Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 août 2022
Antananarivo | 20h55
 

Enseignement

Université d’Antananarivo

La langue chinoise : une nouvelle discipline

samedi 9 février 2008 | Herimanda R.

Une nouvelle discipline. La langue et la culture chinoises seront enseignées à l’Université d’Antananarivo. Dénommé Institut de Conficius à Madagascar (ICM), cet établissement y ouvrira ses portes prochainement .

C’est ce qu’on a appris hier à Ambohitsaina lors d’une cérémonie de présentation de vœux organisée par cette Université.

L’enseignement n’est pas destiné seulement aux étudiants de l’Université mais également à toute personne intéressée aux cultures chinoises en général. Ce projet présente des avantages.

« Actuellement, nombreux sont nos étudiants qui font leurs études en Chine. Ils doivent encore passer un an pour apprendre la langue chinoise avant d’entamer leurs études proprement dites », nous a dit Eric Rakotoarisoa, vice-président de l’Université d’Antananarivo. Ce ne sont pas seulement les étudiants qui ont intérêt à l’existence d’un tel Institut mais la Nation entière. Madagascar et la Chine coopèrent depuis des dizaines d’années.

Nombreux sont également les Chinois implantés à Madagascar et qui font du commerce. La plupart ne parlent ni le malagasy ni le français ni l’anglais. Ils engagent des interprètes pour communiquer avec leurs employés.
Ce projet de mise en place de l’Institut de Conficius à Madagascar est réalisé en partenariat avec l’Institut de Conficius en Chine.

Jusqu’à présent, 4 langues étrangères sont enseignées à l’Université d’Antananarivo. Le français, l’anglais, l’espagnol, le russe. S’y ajoute le chinois. Il y en aura encore d’autres ? Force est d’y penser. Mondialisation oblige !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS