Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 juillet 2021
Antananarivo | 23h14
 

Société

Météo

La tempête tropicale Eloise fait 1 026 sinistrés à Antalaha et à Maroantsetra

jeudi 21 janvier | Mandimbisoa R.

Le système dépressionnaire Eloise devrait quitter Madagascar ce jeudi matin dans la partie ouest de l’île et traverser le canal de Mozambique, selon les prévisions de Météo Madagascar. Les dégâts qu’il a laissés ne sont pas si important qu’il en avait l’air, selon le rapport du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC).

Le BNGRC indique dans son rapport de mercredi qu’au total, 56 cases ont été détruites, 134 habitations victimes de montée des eaux, 31 écoles touchées et 9 d’entre elles complètement détruites. Au total, le nombre des sinistrés s’élevait à 1 026 et le nombre des personnes qui ont dû être déplacées est un peu plus de 600. Ce rapport précise que le nombre des sinistrés à Antalaha est de l’ordre de 391 alors qu’à Maroantsetra, plus de 515 personnes en sont touchées.

La tempête tropicale Eloise est entrée à Madagascar dans la soirée du mardi, vers 19h30, entre Antalaha et Maroantsetra qui, visiblement a subi les plus importants impacts. En traversant la partie Nord-ouest de l’île pour finalement aller mourir ou se revigorer dans la mer chaude d’entre l’Afrique et la Grande île, il a néanmoins apporté de la pluie très fine, mais persistante dans les hautes terres centrales, comme à Antananarivo, dans la journée de mercredi. Le ciel commence à se dégager jeudi matin dans la capitale.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 21 janvier à 09:17 | I MATORIANDRO (#6033)

    Mirary fankaherezan ho an’reo rehetra tra-boina.

    Fa zao no tiana ambara :

    - Na n y voahary aza dia mikomy @ reto tsy mahay ninin reto ; ny rivo-doza izay mba nandrasana hitondra orana ho aan’ny faritra tena mila izany dia tsy nahazo fa vao maika aza mihamaina ny tany.

    Mandehana mandefa olona miofana any @ vadin’le devoly jamba fa izy no tena akany @ fandatsahana io orana arti_fisialy io t@ fotoan’androny.

  • 21 janvier à 09:22 | lancaster (#10636)

    Tout le monde le sait depuis des années . On souhaite les cyclones pour arroser les champs de cultures et les rizières. On les redoute aussi à cause des dégâts d’inondation et des rafales de vent.
    On devrait multiplier les barrages hydrauliques et les impluvia pour emmagasiner cette eau providentielle.
    On devrait renforcer, décentraliser et rationaliser les moyens du BGRNC et des services de sécurité civile pour mieux lutter contre les dégâts dus aux catastrophes naturelles.

    • 21 janvier à 09:43 | Rainingory (#11012) répond à lancaster

      Oui, "Tout le monde le sait depuis des années ..
      On devrait " mais qui le fait ?

    • 21 janvier à 13:22 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Le Dirigeant actuel ne connaît pas la signification du mot "impluvia " ou" DAM " , cité par le laitier lors de leur confrontation pour les Présidentielles de 2018.Cela montre son ignorance , et un manque de culture Générale .Mais est il nécessaire de la spécifier ? Les faits parlent d’eux mêmes .

  • 21 janvier à 09:44 | betoko (#413)

    Les malheurs des uns font le bonheur des autres. Avant l’arrivée d’Eloise , toutes les rizières des environs étaient à sec , autant que toutes les bornes fontaines et il a fallu qu’une pluie fine tombe toute la nuit pour que la nature revive

    • 21 janvier à 11:08 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Arabakiteny tokoa ny teninao ry Betoko, ny fijalian’ny vahoaka malagasy madinika no lasa fitadiavankarenan’ireto olona tohananao ireto.

    • 21 janvier à 11:14 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      « …il a fallu qu’une pluie fine tombe toute la nuit… » disait notre paparazzi dadanaivo…

      Une pluie fine, oui, mais dire TOUTE la nuit, c’est une farce de trop…à moins que c’était le cas à Mayotte partagée par dadanaivo…

      Car la réalité est que cette faible pluviométrie n’est pas arrivée encore à dépasser la point de flétrissement dans les rizières des hautes terres centrales abritant des zones productrices de riz…

      Vas-y doucement avec l’apéro dadanaivo...

  • 21 janvier à 10:01 | Turping (#1235)

    Solidarité aux sinistrés !
    - Paradoxalement ,dans la région d’Analamanga les pluies ne sont pas tombées depuis quelques temps et les rivières se tarissent ,l’Ikopa et autres dont le niveau est en dessous de 20 cm .
    Le problème de gestion de l’eau et dans la prévention des catastrophes naturelles restent encore un chemin à parcourir .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS