Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 13h06
 

Politique

PLFI 2021

La société civile dénonce un budget voté à la va-vite

lundi 30 novembre 2020 | Mandimbisoa R.

Après l’adoption du PLFI 2021 par les élus de la chambre basse du Parlement, les organisations de la société civile, à l’instar du mouvement Rohy, qui ont toujours réclamé la transmission du projet de loi finances initiale (PLFI 2021) un peu plus tôt au niveau des deux chambres législatives, dénoncent un budget voté à la va-vite et incohérent avec les besoins et enjeux de la population. L’adoption du PLFI 2021 est passée comme une lettre à la poste, tout comme l’an dernier, au niveau de l’Assemblée Nationale.

« Le PLFI 2021 a été mis à disposition des députés et publié avec 19 jours de retard par rapport aux dispositions prévues par la loi, sans que des concertations ne soient effectuées pendant son élaboration », fustigent les organisations de la société civile (OSC) qui ont tenu une conférence de presse samedi dernier pour faire part d’une situation qu’elles jugent inappropriée. « Les besoins des secteurs sociaux comme la santé, le contrôle et la lutte contre la corruption » sont encore « parmi les derniers rangs des priorités du PLFI 2021 », dénoncent les OSCs.

Elles pointent du doigt la hausse importante des budgets alloués à certains ministères jugées comme non prioritaires dans une conjoncture post-Covid. Comme le cas du ministère de la Jeunesse et des Sports (+1508%) ou le ministère des Postes, Télécommunications et Développement numérique (+998,5%). Le budget en investissements internes du Ministère de la Jeunesse et de sports s’élève à 128,9 milliards Ar, ce qui représente ​près de 90% du budget en investissements internes du Ministère de l’Education Nationale et 57% de plus que celui de la Santé​, et ​118,9 milliards Ar sont ainsi prévus pour “l’appui au développement du sport de haut niveau”​.

Bien que le gouvernement réaffirme la priorisation du budget des secteurs sociaux, l’augmentation du budget des secteurs sociaux est minime, ​avec une hausse de 8% en considérant les valeurs nominales et 1,3% en valeurs réelles, affirme les OSCs. Le gouvernement devrait justifier ses priorités au niveau des augmentations, qui ne sont pas conformes aux attentes des citoyens et préserver les secteurs essentiels aux citoyens, particulièrement les secteurs sociaux, la société civile.

Elles ont également soulignées l’invisibilité de l’utilisation des fonds Covid et du renforcement de la capacité de riposte du système sanitaire ainsi qu’un soutien insuffisant au secteur privé pour se relever de la crise dans ce PLFI 2021.

56 commentaires

Vos commentaires

  • 30 novembre 2020 à 09:52 | Isandra (#7070)

    N’importe quoi cette société civile. C’est simple, tout est convaincant pourquoi devaient ils encore traîner les choses, alors qu’eux, aussi, les députés aussi, hâtent de voir l’émergence de son pays, pas comme vous, qui perdez votre temps à faire de kalizy ?

    Je pense qu’il est temps que le régime serre un peu les vis. Ces détracteurs font trop, perturbent le développement.

    • 30 novembre 2020 à 10:28 | betoko (#413) répond à Isandra

      En effet et de toute façon un projet de loi rectificatif verra le jour d’ici quelques mois et on verra la suite et que les opposants ne vont pas nous dire qu’ils n’avaient pas eu le temps de le lire et le relire

    • 30 novembre 2020 à 10:34 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      C’est clair et net ! il n’y a plus que les débiles du genre isandra qui, avec ses habituelles insanités, proposent de serrer les vis pour étouffer et cacher les vérités indélébiles mettant en exergue les dérives de gouvernance dans le pays…

      Isandra et sa clique prévoient de développer le sport dans le pays en affamant le peuple et en ne posant pas comme priorités absolues la santé publique et la promotion du secteur de développement agricole en faisant appel à la participation de la grande majorité de la population…

      Un reflexe de foza domestique de foza travaillant dans le noir, une espèce aquatique nuisible favorisant le lessivage en profondeur de l’eau d’irrigation des rizières et sa dissipation latérale hors de portée des racines…ici, l’eau d’irrigation est semblable aux ressources des finances publiques…

    • 30 novembre 2020 à 10:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      C’est pourquoi, j’ai dit que non, seulement, vous analysez les choses selon vos hoza-pe, mais, aussi, vous les analysez à la base de votre imagination., souvent, débordante.

      Rajoelina étant au pouvoir, il essaie de résoudre en même temps, le problème des tous les Malagasy et toutes les catégories, mais, non pas seulement, une frange de gens. C’es comme ça, un véritable Ray aman-dreny. Nous accueillerons le JIO en 2023, beaucoup des jeunes ambitionnent à y participer et doivent se préparer pour cette compétition. Le régime essai de les aider pour que leur conditions soient dans une meilleure possible.

      Il ne veut pas que les actions pour résoudre tel problème, entraînent une autre.

    • 30 novembre 2020 à 11:15 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Quoi de plus attendre d’une débile de ce genre ?

      Avec une population constituée de 92 % de pauvres et de 77.6 % de démunies, et 94 % sans protection sociale, et plus de 40 % en situation d’insuffisance alimentaire notoire variant de la difficulté d’accès à la famine…elle ose encore parler de Jeux des Îles en 2023 alors qu’en ce 2020 même la population se trouve dans une situation plus qu’alarmante et préoccupante…

      Ce n’est qu’une tarée, une dévergondée, une erreur de conception dans le genre humain…pour dire un résidu et être asocial…

    • 30 novembre 2020 à 13:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Chaque âge ses besoins et ses intérêts.

      Bien sûr, quand on parle des compétitions sportives à un Ingahindriana efa nahazo comme vous, en plus, dans trois ans, c’est comme on parle d’un gamin de huit ans des boulots.

      Ce n’est plus dans votre truc.

      À Madagascar, la majorité sont des jeunes, un Président clairvoyant cherche à satisfaire leur besoins, dont les sports et les loisirs.

    • 30 novembre 2020 à 13:07 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les engouements lors des Matchs de Barea nous ont prouvé qu’il y a des besoins, non satisfaits en eux. Heureusement, nôtre Président a bien compris.

    • 30 novembre 2020 à 13:26 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Encore des envolées de débilités de l’isandra !

      Prioriser le sport et loisirs dans le contexte post-pandémique avec une prédominance indiscutable de problèmes sanitaire et d’alimentation, très cruciaux et frappant tout le monde sans distinction…y compris les jeunes…

      Une débile de cette espèce ne peut pas savoir que plus de 1.600.000 habitants dans le grand Sud sont actuellement en proie à la famine…et beaucoup parmi eux sont des jeunes…et plus de 2.000.000 d’enfants en situation de malnutrition chronique et aiguë à travers le pays…

      Et là, elle ne sait même pas mon âge, et elle me considère comme quelqu’un qui ne pratique plus le sport…rien à dire, comme disait l’autre, il n’ y a pas de limite à la bêtise…

    • 30 novembre 2020 à 13:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Vous savez que il ne fait pas que les sports comme priorités. Les gens à cœur sincère voient bien que ce régime s’occupe en même temps des gens du sud, des éducations, des santés et surtout, les insécurités, des infrastructures, etc.

      Il est en train de démentir l’adage tsy manenjika bitro roa, qui est encré dans la tête de certains anciens comme Ingahindriana, mais, avec bonne gestion et organisation, rajoutée de la volonté et détermination. Tout est possible.

  • 30 novembre 2020 à 10:40 | nez_gros (#10715)

    - Les sociétés civiles sont des cache-sex de la communauté Internationale, pour faire semblant qu’elles s’occupent de Madagascar en particulier, et de l’Afrique en général.

    - Ces sociétés sont-elles efficaces ? je ne pense pas... elles ont dénoncés depuis 60 ans des problèmes, partout, sur tous, ...mais le probleme persistent, et cela va de mal en pis...en matiere de pauvreté...

    - Par contre leurs cadres, constitués des bourgeois locales antananarivistes(certains antananarivois mais pas tous bien sûr), roulent en Mercedes, et s’octroient de credit de plus en plus gros... et s’enrichissent d’avantages...

    - Maintenant , si elles veulent être efficaces, qu’elles attaquent d’abord aux fraudes fiscales, faites par des exportateurs et des commerçants vereux...le budget

  • 30 novembre 2020 à 12:43 | Besorongola (#10635)

    COMME UN POISSON DANS L’EAU !

    En réalité, lorsqu’il s’agit de faire le fête, Rajoelina se retrouve dans son élément naturel. N’oublions pas qu’il passait plus de temps de sa jeunesse en BOÎTES DE NUIT qu’à l’école...
    2023 est une année charnière. Ce sera l’année du jugement et Rajoelina sait très bien qu’il est élu en 2018 en mettant en avant son talent D’HOMME DE SPECTACLE et il cherche à récidiver en 2023 et l’organisation de ces Jeux des Îles de l’océan indien en 2023 à Madagascar est une aubaine pour lui.
    Rajoelina n’a rien à cirer de tout ce qui est SOCIAL. Les ONG et autres associations caritatives sont là pour faire le JOB. Le paraître est plus fort que lui mais le problème de fond, le problème réel comme la lutte contre la précarité Rajoelina ne sait pas le faire.
    Pour ce qui est SOCIO-ÉCONOMIQUES, Rajoelina trouve déjà LE BOUC ÉMISSAIRE IDÉAL C’EST LR COVID-19. Et d’ailleurs c’est le même argument qu’utilisent tous les dirigeants qui échouent dans le monde actuellement .
    Sous Rajoelina, Madagascar cherche à jouer dans la court des grands dans sa course aux technologies de pointe numeriques alors que les pauvres Mamans malgaches sortent de chez elles du matin au soir pour trouver de quoi mettre dans leurs marmites, souvent en vain.
    Qu’est ce que ça rapportera aux 90% des Malgaches de gagner le maximum de trophées lors des ces jeux des îles de 2023 ? Dieu seul sait quand cette pandémie s’’arrêtera... Elle peut bien durer jusqu’en 2023 et la fermeture des frontières auront ses derniers mots alors que Rajoelina trouve propice d’ investir massivement pour ces fêtes.
    Même dans le cas contraire, à part la pétanque et le foot, les sportifs Gasy ne possèdent pas la capacité naturelle pour concurrencer les meilleurs de l’océan indien. Les délégations sportives des pays hôtes ne sont pas des TOURISTES et il ne faut pas espérer qu’ils rapportent autant d’euros pour renflouer les dépenses engrangées par Rajoelina dans ces fêtes. Rare sont les pays qui ont une retombée positive en organisant des rencontres sportives . Mais les présidents se bousculent quand même à les organiser pour leur propre gloire au détriment des priorités nationales et Rajoelina trouve cette occasion lui va comme un gant !

    • 30 novembre 2020 à 13:16 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Un psychologue m’a dit, pour mieux équilibrer un être humain, il faut lui offrir en même temps, la possibilité de travailler et la possibilité de se divertir,...

      Ce que Rajoelina est en train de faire, il essaie de créer partout des emplois et en même temps, il leur offre des divertissements XXL que les anciens comme Ingahindriana n’avaient pas dans leur habitude pendant leur carrière. Travailler sans prendre des vacances, pendant plusieurs années.

    • 30 novembre 2020 à 13:24 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Le Président a compris que pour éviter que jeunes s’adonnent aux drogues ou aux activités dangereuses qui peuvent nuire notre société et leur avenir, il est plus que nécessaire de leur offrir des activités comme les sports qui pourraient occuper leur temps, et en même temps, avec lesquels ils pourront exprimer leur talents, sauver leur avenir..

    • 30 novembre 2020 à 13:40 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      C’esr une fausse bonne psychologie de divertir alors que le ventre grongne de faim. Une société qui ne pense qu’à s’amuser est voué à disparaître. L’’empire romaine en est la preuve et vu comment Rajoelina met sa priorité dans les Colisées et les Stades et piscine ARENA ou plutôt arennes , visiblement Rajoelina à une fascination enfoui à l’ endroit de César.

      Il n’y a pas que les trafics des tortues, les trafics en tous genres se développent à la vitesse de TGV quand c’est Rajoelina qui est au pouvoir. Ceux qui ont voté pour lui savent que Rajoelina au pouvoir signifie, comme en 2009 2003, période propice pour les trafics illicites L’année 2019 était une année record de tous les délits et cela continue en 2020.

    • 30 novembre 2020 à 13:42 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      2009 2013 plutôt...

    • 30 novembre 2020 à 13:56 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      N’importe quoi !

      2009-2013 : C’est compréhensible, n’importe qui a pu participer dans ce gouvernement.

      2013-2018 : De tous les abus, dont la mise en examen des haut responsables est à l’étude à l’assemblée actuellement

      2019 : De tous les délits ? Cette année, beaucoup des délits ont été révélés, parce que les auteurs sont presque attrapés par les forces de l’ordre.

    • 30 novembre 2020 à 20:35 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,
      <<<
      30 novembre à 12:43 | Besorongola (#10635)
      ...
      2023 est une année charnière.
      >>>
      handalo épreuves be dia be @ 2021 io, ny rehetra izay ho sarihan’ity Covid ity, ary tsy ho localisées any andrenivohitra ihany.

  • 30 novembre 2020 à 12:47 | Lazasoa (#11034)

    Quand la démarche suivie était légale, il n’y pas de problème.

    J’exhorte à la Société civile de promouvoir la vraie démocratie par l’éducation des citoyens à prendre part à la vie de la nation et à pousser les gens à entrer dans le cadre légal pour réaliser leur contestation et aussi à proposer des solutions tangibles et applicables pour de bonnes élections, pour une participation consciente de la population à toutes consultations. Et surtout de proposer des lois pour l’instauration d’une vraie démocratie,etc...
    Pour nous faire des interpellations sur interpellations s’apparente à des actions d’opposition qui ne font qu’attiser les conflits entre les gens du pouvoir et les politiciens hors du terrain.
    Redéfinir votre vision, votre objectifs et votre stratégie pour que vos actions soient reconnues par la majorité des gens comme utiles et efficaces ;

    • 30 novembre 2020 à 13:40 | Vohitra (#7654) répond à Lazasoa

      Bonjour Lazasoa,

      Ainsi selon vous, il n’y a que l’opposition politique qui a le droit de faire des interpellations et alerter l’opinion sur les dérives de gouvernance, ô combien nombreuses, dans ce pays ?

      Il me semble apercevoir à travers votre post supra que votre connaissance sur « la société civile » et leurs « rôles et attributions » dans la vie et pratique démocratique est un peu limitée…

      Sachant que tous les contribuables devraient en principe faire cette interpellation en toute légalité selon leurs intérêts et aspirations dans la société…

    • 3 décembre 2020 à 10:40 | Lazasoa (#11034) répond à Lazasoa

      Merci à Vohitra pour sa réponse :

      1- Un des rôles des Organisations de la Société civile est d’éduquer les citoyens, ie les faire participer dans la vie de la nation selon une démarche légale et reconnue. Nous ne devons pas se cacher derrière le sempiternelle légitime vs légal.
      2- A Madagascar, il y a toujours confusion entre acteurs politiques et acteurs de la société civile. L’assainissement commence par l’élaboration des codes d’éthiques dans l’expression de la société civile.
      3- Jusqu’ici, si la société civile est censé une force promouvant l’équilibre entre la décision politique et l’aspiration du peuple, pour Madagascar, loin s’en faut.
      4- Voir les commentaires des autres citoyens sur cet article et vous allez voir que la route est encore longue tant dans l’amélioration de ce qu’est la société civile à Madagascar que l’amélioration de la politique politicienne.
      Merci mon ami.

  • 30 novembre 2020 à 14:13 | Besorongola (#10635)

    Alassane Ouattara, le président de la Côte d’Ivoire a propulsé son pays en 10 ans au rang du pays le plus riche de l’Afrique subsaharienne. Il a pu briguer un 3 ème mandat même anticonstitutionnel car il a laissé aux ivoiriens un bilan economique positif et l’opposition y a été écrasée à plate couture. Rajoelina en 2023 va laisser aux Malgaches des Colisées des Stades, des Plages modernes, un Rova rénové certes mais si le niveau de vie de la population reste au même niveau qu’aujourd’hui, de telle frustration devient une sorte de cocotte minute sociale en ébullition qui n’attend qu’exploser.
    L’initiative et l’orientation économique se lisent dans les propositions de budget de Rajoelina et visiblement, la lutte contre la pauvreté est léguée au 3ème rang dans sa priorité. Faire la fête est sa priorité !

    • 30 novembre 2020 à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Faire la fête est sa priorité !

      Comme vous savez tout, dites nous combien le budget pour les fêtes dans cette LFR ?

    • 30 novembre 2020 à 14:26 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Vous avez oublié, en 2023, à part ces infrastructures, il a des objectifs l’autosuffisance alimentaire que vous avez ignoré et Madagascar sécurisé et industrialisé, électrifié,

  • 30 novembre 2020 à 14:17 | Isandra (#7070)

    HS :

    Les forces de l’ordre ont échoué la réunion politique dissimulée subtilement dans un culte de Ravalomanana, hier, à Soavinandriana. Il a déjà reproduit dans certains endroits, culte le matin s’est transformé en réunion politique l’après-midi.

    Alors que toutes réunions politiques sauf la propagande sont interdites à ce moment.

    Ils ne sont pas aussi futés que ça, il aurait dû accepter de participer à cette élection, ne serait ce que pour pouvoir réunir les gens.

    • 30 novembre 2020 à 14:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les forces de l’ordre ont fait échouer,...

  • 30 novembre 2020 à 15:05 | Isandra (#7070)

    Pour Besorongola,

    Un jour, un groupe d’amis ont essayé de poser la question aux gens, quels souvenirs retenez-vous du régime Rajao ? La plupart n’ont retenu que les affaires d’Antsatambary et de la fusillade d’Antsojorobe, que des affaires. Quant aux réalisations, rares ont pu citer quelques-unes.

    Alors que les Malagasy citeront instinctivement ceci, si on leur pose la même question à propos de Rajoelina :

    « L’heure du bilan va bientôt sonner. Dans un peu plus de deux mois, le Président Andry Rajoelina fêtera ses deux années à la tête du pays. Deux années, certes éprouvantes, mais révélatrices de la volonté et de la détermination de ce jeune Président à mener le bateau du développement à bon port. L’année 2020 a été une période charnière pour la concrétisation des « Velirano » du Président de la République. Malgré la crise sanitaire liée à la Covid-19 qui a plongé le pays dans de nombreuses difficultés sociales et économiques, cette année a surtout été marquée par le coup d’envoi ou encore l’inauguration de plusieurs projets présidentiels.
    L’on peut notamment citer le « Rovan’i Madagasikara » qui, un an et demi après le début des ouvrages, a déjà pu renaître de ses cendres. A cela s’ajoutent les routes nationales ou encore les stades « manara – penitra » qui sont déjà en cours de construction dans les quatre coins de l’île. Le stade de Barikadimy à Toamasina a même déjà été réceptionné pour accueillir le match retour qui a opposé les Barea aux éléphants de la Côte d’Ivoire le 17 novembre dernier. Le légendaire stade de Mahamasina qui sera baptisé « stade Barea » commence déjà à montrer son nouveau visage. De multiples infrastructures aux normes internationales viennent s’ajouter à cette longue liste de réalisations à savoir, les hôpitaux « manara – penitra », les prisons, etc.
    De « Miami » à « Tanamasoandro »
    Récemment, le couple présidentiel a procédé au lancement officiel des travaux dans le cadre du projet « Miami » à Toamasina. Ledit projet « Miami » vise à faire de la ville de Toamasina une destination touristique phare. D’ailleurs, la référence à Miami, un endroit paradisiaque aux Etats – Unis n’est pas fortuite. Bien que le chantier ne soit encore qu’à ses débuts, la population s’est déjà approprié l’appellation de Miami. C’est dire à quel point les Malagasy, et particulièrement les habitants de Toamasina attendent avec impatience que le projet prenne vie. Celui – ci comprend, entre autres, l’aménagement et l’équipement d’un Beach Games ainsi que de diverses aires de sports et de loisirs (terrain de foot synthétique, terrain de basket, de beach volley, etc.). L’endroit comptera aussi des bâtiments, une allée piétonne arborée, des espaces verts et des jardins. Au cours de sa dernière visite dans le Grand Port, le Chef de l’Etat a révélé d’autres détails alléchants comme l’aménagement d’une piscine naturelle grâce à la désalinisation et le traitement de l’eau de mer. La Capitale ne sera pas en reste puisque le démarrage du projet « Tanamasoandro », qui sera finalement implanté à Imerintsiatosika, est déjà imminent.
    Le meilleur est donc à venir car les trois prochaines années du mandat présidentiel seront le moment pour les Malagasy d’apprécier et de jouir des différentes réalisations entreprises jusqu’ici. La concrétisation des réformes dans les secteurs clés de la vie sociale comme la santé, l’éducation, l’industrie est d’ores et déjà attendue pour améliorer le bien – être de la population. » Laverite.mg

    • 30 novembre 2020 à 15:28 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      C’est beau ,C’est prometteur tout cela Mais est ce que ,à la fin du mandat ,nos frères du sud auront trouvé à manger normalement ou seront ils devenus Cannibales .L’avenir nous le dira...

    • 30 novembre 2020 à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Éducation priorité :

      Hier, lors de son émission avec des Ankizy, « Demokr’ankizy » sur TVM où il a répondu plusieurs questions posées par les enfants, le Président a déclaré que le gouvernement construira 800 salles de classe par an.

      Au moment où on parle, le Président inaugure l’école manara-penitra de Soamandrakizay, qui accueillera plus de 7.800 élèves.

    • 30 novembre 2020 à 16:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      Plus les problèmes des autres régions se dissipent, plus l’Etat aura le temps à consacrer pour résoudre Définitivement le problème du Sud

    • 30 novembre 2020 à 17:20 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra
      Que des infrastructures d’amusement et cela confirme que Rajoelina n’est pas un homme politique mais un homme de spectacle.
      Demandez à votre vérité de parler de bilan économique de 2 ans de pouvoir pour voir s’ils arrivent à remplir la moitié d’une page. ! Ne venez pas nous dire que celafoteacovid que Rajoelina echoue
      Rajao à aussi réalisé plein de bétons mais il est mis out car il était mal entouré. Rajoelina est non seulement mal entouré mais TSY MAMELY en socio-économiques aussi .
      Lors de l’organisation de la francophonie Rajao à fait aussi ce qu’il fallait faire en créant le Village de la Fraconphonie à Andohotapenaka mais les gens considèrent ces réalisations comme des simples faits pour amuser la galerie mais ne rapportent rien aux plus démunis.

    • 30 novembre 2020 à 18:41 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      30 novembre à 16:09 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Vatomena,

      Plus les problèmes des autres régions se dissipent, plus l’Etat aura le temps à consacrer pour résoudre Définitivement le problème du Sud


      Voilà la preuve que vous vivez sur la lune. Eh bien, au lieu de nous bassiner vos articles de journaux, restez-y et faites une grande sieste. Ça nous reposera aussi de vos inepties.

      Jamais vu une situation aussi désastreuse pour Madagascar auparavant. Même dans les grandes villes, plus d’eau. Il faut acheter des bidons. Et le kapoaka de riz est passé en quelques mois de 70 ariary à 500 ariary...

      Moi à 8000 km, j’en connais plus que vous...

    • 30 novembre 2020 à 18:47 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      @ vazahagasy taratasy, miarahaba

      Na any amin’ny sompitry ny vary any Ambatondrazaka aza ankehitriny, dia efa 600-700 Ariary ny kapoakambary...efa 1.000 Ariary izany any amin’ny Faritra Anosy...

      Efa niakatra daholo ny vidin’ny vary, siramamy, menaka, lafarinina...hatramin’ny couches ho an’ny zazakely aza...

    • 30 novembre 2020 à 20:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Une création d’une ville moderne pour désengorger Tana est une infrastructure d’amusement, des universités par région, etc ?

      Il faut être Pro-Hvm pour penser, chose pareille. En fait, c’est vous qui n’arrivez pas à le comprendre, peut être, plus tard.

  • 30 novembre 2020 à 15:38 | vatomena (#8391)

    Jeux des Iles : 2003 ! Pourvu que les athlètes trouvent à boire et à se doucher .Ce n’est pas impossible pour un Rajoelina..

    • 30 novembre 2020 à 19:02 | lé kopé (#10607) répond à vatomena

      2023 ...peut être

  • 30 novembre 2020 à 17:50 | Shalom (#2831)

    Question :
    En quoi et par quelle loi toute réunion politique est interdite actuellement ?
    L’urgence sanitaire ? Je rêve ...
    On appelle de telle situation : de la dictature, la démocratie pour les foza.

    • 30 novembre 2020 à 20:53 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Shalom,
      aza gaga ianao, mitovy @ tany Mahajanga ihany io rehefa tsy navela amory olona I Dél fa natao hoe nohon’ny famehana ara-pahasalamana, ary ity indray dia hoe nohon’ny fitandrovana ny fandriampahalemana mandrit”izao fifidianana izao, dans tous les cas, aroso foana ny be galona gros bras andrahona.

  • 30 novembre 2020 à 18:15 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra vitsivitsy :

    1) Mampalahelo dia tena mampalahelo ny mamaky entoana ny rediredin’olona milaza azy ho mahay ny fitondrana. Tsy kely fanozona ny tenako fa dia maniry ny fianakaviany sy ny tarananay arivo mandimby mba hijaly hiaran’ny manjo ireo havana miaina ny Kere any Atsimo.

    2) Malaza ankehitriny fa manana tombon-karena be ny fitondrana ankehitriny satria ireo vola azo momba ny covid-19 sy ny Kere dia tsy nampiasaina tamin’izany fa napetraka ka ho fitaovana hanatanterahan’ilay filou Tena Gaigy Vendrana ireo asa nokinasany.

    3) Koa ankehitriny dia tsy manome vola intsony ny mpamatsy avy any ivelany ho an’ny kere, tsy hisy intsony ny fidiram-bola findramana toa ny mahazatra ho an’ny covid-19.
    Koa araka ny fandinihan’ireo mahay politika dia fanahiniana mihitsy no nanaovana ireny fijerena baolina Barea ireny sy ny nanafaran’ilay filou ilay tarika vahiny teny Antsonjombe iny (izay tsy dia nampiraika ny zanak’Iarivo).
    Amin’izay dia misafotofoto mifangaro ny olona ka tsy ahatandrin-tena dia hirongatra indray ny valan’aretina. IZay mihitsy no kendren’ny fitondrana jiolahim-boto io.
    Dia mety hisy indray ny fihobohana fanindroany vokatr’izany, amin’izay ahazo FANAMPIANA INDRAY i Madagasikara (dia ao ny kentsona mpamadi-dresaka hilaza hoe ireo "mafy hatoka" no mahatonga izany).

    4) Fa nahoana ny HCJ no mihisatra be amin’ny fanatanterahana ny asany ?
    Misy eto ny tsikera hoe maimaika ilay fandaniana ny LF, dia mamaly ny kaondrana isany hoe mila atao haingana satria .... (taitai-bombina no fiantsoana izany fisainana izany).
    Fa maninona no tsy mamaly toa izany ireny kaondrana ireny rehefa mahita fa mihisatra ny fandehan’ny HCJ ?

    5) Momba ilay lalàna momba ny fanovana ny PAC : Fa naninona no natao "huis clos" ilay resaka momba ilay dépiote nanolotra io lalàna io ?
    Ary toa tsy hita ny tohiny ? Ny rindrina aza hono anefa manan-tsofina. Odôy e !

    Famintinana :
    Voretra sy maimbo ny fihevitra toa ireo kanefa raha ireo mpandinika no anontaniana dia tena izany no fiheverany ny zava-miseo.
    Iaraha-mahita eo ny tohiny.

    • 30 novembre 2020 à 18:41 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Miarahaba takariva Shalom,

      Mihisatra tokoa ny raharaha eny amin’ny HCJ satria :

      - misy depiote maromaro voaray sy ahiana mety ho voapaingotra amin’ireo raharaha maloto naroso hodinihiny

      - misy minisitra fahiny efa nomena didy tsy fahafahana mivoaka ny Firenena nefa dia mbola tafatsoaka tafavoaka ihany, ary mety hihitatra ny raharaha ka ho tonga any amin’ny hoe "iza no nanome alalana azy manokana hivoaka"...

      Mikasika ny vola fanampiana sy vola nindramina mikasika ny ady atao hiarovana amin’ny fianahan’ny Covid, dia iny efa hita iny ny filazana nataon’ny Cour des Comptes fa amin’ny taona ho avy izy vao hamoaka ny tatitra mikasika izany...etsy andaniny, efa nahafantatra ankehitriny ireo mpamatsy vola fa tsy tontosa ary tsy tonga any amin’ireo izay tokony ho mpahazo tombontsoa amin’izany ny fanampiana nomena, ary nangataka ireo rafitra mpanao ny fikarohana sy fanadihadiana momba ny resaka ady amin’ny kolikoly, ohatrany nanda tsy nety hanao izany ireto farany satria...nanao hadisoana bevava ireo solontena maharitra avy amin’ireo mpamatsy vola ireo tsy nametraka fepetra manokana mba tsy hahavery ny vola sy hialana amin’ny mety hanodinana ny vola...dia efa misy tatitra nankany amin’ny foiben’izy ireo any ampita mikasika izany hadisoany izany...eo izany ny raharaha ankehitriny...ny fehiny, dia ho sarotra tokoa ny hanjo ny Firenena raha sanatriavina ka misy rivodoza manjo ny Firenena...na koa fiverenan’ny fihanahan’ny valanaretina...na koa andiambalala...mety ihany koa nefa nofandrihan’ireo rafitra mpampindrambola ireo ireto foza mamba noana ireto...mety tratra anaty fandrika ny fody an’ala...

    • 30 novembre 2020 à 21:13 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Shalom, Vohitra,
      Fa dia mba inona moa no andrasanareo @ izy ireo e ?
      Araky ny teneniko etsy ambony, hiditra io ny 2021 hitondra ny fitsapana be dia be ho sarihan’ity aretina ity, ara-toekarena, sosialy, sns, sns, hanerana ny Nosy, dia eo no hifanisa eo amin’izay, mila ho mailo..

    • 30 novembre 2020 à 21:19 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom sy Vohitra,

      Heveriko hoatran’ny resak’olona mpifosa mibitsibitsika zavatra sady tsy mari-potitra no tsy mitombona, honohono no betsaka, dia izay no ifampizarana.

      Mba mijereva any amin’ ny compte ministère vola any, fa betsaka ny Sonia vao natao haingana, marika ny mbola fatokisana. Izay ilay hoe ny tabataba ny an’i sahona, fa ny sobakaka no tompon’ny rano.

    • 30 novembre 2020 à 22:28 | lysnorine (#9752) répond à Shalom

      Re Shalom 30 novembre à 18:15

      « 1) Mampalahelo dia tena mampalahelo ny mamaky entoana ny rediredin’olona milaza azy ho mahay ny fitondrana. Tsy kely fanozona ny tenako fa dia maniry ny fianakaviany sy ny tarananay arivo mandimby mba hijaly hiaran’ny manjo ireo havana miaina ny Kere any Atsimo. »

      Tsy mety ny manozona hoy ny mpanaraka ny fampianaran’i Jesosy Kristy fa ankininy amin’Andriamanitra ny famaizana ny ratsy fanahy.

      Hoy ny Filazantsaran’i Matio, 24, 48-51 :
      « Fanoharana amin’ny lehiben’ny mpiasa an-trano » [Ny Baiboly Masina]
      48 Fa raha ratsy fanahy kosa ilay mpanompo ka manao anakampo hoe : ‹MBOLA HO ELA ny tompoko vao ho avy›,
      49 ka MIKAPOKA NY MPANOMPO NAMANY izy sy MIARA-MIHINANA SY MISOTRO AMIN’NY MPIMAMO,
      50 dia HO AVY amin’ny andro TSY AMPOIZINY sy amin’ny ora TSY FANTANY ny TOMPON’IZANY MPANOMPO IZANY,
      51 ka horoahiny izy ary haraikiny ho any amin’ny mpihatsaravelatsihy ny anjarany : ANY NO HISY FITOMANIANA SY FIKITROHA-NIFY.

      Hoy ihany koa ny fitenin-drazan’ny Malagasy :
      « Andriamanitra tsy andrin’ny sasany andriko ihany » -
      « Na tsy valiako aza, valin’Andriamanitra »
      « Any andro any volana mbola hamalian’Andriamanitra izao, ka ny any am-parany no tsy tanty »

      Tsy midika velively anefa izany fa rehefa tojo amin’ny tsy-andrariny, ny tsy-fahamarinana, ny fandrahonana ombana jadona sy hery setra isan-andro ny fiainan’ny sarambabe andavanandro, dia tokony hiraviravy tanana fotsiny ny rehetra voan’ny tsindry hazo lena, hanaiky lembenana lalandava sy halemy hazon-damosina, fa tsy mijoro sy mitraka, tsy an-kijanona, mba hampiova izany toe-javatra izany.
      Hoy rahateo ny ohabolan-drazan’ny Malagasy :

      « Tsy misy mafy tsy laitry ny zoto »,
      « Ny hery tsy mahelo ny fanahy »,
      « Ny be no basy » ary
      « Ny vahoaka no fanjakana ».

  • 30 novembre 2020 à 19:27 | Besorongola (#10635)

    LES PLAIES SE SUIVENT MAIS NE SE RESSEMBLENT PAS. RAJOELINA EST DÉBORDÉ !
    Selon Réunion 1...
    Des citernes sont en cours d’installation dans plusieurs quartiers d’Antananarivo suite à la rupture d’approvisionnement d’eau due à la sécheresse et à l’état déplorable du réseeau d’alimentation, 10 des 148 kilomètres ont été rénovés. Insuffisant !

    Alors que l’opération kéré bat son plein pour venir en aide à la population du Sud de Madagascar où la famine frappe depuis des mois, le gouvernement de la Grande île doit faire face à une sécheresse sans précédent qui touche les trois quarts du pays. A Tananarive, des camions citernes sont contraints d’apporter de l’eau dans les quartiers. Le précieux liquide ne coule plus au robinet.

    Sur les hauts plateaux cette pénurie est due au manque de pluie, mais surtout à un réseau de distribution vétuste. La municipalité a engagé des travaux de rénovation, mais ils sont tradifs et insuffisants. Seulement 10 kilomètres de tuyaux ont été rénovés sur les 148 km qui doivent être changés précise 2424.mg. Cette situation n’est pas imputable à l’équiple actuelle, elle est la conséquence logique d’années d’une imprévoyance totale et de politiques inconséquentes.

    Une semaine sans eau

    Pour essayer de répondre à l’urgence et stocker un peu d’eau lors des prochaines pluies, 120 citernes de 10 m3 sont en cours d’installation. C’est insufisant, mais c’est déjà ça, en attendant mieux. Dans le même temps, les responsables de la distribution de l’eau potable ont annoncé qu’ils augmentaient la production de 1000 m3, tous les jours. Elle devrait permettre de répondre aux besoins, et recharger les camions citernes de 10 à 25 m3 qui transportent l’eau potable vers les 120 citernes.

    Tana n’est pas la seule ville à être touchée. La commune voisine de Fianarantsoa est confrontée à la même difficulté. Le ministère de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène est en charge de ce dossier. Des quartiers de ces villes sont confrontés à des coupures d’eau et pour certains sont privés d’eau depuis une semaine note L’Express de Madagascar.

    • 30 novembre 2020 à 21:02 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      C’est quoi cette délectation quand il y aura de la catastrophe !

      Certes, ça fait plusieurs jours que la pluie ne tombe pas ici à Tana à cause d’anticyclone, et cette situation est presque dans Mada, mais, c’est qui est bien les autorités anticipent les choses sans attendre devant les faits accomplis. Cette situation est terminée, aujourd’hui, la pluie commencera à tomber à partir de demain dans certaines régions.

      Selon un spécialiste de météo sur TVM, l’intensité de pluie de cette année est comme les années précédentes, cependant, c’est son début qui est un peu reporté.

    • 30 novembre 2020 à 21:05 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Imaginez si Rajao brillant par sa tergiversation, était à la place de Rajoelina, les choses auraient été pire.

      Ex : Le Kere en 2016, la peste en 2017, etc

    • 30 novembre 2020 à 21:13 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Mais, pour le moment, Rajao devra répondre le tribunal en France, suite à la plainte d’Arfa.

  • 30 novembre 2020 à 21:34 | Besorongola (#10635)

    Arrêtez de me parler de Rajao ! Rajao n’est plus au pouvoir et il a fait ce qu’il ait pu faire. Rajao est grand pour se défendre s’il y a des affaires qui le concernent et nous laissons la justice faire son travail. La France n’est pas Madagascar et la Justice française ne cautionne pas en général les actes perpétrés par des barbouses à l’extérieur du pays. Personne n’a obligé cet Arfa à venir à Madagascar mais quand il menace le sûreté de l’Etat même Rajoelina aurait agi pareil ou mène pire... Rolly Mercia en sait quelque chose.

    • 30 novembre 2020 à 22:00 | Rainingory (#11012) répond à Besorongola

      Besorongola,
      Isandra n’est qu’une petite main pour animer le chat, elle ne sait rien cette chose, elle ne fait qu’attraper les bribes de sujets qu’elle trouve par-ci par-là, l’exemple, cette histoire de Arfa que Midi-Madagasikara a sortie il y a 3 jours, elle a l’occasion de la placer dans une discussion ici alors ça fait diversion, l’autre exemple, elle a lu dans un autre torchon que les be galona gros bras ont intimidé Ra8 au sortir du Temple alors voilà qu’elle en fait sa tartine, ainsi de suite, mais elle n’a pas de fond cette zavatra, et comme on dit souvent ici avec Zora, c’est perte de temps d’échanger avec elle..
      sauf si c’est ce que vous cherchez en venant ici, perdre du temps à des invectives et échanges stériles..
      .. plutôt que de parler du comment conscientiser le vahoaka du vovo dans laquelle il est jusqu’au cou, comment faire venir ici les décideurs de demain, sns, sns..
      .. après moi, je dis ça, je dis rien..

  • 30 novembre 2020 à 21:41 | Besorongola (#10635)

    Nous verrons la capacité de Rajoelina à trouver les fuyards comme Arizaka Raoul et les anciens ministres dans le collimateur du BIANCO.

  • 30 novembre 2020 à 22:12 | Shalom (#2831)

    30 novembre à 20:53 | Rainingory (#11012) répond à Shalom ^
    ...
    , aroso foana ny be galona gros bras andrahona.


    Rainingory,
    Ity misy tantara iray niseho teto Madagasikara teo anelanelan’ny 2009-2013.
    Nisy olona IRAY, averiko tsara IRAY tonga avy any ivelany nidina teny amin’ny seranan’Ivato indray andro tokony ho tamin’ny 10 ora alina mahery kely teo.
    Iny alina iny ihany dia consigné ny tafika teto an-drenivohitra, nampanantson’ny komandin’ny zandarmaria ny manamboninahitra zandary rehetra teto an-drenivohitra ho eny amin’ny Toby Ratsimandrava.
    Kanefa ilay olona IRAY dia tonga teto fa ndeha hanome "cours" ireo mpianatra DEA teny amin’ny IOGA teny Ambohitsaina mandritry ny 3 herinandro.
    Lasa ny saiko : fa dia inona loatra no atahorana ity mpampianatra ity no dia toa izany ny zava-niseho.

    Ireo be galona no resahinao mantsy ka nahatsiaro io tantara io aho.

    Averiko ihany : OLONA IRAY fa tsy sanatria hoe andian-tafika na ny toa izany ; ny valiziny efa voasava ambony ambany teny Ivato ary tsy nahitana afa-tsy akanjo, ireo "polycopie-n’ny cours" sy ny "TD" ary ny "ordinateur" sy "projecteur" nanaovany ilay "cours".

    Mbola ho tsarovan’ny tantara ny toe-javatra toa ireny.

    Ary raha miresaka be galona ianao dia tsotra ny teny ataoko :
    - Voalohany : ny toerana sy ny galona dia vidina, ny jeneraly fotsiny no 100.000.000 fmg, azo isaina amin’ny ratsan-tànana ny manamboninahitra tsy nandoa ekolazy vao niakatra jeneraly ; misy aza ny nitaraina fa "jenera" fotsiny hono no azony satria tsy ampy ny vola nomeny.
    Nomena an’iza ? Minisitra, Sefon’ny Etamazaoro sns ...

    - Faharoa : fa nahoana ary lalàna avy aiza ary inona ao amin’ny lalàn’ny miaramila no mamehy ka ahazoan’ny vadin’ny filou hanana jeneraly ho sefon’ny kabinetrany ?
    Voalohany, tsy nofidim-bahoaka io olona io koa nahoana no ahazo kabinetra karamaina amin’ny VOLAM-BAHOAKA ?
    Dadabe Tsiranana ve sanatrian’izany dia ho sahy hanokatra kabinetra ho an-dRamatoa Justine vadiny ? Taona faha 60 mahery tany ho any anefa izany.

    - Fahatelo : Manaiky manara-kofehy ny be galona satria ananan’ny sasany "dossier", mazava be ohatran’ny andro be Nanahary eny an-tampon’i Horombe io tompoko

    - Fahaefatra :
    a) Misy ny zava-niseho tany Toamasina - Miaramiala efa ho arivo lahy no nalefa tany
    b) Misy ny KERE, mba tsaroanareo ve ny isan’ny miaramila notsidihin’ny minisitra tetsy amin’ny RTS fa hoe hanavotra ny olona amin’ny Kere

    - Fahadimy farany :
    Andininy fahafiry ao amin’ny lalàna mifehy ny miaramila no ahazoan’ny jeneraly am-perin’asa manao tenue civile" na minisitra aza izy ka manao "revue de troupe" ?
    Pitsony amin’ny fitondran-tenan’ny mpitarika miaramila izany, kanefa ianao mpitarika aza tsy manaja ny lalàna koa maika fa ny olona entinao ?

    Tsetsatsetsa sy tsikery ho an’ny be galona ireo.
    Hoy itompokolahy Andriamosa mpihazakazaka 100m tao Fianarantsoa fahiny (fantatr’i lé kopé angamba) tamin’ny minisitry ny Fiarovana tamin’izao fotoana izao hoe : "Andriamatoa Minisitra, fenoy kintana hatrany amin’ny vodim-patalohanao, fa tsy hisy hiraharaha izany. Tsy hitondra soa ho an’i Madagasikara velively izay kintanao".

    Am-bava homana, am-po miherotra.

    • 30 novembre 2020 à 23:07 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Shalom,
      eny tokoa marina, dia ny anampiana azy kely fotsiny angamba dia hoe efa be loatra ka izao rantsa-mangaika sy andrimpanjakana rehetra izao dia tsy misy afats’izy no filou-any !

  • 1er décembre 2020 à 01:36 | Shalom (#2831)

    @ 30 novembre à 22:28 | lysnorine (#9752) répond à Shalom ^
    Re Shalom 30 novembre à 18:15
    Hoy rahateo ny ohabolan-drazan’ny Malagasy :

    « Tsy misy mafy tsy laitry ny zoto »,
    « Ny hery tsy mahelo ny fanahy »,
    « Ny be no basy » ary
    « Ny vahoaka no fanjakana ».


    Tsy misy laviko ary ekeko amin’ny fo madio sy feno fanantenana ireo fitenenana efatra ireo.

  • 1er décembre 2020 à 09:23 | lysnorine (#9752)

    Re Vohitra 30 novembre à à 10:34 & 13:26 répond à Isandra
    « GUATEMALA : LE PEUPLE SE SOULÈVE CONTRE LE PRÉSIDENT »

    - « développer le sport dans le pays en affamant le peuple et EN NE POSANT PAS COMME PRIORITÉS ABSOLUES LA SANTÉ PUBLIQUE ET LA PROMOTION DU SECTEUR DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE.. »

    - « PRIORISER le sport et loisirs dans le contexte post-pandémique avec une PRÉDOMINANCE INDISCUTABLE DE PROBLÈMES SANITAIRE [« EAU ! »] ET D’ALIMENTATION, très cruciaux et frappant tout le monde sans distinction…y compris les jeunes. [...] plus de 1.600.000 habitants dans le grand Sud sont actuellement en proie à la FAMINE…et beaucoup parmi eux sont des jeunes…et plus de 2.000.000 D’ENFANTS EN SITUATION DE MALNUTRITION CHRONIQUE et aiguë à travers le pays [...] il n’ y a pas de limite à la BÊTISE…

    Manoloana toe-draharaha tahaka izao, mikasika ny BUDGET nolanian’ny Parlemanta, dia toy izao no nanetran’ ny VAHOAKA any GUATEMALA izany : Nodoran’ny Antenimiera (Parlemanta) ary nidina an-dalambe izy nitaky ny fialan’ny prezidà. Miombon-kevitra amin’ny vahoaka koa ny vice-président ny amin’izany.

    GUATEMALA : LE PEUPLE SE SOULÈVE CONTRE LE PRÉSIDENT
    Isabel Lerouge/MCT • Publié le 25 novembre 2020 à 10h04, mis à jour le 25 novembre 2020 à 10h19
    30 novembre | Vohitra (#7654) répond à Isandra

    https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/guatemala-le-peuple-se-souleve-contre-le-president-896112.html

    Le parlement en proie aux flammes dans la capitale à Guatemala City samedi, incendié par des opposants au pouvoir. Des centaines de Guatémaltèques ont manifesté dimanche pour réclamer la démission du président conservateur Alejandro Giammattei. ILS REPROCHENT AU CHEF D’ÉTAT NOTAMMENT DE CONSACRER TROP PEU DE RESSOURCES ÉTATIQUES À LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET LES INÉGALITÉS.

    La fronde de la révolte
    "JE PRÉFÈRE MOURIR EN TANT QUE REBELLE PLUTÔT QUE VIVRE EN TANT QU’ESCLAVE" et "Giammattei dehors". Des slogans inscrits sur des banderoles de manifestants réunis face à l’ancien siège du gouvernement, dans le centre historique de la capitale guatémaltèque.

    Les protestataires réclament le départ du président Giammattei un médecin de 64 ans, au pouvoir depuis janvier. Ils protestent CONTRE L’ADOPTION DU BUDGET 2021 QUI NE PRÉVOIT PAS D’AUGMENTATION DES DÉPENSES SOCIALES. Les manifestations du week-end se sont déroulées DE MANIÈRE PACIFIQUE, au lendemain de L’INCENDIE DU SIÈGE DU PARLEMENT PAR UN GROUPE DE MANIFESTANTS. Lors de la manifestation de samedi devant le Parlement, la police avait interpellé près de 40 personnes dont deux mineurs, selon la Cour suprême de justice.

    Des BUDGETS MAL RÉPARTIS
    Il y a quelques jours, le Congrès a adopté un budget pour 2021 de près de 12,8 milliards de dollars, supérieur de 25% à celui de 2020. Cependant, LA MAJORITÉ DES FONDS SONT DESTINÉS À DES CHANTIERS D’INFRASTRUCTURES CONFIÉS AU SECTEUR PRIVÉ.

    LE BUDGET NE PRÉVOIT PAS D’AUGMENTER LES CRÉDITS ALLOUÉS À LA SANTÉ ET À L’ÉDUCATION, NI À LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET LA MALNUTRITION INFANTILE, qui touche près de la moitié des enfants de moins de cinq ans. Des Guatémaltèques mécontents dénoncent aussi L’OPACITÉ DES RESSOURCES POUR FAIRE FACE À LA PANDÉMIE DU NOUVEAU CORONAVIRUS. Le vice-président, Guillermo Castillo s’est déjà démarqué du président. Il lui a demandé de démissionner.
    (Hofaranana)

    • 1er décembre 2020 à 09:30 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re Vohitra 30 novembre à à 10:34 & 13:26 répond à Isandra
      « GUATEMALA : LE PEUPLE SE SOULÈVE CONTRE LE PRÉSIDENT »

      - « développer le sport dans le pays en affamant le peuple et EN NE POSANT PAS COMME PRIORITÉS ABSOLUES LA SANTÉ PUBLIQUE ET LA PROMOTION DU SECTEUR DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE.. »

      - « PRIORISER le sport et loisirs dans le contexte post-pandémique avec une PRÉDOMINANCE INDISCUTABLE DE PROBLÈMES SANITAIRE [« EAU ! »] ET D’ALIMENTATION, très cruciaux et frappant tout le monde sans distinction…y compris les jeunes. [...] plus de 1.600.000 habitants dans le grand Sud sont actuellement en proie à la FAMINE…et beaucoup parmi eux sont des jeunes…et plus de 2.000.000 D’ENFANTS EN SITUATION DE MALNUTRITION CHRONIQUE et aiguë à travers le pays [...] il n’y a pas de limite à la BÊTISE…

      Ny nasetran’ny vahoaka tany Guatemala ny toe draharaha tahaka izany :

      (Tohiny sady farany)

      - ANTI-GOVERNMENT PROTESTERS SET BUS ON FIRE IN GUATEMALA
      https://www.barrons.com/news/anti-government-protesters-set-bus-on-fire-in-guatemala-01606649136
      FROM AFP NEWS

      Carlos ALONZO
      November 29, 2020
      Anti-government protesters SET BUS ON FIRE in Guatemala
      Guatemalan protesters ANGERED BY A BUDGET they said entrenched glaring economic inequalities by FAVORING THE PRIVATE SECTOR OVER HEALTH AND EDUCATION FUNDING demonstrate in Guatemala City.

      - Hoy koa ny kômisiona miaro ny zon’olombelona iombonan’ Fanjakana any Amerika (Comisión Interamericana de Derechos Humanos- CIDH) izay mangataka ny hitsidika an’i Guatemala. Nosihosen’ny pôlisy ny zon’ny olom-pirenen’i Guatemala haneho ny heviny an-kalalahana, ampahibemaso sy andray anjara amin’ny raharaham-pirenena. Araka ny baiko mivantana avy amin’ny ministry ny Atitany sy ny prezidàn’ny Repoblika, dia notorahan’ny pôlisy gas lacrimogènes ny mpanao fihetsiketsehana, izay niharan’ny fahavoazana noho izany, ary nisy mpanao gazety no anisan’ny voa tamin’izany. Tsara ho marihina fa eo ampelatanan’ny Etazonia io CIDH io !

      « Organizaciones piden visita de la CIDH ante situación política que vive el país »
      https://www.prensalibre.com/guatemala/comunitario/organizaciones-piden-visita-de-la-cidh-ante-situacion-politica-que-vive-el-pais/

      Entidades señalan que en Guatemala se vive una crisis política y existe UNA SERIE DE VIOLACIONES A LOS DERECHOS HUMANOS DE LA POBLACIÓN.
      por William Oliva
      Publicado el 30 de noviembre de 2020 a las 17:11h

      Unas 90 organizaciones sociales enviaron una carta a la Comisión Interamericana de Derechos Humanos (CIDH) en la que demandan una visita in loco a Guatemala ante la situación social y política que se vive.

      Las entidades expresan su preocupación por “la grave crisis política que enfrenta el país”, y buscan “denunciar LAS VIOLACIONES A LOS DERECHOS QUE EL GOBIERNO DE ALEJANDRO GIAMMATTEI ESTÁ COMETIENDO EN CONTRA DE LA POBLACIÓN”.

      La misiva dice que estas violaciones se traducen en la “RESTRICCIÓN DE LOS DERECHOS DE MANIFESTACIÓN, LIBERTAD DE EXPRESIÓN Y PARTICIPACIÓN DE LA CIUDADANÍA”.

      El texto describe lo acontecido en las dos últimas manifestaciones contra el mandatario y los diputados y afirma que “EL GOBIERNO REACCIONÓ DE FORMA BRUTAL CONTRA LOS MANIFESTANTES, LANZANDO GASES LACRIMÓGENAS DE MANERA REPRESIVA” Y RESALTAN LOS DAÑOS QUE SUFRIERON LOS CIUDADANOS, INCLUIDOS PERIODISTAS.

      “Durante las manifestaciones de los últimos años jamás habíamos visto hechos de violencia ni una actuación similar por parte de la Policía Nacional Civil”, dicen las organizaciones, que creen que ese actuar se debe A INSTRUCCIONES DIRECTAS del ministro de Gobernación, Gendri Reyes, y DEL PRESIDENTE GIAMMATTEI [...]

  • 1er décembre 2020 à 09:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Au lieu de pleurer comme d’habitude, la société civile et les autres entité socio-économiques se doivent de faire le rattrapage au niveau du sénat, la chambre qui les représente dans un pays qui a adopté le bicamérisme n’est-ce pas ? Ce n’est pas trop tard pour se faire encore entendre n’est-ce pas ? Mais de là a pouvoir changer beaucoup de chose dans cette LFI 2021 relève de l’UTOPIE n’est-ce pas ? Comme on dit dans le jargon olympique des petits pays sans champions, l’essentiel c’est d’y participer et faisons de même pour la LFI 2021.

  • 2 décembre 2020 à 08:57 | lysnorine (#9752)

    Re Isandra 30 novembre à 14:17
    HS :
    « Les forces de l’ordre ont échoué la réunion politique dissimulée subtilement dans un culte de Ravalomanana, hier, à Soavinandriana. »
    & Shalom 30 novembre à 17:50
    « Question :
    « En quoi et par quelle loi toute réunion politique est interdite actuellement ?... »

    Fanabeazam-boho ny vaovao momba ilay « HS » nalaina tao amin’ny « Ahoana Marina » tamin’ny 1 Desambra 2020
    https://malagasynews.com/videos/ahoana-marina-talata-01-desambra-2020-ahoana-amrina-ity-politikany-fitondrana-ity/
    [8’:07-13’:04]

    « 2020 – AHOANA MARINA ITY POLITIKA’NY FITONDRANA ITY ? »

    « Ny tena mahagaga dia variana manenjika ny mpanohitra ny Fanjakana fa ny OLAM-BAHOAKA tsy misy hiraharahaina izany : fihetsiketsehana no betsaka...Ny tena nanaitra aza dia ny fanaraha-maso natao ny Filoha Ravalomanana HATRANY AM-PIANGONANA mihitsy [Fjkm Soavinandriana]. Rehefa nirava ny fiangonana, mpitandro filaminana no nameno ny tokotanim-piangonana... ! »

    Sady mahamenatra no mahafa-baraka ny fitondram-panjakana Malagasy eo imason’ny any ivelany ny sary mampiseho ny fihetsiky ny zandary amam-pôlisy mirongo fiadiana fenti-miady (amin’ny fahavalo sy ny dahalo !) sy ny tenin’ny solontenam-panjakana : « sao dia mivoaka ivelan’ ny fiangonana ka mamorivory olona..sao dia mamory olona ety ivelany »

    Tsara ho tsakotsakoina sy dinidinihan’ny mpijery amin’ny fijery tsy mitongilana ireo sary amam-bava ireo, indrindra fa mikasika filoham-pirenena taloha LANIM-BAHOAKA ara-dalàna, indroa nisesy, fa tsy nanongam-panjakana tsy akory, ary mbola nahazo latsa-bato nitentina : 2,067,847 tamin’ny fifidianana ho prezidà tamin’ny 19 Desambra 2018 izy. Izany hoe 44.49 %-ny latsa-bato vato nanan-kery (= 4,647,785) ; fa 2,586, 938 na 55.65 %-n’ ny latsa-bato nanan-kery kosa no azon’ ny prezidà ankehitriny nifaninana taminy.l

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS