Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2022
Antananarivo | 01h37
 

Economie

Ministère des Affaires étrangères

La restitution des îles Eparses reste d’actualité selon le nouveau ministre

lundi 21 mars | Mandimbisoa R.

Les îles Eparses ont été au cœur des premiers sujets évoqués par le nouveau ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamanandrato, lors de sa passation de service avec Patrick Rajoelina ce week-end. «  Les îles Eparses sont à nous. Il n’y a plus lieu à marchander car elles nous appartiennent », a-t-il affirmé. « Ce qu’il faut faire actuellement est de trouver un mode opératoire pour y arriver », répond-t-il aux questions des journalistes sur le sujet. Un sujet qui était quelque peu oublié suite à la crise sanitaire.

Le mode opératoire que le nouveau chef de la diplomatie malgache tente de mener et annoncer ne semble pourtant pas être différent de ce qui est déjà mis en œuvre depuis plusieurs années. « L’argument principal reste pour nous (l’application de : ndlr ) la résolution des Nations Unies  », a-t-il indiqué. Cette résolution consiste à exiger de la France de « restituer ces îles à Madagascar ».

L’initiative de Andry Rajoelina, et du chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, de mettre en place un comité mixte qui devrait étudier les possibilités de restitution voire de cogestion de ces îles a été considérée comme l’une des avancées dans ce dossier. Pourtant à ce jour, aucune suite n’a été donné aux travaux de cette commission mixte depuis sa première réunion en novembre 2019. Trois ans plus tard, on en est au même point.

Richard Randriamandranto pense qu’avec la conjoncture politique mondiale, la guerre en Ukraine pourrait changer la cours de la géopolitique dans le monde. Le combat mené par la Grande île dans ce dossier pourrait prendre une nouvelle tournure, affirme-t-il. « La météo diplomatique actuel est changeante à cause de la guerre en Ukraine », cela pourrait alors affecter les négociations concernant les îles Eparses, d’autant plus que Madagascar n’a pas adopté la même résolution que les pays occidentaux dont la France concernant la condamnation de la Russie dans cette invasion ajoute Richard Randriamandranto.

48 commentaires

Vos commentaires

  • 21 mars à 10:52 | MALIBUC (#9345)

    Super, faut prendre bite, couteau, ficelle le tout dans une pirogue à moteur et en-avant on prends d’Assaut les Eparses.
    Voilà le tour est joué, n’est-ce pas Mr le Ministre....

    • 21 mars à 16:24 | Marco_Santino (#11253) répond à MALIBUC

      Opération militaire de Madagascar contre la France, ça va être chaud !

  • 21 mars à 11:43 | ravalitera (#10915)

    brasser l’air comme d’habitude

  • 21 mars à 11:44 | angel35 (#11212)

    On comprend que ces îles sont plus proches de Madagascar que de la France. On comprend qu’éventuellement des pêcheurs malagasy aient peut être fréquentés ces îles ( en se perdant par gros temps cyclonique, par exemple).
    Mais on voit surtout comment les politiciens malagasy, ; depuis des années, exacerbent le sentiment patriotique , en partie pour détourner l’opinion publique de leurs turpitudes et de leurs échecs récurrents à améliorer la vie du peuple.
    L’autre raison (inavouable) est l’appât du gain, pour eux mêmes. Tout d’abord pour les zones de pêche. Les concéder aux chinois ( à vil prix) afin de se mettre une confortable commission dans la poche. Les chinois, particulièrement, sont de fins psychologues, et ne sont pas opposés à des commissions aux leaders étrangers ( africains notamment) à partir du moment où leurs intérêts commerciaux sont considérablement préservés et augmentés. Ils connaissent l’appétit du gain et le peu de considération pour l’intérêt général du pays des dirigeants africains. Ils en usent et en abusent. Rappelons nous des accords de pêche signés par Hery avec les chinois. ( accord-cadre annoncé en marge du Forum sur la coopération sino-africaine, le 5 septembre à Pékin, soit deux jours avant la démission de M. Rajaonarimampianina pour mener campagne. Et sans que le ministre des ressources halieutiques et de la pêche n’ait été associé ni même informé. - journal Le Monde : 16 novembre 2018 - ).
    Et s’il y a des réserves en hydrocarbure autour de ces îles ( ce qui reste à démontrer ) c’est exactement le même raisonnement qu’avec les zones de pêche exclusives.

    • 21 mars à 11:48 | Albatros (#234) répond à angel35

      👏👏👏
      Bonjour Angel35 !.
      Bravo !. Vous avez parfaitement résumé le problème de la « récupération » de ces îles !.

  • 21 mars à 11:45 | Albatros (#234)

    Poutine, XiJinping, Erdogan, Al-Assad d’accords pour envoyer leurs armées soutenir les généraux malgaches pour libérer ces îles peuplées de « frères malgaches » !.

    • 21 mars à 14:21 | el che (#344) répond à Albatros

      Sous la houlette du groupe Wagner...

  • 21 mars à 11:59 | arsonist (#10169)

    Pour notre planète,
    pour la préservation de l’environnement,
    pour la sauvegarde des espèces
    sur lesdites îles éparses,
    mais aussi dans cette zone Sud-Ouest de l’océan Indien
    et même sur toute la surface de la terre,

    et compte tenu de notre inconscience gasy
    [pour ne pas dire notre "folie destructrice" gasy]
    qui a fait que
    1. nous avons
    .réduit en cendres nos forêts
    .détruit sauvagement notre environnement naturel et la faune
    2. nous continuons à vendre tout ce que la nature nous a donné,

    alors , alors , alors ,
    personnellement je souhaite de toutes mes forces [qui sont moins que minimes] que le statut desdites îles éparses reste tel quel
    maintenant ,
    demain
    et pour toujours s’il le faut !

    • 21 mars à 12:26 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Ainsi soit il !

    • 21 mars à 12:43 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Hier, de gaulle voulait y faire pousser des champignons (atomiques).

      Aujourd’hui, macron veut en faire un sanctuaire pour la protection des zoiseaux parce que sinon, ces MALgachhhes sont bien capables de les bouffer ces pauvres zoiseaux.

      C’est comme la traite des noirs ou la colonisation ou le charbon...hier encore c’était absolument nécessaire sur le plan économique et parfaitement justifié sur le plan moral ; mais aujourd’hui, une fois qu’ils en ont bien profités, ils font semblant d’en découvrir toute l’horreur. Cela s’appelle dit-on la marche de l’Histoire (Aimé Césaire, d’outre-tombre, prêche encore et encore dans le désert en disant "laissez entrer les peuples noirs sur le grande scène de l’Histoire")

      Demain, ou plutôt déjà aujourd’hui, voilà qu’ils redécouvrent combien il est mal d’occuper le territoire d’autrui par la force, en le faisant dire en plus aux mêmes Nations Unies qui les ont intimées à restituer ce qui n’est pas à eux en vertu du droit international... C’est lassant.

    • 21 mars à 13:34 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Hors les crimes absolus
      [comme par exemple les génocides dans le sens littéral du terme]
      perpétrés par ceux qui nous avaient précédés sur cette planète ,
      je fais très attention
      avant de porter un jugement sur ce que nos prédécesseurs sur la planète avaient fait en leurs temps.

      On dit bien : autre temps , autres mœurs !
      Et aussi : "Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà."

      Je ne suis pas philosophe , ni moraliste .

    • 21 mars à 14:40 | el che (#344) répond à arsonist

      Bonjour Arsonit,

      Je reste persuade que cette quête des iles éparses n’est qu’une diversion, elle est exacerbée par la Russie qui tente une percée politique dans toute l’Afrique. Mais Mada ne doit pas se tromper d’amis, ni d’ennemis : on devrait tirer des leçons de l’ère Ratsiraka.
      Nous entrons très certainement dans le renforcement d’une bipolarisation géopolitique mondial, mieux vaux choisir le bon camp, à défaut de ne pouvoir s’imposer.

  • 21 mars à 12:28 | angel35 (#11212)

    Déclarer que " les routes ne se mangent pas" !! Quelle stupidité monumentale , et certainement l’aveu d’une incompétence totale ( au moins au moment de cette déclaration) en matière de compréhension de l’économie du pays.
    A Madagascar, si un minimum de développement avait correctement été réalisé depuis 60 ans, il devrait y avoir des poissonneries en nombre dans chaque quartier de Tana. Mais la condition préalable est de pouvoir acheminer rapidement la marchandise, de toutes les régions à Tana. Dans un pays un tant soit peu développé, en une demi journée il est possible de trier et transporter le produit de la pêche sur des centaines de kilomètres.
    Les distances entre Tana et les côtes , que ce soit à l’est ou à l’ouest, ne sont pas considérables . Mais l’état des routes !! quelle catastrophe !! Et quelle galère pour les opérateurs économiques et les voyageurs !!
    Bon, les présidents successifs, les ministres, et les hauts fonctionnaires, prennent surtout l’avion et l’hélicoptère. Juste quelques kilomètres pour finir en voiture automobile.
    Comment ne pas comprendre l’immense intérêt ( immense nécessité) d’avoir un réseau de routes praticables en permanence dans le pays, afin d’assurer le développement économique ??
    Les récents articles dans différents journaux, faisant état de la désolation de producteurs de fruits et légumes devant la perte de fortes quantités de produits , faute de pouvoir les acheminer ailleurs , devrait faire réfléchir en hauts lieux !!!

    • 21 mars à 14:05 | vatomena (#8391) répond à angel35

      Esclavage esclavage !! ,l’Afrique aura vécu cette ignominie durant des siècles J’aimerais lire une étude comparant la vie de l’esclave en Guinée et celle de l’esclave Noir dans un champ de coton en Louisiane. Avez vous un ouvrage à proposer ?

    • 21 mars à 14:11 | vatomena (#8391) répond à angel35

      Autre curiosité : : La folie des hommes : pourquoi exterminer les Indiens d’Amérique_ et’ apres quoi importer des milliers d’esclaves africains

  • 21 mars à 12:48 | Yet another Rabe (#4812)

    Re-,

    Pourquoi ramener sur le tapis sans cesse le dossier des "Îles Éparses" ?

    Pourquoi agiter ce chiffon rouge sans cesse ?

    Serait ce afin d’exacerber dans le peuple un sentiment nationaliste par le ressentiment envers la mémoire coloniale de La France, où plutôt serait ce pour faire oublier au Peuple que son ventre crie famine ?

    Quand on perd 7 tonnes d’ or par an sans que celà ne rapporte 1 Ariary au Pays, quand actuellement Ambatovy avec un cours du nickel à 100 000 US$ et une production de 60 000 tonnes fait un chiffre d’affaires de 6 milliards de US$ et que seul 1 à 2% de ce montant revient au Trésor Malagasy ?

    Déjà, Madagascar est incapable de gérer les ressources de la Grande Île proprement dite, alors pourquoi s’ hypnotiser sur quelques malheureuses îles avec peut-être un grand potentiel économique, mais qu’on sera incapable de gérer ?

    Je suis pour que La France garde ces Îles Éparses.

    Tant que le mode de gouvernance Malagasy s’éparpille dans une incohérence de gestion du Pays où plutôt au profit des puissants au pouvoir et au détriment du Peuple, il est à mon avis inopportun d’aborder ce sujet des Îles Éparses.

    Cordialement

    • 21 mars à 14:19 | vatomena (#8391) répond à Yet another Rabe

      Pourquoi ramener sans cesse sur le tapis l’esclavage ,la colonisation,les iles éparses et pas sur nos échecs depuis l’indépendance

    • 21 mars à 14:43 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Vatomena,

      Pourquoi ramener sans cesse de votre part la nostalgie du type "Ah le bon temps de la colonisation française à Madagascar" ?

      Si le rappel de votre nostalgie vous rend plus heureux personnellement pourquoi pas, vous n’ avez qu’ à l’encadrer sur le sommier de votre lit et l’ enregistrer en berceuse sur votre magnétophone, sans la ramener à chaque fois sur ce site.

      Votre nostalgie passéiste n’ apporte aucune plus value pour la réflexion des forumistes.

  • 21 mars à 12:51 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Le peuple Malagasy s’en fiche royalement des Îles Eparses , le peuple veut a boire et a mangé ...

    - Vous êtes incapable de sortir Madagascar de la pauvreté et vous voulez gérez ces îles ????? on voit ici votre sérieux 😥😥😥

    • 21 mars à 17:47 | vatomena (#8391) répond à kunto

      Rabe — le passé a existé— On peut y prendre leçon sans honte ; Retenir ce qui s’est avéré bon pour le passé et rejeter ce qui était funeste. Nous avons tous des racines .Nous ne venons pas de rien. il est triste de voir qu"aujourd’hui nos ne savons pas où nous allons
      Aujourd’hui encore les français sont empreins de la Colonisation romaine ;ils ne renient rien

  • 21 mars à 13:48 | kartell (#8302)

    Visiblement, les Éparses sont devenues l’enjeu politique qui offrirait à un bilan quinquennat transparent, ses lettres de noblesse et à son quémandeur, son accession au grade inespéré d’homme providentiel qui aurait fait plier la puissance nucléaire !..
    Comptant sans le dire que sa neutralité affichée pendant cette tentative de colonisation russe de l’Ukraine puisse lui apporter le soutien nécessaire pour faire plier Paris, notre spécialiste hors-pair du fameux gagnant/ gagnant espère que son jour de gloire est à l’horizon de sa fin de quinquennat !..
    D’autant que cette très, très hypothétique restitution ou plutôt acquisition lui permettrait de faire oublier la batterie de déconvenues accumulées depuis son accession au pouvoir ..
    Il n’est pas sûr non plus que Paris prenne ces élucubrations présidentielles à la légère connaissant la réputation sulfureuse du personnage et à ce titre, qu’il n’est pas discrètement renforcé ses effectifs de légionnaires sur ses confettis tout en s’assurant d’une surveillance satellitaire renforcée de la zone..
    La prudence imposant toujours de se méfier des kamikazes de tribune et de leurs faux-amis.
    Reste qu’en entretenant à plus soif, une demande qui est passée du stade diplomatique à celui d’une exigence unilatérale, le ton est devenu plus qu’inamicale, déplaisant..
    La situation Ukrainienne ayant donné de l’appétit à une Excellence galvanisée par une franche nationaliste qui escompte bien le pousser jusqu’au point de non-retour : le rappel de l’ambassadeur en cas de situation figée..
    Mais aller trop loin, ne doit pas faire oublier que sans le soutien financier des multiples partenaires européens, le pays sera en état de faillite et surtout Paris exerce pour six mois, la présidence de cette communauté si généreuse à son égard et peu regardeuse sur l’utilisation de ses aides .
    Le « qui perd, gagne » prend, ici, toute sa consistance..
    Retenons tout simplement de cette ième bravade présidentielle, aux accents faussement vindicatifs, est exclusivement à l’adresse d’un public local prêt à gober les moindres paroles d’un mentor qui sait faire mousser les choses dans la seule intention de s’en laver les mains et pas davantage !..
    Sinon, quoi de neuf ?’..

    • 21 mars à 17:53 | vatomena (#8391) répond à kartell

      Rabe —Avouez que se pencher uniquement sur le présent actuel est débilitant..Il faut se rappeler que nous avons connu des jours meilleurs et que si on sait y faire on sera mieux qu’avant

    • 21 mars à 19:02 | Yet another Rabe (#4812) répond à kartell

      @ Vatomena,

      Vous êtes toujours repris par votre tare, ne pas répondre dans le droit fil de la discussion qui a été initiée auparavant, je trouve ce comportement un peu lâche.

      Je trouve inutile de rappeler les évidences du type "Il faut se rappeler que nous avons connu des jours meilleurs et que si on sait y faire on sera mieux qu’avant".

      Inutile, si on est incapable d’expliquer pour les plus jeunes, pour mieux situer vos dires dans le contexte de ce qu’ils n’ont pas vécu, afin de mieux en expliquer la pertinence de ce qui est évident pour vous.

      Vous serez au mieux considérer comme un débile léger par un public plus jeune, au pire comme un imbécile ringard, car ce que vous ressasez, ne leur apporte aucune plus value, pour une meilleure appréhension de leur futur.

  • 21 mars à 16:19 | Marco_Santino (#11253)

    La boucle...
    Dans mille ans on nous la sortira encore celle-là !

    • 21 mars à 19:16 | vatomena (#8391) répond à Marco_Santino

      Rabé__ la jeunesse doit appre nreedr

      RABe— la jeunesse doit apprendre que le pays a eu un paseé où les routes étaient sures ,l’eau du robinet était propre ’et l’éclairage sans interruption —Ils doivent savoir que c’est le vahoka quiétait créateur de tout cela. Cette jeunesse devrait fair e plus encore. D’ou vient cttte inetie ,qui freine

    • 21 mars à 19:21 | vatomena (#8391) répond à Marco_Santino

      Rabe--- Vatomena n’est pas spécialement à la recherche de votre considération..Il en vient à croire que certaines vérités sont dures à entendre

    • 21 mars à 19:31 | Yet another Rabe (#4812) répond à Marco_Santino

      @ Vatomena,

      "Vatomena n’est pas spécialement à la recherche de votre considération."

      Merci de considérer la réciproque comme étant tout aussi vraie.

  • 21 mars à 16:20 | Marco_Santino (#11253)

    « Les îles Eparses sont à nous. Il n’y a plus lieu à marchander car elles nous appartiennent »

    Non.

    • 22 mars à 09:41 | tanguy37 (#7699) répond à Marco_Santino

      oui !!vous avez raison,mais que voulez vous faire de ce tas de sable et de cailloux ?
      a mon humble avis !!!!avant de vous occuper de ce tas de sable !!vous feriez bien mieux de vos routes "defoncées" de vos centrales electriques "poussives ,de ’eau potable et de la santé des enfants !!
      AVANT d’aller vous baigner sur les iles eparses !!!

  • 21 mars à 16:23 | Marco_Santino (#11253)

    La météo diplomatique actuel est changeante à cause de la guerre en Ukraine », cela pourrait alors affecter les négociations concernant les îles Eparses, d’autant plus que Madagascar n’a pas adopté la même résolution que les pays occidentaux dont la France concernant la condamnation de la Russie

    Justement c’est mauvais signe pour Madagascar.

    • 22 mars à 09:17 | vatomena (#8391) répond à Marco_Santino

      Rabe L’histoire jugera. : dans quel état était Madagaxcar dans quel état il est aujourd’hui ;Faut il se réjouir aujourd’hui

  • 21 mars à 17:54 | Besorongola (#10635)

    Salut Albatros.

    Surtout en ce moment où Poutine se prend pour le défenseur des opprimés par les occidentaux dans le monde et surtout en Afrique . Ces pauvres africains déboussolés, dégoutés des occidentaux sont devenus en ce moment le soutien de Poutine. Ils espèrent mieux s’en sortir avec la Russie mais ils se trompent encore une fois comme d’habitude car les Russes sont les plus pires racistes en Europe. Обезьяна (obezian) qui signifie singe c’est l’appellation courante des noirs par les Russes.
    C’est vrai que dans les années 70, l’armée française basée à Madagascar avait plié bardas sans un seul coup de feu car les Russes avec leurs Kalachnikovs et les Nord Coréens avec leur Migs étaient à la porte de la grande île.
    Si vraiment la folie de Poutine est combiné avec la stupidité de Rajoelina y aurait-il cette possibilité que la France quitte les îles éparses sous d’éventuel ultimatum de Poutine ?
    Mais l’UE aussi n’hésite pas de faire pression sur le pauvre Rajoelina qui ne sait plus à quel saint vouer. La RN 13 est devenue un moyen de rétorsion qu’utilise l’UE pour forcer Rajoelina à condamner la Russie dans cette guerre. Nous avons tous entendu et rappelons que si cette fameuse RN13 n’est pas réhabilitée pendant son mandat, Rajoelina a déclaré ne plus faire de la politique. Mais menteur et vendeur de rêves comme il est, il ne tiendra pas parole comme d’hab. Il va certainement dire qu’il y a le Covid, les Cyclones et les inondations et maintenant la Guerre en Ukraine qui l’ont empêchés de réaliser certaines de ses promesses.

  • 21 mars à 17:57 | Observateurlucide (#11307)

    Marco_Santino ,
    Madagascar est un état voyou maintenant et grâce a votre classe dirigeante soit disant intelligente !
    Va falloir s’accoucher aux branches des cocotiers pour obtenir des financements des institutions internationales, qui vont éclater comme des fruits trop mures !
    Peut être que les Russes vont vous prêter de l’argent ou vous offrir des chasses neiges ?

    • 22 mars à 09:22 | vatomena (#8391) répond à Observateurlucide

      C’est déja arrivé .En Guinée ,au temps de Sékou touré ,l’Urss avait envoyé des chasse neiges ;

  • 21 mars à 18:48 | Besorongola (#10635)

    # 21 mars à 17:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

    YAR,

    Je vous explique la réalité, apparemment, vous l’ignorez.

    Rajoelina a hérité le peuple que ses prédécesseurs lui ont laissé avec toutes leur mauvaises habitudes qu’ils leur inculquaient.

    Rajoelina le TGV doit changer la mentalité d’un peuple, dont la majorité s’habituent au moramora, dont le retard presque fait parti des coutumes.

    Rajoelina aimant le manara-penitra, doit changer la mentalité d’un peuple, dont beaucoup s’habituent à travailler à la vita gasy.

    Isandra.
    Rajoelina a hérité de sa propre turpitude. Il est aussi le prédécesseur de lui-même et surtout à l’origine du désastre actuel.
    Si vous méprisez le Vita Gasy c’est que vous voulez épater les Andafy et tous ces gens qui soignent leur appearance en raclant le R pour paraître plus occidentalisés. Mais un dirigeant patriote et qui veut vraiment développer son pays privilégie les produits locaux au lieu de courir après le manarampenitra à l’occidentale. Cette politique étouffe la capacité nationale de produire avec les moyens du bord et pousse les gens à importer pour donner cette image de MANARAM-PENITRA chère à Rajoelina alors que leur moyen est limité.
    Les mauvaises habitudes de la corruption généralisée actuelle ont été initiées par Rajoelina entre 2009 et 2013 quoique vous disiez. Rajoelina n’est pas dans ses pas car il danse plus vite que la musique. Les Gasy sont évidemment largués car ils ont le malheur de tomber sur un dirigeant rêveur, mégalomane, loin de la réalité malgache et qui veut propulser madagascar parmi les pays émergeants en claquant les doigts. Rajoelina préfère importer des milliers de tonne de riz au lieu de trouver une solution pour une agriculture locale pérenne. . Son but c’est de faire rêver les gens que même s’ils ne produisent pas du riz, Rajoelina est là pour leur apporter les Vary Tsinjo avec son effigie sur les sacs. Des tonnes de peintures orange, mauve ou gris sont importées pour marquer son passage au pouvoir qu’il souhaite marquer les Gasy qui selon lui comprendront un jour leur importance. Mais ce sont des devises qui sortent du pays et les gens qui réfléchissent voient qu’ils vivent dans des taudis à côté de tous ces bâtiments manarampenitra. Le nouveau président en 2023 aura la tâche de repeindre tous ces bâtiments avec de la laterite rouge, couleur locale pour effacer tous les vestiges de Rajoelina. Conséquence, il y aura des pillage comme le cas des rideaux des bus Fibata de Ratsiraka dans les années 80 avec lesquels les gens fabriquaient leur chemise.

    • 22 mars à 01:19 | Albatros (#234) répond à kartell

      Zemmour !, un des 3 "poutinolâtres" candidats à cette présidentielle !.

  • 22 mars à 01:16 | Albatros (#234)

    L’ONU, l’OTAN, la CEE, la Chine, n’arrivent pas à faire reculer "Poutler", qui massacre des femmes et des enfants pour "récupérer" un pays comme l’Ukraine !
    Pays dont la majorité ne veut pas être sous la coupe du "grand frère" slave !.
    Et dont les habitants qui fuient devant ces massacres partent TOUS vers l’Ouest !.

    Qui fera reculer la France pour "récupérer" des ilots de sables SANS habitants ?.

    • 22 mars à 09:27 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Pour la sauvegarde de la planète,
      pour la protection de l’environnement dans cette zone Sud-Ouest de l’océan Indien,
      pour la préservation de très nombreuses espèces : végétation et faune,
      pour la nature,
      pour la vie,
      pour l’espèce humaine,

      et à cause de l’inconscience des Gasy,
      qui ont réduit en cendres leurs forêts,
      qui ont décimé leur faune,
      qui ont saccagé leur environnement,
      qui ont vendu leur terre,

      le statut desdites îles éparses doit rester tel quel maintenant , demain et s’il le faut pour toujours !

  • 22 mars à 09:28 | vatomena (#8391)

    Albatros —"Poutinolatre "":Un nouveau péché ’’— ? Que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre

  • 22 mars à 12:01 | el che (#344)

    " Les îles Eparses sont à nous. Il n’y a plus lieu à marchander car elles nous appartiennent », a-t-il affirmé. « Ce qu’il faut faire actuellement est de trouver un mode opératoire pour y arriver », "


    De quel mode opératoire parle-t-il ? Après la négociation , emploi de la force ?
    Discours très Irréel, eu égard à la situation politique mondiale actuelle...

  • 22 mars à 15:39 | Albatros (#234)

    @ Arsonist et @ El Che.

    En ce qui concerne le "statut" de ces iles, ma position est simple (certains diront simpliste !) :

    Ces iles "INABITEES", devrait être sous le contrôle d’un organisme international afin de les préserver de toutes exploitations néfastes.

    Une gestion commune Franco-Malgache était (est !) peut-être une solution.

    Tant qu’elles resteront françaises, une exploitation risquant de voir disparaître leur statut de réserve inhabitée et préservée pour les futures génération, semble possible !.
    Les français (dont je fais partie !) seront nombreux pour défendre la non-exploitation commerciale de ces iles.
    Si elles devaient "tomber" dans le giron des politi-chiens malgaches, je ne leur donne pas longtemps pour grossir, à coup de bakchichs bien placé, la liste des sites mondiaux dégradés par l’appât du gain de certains !.

    La co-gestion me semble un moindre mal.

    Questions aux forumistes de ce site (et aux politiciens malgaches !) qui prennent souvent, et de façon parfois très virulentes, position sur ce problème des Iles Eparses ! :

    - Sur, environ, 26 à 28 millions de malgaches, combien connaissent l’ existence et la localisation de ces iles ?.
    - Combien de malgaches sont près à aller se battre pour "récupérer" ces iles inhabitées ?.

  • 22 mars à 19:09 | RAJEMISA (#10819)

    Il faut que les malgaches sachent q’ une résolution est un simple avis. Celle-ci n’ a pas une force contraignante. Le gouvernement malgache essaie de faire une diversion pour faire oublier au peuple la misère que subit le pays. Ce n’ est pas en récupérant ces îles que la situation des malgaches va s’ arranger. Si on veut faire quelques choses dans les pays il faut rénover les routes, les ponts etc... 60 ans après l’ indépendance on n’ est pas capable de construire une route digne de ce nom pour relier Tananarive à Diego-Suarez par exemple. Pour aller de Tananarive à Sambava il faut faire un détour par la route en direction de Majunga. Pour aller de Tananarive à Tamatave il faut 10 heures de temps. Nous sommes après 60 ans de l’ accession à l’ indépendance on est encore à ce point. Alors que dans certains pays d’ Afrique ils commencent déjà à avoirs des infrastructures modernes. La base de développement de l’ économie c’ est la route. On peut mettre n’ importe qui au pouvoir, s’ il ne pense pas à développer les infrastructures ça ne sert à rien.

    • 22 mars à 19:19 | olivier3 (#9833) répond à RAJEMISA

      Voter une resolution a l’ONU en 1979...

      L’URSS et les pays africains "révolutionnaires" ont voté ..
      La lutte armée était légitimée..jusque dans les zuniversités aujourd’hui délabrées..

      Aujourd’hui, les malgaches refusent de condamner la Russie de Poutine.

      Les malgaches INSULTENT les morts ukrainiens..par égoïsme endémique..TPMG

      Ils font honte à l’humanité toute entière..

      Ah non il ne font pas honte à la Russie, la cordée du Nord et à la chine..

       :)

  • 23 mars à 13:48 | RAJEMISA (#10819)

    La grande majorité des malgaches ne sait même pas situer sur la carte où se trouve ces Îles éparses. Déjà certains ne savent même pas situer sur une carte les autres régions de Madagascar. il y un proverbe malgache qui dit " Ny eo an-tratra tsy lavo ka antsoy koa Rainilahibe". C’ est -à-dire, on n’ est pas capable de s’ en occuper de ce qu’ on possède déjà et on veut autre chose.

    • 23 mars à 15:55 | Albatros (#234) répond à RAJEMISA

      Bonjour Rajemisa !.

      C’est tout le problème des Iles Eparses !, la classe dirigeante de Madagascar (et certains sur ce forum !), ne "réclame" cette restitution que pour une MINORITE de malgaches !.

      Ce qui importe le Peuple malgache actuellement c’est de pouvoir se nourrir, se loger correctement (en dur si possible à cause des cyclones !), et de pouvoir circuler sur des routes en bonne état !.

      Le "symbole" des Iles Eparses n’est pas (et de loin !) une priorité pour eux.

  • 23 mars à 16:08 | olivier3 (#9833)

    les iles éparses n’ont jamais appartenu à MADAGASCAR..

    Quelques opportunistes nationalistes...dont la plupart possèdent un passeport Français..on décidé, sans aucune Honte, de faire croire le contraire..

    Allant jusqu’à a créer des noms malgaches artificiels pour ces iles..

    La France les a laisser faire...par pure MOLESSE.

    Il n’y a que la France pour accepter que des bi nationaux franco malgaches souhaitent se chute..

    Comme les franco algériens..

    Les ennemis de l’intérieur...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS