Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 avril 2020
Antananarivo | 23h00
 

Société

Lutte contre la corruption

La réception des doléances auprès du BIANCO temporairement réglementée

mercredi 25 mars | Mandimbisoa R.

Les mesures de confinement ne signifient pas arrêt de lutte contre la corruption. En effet, le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO) a indiqué hier qu’il a pris des dispositions pour rester opérationnel, tout en respectant les mesures prises dans le cadre de l’Etat d’urgence sanitaire proclamé par le président de la République. En effet, le bureau de la lutte contre la corruption d’Ambohibao indique que les doléances ne seront plus déposées directement auprès du centre de réception des doléances pendant la période de mise en vigueur de cette urgence.

« Elles sont à adresser au BIANCO par le biais de moyens de communication alternatifs tels que le téléphone, le courriel et la plateforme de dénonciation en ligne « i-toroka » figurant sur le site internet du BIANCO (www.bianco-mg – Facebook : biancomadagascar-page), et ce, jusqu’à nouvel ordre ».

Les directions territoriales du BIANCO sont, par ailleurs, joignables aux contacts suivants :

Antananarivo : 033 54 600 00 – bianco@moov.mg
Toamasina : 033 23 088 23 – biancodtt@moov.mg
Antsiranana : 033 54 690 49 – biancods@moov.mg
Toliara : 033 50 670 02 – biancotoliara@gmail.mg
Fianarantsoa : 034 99 281 38 – bianco.dtf@moov.mg
Mahajanga : 033 61 483 50/032 61 483 50/034 81 483 50 – bianco.dtmga@moov.mg

Faut-il rappeler que le ministère de la Justice, et toutes les juridictions existantes sur le sol malgache, ouvrent leurs portes malgré les mesures de confinement qui s’appliquent au niveau des services publics. Le Pôle anti-corruption (PAC) ou tribunal de lutte contre la corruption est concerné par ces dispositions pour accueillir entre autres les dossiers instruits par le BIANCO. Reste à savoir si les « investigateurs » du BIANCO auront malgré toute la possibilité de mener leurs enquêtes en cette période de confinement. Sur cette question, le BIANCO n’a pas encore donné d’amples informations.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 27 mars à 09:14 | rayyol (#110)

    Il y a 5 millions D ariary en prime pour dénonciation de la journaliste qui a répandu de fausses nouvelles sur le Coronavirus N ai je pas entendu quelqu un ici qui disait qu une amie journaliste a qui il avait parle au tel lui avait donne ces renseignements sur une grande quantité de cas a Madagascar assez que sa l a cause une polemique avec Isandra et l pqnique chez le peuple Ce sont ces gens donneur de lecon qui cree les problèmes par leur inconscience Cette personne pourrait renseigner le gouvernement en bon patriote ou etre elle meme recherche en France avec son adresse internet vu qu il est abonne au site et accuse de complicité

  • 27 mars à 09:29 | rayyol (#110)

    en titre 5 million d ariary en prime journal l express pour dénonciation de la journaliste qui avait donne les vraies chiffres sur la situation a Madagascar N est t elle pas l amie d une personne qui écrit sur ce site et qui l avait renseigne cette personne se vantait de cette amie qui lui fournissait des renseignements Qu en penser de ce genre de personne Maintenant que l inquietude s est propager a la grandeur de l ile Bonne chose ou pas surtout si c est la verite ou est ce mensonge a t il simplement prit cette information sur Faceook ou autre

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS