Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 13h43
 

Société

Conseil d’Administration de la JIRAMA

La logique respectée

mardi 18 novembre 2008 | Eugène R.

Le président de la République est représenté par Andry Ralijaona et Bruno Randriarison au sein du Conseil d’Administration de la JIRAMA. Si le premier est l’actuel secrétaire général du MAP, le second n’est autre que l’actuel Directeur Général du Groupe TIKO, un groupe appartenant à la famille présidentielle. Le Chef de l’Etat a le droit, selon les textes, d’être ainsi représenté au sein du Conseil d’Administration de cette grande société d’Etat comme le Premier ministre Charles Rabemananjara ou le ministre de l’Economie et du Commerce Ivohasina Razafimahefa. La logique est respectée si Andry Ralijaona a été nommé Président de ce Conseil d’Administration (PCA). Dire donc que la nomination de Andry Ralijaona en tant que PCA de la JIRAMA et la présence du DG du groupe Tiko au sein de ce Conseil d’Administration relève du favoritisme n’est pas fondé car là, on n’applique que le texte en vigueur. Par contre, plus d’un ne peuvent se poser la question devant l’ascension du jeune Andry Ralijaona qui a débuté à la présidence en tant que SG du MAP. Des observateurs laissent comprendre que Andry Ralijaona est en train de suivre les traces de Patrick Ramiaramanana, qui était à l’époque PCA de la JIRAMA et maire de la commune urbaine d’Antananarivo.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS