Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 13 novembre 2019
Antananarivo | 22h40
 

Politique

Résultat du scrutin présidentiel

La pression monte autour de la CENI

mardi 13 novembre 2018 | Arena R.

« Si pour des raisons majeures, les résultats d’un ou de plusieurs bureaux de vote n’ont pas pu être acheminés dans un délai de cinq (5) jours suivant la date du scrutin à la section de recensement matériel des votes (SRMV), celle-ci dresse un procès-verbal de carence  ». Cet article 57 de la loi organique 2018-009 relative à l’élection du président de la République signifie que si les résultats du scrutin du 7 novembre dernier ne sont pas encore arrivés au niveau des Sections de recensement matériel des votes (SRMV) hier, ils ne pourront plus être comptés.

Toutefois, seuls 48,99% des résultats dans les 24 852 bureaux de vote à travers le pays sont encore traités au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) jusqu’à hier en début de soirée. Lors d’une visite des représentants du candidat Marc Ravalomanana au bureau de cet organe à Alarobia, les commissaires électoraux auraient confirmé que les résultats sont déjà en route et seront acheminés dans les temps au niveau des SRMV.

L’article 58 de la loi organique relative à l’élection présidentielle indique qu’ « A compter de la réception du dernier pli émanant du bureau électoral ou de la date du procès-verbal de carence, la Section de recensement matériel des votes (SRMV) doit transmettre sous pli fermé, dans un délai de vingt-quatre (24) heures, à la CENI tous les documents ayant servi aux opérations électorales accompagnés du procès-verbal de ses travaux ainsi que le bordereau récapitulatif  ». La Commission électorale dispose par la suite de 7 jours, après la réception du dernier pli fermé pour arrêter et publier les résultats provisoires.

Ainsi, les yeux se tourneront-ils plus que jamais vers le siège de la Commission électorale à Alarobia et la pression sera de plus en plus forte pour les membres de cet organe. La moindre erreur dans le traitement ou encore de geste irréfléchi des membres de celle-ci seront scrutés à la loupe par les candidats et leurs partisans. D’autant plus que ces derniers ont manifestement affiché leur manque de confiance envers cette instance ces derniers jours. Des candidats accusent déjà à demi-mot les membres de cette commission de corruption et de détournement de voix en faveur d’un candidat en particulier.

Un membre du comité de soutien du candidat Marc Ravalomanana a par exemple insisté que l’erreur ne peut être attribuée qu’à la CENI si les résultats du scrutin ne seront pas acheminés à temps vers les SRMV.

Le maintien d’un climat d’apaisement quoique tendu dans le cadre de ce scrutin dépendra ainsi des SRMV, de la CENI et par ricochet, de la Haute cour constitutionnelle (HCC), la juridiction compétente en matière de contentieux électoraux qui proclamera les résultats officiels de l’élection.

La prudence sera ainsi de mise car chaque candidat, notamment les trois favoris de cette présidentielle, prétendent déjà avoir leur résultat respectif, grâce aux copies de procès-verbaux électoraux transmis par leur délégués dans les bureaux de vote. Le comité de soutien de l’ancien président Marc Ravalomanana disposerait actuellement les résultats de près de 25 000 bureaux de vote.

Une annulation des voix obtenues dans des bureaux de vote à cause d’un retard d’acheminement des résultats dans les SRMV pourrait alors être à l’origine de mouvements de contestation de la part des candidats et de leurs partisans. D’autant plus que les candidats estiment qu’avec les moyens déployés par la CENI et le gouvernement notamment les hélicoptères envoyés dans les zones les plus enclavées dans les chefs-lieux des provinces, il n’y a plus lieu d’avoir du retard dans l’acheminement des procès-verbaux dans les SRMV.

111 commentaires

Vos commentaires

  • 13 novembre 2018 à 08:44 | punchline (#9673)

    les 25 candidat qui on demandé l’annulation de cet election , vous avez le N°12 RAJAO avec vous, il faut la soutenir, l’essentiel c’est d’annuler cette election. ils sont encore au pouvoir , mais il faut faire vite.

    au mois d’Avril 2018 au Juin 2018, andry Rajoelina, et Ravalomanana SE SONT REUNIS, ont fait front commun pour être au gouvernement, et donc pour pouvoir magouiller avec le PM NTSAY ;

    alors , vous savez ce que vous devez faire, c’est ça la politique, oublier le sentiment.

    Miterrand et chirac etaien ensemble en 1981 pour faire tomber Giscard

  • 13 novembre 2018 à 09:08 | benantsa (#10178)

    Si ce premier tour avait été favorable au 12, c’est sûr que cet ignoble scélérat ne demanderait pas l’annulation. La peur le taraude et lui fait perdre les pédales. Je comprends aisément cette peur tripale puisqu’il traîne derrière lui, comme tant d’autres, de nombreuses casseroles puantes. Alors, continuez à défendre l’indéfendable, c’est votre choix. L’Hery ne pense en aucune façon au bien de tous ni à l’intérêt supérieur de la nation. Il pense tout simplement sauver sa peau parce que rattrapé par des affaires qui vont le mener droit en "enfer". Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas Houcine Arfa, notamment, n’a pas dit son dernier mot, preuves à l’appui.
    Les vrais visages se révèlent, les masques tombent...

    • 13 novembre 2018 à 09:23 | punchline (#9673) répond à benantsa

      hey gros, HERY ne sera plus président, cela est acquis. , donc arrêtes tes sentiments infantile,
      Maintenant si le 25, ou le 13 sera notre futur président, ce sera encore plus féroce. alors reflechis gros

    • 13 novembre 2018 à 09:32 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      Sentiments infantiles ? Que dire alors de vos propos débiles !
      Continuez à claironner vos inepties, vous trouverez peut-être parmi les ignares et les naïfs des oreilles attentives...

    • 13 novembre 2018 à 17:15 | tojo (#10300) répond à benantsa

      Fa na izany aza azo lazaina madio ny fifidianana ary anaty fangaraharana tsara. Ny olana manko dia mar ireo mpanoso-potaka rehefa tsy lany ny kandida tohanany. Tsy tokony hino afa tsy ny Ceni isika amin’ny resaka fifidianana ary tokony ho ekena izay lany eo

    • 14 novembre 2018 à 02:26 | kunto (#7668) répond à benantsa

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Mr Punchline en 15 minutes vous baissez déja les bras ??? dis à Mr Hery Rajaonarimampianina de faire comme vous , car 1 Président sortant qui crie à la magouille , KKKkkkkkk ....

      - Même pas 2ème ???? Même pas 10 % ????

      - Malagasy respectons la sentence des urnes pour le bien de notre PAYS ... ( Mr RA8 crise ou pas crise vous avez toujours a boire et a mangé ...mais pensez au Gasy ... SVP - MERCI )

  • 13 novembre 2018 à 09:50 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Ca ne sert a rien d’annuler les resultats de cette election , si mauvaise soit elle, tant que les trois truands et bandits notoires puissent encore rester dans la course.

    Ce qu’il faudrait faire C’est d’exiger la publication de leur declaration de patrimoine et de les obliger a reveler les sources de leurs financements electoraux.

    Le parlement actuellement en session pourrait y jouer des roles majeurs

    • 13 novembre 2018 à 10:14 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Quoi qu’il en soit, toutes ces doléances ne serviront à grand chose tant qu’on ne recure, et à fond, tout le système.
      Toujours est-il que le comportement de notre vénéré et prestigieux de pou-riture de RAKOTOMANANA laisse autant à désirer sur multiples faits.
      - Comment se fait-il qu’un chef lieu de province tarde de délivrer son procès-verbal à la CENI ?
      - A titre d’exemple : Toliara-I : 3 jours après la fermeture des bureaux de vote ; et Toamasina-I : 5 jours.
      - Où est-ce qu’elle est la logique dans la perception des choses, et qu’est-ce qu’on pourrait réserver de ces zones totalement enclavées où les routes n’ont rien de praticables en ce qui concerne ce fameux article 57 promulgué à la hâte ?
      - Et pour cette liberté d’expression que même cet énergumène prétend pour les résultats recueillis par d’autres, de quoi il se mêle tant que cette rubrique ne rentre pas dans ses principales obligations ?
      Je ne me prononce même pas de la façon dont il s’est auto-disculpé sur cette affaire de corruption chiffré en milliards pour certains et dont ce dernier a été cité : Betoko aurait fait mieux que lui.
      Qu’ils fassent partie des 5 favoris ou bien de celles et ceux qui on été malencontreusement lésé(e)s, le problème n’est pas là.
      C’est que tout le monde commence à regretter la tenue de cette élection-bidon.
      Wait&See

    • 13 novembre 2018 à 10:47 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour a vous Manga,

      Le mec etait completement fauche apres une rupture et il avait pu recupere en un laps de temps tres court avec ce job.

      Son sous fifre est un pied nickele de couleur orange, et de mon humble avis, une dissension interne ferait jour d’ici peu, et ladite structure finirait par s’imploser.

      Ce qu’il fsudrait a tout prix eviter, c’est l’avenement d’un nouveau accord politique entre les voyous de service

    • 13 novembre 2018 à 15:32 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      J’ai toujours opté pour le retour de la guillotine et précisément à l’issue d’un verdict (et non vindict) populaire. Le nouveau président aura intérêt de dissoudre toutes ces malfaçons de ministères, qu’institutions budgétivores diverses , notamment : les brigades mixtes, CENI, SAMIFIN, CFM, BIANCO et autres comme le SENAT et l’Assemblée Nationale qui pourissent et favorisent la peste.
      Et pourquoi pas ces écoles à fournir à ces pou-riz de politi-chiens des bandits de grand chemin.
      Quant à la déclaration de patrimoine, l’efficacité est telle que les murs ont pour le moment des oreilles ; il leur faudra tout simplement lâcher les fauves, comme le faux et usage de faux, faux en écriture est tout simplement la spécialité incontournable de tout ces dévergondés.
      On part sur la base du fokontany avant d’élire un maire qui désignent les autres, et non le sens inverse comme on a eu cette fâcheuse habitude durant.

    • 13 novembre 2018 à 16:10 | Ibalitakely (#9342) répond à Vohitra

      Ô ry bleu,
      mba fantaro ihany ny tantaran’izany guillotine izany, ny nahazo an-dry Danton & Robespierre ohatra. Sendrasendra no nahitako ny rediredinao.

    • 13 novembre 2018 à 16:10 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Manga, vous avez omis de la liste une institution qui ne sert pratiquement a rien : la mediature de la Republique.

      Moi, suis tellement revolte et ecoure de voir ces nombreuses V8 plaques rouges qui circulent dans les rues de Tana, il faudrait les vendre et obliger les fonctionnaires gasy a partager l’usage des voitures de service.

      Et comment se fait-il qu’un fonctionnaire ancien DG d’un ministere puisse se porter candidat en depensant des milliards au vu et au su de tout le monde sans etre oblige de rendre public les origines de ses fonds de campagne ?

    • 13 novembre 2018 à 22:18 | lysnorine (#9752) répond à Vohitra

      13 novembre à 15:32 | manga (#6995) répond à Vohitra ^
      « Le nouveau président [et la future Assemblée nationale] aura intérêt de DISSOUDRE toutes ces malfaçons de ministères, qu’institutions budgétivores diverses , notamment : les brigades mixtes, CENI, SAMIFIN, CFM, BIANCO ... [Ny jamba sy ny marivo salosina ihany no tsy mahita fa TSY MISY ILÀNA azy ireo na tapiany akory aza]

      « 13 novembre à 16:10 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra ^Manga, vous avez omis de la liste une institution qui ne sert pratiquement a rien : la MÉDIATURE DE LA RÉPUBLIQUE .[Miharihary amin’ny ny vahoaka iany koa ny TSY MISY ILÀNA an’io !]

      autres « malfaçons de ministères » à « DISSOUDRE » : pléthore de DIRECTEURS GÉNÉRAUX et de DIRECTEURS = superstructures inutiles ALOURDISSANT simplement LE PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISION et favorisant la CORRUPTION à tous les niveaux :

      « Et comment se fait-il qu’un fonctionnaire ANCIEN DG d’un MINISTÈRE puisse se porter candidat en DÉPENSANT DES MILLIARDS au vu et au su de tout le monde sans etre oblige de rendre public les ORIGINES DE SES FONDS de campagne ? »

      - suppression DRASTIQUE de TOUS LES AVANTAGES EN NATURE et INDEMNITÉS de toutes sortes accordés aux ces hauts fonctionnaires, aux magistrats, OFFICIERS SUPÉRIEURS etc... (voitures de service, bons d’essence, chauffeur et autre personnel éventuel à leur service, indemnité de LOGEMENT)

      « Moi, suis tellement revolte et ecoure de voir ces nombreuses V8 plaques rouges qui circulent dans les rues de Tana, il faudrait les vendre et obliger les fonctionnaires gasy a partager l’usage des VOITURES DE SERVICE [ on ne sait pas en QUOI CONSISTE CE SERVICE ET POURQUOI LE BESOIN D’UNE VOITURE POUR L’ACCOMPLIR ? - inutiles et à SUPPRIMER purement et simplement, ne serait-ce qu’en raison des difficultés de la circulation !]

      Tsy hahagaga raha na ho ela na ho haingana hiitatra ny FITSARAM-BAHOAKA araka ny fampitandremana efa nataon’ny kandidà Fanirisoa Ernaivo indrindra manoloana izao efa miharihary hoatry ny masoandro mitatao vovonana fa : misy FANODIKODINANA NY VOKAM-PIFIDIANANA sahany ny CENI sy ny CRMV ary ny governemanta NTSAY (ny mapar) amin’izao fotoana izao.

    • 13 novembre 2018 à 22:39 | manga (#6995) répond à Vohitra

      BALITA LE GRAND,
      Aurions-nous l’occasion, étant spécialiste d’importation, de réclamer à Renimalala la restitution de ce qui revient de droit à Robespierre ou bien à Danton en personne ?
      J’y pense pas même en rêve ; mais si j’en touche mot, c’est que je ne vois de quelle autre façon m’exprimer pour me faire entendre.
      Considérez plutôt comme nul et non avenu le terme utilisé en lieu et place d’une condamnation à mort.
      Et si je ne m’en abuse, ne vous donnez plus la peine de faire retour sur le sujet.
      A l’exception de San-Antonio ainsi que d’autres romans similaires dans les années collèges, la littérature n’a jamais été mon fort, et surtout comme je ne suis pas encore né le moment où ces deux malheureux ont payé cher de leur existence.

    • 13 novembre 2018 à 23:08 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Lysnorine,
      Notre patrie n’a jamais été aussi pauvre comme les indices nous le démontrent, et si et seulement si la bonne gouvernance a été suivie et respectée telle comme elle est :
      On se veut être entouré de crapules pour financer sa propre élection ; mais quand cela foire, déguerpir n’est autre que la meilleure et ultime solution : il faut sauver le soldat Rajao en ce centenaire d’armistice...
      Voilà un président qui entrera dans l’histoire de ce pays et que même Wikipédia ne tardera de développer comme il l’entend.
      A-t-il eu idée de ce qu’il vient de semer avec autant de cursus universitaires d’envergure international, que quelques honoris causa récoltés à sa manière (la dernière à l’ambassade malagasy d’Italie et non auprès du centre universitaire concerné)
      Prend-on toujours son peuple pour des ignares ???
      La fin tragique d’un demeuré frappé volontairement par un notam.
      Quand est-ce que le communauté internationale négociera t-elle avec le prochain régime de son retour "clandestin" sur le territoire avec certainement un passeport perimé ?.
      Qui sème le vent ne récolte que la tempête.

  • 13 novembre 2018 à 09:51 | betoko (#413)

    Remake de 2002 se pointe à l’horizon les lambo attention danger

    • 13 novembre 2018 à 17:17 | tojo (#10300) répond à betoko

      MIla mitandrina mihitsy amin’ity fikasan’i Ravalomanana ity fa mikasa ny hamerina ny tamin’ny 2002 izy ity. Manandra-tena mialohan’ny fotoana nefa ny Ceni aza mbola tsy namoka valiny ofisialy akory ka mety hiteraka korontana tahaka ny tamin’ny 2002 mihitsy izany

  • 13 novembre 2018 à 10:02 | lafu_ny_su_krill (#10001)

    Quand on ne connait pas l’Histoire, son Histoire on se tait.
    Tais toi bekoto.
    On sait maintenant que le pdt du Ceni a recu 6 milliards de ARJ.
    L’Histoire ne se répète pas.
    Quel est la différence entre un oiseau et ARJ, l’oiseau peut s’arrêter de voler.

    • 13 novembre 2018 à 10:08 | benantsa (#10178) répond à lafu_ny_su_krill

      Si les preuves concernant ces milliards existent vraiment, pourquoi ne pas les diffuser ?

    • 13 novembre 2018 à 10:41 | betoko (#413) répond à lafu_ny_su_krill

      Qui tu es pour me donner des ordres ? Donne nous des preuves selon les quelles le président du CENI avait reçu des milliards d’ar
      Par contre ce qui m’étonne c’est le score du candidat numéro 1 Voilà un monsieur dont personne n’avait jamais entendu parlé et qui n’avait jamais fait des propagandes avait obtenu des voix Vous avez dit bizarre comme c’est bizarre

    • 13 novembre 2018 à 13:15 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à lafu_ny_su_krill

      Benatsa a,
      Ici on elet son avis...
      L’UE a emis des preuves de ces versations...
      Reseignez vous, cherchez, identifiez le vrai du faux.
      Allez sur le terrain, allez sur le Net.
      Je suis justebforumiste,.pad policier, ni journaliste investigation.
      Chacun sa life.
      Un jour, vous allez tous vous rendre compte que ARJ est un voleur.
      Mais la il sera trop tard.
      A bon lecteur

    • 13 novembre 2018 à 16:44 | Isandra (#7070) répond à lafu_ny_su_krill

      Lafu,

      Ah ! Les ZD, c’est toujours dans la mauvaise fois :

      - La publication d’une lettre anonyme adressée au procureur de Paris(on ne sait pas si recevable ou pas), relayée par ikala Ketaka de TI, suffit pour qu’ils puissent déclarer que Rajoelina est dans le collimateur de la justice française, et il sera jugé au mois de décembre.
      - La visite de PNUD dans leur QG suffit, pour qu’ils puissent déclarer leur tendance est validée par celui-ci,
      - La victoire écrasante de Ravalo dans un district suffit, pour que leur Dada puisse s’auto-déclarer vainqueur,
      - La déclaration de l’UE sur la distribution d’argent pendant cette campagne suffit, pour qu’ils puissent déclarer qu’elle prouve les rumeurs de corruption au sein de CENI que eux-même véhiculent sur les réseaux sociaux.

      Et ce qui est marrant, il suffit une villa porte le "Andry", pour que celle-ci soit déclarée propriété de Rajoelina.

    • 13 novembre 2018 à 16:59 | Isandra (#7070) répond à lafu_ny_su_krill

      Lafu,

      Un article de la vérité :

      "Samedi, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a donné une conférence de presse depuis son quartier général, à Antananarivo. L’occasion pour les commissaires électoraux de répondre à l’actualité brûlante et notamment aux accusations de corruption portées contre eux par le camp Ravalomanana. « Certaines personnes affirment avoir nos membres d’avoir reçu de l’argent. La question est de savoir : Quand et où ? Pour que la vérité soit publiée, nous invitons toutes ces personnes à apporter des preuves puisqu’il est très grave de porter de telles accusations, sans preuve, contre la CENI » a déclaré fermement le président de la CENI Maître Hery Rakotomanana,devant les gens de la presse.

      Au cours d’une entrevue avec la presse, les responsables de campagne du candidat Marc Ravalomanana ont clairement fait entendre que la CENI avait reçu une forte somme d’argent de la part d’un candidat, sans pourtant avoir avancé des preuves de leurs affirmations. Le clan Ravalomanana pourrait ainsi être accusé de diffamation
      Par ailleurs, la CENI a également tenu à répondre aux critiques par rapport à la lenteur de la publication des résultats. Hery Rakotomanana avait annoncé, le jour du scrutin, que les tendances provisoires seraient connues dès dimanche, avant même les résultats provisoires prévus le 20 novembre. D’après une première explication, l’acheminement des bulletins est plus long que prévu. Moins de 20% des bureaux de vote avaient été traités en fin de semaine dernière. En outre, la prudence est avancée comme raison de ce retard. La CENI avance la nécessité de confronter les anomalies recensées avec les procès-verbaux, expliquent les commissaires électoraux. Une démarche qui nécessite en effet du temps mais qui est nécessaire pour s’éviter les critiques. Par ailleurs, le nombre de sections de recensement de matériel de vote est également mis en avant. Faut-il rappeler que l’île compte presque 25 000 bureaux de vote pour seulement 119 SRMV.
      L’organe électoral a aussi choisi l’occasion pour répondre à certains candidats qui diffusent de fausses informations. Un prétendant à Iavoloha affirme en effet dans une vidéo sur les réseaux sociaux que dans un bureau de vote, 14 personnes auraient voté pour lui, mais qu’au final 2 votes seulement ont été comptabilisés au final. « A la lecture du procès verbal, il s’avère que ce candidat a reçu 22 votes » a répliqué le président de la CENI, sans nommer le candidat en question. Un candidat dont l’honnêteté fait visiblement défaut car, selon un rappel du numéro Un d’Alarobia « Ce candidat avait affirmé que lui et sa femme n’étaient pas dans la liste électorale, mais pourtant lui et sa femme ont bel et bien voté ». Devant ces faits, Maitre Hery Rakotomanana de lancer ainsi un appel les candidats et leurs partisans à respecter la vérité et l’apaisement pour éviter des troubles. "

    • 13 novembre 2018 à 23:32 | lysnorine (#9752) répond à lafu_ny_su_krill

      BLABLABLA et INEPTIES de la CENI !
      « Isandra 13 novembre 2018 à 16:59 répond à lafu_ny_su_krill
      « Un article de la vérité
      « la CENI a également tenu à répondre aux critiques par rapport à la LENTEUR de la publication des résultats...
      « La CENI avance la nécessité de confronter les ANOMALIES* RECENSÉES** avec les procès-verbaux, expliquent les commissaires électoraux. Une démarche qui nécessite en effet du temps mais qui est nécessaire pour s’éviter les critiques.

      * CONSISTANT EN QUOI et COMMENT ces prétendues ANOMALIES dans les PV ont -elles PU SE PRODUIRE ?
      ** OÙ ? QUAND ? PAR QUI ont-elles été recensées ? En quelle QUANTITÉ ?

      Un certain nombre de CAS CONCRETS ET PRÉCIS DESDITES ANOMALIES devraient être présentés au peuple.

      « Par ailleurs, le nombre de sections de recensement de matériel de vote est également mis en avant. Faut-il rappeler que l’île compte presque 25 000 bureaux de vote pour seulement 119 SRMV. »

      Ces données étaient connues bien avant le jour de l’élection. Cette excuse avancée pour JUSTIFIER la lenteur de la transmission des résultats est un AVEU sans appel de l’imprévoyance de la CNI et de son incompétence dans l’organisation de l’élection et ne saurait que confirmer la mise en marche d’une fraude électorale à grande échelle.

      Pour bien METTRE AU JOUR ce processus de FRAUDE, rappelons aux fins de comparaison le modèle français original pour le « recensement GÉNÉRAL des VOTES ) par une COMMISSION (et non pas par une « section » nébuleuse !) que nous avons d’ailleurs déjà présenté ici . Et selon sa signification en bon français, ce sont les RÉSULTATS des VOTES déjà proclamés dans les bureaux de vote qui sont recensés, TOTALISÉS et PROCLAMÉS après leur confrontation avec les PV qui les ont accompagnés. Et c’est la COMMISSION elle-même qui proclame publiquement les résultats définitifs SANS QU.IL Y AIT BESOIN d’aller ENCORE à une AUTRE INSTANCE « SUPÉRIEURE » !

      « Le recensement GÉNÉRAL des votes est opéré, pour toute circonscription électorale, le LUNDI QUI SUIT le scrutin par une COMMISSION de recensement des votes.

      « Celle-ci siège au CHEF LIEU du département ou de la collectivité d’outre-mer.
      « Les travaux de la commission ne sont pas effectués en public MAIS un REPRÉSENTANT DE
      CHACUN DES CANDIDATS PEUT Y ASSISTER et demander éventuellement l’inscription au procès-verbal de ses réclamations.

      « La commission CENTRALISE les RÉSULTATS, VÉRIFIE LES OPÉRATIONS DE DÉPOUILLEMENT, puis TOTALISE et PROCLAME PUBLIQUEMENT LES RÉSULTATS APRÈS VÉRIFICATION DES PROCÈS-VERBAUX . »

  • 13 novembre 2018 à 10:06 | arsonist (#10169)

    Ce 13 novembre, une pensée à la mémoire des victimes des attentats terroristes à Paris et à Saint-Denis en 2015.
    En souhaitant le retour de la paix dans les coeurs et les maisons des membres de leurs familles.
    .

    • 13 novembre 2018 à 10:28 | manga (#6995) répond à arsonist

      Benantsa,
      La diffusion a été effectuée instantanément dès connaissance de cause sur les réseaux sociaux. Et personnellement, je ne vois en quoi est nécessaire de la rediffuser puisque les 74 ont tout fait pour sensibiliser tout une population ; mais tout compte fait, comme si de rien n’était. Et comme les paroles s’envolent comme la fumée d’un barbecue-party, il faut au moins avoir le combustible dans le fourneau.
      Et ce sont ces gens-là qui devraient se porter volontaire ; à fortiori : manu-militari.
      Et comme disait Betoko : impulsive et maladroite pour une expression à l’encontre de FANIRISOA H., que peut-on alors qualifier de ces actes ?
      Tout s’est passé sans incident comme concluent les observateurs : basta...

    • 13 novembre 2018 à 11:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à arsonist

      Arsonist,
      Merci à vous d’en parler
      L’utilisation de la religion dans le champs politique ne peut mener qu’a ce genre d’excès dramatiques !
      Saviez vous que le messie est revenu sur terre sous les traits de Rajoel !
      Si,si demandez à Isandra ,il parait qu’il parle en parabole et qu’il est capable de ressusciter les morts voir transformer l’eau en vin et même la bêtise et l’ignorance en bulletin de vote !

  • 13 novembre 2018 à 10:39 | RABEMIFALY Giovani (#10160)

    Rajaonarimampianina ne sera plus notre président quoi qu’il en soit. Maintenant la balle est dans le camp de la CENI et HCC. Moi j’aimerai avoir un président à l’issue d’un premier tour de scrutin, car chaque chose à un début et pourquoi pas cette fois ci. Ainsi le pouvoir est total pour le futur président et il sera libre dans la réalisation de ses programmes de développement. Les messages à faire passer sont :
    -  Acceptons si un candidat est élu à l’issue du premier tour,
    -  CENI et HCC vous êtes plus que responsable de ce qui va se passé notamment s’il y aura une nouvelle crise

    • 13 novembre 2018 à 10:58 | DanBe (#2256) répond à RABEMIFALY Giovani

      Aucun ne peut prétendre être élu au premier tout ! AUCUN !
      Allons calmement au deuxième tour, ou un Président sera élu et aura ce fameux pouvoir "total"...

    • 13 novembre 2018 à 15:14 | jayo (#10317) répond à RABEMIFALY Giovani

      ny fifidianana efa madio sy mangarahara ka miandry valiny sisa no tokony hatao, ary ao anaty filaminana satria efa afaka fotoana fohy dia hoavy izany,

    • 13 novembre 2018 à 16:15 | ASSISE (#10453) répond à RABEMIFALY Giovani

      Faisable avec moins de candidats, disons le 1/5e.

      Faites le compte, des anciens : Preizdas, PMs, Mins, Par les menteurs, . . ., etc. Impossible de faire "1er tour dia vita", sauf miracle.

      Aujourd’hui, on nous propose multiple projets de sociétés, avec cette quantité, de qualité douteuse, de candidats ? Difficile de faire un choix, surtout avec nos moyens de réflexion limités.

      Ce qui se confirme par contre, ils sont beaucoup, ces ex, à avoir été désignés pour finalement être considérés d’inutile par le peuple, 0,0 à 0,1%. On verra, le Prezidà ou Sefo fokontany est devenu un poste électif, ils n’ont qu’à postulé ! Au moins, ils y resteront, SI élu.

  • 13 novembre 2018 à 10:44 | lanja (#4980)

    Ils sont forts nos politiciens / juristes, il suffit de traîner l’envoi des résultats qui dérangent et ils ne seront pas comptés,

  • 13 novembre 2018 à 10:50 | benantsa (#10178)

    @manga,

    Je veux bien vous croire !

    Mais...

    Si les médias traditionnels sont déjà sujets à caution dans la diffusion d’informations crédibles, combien plus les réseaux sociaux peuvent-ils répandre de fausses nouvelles !

    Personnellement je ne défends personnes, ne soutenant aucun des 3 larrons en question. Je me sens donc libre dans mes propos et mes tentatives d’analyse. Par contre je suis à la recherche de la vérité que je n’ai encore point trouvée en l’affaire, chaque camp y allant de son interprétation nécessairement biaisée et partisane.

    Tous les coups sont permis pour abattre l’adversaire ! Rien de nouveau, donc...

    • 13 novembre 2018 à 13:18 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à benantsa

      La ou vous avez faux , c’est de dire ou laisser penser que ces 3 sont équivalents.
      Vous avez acces aux medias internationaux , comment ces medias qualifient ARJ ?
      Derrière une non choix, un soit disant neutralité se cache une lâcheté intellectuelle ou physique.

    • 13 novembre 2018 à 13:51 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      Que de paroles inutiles et de mauvaises interprétations, que de légèretés intellectuelles ! Est-ce difficile de comprendre que mon choix premier n’était parmi les trois ? Est-ce de la neutralité voire de la lâcheté que d’être obligé de faire avec un des 3 ? Et qui vous dit que, malgré tout, je n’ai pas fait déjà un tri par défaut parmi ces 3 ? Et croyez-vous que les médias ne sont jamais orientés et toujours objectifs, qu’ils disent toujours la vérité ?
      Mon Dieu que c’est mal pensé tout ceci. J’ai déjà ajourné, voire exclu, des étudiants pour bien moins que cela.

    • 13 novembre 2018 à 15:50 | manga (#6995) répond à benantsa

      Je n’en disconviens surtout pas, sauf que chercher une aiguille dans une botte de foins ne sera jamais une mince affaire à moins que vous ayez ce petit bout d’aimant bien fiable pouvant attirer sans contrainte ce métal.
      La vérité est telle que deux candidats seront en lice (mais pas trois).
      Mais comme la HCC a tout simplement une toute autre manière, et diamétralement opposée, à celle de l’attente de ceux qui n’ont jamais cessé d’y croire (comme vous) : est-ce qu’on peut parler de la vérité ou plus précisément de l(’in)justice.
      Aucun résultat n’est fiable du moins celui d’ Eric RAKOTOARISOA qui fait la pluie pour les uns et le beau temps pour les autres.
      Et dire que la vérité va gagner, nous avons déjà bénéficié bon nombre de surprises.
      Benantsa, je dis bien deux candidats en lice, autrement dit, pourriez-vous encore prétendre accomplir vos devoirs de citoyen ?
      Encore merci pour ceux qui ont voté, souriez, vos choix ne seront comptabilisés puisque les chiffres seront comme à l’accoutumée manipulés.

  • 13 novembre 2018 à 10:50 | DanBe (#2256)

    En six jours, 55% des bureaux validés et publiés.
    Il reste 7 jours pour les 45% restant.
    Donc la CENI sera dans les temps.

    Toutes ces agitations, classiques, sur les corruptions, la triche, et tout le reste n’y changerons rien.
    Une fois de plus, malgré tous les excès, malgré toutes les demandes d’annulation, ces élections sont la seule solution pour avancer.

    Mais enfin, que propose ceux qui veulent annuler ces élections ???

    Encore une transition ou un gouvernement d’union nationale stérile ? Une nouvelle guerre civile ? Quoi d’autre ???

    Une fois de plus, quelles que soient les tricheries possibles, elles ne peuvent maintenant inverser les résultats.
    Aujourd’hui, personne ne peut tricher à 20% des résultats !

    Actuellement, les résultats sont assez parlants. Nous aurons un deuxième tour avec les deux protagonistes des dernières crise, jamais réglées, que l’on a empêché de se présenter en 2013 (cinq ans de perdu…). Sans régler cela, il n’y à pas d’évolution possible.

    Allons au bout de cette élection, calmement, montons une marche, montrons que l’on peut passer d’un pouvoir à l’autre calmement, sans crise majeure. Sans renversement, sans période transitoire.

    • 13 novembre 2018 à 16:26 | ASSISE (#10453) répond à DanBe

      Tripoter les résultats, c’est une chose.

      Mais tripoter la préparation en est une autre.

      Ekena ny filaminana, ny tsy fanajana ny zon’ny tsirairay koa anefa no mampiraviravy tànana ny olom-pirenena.

      Betsaka loatra raha 20% no hangalarina (triche), no hanampy ny tsy mandray anjara (abstention), no voasakana noho ny antony isan-karazany tsy handray anjara (liste, carte, . . .)

      Anefa aleo tsy mikorontana, fa mazava ireo rehetra ireo toy izay tsy mazava ireo anefa hikorontana ihany.

      Aleo tsy mikorontana na inona lazainy na inona lazainy.

  • 13 novembre 2018 à 11:03 | arsonist (#10169)

    La politique n’est pas un jeu dans lequel on se fait des cadeaux.
    C’est loin d’être un monde de bisounours.
    C’est un monde où la guerre n’est pas absente.
    Les belligérants sont les groupes politiques, les groupes sociaux, les groupes régionaux.
    Bref, ce n’est pas monde pour les petites natures.

    Les confrontations des idées et des convictions en politique sont des pratiques violentes.
    A l’instar des guerres (entre des pays différents ou civiles) dont les violences atteignent leur paroxysme pendant les temps des affrontements sur les champs de batailles, les confrontations des idées et des convictions politiques atteignent leur paroxysme pendant les temps des élections (propadandes, scrutin, dépouillements et résultats.)
    Concernant Madagascar, on est en plein dedans.
    Comme je l’ai déjà écrit, ce n’est pas le bon moment pour faire découvrir le monde gasy aux esprits innocents. A part des inconscients ou des criminels, qui ferait découvrir la Syrie aux enfants et ado en ce moment, par exemple ?
    Pendant ces temps de confrontations des idées et des convictions politiques à Madagascar, mon ennemi principal ce sont les idées et convictions véhiculées par le lapinou candidat numéro 13 et ceux qui lui gravitent autour. Enfin, bref : les convictions attardées de la colonisation, la suprématie dépassée de certaines classes sociales ou régionales, les massacres de populations, les lynchages, les abus en profitant de la naïveté des braves gens ... Entre autres foules de choses qui ressemblent à tout cela.

    Comme tous les belligérants, j’encaisse les coups que l’on me destine. Je ne m’en plains jamais. En retour, je donne des coups. L’ironie et la dérision appliquées aux coups que mes propres adversaires m’envoient sont mes armes favorites. Et quand ceux d’en face s’en plaignent, je me rends alors compte mes coups ont atteint leurs buts.
    Et de cette atmosphère de confrontations sans merci, nous en aurons encore jusqu’à fin 2018 - début 2019.

    Après, la lutte aura peut-être d’autres visages.
    Peut-être.

    • 13 novembre 2018 à 11:21 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Il vous faudra faire une raison ,Arsonist .Vous n’etes plus dans le coup ; vous n’étes plus dans le vent . Vous restez dans le monde ancien : celui du temps où une puissance comme la France se voulait impériale ,colonisatrice . Aujourd’hui la puissance , la grande puissance a changé de main . Les états se sont affaiblis devant la victoire du grand Capital. Ce sont les sociétés internationales qui gouvernent le monde avec les Banques .. Elles détiennent l’argent ,la fortune . Google ,Amazone ,Alibaba ont plus d’argent donc plus d’influences qu’un état comme le Togo , Madagascar ,le Congo ou la France.. Elles font voter les lois ,les réglements qui peuvent leur rapporter les plus grands profits .

    • 13 novembre 2018 à 11:57 | kartell (#8302) répond à arsonist

      @ vatomena

      Dans la rubrique « le changement, ce n’est pas pour demain « ...

      Un nouveau juge a été nommé, dans une ville du Sud-Est....

      Par deux fois, la belle -sœur, d’un ami, a été cambriolée, dans sa petite boutique de brousse.
      Le fokonolona a arrêté deux jeunes gens, chez qui, on a retrouvé deux sacs de girofle. volés chez elle.
      Cette femme est allée voir le procureur lui-même, pour demander qu’on pousse les interrogations afin de découvrir, où, était caché, le reste du butin.
      Elle n’avait pas apporté d’argent, ni de risoriso, ni d’écolage, le procureur s’est alors écrié : « Madame, vous êtes une impolie, quand, on fait travailler quelqu’un, on doit lui donner à manger » !

    • 13 novembre 2018 à 12:15 | benantsa (#10178) répond à arsonist

      Merci Vatomena...

      Voilà des propos intelligents concernant la fameuse France-Afrique (Françafrique) qui sert d’argument bouche-trou à ceux qui n’en ont pas.

      Bien sûr qu’on n’est plus dans cette logique !

      On est entré de de plain-pied dans la mondialisation depuis belle-lurette et l’influence de la France y est modeste.

      Ceci étant, la dépendance que constituait la colonisation justement décriée n’est rien par à la dépendance que produit nécessairement cette mondialisation... qui comporte néanmoins certains aspects positifs.

    • 13 novembre 2018 à 12:26 | benantsa (#10178) répond à arsonist

      correction

      ...par rapport à...

    • 13 novembre 2018 à 13:23 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Bonjour Kartell
      tsy malala fomba —Madagascar devient un peu plus chaque jour le pays du monde à l’envers . Ce sont les juges aujourd’hui qu’il faut craindre . Ils s’enrichissent plus vite que le délinquant qu’ils auraient du normalement avoir à juger et à enfermer .

  • 13 novembre 2018 à 11:31 | kartell (#8302)

    Ce retard a-t-il programmé, ou, est-il lié, à une certaine nonchalance, endémique ?..
    La question mérite d’être posée, et, surtout de tenter d’y répondre...
    Tout d’abord, les deux pré-qualifiés ont, eux, intérêt à ce que leurs homologations pour le tour suivant soient, le plus rapidement actées, eurent égard, à la mobilisation de leur public qui ne doit pas retomber, afin de préserver un dynamisme de la gagne...
    Mais, surtout, vis à vis des dépenses engagées, loin d’être négligeables, d’autant qu’une annulation leurs imposeraient, de rejouer un premier tour, qui pourrait ne pas avoir, la même conjoncture, que, celui auquel on vient d’assister....
    Et, d’un autre côté, tous les perdants entreverraient d’un bon œil, ce retour, à la case départ, d’autant, que leur échec, respectif, leurs permettraient de s’organiser, voir de s’associer pour devenir, cette fois-là, incontournables, dans l’hypothèse d’un second tour.....
    Le grand perdant, de ce premier tour, lui, aussi, projettrait dans cette hypothèse, une réelle opportunité à pouvoir se refaire sa santé politique, surtout, après, cette première, Bérézina électorale...
    Mais, cette nouvelle donne nécessiterait un nouveau financement de la communauté internationale et, surtout, européenne, qui, à, l’évidence ne seraient pas partantes pour un tel scénario, d’autant qu’au niveau du nouveau résultat, cela ne devrait rien changer !...
    On assiste à un certain piétinement de l’évènement, après une hystérisation de cette campagne, partie sur les chapeaux de roue, et, aujourd’hui, stoppée par une logistique, défaillante, comme quoi, à vouloir chasser le naturel, il revient en tsunami !.....

    • 13 novembre 2018 à 12:03 | akam (#7944) répond à kartell

      - La gagne ne sera pas aussi facile que ce fameux premier tour depensier qui n’a abouti qu’a cette calamiteuse "cassure". Malheureusement l’administration en place n’est pas en mesure d’avoir un avis bien tranche qui juge et qui punit les fauteurs. Car a propos, il y a de quoi ! Vu que CENI et HCC sont des machines a roue libre, tu ne peux rien leur confier. Et actuellement chacune de ces institutions (respectivement consultatives et legales) se la jouent ! on revoit que cette administration HRM n’a ete qu’une perte de temps (et d’argent) car le mec s’est fait lire avec 43 millions d’euros alors que le resultat est le retour a la case depart (comme au monopoly) (choix entre 2 pieds nickeles qui ont plombe le pays depuis 2009).
      - Oh je ne pense pas que la CI repassera a la caisse car actuellement elle n’est que le dindon de la farce. Ca m’etonnerait que ca ira a nouveau dans ce sens.
      - En ts cas le vainqueur de ces elections aura fort a faire ; on veillera !

    • 13 novembre 2018 à 13:29 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      La démocratie se caractérise, essentiellement, par sa capacité à produire de l’alternance politique, on peut mesurer le fossé qui nous sépare de cet objectif inatteignable....
      Reste qu’il faut faire avec les restes, dont, on sait, par avance, qu’ils ont dépassés la date de péremption, mais, qui vont être au prochain menu...
      Les hésitations du CENI ou de la HCC ne sont que le reflet d’un pouvoir politique qui ne délègue rien, en dehors, d’un cercle restreint présidentiel qui, forcé, d’installer ces organismes de contrôle, ne leurs octroie que des pouvoirs, à la petite semaine, d’où, cette tergiversation à dévoiler des résultats électoraux qui vont ridiculiser certain perdant ...
      Effectivement, il n’y aura pas de deuxième chance, pour ce perdant, obligé, de remettre son titre en jeu, mais, qui a été mis KO, au premier round, en espérant qu’il ne partira pas, avec la recette ..
      Quand au combat final, il est prévu en kick- boxing, où, tous les coups sont permis, sauf, ceux sous la ceinture, mais, tout dépendra de l’autorité et de la compétence, arbitrales.....

  • 13 novembre 2018 à 11:51 | akam (#7944)

    - De visu les logiciels utilises par la CENI trient les resultats des votes. Ce qui ne refletent pas les realites detaillees des 36 candidats. Ces processus interpellent car beaucoup de candidats ne sont pas equipes comme les 3 geants qui ont une batterie d’informaticiens a leurs QG. Quels sont les textes reglementaires permettant a la CENI d’operer de cette facon ?A-t-elle le droit d’interpreter la democratie de cete facon ?
    - Quelles sont les juridictions competentes a saisir devant ces pietinements en cours ?la HCC est-elle competente pour reclamer la democratie, la vraie et pas celle selective qui est actuellement montree par la CENI ? la HCC occupe-t-elle cette fonction de juge electroral qui, de facto, devra immediatement trancher en cas de sollicitations ?
    - Et sinon pour ne pas prendre les electeurs pour des babakouts la CENI peut-elle eclairer les electeurs pourquoi le score des 33 autres candidats est passe sous silence ?
    - Si la CI est le sponsor de ces elections est-elle de connivence avec ces procedures selectives qui ne sont pas, dans le propre et dans le figure, democratiques ? A propos de cette CI qui a importe pres de 6000 observateurs : supervise-t-elle simplement les acces aux urnes ou controle-t-elle reellement la compilation des votes y compris dans la validation, saisie et publication des resultats ? La CI, est-elle satisfaite du « rendu de la copie » par la CENI ou plutot se sent-elle trahie par cette CENI qu’elle a du remunerer cherement ?

  • 13 novembre 2018 à 12:05 | benantsa (#10178)

    Merci Vatomena...

    Voilà des propos intelligents concernant la fameuse France-Afrique (Françafrique) qui sert d’argument bouche-trou à ceux qui n’en ont pas.

    Bien sûr qu’on n’est plus dans cette logique !

    On est entré de de plain-pied dans la mondialisation depuis belle-lurette et l’influence de la France y est modeste.

    Ceci étant, la dépendance que constituait la colonisation justement décriée n’est rien par à la dépendance que produit nécessairement cette mondialisation... qui comporte néanmoins certains aspects positifs.

    • 13 novembre 2018 à 12:25 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      ... n’est rien par rapport à...

    • 13 novembre 2018 à 13:36 | hafatse (#9818) répond à benantsa

      Quelle est votre définition de l’intelligence ?
      Ce que varomaina met ici est d’une banalité sans nom, limite idiot.
      Dire que la France n’a aucune influence en Afrique est ridicule.
      Ca se voit ceux qui sint resté en 1896 comme vatomena et le reste du.monde.
      Ne vous laissez pas embobiner par le plus leche derche de ceux qui ont l’esprit du colonisé. En effet. En France les Historien regardent différemment maintenant le.colonialisme et son pendant aujourd’hui , la franceafrique.
      Oui, pour faire court , elle existe, reveillez vous bon dang, et ARJ , c’est qui, pouquoi il est la ?
      Qui lui donne des sous ?
      Ces va et vient avec Paris...

    • 13 novembre 2018 à 14:15 | benantsa (#10178) répond à benantsa

      En effet, la France ne pèse pas lourd dans le cadre de la mondialisation. Je maintiens. Quant à savoir qui a essentiellement financé la campagne du 13 (si vous l’apprenez vous serez très étonné) ça ne change rien à ce que j’ai dit concernant cette influence modeste de la France dans un contexte de globalisation.

  • 13 novembre 2018 à 12:28 | betoko (#413)

    Selon le journal LGDGI parru ce jour , ce n’est pas le CENI qu’il faudrait accusé de tous les maux .Il se pourrait que des personnes malintetionees piratent le système informatique de la CENI car nombreux sont PV publiés par celle ci n’ont rien à voir avec ceux publiés par les candidats et cela concerne tous les candidats
    Seule contestation possible c’est au niveau de. la HCC avec la confrontation des PV émanant des 21 000 bureaux de vote de tout Madagascar
    Problème :Est ce que la HCC est fiable et surtout la confrontation des PV va durer pendant combien de jours ?

    • 13 novembre 2018 à 13:24 | hafatse (#9818) répond à betoko

      Ne vous montrez pas plus bete que vous ne l’êtes.. bekoto.
      Ils empochent les millions et vous... avez un tee shirt nylon.
      Merci ki ?

    • 13 novembre 2018 à 15:24 | Tsisdinika (#3548) répond à betoko

      hafatse,

      Aahh, les fameux t-shirts nylon. Il ne faut pas oublier que pour la plupart de ceux qui arborent ce t-shirt ou n’importe quel autre, mis à part le soutien affiché à tel ou tel candidat, c’est l’occasion d’étrenner un habit neuf depuis belle lurette, c’est-à-dire depuis la dernière propagande. Le soutien au candidat aura longtemps été évacué de leurs esprits que vous les verrez encore porter ce t-shirt, tout simplement parce qu’il est durable. C’est pour celà que les gens aiment les périodes électorales. Dans leur grande pauvreté, ils ont l’occasion de recevoir des goodies et autres distractions artistiques et l’illusion d’être courtisés parce qu’ils compteraient pour quelque chose...Bref.

    • 13 novembre 2018 à 23:26 | manga (#6995) répond à betoko

      BETOKO,
      ERst-il necessaire de vous rappeler que la CENI détienne le règne du pouvoir en ce moment précis ?
      N’a t-elle pas réitéré à maintes reprises que tout est prêt et ne demande qu’à la réalisation de cette élection ?
      Et combien de fois qu’elle s’est excusée devant la presse pour diverses lacunes rencontrées durant en mettant à porte-à-faux certains décrets qu’elle-même se doit de soumettre.
      Personne n’a jamais signé le côté professionalisme des clauses du contrat ; ils l’ont paraphé au vu des paragraphes virtuels des V8 et bien mal acquis qu’aucun de nous ne peut prétendre ignorer.
      Dites à cet imbésh qu’il ne vaut même pas un sou, Qu’il aille en enfer comme ses pairs...

  • 13 novembre 2018 à 12:28 | FINENGO (#7901)

    Encore des justificatifs bidons de la CENI, qui ne tiennent pas la route. Et ce n’est pas la première fois.
    Décidément la CENI s ‘apparente plus à un organisme de magouilles, qu’a ce qu’elle doit-être.
    Le Grand Responsable de cet Organisme, est certainement lourdement Payé par certain(s) Candidat(s). Les Hélicoptères sont là pour justement permettre l’accès aux coins reculés.
    On a pu acheminer les Urnes et les Bulletins, alors comment pourra t’on justifier et comprendre le fait de ne pas pourvoir les récupérer.

    Une fois encore, je me pose la question : Mais Que trime t’on dans ce Pays. Un bateau sans Commandant et plus Grave encore sans Gouvernail. Un Pays, une République en totale Perdition.

    Le deuxième Tour, nous n’y sommes pas encore, arrivera t’on jusque là ???
    Si des fois on y arrive, les Perdants seront-ils des BONS PERDANTS ??
    Si ce n’est pas le cas. Sait-on ce qui adviendra ???
    Aucun bon présage en vue me semble t’il.
    Ca risquerait de sentir fortement le Brûlé.

    • 13 novembre 2018 à 12:57 | arsonist (#10169) répond à FINENGO

      Mais pourquoi ce safiotra FINENGO trouve toujours que tout va mal à Mada ?

      Et pire, inexplicablement ce safiotra semble souhaiter l’émergence d’une nouvelle grave crise au pays de Gasy pour s’ajouter à celles qui y existent déjà.

      Il faut vraiment "aimer" ce pays et ses populations d’une drôle de façon pour leur souhaiter autant de malheurs, hein !

      Jamais je ne partagerai les convictions de ce safiotra FINENGO.
      Jamais !

    • 13 novembre 2018 à 15:16 | jayo (#10317) répond à FINENGO

      eaf natokisana hatrany ny ceni ary tokony mba samy hiandry ny valiny @mpilaminana sisa ny rehetra satria efa anaty fotoana fohy izany ka tokony ho tonga saina ny rehetra mba tsy hampisy korotana indray

  • 13 novembre 2018 à 12:37 | Vohitra (#7654)

    Ou sont passes les bulletins uniques non-utilises lors du scrutin, et combien il en reste eparpilles a travers le pays ?

    • 13 novembre 2018 à 17:55 | akam (#7944) répond à Vohitra

      - Je ne suis pas parvenu a tracer ces BU non utilises ! mais comme j’ai indique dans ma reponse a Kartell, Jeune Afrique a casque et donc il a eu des scoops comme quoi la CENI aurait commande 2 millions de cartes electorales de plus que le nombre d’electeurs recenses.
      - Et 1 million de cartes d’identite seraient actuellement « dans la nature ». Des preuves documentees ont ete remises aux observateurs de l’UE. Le recoupement de l’existence de ces docs louches conforte bien la couvaison de fraudes a inclure dans ces decomptes finales que la CENI envisage de faire appraitre en temps voulu.

  • 13 novembre 2018 à 12:41 | arsonist (#10169)

    @ vatomena

    Vous m’écrivez :

    << 13 novembre à 11:21 | vatomena (#8391) répond à arsonist ^

    << Il vous faudra faire une raison ,Arsonist .Vous n’etes plus dans le coup ; vous n’étes plus dans le vent . Vous restez dans le monde ancien : celui du temps où une puissance comme la France se voulait impériale ,colonisatrice .
    << Aujourd’hui la puissance , la grande puissance a changé de main . Les états se sont affaiblis devant la victoire du grand Capital. Ce sont les sociétés internationales qui gouvernent le monde avec les Banques ..>>

    Pertinent constat !
    Figurez-vous que j’en ai pris vaguement conscience, du temps où la 2e guerre d’Irak battait son plein, les USA avaient "délégué" à des sociétés privées une part conséquente de la conception et de la conduite de la guerre sur le terrain.
    Non ! Ce n’était pas du mercenariat.
    Car dans le mercenariat ce sont les états qui recrutent et qui paient les mercenaires.
    Cette fois-ci, l’Etat américain avait confié à une société privée les responsabilités que lui-même (l’Etat US) aurait dû assumer dans le cas du mercenariat.
    Des armées privées avaient déjà existé auparavant (le cartel de la drogue avait et peut-être a toujours sa propre armée).
    Mais, pour moi perso, c’est la première fois que j’ai pris connaissance de ce "deal" entre un Etat souverain et une société privée pour mener une guerre que tout le monde croyait être de la responsabilité dudit Etat.

    Et là où votre post apporte un nouvel angle de vue de la question, c’est le paiement des émoluments la société privée qui assure le service de guerre.
    Qui prend en charge et paie ces émoluments ?
    Probablement les banques privées.
    De sociétés privées en charge de mener la guerre, à banques privées donc ?
    Sous ou hors contrôle de l’Etat ?
    On n’en sait rien. Secret d’Etat !

    J’ai souvent fait le jeu de mots la France-à-fric soutenant le lapinou sur ce forum.
    Peut-être le monde-à-fric serait-il plus judicieux.
    Parce que tous ces dollars en provenance des émirats du Gulf et qui inondent le monde, par exemple, ne vont que dans les clubs sportifs modernes, puisque nos politiciens eux-mêmes effectuent régulièrement de mystérieuses visites dans ces pays du Gulf.

    Du temps où Sarko était à l’Elysée, les gens du Gulf et le lapinou y étaient les bienvenus (pour ne pas dire "y avaient leurs ronds de serviettes").
    Un émirat du Gulf a obtenu le contrôle d’un grand club sportif parisien et à la surprise générale l’organisation de la prochaine coupe du monde de football.
    Le lapinou, contre toute attente aussi (mais par ce que l’on appelle dans les grandes écoles "au tour extérieur") est entré à Iavoloha.

    Comme vous le dîtes pertinemment le monde a changé .

    • 13 novembre 2018 à 22:04 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Vous avez largement complété le tableau ,Arsonist. Autrefois j"avais en mémoire le nom de ces compagnies privées qui menaient des guerres à la demande du client .La guerre en Orient a été marchandisée .Elle a été vendue à des sociétés privées

  • 13 novembre 2018 à 13:10 | arsonist (#10169)

    "On" a dit et répété plusieurs fois que cette façon de gouverner et d’administrer ce pays et ses populations ne conviennent pas du tout aux spécificités locales.

    Mais même un truc simple et basique comme la collecte de résultats électoraux semble une tâche herculéenne dans ce pays.

    Combien de temps faudra-t-il pour que les Gasy admettent enfin que cette manie de tout centraliser à Antananarivo ne génère que successions sans fin de problèmes insolubles ?

    • 13 novembre 2018 à 14:51 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Il y a un interview très interessant de Serge Zafimahova sur AZ Radio Television le samedi 10 novembre dernier qui pourrait apporter quelques réponses à vos interrogations sur le type décentralisation que compte mettre en oeuvre la coalition derrière Ravalomanana s’ils arrivent au pouvoir. Cette décentralisation passera par un référendum constitutionnel durant lequel plusieurs options de constitution, unitaire avec décentralisation effective, fédérale, ou unitaire avec provinces autonomes, etc seront soumis au vote. La réconciliation nationale chère au président Zafy sera également effective et non plus artificielle comme avec le CFM actuel composé, d’après Zafimahova, de côtiers tananariviens non représentatifs des communautés régionales de base.

      Peu de gens savent que c’est une coalition qui appuie le candidat n°25. Dans son interview, Zafimahova, coordonateur national de la campagne, rappelle qu’il est un zafiste notoire et qu’un Colonel dénommé Josoa, emprisonné dans le cadre des affaires de 2002 fait également partie de l’équipe autour de Ravalomanana. Le programme de Ravalomanana résumé dans son manifesto est basé sur la convention qu’ont signées toutes les parties alliées qui composent cette coalition.

    • 13 novembre 2018 à 15:28 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      @ Tsisdinika

      On verra ça plus tard.
      Pour l’instant le grand danger qui risque de faire reculer encore et encore ce pays et ses populations reste un éventuel retour du lapinou au pouvoir.
      C’est le danger imminent est à écarter absolument.

      Concernant la "décentralisation" et son éventuelle forme, il s’agit à mon avis d’un tournant décisif qui s’impose, compte du désastre généré par cette catastrophique centralisation de tout l’exécutif à Antananarivo.

      Nous avions tenté d’en parler avec Ravalomanana en 2002 lors de son premier passage à Paris, juste après son accession au pouvoir.
      Mais il nous avait clairement signifié une fin de non recevoir.
      Je cite ses paroles exactes :
      "Tena saro-pady dia saro-pady ny firaisam-pirenena, ka tsy azo kitikitihina !"

      Et tout le monde avait compris qu’il était inutile d’insister.
      Que de temps perdu !

      Et quoi que l’on dise, le temps perdu ne se rattrape jamais.
      Mais mieux vaut tard que jamais.

    • 13 novembre 2018 à 16:05 | Tsisdinika (#3548) répond à arsonist

      Il faut replacer la réponse donnée à votre requête par Ravalomanana dans le contexte des événements de 2002. Il venait de sortir d’une mini-guerre de sécession qui ne disait pas son nom. Les provinces autonomes, mises en place dans une optique sans doute sincère de décentralisation, se muaient soudainement en états fédérés et tout partait en vrille. Parler de décentralisation à cette époque c’est comme si un gars venait enfin de désoûler et que pour fêter ça, vous lui dites que ça s’arrose !

  • 13 novembre 2018 à 13:43 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Betoko,
    Si RA 8 passe au deuxième tour ,il va y avoir de la vengeance dans l’air !
    T’a prévu quoi ?

    • 13 novembre 2018 à 14:05 | arsonist (#10169) répond à ALIBABA SANS LES 40

      De toutes les façons
      2e tour ou pas
      et quel que soit le fil-filoha qui sera désigné,
      une nouvelle crise très grave et insoluble vient d’être créée,
      s’ajoutant à celles très graves et insolubles déjà existantes depuis longtemps.

      A croire que les décideurs gasy sont des grands amateurs de crises très graves et insolubles,
      à tel point qu’ils en font collection.

      Je crois que les trois commis par l’UE, dont la photo a orné l’article paru hier sur MT.com,
      se rendent bien compte que les décideurs Gasy adorent les problèmes graves et insolubles.
      Pour s’en rendre compte, il suffit d’observer les visages de ces trois bonshommes sur la photo.
      Ah ! qu’est-ce qu’ils se marrent, hein !
      Pas trop, mais discrètement et bien notable quand même.

    • 13 novembre 2018 à 15:09 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Le seul ennemi à abattre pour Ravalomanana est la pauvreté. Il n’y aura pas de revanche. Je suis peut-être trop optimiste mais il en va de même pour Rajoelina, je veux dire pour la revanche. Ces deux hommes semblent avoir mis beaucoup d’eau dans leurs vins même si les animosités restent bien visibles pour mobiliser les troupes, faire monter l’audimat, et faire passer le temps au retraités forumistes.

    • 13 novembre 2018 à 15:27 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Tsisdinika,
      L’impunité pour les puissants et les girouettes ,qui les suivent ,doit cesser !
      Il faut assumer ses erreurs ,même un enfant de 5 ans sait cela !
      Le retournement de veste aussi doit cesser ,comprenez vous ?

    • 13 novembre 2018 à 15:50 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Alibaba,

      Oh, je suis d’accord qu’il faut mettre un terme à l’impunité. Mais comme dans les pays avancés, ce n’est pas au régime en place mais à la justice, nationale ou transnationale, de s’en occuper. D’ailleurs, la punition ne passe pas forcément par la case tribunal et prison :
      - Le patrimoine de Ravalomanana par exemple n’est plus que l’ombre de ce qu’il fût du temps où il était au pouvoir ;
      - Rajaonarimampianina est en train de prendre une déculottée historique pour un président sortant et il est en train de tout perdre sur tous les tableaux ;
      - Rajoelina est en train de vider ses coffres et ses comptes en banque (ou ceux d’autrui) pour s’offrir le boulot de son rêver qu’il n’est même pas assuré de gagner... Idem pour les Solonandrasana, Ravelonarivo qui sont eux assurés de ne pouvoir l’emporter.

      Sachez seulement que nous les Malagasy, on ne veut plus d’effusion de notre sang. Des dirigeants qui passent leur temps à courir après leurs ennemis au lieu de s’occuper de faire avancer le pays, ce n’est pas ce dont ont besoin la population composée à 80% de démunis vivant au jour le jour.

  • 13 novembre 2018 à 14:26 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Si ra 8 gagne ces élections ,je suggère à certains ,ceux qui se sont gavés comme des porcs et ont abaissés ce pays plus bas que terre depuis 10 ans ,de se grouper afin de louer des charters pour andafy !
    Cela coûte moins cher !
    En effet ,Ra 8 pourrait reprendre l’idée des camps de rééducations agricoles pour tous les déviants du système politique futur !
    Allez n’oublier pas non plus de louer des chambres à Ivato pour se rapprocher de l’aéroport !

    • 13 novembre 2018 à 16:39 | Tsisdinika (#3548) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Non, certainement pas.

      Ravalo veut sortir du cycle infernal de la destruction, de la vengeance et de l’exil. Il avait beaucoup appris sur la réconciliation en Afrique du Sud et avait lui-même vécu le racisme des blancs dans son exil. Le président Zafy s’en était rendu compte et c’est la raison pour laquelle il s’était rapproché de Ravalo.

      Ravalo est conscient que la destruction de son empire industriel en 2009 n’a guère profité aux industriels Malagasy mais à d’autres nationalités qui sont venus combler le vide et ont vite fait de rentabiliser leur petit investissement dans le coup d’état. C’est un archétype courant : les conflits de par le monde, surtout armés, comme au Yemen en ce moment, ne profitent au final qu’aux marchands d’armes et leurs pays d’origine. Trump refuse de froisser les Wahhabites sur l’affaire du journaliste assassiné et l’intervention meurtrière saoudienne au Yemen pour préserver les commandes d’armes en cours et celles futures.

      Notre intérêt à nous est ailleurs.

  • 13 novembre 2018 à 14:40 | Toutoun (#10298)

    Olon-dehibe mahafantatra ny tokony ataony ny ao anivon’ny CENI, ary fantany fa miankina aminy ny hoavim-pirenena ka inoana fa tsy hanao tandrametaka ny asany izy ! Matoa izao no fanapahan-kevitra hitany dia ny tsy hirotoroto fa hanaja ny fotoana napetraky ny lalàna @ famoahana ny valim-pifidianana, dia tsy tokony hokorontanina ry zareo fa avelao hiasa milamina !!!!

    • 13 novembre 2018 à 23:36 | manga (#6995) répond à Toutoun

      VONGAN-TAY NY CENI

  • 13 novembre 2018 à 14:41 | olivier2 (#9829)

    @ Kartell

    Je ne sais pas si vous parcourez la presse en ligne ou actu tana ( excellent et sympathique cet Elman)...Ny Valosoa, La gazette de la GI, Actu tana, midi, l’express, etc.

    Une chose me frappe :
    Un camp affirme que la CENI est achetée par Ravatomanga...l’autre que les RUSSES ont piraté le système informatique de la CENI !

    La réconciliat’choum ?

    Sans parler des 25 qui voulaient la faire annuler...Mahiol qui n’est finalement pas en ligne directe avec Dieu...et HVM qui attend avant de se vendre au plus offrant, après s’être fait désoudé de toutes parts depuis 5 ans..

    Qui est le Tulius Détritus de cette BD permanente ?

    Devinez...

     :)

    • 13 novembre 2018 à 16:29 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Oui, bien sûr, je survole ( mais, pas en hélicoptère !)la presse locale, dont certains titres, comme vous l’avez souligné, par un subtil persiflage, sont un brin « malgachouillard », mais, il faut vendre, et, surtout plaire....
      Les intox vont bon train, normal, avec le 13, mais, pour faire un tri, sélectif, il faudrait être voyant, ou, être un habitué, du petit cercle présidentiel, qui, visiblement, est en train de se dissoudre, lentement...
      Même, Dieu a abandonné les siens, c’est dire, combien, il montre le bon exemple, visiblement, peu suivi, à constater les manœuvres, désespérées de certains...
      Effectivement, le temps des soldes semblent arriver qui ressemblent, plutôt, à une grande braderie, avant le changement de gérant....
      La réouverture est prévue, début janvier, après les fêtes et sa nouba, et, d’ici, là, les gueules de bois auront eu le temps de récupérer, qui sait, à Maurice, tellement accueillante ?...
      Ces fêtes auront un goût de « faim » de règne.......

    • 13 novembre 2018 à 17:15 | akam (#7944) répond à olivier2

      @Kartell
      - La CENI a ete proposee par l’OIF de facon a consensualiser les elections en Afrique francophone. La credibilite est le maitre-mot de ces elections qui reposent sur un organe gouvernemental neutre, independant qui arbitre ces joutes democratiques, la CENI.
      - Requis pour etre…a l’ecoute des postulants afin de montrer leur independance, les membres de la CENI sont epaules par des observateurs internationaux issus de differentes institutions afin de clarifier les votes et a legitimer le choix du peuple. Ces points sont capitaux car le respect de l’etat de droit passe par le respect de la juridiction en place et notamment ces votes.
      - A la difference des journaux locaux qui encensent le conhil avant la fin de la messe, c’est surprenant qu’il faut monayer afin d’ obtenir un scoop. Comme d’habitude, les informations relevantes sont lachees aux compte-gouttes par des medias etrangers.
      - Pourquoi Jeune Afrique est mieux informe que les medias locaux alors que les informations piquantes egratignent le president de la CENI qui a ete accuse de corruption. Ce qui interpelle est notamment pourquoi c’est a lui qu’il faudra montrer les preuves ? « J’appelle tous ceux qui nous accusent d’avoir reçu de l’argent d’en apporter la preuve » dixit Rakotoma… cela sous-entend-il qu’il est « le sherrif etoile » a la fois flic et juge !
      - Et si l’exPRM en personne denonce les irregularites occasionnees apres le vote, le vaccin qu’il a recu apres 2013 n’est qu’un rappel. « La question de la réalité, ou non, des fraudes se posera pour nous après le vote, quand nous aurons vérifié. Mais nous savons que le risque existe et nous avons pris les mesures nécessaires ». C’est la raison pour laquelle il a designe les rangées d’ordinateurs installées au QG HVM. Tu vois qu’il a, cette fois-ci, mis des bretelles et la ceinture afin que son pantalon ne tombe pas. Malheureusement le train ne sifflera plus trois fois !

  • 13 novembre 2018 à 15:16 | komi (#10299)

    MItady tsy hazaka resy sahady ve ilay Ravalomanana ireto ka mitady ho korontanina hatrami’nny CENI manao ny asany e !! Rehefa tsy mifanaraka amin’ny anareo izany dia tsy marina a ?dia lazaina fa misy tsy mazavaza dia ny ny CENI avy no mitayd ho fehezinareo. Ianareo ihany no mandiso fanantenana ny mpanohana anareo fa aoka hazava.

    • 13 novembre 2018 à 15:20 | jayo (#10317) répond à komi

      tsy tokony hisy korotana izany eo ka, ary efa izany indrindra no tanjon’ny mpikaarakara ity fifidnana ity mba havita izany ao anaty filaminana

    • 13 novembre 2018 à 16:07 | sasa (#10303) répond à komi

      Mba tsy hisian’ny korontana izany dia tokony ny CENI irery ihany no mamoaka ny vokam-pifidianana vojimaika,satria ny hita atreto dia ny vokatra asehon’ny CENI ihany no marina sy azo atokisana.

  • 13 novembre 2018 à 15:18 | jayo (#10317)

    efa kely sisa dia hivoaka ny vokatra satria efa ihezaka ny mpikarakara hamoahana vokatra marina sy mangarahara ka izany indridra no tokony hitandrovana ny filamiinana hatrany satria mba ho tombony ho an’ny rehetra

  • 13 novembre 2018 à 15:27 | Tsix (#10296)

    Mila mitazona hatrany ny lamina izay efa napetraka isika na dia eo ary ny zavatra maro samihafa manodidina ny resaka fifidianana. Tazomina hatrany ny tsy fiandaniana amin’ny antoko politika. Marika fa mangarahara ny fifidianana.

  • 13 novembre 2018 à 16:03 | sasa (#10303)

    Vita iny ny fifidianana ,miandry ny vokatra isika izao,eo ampiandrasana ny vokatra dia maitso ny rehetra mba hanaja ny filaminana satria izany izao no tena ilaina,ekena fa samy nanana ny olona notohanany isika fa ny angatahana amitsika izao dia ny filaminana.

  • 13 novembre 2018 à 16:12 | Fidy Andriamihaja (#10287)

    On était prêt à mobiliser des hélicoptères pour recueillir les PV...
    Sont-ils les moyens qui manquent ? NON
    il n’y a que INCOMPÉTENCE ! et aux détriments de toute la nation.
    Plus vous trainez avec la manutention (pour ne pas dire manipulation) des PV, plus vous êtes exposés à des tentations ...

  • 13 novembre 2018 à 16:16 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Apparemment Rajoel est en train de prendre la raclée du siècle sur les hautes terres !
    Sa victoire au deuxième tour est donc par voie de conséquence ,plus que compromise !
    Qui oserait gouverner ce pays sans le concours des provinces centrales !
    J’aimerais que sur ce premier tour, Ra 8 soit en tète pour rabattre le caquet au DJ

    • 13 novembre 2018 à 16:41 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI. B

      Bonjour

      Au deuxième tour, ce ne sera pas juste une question arithmétique, c’est aussi un état d’esprit, un vote utile.

    • 14 novembre 2018 à 01:50 | Jipo (#4988) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Faudrait etre complètement fou pour voter pour ce bra-leur !
      Je ne me résoudrai jamais à croire que les Malgaches en soient capables !!!

  • 13 novembre 2018 à 16:30 | camarade joe (#10443)

    l’existence du CENI est convenue par tout le monde, donc il faut attendre le résultat final afin de comprendre la suite de cette élection. ce n’est plus nécessaire de créer une perturbation mais le resultat du CENI doit être accepter par tout le monde

  • 13 novembre 2018 à 16:52 | rayyol (#110)

    Vous voulez savoir c était quoi la tour de babel "vous savez maintenant Quel bor-el incroyable Les Malgaches dans le plus fort de leur crise un veritable capharnaüm Faut en rire si l on ne veut pas pleurer Jamais vu une chose pareille une mere elephant en perdrait son petit Pas de mot pour Décrire cette derision Mais qui etes vous tous Et l on se demande ce qui ne va pas dans ce pays Vous divaguez tous tant et tant que vous êtes illisible incomprehensible Est ce que vous etes tous devenus fou

    • 13 novembre 2018 à 16:55 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Je n essai meme plus de trouver un sens a toute vos élucubrations .Mettez 3 noms dans un chapeau tirez au sort et élisez celui qui en sortira le 1er bande de f-u

    • 13 novembre 2018 à 16:56 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Un site de retarde mental c est tout ce que vous etes

  • 13 novembre 2018 à 17:15 | Mihaino (#1437)

    TVM annonce les % provisoires suivants d’après la CENI à 13 h :
    - Andry 38,97%
    - RA8 36, 94%
    - HERY 7,86%
    Un 2ème tour aura-t-il lieu ???!
    Sauf miracle Andry vs RA8 seront les finalistes !

    • 13 novembre 2018 à 23:31 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Résultats publiés par la CENI à 18H40 sur 4169/24850 BV soit 57,01 % de BV /
      - Andry 38,95%
      - RA8 36,80%
      - HERY 7,69%
      - MAILHOL 1, 33%
      Un 2ème tour aura-t-il lieu ???!!
      Contrairement aux allégations des Mapariens et aux estimations des partisans de TIM , le 1er tour de vita n’est qu’une illusion !
      Gare au Président élu s’il ne respecte pas le VELIRANO de l’un ou le MANIFESTO de l"autre !
      Wait and see.....

  • 13 novembre 2018 à 17:23 | SNUTILE (#1543)

    Il faut arrêter d’être aussi "fermé" et "borné". Le deuxième tour ne s’annonce qu’à mi-décembre. Donc d’ici le 30 novembre au rythme du travail actuel toutes les urnes seront comptées.
    Il suffit de faire un décret ou une décision émanant du HCC, ou du gouvernement réuni en express.
    Il faut cesser de ne pas être capable d’éteindre un petit feu qui pourrait s’annoncer.

    • 13 novembre 2018 à 17:54 | Mihaino (#1437) répond à SNUTILE

      Je n’ai pas compris votre commentaire Snutile !
      - Résultat provisoire du 1er tour le 20 Nov
      - Si 2è tour Il y aura c’est le 19 Décembre selon la LOI électorale ;
      Où est le problème ?? Qui est fermé et borné ???

    • 13 novembre 2018 à 23:31 | saricine (#2893) répond à SNUTILE

      Mihaino

      Les commentaires de snutile sont INUTILES.

      Il y aura deuxième tour, et c’est RAvalomanana et Rajoelina qui iront s’affronter.

      Toute tentative de deviation de ce logique de processus va reconduire le pays dans le cycle infernal d’instabilité politique et institutionnelle.

    • 13 novembre 2018 à 23:34 | Mihaino (#1437) répond à SNUTILE

      Merci Saricine , rien à ajouter !

  • 13 novembre 2018 à 18:47 | Isandra (#7070)

    Un article de LGDI :

    "Si la politique favorise l’impunité, alors elle est immorale. L’amnistie de fait accordée par la Haute Cour Constitutionnelle à Marc Ravalomanana sur la base de considérations politiques, est immorale en plus d’être illégale. Sa candidature au scrutin du 7 novembre aurait dû être rejetée tant la liste ci-après de ses excès commis lorsqu’il était au pouvoir est élogieuse.

    Sur le plan politique, Marc Ravalomanana a toujours été un mauvais perdant. On se souvient qu’il a tenté en vain de transférer la capitale à Toamasina, non pas par amour des Betsimisaraka, mais pour se venger du fait que les habitants de la capitale avaient voté majoritairement en faveur d’Andry Rajoelina à la mairie de la capitale. De toute façon, Marc Ravalomanana a toujours fait preuve de racisme odieux et de tribalisme honteux. Partant de là, il ne peut pas être le Président de tous les Malgaches. On se souvient qu’il a instauré le règne du parti unique et que le TIM a régné en maître absolu sur le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et la fonction juridictionnelle.

    Sur le plan financier, Marc Ravalomanana a toujours été égoïste et gourmand. Il a confondu les caisses de l’Etat avec la sienne et il a pillé la Banque Centrale de Madagascar. Ces faits ont horrifié les bailleurs de fonds. Pour se disculper, il a mis en place un arsenal légal anti-corruption et appelé Eva Joly pour défendre sa cause, mais les mesures prises ont servi à empoisonner la vie de ses adversaires politiques. Toujours au chapitre de la mauvaise gouvernance, il a perçu des commissions occultes exorbitantes et payées à l’étranger en échange de l’octroi de permis pétroliers. Roi de la malice, il a tenté de céder des millions d’hectares à Daewoo. Prince de tous les maléfices, il a orchestré des expropriations abusives et des remblayages illicites au profit de ses sociétés. C’est à bon droit que ses acquisitions illégales ont été annulées par ses successeurs.

    Sur le plan moral, Marc Ravalomanana n’a pas été exemplaire durant son mandat présidentiel. Envoûté par le diable, Marc Ravalomanana a fait de la sorcellerie son pain quotidien allant jusqu’à enterrer des gris-gris dans le jardin présidentiel. Tout a été découvert après sa fuite, la queue entre les jambes, en mars 2009. Avec désinvolture, Marc Ravalomanana a fait imprimer des billets de banque aux couleurs de son parti politique. C’est le même logo et les mêmes couleurs que l’on retrouve sur ses affiches de campagne en 2018. Ennemi de la liberté d’expression et de la liberté de culte, il a ordonné les fermetures d’églises et de radios. Farouche opposant à la liberté de manifestation, Marc Ravalomanana a introduit des mercenaires étrangers pour qu’ils tirent dans le dos de nos compatriotes."
    GASPARD

    • 13 novembre 2018 à 20:06 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Marc Ravalomanana a introduit des mercenaires étrangers pour qu’ils tirent dans le dos de nos compatriotes."

      Intéressant, dans le dos dites vous ? Avec des manifestants qui courent vers le Palais poussé de manière honteuse par quelqu’un qui est parti se réfugier chez je ne sais plus qui la Parabole Balistique me parait anormale. Si ça c’est pas une bourde monumentale ça y ressemble, avouer aujourd’hui que quelqu’un a tiré dans le dos des " vahoaka ". Charles ! tu es ou ?

    • 13 novembre 2018 à 21:53 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      tres intéressant comme sociologie . D’un coté il y a le Dieu fait par Rambo et c’est Hery De lautre le Diable crée’e par Madame Isandra et c’est Ravalomanana

    • 14 novembre 2018 à 02:36 | kunto (#7668) répond à Isandra

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo :

      - Bien dis Isandra rien a ajouté , je suis neutre mais : " TOUS sauf RA8 " ...

      - Entre la caille et l’oie je choisis la caille car elle mange moins de maïs ...

  • 13 novembre 2018 à 19:50 | Ra-Jao (#282)

    Tout ça pour finalement être obligés de choisir entre un jeune truand et un vieux truand. Pauvre peuple malgache, je nous plains.

  • 13 novembre 2018 à 20:00 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Rajoel a subit une sévère défaite dans les hautes terres autour de Tana et en ville !
    Très très mauvais de gouverner contre les m.rn, voir impossible !

    • 14 novembre 2018 à 02:39 | kunto (#7668) répond à ALIBABA SANS LES 40

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo :

      - Nous sommes en 2018 :

      - 1 seul Ethnie = Malagasy - GASY du Nord au sud - de l’Est à l’Ouest ...

      1 seul ennemi = la pauvreté dans tout Madagascar ...

  • 13 novembre 2018 à 20:24 | Ra-Jao (#282)

    La pasteur Maihol a été bien naïf de croire que la CI et la mafia indigène vont le laisser gagner l’election Avec ses 2000 000 d’ouailles auxquelles se rajoutent les jeunes musulmans et certains chretiens.... Les 3 escrocs réunis n’auront jamais une base aussi solide. On vante le calme enregistré lors de l’élection pour faire bonne conscience. Mais on veut ignorer qu’il y a eu fraude massive lors du comptage des votes. Les inconditionnels vont me crier dessus pour me dire d’apporter les preuves de ce que j’avance.

    • 14 novembre 2018 à 10:27 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Ra-Jao

      Parce que 2 millions de fanatiques constituent une majorité pour vous ?
      Quel organe refkechit et compte chez vous, a première vue pas la tete.
      De plus sur 2millions , combien de mineurs, de non inscrits, de non votant...
      Raisonnement a la c...

  • 13 novembre 2018 à 23:42 | Maestro (#7313)

    Mbola Joseph Rajaonah, suivant la décision numéro 228 du ministère de l’Intérieur, ce 13 novembre 2018, en rapport a la lettre numéro 496 du Bianco, est frappé d’une interdiction de sortie du territoire de la République Malgache.

    Il faut sauver le soldat Rambo ! Lol

    • 14 novembre 2018 à 00:48 | Jipo (#4988) répond à Maestro

      Sortir comme rentrer sur le territoire Malgache est un jeu d’ enfant ces notams, comme interdiction sont avant tout symboliques, quand au reste de la population, elle est loin d’ avoir les moyens de le faire, raison pour laquelle il y a la "queue " à Ambatoloaka, qui s’ il n’ y a plus de poissons, ont été remplacés par des pigeons ...

  • 14 novembre 2018 à 10:51 | Ra-Jao (#282)

    En dépit de l’insulte de lafu_machin, je persiste à dire que Maihol possède la base la plus large. Quand on parle de membres d’une eglise, il s’agit de personnes inscrites dans le registre, c a d baptisés en connaissance de cause. Qd lafu_machin dit que tous ne sont pas inscrites sur la liste électorale, mais justement l’eviction du candidat Maihol a commencé par ça. Raisonnement a la con d lafu_machin. Cette réaction ne m’etonne pas, certains malgaches, dont ce lafu_ny_su_krill en fait partie et prétend détenir le monopole des idées à exprimer dans ce forum. Su_krill vous dites, hum....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS