Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 octobre 2020
Antananarivo | 23h03
 

Editorial

La justice indépendante tant rêvée est-elle soutenable financièrement ?

mardi 7 février 2012 | Anthony Ramarolahihaingonirainy

Le présent papier sort des analyses juridiques habituellement rapportées par l’auteur dans ces colonnes. Les propos s’inscrivent plutôt dans un cadre théorique emprunté de l’Analyse Économique du Droit. Une matière enseignée depuis plusieurs siècles déjà dans les pays anglo-saxons et dans des universités aussi prestigieuses qu’Harvard, Princeton (États-Unis) ou Oxford, Cambridge (Angleterre) et qui vient de faire son entrée dans les facultés de droit européennes et françaises au courant des dernières décennies (encore inconnue des Universités malgaches pour l’instant). La matière se préoccupe de la « rentabilité » économique en mettant en parallèle les prévisions de coûts occasionnés et les gains éventuellement générés par l’instauration d’une nouvelle structure ou institution, ainsi que la mise en application de nouvelles mesures et dispositions juridiques pour en déduire leur opportunité, viabilité et la rentabilité économique.

L’auteur a toujours soutenu que seules des entités de même niveau, aux considérations identiques, jouissant théoriquement des mêmes pouvoirs, des mêmes avantages peuvent se contrebalancer et se contrôler mutuellement. Néanmoins, l’article se passera cette fois-ci des détails sur les points hautement juridiques traitant des divers astuces pour la remise à niveau des pouvoirs et considérations entre l’Exécutif, le Législatif et le Judiciaire et ayant déjà fait l’objet des contributions précédentes laissées dans ce site. Il est cependant à ne pas oublier que l’auteur prône une reconsidération de l’ensemble du contenu des trois dimensions personnelle, institutionnelle et financière du concept d’indépendance judiciaire. Son dessein est loin de se limiter à de simples prétentions salariales.

Les questions que tout le monde se pose légitimement sont sans aucun doute celles de savoir si un État dont les finances sont aux abois à l’instar du nôtre peut supporter les coûts d’une telle ambition et est-ce que les contribuables peuvent espérer un digne retour d’investissement ?

La réponse est OUI !

Voici une ébauche de calcul de faisabilité dans l’optique d’une remise à niveau des salaires et avantages des magistrats à ceux des parlementaires et membres du gouvernement.

À rang égal, pouvoirs, considération et avantages égaux

 [1]

Gare au scepticisme financier de certains. Un tel aménagement est tout à fait réalisable sur le plan budgétaire et financier. À l’heure actuelle, la proportion salariale entre membres des deux autres institutions et les magistrats se trouve dans une échelle de 1 à 10. Si ministres et parlementaires gagnent aux environs de 50 millions de Fmg/mois (avantages en natures divers non compris), un magistrat n’est rémunéré qu’à moins de 5 millions (valeur des points d’indice). En faisant un calcul simple, la masse salariale cumulée d’un représentant de chaque des trois entités est de (50X2) +5= 105 millions. Il suffit de supprimer le gouffre entre les trois (1 à 10), de les aligner à 35 millions par exemple (35X 3= 105) et aucun effort budgétaire ou presque ne sera nécessaire pour un résultat largement meilleur. L’efficient redéploiement des ressources suffira.

Il suffit juste de déshabiller Pierre pour habiller Paul pour la bonne cause

Dans la législature suspendue, il y avait 127 députés, 33 sénateurs (+ les Présidents et membres de bureaux qui perçoivent presque le double des avantages des autres parlementaires). Le nombre des membres du gouvernement varie entre 35 à 40 selon les aléas des remaniements (PM, Vice-PM, ministres, secrétaires d’État). En tout, ministres et parlementaires étaient 127+33+(35 ou 40)= environ 200 (les surplus occasionnés par les Présidents, membres du bureau, présidents de commissions diverses etc. qui « comptent » quasiment double sur le plan avantages divers etc. n’y sont pas comptabilisés). Enfin, l’île compte près de 700 magistrats.

La reconsidération de certains indemnités et avantages exorbitants des parlementaires et membres du gouvernement (tickets carburants, crédits téléphoniques, 2, 3, voir 4 véhicule 4X4 dont l’unité se chiffre à des centaines de millions de Fmg pour un seul ministre ou un seul parlementaire dans la plupart des cas, sorties coûteuses à l’étranger, frais d’hébergements divers dans des hôtels de luxe etc.) dont le total annuel s’évalue à près d’une centaine de milliards de Fmg suffirait à éponger l’effort à fournir pour le traitement des 500 magistrats non couverts directement par l’efficient redéploiement des ressources relativement aux salaires des membres des deux autres entités constitutionnelles exposé plus haut (700-200=500). D’ailleurs, la volonté politique suffit pour y parvenir car quand l’État veut quelque chose, il trouve toujours les moyens. L’exemple le plus récent et le plus frappant est la nomination de plus de 400 membres pour les deux chambres du parlement de transition.

C’est déshabiller Pierre pour habiller Paul, diront certains, et la proposition risque de se heurter à la réticence des ministres et parlementaires. Sauf que ces propositions, formulées pour le futur (4e république) ne concernent pas les ministres ou les parlementaires actuels. Bien malins ceux qui oseraient s’insurger contre des propositions qui ne les concernent guère. Jusqu’à preuve du contraire, en effet, les fonctions de ministres et de députés ne sont que des fauteuils temporaires (et ô combien éjectables !). Les charges de parlementaires et membres du gouvernement n’entrent dans aucun corps de métier. Ceux qui sont en fonction aujourd’hui ne savent pas à quel moment ils vont être remerciés. Rien n’est sûr également quant à leur reconduction pour le compte de la 4e république. Aussi, un minimum d’intelligence dissuaderait-il ceux qui aspireraient à occuper un de ces postes dans le futur de mener une quelconque action maintenant sur des prétentions fondées sur des avantages futurs liés à des postes futurs qu’ils n’ont pas ou dont l’accès leur demeure encore hypothétique ? Il y aurait en effet défaut d’intérêt et/ou de qualité pour agir dans les deux cas (pas d’intérêt, pas d’action).

Par ailleurs, le mécanisme de contrôle mutuel instauré par un meilleur équilibre des pouvoirs entre les 3 entités ne devrait plus permettre à l’Exécutif et au Législatif d’apporter dans le futur des changements à leur guise sur leur propre traitement et avantages, comme c’est malheureusement le cas actuellement, si les propositions dans ce sens sont retenues (rééquilibrage des pouvoirs des trois entités constitutionnelles). Le moment est propice pour repartir d’une base saine.

Au risque de se répéter , il ne faut surtout pas rabaisser les propos de l’auteur à la simple recherche d’une augmentation salariale au profit des magistrats. Apporter des développements sommaires sur les questions relatives aux avantages est justifié par le grand intérêt somme toute légitime porté par tout contribuable à l’utilisation des fonds publics et pour prouver aussi quelque part que même si la Grande île est pauvre, il suffit d’un peu d’imagination de la part de ses élites pour qu’elle puisse se donner les moyens de réaliser les ambitions de son peuple. [2].

Pour quel résultat ? Les contribuables peuvent-ils en tirer bénéfice ?

Concrètement, les charges salariales annuelles pour 200 députés et sénateurs (chiffre tiré de la dernière législature élue), 35 ou 40 membres du gouvernement et 700 magistrats s’élèveraient à (200+40+700) X 35.000.000 X 12= 394.800.000.000 Fmg. Il est difficile de connaître le montant exact des salaires, indemnités et avantages divers alloués aux membres de l’actuel Parlement de transition (CT et CST), faute de divulgation officielle des informations y afférent ; mais le hold-up perpétré sur le fourgon ayant transporté la somme prévue pour la paie mensuelle des membres du CST à l’entrée de Tsimbazaza l’année dernière faisait état de perte de près de 12 milliards de Fmg. On en déduit qu’au moins rien que la CST dépense 12.000.000.000 Fmg/mois = 144.000.000.000 Fmg/an. À supposer que le CT dépense à peu près la même bagatelle, l’ensemble de la masse salariale attribuée aux deux chambres de la Transition, soit à peu près 300 milliards Fmg/an se rapprocherait ainsi facilement des 394 milliards Fmg/an (résultat du calcul ci-haut) pouvant pourtant payer à la fois les parlementaires et l’ensemble des magistrats ! Là déjà il y a un certain gain.

Le plus grand bénéfice réside pourtant dans le changement radical qu’une telle mise à niveau du Judiciaire avec les deux autres entités constitutionnelles produirait sur le rapport entre les trois (non seulement salariales mais aussi pouvoirs et considération). À partir de là, le Judiciaire pourrait pleinement jouer son rôle de contrepoids ou de balise des deux autres. Les 394 milliards de Fmg ne pèsent guère lourd par exemple face aux milliards détournés par année par les gros bonnets de tout bord de ce pays, ou encore face aux plusieurs milliards de dollars que Madagascar a déjà perdu et qu’il risque encore de perdre dans la conclusion de contrats léonins divers attribuant à des intérêts étrangers l’exploitation de nos ressources minières et pétrolières et orchestrée par un Exécutif sans balise et sans garde-fou pouvant quasiment « vendre le pays » en toute impunité. Un Judiciaire mis à la place qui lui sied dans l’échiquier démocratique disposerait de toutes les latitudes pour effectuer les contrôles à priori et à posteriori de légalité et d’opportunité sur de tels contrats afin d’empêcher tout débordement de l’Exécutif et sanctionner les administrateurs véreux les cas échéants (voir explication fort intéressante des missions de la justice dans « Une nouvelle Constitution pour changer quoi ? De la censure de l’Exécutif par le Judiciaire »).

Dépenser pour prévenir les détournements divers de deniers publics, récupérer ou empêcher des milliards de dollars de s’envoler etc., n’est-ce pas un bel investissement ? D’ailleurs, les calculs présentés ci-haut démontrent qu’aucun effort budgétaire supplémentaire ne sera nécessaire. Un efficient redéploiement des budgets déjà actuellement alloués à l’Exécutif et au Législatif suffira. En termes purement financiers, les contribuables en sortent donc bénéficiaires car ces milliards de dollars sont autant d’argent disponible pour la construction d’écoles, d’hôpitaux, de routes etc. pour leur usage. Un meilleur contrôle de la gestion des ressources minières et pétrolières ainsi que du maniement des fonds publics ne sont que des exemples parmi tant d’autres mais parmi ceux qui tiennent sans conteste le plus à cœur au citoyen lambda.

Notes

[1Au Canada, salaires et avantages des membres du gouvernement, des parlementaires et des magistrats sont alignés en application de ce principe et s’élèvent aux alentours de 250.000$/an. Les avantages en nature diffèrent toutefois d’une entité à l’autre (les membres de l’Exécutif peuvent par exemple utiliser des jets de représentation lors de leurs déplacements etc.).

En toute logique la Grande île n’a pas les moyens de payer ses magistrats 250.000$/an à l’instar d’un grand pays comme le Canada. Un aménagement suivant les capacités financières du pays s’imposerait de toute évidence. D’ailleurs, ce n’est pas le montant nominal du salaire qui est important mais le résultat obtenu : les entités censées se contrôler se trouvent sur le même pied d’égalité.

[2Le cas des auxiliaires de justice, en l’occurrence, greffiers, greffiers en chef, huissiers, audienciers etc. mérite également une attention particulière et à inclure absolument dans le processus d’ensemble. La justice ne se résume pas seulement aux magistrats. Les contraintes éditoriales ne permettent toutefois pas de l’inclure dans le présent papier qui est déjà assez dense il faut le reconnaitre

60 commentaires

Vos commentaires

  • 7 février 2012 à 08:32 | mpitily (#1212)

    D’accord sur le principe d’égalité de traitement ci-dessus.

    Ce qui m’intéresse en tant que simple citoyen est le mécanisme que vous proposez pour prémunir le peuple des magistrats véreux et corrompus qui envoient des innocents en prison et qui innocentent des hors la loi ?

    • 7 février 2012 à 09:06 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à mpitily

      Une banale demonstration arthemetique pour nous essayer de vendre une GROSSE NAIVETE pour voir que la problematique de la Justice à Madagascar va etre resorbée à coup d’Ariary de plus ......

      Comme si la RICHESSE de Ravalo et sa GALAXIE TIKO suffisait pour qu’il arrete de tout CORROMPRE l’ensemble systeme economique de Madagascar ....et Ben Non , nous avons vu le contraire , plus Ravalo avait le monopole de Ronono et de l’huile il voulait encore et encore le monopole de Vary et de la Vanille et ainsi de suite.....

      IL est edifiant de voir le regard OBTUS des intellectuels malgaches obnibulés par certains model anglo-saxon et oublient ou IGNORENT que ces models nordiques repondent bien sur à d’AUTRES PREALABLES OU CONTEXES HISTORIQUES , d’ORGANISATION POLITIQUE/TERRITORIALE BIEN DETERMINEE et des PARAMETTRES CULTURELS BIEN PARTICULIERS ......

      L’auteur persiste à IGNORER qu’on peut pas repiquer de toute piece une JUSTICE de model anglo_saxon dans un PAYS comme Madagascar où les parametres ou l’organisation socio-politique et admnistrative sont TOUT sauf anglo-saxon !

      Vous voulez une JUSTICE anglo-saxon ou americaine alors que vous voulez gardez un ETAT jacobin et colbertiste à la française ....Y a t-il un sens à vouloir cultiver à grande echelle la Vanille .....sur les collines d’Ambohimanga ou de Manerinerina....

      Pseudo_intellectuels malgaches arreter d’exposer à la face du monde entier votre.... branlette intellectuelle ...fa mahamenatra !

    • 7 février 2012 à 10:10 | kotofetsy (#4583) répond à Boris BEKAMISY

      Votre grande bouche ne peut Jamais Arreter de critiquer, vous voyez ravalomanana partout....pitoyable !!
      Le sujet abordé ici est juste une meilleur allocation des ressources. Vous qui êtes bien cultivé pour faire la d’ifference entre les différents modèles d’État devrait connaitre que la theorie de l’auteur est fondée sur le principe du management des couts et amélioration de la qualité.
      C’est certes théorique, mais c’est réalisable arithmétiquement
      t !! Je vous rappellerai que c’est ce qui a été et est en train de se faire en france avec le déficit de la securité sociale.
      Ce n’est pas forcément l’idée de faire du copier coller, mais il y a des exemples que l’on pourrait suivre.
      A vous entendre, on ne devrait jamais imiter et pourtant Madagascar le fait sur plusieurs plan ( SRI, modèl des zones franches de l’Inde, microcredit..) donc pourquoi ne pas en prendre de la graine non plus pour le budget de l’état ?

    • 7 février 2012 à 10:33 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à kotofetsy

      Kotofetsy....

      AH ! vous voulez cadenasser ma guelle ! Comme Ravalo ( oui oui encore Ravalo...) a essayé de museler VIVA et c’etait FATAL pour lui....

      En plus vous n’avez rien compris et mon Post et les articles de l’Anthony depuis hier ....au point de deplacer le debat sur l’adoption ou non de la culture de riz par SRI

      Et justement si votre comprehension rampe au niveau du SRI , Anthony Rakilometriqueanarana là ne fait que nous proposer de repiquer son Ketsa Valoandro dans un riziere où l’eau lui monte jusqu’au cou.....et ça n’a pas de sens !

      Le SRI se fait dans un perimettre amenagé comme il se doit !

      On ne peut pas aborder INDEPENDAMENT la problematique de la JUSTICE malagache (juste en comptant les Ariary) sans passer par UNE APPROCHE SYSTEMIQUE de l’organisation SOCIO-ECONOMICO-POLITIQUE, TERRITORIALE et ADMNISTRATIVE de Madagascar !

      Asa raha mba hahatakatra izany ’ndray Kotofetsy ...fa sao de mbola omby mijery florent eo indray tony zanakidadany Bac+36 ireto....!

    • 7 février 2012 à 11:27 | kotondrasoa (#3872) répond à kotofetsy

      Vous savez Kotofetsy : parfois, il ne sert à rien de laver un porc ; une fois propre, il s’empressera de retourner à la fange
      J’estime que c’est du temps perdu d’éduquer un BaBakoto (comme il se définit lui-même) et le mieux, c’est de l’ignorer. Un dicton dit que si vous n’acceptez pas d’être forgé par vos aînés, ce sera la vie qui s’en chargera, je laisse donc ce phénomène de notre forum, aigri et chahuteur et raciste et incompréhensible (je ne sais s’il a jamais lu ses posts) dans le milieu si clash pour lui.
      L’explication fournie par Ramarolahihaingonirainy, pour ma part semble honnête et nous permet financièrement de voir l’Exécutif, le Legislatif et le Judiciaire travailler de concert.
      Nous avons pataugé depuis 1896 (en omettant le temps de colonisation quand le colonisateur faisait sa loi et cette période de crise où les armes font loi) dans ce système français et c’est le moment ou jamais de s’en sortir et les magistrats devraient ne plus se laisser faire.
      Jipo,
      Je vous présente mes humbles excuses car en parlant de la haine qui différencie, je parlais des fanatiques foza qui ne véhiculent que la haine et le mépris. Ce n’était aucunement une réponse à votre post.
      Pour en revenir au sujet de l’article, le plus grand avantage à en tirer est l’émancipation du Judiciaire ; ainsi, l’Exécutif ne pourra plus le forcer comme il le fait avec les fonctionnaires.
      A chacun sa tâche et les vaches seront bien gardées.

    • 7 février 2012 à 11:32 | zaka (#1418) répond à Boris BEKAMISY

      Le surpaiement des parlementaires est un fait acquis, hérité de notre passé colonial, il en est de même des avantages en nature dont béneficient tous ceux qui travaillent pour le compte de l’état et de la République.
      Ces avantages matériels dépassent quelquefois largement les émoluements réels des représentants du peuple ou des fonctionnaires ministeriels. Tout cela rentre dans le cadre d’une perennisation d’un modèle colonial obsolète mais jalousement préservée par la culture administrative malgache.
      Quant à vouloir établir un parallèle entre les revenus d’un magistrat et ceux d’un représentant du peuple, c’est un exercice de style qui ne mène à rien ; c’est comme si vous comparez le yoga à la boxe thaïlandaise .
      - Je m’adresse à Boris Bekamisy à présent : Vous prétendez répondre à Mptily, les « arguments » que vous énoncez n’ont rien à voir avec les suggestions de Mptily. : « Ce qui m’intéresse en tant que simple citoyen est le mécanisme que vous proposez pour prémunir le peuple des magistrats véreux et corrompus qui envoient des innocents en prison et qui innocentent des hors la loi ? »
      - Vous Boris Bekamisy ,, vous vous lancez dans une logorrhée incompréhensible, avec un français plus qu’approximatif, où on découvre pèle mèle « la richesse de Ravalo et sa galaxie Tiko,, », ,, « le regard obtus des intellectuels malgaches », comme si vous étiez le seul malgache qui a un regard aigu sur les évènements de ce pays. Et Ô comble de l’horreur, vous disiez à l’attention de notre éditorialiste « Vous voulez une JUSTICE anglo-saxon ou americaine alors que vous voulez gardez un ETAT jacobin et colbertiste à la française » ,, vous n’avez rien compris de son éditorial, et vous ne savez même pas les termes que vous utilisez. Il y a longtemps que la France n’est ni un état « colbertiste » dont les caractéristiques dirigiste et protectionniste sont à l’opposé du mondialisme actuel,,, ni un état jacobin puisque la délocalisation est à la mode actuellement. Vous concluez d’un air triomphal : « Pseudo_intellectuels malgaches arreter d’exposer à la face du monde entier votre.... branlette intellectuelle ...fa mahamenatra ! »
      - Raha misy maha menatra amin’ny ity toerana ity Raborissy, dia ihanao irery ihany. Aza miteny teny foana Razoky !!!

    • 7 février 2012 à 11:58 | da fily (#2745) répond à Boris BEKAMISY

      Je ne comprendrai jamais pourquoi une contribution mettant en exergue les anomalies ou les travers observés dans ce pays, doivent subir ce genre de critiques et d’assauts imbéciles qui, malheureusement trouvent un écho parmi la foule...d’invertébrés cérébraux en liberté.

      Le gynéco Bekams saurait-il accepter de se faire vomir dessus par un interne de 1ère année lui faisant la leçon sur ses diplômes ? J’ose éspérer qu’il n’y aura pas de réponses à cette questions...sinon on pourra conclure qu’il existe forcément des personnes dont le QI se résume à manger, être en chaleur, déféquer et exister de frustrations de jalousies morbides ! Une éspèce d’être dont le ying violerait systématiquement le yang pour avoir le dessus et le soumettre, l’écrevisse elle, a au moins l’élégance d’être goûteuse !

    • 7 février 2012 à 12:22 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      "On ne peut pas aborder INDEPENDAMENT la problematique de la JUSTICE malagache (juste en comptant les Ariary) sans passer par UNE APPROCHE SYSTEMIQUE de l’organisation SOCIO-ECONOMICO-POLITIQUE, TERRITORIALE et ADMNISTRATIVE de Madagascar !"

      Ben voyons, bb sort des grands mots qu’il n’est pas capable de comprendre....

      Ce n’est pas avec des sloggans pompeux qui n’ont ni queue, ni tête que boris se fera entendre.

    • 7 février 2012 à 13:57 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Dafilix !

      Vous n’allez pas comprendre ...bien sùr ! Vous ne faites que baver devant l’auteur mais BB lui prefere le debat , on est ici pour DEBATRE !

      Comment peut-on comprendre la solution idoine pour son Pays quand on persite à longuer de journée à proposer encore et toujours l’ennemi de la Nation (Ravalo) comme solution à son Pays....

      Comment peut-on comprendre quand on est encore dans etat à considerer que l’INTELLIGENCE est reduite à la capacité lyrique de faire les jeux de mots sur la langue de Moliere et qu’on fait preuve de VACUITE quand il s’agit d’aborder le debat au niveau de son CONTENU THEMATIQUE .......

      Dafily ,là, n’est pas du tout capable d’apporter son point de vue sur le sujet de la Problematique de la Justice à Madagascar , il a preferé plutot à camoufler son manque de profondeur thematique en abondant sur des formules d’injures lyriques à BB....( je m’en tape !!)

      Comme si INJURIER BB d’une maniere lyrique est un INDICATEUR D’INTELLIGENCE .....chez le Pasteur de la Secte de l’Apologie de la HAINE....

      Est-ce que Ravalo va un jour reussir son RETOUR sans condition au rythme des injures lyriques de ces partisans à Rajoelina et aux "Fozacrates ", Asa !!....eo isika mahita izy havako eee !

    • 7 février 2012 à 14:00 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à el che

      ça ne m’etonne pas d’EL CHE de ne rien PIGER ....
      mais faut pas rabaisser tout le mode à votre niveau !

    • 7 février 2012 à 14:05 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à zaka

      Pauvres pitoyables francophobes zanakidadany de tout bord qui n’arretent pas de me dire leur CONTRADICTION en me disant que l’intelligence se resume à la maitrise de l’ORTOGRAPHE de la LANGUE DE MOLIERE .......

      Vous etes pathetiques ! la Franceafrique a la vie devant elle avec des francophobes plein de CONTRADICTION comme vous tous !!

      Ravalo ne sera pas de retour DEMAIN avec des partisans malades de cette espece !

    • 7 février 2012 à 14:44 | da fily (#2745) répond à Boris BEKAMISY

      The fily vous réponds en toute simplicité qu’il a fait mouche ! et s’aperçoit que vous mettez les pieds dans le plat dans la posture de "l’insulteur, insulté" alors ? La prochaine fois, modérez l’arrosoir : ça vous évitera d’être mouillé !

      D’où boris je vous ai insulté ? Le lyrisme n’est peut-être pas une forme d’intelligence, mais il sert à vous guider ici dans ce que vous ne voyez pas, ou ne voulez pas voir ! Et merci pour avoir compris mon lyrisme.

      Je préfère effectivement "baver" devant Anthony R. que d’avoir l’air de traverser un magma ordurier, ou un inssaisissable mélange incompréhensible qui part dans tous les sens et de surcroît sent mauvais.

    • 7 février 2012 à 14:58 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Quelle VACUITE dafilesque !! Ravalo ...t’es perdu ....avec des fans pareils !

    • 7 février 2012 à 16:19 | Mihaino (#1437) répond à Boris BEKAMISY

      Les élites intellectuelles (Vato nasondrotry ny tany) Boris BE compris, doivent se convaincre qu’elles sont particulièrement désignées pour engager , de concert avec les autres et en toute honnêteté , les projets de société à laisser à nos enfants . Antony R. a étudié et proposé qqs pistes sur la JUSTICE . IL PROPOSE MAIS N’IMPOSE PAS , donc mieux vaut arrêter BB & Consorts de le critiquer par jalousie (c’est son domaine SVP)ou de lui faire un procès d’intention non fondé . Ra 8 n’a rien à voir dans ses analyses !!!

      Puissent l’expérience du passé , la crise sans précedent actuelle, l’exemple des nations dévéloppées et émergentes (BRICS : Brésil, Russie,Inde,Chine, SUDAF)inciter les citoyens malagasy, sans exception, à la RECONCILIATION générale, en vue de la collaboration fraternelle de toutes les bonnes volontés et de toutes les compétences contre vents et marées !!!
      "NY FIRAISAN-KINA NO HERY. IZAY MISARAKA,FASIKA ; IZAY MIKAMBANA, VATO" (belle maxime malgache ?!)
      Cordialement,

    • 7 février 2012 à 16:35 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Mihaino

      MIHAINO incarne en lui tout seul l’INCAPACITE des malgaches à tenir un debat d’idée !

      Anthony Rakilometrique propose ....et Bekamisy n’est pas d’accord sur ses propositions superficielles/insuffisantes et inadaptées au contexte malagache et argumente pourquoi !

      Et les Universitaires auto-proclamés prof d’Université de Toamasina comme Miahaino s’en melle au debat et ne trouve pas mieux de PLUS UNIVERSITAIRES que pour dire à Bekamisy que de s’extasier devant les propositions de Anthony Ralavanarana ou de la fermer !

      Didon !!...faut-il demander pourquoi nos Univesités sont malades avec des "savant" , "chercheurs" ou "d’intellectuels" de cet acabit !

    • 7 février 2012 à 16:52 | Dadafara (#6135) répond à Boris BEKAMISY

      je fais partie de ceux qui attendent vivement un intéressant édito de Bekamisy. Jusqu’ici, aucune proposition, juste des critiques négatives et stériles.

    • 7 février 2012 à 17:11 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Dadafara

      Je suis prêt à contribuer à l’editorial de MT-COM sur des sujets ou des thematiques/problematiques de votre choix :

      - j’ai un VASTE CHAMP DES CONNAISSANCEs MUTISECTORIELLES au delà de la medecine !

      - je dispose des divers outils d’ANALYSES dont l’option methodologique ne depend que le secteur abordé ,de l’objectif du plaidoirie à faire et le cible de la COMMUNICATION !

      On ne fait pas par hasard à la manière de Ndimby un EDITORIAL , juste pour courir devant les fozacrates pour les injurier avec certain lyrisme non et non !

      Ce n’est pas la premeire fois que j’ai evoqué ici sur mt-com ma disponibilité à contribuer à nourir le DEBAT ici et POIUYT en sait quelque chose mais l’idée reste sans suite !

    • 7 février 2012 à 17:28 | Dadafara (#6135) répond à Boris BEKAMISY

      Avez-vous déjà visionné ceci Bekamisy ? Je vous invite à le faire si vous ne l’avez pas encore fait. Moi je suis sidéré devant votre mesquinerie devant les intellectuels de ce pays. Si vous êtes compléxé, essayez d’améliorer votre cursus...il n’est jamais trop tard pour apprendre au lieu de vous en prendre à tout bout de champs aux intellectuels qui proposent quelques choses ici.

      http://blip.tv/ramarolahihaingonirainy-anthony/tvplus-5801878

    • 7 février 2012 à 17:44 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Dadafara

      J’ai HONTE devant les CONTRADICTIONS des pseudo_intellectuels malgaches !

      Je suis SIDERE de constater à chaque fois que les Intellectuels malgaches IGNORENT Madagascar de façon grave , très grave....ils sont sur les NUAGES ces pauvres ignares !!

      Si Madagascar est dans son etat actuel , les intellectuels malgaches y sont pour beaucoup

      Je n’ai pas des leçons à apprendre d’eux ! je fonctionne autrement pour APPRENDRE !

    • 7 février 2012 à 20:53 | Turping (#1235) répond à Dadafara

      Chers compatriotes,
      Dadafara,
      Merci pour votre témoignage , pour le lien que vous nous avez donné.
      Effectivement que l’Auteur s’y connait bien en la matière.
      J’ai écouté son dialogue direct.
      Ramarolahihaingonirainy est spécialiste en la matière.
      Comme j’ai dit ,que l’exécutif écrase le législatif qui n’est même pas élu par le peuple.
      Il n’y a pas d’enquête parlementaire quand Madagascar fait un accord de business etc.....

      Les voyous et les corruptions sont au-dessus de la loi.
      Tout ce qui arrive au pouvoir , fait ce qui l’arrange.
      La constitution n’est pas basée sur la transparence et n’est pas inscrite pour la liberté pour tout le monde mais pour quelques têtes.
      Le CSM normalement garant de la magistrature est sous l’égide de ce qui arrive au pouvoir.
      La justice n’est pas indépendant .
      Je vous invite d’écouter le témoignage.
      Misaotra Tompoko !!!

    • 7 février 2012 à 21:08 | Mihaino (#1437) répond à Boris BEKAMISY

      Merci encore de vos compliments BB !
      Un jour viendra où notre superdoué BB auto-proclamé , bardé de tous les diplômes en Medecine entre autres, Gyneco malgache reconnu mondialement fera une conférence( ici ou ailleurs) tant attendue par ses compatriotes. J’y assisterai volontiers et au 1er rang SVP !!
      Pour sa gouverne, Mihaino a fait une dizaine de conférences-débats en France et en Afrique sur l’avenir de MADAGASCAR au XXI è siècle .
      Enfin, je ne vais pas aboyer comme vous car nous n’avons pas les mêmes valeurs et je vous laisse ruminer tjrs le passé et votre haine viscérale envers Ra8 en réalité NE REGARDE QUE VOUS UNIQUEMENT !!
      Impatient de vous écouter lors de votre conférence , je vous prie de m’ignorer jusqu’à ce rendez-vous ! Ne vous défilez pas surtout Doc BB !

    • 8 février 2012 à 03:16 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Boris,
      Vous ignorez tout de mon niveau. Quant au vôtre, j’en connais suffisamment vues les âneries que vous étalez ici.

  • 7 février 2012 à 11:26 | da fily (#2745)

    Pffiiou ! on en a plein la tête, mais ça reste quand même. On se remémore les amphis...

    Merci à l’auteur de trouver encore ce temps nécessaire à la pédagogie qui, dixit le grand frustré du forum, n’est que masturbation intellectuelle. Et ben, quelle vous soit longue, qu’elle dure, mister Bobeks, la vie courte se doit d’être vécue avec intensité, non ? Et la votre n’attend fait dans l’auto-allumage, le peu dd lumière que vous amenez n’enflamme que vos neurones déja bien rôtis par la braise de vos vociférations ! c’est sûr qu’un condensé pareil n’est à la portée que d’un esprit ouvert, utile à la reflexion, mais pas simplement disponible à la réaction...Enfin.

    Les études de l’auteur ont l’insigne mérite de mettre en avant la possibilité de changer les choses dans ce grand corps complètement gangréné qu’est la justice, de plus les explications sont simples et continuellement accessibles, même si quelques paragraphes doivent souffrir d’être de gros pavé à lire, mais c’est un mal nécessaire.

    Thanx mister.

    • 7 février 2012 à 11:37 | kotondrasoa (#3872) répond à da fily

      da fily,
      Bien le bonjour.
      Je m’empresse de lier mes idées aux vôtres, en parlant à notre animal de service et suivant le post que je viens d’écrire pour Kotofetsy.
      Je n’apprécie pas le terme qu’il utilise pour cadenasser sa gueule, je préfèrerais rendre la liberté à notre BaBakoto (comme il se définit lui-même) en ouvrant le cadenas de son antre et l’envoyer au grand air car la vie citadine ne lui réussit pas. Il pourra y jeter tout son fiel, sans risquer d’empoisonner son voisinage.
      Et puis je suis sûr que primate comme il est, il n’a même pas lu l’article mais a démarré au quart de tour pour gagner le contenu de son écuelle : dire du mal par tous les moyens sur Ra8, quelque soit le sujet de l’article.

    • 7 février 2012 à 14:09 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Là Dafily....vous etes sur votre dixieme post mais ..vous n’abordiez toujours pas le CONTENU THEMATIQUE du debat

      N’avez vous pas honte !! Personne m’a dit que le sujet un concours de lyrisme sur la langue de Molière !!!!

  • 7 février 2012 à 11:50 | GasyRay Gasy Reny (#2021)

    Même si on va quadrupler le salaire de ces Magistrats, il y aura toujours la corruption au sein de cette instution car ce n’est pas qu’on est mal payé ou pauvre qu’on est en droit de se vouer à la corruption car si c’est comme cela pourquoi moi je n’en fait pas ?
    C’est déjà dans le sens de ces magistrat de se livrer à la corruption ! Le drame de Tuléar n’est venu comme cela. Les Agents de la Police en ont marre aussi de ces daholo capturés au prix de leur vie mais libéré par le Tribunal pour un dessous de table !
    Je ne dis pas que les Agents de Police sont des anges à voir leur attitudes en faisant le Police de la route !
    On doit poser la question au peuple contribuable s’il a envie de payer plus pour ces Magistrats corrompus et vous aurez voir la réponse ! Et plus besoin de philospher sur cela !

    • 7 février 2012 à 12:38 | justice_sociale (#3810) répond à GasyRay Gasy Reny

      bonjour,
      je retiens ce morceau de paragraphe :

      ‘’ Les 394 milliards de Fmg ne pèsent guère lourd par exemple face aux milliards détournés par année par les gros bonnets de tout bord de ce pays, ou encore face aux plusieurs milliards de dollars que Madagascar a déjà perdu et qu’il risque encore de perdre dans la conclusion de contrats léonins divers attribuant à des intérêts étrangers l’exploitation de nos ressources minières et pétrolières et orchestrée par un Exécutif sans balise et sans garde-fou pouvant quasiment « vendre le pays » en toute impunité. ‘’

      Ma proposition
      Je propose l’inverse, c-à-d que le judiciaire fasse bien son travail pour ramener dans la caisse de l’Etat ces centaines de milliards perdus et à partir de là, on mesurera leur efficacité et si celle-ci est palpable alors la revendication salariale prend tout son sens car cela va dans le sens du progrès.

    • 7 février 2012 à 15:14 | GasyRay Gasy Reny (#2021) répond à justice_sociale

      Bonsoir l’Ami !
      Entièrement d’accord avec vous si on aborde ce sujet de cette façon. De même pour le SECES qui reclame des indemnités de recherches, recherches qui n’ont jamais servi au pays. Vous appliquez les fruits de vos recherches, on évalue l’impact économique que cela a rapporté et on vous paie propotionnellement à cela ! c’est équitable comme cela non !
      A la prochaine

    • 7 février 2012 à 16:57 | Dadafara (#6135) répond à GasyRay Gasy Reny

      Vous vous lamentez pour le SECES qui reclame des indemnités de recherches, recherches qui n’ont jamais servi au pays...là il y a un éminent chercheur gasy mais venu d’ailleurs, même pas payé par l’État malgache mais prend quand même le temps de partager ses savoirs avec nous. Au lieu de l’encourager, vous ne faites que critiquer...pour critiquer ! Lamentable !

    • 7 février 2012 à 17:02 | Dadafara (#6135) répond à justice_sociale

      Tout le monde le sait, la justice malgache actuelle est une désolation. Ce sont les magistrats qui pourrissent la justice ou c’est le système qui corrompt les juges ? C’est comme l’énigme de la poule et de l’œuf mais Il faut commencer quelque part. L.ensemble des éditos d’Anthony R. est édifiant là dessus car il y a au moins une volonté certaine d’en découdre avec ce cercle vicieux. Il essaie au moins de cibler les problèmes et d’y apporter des solutions. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des forumistes qui s’évertuent seulement à faire des critiques négatives sans aucune propositions constructives

    • 8 février 2012 à 03:47 | el che (#344) répond à justice_sociale

      Justice sociale,

      Il me semble que Anthony R. veut contrebalancer le fort déséquilibre qui esxiste au sein des 3 institutions, et perticulierement au détriment de la Justice. Les magistrats ne peuvent exercer correctement leur mission s’ils subissent toutes sortes de pressions vis à vis de l’éxécutif. Il s’agit ici d’une thèse non politique, mais qui s’appuie sur la technique constitutionnelle.
      Aujourd’hui, les magistrats encourent de la part de l’éxécutif des sanctions telles que mutations d’office, des freins au niveau de leur carrière, et même des menaces à peine voilées à l’encontre de leurs personnes.... Cette position d’infériorité les empêche de mener sereinement des enquêtes de grande envergure, comme l’affaire des bois de roses, ou encore de contrôler les tenants du pouvoir sur les passations et les clauses régissant l’exploitation des richesses naturelles de M/car.

      Pour que la justice joue le rôle de garde fou, il faudrait une révision profondeur les règles constitutionnelles qui permettent de renforcer le pouvoir judiciaires vis à vis des 2 autres institutions.
      Sur ce point, je rejoins les thèses de l’auteur.

  • 7 février 2012 à 12:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A Anthony Ramarolahihaingonirainy,

    Bonne santé pour l’année 2012.

    Toujours avec plaisir de vous retrouver avec "NOUS"et de vous lire.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 7 février 2012 à 12:43 | justice_sociale (#3810) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je cite ci-dessous le post de dadafara hier soir :

      ‘’ Essayez d’abord de présenter quelque chose de constructive avant de critiquer les gens à tout va. Là vous ne proposez rien. Si vous croyez plus intélligent que l’éditotialiste, sortez de votre anonymat et écrit des analyses et de propositions bien articulées à la hauteur de celles proposées et je vous respecteriez mieux.Pour l’instant il n’y a pas grande difference entre vous et les chiens qui aboient au passage d’une caravane : vous geulez tout juste et c’est tout ‘’

      Dadafara ma réponse est la suivante :

      Je ne critique pas à tout va comme vous l’affirmez. Et dites-vous bien que critiquer c’est déjà un début de proposition et j’ajoute pour votre gouverne, dans la culture moderne et démocratique, la critique fait avancer la chose.

      Vous me reprochez de ne pas proposer, vous êtes peut-être novice ou néophyte sur ce forum car Je n’ai cesse de proposer ( en rapport avec le sujet ci-dessus) que l’on s’occupe d’abord des gens spoliés pour gagner en confiance, la justice appréhende les voleurs, les bandits, les voyous, les pilleurs, les corrupteurs et les corrompus.

      Et si résultats il y a, alors y aura création de richesse. A la suite de cela, on récompensera/ distribuera.

      Vous avez la facilité de comparer ce pays appauvri qui est Madagascar avec les pays occidentaux (anglophone ou francophone).

      Votre handicap pour ne pas dire (défaut) dadafara, c’est votre condescendance mal dopée et trop déplacée, se croire que vous êtes le centre de ce monde. Si l’intelligence se mesure à longueur d’un texte que vous publiez, alors continuez à pondre des textes pour l’exhiber et vous êtes un dadafara intelligent.

      Votre définition de l’intelligence est un peu biaisée mais cela reste du domaine de votre personne.

      Allez, je vous souhaite une bonne journée.

    • 7 février 2012 à 14:00 | da fily (#2745) répond à justice_sociale

      Dr justice, une petite attention à votre égard :

      dadafara a admirablement brossé ce qu’il comprenait comme apport de réflexions multiples pour en tirer la quintessence. Je conçois aussi les interventions de cette manière, et M-T s’il sert de temps à autres d’éxutoire, et aussi un formidable terrain de rencontres et de partages. J’ai bien lu vos échanges hier, et je trouve que vous ne sortez la lorgnette que pour ce qui vous arrange : plus haut l’auteur parle d’équilibre financier entre les parties dont les compétences et les prérogatives sont de se contrôler, il est compréhensible qu’en terme d’émoluments respectifs, nous puissions avoir le moins de décalage possible entre ces entités qui dirigent et veillent, en tout cas c’est salutairement souhaitable. Et vous enchaînez tout de go, "que la justice fasse bien son travail pour récupérer les milliards perdus, et à partir de là on mesurera son efficience pour envisager ses revendications salariales". S’il n’ya rien de faux dans cet avis, je trouve qu’il prend délibérément à contre-pied ce que l’auteur propose pour du dilatoire alors que la réflexion est posée. Le focus est avant tout sur le côté financier supporté par l’état, et Anthony, s’il ne le pointe du doigt sur ce fait, nous l’avons tous compris, en quel honneur un CST ou CT percevrait-il un traitement subséquentiellement conséquent par rapport à des personnes qui sont quotidiennement mises à contribution pour faire respecter les institutions ? La question ets une vraie question. et problème Rehavana, SMM, Rakotondrazaka à part, il me paraît souhaitable des réformes rapides pour ces corps qui ne l’ont que de nom, cela fait trop longtemps qu’on se posait la question de leur effective utilité.

      Où est intrinsèquement la valeur ajoutée d’un Sareraka, d’un VJE, de la femme de Pety, des cousins de Hajo ou des potes dijéis de TGV, qui nous permet d’accepter qu’ils perçoivent des millions en regard du retard et des difficultés que nous vivons ? En l’honneur d’avoir été seulement les "ennemis" du milkman et d’avoir montré son soutien ? C’est avec les deniers publics qu’on remercie donc les plus malins qui n’ont pas eu le courage de se faire mitrailler un 7 février, entre autres ? C’est assez pathétique...de se dire aujourd’hui : "tout ça pour CA !!"

    • 7 février 2012 à 14:16 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      La question est de savoir s’il est possible d’avoir une JUSTICE INDEPANDANTE pour un Pays peuplé des juristes et des pseudo-intellectuels qui brillent par leur MAUVAISE FOI caracteriellle comme Dafily....et les Fozacrates zanakidinidadavendrany !

    • 7 février 2012 à 19:37 | justice_sociale (#3810) répond à da fily

      Message reçu et je vous en remercie,

      Monsieur Dafil, avant toute chose, je vous prie de rectifier le titre honorifique dont vous me collez au dos ou au front, je n’ai pas cette envergure.

      Maintenant, je réponds,
      Seulement, je n’enchaîne rien mais je souligne tout naturellement que le rafistolage (excusez-moi du terme) il y en a eu et regardez où cela nous a emmenés.
      Pourquoi sommes-nous arrivés là ?

      Dîtes-vous bien que cette recherche de solutions ne date pas du post d’aujourd’hui même si celui-ci a le mérite d’être débattu, car souvenez-vous, dans un passé récent, ce choix de prioriser le gonflement des salaires de certains exécutifs et autres haut fonctionnaires de l’Etat a été décidé et actuellement mis en application.
      La raison invoquée au moment du choix du dispositif est de permettre d’éradiquer ou du moins d’atténuer le fléau de la corruption qui gangrène et bloque le système d’évolution socio-économique et de progrès de ce pays.

      Et je repose ma question, où en sommes-nous ? retour à la case départ.
      C’est seulement l’une des raisons pour lesquelles je suis sceptique. Et je dis ce que je pense car je crains encore que cela ressemble a du déjà vu pour lequel le résultat escompté est négatif.

      Par ailleurs, je suis d’accord à ce que les salaires soient adaptés au coup de la vie mais même cela, on ne peut donner que si la caisse est bien fournie ou garnie.

      Une petite remarque au passage, ne soyons pas exclusif en citant quelques noms ici car à mon avis si on s’y met, cette liste peut s’avérer non exhaustive.

      Quant au reste ne voyez surtout pas un quelconque blocage de ma part.

      Bonne soirée

    • 7 février 2012 à 22:25 | Dadafara (#6135) répond à justice_sociale

      C’est sure que les rafistolages faits avant n’amenaient pas les résultats escomptés car vous le dites vous même que c’est parce qu’il y avait juste gonflage des salaires des ministres et autres, sans autres mesures.

      L’éditorialiste ne cherche pas ici le gonflement du salaire des magistrats. Il propose la mise à niveau de celui-ci avec ceux des autres entités constitutionnelles (mbrs du gouv et parlementaires) et ce dans le cadre d’un processus d’ensemble comprenant une mise à niveau des pouvoirs, considérations et avantages. Donc pas seulement salaires et avantages comme dans les rafistolages évoqués par Bekamisy.

      Poussez un peu voyons votre analyse cher Bekamisy avant de pavoiser !

    • 8 février 2012 à 17:36 | Dadafara (#6135) répond à Boris BEKAMISY

      Oui, ces gens là, ils ont eu leur chances et leurs heures de gloires pour améliorer les choses mais où en est-on actuellement ? Pour moi, il faut appuyer les jeunes comme Anthony R pour que le changement s"opère enfin.

      En tout cas, tout ce qu’il propose est diamétralement opposé aux juridismes improductifs de ces juristes cités en hauts. Ça vaut la peine d’essayer. On verra le résultat plus tard.

  • 7 février 2012 à 13:24 | Tojo (#6209)

    Quand j’ai lu çà :

    "Le présent papier sort des analyses juridiques habituellement rapportées par l’auteur dans ces colonnes. Les propos s’inscrivent plutôt dans un cadre théorique emprunté de l’Analyse Économique du Droit. Une matière enseignée depuis plusieurs siècles déjà dans les pays anglo-saxons et dans des universités aussi prestigieuses qu’Harvard, Princeton (États-Unis) ou Oxford, Cambridge (Angleterre) et qui vient de faire son entrée dans les facultés de droit européennes et françaises au courant des dernières décennies (encore inconnue des Universités malgaches pour l’instant)."

    Je me suis dit : Allez ! laisses tomber car il n’y a rien de sérieux à attendre de ce genre de texte. Toujours le principe du "Ratsy tarehy Mangata-bady", on cherche à nous vendre un texte "non pas par rapport à la pertinence" qu’il pourrait incarner MAIS du fait qu’il provienne d’un "club select" que même les malgaches n’ont pas encore eu vent de son existence(sic).

    Toujours cette propension irrationnelle - des intellos à mentalités d’auxiliaires - à vouloir "étaler son savoir" au lieu de partager ses connaissances pour qu’on puisse en débattre (donc le critiquer surtout) plus sérieusement.

    Bon appétit !

    • 7 février 2012 à 14:20 | da fily (#2745) répond à Tojo

      une manière à la Boris, mais plus élégante d’avoir de l’urticaire à la seule évocation de Cambridge ou Harvard, non ? J’aurais cru tojo moins enclin aux complexes de ce type.

      Citer ces universités ne peut être que le fait de gens uniquement animés par l’étalage pseudo-intellectuel, n’est-ce pas ? Et Tojo lui, trouve à contrario intelligent de ne retenir que ça et de le dire...en plus ! tu peux mieux faire, je le sais, je le sens.

    • 7 février 2012 à 14:48 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      ET en faisant abstraction à la personne de Boris et de Tojo

      Qu’est que le Dafilou puisse apporter dans le CONTENU THEMATIQUE du DEBAT du jour ??

      je te le rapelle le sujet du jour : la DIMENSION FINANCIERE DE l’ENJEU DE L’INDEPENDANCE DE LA JUSTICE A MADAGASCAR....

      je sais Dafilex que tu ne peux pas mieux faire , je le sais , je le sens ....!

      Vous pouvez m’injuriez d’une maniere lyrique , tsy manin si vous ne savez que ça !!

    • 7 février 2012 à 15:33 | da fily (#2745) répond à Boris BEKAMISY

      Je vais souscrire à votre requête doc Gynéco, si toutefois vous êtes prêt à subir mon lyrisme, soit :

      - il était une fois une justice qui ne servait qu’à faire tapissserie dans le décor et qui se rémunérait avec des cacahuètes et des capsules de bière. Cette justice qui fait partie des Grands Corps Malades du pays des lémuriens, avait toute les peines du monde à faire autant respecter son corps que sa personne, et subissait derechef la vanité et l’incurie des politiciens de tous poils et des justiciables aux poches pleines qui les toisaient car plus puissants. Ceux-là en effet percevaient bien plus que ces misérables cacahuètes et autres haricots secs qui faisaient tâche dans ce tableau. D’où l’article d’aujourd’hui.

      Puis est arrivé certains vaillants émissaires ayant acquis quelque expérience dans ces contrées aussi plus avancées que lointaines dont le susnommé Anthony R., et qui ont eu l’idée magnifique de se pencher sur le cas de la dimension financière DANS l’enjeu de l’indépendance de la justice à Madagascar. Je ne m’étendrais pas plus que ce qu’à explicitement posé Anthony, Boris, il est de très loin plus qualifié que VOUS et moi, et je ne vois aucunement quoi rajouter à ce qui est déja clair.

      Je sens que vous êtes déçu...j’en suis désopilement désolé.

    • 7 février 2012 à 16:53 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à da fily

      Non ,Je ne suis pas deçu Dafily car je sais que vous allez encore abonder dans votre VACUITE THEMATIQUE....

      le debat ne consiste pas à dire que les propositions de Anthony Rakilometrique est MAGNIFIQUE ou non , Ce n’est pas suffisant !CA NE VEUT RIEN DIRE !!

      il fallait dire pourquoi ses propositions sont MAGNIFIQUES à travers des outils ou de matrice d’analyse plus professionnelle , c’est à dire des portes d’entrée socio_economico_politique et culturelle malgache .....

      Sinon vous pouvez aussi ouvrir des fenetres historiques pour assoir vos argumentations tout en liant vos argumentationS sur le contexte dynamique au niveau global ( Mondialisation oblige !!) Sans faire bettement des copier -coller des models anglo_saxon sous-pretexte d’un francophobie idiopathique !!

      Mazava amin’ny DAFILY ny fomba fiady hevitra d’une maniere plus professionnelle !!

    • 7 février 2012 à 17:08 | Dadafara (#6135) répond à Boris BEKAMISY

      On attends ces superbes analyses " (...) à travers des outils ou de matrice d’analyse plus professionnelle , c’est à dire des portes d’entrée socio economico politique et culturelle malgache " Bekamisy. Allez tous les forumistes attendent que vous vous exécutiez ! C’est facile de critiquer mais avez vous le cran, courage et les bagages, pour simplifier, les moyens de vos insinuations ?

    • 7 février 2012 à 17:18 | Dadafara (#6135) répond à Tojo

      Ah ! j’entrevois beaucoup de jalousie dans tout ça ! La jalousie ne mène à rien. Malheureusement, beaucoup de nos concitoyens sont profondément imprégnés par un tel complèxe dès qu’ils voient d’autres gens qui ont plus de qualité qu’eux sur quoi que ce soit. Je plains Anthony R. Proposer un article d’une telle facture et il y en a qui ne prend même pas la peine de le lire à cause d’une banale jalousie !

    • 7 février 2012 à 17:21 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Dadafara

      Ouh là les pauvres ! Tsy maharaka nedala !

      Nous allons le ....simplifiez si Dadafara n’est pas à la hauteur et trouve que ma demarche est.. compliquée !!

      Noheveriko fa vous etes nés INTELLIGENTS vous les malamaheads ....kinanjo izany no mba ...rondoha ka tehanao aminay eo !

    • 7 février 2012 à 17:42 | Dadafara (#6135) répond à Boris BEKAMISY

      Désolé Bekams mais je ne me rabaisserai pas à ces insinuations tribalistes...

      Je vous laisse à vos égarements. Ciaooooooooo

    • 7 février 2012 à 17:51 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Dadafara

      Voir la JALOUSIE à chaque coin de rue ! c’est le resultat de la politique de l’INFATILLISATION ecrite dans la version 2 du MAPiexilé mise en eouvre à partir de Sandton !

    • 7 février 2012 à 19:44 | justice_sociale (#3810) répond à Boris BEKAMISY

      dadafara, vous voyez du feu partout,

      et poutant, vous m’avez conseillé de consulter un toubib mais à vrai dire
      c’est peut-être vous qui en ressent ce besoin,

      reposez un peu,

    • 7 février 2012 à 19:50 | justice_sociale (#3810) répond à justice_sociale

      un rectificatif si vous permettez,

      ma réponse s’adresse bien à dadafara,

      et en même temps je dis aussi
      c’est peut-être vous qui en ressentez

  • 7 février 2012 à 22:52 | Dadafara (#6135)

    Hono hoaho ? namaky ny édito omaly aho dia nahita ny tenin’ny mpanoratra hoe ny SMM nihalangalana hatramin’izay. Mametra-panotaniana aho mahita ny hevitra mafonja fonosin’ny lahatsoratra rehetra nataon’ity lehilahy ity teto hatramin’ny 2009 : dia tena marenina, moana, jamba sa sanatria v tsy mahay mamaky teny ny SMM,CSM, Ministre de la Justice, PM, PHAT sns...izay rehetra manam-pahefana sy tokony hijery akaiky ny momba ity fahaleovan-tenan’ny fitsarana ity no dia tsy misy nivoy na mandray ireto hevitra tera-bary mafilotra be omen’ity manam-pahaizana ity ?

    Mahalasa saina hoe tsy te hivoatra v isika sa tsy te handroso ? Gaga sy talanjona tanteraka aho. Ary na ny tenako koa aza dia faly namaky fotsiny hatrizay fa refa nahita ny tenin’ny mpanoratra omaly io aho dia tonga saina hoe mba inona marina no nataon’ny tompon’andraikitra ? inona no mba nataoko izay faly mitehaka fotsiny ity ?

    Hararaoty ny fananana olona be sitra-po toa izao fa raha kivy io ranamana io ka tsy mandray anjara amin’ny fiainam-pirenena tsony dia olo-manga iray very. Tsy mahalala azy manokana aho. Fa raha ny lahatsoratra napetrany teto hatrizay (izay mbola azo jerena ato anaty tranon-kala) dia toa olona azo atokisana izy. Ny tantara no hitsara hoe tena izay marina v sa tsia satria tsy misy afaka mahalala izay any am-pony tsy miloaka afa tsy izy irery.

    Mba tsy ho very fotsiny anie ny tolo-kevitra sy soso-kevitra mafonja toa izao.

  • 7 février 2012 à 23:14 | BemioVah (#3451)

    - « La justice indépendante tant rêvée est-elle soutenable financièrement ? » dixit Anthony Ramarolahihaingonirainy.

    J’espère que nous ne sommes plus au stade constant de « rêver » d’une justice indépendante après tant d’années et de décennies de crises d’ordres constitutionnelle, juridique et même financière. Cela ne ferait point justice à l’auteur d’abord : Anthony Ramarolahihaingonirainy, qui est un illustre expert ès-Droit bien connu à travers tous ses brillants éditos et exposés concernant le vaste domaine de la justice. Mais avant tout, cela continuerait à faire injustice au peuple et ne remettra que légèrement en question tout le système de gouvernement et de gouvernance.

    Cela étant dit, en faisant constamment face à la réalité (crises récurrentes…), peut-on uniquement souhaiter qu’une résolution financière (entre autre) puisse fondamentalement remettre la justice sur une balance équitable et juste pour tous si possible ? Rêvons, espérons et souhaitons vivement que OUI !

    Mais entre temps, posons-nous quand même la question suivante :

    A partir de quelle base veut-on dorénavant rétablir notre système de justice indépendemment du côté financier au préalable ? « Etre considéré comme coupable jusqu’à être prouvé comme étant innocent ? Ou bien être considéré comme innocent jusqu’à être prouvé comme étant coupable ? »

    En parcourant la liste historiquement, quels sont « ceux » qui furent considérés comme ayant commis un crime contre la nation, mais qui n’ont jamais été juridiquement déclarés ou prononcés coupables, et qui n’ont jamais reçu une sentence d’emprisonnement pour un tel délit commis ? Et combien sont-ils « ceux-là » ? Est-ce que la liste est longue ou pas ? Peut-on alors imaginer le montant financier de leur crime ? De quels soutiens financiers allant dans les deux sens est-ce que les uns et les autres avaient pu bénéficier donnant-donnant ?

    - « … Le moment n’est pas aux fifanomezan-tsiny (reproches) mais à l’action. » dixit Anthony Ramarolahihaingonirainy.

    M’enfin voyons, le temps est maintenant à l’armistice ou au pardon ! S’il nous est alors permis de rêver de pardonner furtivement à tous les malfaisants, « ceux-là » surtout, il nous est par contre impossible d’oublier aussi facilement tous les effets probables et néfastes de tels agissements et verdicts également, pour ne pas retomber aussi niaisement dans les mêmes vieilles structures, partiques et habitudes…

    Comme quoi, le côté réforme financier de la chose n’est certainement pas négligeable bien que fortement souhaitable. Mais soyons surtout conscients que justice sans moralité et non-indépendante, n’est que penchant et favoritisme, sans arrêts… ! Acta-verba, agissons plutôt vers le changement pour que la justice repose essentiellement dans les normes et suive les mêmes règles pour tous. Ce n’est point rêve, mais nécessité !

    • 8 février 2012 à 00:44 | Dadafara (#6135) répond à BemioVah

      Acta non verba ! Oui, il appartient à ceux qui détiennent le pouvoir de faire le nécessaire pour appliquer toutes ces propositions. Interpellons le Président de la transition, le PM, son gouvernement, la Ministre de la justice, CSM, voir SMM...l’éditorialiste nous a donné la cane et les hameçons, à nous tous, au pouvoir en place maintenant de prendre les responsabilités pour attraper des poissons avec, c’est à dire, pour l’application de ces propositions.

      John Fitzgerald Kennedy disait : il ne faut pas toujours demander à son pays ce que ce dernier peut apporter à chacun. Nous devrions plutôt commencer à nous demander qu’est ce que nous pourrions apporter à notre pays. Anthony a fait sa part. Aux gouvernants, à nous tous de penser maintenant à ce que nous pourrions apporter pour l’indépendance de notre système de justice.

    • 8 février 2012 à 07:22 | BemioVah (#3451) répond à Dadafara

      Bonjour Dadafara,

      - « Anthony a fait sa part » : oui et non. Je dirai plutôt que pour vraiment mettre son savoir et son expérience à l’œuvre, sa part ne s’arrête point là… au contraire, pour quelqu’un de son envergure, il n’y a pas de répis s’il a encore de la volonté et suffisemment de force à long terme. En effet, il doit continuer son œuvre afin de nous prouver que sa ou ses théories sont pratiquement soutenables sur le terrain malgache…

      Heureusement que les temps modernes nous permettent l’usage de plusieurs variétés de canes, et plusieurs genres d’hameçons… donc, attraper des poissons n’est pas la finalité de l’acta, ce n’est que la continuation du verba transformé en acta, et reformulé en verba, sans jamais se dissocier de l’acta… etc…

      Il s’agit donc d’une entreprise commune pour mieux servir la communauté !

      Cordialement.

    • 8 février 2012 à 16:24 | Dadafara (#6135) répond à BemioVah

      Vous mettez toutes les pressions sur les épaules d’un seul homme. Le sujet concerne tous les Malgaches, nous tous. Dieu seul sait s’il continuera sur sa lancée ou pas mais là au moins je crois que de notre côté il faut aussi essayer d’apporter une quelconque contribution ne serait-ce qu’un soutien morale. Moi, je lui dit Bravo et du respect pour son courage, sa persévérance...et son honnêteté. S’il continue, je ne pourrai qu’en être ravi. S’il laisse tomber, je ne lui tiendrai pas rigueur non plus car il a déjà fait plus que nos éminents juristes jusqu’ici dont certains au lieu de tirer le pays vers le haut profitaient plutôt de leurs connaissances pour manipuler Constitution et autres HCC pour gonfler leur compte en banque. Pensez juste à RATSIRAHONANA Norbert , RAKOTOMANANA Honoré etc. c’est carrément le jour et la nuit comparé à Anthony R.

      Appuyons nos jeunes !

    • 9 février 2012 à 00:10 | BemioVah (#3451) répond à Dadafara

      Dadafara,

      Apparemment, vous en savez beaucoup de tout ce cercle de haut-profile juristes malgaches…

      Je vous laisse donc le plaisir d’interpréter mes posts à votre guise. Sachez toutefois que même si je reconnais la valeur académique de Mr. Anthony Ramarolahihaingonirainy, peu m’importe, j’exercerai toujours mon droit de réserve.

      SVP, à qui donc croyez-vous donner une leçon gratuite de tous ces verbes en passant : « SOUTENIR, PARTICIPER, CONTRIBUER… » ? Votre appui personnel en la personne d’Anthony Ramarolahihaingonirainy est clair. Mais pour moi, il en faut plus que « PROPOSER » monsieur. Est-ce que l’action est en marche ? Et quelles sont ses propres ambitions dans l’avenir proche ou lointain pour que l’on sache un peu plus sur sa personnalité, surtout s’il a l’intention ferme de se présenter comme candidat ou qu’en sais-je ? Bref, je ne suis pas de ceux qui offrent un soutien aveugle à quiconque car je me considère tout bonnement comme étant un citoyen avide de s’informer et de s’éduquer avant tout : c’est aussi un choix !

      Il y a aussi le verbe « MERITER » !!! Et sachez tout de même que je soutiens tous les hommes de bonne volonté !

      Bien à vous.

    • 9 février 2012 à 06:19 | Dadafara (#6135) répond à BemioVah

      Ah ! vous m’avez pas compris ! Je soutiens ses idées. C’est évident que je ne supporterai pas une personne que je ne connais pas. D’ailleurs demandez lui si vous le connaissez si cela l’intéresserait de se porter candidat sur quoi que ce soit. Je voulais juste vous souligner hier qu’il serait aussi mieux que tout un chacun (dont moi et vous) nous nous demandions qu’est ce que nous pouvons faire aussi pour le pays, pour la justice dans le cas d’espèce, au lieu de mettre tous les fardeaux sur les épaules d’une seule personne.

      J’apprécie ses écrits. Je ne le cache pas. Mais je vais pas l’attendre pour tout faire car je sais qu’en tant que citoyen je suis aussi responsable de l’accomplissement de ces propositions et en même temps bénéficiaire des améliorations éventuelles dues à leur réalisation. C’est là que notre idée diverge. Vous vous attendez tout de M. Anthony sans vous sentir aucunement responsable. Moi je le remercie de m’avoir apporté les éclairages que moi en tant que non juriste je connaissais pas. il continue après cela. Tant mieux. Il continue pas, je sais ce qui me reste à faire...c’est tout !

    • 9 février 2012 à 15:12 | BemioVah (#3451) répond à Dadafara

      Dadafara,

      Mais arrêtez donc votre affirmation gratuite sur mon compte ! Vous insistez trop sur une idée fixe et préconçue. Comment osez-vous me sortir une telle « crânerie » ?
      - « … au lieu de mettre tous les fardeaux sur les épaules d’une seule personne… Vous vous attendez tout de M. Anthony sans vous sentir aucunement responsable. ».

      Tout cela est uniquement dans votre tête et ainsi, vous me prennez pour quelqu’un d’incapable de raisonner. Quelle condescendance de votre part alors ! Et qu’est-ce vous en savez de ma participation et contribution pour le pays cher monsieur ?

      Tena mahatsikaiky ny filazanao azy razoky ô ! Tsy sarotra velively ny miresaka aminao fa ianao kosa dia tia manasaro-javatra loatra amin’ny fampiarana sain-tokana.

      Pour satisfaire votre « égo », je vous suggère poliment de lire l’édito de Bill d’aujourd’hui, intitulé :
      « Assise nationale pour l’indépendance de la justice » ; « Pour un assainissement interne de la magistrature. ».

      Applaudissons quand même les membres de l’Exécutif et du Législatif ainsi que le SMM d’entammer cette « journée de réflexion » dont le sujet concerne justement le lancement officiel des assises nationales pour l’indépendance de la justice et l’état de droit. (extrait de l’édito de Bill). Heureuse coïncidence n’est-ce pas ? Vous aurez certainement beaucoup à dire sur ce sujet passionant, et j’espère que cela vous rafraichira les idées.

      Farano hatreo ny resaka ra-zoky fa ianao izao mety mahafantatra, ary izaho kosa mety mba mahalala ihany... Samy mitondra ny anjara-birikiny ny tsirairay avy. Fa kosa, aza ny aventesany no jerena fa ny finiavana mandray anjara dia efa zava-dehibe ho an’ny firenena izany !

    • 9 février 2012 à 18:04 | Dadafara (#6135) répond à BemioVah

      Milay zany refa efa mandray anjara sy manome anjara biriky koa enao ry Zama a !

      Mifanampinampy eo nareo sy Anthony R sy isika rehetra d lasa foana io raha tsy mibolisatra.

      Mazotoa ry Zama a ! Isika hany no samy ho tretrika refa MiovaBe lay firenentsika ty e Ra-BemioVah a !

      Makasitraka mankatel d samy ho ela vel

    • 9 février 2012 à 19:43 | BemioVah (#3451) répond à Dadafara

      Momba ilay hoe “MiovaBe” tompoko, dia na io firenena io miova sy miatsara tsikelikely eny, na tsy misy fiovana ka ho toy ny omaly na ny taloha ihany no fahita sy fanao eo, dia ho samy ho ketraka eo daholo isika mianakavy.

      Manantena ny ho tretrika ve isika ? Araka ny fiheverako azy, ny antony hitakiana ny fanovàna ny rafitra hanaraka ny toetr’andro tompoko dia mba hahalavorary kokoa ny fomba fitondrana, ary koa mba hanatsarana ny farimpiainan’ny be sy ny maro. Tsy ho vita mora anefa izany raha tsy miezaka ny rehetra hiaraka amindra sy hiara-mientana. Izay no adidintsika manoloana ny ankohonana sy ny firenena.

      Tsara rahatoa ka mahaleotena tokoa ny andrianan’ny fitsarana. Tsaratsara kokoa rahatoa ka tena sahy mijoro araka ny voady natao, izany hoe hanadiady, hamelabelatra, hanazava, hitsara ary hanapaka amin’ny hitsiny sy ny rariny ireo mpitsara isany izay hantenaina mba ampiatra ny lalàna araka izay tokony ho izy ihany koa ho an’ny rehetra tsy an-kanavaka.

      Dia misaotra anao ry zandry na zokibe !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS