Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 novembre 2019
Antananarivo | 22h52
 

Education

Education nationale

La ministre Volahaingo Thérèse confirme le retour à l’ancien calendrier scolaire

samedi 27 juillet | Fanambinantsoa

La ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et Professionnel (MENETP) Volahaingo Marie Thérèse confirme les positions et décisions de celle qui avait assuré l’intérim et que le conseil de gouvernement a entérinées, comme quoi l’ancien calendrier scolaire sera maintenu. Autrement dit l’année scolaire ne sera plus subdivisée en cinq (5) bimestres mais en trois (3) trimestres d’une part et d’autre part l’année scolaire débutera le mois d’octobre et se terminera le mois de juillet. Le gouvernement a ainsi pris en compte les réserves et propositions des responsables des écoles privées confessionnelles ou non à propos du calendrier scolaire que le Plan Sectoriel de l’Education (PSE) a suggéré. Le député de Madagascar élu à Andramasina d’ailleurs a relayé les revendications pour un retour à l’ancien calendrier scolaire. Il estime que des grandes vacances les mois de janvier et février (saison pluvieuse et de vache maigre) présentent beaucoup d’inconvénients ; elles ne conviennent pas aux paysans qui constituent la grande majorité de la population car la rentrée scolaire coïncide avec la période durant laquelle les paysans n’ont aucune rentrée d’argent. Le PSE qui court de 2018 à 2022 propose en effet une rentrée scolaire pour le mois de mars jusqu’au mois de décembre. Volahaingo Marie Thérèse qui a donc repris en main le MENETP estime que ce problème de calendrier scolaire est résolu ; il lui reste toutefois d’obtenir un consensus sur le programme scolaire dans les cycles de l’éducation fondamentale et de le ficeler.

Par ailleurs le calendrier des examens demeure tel quel comme il a été prévu. Les examens blancs dans les Ecoles primaires publiques (EPP) pour ceux qui passeront le CEPE sont en cours ; sinon achevés pour certaines Circonscriptions Scolaires (CISCO), dont ceux de la capitale où les résultats sont mauvais selon les examinateurs. Quant aux examens blancs des classes d’examen des établissements scolaires catholiques qui ont provoqué beaucoup de commentaires, le révérend père Guy Noël Randrianantoanina, responsable de l’éducation dans le diocèse d’Antananarivo, précise que ces examens blancs nationaux concernent tous les établissements scolaires catholiques de tous les diocèses de Madagascar. Il s’agit d’après Guy Noël Randrianantoanina, d’améliorer, de hausser le niveau des élèves qui fréquentent les écoles catholiques et que ces examens blancs nationaux ne supplantent guère les examens officiels ; d’ailleurs ajoute-t-il, les résultats de ces examens qui se dérouleront le mois d’août prochain, ne seront publiés qu’après les résultats des examens officiels organisés par l’Etat.

29 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juillet à 09:53 | betoko (#413)

    Qu’en est il de la rentrée universitaire ? Une bonne chose aussi pour ceux qui veulent poursuivre leurs études universitaires en France par exemple
    Autre chose ,est ce que le diplôme de cep serve encore à quelque chose ? Et la ministre vient de découvrir que certains enseignants possèdent des faux diplômes ,m’étonne pas si le niveau des élèves ont baissé dans les écoles publiques

    • 27 juillet à 15:23 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      Il n’y a pas que dans l’enseignement que l’on trouve du faux à Madagascar Mr Betoko.
      Le Pays s’est spécialisé dans le faux. Même des Faux diplômes universitaires courent les rues.
      A commencer par le Président de la république avec ses Promesses qui ne tiennent pas la route, que l’on appelle poliment "Promesse d’ivrogne".
      Telle la Transformation des plages de Tamatave en Miami beach, voir l’équivalent de celle de la Côte d’ Azur.
      C’est Grotesque d’avoir Miami beach dans une ville, où rien d’autre ne s’apparente à Miami, ni à la Côte d’Azur.
      Vouloir créer une nouvelle ville dite Tanamasoandro, or que les villes existantes ne sont que l’image d’une ruine, infrastructures hors normes, insalubrité inégalable, insécurité généralisée, corruption à tous les niveaux.

      Un seul mot résume tout ce qui se passe à Madagascar.
      Ce mot est : Misère.
      C’est le lot quotidien de 98% de tes compatriotes Betoko.
      Toi tu peux t’en foutre. Ta retraite Française te permet de sortir du lot des Miséreux et qui sait, que ton soutien en vers le Bac-7 ne t’octroie pas quelques passes droits et des avantages numéraires, car rien n’est impossible, pour ne pas dire que tout est possible dans ce Pays oublié des Dieux..

    • 27 juillet à 19:38 | Maestro (#7313) répond à betoko

      @ Betoko

      certains enseignants possèdent des faux diplômes

      Comme toi Minable faux de la tête aux pieds qui s’invente une vie à longueurs de journée. L’imbécillité n’est pas une Maladie Betoko mais que chacun porte un masque quand même car on ne sait jamais.

    • 29 juillet à 14:23 | Ibalitakely (#9342) répond à betoko

      Durant les dernières élect° il y en avait plein de preuves de fausses CIN, faux PV etc en vue de requêtes reconnues par la CENI mais azo raisina fa tsy mitombo par la HCC. Aza manenji-keloka.

    • 1er août à 11:00 | Ibalitakely (#9342) répond à betoko

      Fa talohan’ny 2009 dia efa hitan’ny fitondrana t@ izany hoe dia misy elanelany betsaka dia betsaka ny fampianarana an-tanàn-dehibe & ny tena ambanivolo na mikasika ny mpampianatra [FRAM ...], na ny fotodrafitrasa [tsizarizary zara fa misy raha vao tany lavitra andriana], na ny tetim-pandaharana [ny teny malagasy tsy voafehy & ny teny vahiny aoka fotsiny fa ny mpampianatra aza moa tsy dia mahay firy], na fandaharam-potoana [betsaka dia betsaka any @ torana mitokana ny ankizy tsy hafaka tonga an-tsekoly rehefa fotoan’ny andro ratsy] sns izay antony tena tokony andinihina tsara ny fampianarana ny ANKIZY ANTOKY NY HO AVY. Nefa na ny ezaka fandinihina ny PSE natao nanomboka ny taona 2016 aza toa sira latsaka an-drano indray, indrisy.

  • 27 juillet à 11:35 | Vohitra (#7654)

    Mahamenatra no mampalahelo izao fanapahankevitra izao !

    Izaho manokana dia resy lahatra sy miombonkevitra amin’ny fanovana ny tetiandron’ny fampianarana izay novolavolain’Ingahy Paul Rabary tao anatin’ny PSE ity.

    Raha fidirana volana martsa no atao, efa mba niakatra ny vary aloha, ary efa niakatra ihany koa ny voly hafa teny amin’ny tanety, toa ny katsaka, tsaramaso sy ny voanjobory, indrindra ny vary antanety izay tena mamokatra tokoa rehefa tsara fikarakarana, noho ireo antony ireo efa mba misy ny hoentimanana hiatrehana ny fidirana, ny fampitaovana isantsokajiny. Efa mba nisy ny vokatra nentina namidy. Ny haninkotrana moa tsy lazaina intsony, noho ireo antony ireo, vonona sy mba ampy sakafo ny ny eny ambanivohitra ary afaka miatrika ny fampianarana ny kilonga sy ny ankizy.

    Faharoa, efa tsy dia maro ny asam-pamokarana hifandrimbonana sy hifanontronan’ny mpianakavy, ka afaka miroso tsy amin-tebiteby hanovo fahalalana ny ankizy, ary tomady ara-batana tsara tohana.

    Fahatelo, amin’ny ankapobeny efa manomboka misintona ny rano ary efa mihena ny tahan’ny fandalovan’ny rivo-doza amin’izany, efa mihena miandalana ny rano eny amin’ny matsabory sy ny baiboho, tsy dia sarotra firy intsony ny mandeha antongotra mamonjy ny sekoly. Tsarovy anie fa ny volana desambra sy janoary tena miakatra ny rano e, sady ny masiaka ny voay amin’ny toerana sasany e !

    Farany, ny biby fiompy, toy ny omby, ihany koa vositra sy matavy satria betsaka ny vilona, tsy manahirana ny mahita azy ary tsy handehanana lavitra ny fitadiavana azy, ary afaka mianatra ny ankizy fa tsy voatery handeha lavitra hitady vilona, ary raha hivarotra omby y fianakaviana aleo izy tsara lanja sy matavy no hivarotana azy mba misy hiatrehana ny fiainana.

    Fehiny, tsy mahafantatra ny Malagasy ireto mpitondra ireto, ary tsy mitsinjo velively ny tantsaha izy ireto, ny tontolo ambanivohitra mihintsy no tsy azony sy fantany, natao fakana vato fotsiny ireo, vokisana abobo sy angoantenda.

    Raha mitazona io PSE io koa mantsy dia tsy hahatratra sy tsy hifanitsy amin’ny tanjona ho an’ny mpitondra sy ny fianakaviany : ny fandefasana ny zanany mianatra any ampita, ary io nefa ho azy ireo no laharampahamehana.

    Mampalahelo e !

    • 27 juillet à 12:01 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Andao atao ministre haingana Inga Ravohitra ,satria Naha toa la.izy noho minisitra dia tafita daholo ny mpianatra malagasy Hoy NY tenu frantsay hoe " y a qu’à ....il faut que ,dia milamina daholo NY zavadrehetra

    • 27 juillet à 12:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      o ry le Betoko a !

      Tetikasa efa nipetraka tao amin’io Minisitera io anie io PSE io fa tsy zava-baovao akory e, ary ny fanomanana azy dia efa noheverina fa azo hampiharina y taona 2020.

      fa maninona moa raha hajanona daholo sy fifanaraham-piarahamiasa efa nataon’i Rajao fahiny raha tena sahy sy mahay ianareo e ?

      Raha izany tokoa no mitranga dia tsy misy atao mihintsy sy tsy misy zavatra mba hotokanana sy horesahana mihintsy ny fitondrana izay tohananao io e !

      Ianareo anie mieboebo amin’ny zavatra tsy hay sy tsy fantatra ny ankamaroany ao e, dia finaritra ny mifamahan-dalitra fotsiny ao.

      Ny vava bobaka fa ny zavabita tsy misy !

    • 27 juillet à 12:16 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      Aleho hataoko teny tsotsoka izay manavahana ahy kokoa rehefa sarotra ny resaka !
      Je partage totalement votre avis. Le calendrier scolaire en 3 trimestres commençant en septembre-octobre et finissant en Juillet a été mis en place en France parce que ça convient très bien au cycle agricole français .
      C’est cette idée qui doit être maintenue à Dago : coller au cycle agricole malgache. Rabary l’avait très bien compris.
      Le nouveau ministre devrait donc motiver la suppression du projet de Rabary.

    • 27 juillet à 12:43 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Porofoanareo tokoa ry Betoko fa tena MPANDRAVA ianareo a !

      io le hoe tonga dia vavany amin’ity araka ny voalazan’ila anabavinao iray iny !

  • 27 juillet à 13:08 | betoko (#413)

    Isambilo et Vohitra
    De mon temps depuis l’école primaire jusqu’en classe terminale ,notre rhytme scolaire était toujours comme ceci
    Rentrée scolaire le 5 octobre
    Grandes vacances mi juillet ,cela n’avait pas de conséquence néfaste ni a aux parents encore moins aux élèves ,et surtout aussi bien les instites que le profs ,leur programme scolaire a été bouclé avant l’heure On avait 15 jours de vacances pour Noël et 15 jours à pasques ,
    Tsy misy izany vie fandravana izany azakan’ny lazain’i Dadanateo ,izy ara noho tena nandrava ny firenena

    • 27 juillet à 13:11 | betoko (#413) répond à betoko

      Aza mitady tany malemy hiasana amin’ny angady

    • 27 juillet à 13:20 | Jipo (#4988) répond à betoko

    • 27 juillet à 13:28 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      Pas de consequences nefastes aux eleves diriez-vous ?

      Bien sur que si ! La preuve ? Vous Betoko !

  • 27 juillet à 14:53 | betoko (#413)

    Qu’est ce que j’ai Vohitra ,vous essayez de me comprendre ,n’insistez pas vous n’êtes pas à la hauteur
    Il y a beaucoup de chose a faire concernant l’éducation nationale à Madagascar Remettre à niveau les maîtres FRAM et aussi les profs ,ceux qui enseignent dans les écoles et lycées publiques ,contrairement à ceux qui enseignent dans les privées ou les écoles confessionnelles ou à l’Alliance Française
    Comment se fait il que des élèves de la classe de 3 ème n’arrivent même pas à lire le livre méthode BOCHER ?
    Et les élèves qui suivent des cours à l’école normale sup à Ampefiloa ? Selon un prof de math malagasy agrégé qui avait enseigné en France ,qui est à la retraite mais qui voulait donner des cours gratuitement pour ces élèves ,disait sur une chaîne de télé à Tana que ces élèves n’ont pas le niveau et dire qu’ils vont enseigner dans les lycées publiques .
    Ensuite ,pourquoi ne pas ouvrir des cantines scolaires pour les élèves issus des familles défavorisées et aussi que les élèves qui habitent loin bénéficent de bus scolaire gratuitement ?

    • 27 juillet à 16:19 | ratiarison (#10248) répond à betoko

      O ry BETOKO-Vongany : aza midehaka na midedadehaka mahalala zavatra noho ny HAFA ! MAZAVA ! ny ati-dohan’i LETY efa tototra sy maina satria avy any amin’ny Vodin’i LETY no mihainga ny SAINA !mitovy tsy misy ny maha-samy hafa ny an’i LETY sy DJ fielek’IALAHY MAZAVA !! Ny zavatra tsy hain’IALAHY aza mi-GESTE fa tsy lasa ALAVITRA ny saina ok*** MAZAVA !samy tsara !

    • 27 juillet à 16:27 | Vohitra (#7654) répond à betoko

      Betoko,

      Le sujet aborde est relatif au calendrier scolaire dans le cadre du Plan Sectoriel de l Education. Mais non pas de manuel scolaire ni de cantine ni de maitre Fram.

      Concentre toi d abord, et lis et relis l article. Essaye de faire un petit effort, pas trop pour ne pas te fatiguer les neurones, et reflechis a la periode de tes gloires passees a l ecole primaire, oui a ta facon de raisonner, t avais passe au moins deux decennies de ta vie a vivre cette periode...et ne pense surtout pas que le methanol puisse t aider dans cette lecture...

    • 27 juillet à 20:11 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      27 juillet à 13:28 | Vohitra (#7654) répond à betoko ^
      Betoko,
      Pas de consequences nefastes aux eleves diriez-vous ?
      Bien sur que si ! La preuve ? Vous Betoko !

      wow ! Vous êtes un débateur hors norme Vohitra.

      A mon avis il n’y a pas que la période des moissons qui est à prendre en compte...il y a surtout la chaleur qui augmente de plus en plus avec le réchauffement de la planète. Les élèves s’endorment et perdent leur concentration quand il fait trop chaud. La canicule qui commence au mois de juin risque aussi de pousser l’Education Nationale française à avancer les grandes vacances à mi juin et la rentrée mi août . Déjà cette année 2019 Mr Blancher a reporté les Brevets à cause de la canicule. J’imagine que les enfants Malagasy aussi ont très chaud entre le mois de Novembre à Février , surtout dans les côtes. A mon avis P. Rabary avait peut-être raison mais chacun veut toujours la rupture avec l’ancien qui occupait le fauteuil quand il y a changement de régime.

      Il y a une autre raison aussi mais je ne sais pas si c’est vrai ou pas. Quand on regarde le raisonnement de Betoko les lacunes des élèves Malagasy résident surtout dans la langue française et la période citée par la nouvelle Ministre coïncide avec es grandes vacances françaises . Pour combler cette lacune en français Rajoelina envisage-t-il de faire venir des coopérants français comme avant 72 ? Ces coopérants s’ils viennent cherchent à tout prix à rentrer en France pour l’été. Ceci expliquerait peut-être cette décision ?!

  • 27 juillet à 16:35 | ratiarison (#10248)

    O ra-VOHITRA raha hiady hevitra amin’ny BETOKO HIANAO :dia tsotra ny AHY , i LEHIO izay miseho azy ho dadany nefa anie ny mampalahelo tsy lasa alavitra fa MIREFAREFA FISAINANA !! hoy ny NTAOLO raha mandinka ny karazan’olona toy andra-BETOKO : fanaon’ny tsy MAHAY mahatebaka ?? na koa hoe : SOKINA mita RANO : ny tsy mahay indray no MIVONKINA !! samy tsara

  • 27 juillet à 18:57 | betoko (#413)

    Vohitra
    Vous croyez qu’en changeant le rhytme scolaire comme vous le souhaitez les élèves seront plus intelligents et travaillent mieux et que les instits et les profs seront meilleurs qu’avant ?
    A Ambatomanga les élèves de la FJKM et des soeurs d’’Alarobia sont au top à comparer aux élèves du CEG ,il y a même qui viennent d’Ambohibary à 5 KLM d’Alarobia et leurs parents sont tous des cultivateurs
    Résultat du bac du 2018 ,80% des élèves de la FJKM dont 23 avec mention assez bien et 1 mention bien
    Bepc 42% pour le CEG ,75% pour la FJKM ,trouvez l’erreur

    • 27 juillet à 19:27 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)
      Parles de ce que tu connais et que tu maîtrises Betoko.
      Tu es loin d’être un enseignant, et tes expériences dans le milieu enseignant sont plus que rikiki pour ne pas dire minables.
      A commencer par l’abréviation du mot Kilomètre, elle s’écrit comme ceci : KM, mais non KLM comme toi tu l’écris.
      A croire que tu n’aurais pas eu le niveau du Cours moyen deuxième année, que l’on appelle vulgairement Classe de 7ème.
      Evites de t’inventer recteur, voir directeur d’une Académie.
      Tu n’as pas la moindre compétence pour y prétendre.
      Au passage, KLM est une compagnie aérienne Allemande si des fois tu l’ignorais.
      Parler pour parler est le fort de l’imbécile Betoko.
      En es-tu un par hasard ??
      Je pense que OUI.

  • 27 juillet à 20:20 | Besorongola (#10635)

    FINENGO
    Il est conseillé de consulter Wikipédia de temps en temps.

    KLM Royal Dutch Airlines est la compagnie aérienne porte-drapeau des Pays-Bas. Principale entreprise néerlandaise de transport aérien, la KLM est créée le 7 octobre 1919, ce qui en fait la plus vieille compagnie aérienne dans le monde encore en activité.

    • 27 juillet à 23:22 | FINENGO (#7901) répond à Besorongola

      @ Besorongola (#106
      Hollandaise ou Allemande c’est de la cousinade.
      Dutch pour Dutch.
      Non !!!!

    • 28 juillet à 07:16 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Finengo Bonjour.

      Dutch ?

      C’est vrai ce mot est d’origine allemande mais différent de Deutch qui désigne le peuple allemand.

      Dutch nom propre, pour désigner :
      la langue néerlandaise parlée principalement aux Pays-Bas et en Flandre (Exemple : « He can speak Dutch. »).

      Dutch désigne le peuple néerlandais, c’est-à-dire les personnes originaires des Pays-Bas.

      Dutch adjectif, pour qualifier ce qui est en rapport avec les Pays-Bas (notamment la langue et le peuple néerlandais Dutch people and Dutch language).

      KLM Royal Dutch Airlines (en néerlandais, KLM pour Koninklijke Luchtvaart Maatschappij soit en français « Compagnie royale d’aviation ».

  • 28 juillet à 09:25 | FINENGO (#7901)

    @ Besorongola (#10635
    Bonjour
    Bien sûr, vous avez entièrement raison.
    Je vous ai fait une boutade, que vous avez mal saisi.
    Bonne journée !!!

  • 28 juillet à 19:22 | papangue (#9623)

    Vos posts sont intéressants ….

    1- Concernant uniquement le rythme scolaire, et non « rhytme » comme l’a écrit 2 fois betoko !

    En regardant 2 pays beaucoup plus avancés que M/car mais qui sont des voisins :
    -  Kenya rentrée janvier école divisée 3 périodes, 1eres vacances avril, 2e pause en aout dure 3 semaines avant les dernières semaines fin novembre – decembre

    -  Ile Maurice : la rentrée était le 11 janvier 2019 ! fin de l’année le 8 novembre 2019 ! bigre !!
    Les modes de vie des Kenyans et de Mauriciens sont beaucoup plus proches de Malgaches que ceux des Européens ! Et pourtant on a suivi jusqu’ici ces rythmes scolaires à l’européenne.

    Depuis 1972, on a poursuivi ces rythmes scolaires, pourquoi diantre ?
    He bé, parce que surtout les fi-fils et fi-filles à papa et à maman doivent poursuivre leurs étude en Europe ou EU/Canada et ainsi réduisent les « pertes » de temps en cas de décalage avec l’Europe pardi ! Uniquement cela !

    Tout autre explication pour garder ces rythmes scolaires ne tiennent compte ni de l’environnement, (Madagascar est dans l’hémisphère Sud, ah bon ??), ni du bien-être des enfants !

    2- En dehors du rythme scolaire, il y a beaucoup à dire en effet, comme la faim, la pauvreté des élèves qui font des malaises en classe !
    3- La pauvreté des enseignants, qui autrefois pouvaient acheter des voitures avec leur salaire, aujourd’hui se contentent de scoubidou retapés avec des fils de fer !

    4- L’inadaptation des formations /besoins des entreprises
    5- La formation des maitres FRAM
    Etc …

    Betoko croyait trouver la bonne parade en disant que les écoles FJKM ont de meilleurs résultats que l’école publique, il n’a pas saisi que les meilleurs élèves vont dans le privé à Mada car le niveau des profs, le nombre d’élèves, le niveau des élèves n’est pas pareil entre public et privé à Mada !

    D’ailleurs, le niveau des écoles protestantes est en dessous des écoles cathos à Mada, mais passons …
    De manière générale, ce pouvoir a intérêt à ce que le peuple reste dans l’ignorance et la misère totale, enfin c’est ce qu’il pense, donc ce n’est pas étonnant que Madame le ministre prenne cette décision.

    Aparté ,quand on bloque tout une ville pour le retour des héros du CAN, pendant toute une journée, de façon complètement désordonnée et désorganisée , le comble pour un DJ !, et qu’on leur octroie des médailles et honneurs alors qu’ils ont fait un quart de finale !! Et qu’ont eu les 5 haltérophiles qui sont revenus du Kenya dans l’indifférence générale alors qu’ils étaient médaillés OR ???

    Culture du mérite ? Non, on connait pas, on cherche ce qui brille, court terme et ce qui peut nous sauver la tête, c’est long 5 ans , le Bac-3 va endormir jusqu’à quand le peuple avec ses promesses d’ivrogne ? TIC TAC ...

    • 28 juillet à 20:23 | rnvl (#6393) répond à papangue

      1 pour le rythme scolaire, jusqu’en 1972 c’était comme en France, ensuite, vers 1975 il me semble il y a eu un essai de changement de calendrier, grandes vacances en saison chaude, mais comme il y avait encore beaucoup d’enseignants coopérants, au moins dans le secondaire, il a été difficile de leur faire accepter de retourner en Europe en janvier-février et petit à petit ils ont augmenté leurs vacances en juillet-août, ce qui a perturbé l’enseignement et il a été jugé plus facile de retourner à l’ancien calendrier scolaire, comme en France,
      3 concernant le salaire des enseignants, en 1969, avec un bac + 4 qui s’appelait le CAPES, un enseignant gagnait en débutant environ 60 000 fmg, et avec son salaire pouvait acheter environ 1345 kg de riz de la meilleure qualité qui était à 46 fmg le kilo, je prends comme indice le riz qui est une valeur à Madagascar
      cela fait 49 ans que je travaille dans l’enseignement et j’étais très heureuse à l’idée que le calendrier scolaire allait enfin tenir compte des réalités climatiques,
      pour terminer par une anecdote, une mère d’élève se plaignait car les vacances à Majunga en janvier/février ne lui convenaient pas en raison de la chaleur, ce à quoi j’ai répondu que les enfants de cette région pouvaient eux aller en classe à cette époque !!! je ne suis pas sûre qu’elle ait compris mon allusion,

  • 29 juillet à 08:24 | lysnorine (#9752)

    Fanangonan-kevitra niseho tetsy aloha, mahatakatra ny toe-java-misy, dia ny TOETRY NY TANY araka ny HAFANANA izay misy fiantraikany eo amin’ny fahafahan’ny ZAZA MIANATRA, mandray tsara ny fahaizana amam-pahalalana ampitain’ny mpampianatra aminy, izay voadonany rahateo koa, satria mety ho MALAINA :

    - « Mahamenatra no mampalahelo izao fanapahankevitra izao !... » . [ Vohitra 27 juillet 2019 à 11:35]

    - « J’imagine que les ENFANTS Malagasy aussi ont TRÈS CHAUD entre le mois de Novembre à Février , surtout dans les côtes...Les élèves S’ENDORMENT et PERDENT LEUR CONCENTRATION quand il fait TROP CHAUD . » [Besorongola 27 juillet 2019 à 20:11 répond à betoko ^]

    - « En regardant 2 pays beaucoup plus avancés que M/car mais qui sont des voisins :
    « Kenya rentrée janvier école divisée 3 périodes, 1eres vacances avril, 2e pause en aout dure 3 semaines avant les dernières semaines fin novembre – decembre
    « Ile Maurice : la rentrée était le 11 janvier 2019 ! fin de l’année le 8 novembre 2019 ! » [papangue 28 juillet 2019 à 19:22]

    .Misy mitovitovy amin’izany koa atsy LA RÉUNION : Tsy mianatra ny mpianatra eo anelanelan’ny 19 Desambra 2019 sy 26 Janoary 2020 izany hoe mandritra IRAY VOLANA SY TAPANY latsaka kely. [calendrier scolaire officiel 2019-2020 de La Réunion https://www.calendrier-scolaire.org/reunion/2019-2020].
    Mety mahasoa angamba raha atao ROA VOLANA kosa io fitsaharana io eto amintsika isaky ny tapitra ny TAOM-PIANARANA.

    - « cela fait 49 ans que je travaille dans l’enseignement et j’étais très heureuse à l’idée que le calendrier scolaire allait enfin tenir compte des RÉALITÉS CLIMATIQUES ... » [rnvl 28 juillet 2019 à 20:23 répond à papangue]

    .Ny fanjakana MPANJANAN-TANY teto aza MOA dia NAHATSAPA sy NAHATAKATRA izany tsara. Toa izao no ora fianarana nampihariny tamin’ny nantsoina hoe « Écoles Primaires Publiques Européennes » rehefa fahavaratra, ka MARAINA IHANY no nianatra :

    « du 1er DÉCEMBRE au 31 MARS sur les Plateaux, et du 1er OCTOBRE au 31 MARS sur la Côte, les classes ont lieu le matin seulement (jeudi compris) de 7 h. 30 à 11 h. 30. » [« Arrêté du 25 octobre 1949 réglementant le fonctionnement des écoles primaires élémentaires européennes.., JOMD 9 novembre 1949].

    Farany, tianay hiverenana kely eto ny fifanakalozan-kevitra momba ny hoe « Babakotoland » tao amin’ny « Laza Eric Donat Andrianirina à la tête du Bianco , vendredi 26 juillet 2019 :
    https://www.madagascar-tribune.com/Laza-Eric-Donat-Andrianirina-a-la-tete-du-Bianco.html#comment403494

    - Jacques, 26 juillet 2019 à 17:03 :
    « À babakotoland, comme d’habitude, c’est le sempiternel endémisme, tout est crée ou fabriqué dans le but de PRÉSERVER LES INTÉRÊTS de ceux qui détiennent le pouvoir. » [tsy mba vavolombelona velon’izany ve ity fanovana ny « calendrier scolaire » ity ?]

    - Besorongola, 28 juillet 2019 à 13:26 répond à Jacques :
    « Jacques . S’il vous plaît arrêtez de traiter Madagascar de babakotoland...Si vous traiter les DIRIGEANTS de babakoto cela m’est égal mais ne traiter pas notre pays de babakotoland. »

    - Jacques 28 juillet 2019 à 21:21 répond à Jacques :
    « @Besorongola,...Babakoto est le nom donné par les malgaches à l’INDRI, le plus grand lémurien de l’île »

    Hoy ny Rakibolan-dRajemisa :

    « BABAKOTO : karazana gidro fohy rambo, iray tarika amin’ny AMBOANALA. »

    « AMBOANALA : anarana nomena ny antokom-biby misy ny babakoto, ary matetika aza dia ny babakoto ihany no antsoin’ny MARO hoe amboanala. »
    [Mombamomba azy, zahao, ohatra : « Babakoto (Lichanotus brevicaudatus)-http://www.zeno.org/Naturwissenschaften/M/Brehm,+Alfred/Brehms+Thierleben/S%C3%A4ugethiere/Erste+Reihe%3A+Handthiere/Zweite+Ordnung%3A+Halbaffen+oder+Aeffer+(Hemipitheci+oder+Prosimii)/Erste+Familie%3A+Lemuren+(Lemuridae)/1.+Sippe%3A+Indris+(Lichanotus)/Babakoto+(Lichanotus+brevicaudatus)

    Toy izao kosa no hevitry ny hoe « babakoto » raha anaovana sary an’ohatra, araka ny Rakibolan-dRajemisa ihany :

    « enti-milaza olona TSY MISY SAINA, na DONENDRINA ».
    Mazava ho azy fa TSY ny Vahoaka Malagasy iray manontolo monina eto Madagasikara velively no oharina amin’izany rehefa mampiasa ny hoe « babakotoland » fa ny mpitondra fanjakana, ny mpanao raharaham-panjakana ambony, ny mpanao pôlitika sy ny iray tarika amin’izany eto Madagasikara, izay tsy vitsy no nanaonao foana ka naha-lasa kaforo ny sarambaben’ny Malagasy efa ampolo taonany maro izay.

  • 29 juillet à 09:25 | Jo Brandon (#9919)

    @ BETOKO :
    C’est incroyable que Betoko et le Ministre VOLAHAINGO reviennent encore sur ce calendrier scolaire périmé qui reflète leur dépendance culturelle et intellectuelle à la France !
    Dites à votre mère-Patrie de changer leurs grandes vacances à partir du mois de Décembre, durant leur RIRININA et vous aurez leur réponse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS