Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 décembre 2018
Antananarivo | 04h49
 

Société

Andranomanelatra

La ferme de la société Tiko Triple A enfin accessible

samedi 10 mars | Ny Aina Rahaga

La société Tiko Triple A a enfin pu ré-accéder à sa ferme. Les employés de la société ont été autorisés à accéder au site afin de nourrir et ravitailler les animaux. La mort d’un bétail au sein de la ferme de la société Tiko Triple A, se trouvant dans l’enceinte de l’usine, avait suscité une vague de protestation. L’animal était mort de faim car l’accès au site avait été formellement interdit après la fermeture de l’usine. Aucun approvisionnement en nourriture et en eau des bêtes ne pouvait donc se faire. Tiko Triple A avait porté l’affaire en référé au cours de la semaine et après un report pour la journée d’hier à Antsirabe, l’accès à la ferme a été finalement autorisé, une petite victoire pour la société.

Avant cette décision de réouverture de la ferme, les interventions et les interpellations étaient nombreuses. L’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar avait même posté sur le réseau social Facebook qu’il suive de près cette affaire. « L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique a suivi de près la situation auprès de la Société AAA à Andranomanelatra, et fait appel au Préfet du Vakinakaratra et au Tribunal d’Antsirabe à trouver une solution immédiate pour mettre fin au déni d’accès du bétail à la nourriture et à l’eau, leur causant ainsi une misère et un mal injustifiés. Le bétail n’a aucun rôle à jouer dans le litige autour de la clôture de AAA. Il est inadmissible que la vie de ces animaux sans défense soit mise en danger pour cela. La perte de ces ressources en produits laitiers et alimentaires dans un endroit où on en a grandement besoin est au-delà de l’entendement », avait déclaré l’ambassade américaine.

66 commentaires

Vos commentaires

  • 10 mars à 09:10 | poiuyt (#584)

    Resy rajao tà iny fa zéro indray tà iny tantara iny. Akorinao zay ?

    Izao dia dorana indray ny preuve de corruption tà concours administratif (concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature). Tsy azo dorana angamba razay claudique.

    Fitondrana infâme.
    Izao hono, rehefa nisolo jao ny joely dia avadika joely indray ny jao, dia ho soloina jao ny joely dans 5 ans, dia ho soloina joely ny jao dans 10 ans.
    Ny lamba ndra gasy à izany miha mavo sy rigide hatrany, zary lasa linceuil an-koditra. Mba efa tsy mividy lamba mena aloha, mba ny formole sisa.

    • 10 mars à 09:30 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      mahagaga ny tsy ahatakarana an’ilay fanotaniana hoe : « IZA NO mi ORGANISER an’izany. IZA ? » fa dia variana mamerina ny teny « ra8, rajao, rajoely » , toy ny tsy misaina. Mbola ho ela.

    • 10 mars à 10:24 | Isandra (#7070) répond à poiuyt

      Poyut,..

       « Resy rajao tà iny fa zéro indray tà iny tantara iny. Akorinao zay ? »

      Le taim-bava hoatran’izao ny zanany toy izao no mahavoa an’i Dada8, rehefa avela kely dia midingin-drambo.

      Aiza no tsy hampiriatin’ny sasany !

    • 12 mars à 20:00 | negusti (#1339) répond à poiuyt

      Au moins là c’est clair, Isandra n’est pas sensible aux valeurs humaines et universelles de la protection des animaux contre la maltraitance et la souffrance.

      Cela ne m’étonne pas trop car pour eux mêmes les êtres humains,ses propres compatriotes, ils en font des sacrifices (mila sorona izahay hoy zareo) pour valider un coup d’état.

      Puis elle donne des leçons d’ingérence concernant l’intervention de l’ambassadeur américain qui adhère aux valeurs humaines pour la protection des animaux et contre la souffrance de tout être vivant. Même en Suisse on n’a plus le droit de faire bouillir des homards vivants d’après une actualité récente.

      Mais parlons d’ingérence, la vraie ingérence c’est quand un DJ,un cancre qui n’a pas obtenu son Bac, qui a la double nationalité, celle du pays colonisé, et du colonisateur, est appuyé par l’ancien pays colonisateur pour faire un coup d’Etat à son ancien pays dominé.

      Puis en 2018 se retrouve à nouveau appuyé par ce même pays colonisateur pour être candidat pour la présidentielle, ça c’est de la vraie ingérence qu’on ne voit nulle part au monde, un vrai foutage de gueule pour tous les malgaches ,pour tous ceux qui se sont battu pour l’indépendance.

      Et ça se traduit par des contrats en tout genre comme l’achat de AIRBUS,le pétrole,les îles éparses ,les projets IEM etc.

      Ce groupuscule d’individus ne vivent même pas à Madagascar, genre Isandra, un raté collé devant son écran pour faire de la propagande en France.Et le pire c’est que des gens qui ne réfléchissent pas trop se laissent berner par ce genre de mafia qui n’a jamais apporté rien de bon pour Madagascar.

  • 10 mars à 09:34 | Gérard (#7761)

    Mouais....
    on est content, pour tout le monde, pour les vaches, pour le propriétaire de tiko , pour des gouvernants qui cessent ainsi de se ridiculiser

    mais après 60 ans « d’indépendance » on aurait aimé que le retour à la raison ne soit pas du à l’intervention de cowboys qui après avoir exterminés tant d’humains de tous ages, du Vietnam à l’Irak , se découvrent une sensibilité quasi enfantine !

    https://www.facebook.com/usembassy.madagascar/photos/a.154186857945715.30962.126866674011067/1874223715942012/?type=3&theater

    • 10 mars à 09:59 | poiuyt (#584) répond à Gérard

      On peut douter que, malgré son ancrage à MT, Gérard soit gasy de lettre, en plus de l’ (gasy) être du cœur. Toutefois, l’absence évidente d’un « ne » modifie radicalement le sens présumé du message. Il y a aussi « dù » , « exterminés » , « âges ». Passons par ce que qui n’en fait aps ? Ici « pas » Hi.

      .U.S. Embassy Madagascar
      J’aime cette Page · 18 h ·

      Ny Masoivoho Amerikana dia manaraka akaiky ny zava-mitranga ao amin’ny orinasa AAA ao Andranomanelatra ary miantso ny Préfet ao Vakinankaratra sy ny Fitsarana ao Antsirabe hitady vahaolana amin’ny tsy fahafahan’ireo omby misakafo sy misotro rano ka mahatonga azy ireo hiaritra hirifiry amin’ny tsy antony. Tsy misy tokony haha-tafiditra an’ireo omby ireo amin’ny fifanolanana manodidina ny fanakatonana ny orinasa AAA. Tsy azo ekena noho izany ny fanaovana sorona ny ain’ny biby izay tsy afa-miaro tena akory manoloana izay mitranga aminy. Sarotra eritreretina ankoatra izay ny fanimbana fotsiny ireo biby fiompy izay loharanon-tsakafo sy ronono aty amina faritra tena mila izany.

    • 10 mars à 11:26 | benantsa (#10178) répond à Gérard

      Que l’ambassadeur des USA se soit exprimé, c’est très bien ainsi. Tout le monde aura compris, enfin presque tout le monde, que derrière cette apparente sensiblerie il y a un message fort qui dépasse la mort d’une vache, évidemment !
      Par ailleurs si les Etats ayant commis des erreurs, ou même des atrocités, ne pouvaient plus s’exprimer, la diplomatie n’existerait plus depuis bien longtemps et le dialogue entre les nations serait oublié depuis des lustres. De « petits » rappels à la la raison sont souvent salutaires, d’où qu’ils viennent...
      Enfin, l’usage du « on » est ici tout à fait déplacé. Heureusement nous avons échappé à l’usage du « nous » majestatif...

      Merci pour l’intervention de SEM Robert T. Yamate !

    • 10 mars à 11:27 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      @pouit
      ne doutez plus ! je suis un étranger, nul en orthographe, qui aime son pays d’adoption et une épouse Malgache qui , bien plus lettrée que lui, corrige souvent ses fôtes de Français
      bonne journée

    • 10 mars à 11:45 | saricine (#2893) répond à Gérard

      Bonjour

      Gerard

      Oui, Normalement. Et pour les personnes normales, une reaction normale serait survenue après ce « massacre de 🐄 « 

      Le cowboy , ne fait à mon sens que son devoir premier de citoyen, en plus de la diplomatie. Comme d’habitude, sans hypocrisie et sans atermoiement. Peut-être que les autres ont fait aussi mais invisibles, et traité de surnois parfois, voyez-vous ?

      Et dans cette même ordre d’idées, le jugement des citoyens lambda (comme moi), se base sur ce mode de fonction qui est direct et compréhensible pour le commun des mortels. D’où la difficulté d’instaurer un mode de coopération franche et pérenne avec l’exterieur. Alors que cette coopération est vitale et obligatoire.
      La diplomatie malgaches n’arrivait pas à optimiser les avantages des relations internationales.

      A l’intérieur, l’accaparement du pouvoir trahit la confiance envers la population d’où l’inexistence de la connexion État-Peuple= frein au développement.
      Voilà pourquoi !

    • 10 mars à 12:04 | poiuyt (#584) répond à Gérard

      # 10 mars à 11:27 | Gérard (#7761) répond à Gérard

      @pouit
      ne doutez plus ! je suis un étranger, nul en orthographe, qui aime son pays d’adoption et une épouse Malgache qui , bien plus lettrée que lui, corrige souvent ses fôtes de Français
      bonne journée

      Salut Gérard.
      Honni soit celui qui pense que vous êtes un étranger, de quelque côté de l’océan que vous soyez. Le mal est que vous vous étrangez vous-même. Etre ou ne pas être ? : Soyons. Chacun y trouvera un compte.

  • 10 mars à 09:44 | rayyol (#110)

    La ministre de l injustice fait bruler les preuves dans le cas des examen falsifier
    La plus pourrie d entre les pourrîtes cette bonne femme est vraiment un monstre qui se permet tout Enlever les sceller du Bianco
    Et Hery qui laisse faire cette mégère Tous pourrit jusqu a los
    Vite que cette engeance débarrasse le plancher

  • 10 mars à 11:39 | Jipo (#4988)

    Bonjour 🐄
    la « FAIM » de ce calvaire se termine , ( ça a du souffler dans les chaumières ) ce n’ est pas tant la nourriture, car un humain comme animal peut tenir quasiment UN MOIS , sans manger, mais la torture de boire quand on sait que nous sommes en majorité constitué de molécules d’ eau , priver d ’eau une entité vivante, relève de la pire des tortures, quand on sait que les Chinois ont envahi le Tibet pour l’ eau , que certains dépensent des fortunes pour aller sur Mars voir plus loin pour y trouver des traces d’ eau !
    Meme les talibans, voir Daesh ne jouent pas avec l’ eau, mais les initiateurs des scellées : si !!!
    Que font des vaches si ce n’ est que produire du lait,, & qui consomme du lait ???
    & pour des querelles d’ ego de tres petit ego vous posez des scellés , allez les poser dans les parcs de BDR vos scellés et enlevez les de votre cellule grise ou ce qui vous permet de prétendre : penser !
    A quand l’ inauguration de la réouverture de l’ usine ; Honoris causa de la pitié ?
    & ça se réfugie derrière la loi pour commettre de tels actes : au trou & privés d’ eau bande de kons !

    • 10 mars à 11:41 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      De rajouter : scellés sur tous les comptes en banques des membres de ce gouvernement avec dépouillement immédiat des comptes !

  • 10 mars à 12:31 | kartell (#8302)

    Il faut sauver la vache Tiko, même nos amis américains se sont émus du sort de ces pauvres bêtes devenues des otages, non consentantes, d’un duel fratricide entre coquin et canaille !….
    Le minimum syndical semble avoir été fait, mais, devions-nous en arriver à de telles extrémités en sachant qu’une seule bête constitue, une petite fortune dans le monde paysan ?, mais, pour le marigot élitiste, l’important est ailleurs !…
    Le bon sens, voir, les pressions exercées de toutes parts ont fini par payer en incitant ce microcosme politique a donné une image plus respectable de lui-même, grand expert en crocs-en-jambe et entourloupettes !….
    il est significatif de constater que dans un pays où l’on meurt de faim, on puisse, sciemment, faire crever des vaches pour une simple question de rivalités et d’égos, dans un mélange, tristounet, de vendetta et de vengeance !…
    Nous sommes, bien loin, de cette réconciliation nationale, vieux souvenir d’une époque où le faire-semblant était au zénith de la forfanterie car, aujourd’hui, les temps ont changé : il faut dézinguer la concurrence, coûte que coûte !…..
    Tirer sur une ambulance comme semble y prendre un malin plaisir le pouvoir dans une rixe administrative de has-been, semble profiter au troisième larron, qui, lui, engrange, en expert, l’adhésion populiste !….
    Car, dans toute situation conflictuelle, il y a toujours un petit malin pour piquer la place aux deux querelleurs, occupés, c’est à quoi, nous assistons, aujourd’hui !….
    Mais, ne nous emballons pas, trop vite !, cet épisode marque que le début d’une période où chacun essayera de tirer profit des casseroles de l’autre, l’inconvénient majeur, étant, qu’il y en a toute une batterie, avis aux amateurs de cuisine, tord-boyaux, tandis que beaucoup rêveraient de changer de crémerie, mais, sans vache Tiko !…..

    • 10 mars à 13:00 | saricine (#2893) répond à kartell

      « 
      « Mais, ne nous emballons pas, trop vite !, cet épisode marque que le début d’une période où chacun essayera de tirer profit des casseroles de l’autre, l’inconvénient majeur, étant, qu’il y en a toute une batterie, avis aux amateurs de cuisine, tord-boyaux, tandis que beaucoup rêveraient de changer de crémerie, mais, sans vache Tiko !….. » »

      Kartell ?

      Voulez-vous parlez du NiNi bis ?

      La question est que : est-ce que les malgaches vont accepter ce foutage de gueule (à chacun ses interprétations) interminable ?

    • 10 mars à 13:00 | saricine (#2893) répond à kartell

      « 
      « Mais, ne nous emballons pas, trop vite !, cet épisode marque que le début d’une période où chacun essayera de tirer profit des casseroles de l’autre, l’inconvénient majeur, étant, qu’il y en a toute une batterie, avis aux amateurs de cuisine, tord-boyaux, tandis que beaucoup rêveraient de changer de crémerie, mais, sans vache Tiko !….. » »

      Kartell ?

      Voulez-vous parlez du NiNi bis ?

      La question est que : est-ce que les malgaches vont accepter ce foutage de gueule (à chacun ses interprétations) interminable ?

    • 10 mars à 13:54 | kartell (#8302) répond à kartell

      @saricine

      L’impasse est totale et durable, la preuve est que nous vivons, cela, depuis un demi-siècle, avec constat d’huissier !….
      Nous ne vivons pas un changement, mais, une poursuite de ce que nous connaissons, déjà, et trop !….
      Chacun connaît l’enthousiasme des foules à adorer leurs champions mais il sera de courte durée…
      Notre profonde addiction au copier/coller est surtout valable pour notre avenir et notre destin politiques….
      Notre profonde insularité est à repenser, au lieu d’être glorifiée, lors des meetings, c’est un lourd handicap pour lequel, nous n’avons de solution, sauf celle de l’ignorer avec les conséquences que nous subissons, tous ou presque !…..

  • 10 mars à 13:17 | Isandra (#7070)

    Cette déclaration d’ingérence manifeste ne semble choquer personne.

    Si c’etait la France qui se mêle dans les affaires interne de Malagasy autant que les Stats font ainsi, surtout, si elles étaient concernant Andry, les langues de ZD auraient crié au grand scandale, traité Andry de tous les noms( marionnette, Rasanjy, etc ) de la France, etc.

    Mais, comme cette affaire concernant Ravalo, tout est permis pour sauver ce soldat pour eux, l’ingérence est tolérable. Et il est defendu de se poser la question qui sont derrière Ravalo,...

    • 10 mars à 13:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      De toutes façons, nous n’avons pas plusieurs choix, il fait choisir entre l’imperialisme et le néocolonialisme,...

    • 10 mars à 13:37 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Avez-vous réellement un choix ?
      Entre deux eunuques et un troisième qui ne l’ est pas , est-ce un choix , à moins que vous soyez pour : le mariage pour tous vita gasy, « charismatik-ment » votre ...

    • 10 mars à 13:37 | poiuyt (#584) répond à Isandra

      Vous êtes indubitablement une enfant ; vous en avez de la chance ; ou alors vous avez à votre proximité, vous ou quelque personne, qui se croit avoir JADIS été empêché de s’enrichir par Ra8. Vous avez entendu parler de tutelle pour Mada à cause d’incapables ou de malfaisants gouvernants ? Hé ben dans ces cas, ILS se donnent un droit d’ingérence. Et c’est tant mieux.

      Si un jour, la famille du joely se faisait kidnapper par les karanes, et que jao se tait d’impuissance comme pour la peste, irresponsable, hé ben ILS s’ingérent dans votre bouche. Et c’est tant mieux.

    • 10 mars à 15:32 | Beandroy (#3943) répond à Isandra

      Bonjour Isandra.
      Je comprends ton état d’âme camarade et tu as même raison, à mon avis, sur la forme en invoquant la non-ingérence.

      Mais le principe de la non -ingérence ne devrait pas non plus servir à protéger l’abus de souveraineté dont ce régime HVM fait preuve dans ce litige (et aussi dans plusieurs domaines d’ailleurs). La vie de ces bêtes est en jeu et il convient de les sauver camarade.

      Et tout bien considéré, sur le fond, l’Ambassade US ne s’est pas ingérée ; elle a juste exercé son influence discrétionnaire.

      Mais il est vrai que ton problème n’est pas principalement cette notion de non-ingérence car visiblement tu veux dénoncer l’hypocrisie des opposants à notre « charismatique » ; n’est-ce pas !

    • 10 mars à 20:04 | benantsa (#10178) répond à Isandra

      Face à un Etat de non-droit, l’ingérence est un devoir que doivent exercer les autres Etats...
      Ceci étant dit, ici, il ne s’agissait nullement d’ingérence mais bien d’une intervention pleine de bon sens face à un Etat en complète déliquescence !

    • 11 mars à 13:09 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ benantsa
      L’ingérence a toujours servi de prétextes fallacieux aux nombreuses dérives étatiques, c’est une vieille technique qui a fait ses preuves en ayant un bel avenir …..
      Sauf qu’elle n’est recevable qu’en cas express, d’état de droit, or, nous sommes très loin de cette perspective qui semble s’éloigner à grands pas !…
      Son utilisation fréquente dévoile une fragilité du pouvoir, qui poussé dans ses retranchements, et surtout, dans ses innombrables contradictions, utilise son dernier recours, le chiffon mité de l’ingérence, qui , lui, ne nécessite pas de s’expliquer surtout lorsqu’on est à court d’arguments avec un état des lieux, accusateur !…
      Le discours du pouvoir est simpliste,« nous laisser faire, nous laisser dire et nous laisser tranquille ! », même si le recours aux aides est quémandé, il est, hors de question, de se voir imposer des règles qui de toute manière, ne seront jamais respectées !…
      En jouant sur la corde sensible d’un patriotisme éculé, le pouvoir sait d’avance qu’il aura l’adhésion d’une majorité, tout en se gardant bien d’avouer les raisons qui ont entrainé cette ingérence, plus arbitrale que réellement inquisitrice !…
      La volonté, feinte, du resté entre soi permet ainsi à la gabegie du pouvoir de perdurer tout en faisant semblant de défendre une intégrité nationale qui n’a plus cours, depuis longtemps, surtout, après le pied mis, dans la porte entrouverte du pouvoir, par les intérêts chinois, mais, pas qu’eux !….

    • 15 mars à 16:38 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Isandra

      ceux qui ont plus que deux neurones connectés ont toujours le choix de leur destin
      Exemples : Ethiopie, Rwanda, Viet-Nam (liste non-exhaustive)
      Contre-exemples : Andry, Hery, Hajo et compagnie

  • 10 mars à 16:34 | saricine (#2893)

    En cas de kidnapping : je suis français, mais en cas de trafic de drogue, je suis malgache.

    Sur la GDI :

    Ile Maurice : Le Malgache Akbarally écope de 35 ans de prison

    Publié le 10 mars 2018

    Le ressortissant malgache Yannick Mohamad Akbarally, âgé de 33 ans et arrêté le 22 février 2014 dans un pensionnat à Plaine-Verte, soit le lendemain de son arrivée à Maurice en provenance de Madagascar, a écopé de 35 ans de prison pour trafic de drogue devant les Assises. Il devra aussi s’acquitter d’une amende de Rs 100 000.
    Yannick Akbarally avait été arrêté à l’aéroport de Plaisance le 21 février 2014, en provenance de Madagascar à bord du vol MK 289. Les images des caméras CCTV démontraient qu’il avait laissé une valise dans l’enceinte de l’aéroport avant de s’en aller.
    Lors de la fouille de la valise par des officiers de la douane et de l’ADSU, 2 kg d’héroïne, estimés à environ Rs 30 M, avaient été découverts. Le même jour, la police a pu le retracer dans un pensionnat à Plaine-Verte. Pour sa défense, Yannick Akbarally avait indiqué avoir rencontré une femme à l’aéroport de Tananarive avant son départ pour Maurice. La jeune femme lui aurait alors demandé de transporter ce sac et de le remettre à un douanier du nom de Vicky à Maurice.
    La juge l’avait trouvé coupable de son méfait la semaine dernière, concluant que le jeune homme devait savoir que ce sac contenait de la drogue s’il l’avait délibérément laissé au comptoir de l’aéroport. La juge a aussi trouvé que le ressortissant malgache voulait cacher sa destination une fois à Maurice. Le jeune homme avait mentionné dans sa carte d’embarquement qu’il séjournerait dans un hôtel alors qu’il s’est finalement rendu dans un pensionnat.
    Ainsi pour trafic de drogue, Yannick Akbarally devra purger 35 ans de prison et s’acquitter d’une amende de Rs 100 000. Il a déjà passé 1 441 jours en détention préventive après son arrestation. Lors du procès, il était défendu par Me Hamid Jagoo alors que la poursuite était représentée par Me Abdool Raheem Tajooden, Jade Chiouk Lan Ngan Chai King et Nitisha Seebaluck.

    Fin de citations

  • 10 mars à 16:48 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    Cela reste à prouver, d’ autre part depuis quand fabrique-t-on de l’ Héroïne à Madagascar ?
    Il y a anguille sous roche, de plus Akbaraly, n’ a pas besoin de transporter ce genre de denrée pour arrondir ses fins de mois, croire qu’ il est kon à ce point relève d’ une naïveté sans égal .
    Comme l’ affaire Claudine, une demande d’ extradition doit etre lancée par les autorités concernées, qu’ en est-il ?
    Vous qui n’ aimez pas les HS, quel rapport avec les 3 A de Tiko si non la couleur ?

    • 10 mars à 17:23 | poiuyt (#584) répond à KARIBO

      Il est encore prouvé qu’on n’en a jamais assez. On apprend donc que les karanes, (bien-sûr un grain de sel salit tout le citerne), font du trafic d’héroïne aussi à Madagascar. Le prochain gouvernement patriote devra créer du cynophile aussi ; ce ne sont pas les vassaux qui le feront.

    • 10 mars à 18:02 | KARIBO (#7602) répond à KARIBO

      Croyez-vous un instant que l’ on puisse laisser une valise avec 2kgs d’ héroïne dedans ?
      Connaissant la valeur de cette dernière, en général ce sont des hommes en armes qui récupèrent le colis, et gare à celui qui le transporte s’ il manque quelque chose, cette histoire à dormir debout ne peut qu’ etre crédible dans le microcosme local, pour le reste, je n’ y investirais pas un kopeck .
      L’ art de l’ embrouille, & des coups foireux de ce régime ne sont plus à démontrer, il est plus que temps de dégager tous ces parasites .
      Je sais les karanes, négociants hors pairs, ils n’ ont pas besoin de ça pour gagner de l’ argent ou s’ enrichir, je ne crois pas à cette histoire , qui ne sert qu’ à faire diversion et exacerber la karanophobie , pendant ce temps les trafiquants du terroirs continuent leurs magouilles .

    • 10 mars à 20:10 | poiuyt (#584) répond à KARIBO

      S’agissant de karanophobie, (merci académique), il suffit de compter leur nombre dans la rue. Ils ne sont pas tous riches à enlever. Ils se terrent. Ils ont peur du gasy. Et puis daigner observer la mine du karane au contact. Faites ce test plusieurs fois : La haine est réciproque.

      Les gasy vassaux leur ont permis d’avoir un/des aéroport privé à Mada. Que ne font ils pas pareil à Maurice/Réunion : il n’y aurait pas eu d’abandon de colis. Imaginons les trafics via leurs aéroports à Mada.

      Vassal = gasy. NonS, ce n’est pas le jao qui dirige Madagascar.

  • 10 mars à 19:43 | saricine (#2893)

    Karibo

    Je m’en fiche complètement , si c’est un karana ou pas, ce qui me gêne c’est que l’état malgache qui reste amorphe et ne prend aucune précaution, qui ne met pas de mesure de prévention contre ce fléau.

    Peut-être qu’il attend les aides (mangataka re) de ses homologues du metropole, et hop le fitokanana zava-bita

    Après sur la question nationalité, c’est une réalité que vous ne pouvez pas nier ! Il y a responsabilité partagée

  • 10 mars à 19:57 | saricine (#2893)

    Karibo

    Je m’en fiche complètement , si c’est un karana ou pas, ce qui me gêne c’est que l’état malgache qui reste amorphe et ne prend aucune précaution, qui ne met pas de mesure de prévention contre ce fléau.

    Peut-être qu’il attend les aides (mangataka re) de ses homologues du metropole, et hop le fitokanana zava-bita

    Après sur la question nationalité, c’est une réalité que vous ne pouvez pas nier ! Il y a responsabilité partagée

  • 10 mars à 20:29 | KARIBO (#7602)

    Méfiez-Vous le parkinson vous guette .
    Que les Malgaches restent « amorphes » devant les dérives de ce qui vous « gène », ne vous « gêne » pas ?
    D’ accepter cette misère, incompétence, corruption , misère ne vous « gêne » pas ?, ne serait-ce pas dans vos « gènes » ?
    Quant à la nationalité , osez utilisez le mot, car il s’ agit bien de ça : « race » et pourtant ils sont Malgaches comme vous, depuis plusieurs générations , ça change quoi , comparativement quand vos dirigeants, qui ne sont pas Karanes, détournent des millions sous vos yeux, volent, exproprient , dilapident le patrimoine national, l’ héritage que vous ont laissé les ancêtres pour les générations futures, là ça ne vous « gêne » pas ?
    Cela a un nom ; 2 poids 2 mesures, une sélectivité bien partiale, caractéristique de beaucoup de vos compatriotes, et qui ne vous « gêne » pas !
    Je vais vous dire ce qui est « gênant », c’ est cette mentalité, ce mangataka, cette irresponsabilité et immaturité généralisées, c ’est ça qui est « gênant », ce refus de grandir, de marcher sur vos pieds, sans béquilles, sans accuser les voisins de votre incurie, c ’est tout cela qui est « gênant », plus que d’ accuser un karane qui n’ a que faire de transporter une valise soit disant pleine d’ Héroïne, il faut des champs de pavots pour cela, à ma connaissance, ce n’ est pas la culture la plus développée au Pays , pas plus que la spécialité des karanes, quand bien meme, en faire une généralité, profiter de son origine pour accuser tous les karanes de trafiquants, dans le même état d’ esprit que dire des Malgaches, sont-ils tous comme vos dirigeants ?
    Les Malgaches sont-ils tous comme les douaniers, les trafiquant de BDR, les kidnappeurs ?
    Vous vous rendrez vite compte que c ’est complètement ridicule , et que ça ne tient pas la route, même pas la piste ;
    Quand vous ne cherchez pas la responsabilité ailleurs, un bouc émissaire, vous cherchez à la partager, mais il n’ y a rien à partager, votre irresponsabilité est entièrement votre, tant que vous chercherez ailleurs pour vous en débarrasser, elle vous collera à la peau comme votre ADN et gènes , c ’est à partir de là qu’ il faut commencer, nulle part ailleurs, c ’est ce que vous refusez d’ intégrer depuis plusieurs générations, et qui explique en partie la situation dans laquelle vous êtes .
    Je sais que vous allez ruer dans les brancards, mais voyez-vous la différence entre nous, c ’est que vous êtes à l’ intérieur de l’ aquarium et que je suis à l’ extérieur , notre vision ne peut être convergente .
    Bonne continuation & surtout ne lâchez rien !

    • 10 mars à 20:44 | saricine (#2893) répond à KARIBO

      Oh oh
      Du calme karibo, je ne sais pas si vous êtes conscient de ce que vous dites : parkinson ça ne se dit pas comme ça, surtout si on ne connaît pas avec qui on discutait.

      Je parle du(des) tenants du pouvoir, je suis carré à ce que je parle, pour ne pas depasser le domaine. Donc c’est pour ça que je me suis permis de parlé de la responsabilité de ceux qui sont au pouvoir. Et tout le monde ici (plus de 90%) ne vont pas dire le contraire.

      Et parce que vous m’avez tendu la perche 😎, bon bah.

      Je n’ai qu’une seule phrase à vous répondre : avouez, les karana(je ne sais pas si vous faites parti de ce groupe) ne savent (ou evitent, ou ne veulent, ....) pas s’intégrer ou s’assimiler à la société malgache. C’est tout.

      Je vais anticiper à votre réplique : la photographie évolue, ça sert à rien de répéter les mêmes rengaines. On le sait. Bon courage et bon week-end.

    • 11 mars à 11:15 | poiuyt (#584) répond à KARIBO

      Est-ce qu’il y cause et effet ?

      Avant le coup d’état perpétré essentiellement par le karane, K, dont joël n’est (toujours) que l’outil, Il existait une civilisation gasy : il y avait de la dignité, de la fierté, de la joie, du respect des ainés, de la religion pondérée, de l’importance de la scolarité comme ascenseur social et comme vecteur de sagesse. Il y avait certes de l’insécurité. La propriété agraire était sûre et stable. Les lamba (tissu de chemise) n’étaient déjà certes pas très souples, mais on sentait que les choses évoluaient en mieux pour eux, surtout à Tana. Les bénéfices des entrepreneurs gasy étaient essentiellement ré investis à Mada.

      Le coup d’état a enseigné au citoyen que pour avoir une situation, il suffit, sans compter, de voler, de tuer, d’usurper. Les immaturités du président transitoire étaient notoires, sensibles et multiples, mais c’était l’homme de k. A l’ONU, à l’OUA, cela faisait sourire d’entendre « homme sans qualité » à propos du joël.

      Aujourd’hui, le k a placé ses gasy ; des vassaux qui snobent le peuple, qui se torchent avec. Les terres de Tana sont en danger. Le jeu du k : créer des conditions sociales de précarité, où pour vivre décemment, les gasy se sentent obligés de vendre. Le k n’a plus qu’à attendre, il n’y perd rien. Il n’y a plus de lois ; sinon celles du k, et de son enveloppe. Du temps de la colonisation, les richesse étaient drainées par les bateaux ; aujourd’hui, c’est à partir d’aéroport privé, sans douane. Les insécurités sont ambiantes, jusque dans le taxi au centre de la ville, au grand jour. Plus le k s’enrichit, plus les lamba se raidissent de crasse chaque jour. Tant il est vrai : rien ne se crée, rien ne se perd, tout est là, passé dans la poche du k ! Les bénéfices du k sont « sauvés » à l’extérieur, (oui il a peur), il n’y a pas de ré investissement. Même le gasy entrepreneur s’est mis à « sauver » ses bénéfices.

      Aujourd’hui, il n’y a pas du tout d’espoir à Mada. Aucun. L’espoir du gasy ne peut pas venir du k. Et c’est K le chef du status. L’amorphe père de famille doit se bouger, mais il semble avoir été castré à vie.

      Le k se dissocie volontairement du gasy. Le K n’est pas gasy. Il le sait. demadez-le lui. Il a peur du réveil du gasy.

      Ra8 développait ses affaires et les affaires nationales, en parallèle. Les vassaux actuels sont juste aptes à prioritairement laisser faire les affaires K et seulement subsidiairement à tisser leurs affaires perso (razay claudique) : peste, kéré, hold-up, ponts, pauvreté : ce n’est pas leurs affaires. Cela se caractérise immédiatement par mutismes et inerties coupables du jao.

      Non, le K n’est pas gasy. La preuve en est qu’il ne faut pas compter sur lui. Il pête quand il sort dans la rue. Il sort rarement seul.

      Cela tout le monde le sait, mais la plupart a du mal à se le concéder, préférant rester … amorphe ; à la longue indigne père de famille, et complice du sort de Madagascar.

      AMORPHE.

    • 11 mars à 12:08 | poiuyt (#584) répond à KARIBO

      Les gasy entrepreneurs ré investissaient à Mada.

      Aujourd’hui, le k a généré une situation tellement explosive que ces gasy entrepreneurs eux-mêmes sauvent désormais leurs bénéfices. Une des recettes de k est de faire des légions de généraux parasites sans troupes, sans bâtiments, pour protéger leurs « institutions » .

      Il y a peu de chance que la situation politique re devienne stable, pour encourager les ré investissements, et pour encourager les investisseurs étrangers. Ce n’est pas avec le karane d’aujourd’hui. Il ne faut pas attendre des vassaux qu’ils pondent une loi interdisant l’expatriation des devises, la révocation des aéroports privés : leurs maîtres ne le leur demanderont jamais.

      Quand on est frère, on se soucie de son frère. Solliciter la « sœur » pour un foyer commun, elle vous enverra de sa hauteur paître dans votre lamba visqueux. Et même si votre lamba serait importé de Dubaï . Non : k n’est pas frère. Loin de là.

      Cela ne peut pas continuer comme ça ; ils ont raison dans leur mentalité du « sauve qui peut » permanent, les mécréants, avec leurs complexes intimes de culpabilité. Hi.

    • 11 mars à 18:25 | Isandra (#7070) répond à KARIBO

      poiuyt,..

      La haine et l’arrogance quand vous nous tenez,...!

      Selon Poiuyt, Andry, c’est le fossoyeur de la république du siècle, en 5ans seulement il a réussi à dégrader les mentalités Gasy lesquelles n’avaient jamais été mauvaises auparavant,...Les gens qui disent que ces mentalités changent en pire depuis 72 se trompent et ne connaissent pas la réalité, Seul P...t qui détient la vérité.

      Pourtant, c’est Ravalo qui a entraîné la dénaturation de la façon dont on fait la politique à Madagascar, il a démontré aux autres que le moyen le plus rapide pour s’enrichir, c’est de faire la politique. Quand il était au pouvoir, le pays restait parmi le pays pauvre du monde, malgré les milliards de financements accordés, alors que son groupe se développait remarquablement d’une manière exponentielle, était classé parmi les grands de l’Afrique.

      Par conséquent, les opérateurs économiques se bousculent de faire la politique pour espérer s’enrichir rapidement. On n’avait jamais eu telle situation auparavant.

      Par ailleurs, en quelque sorte, c’est Ravalo qui a ouvert le champ libre aux Karanas, inconsciemment, en éliminant et chassant les grands opérateurs Gasy, car il voulait être le seul milliardaire Gasy. Ces opérateurs Gasy n’ont jamais autant souffert même a l’epoque dure de socialiste.

    • 11 mars à 22:23 | poiuyt (#584) répond à KARIBO

      La réalité, dites-vous ?

      Ça sent le K ici. Ni le François, ni le gasy ne prendrait autant la défonce du K. Jipo ? Karibo ?
      Avant le coup d’état, Ra8 allait réussir à faire émerger Mada. Il avait été malheureusement imprudent ; c’était une faute grave : l’amorce de progrès avait fait des dégâts collatéraux parmi les entrepreneurs bien assis, essentiellement K. Ra8 avait-il été sadique ? Les entrepreneurs lésés s’unirent ; coup d’état ; Depuis, et ce qu’à ce jour, K depuis les coulisses s’installe ses vassaux à la tête de chaque gouvernement.

      On pourrait avancer comme une preuve que K n’est pas gasy, le fait qu’aucun membre de gouvernement n’a jamais été K ; aucun ; jamais.

      On pourrait avancer que c’est joël qui avait châtré le gasy grâce à la répression d’une brutalité pas-gasy-du-tout, intimée par K et financée par K : depuis gasy n’a plus de houille.

      C’est K qui a amené, au lendemain du coup, l’entrepreneur gasy à expatrier (aussi) les bénéfices que gasy ré investissait avant ; d’où la paupérisation immédiate, insécurité, maladies, moultes échapatoires religieuses de gasy ...

      K était venu les mains vides ; il avait réussi à se miner le pays par des intermédiaires gasy. Tout ce qui lui appartient aujourd’hui a été pris du sol gasy , avec des bras gasy, durant des années, avec une profonde mésestime de celui que K considérait comme l’autochtone : le gasy. Le juif avait fait pareil en Europe quand l’hitler avait 20 ans : on connait la suite. Mada aurait-il 60 ans de retard ? peu de chance.
      Oui, Saricine a raison : K a de la chance d’être à Mada (les gens n’y ont pas de houille). Oui, Saricine a raison : K devrait avoir du respect. Karibo a raison : le K refuse catégoriquement de s’intégrer : Il préfere s’observer un apartheid.

      Karibo dit : « ils mangent Malagasy, ils dorment Malagasy, ils travaillent Malagasy, ils parlent Malagasy, il y en a même qui sont mariés Malagasy, » : c’est faux. Sauf exception qui serait mal vue d’un œil de K. Non, il ne faut pas demander au gasy de comprendre : tu te sépares ? Tu n’es pas gasy.

      Le minimum qu’il devrait observer vis-à-vis du gasy et de Mada est de s’abstenir de VOLER, après avoir traité le lamba comme un chien, en sauvant systématiquement les bénéfices. Expatrier sans déclaration, et la nuit, c’est voler.

      Le status de Mada de ce jour est de l’initiative du K ; il est complètement responsable ; il ne cherche aucunement à faire progresser le pays des gasy ; il place ses employés, ses vassaux ; il exploite par le commerce ; l’industrie ne l’intéresse pas car il ne se sent pas chez lui, haï ; il évacue ses richesses étant prêt à tout moment pour le grand départ, laissant Mada au gasy.

      Le jour où K s’en va, la nature ayant horreur du vide, personne n’est irremplaçable. Bon vent. Il se passera possible un ou 2 générations à ramer pour gasy, des milliers de morts ? mais c’est mieux que la gueuserie de la servitude à demeure pour l’éternité. Mais pour cela, il faudrait que ça pousse entre les jambes de Amorphe.

      Il faudrait que certains se fassent appeler Ismaïl ici sur MT ; ce serait plus droit. Pour une fois. XénoNégro.

  • 10 mars à 21:38 | jangobo (#8776)

    Je voudrais bien entendre Rajao, lui qui aime inaugurer à tout va.

    Tout ce qui se passe à Madagascar est de par sa volonté ; il serait normal qu’il s’exprime :

    Quel mal lui ont fait ces vaches pour qu’il les affame ?

    Ne voit-il pas qu’il est devenu la risée du monde en ayant attaque des vaches sans défense ?

    On constate maintenant que tout ce qui se passe a Madagascar est de son fait :

    les vaches sous scellés sans herbe et sans eau,

    les militaires aux grandes bottes (sous les ordres de généraux, gardiens de vaches, armés jusqu’aux dents, faute de dahalo) de peur que les vaches avalent ;

    préfet barde de galons, muni de stylos de toutes les couleurs pour défendre les droits de Rajao sur les vaches

    Roa indray ny zavabita Rajao an : omby roa no maty, tsy mba renao va ny feony ?

  • 11 mars à 02:03 | lysnorine (#9752)

    @ saricine 10 mars à 19:57 : « MADAGASCAR, PLAQUE TOURNANTE DU TRAFIC D’HÉROİNE DANS L’OCÉAN INDIEN »

    « Karibo

    « Je m’en fiche complètement , si c’est un karana ou pas, ce qui me gêne c’est que l’ÉTAT MALGACHE qui reste amorphe et ne prend aucune précaution, qui NE MET PASM DE MESURE DE PRÉVENTION CONTRE CE FLÉAU. » - NA DIA EFA FANTATRA HATRY NY ELA AZA : Avela ho potika ny firenena, indrindra ny TANORA. Asa raha mba hisy hiresaka momba an’ity ZAVA-MAMOHEHATRA ity ireo miakasa hirotsaka hofidina prezidà ka tsy mandrebireby ny vahoaka amin’ny fakofakon-dresaka sy ny antsanga tsy aman’orana.

    MADAGASCAR, PLAQUE TOURNANTE DU TRAFIC D’HÉROİNE DANS L’OCÉAN INDIEN (PAPIER GENERAL)
    Agence de presse Xinhua 2012/10/23
    http://french.china.org.cn/autreshorizons/2012-10/23/content_26873430.htm

    Madagascar devient de plus en plus une plaque tournante du trafic d’héroïne dans l’océan Indien, vus les nombres de passeurs de cette drogue dure appréhendés ces derniers temps à Antananarivo, la capitale malgache et à MAURICE, la destination finale de ces drogues.

    Constitués généralement de JEUNES de trentaine d’années, les PASSEURS, Malgaches OU ÉTRANGERS optent les voies maritime et aérienne, pour expédier les drogues du territoire national malgache vers les îles voisines.

    Des sources indiscrètes parlent de l’EXISTENCE D’UNE FORÊT de CULTURE de PAVOT pour la FABRICATION D’HÉROİNE dans le NORD mais d’autres sources indiquent la provenance de l’héroïne qui entre à Madagascar de l’Afrique orientale, de l’Afrique du sud et de l’Asie.

    Des fois, les TRAFIQUANTS PASSENT DES MAILLES DE POLICES AUX FRONTIÈRES MALGACHES MAIS à leur arrivée dans les îles voisines, particulièrement à l’île MAURICE, ils sont APPRÉHENDÉS .

    Dans le cas où le trafic se fait par voie aérienne, l’héroïne est conditionnée dans des boulettes que le passeur avale ensuite. A son arrivée à la destination finale, une l’intervention chirurgicale est nécessaire pour y extraire les boulettes d’ héroïne.

    Il y a deux semaines de cela, un TANZANIEN qui allait embarquer pour Maurice a été arrêté à l’aéroport international d’ IVATO avec 2,7 kg d’héroïne et a été placé en détention provisoire dans l’une des maisons de force de la capitale, à Tsiafahy après avoir été déféré au parquet du tribunal de première instance d’ Antananarivo.

    Lors de sa tentative d’exportation, ce Tanzanien a attaché les paquets d’héroïne autour de son corps mais après la fouille de la police aux frontières d’Ivato, le trafic a été appréhendé.

    En juillet dernier, un jeune MALGACHE de 25 ans qui avait en sa possession, de l’héroïne d’une valeur de 500.000 dollars, a été ARRÊTÉ par les autorités douanières et des officiers de la brigade anti-drogue (ADSU) À SA DESCENTE D’AVION À MAURICE .

    Le même mois, un MALGACHE retrouvé la mort suite à une overdose due à la rupture d’une boulette d’héroïne dans son estomac.En février de cette année, une COMORIENNE a été condamnée à 22 ans de réclusion criminelle pour importation et possession de drogue.

    En provenance de Moroni, EN PASSANT PAR MADAGASCAR pour aller à Maurice, cette COMORIENNE a amené dans son bagage 600 grammes d’héroïne, d’une valeur marchande de 300.000 de dollars.

    A part le moyen de trafic par voie aérienne, une enquête sur l’IMPORTATION D’HÉROİNE À MAURICE en septembre dernier (2012), a révélé l’ existence d’un RÉSEAU BIEN ORGANISÉ faisant le TRANSFERT MARITIME entre Madagascar et Maurice.

    Bien scellées dans des bouteilles de lait en plastique ou emballés dans des sacs en raphia et enfouis dans des réservoirs à eau, les paquets d’héroïne sont transportés par des BATEAUX DE PÊCHE MAURICIEN faisant la liaison entre Madagascar et Maurice ou par un bateau effectuant des liaisons régulières entre les îles Mascareignes.

    Bref, ces arrestations confirment plus que jamais l’existence du trafic de drogue dans l’océan indien en passant par Madagascar. LE PLUS DANGEREUX , c’est que la Grande Ile est en train de devenir un pays de la drogue où un VÉRITABLE MARCHÉ S’INSTALLE. Le Service de lutte contre les stupéfiants malgache a reconnu l’INTRODUCTION DE LA DROGUE DANS LE MILIEU SCOLAIRE .

    • 11 mars à 14:55 | KARIBO (#7602) répond à lysnorine

      Bonjour .
      Votre post manifeste l’ intérêt que vous portez au problème .
      A y regarder de plus prêt, les champs de pavots seraient bien dissimulés, les limiers malgaches dont la finesse n’ est plus a démontrer auraient depuis belle lurette découvert cette mine de bakchichs .
      La Comorienne qui a servi de mule était en provenance des Comores .
      Le reste d’ Afrique du Sud, tout cela confirme que la chance d’ avoir des laboratoires de transformation d’ héroïne à Madagascar restent particulièrement faibles.
      Je ne dis pas que ce n’ est pas possible, qu’ il n’ en existe pas, mais ce serait une première ?
      Ne manque plus que le trafic d’ organes, pour compléter le tableau de ce paradis et sa transformation en enfer .
      Vos informations n’ en demeurent pas moins anciennes du temps regretté par encore un trop grand nombre du tristement célèbre Rajoelina ou les dérives ont connu leur développement le plus spectaculaire, illégales particulièrement .
      Quant à la distribution gratuite de bombons au pavot ou à l ’ héro, à l’ entrée ou sortie des écoles, et connaissant les moyens et niveau de vie, des enfants comme de leurs parents, encore une fois, je met en doute la crédibilité de ces rumeurs , quand une majorité vit sous le seuil de pauvreté, ce n’ est pas avec 2 ou 3 euros que vous allez acheter une dose .
      Vous allez certainement me parler de drogues de synthèses, mais une fois encore cela reste à démontrer, et au lieu de payer des policiers à affamer des bovins, les mettre devant les écoles pour protéger les enfants me parait plus judicieux, cela ne semble pas etre la priorité de vos dirigeants , qui ne sont pas : karane !
      Connaissant votre amour pour les karanes, je doute qu’ ils se prêtent à ce genre d’ activités, commerçants hors pair, ils n’ ont vraiment pas besoin de ça pour s’ enrichir.
      A présent qu’ ils utilisent la convoitise et l’ arrivisme de certains compatriotes, en quête d’ argent facile, il ne reste plus qu’ à vous en prendre à vous même , d’ être aussi avides et corruptibles .

    • 11 mars à 15:04 | KARIBO (#7602) répond à lysnorine

      @ 584.
      Votre amour pour les karanes, comme celui de la majorité de vos compatriotes n’ est plus a démontrer, de se demander qu’ attendez-vous pour les foutre dehors, comme vous l’ avez fait avec les vazahas, vous serez enfin entre vous pour vous regarder en face , vous étriper, affamer, et accuser .

  • 11 mars à 11:54 | saricine (#2893)

    Voahangy a ! Ôôô, Voahangy a ! Ôôô

    Dans La Tribune Afrique

    Île Maurice : la présidente Ameenah-Garib poussée à la démission pour « shopping scandaleux »

    Par Aboubacar Yacouba Barma | 10/03/2018, 8:00 | 648 mots

    (Crédits : DR)
    La présidente mauricienne Ameenah-Garib Fakim va finalement démissionner à la suite des révélations faites par la presse sur un scandale dans lequel elle était impliquée. En poste depuis 2015, celle qui est actuellement la seule femme du continent à détenir le titre de présidente est accusé d’avoir fait du shopping personnel avec une carte bancaire fournie par une ONG aux ramifications controversées.
    Le cadeau le plus désagréable de l’année pour la célébration de la journée internationale de la femme revient à la présidente mauricienne qui va devoir quitter son poste. Les choses sont allées très vite pour Ameenah-Garib Fakim dont la démission est attendue juste après la commémoration, le 12 mars prochain, des 50 ans d’indépendance du pays. L’annonce a été faite ce vendredi matin par le premier ministre Pravind Jugnauth à la suite du conseil de cabinet qui s’est tenu, jeudi soir, et au cour duquel la décision de faire partir la présidente a été actée. « La présidente de la République m’a confié qu’elle démissionnerait de ses fonctions. Nous sommes tombés d’accord sur la date de son départ, mais nous ne pouvons pas annoncer la date », a fait savoir le chef du gouvernement.

    C’est le 28 février dernier que le journal local « l’Express » a révélé l’affaire dans un article intitulé « les folles dépenses de madame la présidente » et dans lequel il est rapporté que Ameenah Gurib-Fakim a obtenu en mai 2016 deux cartes de crédit, « Platinum », avec chacune une limite d’un million de roupies (31.250 dollars) et qui sont destinées à couvrir des dépenses au titre de l’organisation. Sauf que d’après le journal, les dites cartes auraient été utilisées pour des achats d’articles de luxe dans des boutiques hors taxes à Dubaï et à Maurice ainsi que dans une boutique de mode en Italie. Malgré la publication des récépissés prouvant les transactions, la présidente a réfuté tout en bloc. « Je n’ai absolument rien à me reprocher » se défendait d’ailleurs mercredi dernier dans une allocution à l’occasion d’une cérémonie officielle au palais présidentiel, la présidente qui a fait savoir qu’elle avait déjà remboursé les achats effectués avec cette carte de crédit et coupé les liens avec l’ONG PEI. Le fait que l’ONG soit financée par l’homme d’affaire angolais Alvaro Sobrinho, un milliardaire sulfureux et impliqué dans divers scandales sur le continent et en Europe.

    « J’ai la conscience claire car je n’ai absolument rien à me reprocher ». Ameenah Garib-Fakim
    Des déclarations qui n’ont fait qu’ajouter à la polémique qui a enflé dans le pays sur ce « scandale financier » au sommet de l’Etat. Alors que l’opposition exigeait la démission de Ameenah Gurib-Fakim, le gouvernement menait des concertations pour décider de son sort. Des procédures de destitution ont été un temps même envisagées avant que la parade ne soit trouvée à travers cette démission forcée qui sera effective dans les prochains jours. Selon les explications du chef du gouvernement, c’est elle-même qui a accepté de démissionner au regard de l’ampleur prise par la polémique. Cependant, plusieurs sources locales notamment dans les médias, rapportent qu’elle n’avait visiblement pas d’autres choix.

    Poste honorifique mais symbolique
    La journée historique de la femme de ce 8 mars aura donc eu un goût amer pour Ameenah Gurib-Fakim qui est actuellement la seule femme à détenir ce poste sur le continent. Bien que son titre ne soit qu’honorifique, l’essentiel des pouvoirs exécutifs étant dévolu au gouvernement, c’est un revers pour celle qui était en poste depuis juin 2015. C’est aussi la première femme de l’histoire du pays à accéder à ce rang, une consécration pour cette scientifique qui n’est arrivée en politique que sur le tard.

    En attendant la suite de l’affaire qui continue à cristalliser l’actualité du pays, le coup est assez dure pour Ameenah Gurib-Fakim qui avait promis une meilleure gouvernance lors de son mandat. Elle va devoir désormais défendre sa réputation devant la justice car malgré cette issue malheureuse pour sa carrière politique qui n’a été que brève, elle continue de clamer son innocence.

    Fin de citations

    Non, je me suis réveillé de mon cauchemar, j’oubliais ,en fait, c’est l’Ile Maurice.

  • 11 mars à 14:51 | SNUTILE (#1543)

    J’ai qu’une question :
    « Est-ce que les responsables de l’ordre social se sentent seuls.les quand ils.elles décident de sanctionner, ou d’être membre d’une famille, du peuple que leur acte peut exposer comme eux, et ? »

  • 11 mars à 16:59 | saricine (#2893)

    Karibo

    N’essayer pas de detourner le fond du problème. N’essayez pas non plus d’induire en erreur votre propre raisonnement.

    Ne confondez pas amour et vivre ensemble dans un pays, et vivre parce que cela est dû à l’a presence de l’autre et que l’autre n’y est pour rien.

    Avouez aussi que les autres, on parle des karana ; ils ont de la chance d’être à Madagascar. Madagascar l’ont tout donné, donc la première chose qu’ils devront faire c’est du retour = LE RESPECT. Ce mot rassemble tout : la culture, l’humanité, la fraternité, et l’intégration.

    Vous ne pouvez pas nier : les karana, par rapport aux autres immigrés, ne savent (evitent de, ne veulent ,...) pas s’intégrer ou s’assimiler à la société malgache.

    Les karana riches (parce qu’il y a aussi des karana pauvres), sont surtout concernés par les critères que j’ai évoqués ci-dessus. La plupart de ses karana riches, ont la nationalité française, il y en a qui ont une double nationalité malgache /française, ou française /américaine ou, française /canadienne,...

    De par ce privilège (nationalité étrangère), ils constituent ( ou se sont constitués ) en lobby , qui n’en déplaisent aux autres tendances , étaient toujours impliqués directement ou indirectement à chaque crises politiques à madagascar, et tout ça avant même l’indépendance de Madagascar.

    Donc Monsieur karibo, je comprends votre souci. On n’est pas là pour dénigrer les karana, on est là pour dire la réalité, que certains essayent à longueur d’année de la mettre comme un tabou, en essayant de la dissimuler dans une forme de racisme ou du rejet de l’autre.

    Le respect mutuel, c’est le principal, à part ça c’est de l’intérêt personnel.

    • 11 mars à 18:48 | KARIBO (#7602) répond à saricine

      C ’est bien connu ,« l’ enfer c ’est les autres » ...
      Ne pensez-vous pas que cela est objectif et que le karane est comme vous : obligé de supporter, voir faire avec ?
      Sans vouloir comparer Renimalala est pas mal dans son genre, particulièrement quand on impose la présence d’ un autre qui refuse catégoriquement de s ’intégrer, à commencer par l’ alimentation, puis l’ accoutrement, puis tout simplement la religion ...
      Là vous pouvez parler de refus d’ intégration, mais à Madagascar les Indiens qui sont là depuis des générations, sont parfaitement intégrés, et discrets et contrairement aux musulmans !
      Mais bon chacun sa vision des choses , vous ne faites pas l’ unanimité pour autant ...

  • 11 mars à 17:20 | saricine (#2893)

    Rectificatif : « madagascar leur a tout donné « 

    On peut dire qu’en dehors de Madagascar ça pourrait être pire. C’est mon avis. Comme tout avenir des immigrés. Mais, ça peut être discuté.

    • 11 mars à 19:42 | vatomena (#8391) répond à saricine

      Tout comme les Merina ,les Karanes sont venus de la mer ,de l’Océan indien.Les uns sont arrivés avant les autres .. Les merinas ont repoussé les premiers habitants ,les Vazimba . Les Karanes ont bousculé ,eux ,aucune tribu .Ils se sont implanté pacifiquement. Il est vrai que l’administration coloniale était encore là pour protéger les uns et les autres .
      Madagascar aurait ’tout’ donné aux Karanes ,mais quoi exactement ? Quoi donc Madagascar a à donner aujourd’hui .ce mendiant international survivant grace à la charité de tous .

  • 11 mars à 18:03 | KARIBO (#7602)

    Je ne confond rien, je constate .
    Bien sur que la communauté karane est solidaire, et par la force des choses, ce qui lui a permis de s’ intégrer, de survivre, contrairement à ce que vous insinuez les karanes ont leurs coutumes vous avez les votres , chacun doit respecter celles de l’ autre .
    Vous me dites que le karane ne veut pas s’ intégrer, ils ne sont pas des rohingyas ou des musulmans !
    Quelle place leurs laissez-vous ?
    Dans la majorité des cas vous ne les aimez pas, pourtant ils sont là depuis plusieurs générations, ils mangent Malagasy, ils dorment Malagasy, ils travaillent Malagasy, ils parlent Malagasy, il y en a meme qui sont mariés Malagasy, et vous me dites qu’ ils ne veulent pas s’ intégrer !
    Y-a-t-il beaucoup de Malgaches qui parlent leurs langues , autant qu’ eux parlent la votre ?
    Je ne suis pas là pour faire la promotion des karanes, pas plus que de les dénigrer comme une grande majorité d’ entre vous fait depuis des générations, je tiens juste à poser le doigt sur cette épine qui vous mine, et que vous n’ arrivez pas à vous enlever , du crâne pour le moins .
    Oui le Malgache est aussi raciste que n’ importe quel etre humain, en tous cas plus que les karanes, qui n’ ont d’ autre choix que de s’ adapter, de faire bonne figure, ne serait-ce que pour survivre, travailler, et donc s’ intégrer .
    je ne suis donc pas d’ accord avec votre approche, que je dénonce .
    Ce qui ne veut pas dire que je ne reconnais pas qu’ il y a des karanes indésirables, voir nauséabonds, comme partout dans les races humaines, il n’ en ont ni le monopole, ni la palme .
    C ’est juste ce que je voulais dénoncer, et je ne peux que me rendre à l’ évidence que le pari est gagné, vous ne marchez pas vous courrez , mais ça on le sait depuis plus de 50 ans, votre bonne foi bientôt ancestrale n’ est plus à démontrer, meme si ça vous écorche de l’ entendre, la vérité n’ est pas toujours facile à admettre, vous en incarnez la parfaite démonstration, que voulez-vous personne n’ est parfait .
    Juste une question , qui tient l’ économie à Madagascar , qui y investi ?
    Vos semblables expatrient tout ce qu’ ils peuvent expatrier, à commencer par leurs enfants qu’ ils envoient étudier ailleurs, se soigner, ce qu’ ils détournent, hery en est une démonstration flagrante, l’ ancien amiral de pirogue, en est une autre, le jeune charismatique, a préféré Maurice et Dubai, et ce sont les mêmes qui vont accuser les karanes de convertir leur argent gagné dans l’ achat de terrains, voir de pierres ou d’ or , mais comparativement qui fait tourner l’ économie ?
    C ’est bien cela qui vous agace, et vous ne trouver rien de mieux que de critiquer, de montrer d’un doigt
    accusateur, ceux qui vous montrent le chemin , convertir votre incapacité en racisme de bas étage, à la hauteur de votre incompétence , avec tous les subterfuges, que vous pouvez trouver dans votre étroitesse .
    Le problème est là Monsieur, nulle part ailleurs , accuser celui qui réussi pour justifier votre échec, ne vous fera jamais avancer, et vous maintiendra sous dépendance, avec votre animosité mesquine , pour ne pas dire bestiale .
    Voilà ce que le Malgache va devoir avaler, bon gré mal gré, et ce pour son salut , que ça lui plaise ou pas, que cela touche sa fierté ou pas, n’ ont absolument aucune importance, à commencer par humainement , si vous voulez un jour en être les représentants , car pour le moment je ne dis pas que ce n’ est pas gagné, mais juste, qu’ il y a du travail .

    • 11 mars à 19:02 | Isandra (#7070) répond à KARIBO

      Karibo,...

      « , le jeune charismatique, a préféré Maurice et Dubai, ».

      Auriez-vous par hasard des preuves ce que vous venez d’avancer ou vous vous alignez avec les Zds qui se basent sur des rumeurs et des supputations et les diffusent juste pour dénigrer...?

      Pour défendre une cause (cause Karana) comme vous faites, c’est tout à fait votre droit, pour qu’elle soit efficace et crédible. Tachez de ne balancer que des faits vérifiables,...

    • 11 mars à 19:51 | saricine (#2893) répond à KARIBO

      Bah non

      Je vois une personne qui raisonne comme chez lui mais pas comme à Madagascar.

      Non Monsieur, les karanas ne s’integrent pas dans la société malgache, la preuve évidente n’est pas loin : elle est sous nos yeux car vous venez de l’écrire là dessus.

      En fait, vous vous foutez complètement de ce j’ai dit auparavant, vous avez vomi tout ce que vous pensez du malgache. Voilà pourquoi, et vous osez même dire que tous les malgaches sont racistes.

      Les clichés et méthodes d’infantilisation môssieur, c’est fini. C’est même plus ancestrale comme vous dites, c’est les Généraux (Lyautey, Duschenne, Gallieni, et de Gaulle) qui l’eurent utilisée.

      Vous et vos amis, essayent de contourner la notion de metissage (c’est nouveau an ! Mais tout est dedans, ne vous inquiétez pas), parce que les karana sont la depuis des générations et ils ne veulent pas être des malgaches et pas vraiment français.
      Je suis là pour pointer du doigt l’epine qui vous guette ou bien cette caractère « du conquérant « que lui seule s’autoproclame et espère qu’il est en terre conquise.

      Donc le foutage de gueule et les vomi que vous avez éparpillés là dessus sont déjà connu. Épargnez vous. A vous faire risquer de déshydratation aiguë.Conseil d’un citoyen.

      Un point positif quand même : il y a du boulot, je suis d’accord, ce boulot consiste accepter l’echec, à surmonter les aleas de la mondialisation, et surtout à reconstruire et reconquérir les restes de la culture, base et socle du développement.

  • 11 mars à 20:08 | Jipo (#4988)

    @ isandra, .
    Avec vos preuves et devant votre aveuglement à quoi serviraient-elles, vous ne les verriez pas, tout comme si on demandait de prouver qu’ isandra est aveuglée par son dj, , vous en rêvez la nuit, le jour et le fait de vous le révéler vous demanderiez encore des preuves ...

    @ saricine, je comprend parfaitement ce que karibo essaye de vous dire, j’ adhère même à ses dires, pour vous déplaire ( devoir oblige ), oui il y a un racisme latent chez le Malgache, (rassurez-vous vous n’ êtes pas seuls ), je ne généralise pas, mais ceux qui ne le sont pas sont plus que rares et ne représentent que la minorité et non son contraire .
    Ce qui interpelle c ’ est ce refus de voir vos défauts, vos faiblesses, et pire : en être fier !
    Mais bon on est fier de ce que l’ on peut ...
    Sans les karanes Madagascar n’ existerait plus ./
    Terme à la mode : « de souche » ceux qui le sont ne font que piller ce Pays, et rien d’ autre : que ça vous plaise ou pas, mais ça , vous préférez zapper, l’ occulter, faire diversion , les karanes font du commerce, vous faites du bizness, toute la différence est là !
    Au lieu de les jalouser et maudire : qu’ est ce qui vous empêche de faire comme eux :
    les vazahas ? vous les avez virés il y a 50 ans ...

    • 11 mars à 20:27 | saricine (#2893) répond à Jipo

      Jipo

      Pour vous, zapper y a pas mieux.

      Non je ne suis pas d’accord , c’est tout. Je ne suis pas celui qui va faire oui-oui non plus.

      Taxé de raciste en plus, elle est bonne celle là.
      Elle est connue cette methode. Pousser l’interlocuteur dans son dernier retranchement : et viennent ensuite les « bouledogues enragés « avec leur salives ratissant le sol, espérant dévorer l’appât. Le hic c’est qu’il n’y a pas de mur de retranchement, il y a juste un argument contre argument.

  • 11 mars à 21:24 | saricine (#2893)

    « « Au lieu de les jalouser et maudire : qu’ est ce qui vous empêche de faire comme eux :
    les vazahas ? vous les avez virés il y a 50 ans ...« « 

    Jipo

    C’est une bonne question, et justement, c’est à mon sens l’objectif de chacun de nous ( enfin la plupart)à Madagascar ou en dehors de Madagascar.
    De se débattre sur le devenir de ce pays : ne pas se contenter de rester sur le négatif. De voir la responsabilité de chacun, et poser la question : comment surmonter les aléas de la mondialisation, comment agir et contribuer pour le développement , poser la question sur la concurrence à madagascar, l’investissement, le droit, les lois sur l’investissement.
    Et que pour que chacun y trouve sa spécialité.

    On ne peut pas être d’accord pour tous les axes(politique, social ou économique...), mais que cette divergence ne soit pas un obstacle infranchissable pour avancer.

    La question sur « les vazah virés » : il faut demander à l’Amiral d’eau douce, et peut-être à Diego , il pourrait vous donner des détails 😜

    • 15 mars à 16:46 | vatomena (#8391) répond à saricine

      Sur la lancée ;les Bezanozano peuvent virer les merina , les merina peuvent éloigner les betsimitsiraka , les antandroy peuvent chasser les antefasy et ainsi de suite
      Chasse ,chassons ,chassez les sinoa et les karana et vous tuez toutes activités dans le pays . Chiche ,on essaye !!!???

  • 12 mars à 00:37 | Jipo (#4988)

    Pas de problème, quand tout le monde est du meme avis, c ’est que personne ne réfléchi beaucoup .
    Les problèmes à Dago tout le monde les connait, les solutions également, c ’est la mise en application qui beugue .

    • 12 mars à 07:51 | saricine (#2893) répond à Jipo

      Au niveau de l’application, ça beugue, voilà.
      Et y en a qui refuse d’assumer sa responsabilité. De se réfugier dans sa bulle d’immigrés « gentils »

      Quand on demande à l’autre d’assumer, il faudrait déjà savoir regarder dans le miroir . Et surtout respecter cette nation « d’adoption « .

      Certes, ce ne sont pas les seuls responsables, les plus méchants, c’est les gasy du service au pouvoir. Des profiteurs en manque de vision et usurpateurs de fonction à partir des élections de façade.

  • 12 mars à 01:00 | Rabe (#407)

    Une honte !

    • 12 mars à 01:17 | Jipo (#4988) répond à Rabe

      je ne vous le fais pas dire !

    • 12 mars à 07:24 | poiuyt (#584) répond à Rabe

      Où serait la honte ? ça sent le K.

      Ratsimandrava : ce n’est pas K.
      mais
      Ratsiraka : avait voulu mettre les K à leur place par OPK. Mal lui en prit : il paiera.
      Ra8 : idem mais sans OPK.
      Les notam concernant Ra8 : c’est K par joely.

      Depuis : K installe des marionnettes, commandées par téléphone rouge, jusque dans les couloirs de Maputo. A Ambotsorotra, si l’amorphe ne prend garde, cela prend l’air d’une pseudo alternance infinie version de Poutine/Medvedev gérée par K. La différence est que K n’installe pas Poutine.

      Amorphe châtré. La vérité , dites-vous ? un mot explique l’autre. Hé bien : réfléchissez-y.

    • 15 mars à 17:11 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à Rabe

      Le « K » se décline en plusieurs types. Comme les « chocolats » ou les « babakoto ».

      Il y en a des gentils, etc ... Même chose chez les Akbaraly. Ilyas était/est à Harvard et
      certaines de ces progénitures sont trafiquant (voir prison Mauricienne)

      Cependant, essayez de monter une compagnie TELEKOM ou une banque avec un « B » à
      Mada pour voir. Les patrons de Rajohell et Hervé Vay Manta vont te bouter hors de leur pays.
      Et ça depuis belle lurette avec la complicité de Sarko qui voulait repeindre l’Afrique
      en 2008/2009 (Mauritannie, Madagascar etc ...) puis après avec le maghreb.

      Coincidence 2008, c’était la crise mondiale.

  • 12 mars à 08:44 | poiuyt (#584)

    # 11 mars à 20:08 | Jipo (#4988)
    Sans les karanes Madagascar n’ existerait plus ./
    Terme à la mode : « de souche » ceux qui le sont (de souche) ne font que piller ce Pays, et rien d’ autre : que ça vous plaise ou pas, mais ça , vous préférez zapper, l’ occulter, faire diversion , les karanes font du commerce,

    Mada aurait fini d’exister ? reconsidérez-vous : K n’est tout de même pas notre mère : Qui veut de qui ? Qui retient qui ?
    C’est K qui se choisit ses marionnettes de souche, parmi les plus nuls.
    Ce qui avait fini par décider le gasy joël à devenir vassal, est son amour très propre touché par Ra8 : tant pis pour la patrie, je m’en vais laver mon honneur. En voilà un homme des tas : choisir son honneur à la place du bien commun.

    • 15 mars à 15:01 | Mihaino (#1437) répond à poiuyt

      Les bruits couraient qu’on déshabille TIKO appartenant à des gasy pour habiller Socolait etc, etc..dont les propriétaires sont des karana ou des gens venus d’ailleurs !!?..« Déshabiller Paul pour habiller Pierre » dit-on.

    • 15 mars à 17:16 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à poiuyt

      Tiko moribond on a vu « Food & Beverage » d’Amiraly Hassim.

      http://carrefourentrepreneursoceanindien.org/hassim-amiraly-joue-dans-la-cour-des-geants-internationaux/

      Après je ne sais pas (z’étais pas là) si lui a cotisé pour le putsch mais en tout cas il en profite
      (normal c’est un Entrepreneur)

  • 13 mars à 08:23 | lysnorine (#9752)

    @ poiuyt 12 mars à 07:24 répond à Rabe ^
    « Ratsiraka : avait voulu mettre les K à leur place par OPK... »

    Mila fanitsiana kely io filazana io : Ny karana no tena mpanohana an’Ingahy Ratsiraka.

    Tsy vitsy no efa nahita, tetsy AMBOHITSIROHITRA, Karana mpitondra mallette, avy hatrany dia hampidirina ao amin’ny biraon’Ingahy Ratsiraka, misosoka izay mety ho mpiandry hafa rehetra.

    Ambonin’izany, dia ny tenan’ny mpanoratra ity mihitsy no efa nahita mpanao fanjakana ambony nitondra mallette, nivoaka ny tranom-barotra ana-Karana teny TSARALALANA, antoandrobenanahary, miraka amin"ny mpiambina mitondra basy maro vava.

    Fantatra koa nandritra ny Tolom-piavotana fa : Be dia be ny Karana niara-niasa tamin’ny DGDID ary efa nahita izany mivantana koa izahay.

    Aoka tokoa tsy hohadinoina fa Itpkl. SOLOFOSON Georges, direketeran’ny kabinetran’Ingahy Ratsiraka, isan’ny olona tena akaiky azy izany, dia zanaka Karana lahy, saingy tsy nisoratra ho rainy tamin’ny Fanjakana izy io, hoy ny olona nahafantatra ny tantarany tsara.

  • 15 mars à 15:54 | FINENGO (#7901)

    @ Jipo.
    Bonjour
    Des fois j’ai beaucoup de mal à vous situer.
    Car vous avez souvent des Propos contradictoires, qui me laisse des fois sans voix.
    Je cite votre dernier Propos : « Sans les karanes Madagascar n’ existerait plus . »

    Cette affirmation, me choque à moi personnellement.
    Oui les Karana ont été de la nuits des temps commerçants.
    Oui j’ai vécu mon enfance au près de ces Gens là.
    Et à Titre Personnel, je peux vous le confirmer, les Karana sont les Plus Hautains, les Plus virulents, les Plus inhumains envers les Malgaches.

    Il faut bien se mettre devant la réalité. A Madagascar la Corruption est un Sport d’ Etat. Et ce sport d’ Etat est soutenu en Premier lieu par les Karana qui trouvent largement leur compte à pouvoir Créer la Pluie et le Beau temps. Les Chinois Malgaches de très loin ne sont que des anges à comparer au Karana.

    Une simple question : Combien de Chinois se sont Mariés à des Malgaches et Combien de Karana se sont Mariés à des Malgaches ????

    Sur Tamatave les Métisses Chinois Peuple les rues, du côté d’ Antalahy, y compris à Vohemaro.

    A Tuléar ou le plus grosse Concentration de Karane existe on ne pourra pas en dire autant.
    Si vraiment un nettoyage, doit y avoir lieu au Pays pour une dissuasion à la corruption, il faudrait que ceux qui tiennent les Robinets de la corruption soient sévèrement punis, sans aucune tolérance aucune.
    Mais ceci n’est qu’un rêve, dans la mesure que les Karana arrosent à grand flot ceux qui sont sensés à faire appliquer les lois.
    Enfin sans oublier le mot de la fin à Isandra : Les karana sont deux fois voir plus, plus Inhumain que les Colons en vers les Gasy. Mais comme vous Mangez dans le même râtelier,
    il vous seriez inconcevable de les dénoncer, ce que je peux comprendre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 112