharanombola ampiasaina, ny fomba nentina nandaniana sy nampiasana ny vola, ary ny fepetra fitantanana ny volampanjakana, izany rehetra izany dia ilaina ny fankatoavan’ny Antenimiera, ary omeny tsodrano amin’ny alalan’ny latsabato ataony ho fanomezana antoka izany fankatoavana izany. Noho izany, rehefa tsy voasoratra ao anaty tetibola nahazo fankatoavana izany ny fampiasambola iray, dia NA vanimpotoana ankamehana no misy noho ny antony hoe tsy amperinasa sy miantona ny Antenimiera, NA tsy ara-dalàna sy tsy mifanaraka amin’ny lalampanorenana ny fizakana ny fahefana nampiasana ny vola…ary iarahana mahalala fa tamin’ny telovolana farany 2019 dia tsy nisy, ary tsy nitranga ny ankamehana ary niasa sy nijoro ary nizaka andraikitra ny Antenimiera…

     Tamin’ny volana oktobra 1958 nitsanganan’ny Repobilika voalohany teto amin’ny Firenena, sy tamin’ny volana Jona 1960 nanomezan’ny mpanjanatany ny fahaleovantena politika, dia nisy Fanjakana nanankasina sy nandrindra fiarahamonina, ary mbola notoavina maromaro teto Madagasikara, toy izany ny Fanjakana Antemoro, Antanosy, Sakalava, Antakarana, Zafirambo Antanala, Antambahoaka…ny tsara homarihina sy hotsindriana mafy dia ny hoe : tsy nizaka fahefana ara-politika ireo Fanjakana ireo fa kosa nizaka fahefana sy rafitra ara-piarahamonina…fa ny lalàna nihantra sy velona, ary novelomina taminkery, dia ny lalàna nataon’ny rafitra sy fahefana mpanjanatany.

     Fa tamin’ireo vanimpotoana roa manokana natsidiko etsy ambony ireo, dia ny Fanjakana Merina teto Antananarivo no efa nofoanana ny taona 1897, ary ny toerana nonenana sy niasan’ny Fanjakana Merina dia nalain’ny mpanjanatany ary nobaboiny…fa tsy mba nataon’ny mpanjanatany toy izany akory ireo Fanjakana sy rafi-piarahamonina nolazaiko etsy ambony, fa ny nahamaika ny mpanjanatany dia ny hamotika, handrodana, ary handrava ny rafi-panjakana Merina, sy hifehy ary hanosiosy ny kolontsaina Merina.

    Ny tiana haoitra dia ity : ny varotra sy fifanakalozana, ary fifaneraserana tamin’ny vahiny alohan’ny fanjanahantany, dia niainga avy eo amin’ny seranana efatra lehibe tamin’izany vanimpotoana izany, dia ny teo amin’ny Fanjakana Sakalava (helodrano Bombetoka, iny eny Amboanio iny mbola hahitana ny marika maneho izany), ny teo amin’ny Betsimisaraka (Toamasina, Maroantsetra), ny teo amin’ny Antambahoaka (Mananjary), ary ny Antanosy (Taolagnaro), sy ny teo amin’ny Antakarana (Vohémar)…fa nahoana ny mpanjanatany no tsy tany amin’ireo toerana mbola nisy Fanjakana manankasina sy notoavin’ny fiarahamonina ireo no nametraka ny foiben’ny fahefana fanjanahana nataony ? nahoana no tsy maintsy niditra taty afovoantany izy ireo nametraka ny foiben’ny fanjanahana nataony ? Ary nahoana no ny toerana, sy ny Fanjakana Merina irery no nanaovany lalàna manokana ny fandrodanana sy fandravana azy ?

    Ankehitriny, io tsy azo hafenina io intsony indray fa ny tantara, ny vakoka, ny harena ara-kolontsaina navelan’ny lasa eo amin’ny Rova eto Antananarivo, izay nitahiry ny fahiny milonjehitra ny vanimpotoana faha-mpanjaka teto Imerina, dia io fa miharihary tokoa ny fanosihosena, ny fanazimbazimbana, ny fanevatevana, ny fanotana fady…satria nahoana ary ? satria ve matanjaka sy manankery ny taranak’i Rasanjy ankehitriny ? satria ve ahiana haneho fihetsehana haneho hevitra mamboraka ny tsy fahatomombanan’ny fitantanana sy fizakana fanehoana ny fahefana i Antananarivo ankehitriny dia, tsy maintsy atao izay hamotehana ny Hasina, ny lovam-piarahamonina, ary ny tantarany ?

    Antso no atao amin’ny Faritra rehetra hafa izay mbola mankato sy manaja ny fahefana ara-drazana rehetra eto amin’ny Firenena ankehitriny, fa efa mandindona sy mieloelo eny ny fanimbazimbana anareo rehefa tsy vonona ny hankato sy hanompo azy amin’izao vanimpotoana izao sy ny ho avy ianareo…

    • 19 juin à 17:39 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Mitondra jaky mena daholo amin’ny rahampitso.

      Tandremo anefa, fa tsy misangy koa ny mpitandro ny filaminana, satria mbola tsy azo atao ny mivorovoro izao.

  • 19 juin à 12:03 | Shalom (#2831)

    Transparence, transparence, transparence …
    Mais combien de fois le peuple a-t-il réclamé la transparence ?
    Réponse à la DJ chaque 15 jours à la TV et les mêmes rengaines.
    Puis-je vous confier mes peurs : peut-être que ce DJ est malade.
    Je dis cela parce que quelqu’un de normal ne peut pas avoir un tel niveau de contradiction et de facilité de mensonges avec soi-même.

    Pour illustrer ces dires, voici un extrait de la Gazette de la Grande Ile du 17 juin 2020 :

    "A chaque intervention du Président de la République il y a des annonces ou il y a eu des annonces tonitruantes avec des précisions qui supposent que tout cela est bien préparé, tout cela est bien travaillé. Le stade de la pandémie est au 1 notamment tant que les cas confirmés sont moins de 300, aujourd’hui on a largement dépassé les 300 cas confirmés mais on est toujours au stade 1 selon le Président de la République, le Ministre de la santé lui avait dit auparavant qu’on est au stade 3 mais comme le Chef a toujours raison… allez, on va dire qu’on est au stade 1 et 3 , ce qui donne le chiffre fétiche : 13. Autre annonce, dès la semaine de l’annonce tous les fokontany seront équipés d’ordinateur, on va entrer à l’ère de la digitalisation des résidents de chaque fokontany. C’était une annonce du mois d’avril, on était en droit de penser que les ordinateurs étaient prêts à être distribués dès le lendemain de l’annonce et que tout serait prêt en une semaine. Aujourd’hui, toujours rien dans les fokontany, pas de digitalisation, le Chef Fokontany est donc un incapable. Autre annonce la remise en marche des laboratoires dans le mois qui suit, mais on en est encore à des tests qui se font dans des endroits limités et plusieurs laboratoires qui étaient cités restent encore dans leur état d’avant l’annonce du Président.
    Décidemment, les responsables de ces laboratoires traînent les pattes et ne suivent pas le rythme…enfin, si on a donné les moyens pour redémarrer ces laboratoires. Puis il y a eu l’annonce de cette usine, la plus grande en Afrique, en un temps record – volontairement on ne mettra pas le délai annoncé par le Président que tout le monde a entendu – sauf que dimanche dernier le Président a annoncé que les matériaux vont arriver par le prochain cargo ! Beaucoup d’annonces avec des délais très précis, beaucoup d’annonces avec des précisions de ce qui sera fait, et surtout beaucoup de contradictions, de confusions… on ne dira pas du vent car on espère tous que toutes ces annonces seront réalisées.
    On souhaite juste que quelqu’un dise au Président de cesser de donner des délais irréalistes car toutes ses interventions sont archivées, enregistrées… et un jour des esprits malins vont reprendre les différentes annonces et mettre à nu les contradictions. Qu’est- ce que la jeune génération va alors retenir du Président ? Ce n’est pas un bonimenteur quand même ! Peut-être que la nouvelle génération entendra encore la fameuse expression “disodiso kely tsy maha mort” (dans le sens des petites erreurs pas graves, pas mortelles !) et c’est cela qu’elle comprendra plus tard : ne jamais se fier à ces annonces tonitruantes.
    La Gazette"

    • 19 juin à 13:48 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Puis-je vous confier mes peurs : peut-être que ce DJ est malade.

      Quand même, traiter notre Président d’un malade comme ça, vous êtes allé très loin dans votre délire. Mais, c’est noté,...on s’en souviendra.

    • 19 juin à 15:29 | saint-augustin (#9524) répond à Shalom

      SHALOM,information :
      Un ami vient de m’informer que Le tambavy est vendu aux Comores 25 cents(de l’euro)le flacon.
      Qu’est que vous pensez si vous postulez pour être le représentant de la marque Tambavy pour les Comores et l’AFRIQUE de l’EST ou si d’autres sont intéressés comme les Malagasy MIOVA FO du temps de Mr RAJAO.

    • 19 juin à 15:29 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Menaces, menaces, chantage ? C’est l’outil et l’arme des faibles.
      Demandez à un psy (chologue ou chiatre) s’il y a des faux dans ce que j’ai écrit.
      Si c’est faux, je suis prêt à reconnaitre, dans le cas contraire, je persiste.

    • 19 juin à 15:51 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 19 juin à 15:29 | saint-augustin (#9524) répond à Shalom ^
      SHALOM,information :
      Un ami vient de m’informer que Le tambavy est vendu aux Comores 25 cents(de l’euro)le flacon.
      Qu’est que vous pensez si vous postulez pour être le représentant de la marque Tambavy pour les Comores et l’AFRIQUE de l’EST ou si d’autres sont intéressés comme les Malagasy MIOVA FO du temps de Mr RAJAO.


      Elle est mignonne cette proposition … Pourquoi pas l’injection et les gélules aussi !

    • 19 juin à 16:18 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Attention mon ami Shalom , Isandra a lancé une menace en rapport avec ses responsabilités envers leur Calife . Elle a dit ,c’est noté ... C’est une reconnaissance d’un Etat "souverain " qui ne transige pas devant l’outrecuidance des révoltés ,qui ne veulent pas se plier aux "diktat" de leur chef patenté . Le temps des DGID n’est pas révolu , vu que le flibustier n’est pas loin du poste de commande . Souvenez vous que dans ses conférences de Presse , l’Amiral a confessé qu’il a été maintes fois sollicité pour un coup d’Etat , mais il n’a jamais franchi le pas . La dernière en date est de 2009 , et il a confirmé que notre "leader éclairé " était prêt à l’accueillir à Ivato pour son retour , s’il contribuait à cette destitution de Ra8 . Il a ensuite déclaré qu’il y a renoncé (à la destitution) ,quand il y avait "mort d’hommes "et qu’il ne voulait pas être complice de cette tragédie . Grâce à Internet et à la digitalisation , toutes ses assertions sont gardées intactes ,et peuvent être consultées à tout moment .

    • 19 juin à 17:06 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Lé kopé,

      Nous avons noté pour l’avenir, s’il a raison ou pas, c’est le temps qui nous le dira et jugera.

    • 19 juin à 17:51 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Merci Lé Kopé, j’ai bien noté ce que j’ai appelé "menaces".
      Tsy misaron-tava intsony ny sibira sy ny fomba fanaony.

  • 19 juin à 12:10 | betoko (#413)

    19 juin à 11:08 | vatomena (#8391) répond à betoko ^

    Ah l’esclavage ! c’était la grande époque où Madagascar était totalement indépendant ,vivait suivant ses coutumes propres,ses ressources naturelles et ne mendiait pas auprés du monde entier pour survivre .
    En effet Ravatomena ce fut la belle époque , mais hélas , les bonnes choses ont toujours une fin , et les colons dés leur arrivée nous ont pillé à commencer par nos bois précieux dans tout l’ouest de Madagascar . Et à cette époque , nous n’étions que quelques milles . Savez vous que La France elle mendie aussi , et ceux qu’on nous prête , il faut les rembourser , ce n’est plus de la mendicité et les FMI ou BM , ne prête pas gratuitement , ces deux institutions ont des comptes à rendre aus pays prêteurs à savoir les grandes puissances

    • 19 juin à 13:44 | vatomena (#8391) répond à betoko

      L’esclavage était peut etre un fructueux commerce pour les rois ,les reines ,l’aristocratie mais c’était une calamité pour le pays. On vivait dans la peur de la tribu voisine ou meme du village apparenté.La conséquence de ce trafic était dramatique .Le pays qui était déjà vide d’hommes sur un immense territoire se vidait encore plus .Fort heureusement ,un jour ,en1997 ,il y eut abolition de l’esclavage... qu’on oublie un peu trop souvent de célébrer

    • 19 juin à 13:53 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Correctif : en 1897 -l’abolition de l’esclavage délivrait des milliers de malgaches.La grand mère de notre nénène avait vécu ce temps là. Chaque fois qu’elle passait au pied de la statue équestre de Galliéni à Ambohijatovo ,elle s’immobilisait et priait pour l’ame du libérateur . Ses enfants seront des malgaches libres et rémunérés comme enseignant ,infirmière,secrétaire...

  • 19 juin à 12:22 | betoko (#413)

    Vatomena
    Comment nous devrions appelé Madagasikara ,Nosy Mena , Nosy Lavabe , Nosy Ngezabe ? Zaïre a changé d’appellation et ne porte plus ce nom

    • 19 juin à 12:51 | olivier2 (#9829) répond à betoko

      "Nosy Betoko"

      A mon avis ça collerait bien à la réalité..

      LOL

    • 19 juin à 13:12 | kartell (#8302) répond à betoko

      Depuis que certains pays ont épousé d’autres appellations qui ont viré à la catastrophe : la Rhodésie en Zimbabwe, le Zaïre en République démocratique du Congo, le Dahomey en Bénin ..
      Croire que changer de costume change son homme est illusoire et trompeur ...
      Assumer le poids de son histoire est bien plus profitable que de jeter à la corbeille de ses frustrations ses vraies origines qui sont ce qu’elles sont et non ce que nous voudrions qu’elles soient !...
      L ‘Allemagne a su magnifiquement refaire son unité nationale en réunifiant sa sœur de l’est au prix d’un effort économique énorme tout en conservant son « Deutschland » pourtant de triste mémoire pendant la seconde guerre mais les allemands ont assumé le poids de leur histoire droit dans les yeux ...
      Cela devrait nous servir d’exemple même si la barre allemande est très, très haute !...

    • 19 juin à 13:44 | nez_gros (#10715) répond à betoko

      Gros Kartell le colonisé d’esprit, l’homme (ou la Femme) qui lit Le Monde.fr(journal Français) pour comprendre ce qui se passe à Madagascar.

      C’est comme si demander à un Français de lire ZEITUNG pour comprendre la France...

      Tu veux que Zimbabwe redevienne Rhodesie, nom qui rend hommage à Cecil Rhodes, homme d’affaires britannique, premier ministre de la colonie du Cap, fondateur et administrateur de la BSAC

    • 19 juin à 13:56 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Nosy mena en effet correspondrait bien à une vérité tangible

    • 19 juin à 14:29 | kartell (#8302) répond à betoko

      nez_gros , vous devriez changer de pseudo car il est insultant pour tout ceux qui aujourd’hui réclament que l’on supprime des pans entiers de l’histoire de notre planète ...
      Et je vous laisse à vos suppositions rustiques et abruptes ...

    • 19 juin à 15:00 | nez_gros (#10715) répond à betoko

      @kartell, c’est tout ce que tu trouves à dire ?
      - quelle histoire tu veux dire, l’histoire écrite par les vainqueurs ?

      Que Brazaville reste Brazzaville en l’honneur du bienfaiteur Pierre Savorgnan de Brazza.

      Que les rues Malgaches ne soient pas débaptiser, mais porteront toujours le noms de ce général Massacreur GALLlENI

      Quant à nez-gros, c’est simple un nez gros c’est de la beauté et de la bonne respiration et de l’expiration, et j’en suis fier

      Tant que les lions n’auront pas de griots pour chanter leurs hauts faits, les histoires de chasse, continueront d’être chanter pour la gloire des chasseurs.
      Proverbe africain

    • 19 juin à 15:36 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Galliéni ’ général masiaka - celui qui a donné la liberté aux esclaves ,qui a crée pour les malgaches l’assistance médicale gratuite ,la première école de médecine , l’école,le Myre de Villers pour la formation de véritables fonctionnaires ,qui a ouvert les premières routes et fondé l’Académie malgache.,qui a crée le premier jardin botanique .Ce diable d’homme mettait son nez partout . Le ’vélirano ’d’un Galliéni était tout de suite mis à exécution comme le regretté TCE. Cependant ,pour la pacification ,le général masiaka a su éviter les pires exès. Sa troupe n’a jamais découpé à la machette l’ennemi pour jeter au fleuve les restes humains, pour priver le martyr d’une sépulture comme plus tard les rebelles de 47 traitèrent leurs victimes. Général masiaka tu ne règne plus sur la terre malgache .Ta statue équestre du jardin d’Ambohijatovo a été déboulonnée.Le pays respire mieux.

    • 19 juin à 21:32 | Bibi Fricotin (#10989) répond à betoko

      "Bananagascar" ou Bonobogascar au choix !

  • 19 juin à 14:03 | betoko (#413)

    Katelle
    Croire que changer de costume change son homme est illusoire et trompeur ...
    Assumer le poids de son histoire est bien plus profitable que de jeter à la corbeille de ses frustrations ses vraies origines qui sont ce qu’elles sont et non ce que nous voudrions qu’elles soient !...
    Vous avez raison ,c’est comme Leningrad , Stalinegrade ou Ho Chy Min ville au lieu de Saîgon
    ,est ce qu’on devrait laisser les appellations Lycée Galliéni et Jules Ferry ou les changer de noms en mémoire des illustres malagasy , tels que DOX, Siméon Rajaonina ou Ralaimongo voir au nom de nos rois et reines ?

    • 19 juin à 14:14 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Post scriptum---Le cas de Ralaimongo -que vous citez - est ambigu. En 1917 ,il s’est engagé volontaire pour aller défendre le pays colonisateur .

  • 19 juin à 14:09 | Isandra (#7070)

    Shalom, c’est un autre article de LGDI, qui décrit bien les détracteurs de ce régime :

    "A l’instar d’Andry Rajoelina, faire du mot Emergence avec un « E » majuscule, l’objectif essentiel d’un projet de société tout au long d’une campagne électorale très passionnée, même avec toute la sincère bonne foi du monde, c’est inévitablement s’attirer dès le départ les foudres de toutes les ambitions déplacées. Les prétendants à la magistrature suprême pour en en faire une voie royale n’ont qu’un rêve en tête : s’enrichir très vite et un peu plus encore par les moyens les plus vils et scandaleux. Mais avec tous les honneurs qui vont avec. Pour faire bonne conscience de cette forme de mauvaise foi appliquée sans vergogne avec une forte dose de démagogie, tous les acteurs politiques qui ont raté l’occasion de se faire adouber par les urnes n’ont plus autre chose à faire que s’acharner sur l’actuel président élu de ce second quinquennat de la 4ème République.

    Quoi qu’il fasse le nouveau Chef d’Etat, ses détracteurs s’adonnent avec l’aveuglement de têtes-brulées et sans aucune retenue à des véritables « actes et manœuvres » que les lois pénales punissent de très lourdes peines. Avec toute la lâcheté imaginable, ils se retranchent tous derrière les fourberies de la bannière d’une opposition imaginaire dépourvue de ne serait-ce que d’un minimum de cohésion structurelle valable. Composée de tous les ramassis d’individus qui, après avoir leur vocation dans tel ou tel secteur, pour se faire valoir sur le plan social, cette foule d’agitateurs patentés avec une forte dose de diffusion de fausses nouvelles, organise ouvertement à travers les réseaux des campagnes d’outrage au Chef de l’Etat. Les commanditaires de cette sédition qui ne dit pas son nom cherchent par tous les moyens à installer des troubles à l’ordre public, par « l’incitation de la population à ne pas avoir confiance dans les autorités ». Avant même que le coronavirus cet ennemi invisible ne viennent compliquer la situation socioéconomique de ce pays déjà appauvri à dessein par ses prédécesseurs véreux, pilleurs de deniers publics valets corrompus d’une certaine communauté internationale portée sur le pillage de nos ressources (les richesses minières et l’accaparement des propriétés privées et surtout étatiques), le mécanisme était déjà enclenché. Les acteurs sont tous déjà en scène, Andry Rajoelina n’est pas dupe et droit dans ses bottes il attend de pieds fermes la horde des barbares. Il n’est pas sans savoir que les mouvements de dénigrement sur les projets de la nouvelle ville, la réhabilitation du Palais de la Reine et la construction d’un Colisée à proximité et les structures de l’Etat suffisamment infiltrées par des courtisans qui mangent à tous les râteliers pour dormir sur ses lauriers. Il faut vraiment avoir une mentalité de suicidaire pour ne pas comprendre les finalités de ces quelques membres du gouvernement qui traînent les pieds. Ces canards boiteux ne font que ralentir le rythme dans cette course contre la montre pour parvenir à l’avènement d’un progrès vers le développement au sens absolu et singulier du terme. Le détermination d’Andry Rajoelina et de tout le pays à croire à « un renouveau du goût de vivre et d’entreprendre » est tout à fait le contraire de l’époque révolue du verbalisme creux et trompeur des spécialistes des discours mensongers de Marc l’envoûteur et de Rajao l’expert comptable d’une infinité de mauvaises pratiques financières trompeuses catastrophiques pour Madagascar. Pour atteindre son plein effet les efforts conjoints du pouvoir et de la population il y a lieu de se pencher davantage sur l’amélioration de la condition humaine. Surtout après les épreuves et les leçons générées par l’invasion de cette sorcière de 19 ans née en Chine, a grandi fait des ravages en France, puis en Italie avant d’être exorcisée et maîtrisée par Andry Rajoelina, l’IMRA et le personnel soignant avec un « Tambavy » de plantes médicinales bien de chez nous. Moralité : bande de politicards arrêtez de râler. Ne tirez sur le pianiste !"

    • 19 juin à 14:31 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      La ou on parle de sorciere, l enivree rapplique pour se rappeler de ses talents...elle adore les cadavres cette Isandra, c est normal pour un necrophage de son espece...et oui, le peuple est decime et se meurt a petit feu, mais elle jubile...

    • 19 juin à 15:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Hihihi Masina ozy, hoy i Ikelimalaza, avarintsika any Ampamarinana i Nenintoa io, fa mihinan-kisoa ozy !

    • 19 juin à 16:10 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Qui vous a écris ce tas de mensonges et de fantasmagories ?
      Un ami proche ?
      J’ai bien aimé l’histoire de la sorcière de 19 ans qui viens de Chine et que votre DJ a combattu alors qu’il était sous effet de drogue douce !
      Beaucoup d’imagination ,on sent bien que vous ne vivez pas sur la même planète que la notre !
      Dites moi le nom de l’auteur de ce conte pour enfant ,je voudrais le présenter a un éditeur de d’album pour tout petit de moins de 5 ans !
      Vous voyez isandra ,une seule phrase de ce type (la sorcière chinoise ) et nous autres ,inquiets ,subodorons un retard cognitif grave et collective de la caste supérieure !
      Je vous ai écris cela plusieurs fois ,faut consulter en masse ,comme pour les tests ,en masse je vous dis !

    • 19 juin à 17:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticasta,

      Cette sorcière a tué presque 30.000 âmes en France, vous devriez faire un deuil national pour ces morts.

  • 19 juin à 14:33 | Behantra (#9165)

    Mais ...

    Ne tirez pas sur le pianiste ... fracassez lui le crâne à coups de marteau et donnez son corps aux ’lambo’ d’Ambositra pour qu’il soit bouffé jusqu’aux os .. ’ataovy fitia foza kely’

    • 19 juin à 15:00 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      C’est facile de dire n’importe quoi, quand on est à 10 Mille km, nefa rehefa sur place mipiripirina,...!

  • 19 juin à 14:47 | nez_gros (#10715)

    @ Vatomena
    - 1), ne mélange pas tous s’il te plaît. Esclavage et trafic d’esclave n’est pas le même.

    L’Afrique n’a jamais pratiqué le commerce d’esclave

    C’est comme si tu confonds le Meurtre et Assassinat. T’as capté gros ou pas.

    Les Colons, l’Europe et L’Arabie systématisent tous, COMMERCE TRIANGULAIRE , Castration des Abid en Arabie, Massacre d’aborigène et des Indiens aux 16 ème, 17ème, 18 et 19è siècles

    • 19 juin à 15:47 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      nez gros __ le commerce des esclaves était surtout inter africain et depuis des siècles .Il a explosé et il est devenu vraiment rémunérateur quand les roitelets nègres ont trouvé un débouché plus rémunérateur auprés des aventuriers de la mer et venus d’Europe.

    • 19 juin à 15:52 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      nez gros __ le commerce des esclaves était surtout inter africain et depuis des siècles .Il a explosé et il est devenu vraiment rémunérateur quand les roitelets nègres ont trouvé un débouché plus rémunérateur auprés des aventuriers de la mer et venus d’Europe.

    • 19 juin à 21:39 | Bibi Fricotin (#10989) répond à nez_gros

      @négro

      Bien sûr que les Africains ont pratiqué la traite des noirs. Comme les Arabes, ils fournissaient les Européens en bois d’ébène.

    • 19 juin à 21:40 | Bibi Fricotin (#10989) répond à nez_gros

      @négro

      Bien sûr que les Africains ont pratiqué la traite des noirs. Comme les Arabes, ils fournissaient les Européens en bois d’ébène.

  • 19 juin à 15:16 | Marika (#9389)

    Raha tsikaritrareo dia mandàny fotoana be foana ny mpandray anjara amin’ny resaka eto @ M.T hamaliana sy hanazavàna amin’i Isandra sy Betoko ny tsy fetezàna rehetra ataon’ny filou DJ
    lainga, esona, eboebo, varotra mangidy, famitàhana afrikana, fiadivana @ OMS, fanafenana ny
    vola fanampiana, fampidirana am-ponja ny mpitsikera, îles éparses, fampanantenàna poakaty.
    Fizaràna ny grady miaramila ho toy ny bonbons, fanomezana namana ny marché public, colisée..

    Amin’i Isandra sy Betoko ary ilay iraikalahy mpitoraka lefona dia izany voalaza rehetra izany no
    lainga sy fitaka fa i DJ dia mesia latsaka an-tany nateraka hanavotra izao tontolo izao ( CVO io..)

    • 20 juin à 03:00 | Shalom (#2831) répond à Marika

      Mbola averiko ihany : sao dia tokony hijery mpitsabo ary izy rehetra ireo.
      Tena mampanahy tokoa anie e !
      Indrindra fa resaka fiainam-pirenena no resahina.

    • 20 juin à 10:02 | dolmi (#10981) répond à Marika

      Ka zareo tonin’i Marika ireo anie tsy maintsy manao ny asany e : milelaka hatrany paha-tapitry ny ainy. Aleo hanao eo fa rehefa tsy valina ny adalan-dry zareo dia mety hiova fijery miadana satria hoy ny fiteny hoe aza miady aminy adala.Ary ny fomba demokratika hono manome sehetra ny rehetra ka ahitantsika izay tokony ahitsy ny fifankalozan-kevitra, raha misy, indrindra avy aminy dry zareo tia hanery fomba ratsy foana. Antsika ny safidy hivoatra ho soa ary indrindra hizara izay kely fantatra aminy ireo niangarany vintana dia ny vahoaka malagasy mahantra fadiranaovana loatra : manao hetsika mifanaraka aminy fifankalozan-kevitra hita eto aminy serasera

  • 19 juin à 15:29 | Besorongola (#10635)

    QUINQUENNAT EXPLOSIF ! MÊME LA VANILLE ABANDONNE RAJOELINA.
    Mais qu’est ce qu’il a fait pour mériter tout ça ?

    Le prix de la vanille chute de plus de 60% : Madagascar, premier producteur mondial, tente de limiter les dégâts

    La famille Amady Soufou en plein équeutage de la vanille quelques jours après la récolte sur leur site de préparation à Nosy Be.
    © Anna Bellissens
    Anna Bellissens
    Publié le jeudi 18 juin 2020 à 16h12
    Facebook Twitter WhatsApp Facebook Messenger Pinterest Plus216

    Huit gousses de vanille sur 10 consommées dans le monde viennent de Madagascar. La campagne de vanille verte vient de démarrer dans le Nord-Ouest de la Grande île, leader de la production mondiale. Après plusieurs années de flambée, la précieuse denrée perd brutalement de sa valeur.

    L’explosion de la bulle spéculative a entraîné une chute des prix de plus de 60%.

    Le crack après plusieurs années de flambée des prix
    A partir du mois d’octobre, après avoir été transformée, la vanille verte récoltée en ce moment même dans le nord-ouest de Madagascar, sera prête à inonder le marché mondial. C’est lors de cette première rencontre de l’année entre l’offre et la demande en brousse, dans les villages de planteurs à la lisière des forêts, où poussent les lianes de vanille, que les prix se dessinent.

    Les premiers marchés de l’année se déroulent les mêmes jours que la récolte des gousses vertes. D’abord dans le Nord-Ouest de la grande île en juin, puis dans la plus importante région de production au monde, la SAVA, au nord-est du pays, en juillet.

    "Le bout des gousses doit être jaune. Et on voit bien sur celle que je m’apprête à couper, que le bout n’est plus vert, mais il se rapproche de la couleur de la banane", explique Vénence Bemandingny, un planteur de Nosy Komba. Les quelque 2000 planteurs de cette île de l’archipel de Nosy Be produisent à eux seuls 20 tonnes de vanille verte, soit un peu plus de 3 tonnes de vanilles préparées et aromatiques comme nous la connaissons dans nos supermarchés.

    Dans le village d’Anjiabe, où Vénence Bemandingy récolte, se déroule le plus important marché de Nosy Komba. Un marché très réglementé. Les autorités locales veillent au bon déroulement des transactions et fixent le calendrier : deux jours de récolte-vente, pas un de plus.

    "Cela permet d’éviter les vols si tout le monde récolte en même temps. Nous sommes tous solidaires de cette règle", précise Vénence avant de prendre la direction du cœur du village pour vendre ses gousses vertes. Durant 48 heures, les sentiers escarpés de cette île sans voiture sont en effervescence. Ici, deux habitants sur trois sont planteurs de vanille.

    Après leur récolte, tous empruntent le chemin tracé dans cette végétation luxuriante, en direction du "Wall Street" de la forêt. Les rumeurs sur la baisse des prix préparent les planteurs à d’âpres négociations.

    "Si le prix du kilo de vanille verte est fixé à 80.000 ariary (environ 20 euros, ndlr), on ne peut même pas s’acheter un sac de riz avec. Ce qui serait acceptable, c’est que l’on puisse au moins acheter un sac de riz en vendant un kilo de vanille verte. Le kilo se vendait à 200.000 ariary (50 euros) l’année dernière, mais cette année, c’est redescendu à cause de la crise. Je ne connais pas encore la valeur actuelle de la vanille verte puisque c’est au marché que ça va se décider."

    Amba Jean-Pierre Stavy ne met pas toutes ses billes dans le même panier, il est également maçon-charpentier. Le père de famille a 40 kilos de gousses à vendre cette année. "Normalement, dès que le marché est terminé, je peux payer une année de scolarité pour mes enfants avec mes revenus de la vanille", confie-t-il. Tout dépendra de cette rencontre imminente entre l’offre et la demande.

    3 fois moins de revenus que l’année dernière pour les planteurs
    Les acheteurs, des collecteurs-revendeurs ou encore des transformateurs-exportateurs, affluent en masse sur l’île par bateau pour l’occasion. Au cœur du village, un espace bâché en guise de huis clos pour plus de discrétion durant les échanges. Lorsque les prix sont conclus, les pesées sont effectuées sur deux balances différentes : une première pour acter la vente, une seconde pour les taxes reversées à la commune de Nosy Be. Elle encaisse 3% du montant total des transactions effectuées sur les marchés de vanille de son territoire.

    "

  • 19 juin à 15:36 | Besorongola (#10635)

    On vient juste de commencer. Et vous voyez qu’il y a déjà du monde ! Il y en aura encore beaucoup plus dans quelques instants. Au moment où je vous parle, certains planteurs sont encore à leur récolte", commente Christopher Zaratombo, attelé à sa balance et à son carnet de notes de percepteur des taxes diverses. Les premières transactions se concluent entre 16 et 20 euros le kilo.

    "Les prix plus bas cette année, 3 à 4 fois moins cher que les années précédentes, cela nous fait mal. J’espère que les prix, une fois que le coronavirus sera terminé, vont se stabiliser l’année prochaine", commente le planteur et guide touristique Nestor Ben’ilemy. La crise sanitaire est souvent la cause invoquée pour expliquer la chute des prix cette année. Mais c’est en réalité bien complexe.

    Selon Benoît Leroy, Binchois installé dans la capitale mondiale de la vanille depuis des années et directeur de la SOMAVA, la société malgache de vanille, "le Covid n’a aucun impact à ce jour. Il pourrait en avoir un si la situation devenait grave dans la région et que la vanille, qu’il faut contrôler olfactivement, en y mettant son nez, serait un vecteur de transmission. Je ne pourrais jamais mettre mes collaboratrices et collaborateurs en danger si cela devait s’aggraver. Nous serions probablement contraints de fermer et de ne pas acheter".

    "Pour tenter de sécuriser sanitairement les marchés, le Groupement des exportateurs de vanille de Madagascar (GEVM) ainsi que quelques exportateurs et ONG ont rassemblé des fonds pour assurer la mise en place des mesures barrières, avec la distribution de savon, masques et gilets, de bidons avec robinet…"

    Le Binchois Benoît Leroy lors de la campagne 2019, dans sa région d’adoption, la SAVA, capitale mondiale de la vanille. Le directeur de la SOMAVA veille à la bonne préparation des exportations. © Anna Bellissens

  • 19 juin à 15:36 | Besorongola (#10635)

    Pour l’heure, les régions de production, la côte de la vanille (Sambava-Voheimar-Antahala) comme le nord-ouest de Madagascar, sont des zones épargnées par l’épidémie de coronavirus. Dans la Sava, la campagne démarrera le mois prochain sur plus de 830 marchés de vanille verte.

    "hmarché volatil, ont conduit les industries alimentaires à se tourner vers d’autres origines naturelles ou hémisynthétiques pour assurer un ’goût vanille’ dans leurs produits. Par ailleurs, ne pas comprendre comment va se comporter la valeur de la gousse reste un frein majeur à son utilisation dans l’industrie agroalimentaire. Cela va au profit de produit plus stable en termes de prix et qui pourront également offrir de la vanilline comme l’acide férulique, ou l’Eugénol", poursuit Benoît Leroy.

    "En 2004, les prix ont chuté au plus bas. Ils sont passés de 500-600 dollars le kilo à 60 puis 30 en moins de 6-8 mois. Tout est possible. 2020 peut s’en approcher. Je répète souvent : ’On n’arrête pas un couteau de cuisine qui tombe… on le récupère seulement lorsqu’il est planté dans le plancher’."

    Environ 15% de la vanille consommée dans le monde, principalement par l’industrie agroalimentaire, vient de la Société malgache de Vanille que dirige Benoît Leroy. "Il est certain que notre chiffre d’affaires va diminuer cette année. Les marges (en valeur absolue) vont également être réduites. Nous espérons que cela se rattrapera avec une augmentation des volumes. Mais il est malheureusement encore impossible de le dire. Le marché international est encore très attentiste."

    Un nouveau prix plancher pour les prix à l’exportation
    A Nosy-Be, Martial et Nadine Amady Soufou font partie des acheteurs des premières gousses vertes de l’année. Le couple de préparateurs-exportateurs revient avec 300 kilos de vanille de Nosy Komba à préparer, négociés à moins de 17 euros le kilo pour leur société "Bourbon Vanille" basée à Nosy Be. "Cette année, on n’a pas du tout de commandes. C’est pour ça que je dis qu’on ne sait pas. On attend les vols. S’il y a des vols, on va envoyer au moins 100 kilos, pour vendre la vanille sur les marchés à l’île de la Réunion. On prépare, on met de côté, et on attend."

    Avec l’interventionnisme de l’Etat et l’arrêt des liaisons aériennes commerciales, difficile pour les exportateurs de faire des prévisions pour les mois à venir.

    "Nous exportons notre vanille sur des vols passagers habituellement. Normalement, l’Etat devrait fixer le prix de vente à l’export en fonction de celui de la vanille verte, mais je suis bien incapable de vous dire combien nous vendrons notre vanille noire à l’extérieur, comme ce n’est pas nous qui décidons", conclut Nadine Amady Soufou, en plein équeutage de ses jeunes gousses, déjà noircies par les premiers jours de préparation.

    La vanille est le second pourvoyeur de devises à Madagascar, après le nickel.

    Cette année, l’Etat entend fixer à nouveau les prix à l’exportation. Le ministère malgache de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) a mis en place un prix plancher, un montant censé garantir un revenu minimum au planteur et stabiliser le marché.

    "Les prix de la récolte 2020 d’Ambanja pourraient être une base pour tenter de réguler le marché. Toutefois, cette nouvelle décision n’est pas accueillie chaleureusement par la filière. Beaucoup sont contre et pensent que cela ne pourra pas tenir face au marché. Nous pensons que l’intention du MICA est de tenter d’endiguer une ’dégringolade’ violente du prix de la reine des épices de Madagascar et ainsi éviter des retombées économiques néfastes", complète le directeur de la SOMAVA.

    "La tâche est énorme et les contrôles seront compliqués et fastidieux", poursuit Benoît Leroy. "Le marché (offre et demande) risque probablement d’être ’plus influent’ que le MICA même si Madagascar offre 80% de la vanille mondiale. Le paysan est, en principe, libre de vendre à qui il veut et au prix qu’il veut. La concurrence est rude et les industriels se doivent d’être compétitifs."
    nille n’étant pas consommée à Madagascar (ou très, très peu), elle n’a de la valeur que si elle est exportée. Avec la demande qui a diminué de 40% sur les 3 dernières années, la production actuelle qui est très bonne : les prix de ces 3 dernières campagnes ne peuvent pas tenir."

    "Par ailleurs, certains contourneront les minimums fixés pour être plus concurrentiels à l’extérieur", confie le Binchois. Le directeur de la SOMAVA attend l’ouverture de la campagne dans la capitale mondiale de la vanille en juillet. "On ne peut encore rien prédire. Ce sont aussi les rendements de transformation qui feront les prix. Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que les prix diminuent. Ce que l’on ne sait pas prévoir, c’est la pente de la chute."

    • 19 juin à 16:05 | Marika (#9389) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Miarahaba, mba manaova famintinana fa ny olona tsy hamaky ny copié-collénao lavabe toy izao.
      Ny tsara aza dia manomeza liens fotsiny dia anjaran’ny olona no mandeha mitsidika na tsia.
      ny olana mantsy dia lasa very ny hevitra tany am-piandohan’ny lahatsoratra gazety ka lasa
      hors-sujet tanteraka ny mpandinika.
      Misaotra .

    • 19 juin à 16:22 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Tamin ny herintaona lasa, dia maro tokoa ireo mpandraharaha mpanondrana lavanila no tsy afaka nanao ny asany ary maty antoka nidiran-trosa be tokoa...

      Satria niditra tamin io sehatra io tamin ny taona lasa i Al Capone, ary betsaka ireo mpandraharaha no tsy nampidirina sy tsy nomena alalana hanao ny fanondranana...

    • 19 juin à 17:47 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Un exportateur a expliqué ceci pourquoi sur RFI :

      "Nous avons les mêmes problèmes avec tous les clients : nous n’avons pas assez de demandes. Les acheteurs, ce sont les Européens, les Américains, les Allemands, les Asiatiques. Ce sont mes clients qui expliquent que les gens font des nouvelles recettes moitié vanille naturelle, moitié vanille de synthèse comme les glaciers par exemple, car la vanille est trop chère pour eux. »

  • 19 juin à 16:19 | Besorongola (#10635)

    Misaotra Marka !
    Rehefa manao copie et collé dia misy règle :Tsy mainty hajaina tanteraka ny "intégralité" ny article, ary tsy mainty soratana ny source na ny anaran’ny mpanoratra.
    Asiako titra ny ahy mba hahasarika ny mpamaky. Safidiko io satria misy olona kamo hanokatra lien.
    Mankasitraka.

    • 19 juin à 19:16 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra ,
      Vous pouvez apporter toutes les explications possibles mais bizarrement on dirait que le mal s’acharne sur Rajoelina, mais qu’est ce qu’il a fait le pauvre ? La vanilline qui est un produit de synthèse a toujours existé mais les connaisseurs préfèrent la vanille label Madagascar quelque soit le prix .

      En 2018, sous forme préparée, la Vanille s’échangeait à plus de 500 dollars le kilogramme en juin dernier. Bien qu’en repli par rapport à 2017, où il avait atteint plus de 600 dollars, ce prix s’affichait ainsi à des niveaux toujours élevés si on le compare avec ceux des années précédentes. La campagne 2018 n’a pas démenti cette réalité : alors que le cours de la vanille verte oscillait entre 100 000 et 150 000 ariarys par kilogramme, soit environ 30 à 45 dollars à la mi-juillet, il a fortement progressé depuis, atteignant ainsi plus de 50 dollars.
      Malgré la forte concurrence sur le marché, la demande de vanille reste forte et en croissance, et les investisseurs restent optimistes quant à l’avenir. Selon une étude du Global Info Research, le marché mondial de la vanille naturelle devrait connaître une croissance annuelle d’environ 5,5% au cours des cinq prochaines années, pour atteindre 90 millions de dollars en 2024, contre 65 millions de dollars en 2019.

      MAIS…La Pandémie mondiale de covid 19 risque d’accélérer la baisse du prix de la gousse de vanille dans la monde.
      Depuis, le 25 mai 2020, la campagne de la vanille saison 2019 – 2020 est ouverte.
      Et le prix de la vanille va prochainement être dévoilé.
      Il reine actuellement une grande incertitude sur le prix de la vanille de Madagascar. Producteurs et collecteurs ne s’accordent pas sur les prix.
      Les collecteurs tablent sur un prix à la baisse les producteurs non.
      Il faut savoir que la vanille 2019-2020 n’a pas totalement été vendue.
      En outre le covid 19 accélère les craintes sur la filière vanille notamment avec les Européens qui risquent de moins acheter l’or noir.
      Les producteurs veulent 250 000 à 300 000 ariary et les collecteurs 150 000 ariary. Sachant qu’il faut entre 5 et 6kg de vanille pour faire 1kg de vanille noir, vous comprenez les enjeux et surtout le risque de retournement du marché avec une vanille trop chère.

    • 19 juin à 23:42 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Besorongola

      @bibi fricotin et Cie,

      Il y a quelque chose qui me laisse pantois(e) chez vous et vos pareils ici, vous avez l’air de détester au plus haut point les babakoto, les chimpanzés etc. comme vous dites, mais vous persistez à venir soliloquer tout seul d’ailleurs, mais que faites-vous ici au babakotoland ou bananagascar ? Allez voir les pays "civilisés", à moins que...ils ne veuillent pas de quelqu’un d’aussi "intelligent" que vous peut-être ?

      Je me suis retenue depuis car je trouvais que ça n’était même pas la peine de relever vos propos, comme ce forum est libre et apparemment aucun modérateur pour supprimer les propos insultants, on est obligé de vous "entendre" vitupérer sur les malagasy oui "malgaches", vous aimeriez bien revenir à cette époque avec la liberté de traiter les habitants de cette île de tous les noms.

      Vos histoires d’avoir fait du bien, amené la civilisation etc., c’est complètement dépassé et hors de propos. Apparemment, vous avez un âge trop avancé pour comprendre cette nouvelle époque.

      Est-ce qu’il y a des malgaches qui viennent sur un forum français déclamer à longueur de journée que les français sont bêtes et arriérés ? pourtant il y en a des tonnes, j’ai parcouru toutes les régions et la France profonde. Est-ce qu’on vient à tout bout de champ rappeler comment la royauté traitait la population au moyen-âge et après d’ailleurs ? Souvenez-vous des paroles de l’hymne national français "qu’un sang impur abreuve nos sillons", oui le sang impur c’est le peuple tel que le voyait l’aristocratie française.

      Et que diriez-vous si les Américains viennent envahir la France car ils considèreraient que les français sont arriérés et ont besoin de civilisation ? S’ils décidaient d’éradiquer le blé et de faire produire des champs de maïs partout ? s’ils décidaient de supprimer la nourriture barbare française (grenouilles, foie gras) et obligeaient les restaurants à se reconvertir en MacDo ? obliger ces feignants à travailler pour les caisses de l’état (américain) au moins un mois de l’année ? interdire la circulation en ville s’ils n’ont pas leur carte d’identité américaine ? Et par la même occasion, mettre la main basse sur toutes les entreprises qui pourraient produire quelque bénéfice.Tout ça pour leur bien, n’est-ce pas car ils ne savent pas ce que c’est la civilisation et que ces américains ont tellement bon cœur que par pitié, ils ont décidé de s’occuper de la France...

      Certainement que vous avez déjà un pied de l’autre côté alors occupez-vous de vos arrières petits-enfants, ça sera plus productif, car ça ne sert à rien de ressasser le passé et ce que vous avez perdu, ça ne reviendra plus !

      Voilà, ceci est un aparté qui n’a rien à voir avec les sujets du forum mais ça me démangeait de voir ces vieux colons continuer à insulter les habitants d’un pays qu’ils ont martyrisé pendant des siècles.

    • 20 juin à 09:15 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Besorongola

      @ vazahagasy taratata....
      Puisque vous avez eu la bêtise de me tendre les verges pour vous battre, je vais faire un tout
      petit cours d’histoire :
      Sachez que "le sang dont il est question dans "...qu’un sang impur abreuve nos sillons", n’est pas "le peuple tel que le voyait l’aristocratie française".
      C’était une référence directe au sang des ennemis de la révolution coalisés (Anglais, Espagnols, Autrichiens, Prussiens, etc.... ) contre la France au lendemain de la révolution pour endiguer la propagation des idées révolutionnaires dans leur pays.
      Par ailleurs, et contrairement à ce que vous me reprochez, je n’ai jamais employé le terme de "babakoto" dont j’ignore toujours le sens, ni de celui de "chimpanzé", pour désigner les Malagaches.
      Je ne m’étendrai pas sur votre délire dystopique digne d’un très mauvais roman de SF décrivant une France envahie et colonisée par les Américains que vous semblez prendre pour des gros balourds incultes, comme si tous les Américains étaient à l’image de Donald la menace ! ça s’appelle un grossier amalgame mais vous le saviez déjà.

      En bonne Malagache affligée d’une suceptibilité maladive, vous nous ressortez votre antienne victimaire : "ces vieux colons continuent à insulter les habitants d’un pays qu’ils ont martyrisé pendant des siècles (SIC)."
      Je sais bien que vous n’aimez pas qu’on vous le rappelle mais la France vous a davantage civilisés que martyrisés. Les belles traditions ancestrales telles que l’esclavage, le massacre des jumeaux, la pratique de l’inceste, doivent beaucoup vous manquer, sans parler de la coutume ô combien insalubre de l’exhumation des cadavres en état de décomposition qui est toujours pratiquée. Et surtout la France vous a donné la langue française que vous semblez d’ailleurs manier correctement.
      Alors pourquoi mordre aussi rageusement la "main" qui vous a fait sortir de la barbarie ?

  • 19 juin à 16:39 | nez_gros (#10715)

    parle pas dans le vide Vatomena,c’est dans ta ête cela.. apportes des preuves avec des liens reeles et surtout authetique...

    Tu sais c’est que c’est rémunérateur d’abord... c’est l’Économie capitalisme qui parle comme cela.

    L’Économie africaine n’a jamais été capitalistes, ni financieres... c’est de l’economie clasique de bien vivre , c’est tout, le mot remunerateur n’a pas sa place dans une economie classique de bien vivre....

    • 19 juin à 20:53 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      nez gros ! bétises ! renseigne toi sur l’enrichissemement d’un Tipo Tipo

    • 20 juin à 10:06 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Il est plaisant d’entendre vitupérer et surtout en France contre la défunte colonisation.Il est vrai ,il est constant que le peuple français a toujours été hostile à la colonisation d’autres peuples. Cela s’est fait sans son approbation .Le plus étrange est que ce sentiment aujourd’hui est plus fort que jamais alors qu’il n’y a plus de colonies. Si ,il y a pres de 60 ans la statue de Galliéni à Ambohijatova a été enlevée c’est maintenant que celle de Paris a été maculée.Ni les français ni les africains eux memes ne peuvent se figurer ce qu’était l’Afrique avant la colonisation .Un Auteur africain dans son livre ’Cannibale ’’ apporte ce témoignage .

    • 20 juin à 10:30 | vatomena (#8391) répond à nez_gros

      Boyla Baengo écrit :
      "Oui ,dit la vieille ,quand Makwa est devenu préfet, il a voulu abolir l’esclavage .Mais la reine continuait à l’appeler ,lui et sa famille, ’’les descendants d’esclaves ‘’.Et ,à exiger que Makwa, tout préfet qu’il fut ,l’ancien salut de la reine aux esclaves ,lui tendit les paumes pour qu’elle y crachat ,l’antique salut de la reine aux esclaves . Makwa la fit areter et conduire au camp de Roboi où une garnison entière la viola apres lui avoir craché au visage .Makwa avait tenu à etre le premier .Il l’avait sodomisé comme une brute ,répétant :’’l’esclave c’est toi,maintenant . Putain d’esclave ,putain d’esclave .’’ A la fin de l’orgie ,on lui scia le cou et on pila sa tete dans un mortier,comme du manioc .Pendant que les soldats réduisaient sa tete en bouillie ,Makwa exultait ,ricanant .’’Tu es poussière et tu retourneras en poussière .’’
      - ils ont pilé le crane de ma reine comme du manioc ,répétait Malata
      – je ne leur pardonnerai jamais ,dit Aminata.

    • 20 juin à 13:18 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à nez_gros

      @Vatomena,

      C’était un aparté et je ne reviendrai plus sur ce genre de sujet complètement dépassé comme vous même d’ailleurs, sachez que je parle français, anglais, que je comprends l’espagnol et l’italien, j’ai quelques phrases de russe et de chinois et je lis les caractères cyrilliques. Aucun de ces pays ne me demande de compte pour ça et ne me ressort les anciens romans sur l’Afrique.

      Je pense que j’ai assez dépensé ma salive sur ces histoires et vous autres. Continuez de pérorer si ça vous fait plaisir, apparemment c’est tout ce qui vous reste dans la vie...

    • 20 juin à 13:32 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à nez_gros

      Ma réponse était pour bibi fricotin mais comme vatomena est son jumeau, c’est du pareil au même...

    • 20 juin à 13:48 | Bibi Fricotin (#10989) répond à nez_gros

      vazahagasy taratata

      Vou saliviez, j’en suis fot aise....eh bien déglutissez maintenant !
      Et au passage, n’oubliez pas de ravaler votre susceptibilité mal placée de descendante d’indigènes opprimés.
      Si l’histoire nous apprend bien quelque chose , c’est que nous sommes tous des descendants d’indigènes opprimés !
      Pour paraphaser un ancien président de la RF , "les Africains et assimilés n’ont pas le monopole de la victimisation."

  • 19 juin à 17:04 | Isambilo (#4541)

    Attendre de la transparence de la part d’un mirage relève du rêve.
    Rajoelina avait dit qu’il financera les travaux avec se fortune personnelle ... qui vient d’où ?
    Pour les débiles : le nom Madagascar apparaît pour la première fois chez Marco Polo ("Le dévissement du monde"). Ne me dîtes pas merci, c’est gratuit. Le texte est téléchargeable sur Gallica ou archive.com.

    • 19 juin à 18:19 | Vohitra (#7654) répond à Isambilo

      Isambilo,

      L’origine exacte et la source étymologique voire historique du nom "Madagasikara" restent encore jusqu’à preuve du contraire dans le domaine des suppositions et des connaissances fragmentaires...

      Au cours du 17ème siècle, lors de l’arrivée et premier débarquement européen dans la grande île, particulièrement dans les pointes Sud du côté de l’Anosy, les bribes de l’histoire retenue de cette époque n’annoncent que le nom de "Madecasse" ou de "Matikasy"... qui avaient des connotations peu flatteuses...

    • 19 juin à 21:44 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Isambilo

      "Bananagascar" conviendrait parfaitement !

    • 20 juin à 10:50 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      Plus loin Boyla Baenga est encore plus édifiant . Il écrit :
      " « Un bataillon de l’armée de libération dansait autour d’un brasier au son des tam-tams .La nuit était coloriée en jaune ,du bleu et du rouge des flammes .un caporal braillait des slogans :
      Abas l’impérialisme blanc !
      A bas
      A bas le Christianisme !
      A bas ! A bas l’Occident !
      A bas ! Prêt pour la révolution ?
      Prets pour la révolution !
      …. »Prets pour la Révolution .Prets pour le crime ! La sauvagerie ! les deux seules choses pour lesquelles vous avez des aptitudes . Négres déments . « . Le père Moussa caressait son nez tellement épaté que son visage ressemblait à un masque . L’homme de Dieu but à nouveau la bouteille et ouvrit l’album de photos .Ces photos de famille rallumèrent la honte dans son cœur . « Là ,à gauche ,ton père Moussa : Des biceps ,des muscles et coté crane ,Rien ,rien ! un jobard quoi ! un demeuré .Il cache son énorme queue de singe de ses deux mains. .Lui ,il a toujours vécu nu comme ses ancetres ,comme tous les nègres .Il est géné maintenant .Là , c’est ta mère .Son visage difforme ,cabossé comme le cul d’un gorille ! Un etre paléolithique .Elle cache les poils de son pubis derrière les tetes galleuses de ses enfants. . ; tes frères et tes sœurs .Elle triche . Pouffiasse ! Ses enfants roulent des yeux effrayés .Ils croient que l’objectif est le trou d’un fusil . Ils tremblent de peur ces petits sauvages !! des mongoliens ! –et toi ,Moussa ,tu n’es qu’un indigène comme eux .Ton sexe pendait aussi dans le vide . Cette photo a été prise le 14 Juillet 1918. Tu avais quinze ans ,pauvre Moussa ,et tu ignorais l’existence du caleçon .Sans les missionnaires ,tu aurais vécu comme ça toute ta vie ,avec ton sexe pendant dans le vide .Nu comme les animaux . Au xxème siècle ! Tu reviens de loin ,mon pote … !
      Le père Moussa se voyait encore ,lorsque ,enfilant son premier caleçon ,il fit le grand bond en avant dans la modernité .Il avait culbuté trois fois ,s’empetrant dans le caleçon .Le père supérieur Dupont se moquait de lui :’’Tu resteras toute ta vie un négrillon !’’ . Mais il avait été le premier de son village à porter le caleçon. Un présage .Un heureux présage ’’

  • 19 juin à 18:09 | Vohitra (#7654)

    Amin’izao fotoana izao, dia tsy vitsy ireo hevitra avy any amin’ny Faritra hafa no mba mangataka ny hanatanterahana ilay tetikasa « tanamasoandro » izay tsy hotanterahana intsony etsy Ambohitrimanjaka raha ny loharanombaovao mivoaka ka mba tokony hafindra any amin’ny Faritra hafa.

    Raha ny fandinihina dia mety hafindra tsy lavitra an’Antananarivo izy io fa tsy afindra any amin’ny Faritra lavitra mihintsy…

    Mbola averina ihany nefa fa raha tiana ny hizotra miandalana ho any amin’ny fampiasana ny angovo vaovao madio voajanahary, dia maro ireo Faritra manana izany tombony izany, na ireo tanana lehibe manamorina ny morontsiraka na ireo manana tombony noho ny rivotra sy ny herin’ny masoandro mandavan-taona any…tsy any amin’izany nefa no tena masontsivana sy zotra fototra handraisana ny fanapahan-kevitra eto…

    Ny famindrana tanteraka ny Renivohitra no ilaina eto, didimpanjakana iray monja no raisina dia ampy hanaovana izany, ary raha ny antsipiriany mikasika ilay tetikasa izay mitentina 600 tapitrisa euros dia sady tanàna vaovao, no ahitana biraompanjakana vaovao, no ahitana ireo sehatra maro na ara-barotra na eo amin’ny tekinolojiam-pifandraisana nolazaina fa avo lenta…noho izany, dia hiteraka fandrosoana ho an’ny Faritra iray tokoa izany, ohatra ny Ihorombe na ny Atsimo Atsinanana, raha hafindra any…

    Fa maninona no voatery atao eo amin’ny manodidina akaiky an’Antananarivo foana fa tsy mba atao any amin’ny Faritra hafa no sady afindra any ny Renivohitry ny Nosy ?

    Sao kosa ary dia eo akaiky tsy lavitra eo no mora hitsoahana raha sendra tonga ny patsa iray tsy omby vava ? ny fitsoahana any ampita no tiana hambara eto rehefa tonga ilay fotoana tsy maintsy handaozana tsy fidiny ireto vahoaka nobadoina sy nofetsena ary nanaovana tery vay manta ireto ?

    • 19 juin à 18:48 | Behantra (#9165) répond à Vohitra

      Tena mitombona ny lazainao

      Brasilia , renivohitra i Brésil ...

  • 19 juin à 18:23 | dominique (#9242)

    ça c’est l’Afrique du ma tu vu ! on construit des idioties pour pavaner et avec le pognon des aides données de plusieurs pays pour le bien du peuple et pendant ce temps là ce même peuple continue a crever de faim ; il est beau le président a mettre dans le même sac que toute sa bande de corrompus véreux et en prime combien de dollars ou d’euros détournés dans les poches ??

    • 20 juin à 08:26 | vatomena (#8391) répond à dominique

      non seulement ce peuple crève de faim mais il fait de plus en plus d’enfants ,autant de bouches à nourrir en plus

  • 19 juin à 18:36 | Shalom (#2831)

    Misy miresaka momba ny hoe anarana Madagasikara ary hoe avy taiza izy io ery ambony.

    Tsy ny mpanjanaka velively no nanome io anarana io.

    Raha ny tadidiko, efa tamin’ny taona 1969 tany no nilazan’ny Raibenay izay mpanoratra sy mponolo-tsaina mpandrafitra ny kabarin’Atoa Tsiranana fa i Marco Polo no niavian’io anarana io satria noheveriny fa ny tanintsika ity no Mogadiscio raha niverina avy any Sina tamin’ny sambo izy.
    Ao amin’ny firaketan’i Marco Polo no nampiasany io fiantsoana io saingy hafa ny fanoratany azy ka nanjary hoe "Madageiscar".

    Zavatra roa hafa no tsara marihina ao amin’io firaketan’i Marco Polo, azo jerena any amin’ny mozey any Venizy (Italy) :
    1) Lazainy ao ny mikasika ilay antsoina hoe Vorombe Elefanta hitany taty amintsika (Imaintsoanala J.J Rabearivelo ?)
    2) Voasoratra ihany koa ny fisian’izany olona goavambe izany antsoina hoe "Darafifi" (io no nanoratany azy) tao amin’io tany hoe "Madageiscar" (azo anontaniana an’i Pasteur Julia Rafenonirina pasitera misotro ronono any Parisy ny mikasika ity faharoa ity)

    Toe-javatra farany : ny fiantsoan’ny eropeana an’i Madagasikara tamin’ny voalohany dia hoe "Saint-Laurent", saingy toa tsy nahovoka firy io fiantsoana io miohatra amin’ilay fiantsoan’i Marco Polo azy.

    Tsetsatsetsa tsy haritra ireo. Averina fa be ny zava-misy, raha tsy mitady sy mikaroka isika tsy ahita izany. Ary aza ny fitondrana ankehitrio velively no andrasantsika hamporisika izany fikarohana izany.

    Asa izao na hanao ahoana fa efa misy ny fiomanana sy fikarakarana ny dia fikarohana haroso ao amin’ireo mpianatra mpikaroka tantara sy sosiolojia eny amin’ny anjerimanontolontsika hanadiady ireo mponina noresahiko teto hoe havantsika tsy ela izay, dia ireo olona ao Saint-Helena (Sainte-Hélène), saingy ny toe-javatra eran-tany misy ankehitrio no nanakan’izany traik’asa izany (tsy laharam-pahamehana hoy ny sasany).

    Mpikaroka malagasy any ivelany no nitambatra hiantoka io fikarohana io ary hanamporisihana ireo tanora mpikaroka eto an-tanindrazana.
    Izay no tena antony niresahako iny andro vitsivitsy izay.

    • 19 juin à 18:38 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Manao ala-fady amin’isambilo fa nifanindry ny filazana ilay resaka Marco Polo.
      Tsara ny roa noho ny iray hoy ny hendry izay.
      Ary ny anao mbola tsara satria misy rohy azo jerena saingy ny ahy tatitra am-bava sy tatitry ny fianakaviana nahita ireo rakitra.

    • 20 juin à 09:47 | Isambilo (#4541) répond à Shalom

      Shalom sy Vohitra,
      "Madageiscar". Araka ny fahafantarako azy i Marco Polo dia nandalo atny Sumatra rehefa niverina nakany Venise. Ny tokony ho izy izany dia Madagasibar ; mitovy @ Nicobar, Zanzibar. "Bar" dia toa teny persan midika hoe tany, donky tanin’ny Madagasy.
      Jereo Flacourt (dernière édition d’Allibert) : Madagos, Malacos, etc.
      Ny planisphère "dit de Cantino" dia mampiseho mazava ny anaran’ny nosy. Tsy fantatra tsara tamin’izany ny coodonnées ka noheverin’ny Portugais fa Sao Lourenço dia tsy Madagasikara.
      I François Cauche no namorona ny anarana malegache, malgache.
      Raha ny marina izany dia ny Tanosy no Malagasy. Ny Anglisy no voalohany nampiasa an’io Malagasy io ho anaran’ny mponina rehetra.
      Tsy voako mihintsy ity manoratra teny gasy ity rehefa manomboka sarotra ny resaka. Raiso arak’heviny .

  • 19 juin à 19:02 | Behantra (#9165)

    Nandra

    Il m’arrive de temps en temps de prendre un bon gouter à l’hôtel Colbert

    Au rez de chaussée , d’autant plus que leur WI-FI fonctionne bien

    Si tu veux m’y rencontrer ..

    • 19 juin à 22:01 | Isandra (#7070) répond à Behantra

      Behantra,

      Teneno ny ora, fa hoavy izahay hisotro Kafe miaraka aminao sy hitafatafa momban’iny resaka daroka tokony hatao amin’ ny filoha iny (propos incite la haine).

      Na izany aza, dia manana porofo aho fa tsy mipetraka eto ianao. Fa rehefa mandalo iny ianao, manao fotoana isika, tsy man’inona fa hotsenainay eny Ivato eny.

    • 20 juin à 03:06 | Shalom (#2831) répond à Behantra

      Fa raha ilay fotoana handehanana hijery ireo toerana masina sy Doany ary hoe hitondran’ity olona ity (robot mercenaire numéro 10) henan’osy sy ny toa izany : tsy handeha haka fanahy hono izy.
      Mba peta-tsaina amin’ny fanoratana misary fanesoana sy vazivazy saingy mamaritra sy mampiseho mivaingana ny fahambanian-tsaina no anaovany izany.

  • 19 juin à 19:30 | Jacques (#434)

    Quand on scrute de plus près l’identité de cette société PRESENCE FRANCE SARL on s’aperçoit qu’elle évolue dans le secteur de la publicité, domaine dans lequel avait aussi ondoyé le bac-3. Le marché ayant été conclu directement avec la présidence malgache (donc le bac-3), devait-on alors franchir le pas et converger vers une éventuelle suspicion de conflit d’intérêts ? Certes aucun élément, à ce stade des questionnements, ne laisse penser que ça pourrait en être un. Cependant, compte de l’ineffable défaut de probité du bac-3 il n’est pas vain d’y croire en un énième coup du père François. Mais ne rêvons pas trop, la planète babakotoland n’est pas un exemple de droiture ou de justice, alors ...Transparence ?

  • 19 juin à 19:30 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Inona no tokony hatao ?

    Raha ny hagegena ataon’ ny mpitondra dia io izy io fa dia manararaotra tahaka ny banga mihomehy amin’ ny alina satria mihevitra fa tsy misy mpahita.

    Efa betsaka sady ampy izay tsikera izay kanefa dia tsy manova zavatra tahaka ny rano atondraka ny volon-gisa.

    Hoy Vohitra izay, aoka izay ny taraina fa tokony asiana hetsika amizay, ary dia marina tokoa izany, kanefa ny atody tsy miady amam-bato.

    Ka inona no tokony hatao, angamba tsy tokony ho tsikera intsony no tokony hiaraha mandinika eto fa ny fomba hitondrana ny tolona, fa raha izao no mitohy dia ho lany ritra eto isika mianakavy.

    Ny mariky ny hadalana dia ny fanohizana izay atao na dia hita fa tsy misy vokatra aza.

    Sa akory hoy ianareo ?

    • 22 juin à 12:46 | dolmi (#10981) répond à Krista Kristiaoe

      Inona marina tokoa no tokony atao ?
      Ka isika mitovitovy hevitra samy tsy afaka hizara mivantana etoana ny fomba hifam-piresahantsika ny lahasa : ny mpikarakara ity serasera ity ihany angamba no afaka manome alalàna sa ?
      Be loatra ny tsikera ary isika voajanaky ny frantsay dia mirona @ fomba fisainan-dry zareo, izay tsy ampy fihetsika (pragmatisme toy ny "anglo-saxons"), satria nogezaina ara-tsaina araky ny fijery ny ENA.Misy ilay blague des grandes écoles frantsay hoe : mitomany ny ao aminy ENA mba hiaraka @ grandes écoles, (toa "X", "Polytech", "Ponts") dia nasiana karazana fitsapana hilalaovana.Iza no farana ary tsy nahavokatra loatra ? Ry zareo ENA, lany fotoana nikaroka izao sy izao tsy araky izay ilaina ! tany Bagan -Myanmar nihaona t@ rainiboto nanao stage erin-taona/France, dia nanamarina tamiko izy hoe ny cursus frantsay ahazahoana diplaoma izay tsy hainy mpandray azy hampiarina loatra@ fianany !

  • 19 juin à 19:45 | dolmi (#10981)

    Ingahy Xhy (& Ma"a) toa nanome fanazavana momba ny fiantsoana hoe Madagasikara hono ?
    Misy koa niteny hoe avy aminy "manankasina" ?
    Dia samia tokoa mikaroka mba hifampizarana fahalalana hapetraka ho any taranaka.
    Ity kosa hitsikina :
    - "Madagascar" ? dia ilay sary mihetsika, no navaliny olona ahy tany Ouzbekhistan !..sy an-kafà koa
    - "Madagascar" ? karazana tanalà, ngeza be toa misy tandroka, valiny nomena ahy tany Hawaii.!
    Marco Polo, hoy ny tantara dia venisianina fa toerana iray any Croatie, mbola manamafy ny toerana nisy ny tranony, (izay hezahany mponina hamboarina roa taona izay) ! Satria t@ izany fotoanany i Croatie dia tao anatiny République de Venise hono...
    ...ary izao domelina manondrana izao foana dia asa inona indray ny ahafantaran’ny any an-kafà an’i Madagascar !
    ....Momba ny fananganana renivohitra vaovao dia mampanontany tena sao ho toa Almaty#Astana-Kazahkstan (Fijery Illuminati hono) ? Eo koa Rangoon#Naypiyidaw- Myanmar, marina fa ao Rangoon dia be loatra ny mponina miampy ny toursites fa Naypiyidaw kosa dia mampandositra aleo lalovana 10-15 minitra fotsiny...Araky ny fijeriny sasany dia miasa ny "Nouvel Ordre Mondial" hono e !.

  • 19 juin à 20:32 | diego (#531)

    Bonjour,

    La transparence devrait être une des plusieurs conditions, sinon, la seule, bien avant que les travaux de réhabilitation du Palais ne soient commencés.

    Il aurait donc un manquement aux niveau de nos belles Institutions ?

    Les personnes ou les responsables politiques, Raiamandreny, Be ny Tanana, responsables de sauvegarde du patrimoine du pays et de la Capitale sont irresponsables, hypocrites, ou pire, ont laissé le Président et ses alliés commettre cette erreur grave pour en tirer un avantage purement politique.

    Il ne faut pas faire croire à la population de ne rien savoir et ne rien voir, dans un pays où la classe politique et tout le monde savent tout, connaissent tout, n’hésitent même pas de vous dire le sex d’un fourmi dans le noir, et ne rien voir ce qui se passe au Palais en plein jour ?

    Rajoelina et ses alliés construisent un Colisée, en soi, Mamoapady, Manaotao fahatany, au Palais et personne ne savait rien ?

    La pandémie et ses conséquences socio-économiques vont affaiblir Rajoelina cette histoire de Colisée au Palais va certainement aggraver les choses.

    Tout ce que j’espère et que le pays résoudrait la prochaine crise dans les Urnes et non dans la Rue. Et surtout, surtout, le pouvoir Législatif réfléchit bien avant de vouloir affaiblir le pouvoir Exécutif.

    Il faut autant que possible mettre l’Armée et le pouvoir Judiciaire, surtout au début d’une prochaine crise, en dehors des processus choisis par les leaders politiques.

    On peut clairement constater depuis plusieurs années que ces deux grandes Institutions n’arrivent pas du tout à imposer le droit et à protéger la Constitution du pays, à l’absence des leaders politiques des partis politiques.

    En tant qu’élu, on a un pouvoir mais surtout le devoir de faire respecter et de respecter les lois.

    Les choses vont vite, il faut donc tout anticiper et imaginer que tout est possible, tout peut arriver, et très vite.

    Il y a aujourd’hui une récession économique qui va provoquer une grave crise socio-économique, notamment en Afrique......la faim va s’aggraver.

    Il faut anticiper que si la population avait faim, elle manifesterait, elle serait tenter de remplacer les élus, le pouvoir immédiatement :

    - un moment propice que les politiciens choisissent pour renverser les dirigeants, en ignorant royalement la Constitution du pays.

    On connaît parfaitement bien cette risque à Madagascar !

  • 19 juin à 20:47 | Shalom (#2831)

    Nisy ilay dokotera toa hoe naman-dry DJ ihany fa dia nosamborina.
    Teo ilay Pr Doyen Fianarana mpitsaboa ny Toamasina.
    Tsy fantatra izay tohiny

    Ireny rehetra ireny no mbola ampian’i "robot mercenaire numéro 12" iaraha-mahita ery ambony manao hoe :
    "Mais, c’est noté,...on s’en souviendra"

    Dia somary nalefahana satria nitifitra mivantana i Lé Kopé :
    "Nous avons noté pour l’avenir, s’il a raison ou pas, c’est le temps qui nous le dira et jugera"

    Ho an’izay nianatra na mahay mamakafaka tsy mitongilana : mitovy na mifameno ve ireo fehezan-teny roa amin’ny teny frantsay ireo ?
    Ny ilany voalohany fotsiny no naveriny fa ilay fandrahonana nodiany mangana saingy efa soratra ka tsy afa-nofafàna.
    Tsy tahotra tsy henatra fa dia imasom-bahoaka andro be Nanahary izao ka io hita ilay toetra fanaon-dry zareo ery ambony momba ireo dokotera ireo.

    Fitondran-tena ity baba !.
    Tsy mahagaga raha hoy ny fitenenana hoe : ny mitovy no miaraka

    Hoy i Matoriandro izay : Tohizo fa tsara.
    Tohizako hoe : mba vakio ihany i Sun Tzu fa tsy ho nenina izany.

    • 19 juin à 22:13 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Ahoana moa no tsy ametrahana ao anaty fitadidianay ny olona milaza ny filohanay hoe adala !?

      Olona mikaroka izay hahasoa ny firenena, lazainao fa adala, fa ny lany andro mitsikera fotsiny indray no lazainao fa salama saina tsara sy maranitra. Sao dia ianao ary no mila mieritreritra tsara ? Sa alefa kely eny amin’ ny trano mitokana amin’ izay tonga saina tsara ?

    • 19 juin à 22:19 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Ohatrany nadoboka any amponja any Toamasina any anio i Maherilanto Manandafy, manomboka misesy sy manesy izy izany an !

      Taorinan i Berija dia izao indray izany, efa nandalo teo koa i Arphine...

    • 19 juin à 23:09 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 19 juin à 22:19 | Vohitra (#7654) répond à Shalom ^

      "... manomboka misesy sy manesy izy izany an !
      Taorinan i Berija dia izao indray izany, efa nandalo teo koa i Arphine..."


      Tsaroako tamin’izany fotoana izany ny fomba amam-panaon’ilay mpanolo-tsainan’i DJ ankehitrio
      Dia tsy misy azo hialana fa dia mitovy tapisaka.
      Dia ahoana ity Kotokely Junior ity izany ? Mafy izany !
      Efa nisedra ny rainy dia ity indray ny zanany no ianjadian’ny ataon-dry tsy valahara tsy mataho-tody ?

      Jereo ny hambaran’ilay "robot mercenaire numéro 11", tsy miafina, tsy tahotra tsy henatra :
      Hoy izy "sao dia tokony halefa amin’ny trano mitokana" hono.
      Fandrahonana ve misy mihaotra izao ?
      Raha tany an-dafy tany ny toa izao dia efa nihetsika ny mpisolovava.

      Dia tena mihevi-tena ho tsy maty manota tokoa ireto satria azy ireo hono ny fitondrana amin’izao fotoana.
      Averiko ny tenin’ireo namana rehetra manoratra eto : rehefa tsy mahatanty tsikera dia aza mipetraka eo.

  • 19 juin à 23:40 | Vohitra (#7654)

    Maka tsy taitra dia milamina fotsiny, misosa mandeha tsy voizina ohatran ny lakambezo io...ampahafirin ny 1991 sy ny 2002 moa e, efa nandalovana ny 1985...

  • 19 juin à 23:47 | Vohitra (#7654)

    Fa angaha hadinonao moa i Koto, i Zakabe sy Voahangy nosamborina tery amin ny Carlton 11 taona lasa tokoa izay an...

  • 20 juin à 00:18 | Gasy FIer (#387)

    j’invite tout le monde à faire une recherche car je l’ai déjà fait en vain ; voici le site officiel de l’ARMP, Autorité de Régulation des marchés publics

    http://marches.armp.mg/marche/contrat_rech.php

    Cherchez-moi la référence de l’appel d’offre qui attribue le marché sur la contstruction de ce kianja masoandro à Colas ou autres compagnies, cherchez dans tous les ministères, organismes non gouvernementaux ou ce que vous voulez et montrez-moi cette référence et je vais me taire sur ce marché, pour la loi des finances, c’est encore une autre histoire de 8 milliards, c’est qui la prochaine fusible ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS