Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 17h49
 

Transport

Transport en commun

La hausse des frais à 600 ariary ne fait pas l’unanimité chez les transporteurs

mercredi 13 juillet | Mandimbisoa R.

Les transporteurs ayant rencontré le président de la République et le ministre des Transports, lundi, ne sont-ils pas représentatifs des transporteurs en zones urbaines et suburbaines ? Au milieu de la journée, des présidents de coopératives des lignes qui desservent la capitale se sont réunis à Ambodivona, dans le siège de l’Union des coopératives des transporteurs urbains (UCTU) pour contester la hausse à 600 ariary des frais dans la capitale. Devant la presse, ils déclarent ne pas être d’accord avec ce taux d’augmentation de 20% synonyme d’une majoration de ticket à 100 ariary, par rapport à l’ancien tarif 500 ariary.

La hausse du ticket de bus doit correspondre à la hausse des prix du carburant, réclament ces transporteurs. Ils maintiennent ainsi les revendications initiales de l’UCTU, avec un ticket de bus à 1 000 ariary, soit une hausse de 100% alors que le gasoil a subi une hausse de 44%. Ils justifient cette hausse par rapport au coût de l’entretien et des pièces de rechange qui ne cessent de grimper selon leurs dires.

Pour manifester leur mécontentement, ils ont réduit le nombre des bus en service depuis hier. « Seuls ceux qui ont des stocks de carburants avec l’ancien prix à la pompe ont pu encore travailler aujourd’hui », a expliqué hier Nirmà Raharitiana, vice-président de la coopérative des lignes 109.

D’autres transporteurs se désolidarisent également des dirigeants de l’UCTU et de l’UCTS. A Andoharanofotsy, dans le sud de la capitale, plusieurs transporteurs ont refusé de travailler hier. Pour eux la hausse à 600 Ar ne serait pas viable, ils réclament une hausse à 800 Ariary au minimum.

Lors des négociations entre les représentants des transporteurs avec l’exécutif. Il a été décidé que l’État va appuyer les transporteurs pour renouveler leur parc automobile et améliorer ainsi leur service. En échange, les transporteurs s’engagent à réduire la hausse qu’ils ont initialement annoncé.

Ces mesures ne profitent qu’au gros bonnet du transport, affirme un chauffeur-transporteur d’un bus desservant les 67Ha. À l’entendre, ceux qui ont participé à la réunion avec le président de la République et le ministre des Transports n’ont fait que défendre leur intérêt. Face à cette situation, ces transporteurs de la zone urbaine ont indiqué poursuivre des réunions dans les heures et jours à venir pour tenter d’obtenir gain de cause.

27 commentaires

Vos commentaires

  • 13 juillet à 10:02 | MALIBUC (#9345)

    Stop !
    C’en est fini de prendre les Gasy pour des cons avec des promesses toujours des promesses.
    Augmentez de 100Ar le trajet et moi Mr HO je vous promet une réduction de 20% sur l’achat de vos futurs poubelles roulantes Turk ! Du vent...
    Je promet une baisse des carburants de 50%..du vent !
    Je promet un tarif minimum de la vanille à 75000Ar....du vent !
    Je promet l’arrêt des délestages en 2022....du vent !
    En fait tout ce qu’il promet n’est que du vent et les gasy ont enfin compris.
    Compris qu’il était temps d’imiter les gars du Sri-Lanka....et ça c’est pas une promesse.

    • 13 juillet à 10:16 | arsonist (#10169) répond à MALIBUC

      Oui !
      Et pour celui "qui sème du vent, que recolte-t-il" déjà ?

      Mais la besileo foza femelle couillue isandra a "prédite" que les Madagougouesques sont très différents des ... Sri-Lankais !

  • 13 juillet à 10:11 | arsonist (#10169)

    Ah ! Ça ne fait pas l’unanimité ?

    Pourquoi alors le DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina,
    ainsi que sa lèche-q, la besileo foza femelle couillue isandra
    n’ont pas "prédite" ça !

    Et comme dans sa lèche justement la foza "7070" écrit à son propos
    "autant pour" elle-même !

    Ça vole haut , hein !

  • 13 juillet à 10:22 | Isandra (#7070)

    Bon, un peu sec, ce qu’on sache, leur représentants envoyés ayant discuté avec le Président ont de toute légitimité à porter leur voix et parler et décider à leur noms.

    On ne peut pas satisfaire tout le monde, il y a toujours de non contents et manipulés par les politiciens mporitra, mais, il faut avancer. Si vous n’êtes pas content circuler, laissez les autres travailler.

    • 13 juillet à 10:34 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Manipulés par les politiciens ?
      Évidemment tu trouves toujours des excuses.
      Ben non certes ils sont manipulés mais par leurs estomacs et ceux de leurs familles.
      La faim.....et en l’occurrence qui ne veut la FAIM veut les moyens.
      Et la FIN n’est plus loin.

    • 13 juillet à 10:38 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Moi, arsonist,
      "je ne suis pas content"
      et à ce qu’ "on sache"[sic], je ne m’arrête pas,
      "je circule" !

      Et de plus,
      je suis amusé,
      non seulement par "le français que la besileo foza femelle couillue isandra" écrit sur ce forum,
      mais aussi par le malgache ... très mal "gassysé" [si j’ose écrire !] façon besileo foza femelle couillue isandra !

      Un seul mot gasy dans son post, mais écrit de façon madagougouesque !

      Avec les foza, tout fout le camp !

    • 13 juillet à 10:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Molotov,

      Hihihi ! Comme d’hab, Il prétend être ce qu’il n’est pas ! Molotov transporteur ? Dans son imagination, oui ? Cette hausse concerne le frais de transport parisien ? Dans sa tête pleine, oui.

    • 13 juillet à 11:20 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ho - ho - ho - hooo !
      La besileo foza femelle couillue isandra tente de faire croire que moi, arsonist, je me fais passer pour un "transporteur" !!!

      L’individu que je suis, un "transporteur" ???
      Non mais, "autant [sic] pour la besileo foza femelle couillue isandra" , mais surtout pas pour moi !

      C’est dur de comprendre un texte écrit dans une langue que l’on ne maîtrise pas, hein !
      Surtout quand on est un peu mou de la comprenette !

      Ai-je "prédite"[sic] ces difficultés de compréhension de la besileo foza femelle couillue isandra ???
      Non ! Non !
      Je ne suis pas un devin.

  • 13 juillet à 11:07 | Isandra (#7070)

    Pauvre opposition, déçus de cette hausse prudente du régime, car ils avaient prédit exorbitante avec laquelle ils auraient pu manipuler le vahoaka, là, ils on dû se contentent de manipuler les transporteurs non contents, majorité ou non ? à savoir.

    Les opposants se comportent actuellement comme le vautour, ne guettent que la mort d’un proie (le maux) pour venir en masse,...et l’exagérer,...

    • 13 juillet à 11:17 | elena (#3066) répond à Isandra

       ?? ¿ ???? 🤔🤔🤔🤔🤔traduction svp.

    • 13 juillet à 11:58 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra la fo.za,
      Dis moi comment l’état va rembourser les 550 Milliards d’Ariary de dettes aux pétroliers, j’aimerais savoir.
      Comme tu es proche du DJ tu dois bien avoir une idée non ?

    • 13 juillet à 12:06 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      1. Une hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut :

      La besileo foza femelle couillue isandra écrit ses posts perso en langue madagougouesque.

      Ensuite, elle utilise un traducteur de son fournisseur d’internet pour avoir le texte correspondant en français.
      Et c’est ce dernier qu’elle poste sur ce forum.

      Comme sur le net les robots ne sont que des robots,
      et que de plus, la déclinaison de la langue gasy (celle trouvée sur le net) en madagougouesque n’est pas géniale-géniale,

      alors tout cela donne cet incroyable imbroglio dans les posts écrits en français, parus sur ce forum comme étant du pseudo "isandra" , la besileo foza femelle couillue.

      2. J’avoue que,
      pour garder hors de portée des colonialistes non "gasyophones",
      qui fréquentent ce forum,
      mes posts écrits en gasy,
      j’applique dans le sens inverse cette méthode !

      Et seulement quand la traduction donnée en français par le robot n’a aucun sens, c’est alors je poste le texte gasy.
      Sinon, je ne le publie pas.

      3. Tiens, donc !
      Et si pour rigoler,
      afin de mettre davantage en difficultés les foza qui tentent de me lire,
      avant de poster mes textes écrits en français,
      je vérifie d’abord si les traductions en gasy qu’en donnent les robots du net sont bel et bien incompréhensibles.
      Et que je ne les poste que si ces traductions sont incompréhensibles.
      Ce serait marrant, oui !
      Mais la comprenette des foza ne vaut pas la peine que je m’impose cet effort !

    • 13 juillet à 17:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Malibuc,

      C’est simple, la même façon que l’Etat Français remboursera les dettes 600 Milliards€ produites par quoiqu’il en coûte.

  • 13 juillet à 11:19 | pisokely (#9950)

    pourquoi quand on n est pas en accord avec radoma HO, on est de suite classer opposant ? s ils n arrivent pas a s en sortir a 600 ar, pourquoi les forcer a travaillé à perte ? puis ra8 n est pas transporteur ni chauffeur a ce que je sache.. la manupulation ou magie, poudre aux yeux ne peut pas marcher devant l misere et economie à genoux, et dire que 40% des tananariviens sont riches ou bien à moindre mesure, ne sont pas en difficulté est faux.. la preuve, ils n arrivent pas à payer 1000 ar de transport... la population va se lever contre radoma..

    • 13 juillet à 15:44 | lé kopé (#10607) répond à pisokely

      Dans d’autres Pays , autres que Miami la ...vraie , le transport est gratuit pour tous les usagers , pour l’intérêt du plus grand nombre . Chez nous , le passager doit débourser tout son salaire du mois , pour des trajets limités , et avec des conditions exécrables . On se demande pourquoi , l’objectif de ceux qui ont les moyens est de quitter Madagascar , excité par Elman de Actuatana .

  • 13 juillet à 11:28 | pisokely (#9950)

    isandra tokont hijanona tsy hiteniteny foana.. asa raha mba olona misy atidoha fa tena dondrona anefa mba manana ihany matoa afaka manoratra eto... tena tsy misy fisainana na kely aza... tsy dia resaka fahaizana na diplaoma no lazaiko eto fa lozika.. na olona tsy manampahaizana aza, misy ny afaka misaina.. satrai voa janahary ny fahendrena.. tsy mila fiananarana ny fanana fahendrena... ka asa loatra asa ny mahazo an isandra.. izaho dia tsy isan ny mpanohitra.. fa hita mibaribary fa tena tsy lasa mihintsy ny mpitondra ankehitriny.. sadt dondrona no tsy ampy fahaizana,nefa mangalatra sy manaonao foana.. vola ohatrinona no azony anefa inona no zavatra mahasoa ny firenena vitany ??? ho avy anie aoriana kely ao ny mpamatsy vola ka hitaky ny volany.. dia averina aminy inona ?? tsy misy asa, tsy misy orinasa mamokatra.. ny efa misy moa dia maty satria mahantra loatra ny firenena.. 1000 ar aza tsy takatra ka teleferika 5000 ar atao inona ??

  • 13 juillet à 12:06 | kartell (#8302)

    Effrayant de constater que cette hausse, vertigineuse, de 44% du prix du carburant ne soit pas intégralement reportée sur celui du ticket de bus !…
    Mais, on comprend mieux la stratégie du pouvoir qui entend, de la sorte, reporter une partie du mécontentement sur des transporteurs, sommés de prendre en charge, une partie de la hausse dans un esprit dévoyé de mutualiser le mécontentement populaire !…
    Sauf que cette stratégie du partage de la responsabilité est une nouvelle grosse ficelle d’un pouvoir qui n’assume pas les siennes, mais qui les fuit !..
    Tout cela sera évidemment contre-productif, voir même risque d’attiser le feu qui couve entre un peuple, exsangue et un pouvoir, « cadillaqué et jetisé » qui n’entend que ses seuls intérêts : se faire réélire !..
    Le chemin emprunté est d’autant plus casse-gueule que le bilan antérieur est quasiment vide avec un futur pavé d’ornières qui se creusent et se multiplient au fur et à mesure d’un quinquennat cauchemardesque, au possible !..
    Qu’en haut-lieu, on ne puisse pas comprendre que ces hausses sont insurmontables pour la plupart renvoient le sentiment que la déconnexion du pouvoir avec la réalité de son quotidien est totale et entière !..
    Nous verrons jusqu’où cela nous mènera, mais, il est clair qu’en demandant plus que de raisonnable à un peuple en survivance notoire, cela ne peut conduire, en aucun cas, vers une stabilité, ni économique, ni politique, bien au contraire…

    • 13 juillet à 20:19 | el che (#344) répond à kartell

      @ Kartell
      Ici, on parle ici surtout des répercussions des prix sur Tana. Mais à Majunga, la hausse est plus conséquente en ville. Ainsi le ticket du bus passe de 400 à 600 ariary, le trajet simple en badjaj passe de 1000 à 1500 ariary : donc une hausse vertigineuse de 50 pour cent ! une telle hausse n‘est pas à la portée de la plupart de la population.

  • 13 juillet à 13:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Qui vont payer toutes ces hausses en fin de compte ? Ce sont les consommateurs finaux, les ménages en terme de comptabilité nationales n’est-ce pas ? Pourquoi ? Car les autres ont la possibilité de les répercuter sur leurs coût de production voire prix de revient n’est-ce pas ?
    Ce sont les les plus de 80% de la population(les pauvres et la classe moyenne) qui vont en trinquer n’est-ce pas ? Reste à sa savoir la durée de leurs survie dans ce contexte n’est-ce pas ? Cela conditionnera la suite des événements(insécurité grandissante voire explosion sociale) dans notre pays n’est-ce pas ?
    Sans remontada de notre monnaie nationale Ariary par rapport au USD et à l’EURO à très court terme, on n’est qu’au début de notre calvaire car la voie empruntée par le régime actuel ne va dans ce sens n’est-ce pas ? Aucunes mesures conséquentes pour booster les exportations ni pour réduire les importations des futilités n’est-ce pas ? Donc c’est le flou total dans tous les domaines, sans mesures d’accompagnement social (en aval) et économique(en amont) n’est-ce pas ? L’expression " Aide-toi et le ciel t’aidera " n’a pas sa raison d’être chez les hommes qui nous gouvernent n’est-ce pas ? Et le pire de tout, ils ne se sentent même pas responsables de leurs erreurs et de leurs devoirs en rejetant la faute sur autrui (national et international) n’est-ce pas ? Et ils vont attendre indéfiniment notre PAOLY national voire une solution venue d’ailleurs n’est-ce pas ? Est-ce que le peuple le suivrait aveuglement ? Sur ce à bon entendeur, je souhaite à tous le meilleur sort possible même si demain ne présage rien de bon.

  • 13 juillet à 14:08 | kartell (#8302)

  • 13 juillet à 14:18 | kartell (#8302)

    Dans la rubrique : « on a toujours besoin d’un plus grand que soi » !…
    https://actu.orange.mg/fazsoi-le-champlain-ravitaille-un-batiment-de-la-marine-malagasy/

  • 13 juillet à 17:18 | MALIBUC (#9345)

    Le pouvoir a PEUR !

    Le Ministre de l’Intérieur appelle les représentants de l’état à veiller à l’ordre public dans le contexte de la hausse des prix du carburant.
    "Des gens pourraient être amenés à manifester ou autre....etc.." dit Justin Tokely, ministre !
    La peur d’un soulèvement anime Mr HO au point qu’il fait dans son froc

  • 13 juillet à 18:00 | Isandra (#7070)

    "COMMERCE - Plus de 3.000 tonnes de vanille exportés en 2021-2022 pour une valeur de plus de 770 millions de dollars

    Antananarivo, 13 Juillet, 13h18 - Une exportation record de vanille pour Madagascar depuis 2019. Selon les chiffres publiés par le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation, plus de 3.000 tonnes de vanille, plus exactement 3.183.114 kg, ont quitté la Grande île durant la campagne 2021-2022. Ce qui a rapporté 770.602.945 dollars.
    ⭕Un tableau détaillé comprenant la liste des exportateurs et la quantité des produits qu’ils ont exportés est disponible sur la page Facebook du ministère du Commerce. Sur les 103 exportateurs affichés sur ce tableau, 90 d’entre eux sont responsables de ces 3.183 tonnes de vanille exportés.
    ⭕La gousse de vanille reste la matière la plus prisée selon toujours le MICC. Celle-ci a rapporté plus de 738 millions de dollars pour 2.954 tonnes. Les extraits de vanille, l’oléorésine, la poudre, les graines, la pâte à vanille, la poudre épuisée, les graines épuisées et les drêches de vanille n’ont rapporté que 6,655 millions de dollars, soit 3,03% de la valeur des exportations.
    ⭕Cette année, la date de la clôture de l’exportation a été prolongée d’un mois, jusqu’en fin Juin. Fin Mai, à la date initialement prescrite pour la fin de campagne, plus de 1.000 tonnes de vanille ont encore été recensés auprès des exportateurs."2424.mg

    C’est pourquoi, je vous ai dit, la main de maître va faire encore de miracle.

    • 13 juillet à 18:40 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Ho - ho - ho !
      La besileo foza femelle couillue isandra écrit : "La main de maître va encore faire de miracle".

      "La main de son maître à elle", certainement !
      Une main sans pareille quand il s’agit de réduire plus de 20 millions de Gasy à cet état de miséreux très sévère connu du monde entier.
      Mais misère très sévère non reconnue par les foza, évidemment !

      Donc de "miracle" : ’faut voir s’il ne s’agit pas plutôt de miracle dans le mauvais sens !

    • 13 juillet à 18:48 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      PEUT-ON CROIRE À UN DES DISCIPLES DE MR HO ?

      Madagascar a exporté 2.050 tonnes de vanille jusqu’au 23 mai 2021. Lors des deux dernières campagne, les exportations étaient de 1.447 tonnes et de 1.780 tonnes. La vanille est le second pourvoyeur de devises à Madagascar, après le nickel

      La vanille de Madagascar ne s’écoule pas facilement sur le marché comme avant, malgré sa qualité mondialement reconnue. Au niveau local, les producteurs se plaignent du refus des collecteurs d’acheter à 50.000 ariary le kilo. Le prix de référence fixé par l’Etat aux producteurs est pourtant à 75.000 ariary un kilo de vanille verte. Dans certaines communes, ce prix serait descendu à 20.000 ariary entraînant ainsi un manque à gagner important pour les producteurs.

      Des paysans producteurs contestent par ailleurs le prix FOB (frais de transport exclus) du kilo qui est fixé à 250 dollars, un prix imposé par le ministère de l’Industrie pour la campagne d’exportation 2021-2022. Cela constitue un frein à la recherche et à l’expansion, argumentent les paysans producteurs. « Cette disposition prise par l’Etat réduit le nombre d’opérateurs qui achètent la vanille et profite aux quelques opérateurs privilégiés qui négocient les prix auprès des paysans au plus bas », expliquent-ils. A cela s’ajoute l’octroi d’agréments à une poignée d’exportateurs dont la liste devrait être publiée ce lundi 20 septembre.

      Les tensions montent au niveau des communautés de producteurs d’où la réaction de certaines organisations de la société civile dans les régions productrices qui dénoncent la situation.
      Cette annonce est encore une fois, vu le contexte actuel, est une stratégie pour calmer les mécontents mais sur le terrain la réalité en est autre.

  • 13 juillet à 18:06 | Isandra (#7070)

    HARARY INDRAY IZAO NY KIBON’NY MPAMASOKA SY MPANOHITRA :

    "Feed the Future” Madagascar : 2,76 miliara dolara no nampanantenain’ny filoha Amerikana Joe Biden
    ▶️Ho isan’ireo firenena valo vaovao hisitraka ny fanampiana “Feed the Future” ka hahazo vola mitentina 2,76 miliara dolara fanampiny mba hanamafisana ny fanjariantsakafo i Madagasikara araka ny fanambarana nataon’ny Ny Filohan’i Etazonia Joe Biden, nandritra ny Fihaonamben’ny Filohan’ny Firenen-dehibe na G7 ny 26 hatramin’ny28 jona farany teo tany Alemana.
    ▶️Etsy ankilany ihany koa, ny Sampandraharaha Amerikana misahana ny Fampandrosoana Iraisam-pirenena na USAID, dia nanendry an’i Madagasikara ho anisan’ny firenena hotohanana manokana amin’ny lafin’ny “Fahaiza-miatrika” na “Résilience”. Natao izany mba hanampiana ny firenena – indrindra any amin’ny faritra atsimon’ny Nosy – hahay hiatrika amin’ny fomba mahomby kokoa ireo mety ho korontana, ahiahy sy adin-tsaina hateraky ny fikorontanan’ny toetrandro."

    • 13 juillet à 18:36 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      PAR AMOUR OU PAR PITIÉ ?

      Les États-Unis aident toujours les pays en difficulté comme ils ont fait en Éthiopie dans les années 90.
      Les Etats-Unis portent un intérêt croissant à l’Ethiopie à l’époque et les séjours réguliers à Addis-Abéba de hautes personnalités US montraient les importantes conversations qu’ont eues ces personnalités américaines avec l’empereur d’Ethiopie de l’époque. L’Éthiopie était en proie de la famine comme Madagascar actuellement et avec des membres de son gouvernement ces rencontres vont se traduire dans la pratique par l’octroi à l’Ethiopie d’une nouvelle aide américaine, économique technique et militaire assez considérable.
      L’Éthiopie s’en sort pas mal aujourd’hui c’est à dire à plus de 30 ans après. Donc avec ces aides il n’y a aucun exploit à chanter. C’est à l’image d’un mendiant au bord de la rue et qui reçoit 1 euro d’un milliardaire qui passait par là.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS