Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 18 juillet 2019
Antananarivo | 22h26
 

Politique

Elections législatives

La majorité des sièges revient à l’IRD

lundi 17 juin | Arena R.

Les résultats provisoires des élections législatives proclamés, les premières tendances publiées quelques jours après le scrutin sont confirmées. La plateforme du président Andry Rajoelina, l’IRD, obtient la majorité des sièges avec plus de 80 députés élus. Les indépendants raflent une cinquantaine de sièges et le TIM de l’ancien président Marc Ravalomanana en dispose d’une vingtaine.

Le sort de certains candidats risque toutefois d’être compliqué. En effet, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui s’est appuyée sur les rapports des Sections de recensement de matériels de vote (SRMV) évoque des cas de fraudes électorales massives dans certaines circonscriptions électorales. Elle s’en remet ainsi à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) pour les différents cas signalés.

Près de 150 faux bulletins de vote et non signés ont été découverts dans le district d’Analalava. A cela s’ajoute l’utilisation d’une même empreinte digitale en guise de signature confirmation de l’effectivité de l’opération de vote sur l’émargement des listes électorales. Dans d’autres districts, la Ceni a constaté des ratures et des tentatives de changement des résultats sur les procès-verbaux. Dans la région d’Ihorombe et d’Androy, les responsables des bureaux de vote avouent avoir rempli les urnes par des bulletins pré-cochés.

Mais il y a eu également des cas qui ont obligé les SRMV à dresser des procès-verbaux de carence : inexistence des opérations de vote pour cause d’insécurité à Ambilobe. Les élections n’ont pas également eu lieu dans des bureaux de vote de Tsararano, commune Komandia district de Mampikony, Tsimikapoka commune de Maroampody, district d’Ambovombe Androy et dans la commune d’Andavitoka, district de Maintirano. Une situation qui a engendré le mécontentement d’une partie de la population et qui s’est terminé par une incendie dans le bureau de la SRMV de Toliara II.

Malgré les constats d’anomalies et d’irrégularités, la Ceni indique qu’elle ne peut que les signaler auprès de la juridiction compétente, la HCC, qui a le pouvoir de valider ou d’annuler les opérations de vote dans les districts concernés ou sur l’ensemble du territoire.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin à 10:02 | Isandra (#7070)

    Ce CENI créé pendant le régime HVMTIM a l’image de l’amateurisme et médiocrité pendant cette période. Le peuple a bien fait de donner une grande claque électorale son chef.

    Un rappel, ce CENI avait été soutenu par le KMMR K25 au premier tour de la présidentielle, quand le Mapar a dénoncé des irrégularités à l’époque, et ils ont accusé Andry Rajoelina d’avoir peur d’affronter Ravalo au deuxième tour.

    Cependant, cela ne veut pas dire que il y a des fraudes massives, ce n’est que cas isolé, en fait, c’est juste mauvaise organisation.

    • 17 juin à 11:11 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Ce CENI créé pendant le régime HVMTIM a l’image de l’amateurisme et médiocrité pendant cette période. Le peuple a bien fait de donner une grande claque électorale son chef.

      Et Isandra a oublié de mentionner que ce HVM a été voté massivement par les MAPAR et a le soutien de son mentor.
      Pour se rappeler du bon vieux temps cf. http://lejournaldemayotte.com/wp-content/uploads/2013/12/SAM_1283.jpg

    • 17 juin à 11:36 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Le Mapar a planté , le TIM a arrosé, et fait croître le HVM. 

      Le Hery a trahi et renié son mouvement d’origine(la révolution orange), grâce à et préféré travailler avec le TIM pendant 4ans, en constatant cette trahison, le vrai Mapar a pris le banc de spectateur(naka sisiny),...

      Nous savons tous la suite, l’échec total du régime HVMTIM(alliance contre nature).

    • 17 juin à 11:47 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      Le Mapar a planté par amateurisme, ça n’enlève pas sa responsabilité.
      Le HVM n’avait pas sa place si vous n’avez pas voté pour lui, quand on fait une bêtise, il faut l’assumer. L’affaire d’état n’est pas un jeux, la vie du peuple n’est pas un laboratoire.
      Enfin, veuillez arrêter cette culture que "c’est pas ma faute". Je répète assume vos bêtises.

    • 17 juin à 11:59 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Andry a déjà fait méa-culpa là-dessus :

      "Mea Culpa d’Andry Rajoelina

      Dans le cas du Président de la République Hery Rajaonarimampianina, Andry Rajoelina fait remarquer que la vie lui apprend beaucoup de choses. « Andry Rajoelina s’est rétabli de ses blessures. Mais la population, non. Elle ne cesse de s’enfoncer dans la pauvreté et aspire à une vie meilleure ». Le président du MAPAR a choisi l’occasion d’hier pour faire son mea culpa au peuple malgache. Andry Rajoelina a admis pour la première fois que son choix politique a affecté la population. « Il est vrai que Hery Rajaonarimampianina a été le candidat soutenu par le MAPAR aux présidentielles de 2013. C’est moi, en personne, qui suis l’auteur de l’appellation HVM. Nous l’avons soutenu. Toutefois, je tiens à vous présenter mes excuses car nous avions soutenu son corps et non pas son âme », explique Andry Rajoelina. Ce mea culpa d’Andry Rajoelina a été accueilli par l’assistance sous une grande acclamation. Le MAPAR n’a pas pris la place de leader de l’opposition, mais il n’a de cesse de parler de la mauvaise gestion du pays."

      https://matv.mg/conjoncture-mea-culpa-dandry-rajoelina/

    • 17 juin à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      C’est vrai, on avait choisi un mauvais par la précipitation, à cause de l’urgence à l’époque, comme Ravalo a choisi JLR.

    • 17 juin à 12:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      C’est vrai, on avait choisi un mauvais dans la précipitation,

    • 17 juin à 12:49 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Ce CENI créé pendant le régime HVMTIM a l’image de l’amateurisme et médiocrité pendant cette période. Le peuple a bien fait de donner une grande claque électorale son chef.

      Isandra,
      Le mea-culpa ne règle pas les difficultés qu’ont enduré les malgaches pendant ces périodes, vous êtes entièrement responsable de ces catastrophes par votre collaboration.
      Essayez d’être cohérent à vos posts, vous deviendrez ridicule.

    • 17 juin à 13:13 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Ce CENI créé pendant le régime HVMTIM a l’image de l’amateurisme et médiocrité pendant cette période.

      En tout cas vous étiez bien contente d’avoir ces bons à rien de la " CENI " durant la présidentielle. Une entité qui n’a aucun pouvoir, incapable de compter les bulletins correctement et qui n’a aucune autorité digne de ce nom. Autant confier le boulot à un ensemble composé d’un représentant de chaque partie politique je suis sur que que le résultat qui en découle sera plus plausible. Mais bon ! je vais faire Bondir de Rage quelqu’un mais même la HCC est juste une bande de " Bons à Rien ", Game Over !!!!!

    • 17 juin à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Le régime HVM n’a pas pu s’y raccrocher aussi longtemps et faire autant de dégât sans le soutien et l’alliance de TIM.

      Maestro,

      Au premier tour, nous avons été victime de cet amateurisme, mais, c’est le TIM qui a bêtement défendu et soutenu cette institution, juste sur le fait que c’était Andry la victime.

      Ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-même.

    • 17 juin à 15:31 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,

      Réglez vos problèmes avec le TIM entre vous. C’est vous qui était au pouvoir depuis 2009 et le pouvoir est toujours entre vos mains jusqu’à maintenant.
      On sait que vous êtes entièrement responsable et artisan de tout les maux des malgaches quoi que vous dise.
      Entretemps, donnez-nous l’évaluation du niveau de la sécurité actuellement. Si je ne me trompe pas, le temps annoncé est presque écoulé.

    • 17 juin à 16:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      "C’est vous qui était au pouvoir depuis 2009 et le pouvoir est toujours entre vos mains jusqu’à maintenant."

      C’est plutôt, le TIM qui participait aux gouvernements successifs depuis 2011, jusqu’au 19.01.19. Comme ces sont de bande de lâches, ils n’assumeront jamais leur responsabilité,...!

      Quant à Andry, après l’élection de Hery, il se tirait de la politique pendant 4 ans pour laisser celui-ci travailler tranquillement et surtout, préparer son retour, l’événement lui a donné raison.

    • 17 juin à 16:31 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,

      Pour le TIM juste participation disait l’autre artiste, mais ce sont toujours vos hommes le président avec ses ministres régaliens.
      Vous allez encore dire que c’était Ravatomanga TIM qui dirige le pays c’est votre manière de fuir à votre responsabilité.
      Si un chef est impotent, ne pense pas avoir des bons résultats. je crois à votre esquive s’il y avait seulement le TIM au pouvoir et surtout si c’était un président TIM. Donc vous êtes les premiers responsables de tout ces malheurs.
      2009 - 2013 un chef incompétent qui laisse faire ses ministres faire ce qu’ils veulent.
      2013 - 2018 un chef voté par le chef précèdent et a repris ses pratiques.
      2019 - XXXX Résultats, il rejette la faute à ses prédécesseurs pour faire croire au peuple qu’il est le Messie.
      Qui vivra verra.

  • 17 juin à 10:42 | Hery Rak (#10294)

    C’est devenue l’habitude des politiciens la contestation des résultats implanté par une partie politique que nous connaissons tous. C’est vraiment la honte pour la démocratie encore fragile. Où est alors l’amour de la patrie que les politiciens crient dans tous leurs discours politique.

  • 17 juin à 11:07 | betoko (#413)

    Comment vous réagir ces indépendants car certainement ils seront courtisés de toute part ,peut être que certains de l’opposition vont les proposer du fric pour que certains projets de loi ne passeront pas

    • 17 juin à 11:22 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Betoko,

      Avoir des mallettes sont toujours les objectifs de la plupart de nos politiciens. Petit rappel, MAPAR 1, MAPAR 2 à MAPAR 3.
      Actuellement le nom du groupe a changé mais les personnes élues restent les mêmes.

    • 17 juin à 12:03 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Le gouvernement a beaucoup plus d’intérêts à faire passer des lois que l’opposition. 80 ird, 50 tim et 20 indépendants est une répartition équilibrée, car il n’y a pas de raz de marée pour Rajoelina. Si ce résultat est confirmé, dès qu’il y aura 10 députés IRD qui feraient défection ou mal disciplinés, Rajoelina a les moyens financiers pour les calmer. Pourquoi vous voyez venir la corruption du côté de l’opposition alors qu’il y a plus de risque de la part de Rajoelina ?

    • 17 juin à 12:14 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Maxim,

      Au départ, ces Mapar 1+2+3 avaient la même assiette que le TIM, dans le tranombe PMP où ils mangeaient ensemble, après le TIM a fait une défection fin 2017.

    • 17 juin à 12:30 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Isandra,

      On recommence un autre mandat, mais la pratique reste la même.
      Que le Mapar change de nom en IRD, ce sont toujours les mêmes têtes que du précèdent.
      ET là, je vois déjà votre excuse que vous avez soutenu leurs corps pas leurs âmes.
      Vous pouvez blablater comme vous avez fait en 2013 en soutenant le régime HVM mais nous le peuple on a toujours le temps de voir vos résultats.
      Profites-en tant que vous êtes encore au pouvoir, chacun à son tour.

  • 17 juin à 12:47 | betoko (#413)

    Selon la loi ,il faudrait que les 3/4 des députés soient d’accords pour qu’on puisse poursuivre un élues devant la HCJ ,Vu le nombre de député pro Rajoelina qui serait de 84 c’est pas gagnée ,il faudrait 134 voix ,donc il va y avoir des tractations si on voulait qu’on emprisonne des élus même s’ils ont commis des crimes

  • 17 juin à 12:54 | kartell (#8302)

    Avec 60% d’abstentionnistes, cette mascarade législative a choisi son camp : celui des encartés et des électeurs mercenaires qui font désormais la pluie et le beau temps dans une société où l’univers politique se voit de plus en plus ringardisé...
    On a cru pouvoir caresser la démocratie, mais elle s’est rebellée devant les avances grossières du prétendant qui clame néanmoins sa conquête alors qu’elle n’a pas eu lieu malgré autant de vantardises de sa part, dignes de celles d’un premier communiant !...
    Aujourd’hui, le pays doit faire avec ce qu’il a accouché : une assemblée de députés aux ordres du pouvoir qui présage un régime où il ne fera pas bon de contester quoique ce soit, le rêve présidentiel dans sa réalité toute nue !....
    En quelque sorte, nous assistons à un remake de la transition mais » version démocratique » et avec l’aval d’une communauté internationale ravie de son rejeton, en pleine forme !...
    Blablater jusqu’au bout de la nuit sur ces législatives reste notre principale activité mais elle n’empêchera pas de constater que cette forme de participation populaire n’est plus adaptée à une ploutocratie qui voudrait déguiser ses penchants délétères en l’amalgamant dans un fondu démocratique qui se lézarde de plus en plus...
    Les abstentionnistes vainqueurs de cette échéance politique tirent en silence une sonnette d’alarme qu’un pouvoir usurpateur ne peut entendre, trop satisfait d’avoir raflé une mise qui ne lui était pourtant pas destinée !....

    • 17 juin à 13:37 | betoko (#413) répond à kartell

      Que ces abstentionniste ne viennent pas se plaindre surtout ,mais qui sont ils ?

    • 17 juin à 13:42 | betoko (#413) répond à kartell

      Que ces abstentionnistes ne viennent pas se plaindre et qui sont ils

    • 17 juin à 13:50 | Besorongola (#10635) répond à kartell

      Dans ce pays, le nombre élevé des abstentionnistes ne change rien. Au contraire les absents sont perdants à Madagascar car c’est la minorité qui va aux urnes qui a mis par exemple Rajoelina et consorts au pouvoir.
      Ne pas voter à Madagascar est la conséquence de l’illétrisme de la majorité des Malgaches, ce n’est pas un choix délibéré . C’est la raison pour laquelle la hausse de l’abstention n’inquiète le pouvoir. Les choses de la politique ne sont pas la priorité de ces gens là parce qu’ils vivent dans la précarité et ce qui les préoccupe c’est de trouver à manger au quotidien et voter est vu comme un luxe qu’ils ne peuvent pas vivre . Si le gouvernement décide un jour que ceux qui votent obtiendraient un sac de riz ce sera la ruée vers les urnes et le Ceni se trouverait débordé.
      En France le taux d’absentéisme élevé inquiète le gouvernement mais à Madagascar il arrange le tenant du pouvoir.

    • 17 juin à 14:19 | kartell (#8302) répond à kartell

      @Besorongola

      Les abstentionnistes sont considérés comme des absents qui auront toujours tort..
      C’est en fait le discours tenu par ceux qui savent profiter de cette non-participation pour installer leur vision personnelle du pouvoir et surtout pour s’y maintenir...
      Sans eux, paradoxalement, ils n’accéderaient pas au pouvoir mais ils continuent à les dénoncer pour se donner une épaisseur démocratique qu’ils ont perdue, en réalité !...
      Lorsque l’offre des candidatures ne correspond pas aux aspirations des électeurs, les urnes sont désertées en masse ...
      Certains refusent la mascarade, le replay en sachant que rien ne pourra changer tant que ce système ne pourra se renouveler et changer ses méthodes ...
      Les pouvoirs en place ont tort de prendre l’abstention pour quantité négligeable parce qu’elle constitue une forme de rejet d’une démocratie qui prend des penchants de plus en plus communautaires voir mafieux .
      Cessons aussi de regarder ailleurs alors que la maison brûle !.....

  • 17 juin à 13:43 | Ibalitakely (#9342)

    Satria halatra, hosoka, fividianana olona & fampiorohoroana ny nahazaoana 80%, na 90% aza, dia manahy mafy ny mpanaraka pôlitika eto Madagasikara fa mety hisy indray ny ird1, ird2 & irdX. Tsy maintsy misy tsinona ny hoe ny sasany nahazo malety feno, ny sasany atsasany ny sasany ampahefany ... fa tsy ho ampy ny rehetra ny mofo mamy nefa be loatra ny tia hinana.

    • 17 juin à 14:48 | Isandra (#7070) répond à Ibalitakely

      Ibalitakely,

      Aza rebirebirebena amin’izany intsony ny vahoaka, politique d’autruche fotsiny no ataonareo, hanafenana ny mauvaise performance ny TIM sy ny aretina mahazo azy ao anatin’ny ao. Tsy hadalan’olon-kendry tahakan-dry Guy R ny mailomailo amin’io resaka io.

      Marina fa misy ny lesoka, efa ampoizina izany amin’ity CENI napetrakan’ny HVM ity, kanefa tsy afaka hilazana fa tsy azo raisina iny fifidianana iny.

    • 20 juin à 14:19 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Marina tokoa ny voalazanao Isanja, mauvaise performance @ hezaka ampanjaka ny ady @ halatry ny fifidianana isan-kazany & efa voalaza teto fa tsy nisy mpanao barofo & didy jadona natanjaka tahaka an-dry Hitler, Mussolini, Ratsiraka Didier, Idiamin Dada, Jean Bebdel Bokassa, Pinochet sns fa aiza daholo izy ireny izao ka raha tsy ilaza an’i Deba sy ny zéro virgule azony ny 2018 teo ny afarany, tsy mba nivoaka varavarambe na varavarankeky fa tany @ lava-boalavo. Tany Morondava teo ohatra efatr’andro mialohan’ny fifidianana depiote farany teo i tgv dia nanao fampielezan-kevitra niaraka t@ ireo kandidàm-panjakana na dia misy aza izany hoe ny ben’ny tanàna, ny lehiben’ny distrika & ny lehiben’ny faritra dia ireo kandidàny fotsiny ihany no niaraka taminy ka asa indray izay ho lazain’ny CENI & HCC @ izany. ATAOVY IHANY E !!

  • 17 juin à 15:22 | Anton (#8594)

    RÉSULTATS PROVISOIRES
    Devant un parterre de candidats, représentants de la société civile, officiels malgaches et internationaux, les membres de la Commission électorale nationale indépendante ont révélé un à un le nombre de voix obtenues par les candidats des 119 districts de Madagascar.
    Des résultats qui donnent 84 sièges des 151 sièges de l’Assemblée nationale à la plateforme IRD qui soutient le président Andry Rajoelina, 46 sièges aux candidats indépendants, cinq sièges à d’autres petits partis et seulement 16 (..10,60 %) au parti TIM de Marc Ravalomanana qui subit là une déroute
    Si l’on regarde de plus prés sur les 16 sièges, en Analamanga dans son fief historique, le TIM en a obtenu 11 (dont 7 à Tana) contre 14 pour l’IRD (dont 7 à Tana) ; il ne reste donc à la famille Ravalomanana que la mairie à conserver (ce qui semble à portée mais, pour autant, pas acquise) pour ne pas subir, (après son échec à la présidentielle), l’ultime humiliation...

    • 17 juin à 15:47 | betoko (#413) répond à Anton

      Attendons la confirmation de la HCC peut être d’ici un mois .Concernant la mairie une possibilité c’est Ra8 en personne qui va se porter candidat car tout le monde sait que Lalao est + que nule et si jamais il pert cette mairie c’est fini pour le TIM et lui avec .Esperons que ce que la CENI vient de publier soit confirmer par la HCC

  • 17 juin à 16:11 | Milaza (#10526)

    Les peuples Malgache conscient sur le retard de développement de Madagascar alors qu’ils ont décide d’élire plus de députés IRD pour soutenir le président Andry RAJOELINA pour s’assurer à la réalisation du Velirano pour le développement du pays

  • 17 juin à 16:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne faut pas que les responsables politiques et les chefs des Institutions, et les grands fonctionnaires Malgaches esquivent les problèmes de leur pays :

    - affaiblissement de l’Etat, des Institutions et de la Société Civile.

    Les élites politiques malgaches sont têtus et irresponsables, ils refusent d’admettre que l’affaiblissement de l’État et des Institutions du pays ne leur permettra jamais de protéger et défendre la Souveraineté de leur pays.

    Et plus grave, les élus et les dirigeants sont tout bêtement privés des outils politiques, économiques et judiciaires pour enclencher le développement, tant annoncé par les leaders politiques et désiré par la population malgache.

    L’Etat Malgache n’a jamais fait un seul grand investissement étatique dans le pays depuis 15 ans :

    - comment fait-on pour développer un tel pays ?

    Et enfin, cette habitude de tourner vers la HCC est malsain et prouve une chose, les Pouvoirs Exécutif et Législatif n’arrivent plus à gouverner le pays.

    La HCC n’est pas une Institution politique, elle n’est pas un outil électoral. C’est un pouvoir Judiciaire, attendons bien, non Politique, qui veuille à la Constitutionnalité des textes des élus et des décisions politiques du gouvernement.

    Cela va de soi, tout ceci dépasse le cadre partisan.

    Avant qu’il ne soit définitivement trop tard, il faut que les grands fonctionnaires malgaches se lèvent, prennent leurs responsabilités pour défendre la Souveraineté Nationale :

    - un pays Indépendant doit être capable de s’organiser tout seul pour mettre en place ses processus, calendriers électoraux et les financer.

    Cela doit être évident et c’est la définition même de l’indépendance. Quand tout cela est en place, le pays serait gouvernable.

    Aujourd’hui, même plusieurs milliards ne pourraient pas sortir Madagascar de la misère, c’est un pays en désordre.

    Rajoelina n’a pas encore de bilan, cela m’étonnerait qu’il en aurait un, l’Etat Malgache n’est plus capable, n’a plus des compétences de conduire un seul grand Investissement étatique, et cela fait 15 ans que cela dure.

    Pour développer un pays, l’Etat doit réaliser deux, trois ou quatre grands Investissements, en quelques années. Autrement dit, il faut trouver des milliards pour cela.

    Personne ne va donner des milliards à Rajoelina et son gouvernement !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS