Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 12 avril 2021
Antananarivo | 21h34
 

Société

Vœux du FFKM

La difficulté traversée par la population évoquée à Iavoloha

samedi 9 janvier | Mandimbisoa R.

Après les représentants des institutions, c’est au tour des leaders du FFKM de présenter leurs vœux de Nouvel An au Président de la République et son épouse. Les dirigeants du Conseil œcuménique des Églises Chrétiennes de Madagascar, conduits par son président en exercice, Mgr Odon Marie Razanakolona, se sont en effet rendus au palais d’Iavoloha, rencontrant le Président de la République Andry Rajoelina et son épouse le vendredi 8 janvier.

Outre les vœux, ce fut pour les chefs des églises de rapporter la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement la population. Le communiqué de la présidence relatif à cette présentation de vœux indique qu’ils ont « évoqué les épreuves qu’a traversé le pays durant l’année passée ». Pour que le Chef de l’Etat accomplisse ses missions pour le développement du pays, les représentants du FFKM lui ont donné leur sainte bénédiction.

En remerciant le FFKM, Andry Rajoelina a réitéré que cette nouvelle année sera placée sous le signe du travail et sera marquée par la réalisation des grands chantiers pour l’émergence de Madagascar. Il a ainsi rappelé ses promesses de n’oublier aucun district dans les actions pour le développement, comme pour rassurer les chefs des églises du FFKM que les dirigeants vont faire le nécessaire pour redresser la situation actuelle et pour que l’Etat reste toujours auprès de la population et également des églises.

Le Président de la République a par ailleurs exprimé ses félicitations à l’endroit du nouveau Président de l’Église luthérienne, le Pasteur Dr Denis Rakotozafy, récemment nommé à la tête du FLM.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 9 janvier à 09:22 | Isandra (#7070)

    Entre les deux camps de raiamandreny le courant passent, et que ces vrais mpaminany n’ont pas annoncé les prophéties de malheur. Ils ont tous les deux ont confiance en l’avenir.

    • 9 janvier à 09:34 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Ciel !
      OMAR !
      OMAR m’a tué !

    • 9 janvier à 12:09 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Rainingory, c’était écrit : "Omar m’a TUER"

    • 9 janvier à 18:58 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Shalom, c vrai, au temps pour moi

  • 9 janvier à 10:10 | Isandra (#7070)

    Le FFKM est l’un des acteurs principaux pour faire régner la stabilité politique à Madagascar, une entité que les dirigeants ne doivent pas négliger et mépriser.

    Les deux prédécesseurs(Ratsiraka et Ravalo) de Rajoelina en savent quelque chose.

    • 9 janvier à 12:13 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Ce kaondrana oublie déjà un post qu’il a mancé ici contre l’intervention du FFKM.
      Né kaondrana restera kaondrana et mourra kaondrana.
      D. a donné la mémoire à l’homme.

    • 9 janvier à 12:13 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      ... erreur : lancé

  • 9 janvier à 11:14 | Vohitra (#7654)

    Tout avait démarré dans un épiscopat envahi par des hommes en treillis portant en bandoulière des kalachnikovs…

    Mais dans la situation qui prévaut, est-ce un signe prémonitoire de la fin prochaine de la malheureuse aventure, toujours est-il que ces derniers temps, l’homme fort de l’épiscopat ne cesse d’attirer l’attention sur la situation préoccupante traversée par le pays actuellement…comme l’ appel à l’arrêt des arrestations arbitraires à forte connotation politique…ou bien le fait de rapporter la situation difficile dans laquelle se trouve actuellement la population…

    Si ce n’est un avertissement clair sans ambiguïté destiné à une brebis galeuse, Dieu que ça y ressemble !

    • 9 janvier à 11:48 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      La FFKM est maintenant dirigé par un Catholique, c’est un bon signe pour un Catho pratiquant au pouvoir.

      Les opposants peuvent se gesticuler ici et là, mais, sans bénédiction de la FFKM, ça reste en vain. Cependant, celle-ci ne bénit que les actions qu’elle juge bonnes pour le pays et adéquates dans le contexte.

    • 9 janvier à 14:37 | Besorongola (#10635) répond à Vohitra

      Isandra.
      La famille Razakandisa est protestante car je connais une cousine germaine de Mialy au Lycée français qui est protestante mafana fo...
      Quand Rajoelina était venu soutenir les Barea, il a prié en fermant les yeux et disant Jesosy alors...il n’y a pas de honte aussi d’embrasser la religion de sa femme par amour..
      Visiblement vous voulez toujours vous montrer plus réaliste que le roi.
      C’est vous qui décrivez une mauvaise de cet homme qui peut être quelqu’un de bien en tant que homme mais pas en tant que politicien.

  • 9 janvier à 14:27 | Besorongola (#10635)

    En remerciant le FFKM, Andry Rajoelina a réitéré que cette nouvelle année sera placée sous le signe du travail et sera marquée par la réalisation des grands chantiers pour l’émergence de Madagascar. Dixit Rajoelina.

    Mais le Tanamasoandro, la Miami, l’Arena piscine, les Stades manaram-penitra et autres projets futiles ne rapporteront rien dans les marmites !

    Si les gens ont faim tous ces réalisations d’amusement risquent de partir en fumée !

  • 9 janvier à 14:32 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Les jeux sont faits rien ne va plus.

    https://www.actutana.com/je-pense-que-madagougou-est-definitivement-foutu/

    "Samy mandeha samy mitady" est devenu la devise du pays et si

    ** D’une part

    le peuple glisse vers un fatalisme coupable et constate que :

    - la faim sinon la famine s’installe car les importations de riz se font à tour de bras, l’eau devenue une denrée rare, le kere en est une illustration flagrante

    - les besoins en énergie sont énormes et le manque patent car :

    . l’électricité est défaillante
    . les importations de produits pétroliers dont le prix est resté prohibitif même quand le cours du pétrole avait fortement baissé,
    . le charbon obtenu en brûlant les arbres coûte de plus en plus cher et pollue l’environnement

    - les moyens de d’échanges et de communication sont coûteux en temps et en argent car :

    . les routes (ne se mangeant pas) ne sont pas entretenues et démultipliées a l’échelle du pays
    . les infrastructures routières abîmées isolent de plus en plus les régions entre elles
    . les infrastructures ferroviaires pratiquement inutilisées et n’ont jamais évoluées
    . L’accès aux anciennes et nouvelles technologies de l’information et de la communication difficile et onéreux

    Toutes ces carences ont comme conséquence l’augmentation du coût et pénalisent les déplacements, les transports, les échanges de communications et d’informations.

    - son éducation est négligée et devenue négligeable car

    . https://www.madagascar-tribune.com/Les-etudiants-de-l-ENS-descendent-dans-la-rue.html

    . le peuple considère le fonctionnariat comme seul travail valorisant et "la politique" comme ascenseur social

    - son déclassement en lumpenprolétariat dû en grande partie à l’exode rural s’accentue car les lumières des grandes villes n’ont jamais nourries une population ignare

    - son argent perd de plus en plus de sa valeur à cause de l’inflation et la dépréciation de sa monnaie. Même s’il en avait la plupart du temps c’est juste pour la priorisation de ses besoins fondamentaux au choix : se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner.

    ** D’autre part

    Ses dirigeants, une oligarchie roublarde et prédatrice avec un mode de reproduction endogamique bien décrite par un zanatany

    https://www.madagascar-tribune.com/Conjoncture-economique-le-taux-de-pauvrete-atteint-77-4.html#forum454492

    entretiennent le peuple :

    - dans l’ignorance par une éducation sinon au rabais quasiment inexistante

    - dans l’acceptation de sa condition servile comme une fatalité.

    Dans cette logique, la religion est utilisée fallacieusement comme légitimant l’existence depuis la nuit des temps de 2 catégories d’individus les seigneurs, les maîtres d’un côté et de l’autre les serfs et les esclaves.

    Une tambouille innommable a été faite sciemment entre le religieux et le profane. Ceci afin de maintenir et d’ ancrer l’esprit du peuple dans la soumission, la résignation et la fatalité. Il suffit de voir toutes ces sectes qui fleurissent.

    - dans une oisiveté mortelle sans chercher à l’inciter à travailler et déjà dans l’agriculture pour se nourrir.
    A contre courant de ce que ces dirigeants devraient éduquer sa population :

    https://www.poetica.fr/poeme-850/jean-de-la-fontaine-le-laboureur-et-ses-enfants/

    ** In fine

    Tous les prédécesseurs de Son Altesse Roublarde DJ 1-er et lui même ont déjà depuis plus 45 ans mis en œuvre le Plan pour l’ Appauvrissement de Madagascar, le PAM.

    Il est à noter qu’ avec certains des prédécesseurs de SAR DJ 1-er, Madagascar a connu des hauts et des bas.
    Dans l’ensemble tous les dirigeants du pays depuis 1972, ont appliqué le PAM. Ces dirigeants l’ont fait sans nécessairement l’avoir su ou voulu mais plus par incompétence sinon presque sûrement par cupidité, ils ont fait plonger le pays dans la mierda intégrale.

    Le plongeon de Madagougou a aussi été le fait de ceux qui en dirigeants le pays ne savaient pas ce qu’ils faisaient tout autant que Monsieur Jourdain (Le Bourgeois Gentilhomme de Molière) ne savait pas qu’il faisait de la prose.

    Si ailleurs (en France), il y a eu des dirigeants qui se sont déclaré être responsables mais non coupables, dans le domaine du cépamafotisme à Madagascar les dirigeants ont la palme d’or, jamais ils ne se déclarent être responsables et coupables.

    ** Conclusion

    Dans un autre registre, Dubaï est un paradis et un endroit où ceux qui le peuvent (d’abord et souvent le veulent ensuite) préparent leurs arrières :

    https://www.koolsaina.com/video-environ-15-tonnes-dor-sortiraient-de-madagascar-tous-les-ans/

    Dans un peu de temps, on pourra prédire avec certitude que Madagascar sera sur 1-er sur le podium en tant que pays le plus pauvre du Monde.

    Une honte incommensurable pour ce pays perle de l’ Océan Indien dans les années 1960 au sortir de la colonisation et qui n’a jamais subi vraie guerre.

    Mais tant il est vrai que la honte n’a jamais tuée.

    Game over.

    YaR

    • 9 janvier à 15:02 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Bien sûr, si vous faites un bilan d’un pays, après une grande crise telle cette sanitaire, c’est claire, personne ne s’attendait à un meilleur résultat, sauf, le mpila voatsiary comme ces andafy détracteurs.

      La BM dans leur rapport a bien souligné que la principale cause de notre situation actuelle, c’est la crise sanitaire, alors que notre croissance a été prévue plus de 5%.

      Le régime avait prévu réaliser des plusieurs projets en 2020, dont la plupart sont destinés à améliorer la condition de vie de la population.

      Dans les têtes de détracteurs, celle Madagascar qui connaît des difficultés actuellement, les autres pays, non. Et Actutana ose signifier même que si Ravalo n’avait pas démissionné, il n’y aurait pas cette maladie, donc, il ne s’agit qu’un kapoka pour le monde suite de départ de Ravalo.

      La réalité, nos dirigeants ont reçu des félicitations sur la gestion de la propagation de cette crise.

      Notre cas n’est pas un cas isolé, cette situation morose, c’est mondiale et que la France est le troisième pays le plus impacte économique dans le monde.

      Le FMI la décrit comme ceci :

      « L’économie mondiale est en train de s’extirper du gouffre dans lequel elle s’était enfoncée lors du « Grand Confinement » d’avril. Mais la pandémie de COVID-19 continuant de se propager, de nombreux pays ont ralenti leur réouverture et certains rétablissent des confinements partiels afin de protéger les populations à risque. Bien que le redressement de la Chine ait été plus rapide qu’attendu, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers. »

      https://www.imf.org/fr/Publications/WEO/Issues/2020/09/30/world-economic-outlook-october-2020

      La banque mondiale estime par ailleurs qu’entre 70 et 100 millions de personnes pourraient basculer dans l’extrême pauvreté.

      https://www.latribune.fr/economie/international/le-monde-connait-sa-plus-vaste-crise-economique-depuis-150-ans-selon-la-banque-mondiale-849750.html

    • 9 janvier à 19:05 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Bilan en début 2021 d’un pays qui grâce au coup d’état militaro-politico-religieux de 2009 a porté au pouvoir à Madagougou un DJ ignare en tant que son sous produit.

      Dans la majeure partie des pays du monde, les armées et les églises sont des institutions respectables quand elles sont servies par des hommes honorables qui se tiennent exclusivement à leurs doctrines respectives.

      Mais quand ces hommes d’institutions se laissent atteindre et corrompent leurs doctrines par les virus de la vénalité et de la gloriole, ils peuvent devenir de parfaits salauds.

      Une des devises de l’institution militaire malgache est "tandroka aron’ny vozona".

      Il me vient à l’esprit l’image scabreuse d’une corne du zébu DJ ointe du venin d’un religieux, laquelle corne enc(faîtes votre choix "orn" ou "ul")e le popotin du peuple malgache.

      Tout celà se faisant sous l’ombre tutélaire d’un amiral, de quelques affairistes et de l’oeil bienveillant de thuriféraires, des hommes d’Église.

      Je ne salue pas des gens comme vous qui porte au pinacle ceux qui porte plus bas que terre leur propre pays.

    • 9 janvier à 19:18 | Rainingory (#11012) répond à Yet another Rabe

      YaR,
      Les Isandra, rien à f*, don’t care, il faut se focaliser sur "comment virer tous c* de là et ensuite redresser le Pays", je vais pas laisser ces e* finir de détruire mon Pays !
      Il est sacré mon Pays.

    • 9 janvier à 20:00 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Vous êtes têtus les détracteurs, changez votre disc, ce genre de discours, n’a pas réussi à empêcher l’élection de Andry Rajoelina, là, ça rebelote, c’est évident, le résultat sera le même, autoroute vers 2023 pour lui.

      Le peuple a déjà validé son accession au pouvoir en 2009, ils s’en foutent de ce qui se passe réellement en 2009, Ravalo est parti, c’est l’essentiel pour eux, il voulait revenir, mais, ce peuple a tranché, il lui a répondu non merci.

    • 9 janvier à 20:48 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      @ Isandra,

      Ce sont les faits qui sont têtus, 2009 a été l’année du coup d’état militaro-politico-religieux dont DJ est le principal acteur et un des grands bénéficiaires.

      Et ce n’est pas moi qui le dit mais un de ses mentors, Président de la République Française à l’époque.

      Tous les autres acteurs dans ce coup d’état ne sont pas exempts de fautes vis à vis de la Constitution ,
      - notamment Ra8 qui en démissionnant n’aurait pas dû transférer le pouvoir à un trio de généraux mais au président du Sénat
      - lequel trio de généraux qui a retransféré ce pouvoir à un civil en l’occurrence votre DJ voleur.

      Quoiqu’il en soit la personne du DJ, ses actions passées actuelles et à venir sont et seront toujours marqués indelebilement du sceau de l’infamie de son coup d’état.

    • 10 janvier à 14:27 | Isandra (#7070) répond à Yet another Rabe

      YAR,

      Je vous pose une question : Face à cette situation : la démission du Président et la disparition du Président du Sénat qui devait le remplacer, qui devrait prendre ce pouvoir en 2009 :

      - Le directoire militaire, qui n’a aucune légitimité, ni légalité pour le prendre,
      - Rajoelina leader d’une révolution qui avait provoqué cette démission, a en quelque sorte de la légitimité ?

      Ou proposez-moi un autre option.

      Répondez moi avec lucidité sans partie prise !

  • 9 janvier à 15:35 | Besorongola (#10635)

    Isandra écrit : La BM dans leur rapport a bien souligné que la principale cause de notre situation actuelle, c’est la crise sanitaire, alors que notre croissance a été prévue plus de 5%.

    En 2019 la prévision de Rajao était de 5,2% mais finalement Rajoelina n’a pas pu aller au delà de 4,7% alors que la crise n’était pas encore apparue.
    Pour 2020 et 2021 n’en parlons même pas !

    • 9 janvier à 16:21 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      C’est normal, l’année 2019, était l’année des élections où deux élections majeures ont été organisées.

      Politiquement, même si le gouvernement ne les a pas organisé directement, cela a perturbé un peu les actions du nouveau gouvernement, et ralenti la mise en place de la politique et des nouveaux responsables, parce qu’il faut gagner aussi dans ces élections.

      Par ailleurs, les investisseurs attendent que l’orientation de la majorité issue de ces élections soit claire avant d’élargir leur investissement. C’est la raison pour laquelle, c’est le secteur tertiaire, qui est très touché par cette baisse.

    • 9 janvier à 16:51 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      MANAO VITAM-BITRO LERY LEUUUU !
      À chaque fois qu’il échoue il a toujours des excuses :
      En 2009 c’était le coup d’Etat et l’embargo international, en 2019 c’était l’année des élections, en 2020 c’était la crise sanitaire.. De ahoana koa ny manaraka ? (Jomaka Ampama)

    • 9 janvier à 16:54 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

    • 9 janvier à 20:11 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      M Isandra..Quand les malgaches commenceront à vivre dans une ville capitale propre et civilisée,on pourra espérer un meilleur futur..

  • 9 janvier à 15:58 | kartell (#8302)

    La présidence s’enferme dans ses convictions qu’une émergence est non seulement possible mais verrait le jour dans l’année 2021 !...
    Elle maintient le cap de sa campagne électorale comme si la pandémie n’avait pas rebattu les cartes contrairement aux pays développés qui envisagent, eux, une année 2021 des plus difficiles...
    Doit-on croire les bons élèves d’hier ou se laisser berner par les fanfaronnades des derniers de la classe ?...
    Un cap intenable déjà en période normale prend aujourd’hui dans les conditions économiques que l’on subit, désormais, une forme d’entêtement qui pose question sur la réactivité d’un pouvoir et de ses réelles capacités à repenser un avenir qui, quoiqu’il arrive, n’aura rien à voir avec les objectifs psalmodiés, hier...
    L’objectif affiché par le pouvoir est clair : réduire au maximum l’opposition, quitte à faire et dire des amabilités aux gens d’église qui pourraient devenir un élément non négligeable de contestation si la situation économique se dégradait un peu plus ...
    Aujourd’hui, le FFKM tient ses troupes en main et en prières mais demain qu’en sera-t-il ?...
    Les militaires, repus et cajolés, constituent la colonne vertébrale d’un régime, en comptant bien, si les circonstances l’exigeaient, demain, renvoyer l’ascenseur à leur bienfaiteur ..
    En mettant l’accent sur les épreuves passées de 2020, qui sous-entendent, que leurs gestions auraient été à la hauteur de leurs difficultés ( merci, président !), ce dernier oublie d’ajouter que sans un soutien financier sans faille de l’international, tout cela n’aurait pas été possible !...
    Donc grand merci à l’OMS, la banque mondiale, la communauté européenne pour faire court !...
    Ce petit rendez-vous annuel des amabilités et des obligeances mutuelles entre dans le jeu convenu du maître et de ses courtisans mais il est loin d’être le meilleur baromètre pour jauger la réalité qui, elle, doit se contenter de ronger son frein pour survivre en ne croyant plus à cet exercice mondain dont raffolent nos élites, toujours prêtes à participer à ce bal des faux-derches de la nouvelle année !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS