Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Société

Traitement du Covid-19

La région Ihorombe souffre d’une pénurie de médicaments et d’EPI

vendredi 7 août | Fano Rasolo

La région Ihorombe touchée par l’épidémie du Covid-19 depuis le 13 juillet dernier fait face à une pénurie de médicaments et d’équipements de protection individuelle, selon notre source dans cette région, jointe par téléphone, hier.

Ihorombe a enregistré 7 cas positifs au Covid-19, dont 4 en cours de traitement et 3 guéris. Deux d’entre eux sont hospitalisés à Ihosy, chef lieu de la région tandis que les deux autres ont été transférés à Fianarantsoa. Actuellement, les sujets contacts de ces personnes testées positives dans la région Ihorombe sont au nombre de quatre-vingt (80).

« Nous n’avons reçu lundi dernier que des lots de médicaments juste suffisants pour trente (30) malades, alors qu’il y a des sujets contacts suspectés et mis en quarantaine à domicile qui doivent recevoir des soins », affirme notre source.

« Treize (13) personnes attendent les résultats de leurs tests et si elles s’avèrent positives, nous ne pourrons pas les traiter faute de médicaments. Les malades devront débourser de l’argent si les médicaments gratuits promis par les autorités n’arrivent pas à temps. C’est déjà le cas pour certains », poursuit notre notre source.

Outre la pénurie de médicaments, le personnel de santé d’Ihorombe est aussi en cours de rupture d’équipements de protection individuelle (EPI). Des lots de médicaments seraient en cours d’acheminement affirme le ministère de la Santé qui se charge d’enregistrer toutes les commandes de médicaments et d’EPI en provenance des régions.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 7 août à 11:43 | Shalom (#2831)

    Tsia, voafehy io valanaretina io. Tsy mafy noho ny pesta sy kolera io sns …
    Na Ihorombe aza izany voa.
    Sao dia fanahiniana atao kosa ny fiparitahan’izy ity mba ahazoana fanampiana avy any ivelany ohatra …. Sahala amin’ny resaka siklona isan-taona ireny.
    Ny ahiahy tsy hiavanana.

    • 7 août à 22:49 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Tsy hay aloha raha atao fitadiavambola ny loza mitranga, fa na izany na tsy izany dia zareo any Atsimo ireo no tena mijaly mihitsy raha samy gasy, kere, aretina, etc. anefa dia tsy mba misy mpijery sy manampy raha tsy fotoanan’ny propagande ihany.

  • 7 août à 23:12 | Zora (#10982)

    Très juste ! Ce sont les oubliés de l’état...

  • 9 août à 15:37 | Mbotimasy (#11037)

    Tena mampalahelo vahoaka any atsimo. LE SUD OUBLIE PAR LES DIEUX
    Tsisy rano, tsisy hopitaly tsara, tsy mivoatra !misy kere, tokony atsika samy gasy fanampy, fa avy aminy tsy fahatokisana, lasa tsy fanampy gasy samy gasy, ireo ONG vahiny dray manampy anareo. Rehefa misy cyclone vola fanampihana avy any ivelany tsy mba hanamboarana trano fatatra hiarovana aminy cyclone manaraka, sao tampitra ilay fanomezana ?????
    Ny olana ny fanabehazana any aminareo atsimo ,sy ny fivoharana. Any aminy capital ny foibe ny rehetra eto madagasikara, kanefa ny faritra mba tokony misy arena ampihadana sy ho finaritra ny mponina ao anatiny. Henga anie mba ho tafavoaka anatiny ity coronavirus atsika rehetra fa mijaly erany madagascar. Mba tokony tsy hampanefana fanafody ny mponina efa mahantra sy mijaly !!!!

    • 9 août à 16:03 | Rainingory (#11012) répond à Mbotimasy

      Ny tena maharomotra dia lasa voatery mifika raketa ny olona fa tsy misy manatidrano na vary !

    • 9 août à 17:30 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Mbotimasy

      Tsy misy mitsinjo marina. Izany no andraikitra tokony hojeren’ny mpitondra, fanampiana tsy miavaka ny malagasy tsy afaka mamelon-tena eran’i Madagasikara. Tokony ho tonga an-tsain’ny mpitondra amin’ny fifidianana manaraka izany fa leo ny gasy, efa ela nijaliana !

    • 9 août à 17:53 | Vohitra (#7654) répond à Mbotimasy

      Izany anie no nahatonga an Itompokolahy Dadamonja nitarika vahoaka ny volana avrily 1971 ka nahatonga ny tany Atsimo nitsangana naneho ny fahasahiana hanohitra ny fiangarana sy ny tsy fitoviana fahizany...

    • 9 août à 18:30 | arsonist (#10169) répond à Mbotimasy

      Arakin’ny fantatro dia tsy tokony ho nandeha singany tahak’iny nitranga tamin’ny aprily 1971 iny ireo mpitolona tany Atsimo ,
      fa arakin’ny voalaza dia
      tetika maty paika nifanarahana tany amboalohany fa tokony ho nifarimbona tamin’ny tena tolona marina tokoa sady ara-potoana ny mpianatra teny Ankatso tao Antananarivo .
      Nisy fitokonana marina tokoa nataon’ny mpianatra teny Ankatso nandritr’iny aprily 1971 iny . Saingy AKFM no mpitarika ny FAEM [Fédération des Associations des Étudiants de Madagascar] ka nitarika ilay fitokonana , kanefa tsy sahin-dry zareo navadika ho tena tolona marina tokoa ifarimbona amin’ny tena tolona tany Atsimo .
      Herin-taona taty aoriana , izany hoe 1972 , rehefa voaendaka tao amin’ny fitantanana ny FAEM ry zareo AKFM , dia natomboka indray ny fitokonan’ny mpianatra tao Antananarivo . Ny "Médecine Befela" no natao détonateur . Dia nitohy teny Ankatso . Dia nitarina hatrany amin’ny sekoly rehetra tao Andrenivohitra . Dia iny navadika ho tena tolona amin’izay iny . Kanefa dia tara taona iray , arakin’ny paika nifanarahana tamin’ny mpiara-mitolona tany Atsimo .

      Izay izy io .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS